14/10/2011

Le sang et les témoins de Jéhovah

En 1945, la Société Watchtower interdit à ses membres d'accepter toute forme de sang, qu'il soit entier ou fractionnaire. Depuis lors, la Watchtower n'a cessé de changer d'avis sur ce qui est acceptable en ce qui n'est pas acceptable pour qu'elle soit acceptable dans quelques années.

Voici l'histoire de la Watchtower sur la question du sang
1940 Les transfusions sanguines sont acceptables
1945 Les transfusion sanguine ne sont pas acceptables
1956 Les sérums sanguins doivent être traités comme le sang et sont interdits
1958 Les sérums sanguins et les fractions sont acceptables
1959 Le stockage de sang est inacceptable
1961 Les fractions de sang ne sont pas acceptables
1964 Les fractions de sang sont acceptables
1974 Les sérums sanguins sont un choix personnel
1975 Les traitements de l'hémophilie (facteur VII et IX) ne sont pas acceptables
1978 Les traitements de l'hémophilie (facteur VII et IX) sont acceptables
1982 L'albumine est acceptable
1983 L'hémodilution est acceptable
1990 L'hémodilution n'est pas acceptable (Brochure de sang)
1995 L'hémodilution est acceptable

Alors après tout cela qu'est-ce qui est acceptable et qu'est-ce qui ne l'est pas?

Suite de l'article sur http://www.quotes-watchtower.co.uk/blood.html (en anglais mais avec plein d'autres ressources)

 

Le débat sur le sang est fréquent avec des témoins de Jéhovah et leur pugnacité à défendre leurs leaders est triste à voir.  Et pourquoi se borner à refuser le sang ?  La raison serait l'obéissance à Dieu basée sur la déformation et/ou la mauvaise compréhension de certains versets.

En effet, il s'agit d'interprétation car nulle part il écrit textuellement que les transfusions sanguines sont interdites.  Les TJ se basent notamment sur un verset du nouveau testament où l'on conseillait aux chrétiens vivant autour des paiens de s'abstentir entre autres de sang.

Actes des Apôtres 15:28-29: Car l’esprit saint et nous-mêmes avons jugé bon de ne pas vous ajouter d’autre fardeau, si ce n’est ces choses-ci qui sont nécessaires : vous abstenir des choses qui ont été sacrifiées aux idoles, et du sang, et de ce qui est étouffé, et de la fornication. Si vous vous gardez soigneusement de ces choses, vous prospérerez. Portez-vous bien !

Faisons abstraction du fait que les chrétiens savent ce qui plait à Dieu ou non, faisons abstraction du fait que ce n'est qu'un conseil (même s'il est important), et faisons abstraction du fait que le sang était consommé lors de rites et fêtes paiennes et que par cette même expression on veut sanctionner le fait de verser inutilement le sang humain, et faisons quelques comparaisons.

Il faut donc s'abstenir des choses qui ont été sacrifiées aux idoles. Si je compare avec le sang, il faudrait se le refuser même si cela entraine la mort... Le problème est quand je lis 1cotrinthiens 8:7-9.  Le problème se pose par rapport aux faibles.  Il est question d'une liberté que nous avons et ce verset démontre que l'aliment en lui-même n'est rien. Tout est dans la connaissance et cela a un impact sur ceux qui ne l'ont pas.  En relisant 1co 8:7-9, on comprend parfaitement bien que l'aliment sacrifié n'est pas quelque chose qu'il faut s'interdire à soi-même même si notre vie en dépend.  Le texte aurait été beaucoup plus sévère, or ce n'est pas le cas, il y a bien la notion de liberté et de responsabilité.

Allons plus loin et voyons la position de Jésus lui-même.

Luc 6:9 "Jésus donc leur dit : Je vous demande s'il est permis, les jours de sabbat, de faire du bien ou de faire du mal ; de sauver une vie ou de la perdre."

Ici, Jésus a guéri l'homme à la main sèche le jour du Sabbat.  Il a donc bravé une interdiction bien connue de tous les israélites vu que cela figure textuellement et explicitement dans les 10 commandements (contrairement au sang qui n'y figure même pas).  Il a donc bravé une interdiction pour faire du bien, pour sauver une vie.  Alors j'aimerais vraiment savoir pourquoi les témoins de Jéhovah refusent de braver ce qu'ils considèrent comme un interdit pour sauver une vie ????  Pourquoi ne suivent-ils pas l'exemple de Jésus ???

Un de mes collègues est décédé par refus de sang. Il laisse femme et enfants pour avoir persisté à ne pas voir ce que faisait Jésus.  Mais le pire est quand des adultes décident pour des enfants et que la watchtower exhibe ses victimes en couverture de leur magazine. Crapuleux.

Awake de mai 1994

Awake_Dead_Children02.gif

18/08/2009

Ex-proclamateur des témoins de Jéhovah

C’est en 1991 que je rencontre les Témoins de Jéhovah devant ma porte. L’un d’eux me posa une question sur la Bible :

 

La Bible nous offre une espérance merveilleuse, celle d’un avenir sûr pour notre famille. Monsieur, à votre avis, qui pourrait établir la paix dans le monde ?

 

C’est Dieu qui va arrêter les guerres, lui ai-je répondu, moi, je crois en Dieu depuis l’âge de 7 ans.

 

Très bien Monsieur, c’est la bonne réponse !

 

Il me cite alors un verset biblique dans Michée 4: 3-4,

 

Il n’y aura plus d’agression d’une nation contre une autre, on ne s’exercera plus à la guerre...”.

 

Quand il m’a montré cela je fus très content: “... plus de guerre, chacun cultivera en paix sa vigne et ses figuiers”. Ensuite il me montra un livre avec pour titre : “Vous pouvez vivre éternellement sur une terre qui deviendra un paradis” et l’ouvre à la page 20 en me laissant voir par l’illustration le beau paradis dont je rêve depuis longtemps.

 

A partir de ce moment, j’ai commencé à me rendre à leurs réunions. A la salle du Royaume, je rencontre des personnes sincères, très gentilles, souriantes avec de bonnes poignées de mains. J’étais très heureux d’avoir trouvé la vérité !

 

Mon histoire douloureuse

Laissez-moi raconter maintenant mon histoire douloureuse !

 

Souffrant de surdité, malentendant à 80%, j’avais du mal à comprendre les discours, j’étais au premier rang pour lire sur les lèvres de l’orateur qui était très difficile à comprendre et je voulais à tout prix savoir ce que Jéhovah disait. Tout cela m’était très éprouvant; mes yeux étaient fatigués par toute l’attention que cela me demandait.

 

C’est pourquoi je manquais parfois aux réunions. Un ancien est donc venu me voir, étonné de mes absences. Je lui ai dit mes difficultés à suivre les enseignements. Il me dit:

 

“C’est vrai, mais il te faut revenir à la salle du Royaume car c’est Satan qui essaye de te décourager”.

 

-“Non, lui ai-je répondu, cela n’a rien à voir avec Satan, c’est mon handicap”.

 

Voyant mon irrégularité aux réunions, une soeur témoin de Jéhovah me dit:

 

“Tu n’es pas digne de Jéhovah !” Cette parole m’a vraiment choqué.

 

On me proposa d’apprendre le langage des signes et de participer à des réunions adaptées aux malentendants dans un lieu plus éloigné de chez moi; 60 km aller-retour, à raison de 3 fois par semaine. Cela faisait beaucoup, je n’avais pas beaucoup d’argent, mais j’étais content de le faire pour Jéhovah.

 

Tous les 6 mois, un surveillant vient donner un discours public et contrôler l’organisation et la présence aux réunions. Or je ne pouvais pas venir car ma femme venait d’accoucher de notre petit Diego. Pour eux, cela ne justifiait pas mon absence, alors que j’étais toujours de sortie à la salle du Royaume ou en prédication de porte en porte, laissant ma femme toujours seule avec les deux aînés.

