23/11/2008

Le Saint-Esprit est Dieu

Le Saint-Esprit est Dieu

 

Le Saint-Esprit est présent dans toute la Bible.  Nous allons voir que le Saint-Esprit est une personnalité et qu’Il est éternel, il est donc la 3e personne que compose l’unité triple de Dieu.

 

Sa divinité :

 

Comparons ces deux textes :

J'entendis la voix du Seigneur, disant: Qui enverrai-je, et qui marchera pour nous? Je répondis: Me voici, envoie-moi.  Il dit alors: Va, et dis à ce peuple: Vous entendrez, et vous ne comprendrez point; Vous verrez, et vous ne saisirez point.  Rends insensible le coeur de ce peuple, Endurcis ses oreilles, et bouche-lui les yeux, Pour qu'il ne voie point de ses yeux, n'entende point de ses oreilles, Ne comprenne point de son coeur, Ne se convertisse point et ne soit point guéri. (Esaïe 6:8-10 LSG)

 

Comme ils se retiraient en désaccord, Paul n'ajouta que ces mots: C'est avec raison que le Saint-Esprit, parlant à vos pères par le prophète Esaïe, a dit: Va vers ce peuple, et dis: Vous entendrez de vos oreilles, et vous ne comprendrez point; Vous regarderez de vos yeux, et vous ne verrez point.  Car le coeur de ce peuple est devenu insensible; Ils ont endurci leurs oreilles, et ils ont fermé leurs yeux, De peur qu'ils ne voient de leurs yeux, qu'ils n'entendent de leurs oreilles, Qu'ils ne comprennent de leur coeur, Qu'ils ne se convertissent, et que je ne les guérisse. (Actes 28:25-27 LSG)

 

Il y a bien cosubstantialité évidente.

 

Et comparons encore ceci :

Quel rapport y a-t-il entre le temple de Dieu et les idoles? Car nous sommes le temple du Dieu vivant, comme Dieu l'a dit: J'habiterai et je marcherai au milieu d'eux; je serai leur Dieu, et ils seront mon peuple. (2 Corinthiens 6:16 LSG)

 

Ne savez-vous pas que votre corps est le temple du Saint-Esprit qui est en vous, que vous avez reçu de Dieu, et que vous ne vous appartenez point à vous-mêmes? (1 Corinthiens 6:19 LSG)

 

Cette comparaison confirme l’essence divine du Saint-Esprit

 

Sa personnalité :

 

S’Il possède une volonté propre, c’est donc une « personne ». Voyons cela :

 

Un seul et même Esprit opère toutes ces choses, les distribuant à chacun en particulier comme il veut. (1 Corinthiens 12:11 LSG)

Quand le consolateur sera venu, l'Esprit de vérité, il vous conduira dans toute la vérité; car il ne parlera pas de lui-même, mais il dira tout ce qu'il aura entendu, et il vous annoncera les choses à venir. (Jean 16:13 LSG)

Mais le consolateur, l'Esprit-Saint, que le Père enverra en mon nom, vous enseignera toutes choses, et vous rappellera tout ce que je vous ai dit.(Jean 14:26 LSG)

 

L’esprit invite

Et l'Esprit et l'épouse disent: Viens. Et que celui qui entend dise: Viens. Et que celui qui a soif vienne; que celui qui veut, prenne de l'eau de la vie, gratuitement. (Apocalypse 22:17 LSG)

 

L’esprit parle

Que celui qui a des oreilles entende ce que l'Esprit dit aux Eglises: A celui qui vaincra je donnerai de la manne cachée, et je lui donnerai un caillou blanc; et sur ce caillou est écrit un nom nouveau, que personne ne connaît, si ce n'est celui qui le reçoit. (Apocalypse 2:17 LSG)

 

L’esprit envoie

Barnabas et Saul, envoyés par le Saint-Esprit, descendirent à Séleucie, et de là ils s'embarquèrent pour l'île de Chypre. (Actes 13:4 LSG)

 

L’esprit inspire des auteurs  

car ce n'est pas par une volonté d'homme qu'une prophétie a jamais été apportée, mais c'est poussés par le Saint-Esprit que des hommes ont parlé de la part de Dieu. (2 Pierre 1:21 LSG)

 

L’esprit établit les évêques

Prenez donc garde à vous-mêmes, et à tout le troupeau sur lequel le Saint-Esprit vous a établis évêques, pour paître l'Eglise du Seigneur, qu'il s'est acquise par son propre sang.(Actes 20:28 LSG)