 

Le doute

Un jour tandis que ma femme venait me chercher, un frère lui dit que son mari, s’il persévérait jusqu’à la fin serait sauvé, tandis qu’elle, si elle ne venait pas aux réunions, serait détruite à “Harguamédon” c’est-à-dire à la fin des temps. Cela me bouleversa !

 

Alors je pleurais et suppliais ma femme de venir aux réunions, mais elle me dit “non !”. La pensée qu’elle serait anéantie me rendait très malheureux.

 

C’est alors que le doute commença à monter en mon coeur.

 

Un jour que nous faisions du porte-à-porte avec un frère, une femme très âgée ouvre sa porte. Tenant difficilement debout avec ses cannes, elle nous dit :

 

-“Ayez pitié de moi, je n’ai rien à vous donner”.

 

-“Nous venons vous apporter une bonne nouvelle : nous voulons nous entretenir avec vous du problème de l’insécurité...”

 

-“Ayez pitié, cela ne m’intéresse pas, je suis fatiguée”.

 

Et la femme referma la porte.

 

Alors je demandais à ce frère : “Cette femme sera-t-elle sauvée?”

 

-“Non, elle sera détruite car elle n’a pas écouté notre message”.

 

 Alors j’ai eu pitié de cette femme, pensant qu’elle serait détruite comme ma propre femme ! Je me demandais alors :

 

“Dieu est-il vraiment un Dieu d’Amour pour détruire tous les hommes SAUF les Témoins de Jéhovah?”

 

Lors d’une grande assemblée à Lens, devant la grille de la salle du Royaume, se tenait un petit groupe de personnes manifestant et criant: “Rendez-nous nos enfants !” Je ne comprenais pas cette réaction car il ne me semblait pas que nous, Témoins de Jéhovah, nous étions fermés.

 

Le lendemain, voyant dans le journal la photo de la responsable de ce groupe, j’ai contacté l’A. D. F. I (Association de Défense de la Famille et de l’Individu) à Lille. On m’envoya les témoignages d’ex-Témoins de Jéhovah. Normalement, il est défendu de lire des livres de ces “apostats”. Un peu comme Nicodème, qui allait voir Jésus de nuit, j’allais moi aussi me renseigner en cachette et assister à des réunions qui dévoilent les mensonges de la société des Témoins de Jéhovah.

 

 Choc intérieur

J’étais marqué par le témoignage de Christelle, une dame aveugle, qui dénonçait les dates prophétisées qui ne s’étaient pas réalisées. En voici quelques-unes :

 

-1874 et 1914 : “ce sera le retour du Christ et la fin des royaumes de ce monde”

 

-1918 : “ce sera la chute de la chrétienté”

 

-1925 : “ce sera la résurrection des patriarches, Abraham, Isaac, Jacob”

 

Cette même dame m’a envoyé le livre “Les Témoins de Jéhovah, l’envers du décor” écrit par Ken Guindon qui fut trente ans esclave de la “Tour de Garde”.

 

C’était un grand choc intérieur de découvrir que tout ce que je croyais être vérité, était fondé que sur un mensonge. Comme le dit un verset de la bible chrétienne:

 

Si ce prophète a parlé au nom du Seigneur, et que sa parole reste sans effet et ne s’accomplit pas, alors le Seigneur n’a pas dit cette parole-là. Le prophète a parlé avec présomption. Tu n’as pas à le craindre”.

Deutéronome 18 : 22 (Bible de Jérusalem).

 

Ensuite j’ai reçu d’autres témoignages dont celui de Julien qui m’envoya ceux de Jean-François Blanchet et de Nicolas Hesse qui ont écrit :

 

“Si les Témoins de Jéhovah viennent vous voir”

 

Plus personne ...

J’ai reçu ensuite la visite d’un témoin de Jéhovah, et je lui expliquai que Russell et Rutherford étaient de faux prophètes et lui prouvais que la traduction du “Monde Nouveau” était falsifiée. Il réagit comme s’il n’entendait pas et ne comprenait pas, comme le prophète Isaïe le décrit.

 

Seigneur, qui a cru à notre parole, et le bras du Seigneur, à qui a-t-il été révélé ? Il a aveuglé leurs yeux et il a endurci leur coeur, pour que leurs yeux ne voient pas, que leur coeur ne comprenne pas, qu’ils ne se convertissent pas et que je ne les guérisse pas.”

Jean 12: 38-40.

 

Ce frère me dénonça et un ancien est venu me voir en disant:

 

“Si tu ne te repends pas je ne te serre plus la main et plus personne ne te dira bonjour”.

 

Je lui ai répondu :

 

“Comment pourrais-je me repentir, si la Société n’est pas inspirée par l’Esprit-Saint puisque elle a donné tant de fausses dates qui ne se réalisent pas ?”

 

De plus vous dites que

 

“Si tu te rends compte que ta religion enseigne quelque chose d’inexact, tu devrais t’en détourner”

(Tour de Garde 1er juillet 1958, page 289).

 

Et c’est ce que j’ai fait ! Et je lui ai montré un verset de Saint-Paul aux Corinthiens (2 Cor. 17: 5) :

 

“Examinez-vous vous-mêmes et voyez si vous êtes dans la foi, éprouvez-vous vous-mêmes”.

 

Déjà du temps des apôtres, lorsqu’ils cherchaient à connaître le jour de la fin des temps, Jésus répondait :

 

“Il ne vous appartient pas de connaître les temps et moments que le Père a fixés de sa seule autorité.”

 

Les Témoins de Jéhovah ne respectent pas ce que Jésus a demandé puisqu’ils continuent à chercher des dates* (Actes des Apôtres 1 : 6-7 et Marc 13: 32).

 

Je voyais alors son regard devenir furieux, ses mains trembler de colère, il était hors de lui !

 

Cet autre verset le renforça dans son enfermement :

 

Vous scrutez les Ecritures parce que vous pensez avoir en elles la vie éternelle, et ce sont elles qui me rendent témoignage, et vous ne voulez pas venir à moi pour avoir la vie ! (Jean. 5: 39-40).

 

Et je repris ce verset de Jean 12: 38-40,

 

Il a aveuglé leurs yeux...”

 

Il n’était plus capable de m’écouter. Il se leva d’un bond et me donna une dernière poignée de mains signifiant l’adieu définitif.

 

Je me trouvais seul avec ma Bible, désemparé. Lorsque je croisais des amis Témoins de Jéhovah en ville, plus personne ne me serrait la main et tous m’ignoraient.

 

Seigneur Jésus, aie pitié de moi

Et je commençais une dépression. Je ne savais plus si c’était moi ou eux qui avaient raison. Une grande tension et inquiétude m’habitaient. Dès qu’il y avait de l’orage, je me stressais, j’étais dans l’angoisse à la pensée que ce soit Harmaguédon et que je ne sois pas sauvé.

 

Heureusement, Christian et Pascale me soutenaient dans cette épreuve. Je pleurais, hurlais que je voulais me suicider.

 

Alors j’ai commencé à prier, à crier à Dieu :

 

“Seigneur Jésus, aie pitié de moi, aide-moi, je suis fatigué de mes recherches”.

 

Prier Jésus, c’était de l’idolâtrie pour les Témoins de Jéhovah.

 

Ouvrant la Bible, je lus alors ce verset de Jean 6 : 37 :

 

“Jésus dit: Celui qui vient à moi, je ne le jetterai pas dehors”.

 

Alors je compris que j’avais quitté la Société mais non pas le Seigneur, mon Sauveur ! Et petit à petit, je retournai à l’Église.

 

Je me rendais compte que les Témoins de Jéhovah avaient cassé ma foi d’enfance. On m’aida à retrouver ma confiance en Dieu, découvrant que j’avais une communauté sur laquelle je pouvais m’appuyer.

 

“C’est le Seigneur qui marche devant toi, c’est Lui qui sera avec toi; Il ne te délaissera pas et ne t’abandonnera pas. Ne crains pas et ne sois pas effrayé”

Deutéronome 31 : 8.

 

“Vous connaîtrez la Vérité et la Vérité vous rendra libre”

Jean 8: 32.

 

Je termine avec cette chanson qui m’a parlé au coeur !

 

Qu’importe le pays d’où tu viens, et le temps qu’il t’a fallu pour trouver ton chemin,

C’est le cri de ton coeur qui compte pour Dieu, ce n’est pas la couleur de ta peau,

ni de tes yeux.

Il n’était pas du bon côté le centurion de l’Evangile dans ce pays, dans cette ville qu’il avait pour mission d’occuper, mais il savait se faire aimer même à sa place d’officier et pour sauver son serviteur, il s’est donné de tout son coeur.

Ainsi les dieux du centurion n’habitaient pas la même histoire mais il a changé de mémoire en découvrant l’autre horizon car il a su dire à Jésus, alors que tout semblait perdu :

Si tu le veux, dès aujourd’hui, ton serviteur sera guéri.

On se souvient du centurion qui disait : “Je ne suis pas digne d’oser lui faire un signe et l’accueillir dans ma maison” mais d’autres viendront comme lui de tous côtés, de tous pays, car c’est aux gens du monde entier que la nouvelle est annoncée.

 

Jean-Claude (Pas-de-Calais).

Ancien proclamateur des Témoins de Jéhovah.

 

tiré de la route droite n°33

 

10/05/2009

Anne, Ex-témoin de Jéhovah

Je reçois ce message de notre soeur Anne, je pense qu'il est important d'en faire part publiquement :
Bonjour je m'appelle anne il y a 13 ans que j'ai quitté les témmoins de jéhovah et je remercie Dieu de m'avoir ouvert les yeux j'y ai perdu mon pere (ça a détruit nos relations)et ma mere en est morte elle s'est suicidée...mon histoire est très longue.mais ce qui est sûr c'est que c'est une des sectes les plus dangereuse car sous un air d'amabilité il vous détruiront à petits feux. vous perdrez le droit de pensser ainsi que votre respect de vous même et des autres,vos amis ,votre famille;mon histoire a été tellement dramatique qu'aucun membre n'a tenter de me réendoctriner.ne les laissez pas franchir le pas de votre porte ...ils sont dangereux,pas les petits predicateurs plein de foi mais les dirigeants:hommes orgueilleux totalitaires et sans compassion ni amour
anne

25/04/2009

Ex-témoin de Jéhovah

Le témoignage d'un ex-adepte, interview

 

Jacques Luc, ex-Témoin de Jéhovah et collaborateur au CIGS (Contacts et Informations sur les Groupes Sectaires) nous fait part de son expérience en tant qu'adepte.

 

Vous avez été Témoin de Jéhovah durant 41 ans. Qu'est-ce qui vous a décidé à partir?

 

J'ai été élevé par une famille juive. En 1996, j'ai découvert un document rédigé par les Témoins de Jéhovah sur Internet qui montrait un pacte avec Hitler. Mon épouse et moi-même avons été profondément dégoûté. Nous avons vérifié la véracité du document via l'organisation des Témoins de Jéhovah à laquelle nous appartenions. Celle-ci a authentifié le document en nous répondant qu'il fallait voir dans quelles circonstances il avait été écrit. Dès lors, nous avons tout remis en question car ce mensonge pouvait très bien en cacher d'autres. En mars 1997, nous avons quitté les Témoins de Jéhovah sur la pointe des pieds.

 

Etre Témoin de Jéhovah, ça consiste en quoi?

 

C'est l'antithèse complète des autres mouvements chrétiens. Ils font une interprétation de la Bible tout à fait différente et vous disent qu'actuellement, toute la chrétienté a été déformée au cours des siècles. Les Témoins de Jéhovah disent revenir à la tradition ancienne. Evidemment, c'est séduisant et vous êtes fiers de croire comme les tout premiers chrétiens. Ils se considèrent comme une élite qui détient la Vérité unique. N'importe quelle secte vous dira la même chose. Dans la plupart des sectes, il y a également bannissement de l'individu qui part.

 

Les Témoins de Jéhovah n'organisent absolument aucune fête (anniversaire…) car ils disent que c'est d'origine païenne. Pas de transfusion sanguine non plus parce que la Bible interdit de manger du sang. Or, recevoir du sang c'est comme recevoir une nourriture.

 

Qu'est-ce qui vous a fait rester chez les Témoins de Jéhovah pendant 41 ans?

 

Je suis resté chez les Témoins de Jéhovah grâce aux amis que je me suis faits, au mouvement d'élitisme qui règne là-bas, aux responsabilités qu'ils m'ont octroyées, à la convivialité, l'entraide et le nombre d'occupations possibles. Je me sentais valorisé.

 

Lors de la mort de mon père, mes collègues de travail ont été choqués de ne pas me voir à l'église (cela m'était interdit). Cet acte m'a valu un poste à responsabilités au sein de mon travail car j'étais considéré comme quelqu'un qui va jusqu'au bout de ses convictions et qui tient tête. Indirectement, les Témoins de Jéhovah ont fait de bonnes choses dans ma vie.

 

Maintenant que vous avez quitté le mouvement, vous avez gardé des contacts avec les amis rencontrés là-bas?

 

C'est terminé! Ils ne peuvent pas prendre contact avec les adeptes qui partent, c'est interdit! Et si je veux leur parler, ils feront tout leur possible pour m'éviter. Comme dans toute secte, le but de cette règle est de créer un mur entre les ex-adeptes et les adeptes pour éviter toute contamination, c'est-à-dire pour empêcher les ex-membres d'avoir une quelconque influence sur les membres. Effectivement, nous avons appris des tas de choses sur le groupement et ce mur nous empêche d'aller les raconter. Un jour où mon épouse et moi-même étions déjà ex-adeptes, un responsable des Témoins de Jéhovah est venu nous voir pour nous dire que nous représentions aujourd'hui un réel danger pour les autres.

 

Vous vous considérez actuellement comme une "victime" de ce mouvement?

 

Non, car ça m'a apporté des choses. J'ai donné beaucoup de conférences chez les Témoins de Jéhovah et, aujourd'hui, je n'ai pas peur de parler devant mille personnes. Ca m'a donné l'occasion de parler et de m'exprimer. C'est très curieux car les gens qui n'y sont pas restés longtemps se sentent plus victimes que ceux qui y sont restés longtemps.

 

Vous êtes vous senti contraint de faire certaines choses en tant qu'adepte?

 

Oui, ils vous culpabilisent continuellement. Quand vous devenez retraité, on vous fait comprendre qu'il faudrait que vous consacriez plus de temps à aller de porte en porte par exemple. Lors des réunions, on vous dit que vous pourriez faire mieux que ce que vous faites. Ce n'est jamais bien!

 

Si vous êtes catholique et que vous dites que vous n'êtes pas d'accord avec ce que le Pape a dit, ça n'ira pas plus loin. Mais si, en tant que Témoins de Jéhovah, vous exprimez votre désaccord avec les propos du Pape, vous risquez de vous faire exclure. Il faut penser comme le mouvement et c'est bien pour cette raison qu'il s'agit d'un mouvement sectaire. Contrairement à d'autres sectes, il n'y a pas de gourou mais un collège établi aux Etats-Unis qui dicte tout ce que vous devez faire et penser. Et si vous osez critiquer ce collège devant des Témoins de Jéhovah et que vous ne revenez pas sur les mots que vous avez prononcés, on vous éjecte.

 

On pourrait comparer ça à une dictature?

 

Oui, tout à fait! C'est une profonde manipulation mentale.

 

Comment se passe la vie pour vous à présent?

 

Pour moi, mieux! Pour certains, ça se passe très mal du fait qu'ils ont perdu leurs amis et qu'ils n'en retrouvent pas d'autres. Il y a même des tentatives de suicide. Nous avons l'avantage que nous sommes sortis à deux, mon épouse et moi-même, car nous avons pu nous soutenir l'un et l'autre. Nous voulions nous créer un nouveau réseau d'amis. Nous y sommes arrivés car nous avons gardé une certaine croyance. En quittant le mouvement, beaucoup de Témoins de Jéhovah deviennent athés car il ne veulent plus se laisser avoir. En ce qui nous concerne, nous faisons partie d'une nouvelle communauté chrétienne où nous nous sommes fait une multitude d'amis, tout à fait différents des autres. Nous resterons amis même si l'on quitte la communauté. Ce sont des amis beaucoup plus sincères!