 

L’esprit commande

Pendant qu'ils servaient le Seigneur dans leur ministère et qu'ils jeûnaient, le Saint-Esprit dit: Mettez-moi à part Barnabas et Saul pour l'oeuvre à laquelle je les ai appelés. (Actes 13:2 LSG)

 

L’esprit interdit

Ayant été empêchés par le Saint-Esprit d'annoncer la parole dans l'Asie, ils traversèrent la Phrygie et le pays de Galatie.  Arrivés près de la Mysie, ils se disposaient à entrer en Bithynie; mais l'Esprit de Jésus ne le leur permit pas. (Actes 16:6-7 LSG)

 

L’esprit convainc

Et quand il sera venu, il convaincra le monde en ce qui concerne le péché, la justice, et le jugement (Jean 16:8 LSG)

 

 

Nous voyons donc que l’Esprit Saint est de nature divine et qu’il a une volonté propre.

Certaines communautés sectaires niant la trinité diront que l’on peut interchanger l’Esprit Saint et Dieu comme des synonymes, tout comme ils interchangent le Père et Dieu comme des synonymes et certains attribuent l’Esprit Saint à celui de Jésus. Mais alors comment expliquer Matthieu 28:19  Allez, faites de toutes les nations des disciples, les baptisant au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit... Doit-on comprendre : « au nom de Dieu, du petit dieu et de Dieu » ? Théorie sectaire insensée car Père, Fils et Saint-Esprit sont les 3 personnes d'essence divine.  Dire « au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit » équivaut à dire « au nom de Dieu ».

La Bible fait une distinction entre les 3 personnes de même essence par ce verset : "Et moi (Jésus), je prierai le Père et Il vous donnera un AUTRE consolateur...l'Esprit-Saint." Jean 14:16

Le Saint-Esprit n’est pas le Père, mais Il est Dieu

Le Père n’est pas le Saint-Esprit, mais Il est Dieu

Etc..

Dieu est donc bien l’essence commune des 3 personnes.

 

 

Les sectes chrétiennes ont un dénominateur commun : la négation de la trinité.  Quelles sont ces sectes :

-Les témoins de Jéhovah

-Le Branhamisme

-The Christian Science

-Le Moonisme (célèbre pour ses mariages collectifs et les abus sexuels)

-L'unitarisme

-Les enfants de Dieu de David Berg  (célèbre pour sa « prostitution missionnaire »)

-Le mormonisme

-Jim Jones (dont tous les membres périrent ensemble en 1978 par cyanure)

-The way international

-Raël (célèbre pour son libertinage sexuel et ses divagations extraterrestres)

 

 

Tout le mystère de l’unicité de Dieu dans la pluralité de nombre s’exprime en Deutéronome 6:4.  Le texte hébreu lu textuellement se dit : « Ecoute Israël ! Yahvé nos dieux Yahvé un »

shama yisrael yhwh elohenu yhwh eHad

08/09/2008

Des musulmans offensés par un culte chrétien

Grande-Bretagne - Des chrétiens se réunissent pour la prière dans une église. Des musulmans sont offensés. Les chrétiens s’excusent

(Source : Point de Bascule - mardi 2 septembre 2008)

 

Peut-on sombrer plus bas dans la haine de soi, la dhimmitude, le suicide culturel ?

 

Les musulmans offensés devraient peut-être réserver leur indignation pour les mosquées où l’on prêche ouvertement la haine, le suprématisme, la violence et la ségrégation. Lire : Enquête sur les prêches haineux dans une prestigieuse mosquée de Londres

 

 

Des musulmans choqués par une réunion de prière dans un église d’Oxford

 

st-aldates-churchUn autre signe de l’islamisation croissante de la Grande-Bretagne : un groupe de pression musulman à Oxford a demandé - et obtenu - des excuses d’un groupe chrétien qui avait organisé une réunion d’« appel à la prière » à l’église St. Aldate’s (photo ci-contre) située au centre-ville.

 

Le Muslim Education Center d’Oxford (Meco) a accusé « Porte ouvertes UK », un groupe chrétien basé à Witney, de propagande évangélique, malgré que cette organisation se soit réunie dans une église chrétienne et n’a forcé personne à y assister.

 

Pathétiquement, « Portes Ouvertes UK » a immédiatement présenté des excuses et insisté que la rencontre de prière avait été prise hors contexte, mais qu’ils « regrettaient » toute offense causée. Un porte-parole du groupe chrétien a déclaré qu’au contraire, la réunion avait pour objectif de « réduire la peur de l’islam. »

 

Le président de Meco, le Dr Taj Hargey, a dit qu’il était « choqué par leur théologie où ils se présentaient comme les justes ». Ils se donnent pour mission de « prier pour les musulmans ». Ils ont également dit que chaque année, il y a d’incroyables histoires sur la façon dont Dieu a répondu à ces prières, se révélant lui-même aux musulmans à travers le monde, amenant plusieurs d’entre eux à Jésus.

 

Il a ajouté : « Non seulement cette activité évangélique était-elle mal conçue et insensible, elle était grossièrement insultante et incendiaire envers les musulmans habitant Oxford. À Meco, notre objectif est de rapprocher les peuples de toutes les confessions, et non de les diviser davantage. Les choses de ce genre ne servent qu’à diviser les gens ».

 

Une déclaration commune de « Portes Ouvertes UK » et de l’église St Aldate dit : « Portes Ouvertes UK et St Aldate regrettent beaucoup que Meco ait été offensé par un événement conçu pour encourager les chrétiens qui fréquentent l’église à entretenir des relations positives avec les musulmans. Des centaines de chrétiens ont répondu à une invitation envoyée aux églises pour une série de réunions dans une église en vue « de réduire la peur de l’islam et d’accroître l’amour pour les musulmans ».

 

« Ainsi, nous tenons à souligner que ce n’était pas une réunion destinée aux musulmans. Avant l’événement, nous avons souligné que nous n’allions pas dénigrer l’islam ni critiquer les croyances musulmanes. D’autre part, nous croyons aussi qu’ayant nous-même découvert l’amour de Dieu à travers Jésus et fait le choix de devenir chrétiens, tous ont le droit d’explorer les différentes confessions religieuses et de prendre des décisions sur la base de leur recherche ».

 

Incroyablement, le Dr Hargey a dit que « bien que Meco ait été offensé, il ne tiendrait pas rancune ».

 

Est-ce cela que la Grande-Bretagne est devenue ? Un pays où les chrétiens sont maintenant intimidés et critiqués pour tenir des réunions de prière dans des églises chrétiennes ? Un pays où les musulmans peuvent exiger des « excuses » des chrétiens pour avoir simplement pratiqué leur religion ?

 

12/06/2008

1ère communion...

Dimanche dernier, de bons amis de confession catholique fêtaient la première communion de leur fils.  C’était l’occasion pour moi d’assister à une célébration dans une église catholique après de longues années.

Cela s’est déroulé dans l’église St Maurice de Sclayn.

SCLAYN_M

DSC01216

 

Sclayn est une terre seigneuriale du comté de Namur sous l’Ancien Régime, sa remarquable église Saint-Maurice, en bordure de la Nationale 90, fut jadis collégiale, siège d’un chapitre fondé en 1106 par l’empereur Henri IV, qui subsista jusqu’en 1797.
Cet édifice roman (de style ionique en façade) possède de nombreuses et belles pierres tombales en marbre noir du XIVème siècle et, dans le chœur, de belles stalles sculptées, de tradition Renaissance. En face, le très beau presbytère en moellons de calcaire est une construction médiévale.

eglisestmaurice

 

Le message et les chants sont très agréables, j’étais également content qu’il n’y ait eu aucune prière à la vierge, mais hélas, ce que je déplore toujours ce sont ces allusions directes visant à mettre en avant le catholicisme, le « pape » et les prêtres. 

COMMU1

COMMU2

 

Je salue au passage mes frères catholiques et prie afin que cette église puisse se rapprocher de Dieu et de sa volonté. 

02/12/2007

La Trinité

trinitéLa Trinité

(Ci-contre le blason de la Trinité (Ile de Jersey), assez évocateur)

 

La foi en la Trinité repose sur les enseignements de la Parole de Dieu. Il faut remarquer que toutes les grandes dénominations chrétiennes ont professé un Dieu unique en trois personnes : Eglise catholique, Eglises protestantes (Calviniste comme Luthérienne), Eglise orthodoxe russe et orientale, Eglises baptistes et méthodistes, etc. tandis que, les adversaires de la Trinité se sont toujours trouvés dans les sectes hérétiques, comme de nos jours : les «Témoins de Jéhovah.»