 

Est-il difficile d'entrer chez les Témoins de Jéhovah? Non! Est-il difficile d'en sortir? Oui! Parce que vous perdez d'un seul coup toutes vos relations et aussi votre valorisation.

 

Propos récoltés par V.D.

 

Lire également : http://www.aggelia.be/intro.html

01/08/2008

TJ - "Crise de conscience"

crisedeconscienceVoici un livre particulièrement édifiant écrit en 1983 par Raymond Franz, un ex-membre du collège central des témoins de Jéhovah. J'invite chaque TJ à le lire avec beaucoup d'attention.
Ce livre, "crise de conscience", dénonce ce qu'il s'y passe :
http://www.viaveritas.fr/Crise-de-Conscience-Raymond-Franz
Des chapitres sont lisibles à ce liens :
http://www.aggelia.be/coc.html
 
 
 
 
 
 
 
 
in searchEgalement, Raymond Franz vient de faire paraitre en version PDF son autre livre "A LA RECHERCHE DE LA LIBERTE CHRETIENNE" en Français, écrit initialement en 1991.
http://www.commentarypress.com/Detail/fre_search_e.html
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Raymondfranz

 

 

24/07/2008

Les sectes ont leur statut !!!

Les religions minoritaires appelées "sectes" obtiennent un statut auprès de l'Union européenne

(Source Blogdéi)

 

Sectes ou partenaires? Le 8 mai dernier, le Parlement européen adopté une résolution très importante bien que passée totalement inaperçue en France (sauf du Grand Orient de France). Par 318 voix contre 117, les députés ont décidé que les religions et mouvement minoritaires « non conventionnels » (qui sont définis en France par l’appellation « sectes ») devenaient maintenant des « partenaires » à part entière (article 15 de la nouvelle convention, remplaçant les articles 51 et 52).

 

Cette situation induit que désormais tout État membre de l’Union, telle la France, refusant d’appliquer cette résolution sera dans l’illégalité, de même que subventionner des associations anti-sectes devient illégal, tout comme l’usage du terme « secte ». Nombre de nouveaux mouvements religieux (Église de scientologie, etc.) ont l’intention désormais d’aller en justice systématiquement.

13/04/2008

Témoins de Jéhovah : CROIX OU POTEAU ?

CROIX OU POTEAU ?

(Etude du pasteur Christian Piette)

 

L’organisation des témoins de Jéhovah n’a pas toujours milité en faveur d’un simple poteau lors de la mise à mort de notre Seigneur Jésus-Christ, pour preuve la gravure suivante :

 

tj1

(Joseph F. Rutherford, La Harpe de Dieu, 1921, page 103).

 

Plus loin dans cet ouvrage, le 2ème président de l’organisation des témoins de Jéhovah écrivait :

« Peu de temps avant sa CRUCIFIXION, Jésus enseignait ses disciples… »

(page 192).

 

De nos jours, les témoins de Jéhovah doivent croire que la croix n’est qu’un symbole païen adopté par l’Eglise à partir du moment où Satan exerça son contrôle sur les autorités ecclésiastiques. L’organisation des témoins de Jéhovah affirme que Jésus est mort sur un simple pieu vertical :

« Il y a des preuves complètes que le Seigneur fut mis à mort sur un poteau vertical et non sur deux pièces de bois formant un angle quelconque ».

(Toute Ecriture est inspirée de Dieu et utile, 1963, page 282).

 

D’emblée, précisons que ce qui est surtout important, c’est que Jésus-Christ soit mort pour nos péchés au calvaire. Qu’Il ait été cloué sur une croix ou sur un simple poteau n’a aucune importance. Mais puisque l’organisation des témoins de Jéhovah enseigne que la croix a des relents de culte phallique, il est alors de notre devoir de relever le défi !

 

Les termes grecs « stauros » et « xylon » n’excluent absolument pas la forme de la croix telle que nous la connaissons et si, au départ ils peuvent également signifier « pieu », les romains modifièrent de bonne heure l’aspect primitif du poteau en le surmontant d’une traverse. C’est la croix ou en latin crux comissa en forme de T.

 

La forme la plus connue est la crux imissa ou encore croix latine. La partie verticale, le staticulum était une lourde poutre que les bourreaux mettaient en place sur le lieu de l’exécution. Une cheville de bois, la sédile ou cornu était disposée au milieu du poteau vertical pour supporter le supplicié entre les jambes.

 

L’organisation des témoins de Jéhovah assure catégoriquement que Jésus fut pendu sur un simple poteau vertical et pourtant rien ne le confirme que du contraire. Les découvertes archéologiques démontrent que des crucifiés contemporains de Christ furent exécutés sur une croix. En effet, en 1968, on a découvert près de Jérusalem, à Giv’at mivtar, 15 sarcophages remplis de squelettes humains dont certains avaient subi le supplice de la crucifixion. Le travail d’étude fut rédigé par le Département d’anatomie de la « Hebrew University Hassadah School » sous la direction de Madame C. Salomon et les restes en question furent confiés au « Israël Museum » à la section Rockfeller.

 

Les crucifiés avaient les bras étendus à l’horizontale et non comme l’affirme sans preuve l’organisation des témoins de Jéhovah, à la verticale, au-dessus de la tête. Tout un long article éclairant sur cette importante découverte a été rédigée par le Professeur N. Haas de l’Université hébraïque de Jérusalem et ce, dans la revue française bien connue "Les dossiers de l’archéologie », n°10, page 107, mai-juin 1975 !

 

Position des crucifiés de Giv’at mivtar

 

L’organisation des témoins de Jéhovah va tenter lamentablement de s’attaquer et de réfuter les conclusions du Professeur Haas en assurant que trois autres chercheurs israëliens, savoir Messieurs Yadin, Zias et Sekeles ont démonté les travaux de Haas. Or la controverse ne se situe qu’au niveau des jambes et surtout pas à celui des bras. Les quatre savants sont unanimes quant à la croix !

 

Les preuves sont fournies par l’organisation des témoins de Jéhovah elle-même !

(Tour de Garde, 15 août 1987, page 28, point de vue du Professeur Haas)

 

(Tour de Garde, 15 août 1987, page 29, point de vue des trois autres savants).

 

Comme nous pouvons le constater immédiatement, la controverse ne se situe qu’au niveau des jambes et non sur la forme de l’instrument de supplice !

 

Un ou deux clous ?

Dans un ouvrage édité par les bons soins de l’organisation des témoins de Jéhovah, nous découvrons la gravure suivante :

(Recueil d’histoires bibliques, 1980, page 100).

 

Cette illustration représente Christ pendu avec un seul clou unique traversant les deux mains. Or la Bible contredit cette présentation mensongère :

 

Les autres disciples lui dirent donc : Nous avons vu le Seigneur. Mais il leur dit (Thomas) : Si je ne vois pas dans ses mains la marque DES CLOUS". (Jean 20 :25).

 

On remarque directement que Thomas demande à voir la marque des clous (un pluriel) et ce, uniquement dans les mains du Seigneur, aucune mention n’est faite des pieds !

 

Que va répondre l’organisation à ce remarquable argument ?

« Quelques-uns ont déduit de ce passage que deux clous ont été employés à cette fin, et qu’on lui a planté un dans chaque main. Toute fois, en parlant des clous au pluriel, Thomas faisait-il une description précise du supplice de Christ ? Voulait-il nécessairement dire qu’on lui avait cloué séparément les deux mains ? En Luc 24 :39, Jésus, ressuscité, déclare : Voyez mes mains et mes pieds, c’est moi en personne ! Cela donne à penser que ses pieds avaient été également percés de clous. Puisque Thomas n’a pas mentionné les marques des pieds, il a peut-être utilisé le pluriel d’une manière générale, en PENSANT à tous les clous dont on s’était servi pour mettre Jésus au poteau ».