 

La lecture de la Bible, et particulièrement celle du Nouveau testament, révèle trois Personnes distinctes dans la Divinité: le Père, le Fils et le Saint EsPrit. Il est certain que l'intelligence humaine se trouve placée là devant un mystère qui la dépasse. Mais pouvons nous prétendre expliquer Dieu et toutes les profondeurs de sa personne. Il nous faudrait être Dieu Lui-même. L'état de péché dans lequel les hommes ont vécu, de génération en génération, n’a pas été sans altérer leur intelligence des réalités spirituelles.  Tout leur effort a porté sur les choses matérielles, et leur intelligence ne peut plus concevoir que ces dernières.

 

Les théologiens se sont épuisés à trouver des définitions et à établir des explications de la Trinité, mais on se rend compte, en les lisant, que leurs tentatives sont loin de faire la lumière. Acceptons, en toute humilité, de rester devant un mystère; ce qui ne doit pas nous empêcher de faire un travail positif, en cherchant, à travers la Parole de Dieu, ce qu'elle révèle de la Trinité; et gardons-nous de vouloir aller au-delà.

 

Nous trouvons déjà dans l'Ancien Testament, et cela dès les premières pages, un certain nombre de textes indicatifs de la Trinité. Il est dit dans la Genèse:

 

«Faisons l'homme à Notre image, à Notre ressemblance.» Genèse 1 :26.

 

«Voici, l'homme est devenu comme l'un de NOUS.» Genèse 3 :22.

 

«Allons! descendons là et confondons leur langage.» Genèse 11 :7.

 

Dans le prophète Esaïe, on lit également :

 

«Qui enverrai-Je et qui marchera pour Nous?» Esaïe 6 :8.

 

De même, dans tout le passage d'Esaïe 41 :21-23, Dieu se désigne Lui-Même par le pronom personnel «NOUS.»

 

Les adversaires de la Trinité ont prétendu que ce pluriel «nous» désignait Dieu et ses anges. Mais, on ne voit nulle part, dans toute l'Ecriture, Dieu associant son nom à aucune créature, même pas à ses anges. Quand Il tient conseil, c'est avec le Verbe ou la «Sagesse» qui était au commencement avec Lui. Qu'on relise à ce sujet les premiers versets de l'Evangile de Jean.

 

On a dit aussi que le pluriel est là pour représenter toutes les perfections divines. Mais, dans toute l'Ecriture, on ne les voit jamais personnifiées. On a dit encore: ce «nous» est un pluriel de majesté. On sait ce qu'il faut entendre par là. Les rois, les chefs d'Etat emploient la formule: «Nous, tel et tel, avons décidé telle et telle chose.» Mais, on ne peut alléguer aucun texte biblique prouvant que cette forme était employée dans la langue hébraique. Quand les rois s'y expriment, ils le font au singulier. On peut citer, par exemple:

Genèse 14 :21; 20 :9; 41 :15-17 ; Daniel 2 :3, 5, 8 ; 3 :25 ; 4 :4 ; 5 :7, 14 et 15, etc... Les versets où le «nous» est placé dans la bouche de Dieu semblent bien destinés à préparer les révélations plus complètes du Nouveau Testament.

 

Rappelons qu'en parlant des noms de Dieu, nous avons déjà constaté qu'Elohim est une forme plurielle.

 

En outre, on trouve dans l'Ancien Testament des versets qui, à n'en pas douter, font prévoir le mystère de la Trinité:

 

«Qui a fait paraître les extrémités de la terre?

«Quel est son nom et celui de son Fils?» Proverbes 30 :4.

 

«Dès le commencement, Je n'ai point parlé en cachette, dès l'origine de ces choses, J'ai été là; et maintenant, le Seigneur, l'Eternel, m'a envoyé avec son Esprit.» Esaïe 48 :16

 

C'est évidemment, dans le Nouveau Testament, que les témoignages apparaissent aussi nombreux que décisifs.

 

Nous relèverons successivement dans le Nouveau Testament :

 

I.- LE TEMOIGNAGE DE JESUS LUI-MEME.

 

«Je prierai le Père, et Il vous, donnera un autre Consolateur.» Jean 14 :16.

«Quand sera venu le Consolateur que Je vous enverrai de la part du Père, Il rendra témoignage de Moi.» Jean 15 :26.

«Comme le Père m'a envoyé.... recevez le Saint-Esprit.» Jean 20 :21, 22.

«Allez, faites de toutes les nations des disciples, les baptisant au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit.» Matthieu 28 :18-19. (Remarquez le singulier du mot «nom » : un seul nom pour les 3 !)