(La Tour de Garde, 1er juillet 1984, page 31).

 

L’organisation des témoins de Jéhovah a bien du mal avec Thomas ! Pour elle, il est imprécis et on ne peut pas se baser sur lui pour déterminer la position du crucifié. Non seulement les témoins de Jéhovah mettent en doute l’affirmation de foi concernant la pleine Divinité de Jésus (Jean 20 :28), mais elle l’accuse d’imprécision aussi au niveau des clous. Nous croyons tout au contraire que l’apôtre Thomas est très clair sur ces deux points et que les témoins de Jéhovah falsifient une fois encore des Ecritures ! En plus, dans sa fausse vision des choses avec Thomas, elle met en doute la pleine inspiration des Ecritures. Remarquons également au passage dans la citation de la Tour de Garde que vous avons citée cette reconnaissance de leur pauvre argument :

« Puisque Thomas n’a pas mentionné les marques des pieds, IL A PEUT-ÊTRE utilisé le pluriel d’une manière générale… ».

 

Justus Lipsius

L’organisation des témoins de Jéhovah pense détenir un maillon fort en citant les propos du catholique belge Juste Lipse(1547-1606) :

« Un tel pieu simple pour l’exécution d’un criminel était appelé crux simplex et la méthode pour le clouer à un tel instrument de torture est illustrée par l’érudit catholique romain, Justus Lipsius du 16ème siècle. Nous présentons ci-joint une photocopie de son illustration reprise à la page 647, colonne 2 de son livre « De cruxe liber primus ». C’est de cette façon que Jésus fut pendu au bois ».

(Kingdom Interlinear Translation, 1969, page 1155).

Cette traduction biblique est un ouvrage des témoins de Jéhovah!

Cette même gravure revient également à la page 1649 de la Bible des témoins de Jéhovah intitulée : « Les Saintes Ecritures, traduction du Monde Nouveau (1987).

 

Or que déclare vraiment le flamand Juste Lipste ? Sa réponse est dévastatrice pour les témoins de Jéhovah :

« La croix du Seigneur comportait quatre pièces de bois, le poteau droit, la traverse, le morceau de bois placé au-dessous (pour les pieds) et l’inscription au-dessus              (De cruxe liber primus, page 46).

L’organisation omet délibérément de citer d’autres informations données par Lipse car elles ne soutiennent pas les théories des témoins de Jéhovah !

 

Elle reprend uniquement cette gravure,

 alors qu’elle ne mentionne pas les deux suivantes !

tj7

 

Confrontée avec une évidence de plus en plus dévastatrice, l’organisation des témoins de Jéhovah n’est plus du tout sûre de sa théorie !

« Les dessins représentant la mise à mort de Jésus qui apparaissent dans nos publications, comme celui de la page 24, ont donc simplement pour but d’illustrer cet événement. Ils ne sont pas destinés à fournir des indications anatomiques péremptoires ».

(La Tour de Garde, 15 août 1987, page 29).

 

En un mot, l’organisation des témoins de Jéhovah ne sait plus sur quel pied danser !

29/12/2007

Bible falsifiée des Témoins de Jéhovah

watchtower-brooklynBible falsifiée des Témoins de Jéhovah

 

Suite à l’utilisation récente de versets provenant de la Bible traduite par les Témoins de Jéhovah, voici quelques falsifications que l’on trouve dans cette traduction qu’ils appellent « traduction du monde nouveau » (indiquée TMN ci-dessous).

Pour ceux qui ne savent pas lire les caractères grecs, vous pouvez les télécharger sur : http://www.bibleworks.com/downloads/bwfonts.exe.

 

Jean 1:1

Original grec : kai. qeo.j h=n o` lo,gojÅ(Kai Theos en ho logos)

Traduction littérale : "Et le Verbe était Dieu"

Traduction TMN des Témoins de Jéhovah : "et la Parole était dieu" (en minuscule) (certaines TMN indiquent même un dieu)

 

Il y aurait donc deux sortes de Divinités : Dieu et dieu ?? Les témoins de Jéhovah sont donc polythéistes...

 

 

Jean 1:14

Original grec : kai. evqeasa,meqa th.n do,xan auvtou/ (kai etheasametha tên doxan autou)

Traduction littérale : "(Jésus) plein de grâce"

Traduction TMN des Témoins de Jéhovah : "plein de faveur immérité"

 

Comme si le Fils de Dieu n'avait pas mérité la faveur qui lui fut donnée !

 

Jean 8:58

Original grec : pri.n VAbraa.m gene,sqai evgw. eivmi,Å (prin abraam genesthai egô eimi) ego eimi = je suis !

Traduction littérale : "Avant qu'Abraham ne fût, moi, je suis"

Traduction TMN des Témoins de Jéhovah : "Avant qu'Abraham soit venu à l'existence, moi, j'étais"

 

Ceci n'est pas une faute d'inattention, ni une correction de faute de syntaxe. Les traducteurs de la TMN savaient qu'au présent JE SUIS est le nom que Dieu s'est donné dans 1'Ancien Testament. C'est pour affirmer sa divinité que Jésus emploie le présent, là où l'on aurait plutôt attendu l'imparfait.
Alors la TMN "corrige" Jésus !

 

 

Jean 14:10

Original grec : ouv pisteu,eij o[ti evgw. Evn tw/| patri. kai. o` path.r evn evmoi, evstin (ou pisteueis oti egô en (=dans) tô patri kai o patêr en (=dans) emoi estin)

Traduction littérale : "Ne crois-tu pas que je suis dans le Père, et que le Père est en moi ?"

Traduction TMN des Témoins de Jéhovah : "Ne crois-tu pas que je suis en union avec le Père et que le Père est en union avec moi !"

 

Ce n'est vraiment plus la même chose ! Falsification flagrante...

 

Luc 23:43

Original grec : avmh,n soi le,gw sh,meron metV evmou/ e;sh| evn tw/| paradei,sw|Å (amên legô sêmeron met emou esê en tô paradeisô)

Traduction littérale : "En vérité, je te le dis : aujourd'hui tu seras avec moi dans le paradis"

Traduction TMN des Temoins de Jéhovah : "Je te le dis aujourd'hui : tu seras avec moi dans le paradis"

 

Selon leur doctrine, l'âme meurt avec le corps et ne peut donc pas aller au paradis dès maintenant. I1 suffit d’adapter la ponctuation pour changer le sens de la phrase et le tour est joué.

Certes il n’y a pas de ponctuation dans le texte original, mais Jésus utilise cette phrase à de nombreuses reprises (en vérité en vérité je te le dis) sans jamais rajouter ‘aujourd’hui’. Il est donc clair que le mot ‘aujourd’hui’ fait partie de ce qu’il annonce.

 

Matthieu 26:26 Marc 14:22-24 Luc 22:19-1 Co 11:24

Original grec :evstin to. sw/ma,Å.. evstin to. ai-ma, (estin to sôma... estin to aima ) (estin = verbe être)

Traduction littérale : "Ceci est mon corps... ceci est mon sang..."

Traduction TMN des Témoins de Jéhovah : "Ceci représente mon corps... ceci représente mon sang..."

Ici nous avons également une falsification flagrante. Les quatre récits de l'institution emploient, dans le grec, chaque fois le verbe être. Quelle que soit l'interprétation que l'on donne, on ne change jamais le texte de la Bible, sous prétexte de traduire la pensée de Dieu ! D'ailleurs, pour vérifier que pour Jésus il ne s'agissait pas de symboles, mais d'identité, il suffit de relire Jean 6:51-59. Quand les auditeurs juifs ont quitté Jésus en disant : "Comment celui-là peut-il nous donner sa chair à manger '", Jésus n'a pas adouci la force de son affirmation, mais il l'a renforcée dans les versets qui suivent. Nous voyons que les Témoins de Jéhovah tiennent le même langage que les Juifs qui ont quitté Jésus.

 

 

1 Jean 5:20

Original grec : oi;damen de. o[ti o` ui`o.j tou/ qeou/ h[kei kai. de,dwken h`mi/n dia,noian i[na ginw,skwmen to.n avlhqino,n( kai. evsme.n evn tw/| avlhqinw/|( evn tw/| ui`w/| auvtou/ VIhsou/ Cristw/|Å ou-to,j evstin o` avlhqino.j qeo.j kai. zwh. aivw,niojÅ (oidamen de oti o uios tou theou êkei kai dedôken êmin dianoian ina ginôskômen ton alêthinon kai esmen en (=dans) tô alêthinô en (=dans) tô uiô autou iêsou christô outos estin (=il est) o alêthinos Theos kai zôê aiônios)

Traduction littérale : "Nous savons aussi que le Fils de Dieu est venu et qu'il nous a donné l'intelligence afin que nous connaissions le Véritable. Nous sommes dans le Véritable, dans son Fils Jésus-Christ. Celui-ci est le Dieu véritable et la vie éternelle".

Traduction TMN des Témoins de Jéhovah : "Mais nous savons que le Fils de Dieu est venu et qu'il nous a donné l'intelligence afin que nous parvenions à la connaissance du véritable. Et nous sommes en union avec le véritable, par le moyen de son Fils Jésus-Christ. C'est là le vrai Dieu et la vie éternelle"

 

On remplace le pronom personnel par un adverbe de lieu, et on ne voit plus que c'est Jésus qui est désigné comme le vrai Dieu.

 

2 Co 5:19

Original grec : w`j o[ti qeo.j h=n evn Cristw/| ko,smon katalla,sswn e`autw/| (ôs oti theos ên en (=dans) christô kosmon katallassôn eautô)

 Traduction littérale : « Car Dieu était en Christ, réconciliant le monde avec lui-même".

Traduction TMN des Témoins de Jéhovah : "Dieu, par le moyen de Christ, réconciliait un monde avec lui-même".

 

Paul n'a pas écrit : par le moyen de Christ, mais il a dit : en Christ. La TMN corrige ici l'apôtre Paul, qui exprime clairement l'identité de Dieu et Jésus.

 

Col 2:9

Original grec : o[ti evn auvtw/| katoikei/ pa/n to. plh,rwma th/j qeo,thtoj swmatikw/j( (oti en autô katoikei pan to plêrôma tês theotêtos sômatikôs)

 Traduction littérale : "En lui habite corporellement toute la plénitude de la divinité".

Traduction TMN des Temoins de Jéhovah : En lui habite corporellement toute la plénitude de la qualité divine 

 

C'était trop clair. Alors ils diminuent la force du texte en transformant divinité en qualité divine...

 

 

Conclusion I1 n'y a pas lieu de s'étonner outre mesure de ces falsifications et de nombreuses autres que nous n'avons pas relevées faute de place. Nous lisons en effet dans la préface de la TMN :

"Les traducteurs du présent ouvrage, qui craignent et aiment 1'Auteur divin des Saintes Ecritures, estiment avoir une obligation particulière envers Lui, celle de transmettre aussi exactement que possible les pensées et les paroles de Jéhovah Dieu". Nous sommes donc avertis : ils ne traduisent pas seulement ses paroles, mais d'abord ses pensées. Alors, lorsqu'ils estiment qu'un mot de la Bible ne correspond pas à la pensée de Dieu, il croient de leur devoir de traduire de façon à ce qu'il exprime la "pensée de Dieu", en l'occurrence la pensée de la Tour de Garde.

Si une traduction de la Bible n'est plus simplement la traduction de la Parole écrite, le risque est grand d'y trouver les pensées des traducteurs, prêtées à Dieu.

En lisant la TMN, ne soyons donc pas étonnés d'y trouver la pensée des Témoins de Jéhovah. Ne l'oublions pas.

29/07/2007

Secte : les témoins de Jéhovah

Secte : les témoins de Jéhovah

 

Un groupe responsable de la mort de centaine de personne… Meurtriers

5 fausses prophéties sur la fin du monde en un siècle… Menteurs

Disciples convaincus que la fin est proche et qu’il faut tout donner à l’église… Voleurs

Ils rejettent la divinité du Christ et du Saint Esprit… Hérétiques

Ils croient en plusieurs dieux… Polythéistes.

 

Les témoins de Jéhovah : une église gentille et morale ou un dangereux culte laveur de cerveau ?

russelLe fondateur Charles Taze Russel étudiait la Bible et s’est rendu compte des erreurs du catholicisme.  Il lit un livre « Herald of the morning » de Nelson Barbour et fut convaincu que la fin du monde était pour avril 1878.  A l’anniversaire de la mort du Christ, il s’habilla d’une robe blanche et se mit au carrefour de la 6e avenue à Pittsburgh, s’attendant à être enlevé.

Il se trompa bien sûr, mais persista en affirmant qu’il devait recalculer. Il commença à publier son premier magasine « Zion’s watch tower and herald of Christ’s presence » et développa sa propre religion.

Malgré son erreur monumentale de 1878, Russel commença à écrire sa collection de « Studies of the scripture » (études des écritures)

Russel prétendit que la taille des pyramides permettait de calculer la fin des temps ! D’abord en 1914, puis 1915 puis 1918... A chaque fois, les disciples vendaient tout ce qu’il avait pour annoncer la fin des temps.

Charles Russel mourut en 1916 et sa sépulture cause d’énormes problèmes car :

elle porte le symbole des francs-maçons

elle porte une croix que les témoins de Jéhovah appellent symbole païen

elle est en forme de pyramide, rappelant ainsi ses fausses prophéties.

russelgrave

 

rutherfordRutherford repris la tête de la Watchtower. Avec lui, plus de symbole païen, plus de Noël ou d’anniversaire, plus d’alcool…malgré qu’il mourut d’alcoolisme !

Avec lui la fin du monde est pour 1925. Il faut dès lors convertir de nouveaux membres en leur affirmant qu’ils ne mourront jamais.

 

 

 

 

 

Une sublimissime villa, Beth Sarim, fut construite pour accueillir Abraham, Isaac et Jacob à leur retour avec Jésus. Comme les patriarches n’eurent pas pris résidence, Rutherford l’habita pendant que ses adeptes vivaient dans la crainte.

beith sarim

 

nathan_knorrAprès la mort de Rutherford, Nathan Knorr reprit la tête de l’association.

Sous son leadership, la « traduction du nouveau monde » fut écrite, faisant la promotion du nom « Jehovah » dans leur Bible, corrompant au passage les versets qui parlent de la divinité du Christ. Le rédacteur n’est autre que Johannes Greber, ancien prêtre catholique.

 

 

 

 

 

 

franzLe 4e président est Frederick Franz.

La progression du nombre de disciples n’étant pas suffisante, il relança le vieux truc : la fin du monde est maintenat pour 1975. A nouveau, les disciples vendèrent ce qu’ils avaient, ne se marièrent pas, n’eurent pas d’enfants, n’allèrent plus au collège,...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ces mensonges découragèrent-ils le nombre de disciples : même pas !

 

TJévolution

Le refus des transfusion sanguine (basée sur la mauvaise interprétation d’un texte du lévitique) a couté la vie à de nombreux enfants.  Ces mêmes enfants furent placé en couverture du magasine « Awake » (réveillez-vous) en parlant de martyres.

 

awakeblood
 

Que dit la parole de Dieu ?

A propos des fausses prédictions ?...

Veillez donc, puisque vous ne savez ni le jour, ni l'heure. (Matthieu 25:13 LSG)

Pour ce qui est du jour et de l'heure, personne ne le sait, ni les anges des cieux, ni le Fils, mais le Père seul. (Matthieu 24:36 LSG)

Quand ce que dira le prophète n'aura pas lieu et n'arrivera pas, ce sera une parole que l'Eternel n'aura point dite. C'est par audace que le prophète l'aura dite: n'aie pas peur de lui. Deutéronome (Deutéronome 18:22 LSG)

FAUX PROPHETES !