 

Dans ces quatre paroles prononcées par le Christ Lui-Même, nous L'entendons distinguer très nettement trois personnes:

Lui-Même, le Père et le Saint-Esprit qu'Il désigne aussi sous le terme de Consolateur. Remarquons au sujet de la dernière, que Jésus, instituant le Baptême, déclare qu'il doit être donné au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit. Si le Fils et le Saint-Esprit n'étaient pas Dieu, au même titre que le Père, on ne comprendrait pas pourquoi les trois noms se trouveraient aussi étroitement associés, et placés, en quelque sorte au même rang.

 

II.-LE TEMOIGNAGE  DES EVANGELISTES.

 

«Jésus vit l'Esprit descendre sur Lui, et une voix vint du ciel: Tu es mon Fils bien-aimé.» Matthieu 3 :16-17 ; Marc 1 :9-10; Luc 3 :21-22.

 

Les trois personnes nous sont montrées,"ayant une action tout à fait distincte. Le Fils sort de l'eau du Jourdain; le Saint-Esprit descend sur Lui; du haut du ciel, le Père fait entendre sa voix.

 

«L'ange lui répondit (à Marie): le Saint-Esprit viendra sur toi, et la puissance du Très-Haut te couvrira de son ombre. C'est pourquoi le saint enfant qui naîtra de toi sera appelé Fils de Dieu;» Luc 1 :35.

 

Ici encore, nous retrouvons les trois Personnes de la Trinité. Le Saint-Esprit viendra sur Marie; le Très-Haut, c'est-à-dire Dieu le Père, la couvrira de son ombre; et l'enfant à naître sera appelé Fils de Dieu.

 

III.- LE TEMOIGNAGE DE PAUL.

 

«La grâce du Seigneur Jésus-Christ, l'amour de Dieu, et la communion du Saint-Esprit soient avec vous.» 2 Corinthiens 13 :13.

 

Les trois Personnes de la Trinité sont placées côte à côte, au même niveau; mais distinguées par leur action particulière dans la vie du chrétien.

 

«II y a diversité de dons, mais le même Esprit; diversité de ministères, mais le même Seigneur; diversité d'opérations, mais le même Dieu qui opère tout en tous.» 1 Corinthiens 12 :4-6.

 

«II y a un seul corps et un seul Esprit, comme aussi tous avez été appelés à une seule espérance par votre vocation; il y a un seul Seigneur, une seule foi, un seul baptême, un seul Dieu et Père de tous, qui est au-dessus de tous, et parmi tous et en tous;» Ephésiens 4 :4-6.

 

Dans ces versets, les trois Personnes de la Trinité sont présentées par l'apôtre, avec un rôle particulier à chacune d'entre elles.

 

IV.- LE TEMOIGNAGE DE PIERRE.

 

«... élus selon la prescience de Dieu, le Père, par la sanctification de l'Esprit, afin qu'ils deviennent obéissants, et qu'ils participent à l'aspersion du Sang de Jésus-Christ... » 1 Pierre 1 :2.

 

V.- LE TEMOIGNAGE DE JEAN.

 

«Nous connaissons que nous demeurons en Lui et qu'Il demeure en nous, en ce qu'Il nous a donné de son Esprit. Et nous, nous avons vu et nous attestons que le Père, a envoyé le Fils comme Sauveur du monde» 1Jean 4 :13-14.

 

VI.- LE TEMOIGNAGE DE JUDE.

 

« Pour vous, bien-aimés, vous édifiant vous-mêmes sur votre très sainte foi, et priant par le Saint-Esprit, maintenez-vous dans l'Amour de Dieu, en attendant la miséricorde de notre Seigneur Jésus-Christ, pour la vie éternelle.» Jude 20, 21.

 

Ainsi, nous possédons, tout au travers du Nouveau Testament, un ensemble de textes significatifs devant lesquels nous ne pouvons hésiter à reconnaître UN DIEU UNIQUE et pourtant EN TROIS PERSONNES, distinctes l'une de l'autre.

 

Mais, ce qui nous intéresse, c'est le rôle que joue chacune d'entre elles dans notre salut et notre vie chrétienne. En résumant, et en simplifiant beaucoup, nous pouvons dire ceci : le Père a conçu le plan du Salut et donné son Fils. Le Fils s'est offert en sacrifice et a été la Victime sainte et expiatoire. Le Saint-Esprit a inspiré les Ecritures. Il aide les pécheurs à s'approprier le Salut et les assiste ensuite dans leur marche chrétienne, étant le Consolateur promis.