Gardez-vous des faux prophètes. Ils viennent à vous en vêtements de brebis, mais au dedans ce sont des loups ravisseurs. (Matthieu 7:15 LSG)

Celui qui dit: Je l'ai connu, et qui ne garde pas ses commandements, est un menteur, et la vérité n'est point en lui. (1 Jean 2:4 LSG)

 

La traduction du monde nouveau ?…

et si quelqu'un retranche quelque chose des paroles du livre de cette prophétie, Dieu retranchera sa part de l'arbre de la vie et de la ville sainte, décrits dans ce livre. (Apocalypse 22:19 LSG)

 

Jésus n’est pas Dieu ?...

Au commencement était la Parole, et la Parole était avec Dieu, et la Parole était Dieu. (Jean 1:1 LSG)

Et la parole a été faite chair, et elle a habité parmi nous, pleine de grâce et de vérité; et nous avons contemplé sa gloire, une gloire comme la gloire du Fils unique venu du Père. (Jean 1:14 LSG)

Car en lui habite corporellement toute la plénitude de la divinité. (Colossiens 2:9 LSG)

Tu ne te prosterneras point devant un autre dieu; car l'Eternel porte le nom de jaloux, il est un Dieu jaloux. (Exode 34:14 LSG) Et lorsqu'il introduit de nouveau dans le monde le premier-né, il dit: Que tous les anges de Dieu l'adorent! (Hébreux 1:6 LSG) Où est le roi des Juifs qui vient de naître? car nous avons vu son étoile en Orient, et nous sommes venus pour l'adorer. (Matthieu 2:2 LSG)

Thomas lui répondit: Mon Seigneur et mon Dieu! (Jean 20:28 LSG)

A cause de cela, les Juifs cherchaient encore plus à le faire mourir, non seulement parce qu'il violait le sabbat, mais parce qu'il appelait Dieu son propre Père, se faisant lui-même égal à Dieu. (Jean 5:18 LSG)

 

Les témoins de Jéhovah disent que Jésus n’a jamais prétendu être Dieu. Pourquoi l’ont-ils crucifié alors ?

 

La vérité est que Jésus est Dieu et que nous devons croire cela pour le connaître en vérité.

Mes brebis entendent ma voix; je les connais, et elles me suivent. (Jean 10:27 LSG)

Jésus lui dit: Je suis le chemin, la vérité, et la vie. Nul ne vient au Père que par moi. (Jean 14:6 LSG)

vous connaîtrez la vérité, et la vérité vous affranchira. (Jean 8:32 LSG)

 

Ce post est inspiré d'une vidéo anglophone en 2 partie visible sur youtube :

1ère partie http://www.youtube.com/watch?v=-40YmWfg9sQ

2ème partie http://www.youtube.com/watch?v=RTpotSD8ml8

 

23/07/2007

Secte SOKA GAKKAI : L'activisme politique d'une secte Bouddhiste

Suite au témoignage d’un ex-adepte de la secte politico-financière Sokka Gakkai laissé en commentaire sur mon blog (voir ici), voici un article (1964) issu du site Persee :

 

LE SOKA GAKKAI JAPONAIS L'activisme politique d'une secte Bouddhiste

 

Le Soka Gakkai est un groupe de laïcs à caractère religieux affilié à la secte bouddhiste dite Nichiren Shoshu. Fondé il y a plus de trente ans, il ne commença qu'après la guerre à faire parler de lui comme de l'un des shinko-shukyo, « nouvelles sectes religieuses » qui proliférèrent à partir du moment où le général Mac Arthur eût levé les restrictions légales relatives à la constitution de cultes nouveaux. Dans la curieuse diversité des shinko-shukyo, le Soka Gakkai acquit une notoriété particulière due à ses procédés agressifs de propagande, à son intolérance affirmée à l'égard des autres manifestations religieuses et à l'allure militaire de son organisation.

 

En 1956, il fit une entrée discrète dans la politique nationale en faisant élire à la Chambre Haute du Parlement japonais trois de ses candidats qui totalisèrent près d'un million de voix. Aux élections de 1959, il présenta six candidats qui recueillirent respectivement près de trois millions de voix. Ces résultats, obtenus grâce au mode de répartition des votes par district aux candidats, à l'intérieur de la circonscription nationale, suscitèrent dans les journaux et les hebdomadaires des discussions sur les visées politiques du Soka Gakkai et ses tendances fascistes présumées (1). On pronostiquait un accroissement du nombre de ses candidats lors des élections suivantes, et ce pronostic se vérifia, puisqu'à l'été de 1962 son effectif à la Chambre Haute passa à quinze élus ayant totalisé plus de quatre millions de suffrages, soit 11 % du total des électeurs (2). Le Soka Gakkai est à présent le troisième en importance des partis de la Chambre Haute, le parti Démocrate-socialiste étant descendu au quatrième rang. Dans les votes exigeant une majorité des deux tiers, c'est son appoint qui fait pencher la balance en faveur soit des Libéraux-démocrates, soit des Socialistes.

 

(1) Cf. Charles D. Sheldon : «Religion in politics in Japan : the Soka Gakkai», Pacific Affaira, décembre 1960.

 

(2) Cf. Tokei Stjri Kenkyujo : Dai-rokkai sangiin tsujo senkyo no tokeiteki bunseki (ronéotypé, juillet 1962).

 

Référence bibliographique : Archives des sciences sociales des religions, Année 1964, Volume , Numéro 1

http://www.persee.fr/showPage.do?urn=assr_0003-9659_1964_...

 

 

14/06/2007

Secte : Scientologie

Sectes : La scientologie

 

L_Ron_Hubbard

La scientologie est une secte créée par Lafayette Ronald Hubbard, couramment appelé "Ron" par ses fidèles, ou "Le commodore" où "L'amiral". Né en 1911. D'abord auteur de science-fiction, puis inventeur de la Dianétique. Il déclare en 1947: "le meilleur moyen de devenir millionnaire est de créer une religion", à la suite de quoi il fonde de l'Eglise de Scientologie. Il est mort en 1986, à la tête d'une immense fortune... Le fils aîné de Ron Hubbard affirmait en 1982 que "99% de ce que mon père a écrit sur sa propre vie est faux".

 

La Scientologie:

Rien que ce nom fait peur en Europe, tant cette entreprise multinationale de profit a réussi à dégoûter une bonne partie de ses critiques en utilisant des techniques de harcèlement et en payant des millions à des avocats de renom.

 

La scientologie a même réussi à dégoûter le fisc américain, au point qu'elle est la seule secte ou religion américaine à avoir obtenu non seulement une exemption d'impôts générale, mais le droit d'attribuer des exemptions d'impôts à toutes ses nouveaux centres de profit étasuniens: de fait, ceci place la scientologie comme l'unique organisation de type maffieux à jamais avoir obtenu une exemption d'impôt et le droit de l'étendre à d'autres groupes avec qui elle a signé des contrats.

 

Croyances:

Hubbard a copié Freud en laissant entendre que les expériences douloureuses pouvaient influencer notre caractère. Ensuite, ajoutant à ses procédés un appareil électronique de mesure de la résistance du corps des clients, il a donné une image "scientifique" de la secte.

 

On lisait dès 1950 que la dianétique (la "mère patronymique" de la scientologie) pouvait soigner la plupart des maladies physiques et guérir tous les comportements indésirables... y compris les psychoses, phobies et que de plus, la dianétique augmentait le QI (intelligence) jusqu'à au moins 135, et qu'elle donnait une mémoire parfaite de tous les évènements depuis la période prénatale.

 

Il va de soi que nul n'a jamais atteint ces aptitudes; au contraire, on ne compte plus les procès perdus par la secte, Hubbard ayant été condamné en France à 4 ans de prison ferme pour escroquerie et extorsion en 1978; depuis 1971, la secte a toujours été inculpée, condamnée ou en mise en instruction pour des faits tels que Homicide involontaire, escroquerie, extorsion, abus de faiblesse etc.

 

Socialement parlant, nous citerons donc ce qu'en disait le Juge Justice Latey, Haute Cour de Londres:

 

"La scientologie est à la fois immorale et socialement odieuse... elle est sinistrement dangereuse et corrompue. Elle est corrompue parce qu'elle est basée sur les mensonges et la tricherie et que ses buts réels sont le pouvoir et l'argent pour M. Hubbard. Elle est sinistre parce qu'elle s'engage dans les pratiques les plus infâmes aussi bien envers ses propres adhérents qui n'avaleraient pas en bloc tout ce qu'elle prétend, qu'envers ses critiques et ceux qui s'opposent à elle. Elle est dangereuse parce qu'elle tente de capturer les gens, de leur faire subir un lavage de cerveau par endoctrinement, afin qu'ils deviennent des outils captifs et fanatisés de la secte, retirés de tout mode de pensée normal et de toute vie et relations normales avec les autres."

(source débat wikipedia)

 

ron_diedUne religion compatible avec le christanisme ?

C'est du moins ce qui est affirmé dans certains tracts de la Scientologie. Voici un extrait des cours de "plus haut niveau" délivrés par la secte (Level OT8 Series I, HCO Bulletin of 5 May 1980) :

  "A ceux qui pensent que j'ai marché sur les pieds du christianisme, permettez-moi de vous dessiller les yeux sur un de ses mythes favoris. Par exemple, l'histoire de Jésus est loin de correspondre à la sainte image qu'il se donnait. Non seulement il avait des relations sexuelles avec des jeunes garçons et des hommes, mais en plus il se laissait aller à des accès de fureur et de haine non contrôlables, incompatibles avec son appel à l'amour des uns et des autres (...)".

Ce cours n'est qu'accessible qu'après une phase d'endoctrinement longue et extrêmement coûteuse pour le scientologue, qui aura versé près de 150 000 € à la secte avant d'obtenir le droit d'apprendre ce genre de "scoop". A chacun de se faire une opinion sur cette "compatibilité religieuse".

 

Lire également :

http://www.prevensectes.com/miller.htm

 

13/06/2007

Secte : Antoinisme

Secte : Antoinisme

antoinismeQu’est-ce que l’antoinisme ?

1906, Louis Antoine fonde en Belgique ce mouvement, où se combinent spiritisme, Théosophie et christianisme. On y pratique la médecine par « guérison magnétique » : la maladie n’existe pas, la souffrance est le pur produit de l’intelligence, les troubles sont occasionnés par le péché, la guérison consistera en la corrélation de la foi du guérisseur et de celle de son patient par l’intermédiaire des ondes régénératrices émises par les « bons esprits ». Il s’ensuit que tout médicament est proscrit, seule l’eau bénie par Antoine lui-même, ou encore du papier qu’il magnétise et trempe dans l’eau, sont efficaces. Le « Père » qu’est Antoine prophétise, impose ses mains, individuellement et collectivement, et guérit aussi par correspondance. Déjà en 1901, il avait été condamné pour exercice illégal de la médecine. Le groupe semble actuellement en décroissance. (Source CCMM)

24/04/2007

Témoins...oui, de Jéhovah...non

Témoins oui

Témoins...oui, de Jéhovah...non de Christian Piette

Voici un livre que je viens de finir et que je conseille à tous nos amis Témoins de Jéhovah. Une étude précise et complète de la société Watchtower réalisé par le spécialiste en la matière Christian Piette, pasteur à l’église évangélique de Chapelle-lez-Herlaimont.

Commentaire du pasteur Michel Martin (Quebec) « La bibliothèque de cet auteur est certainement la plus importante que l’on puisse trouver en français dans ce domaine. On peut vérifier chacune des citations de ce livre dans l’ouvrage original de la secte mise en cause. Son autorité en la matière ne peut nullement être contestée. »

 

 Visitez le site de l'auteur et son chapitre sur les témoins de Jéhovah :http://www.l-ancre.be/table_des_matières_russelisme.htm

13/03/2007

Secte : Le mormonisme

Salt_Lake_City_Mormon_TempleLe mormonisme – secte américaine devenue mondiale avec 13 millions de membres qui croient au retour de Jésus aux Etats-Unis. (Le siège central est situé près du lac salé (Utah) pour y attendre le retour du Christ.)

 

En 1820 il y eut une excitation religieuse à Palmyra, suite à quoi de grandes multitudes de personnes rejoignaient les rangs des diverses églises protestantes.  Joseph Smith, un garçon de 14 ans demandant à Dieu quelle église doit-il suivre, prétend avoir vu Dieu et le Fils. Cette rencontre anti-biblique est la base du mormonisme.

 

« L'Eternel dit: Tu ne pourras pas voir ma face, car l'homme ne peut me voir et vivre. » (Exode 33:20 LSG)

 

« qui seul possède l'immortalité, qui habite une lumière inaccessible, que nul homme n'a vu ni ne peut voir, à qui appartiennent l'honneur et la puissance éternelle. Amen! » (1 Timothée 6:16 LSG)

 

En 1823, Joseph déclare qu’il se trouvait dans sa chambre, priant et implorant Dieu de lui pardonner tous ses péchés et ses folies lorsqu’une lumière brillante apparut à nouveau. C’était l’ange Moroni qui venait lui dire que Dieu avait une œuvre à lui faire accomplir. L’ange révéla également qu’un livre contenant la plénitude de l’Evangile, écrit sur des plaques d’or par les anciens habitants du continent américain.

 

« Mais, quand nous-mêmes, quand un ange du ciel annoncerait un autre Evangile que celui que nous vous avons prêché, qu'il soit anathème!  Nous l'avons dit précédemment, et je le répète à cette heure: si quelqu'un vous annonce un autre Evangile que celui que vous avez reçu, qu'il soit anathème! » (Galates 1:8-9 LSG)

 

Une belle étude de ce mouvement sectaire sur : http://www.protestanet.be/sp/article306.html

12/03/2007

Brooklyntower vs Watchtower

Un site pour nos frères et sœurs "Témoins de Jéhovah"

 

J’ai beaucoup d’affection pour nos frères et sœurs « Témoins de Jéhovah ».  Nous avons déjà eu de longues discussions ensemble et, quelque part, j’admire leur ardeur. Mais il est aussi de notre devoir de chrétien de travailler à l’unité et de mettre en garde vis-à-vis des desseins de cette organisation.

 

Je sais combien il peut être difficile pour un témoin de Jéhovah de se remettre en question.  Néanmoins, je recommande un site à nos amis qui s’interrogent sur leur association. Cela s’appelle Brooklyn Tower, on y accède à cette adresse : http://www.brooklyntower.com/

Ce site a été réalisé par des personnes qui n'appartiennent à aucun courant religieux particulier, mais qui ont une connaissance des doctrines de la Watchtower et des témoins de Jéhovah. Ils ont aussi une compréhension des questions théologiques et bibliques en général de part leurs études.

On y évoque notamment le mot « Jéhovah » défendu par les Témoins comme étant la véritable prononciation du nom de Dieu,... à tort. :  http://www.brooklyntower.com/page1.htm

 

11/03/2007

Soka gakkai : secte politico-financière japonaise

Soka gakkai : secte politico-financière japonaise

Je constate l’existence d’un blog dédié à la secte Soka gakkai (gajokai). Pour ceux qui l’ignorent, il s’agit d’un mouvement japonais d’influence prétendument bouddhiste (mais non reconnu par l'Union Bouddhiste de France), plus connue pour ses activités financières et son infiltration dans la politique.

Je suis effrayé de voir qu’une telle secte puisse « avoir pris » en Europe.

Quelques infos sur

http://prevensectes.com/soka.htm

http://prevensectes.com/rev0405.htm#31a

http://pema.free.fr/soka.php3

 

Gardez-vous des faux prophètes. Ils viennent à vous en vêtements de brebis, mais au dedans ce sont des loups ravisseurs. (Matthieu 7:15 LSG)

 

Car il s'élèvera de faux Christs et de faux prophètes; ils feront de grands prodiges et des miracles, au point de séduire, s'il était possible, même les élus. (Matthieu 24:24 LSG)