12/07/2008

Iran : Forcés à renier leur foi

Iran : Forcés à renier leur foi

(mercredi 2 juillet 2008, par Aloys Evina, Source : Portes Ouvertes)

Tina Rad et Makan Arya se sont convertis au christianisme il y a seulement trois mois, mais Tina avait déjà mis en place un groupe d’études bibliques chez elle à Téhéran.

Elle et son mari se rendaient régulièrement dans une église de maison. Il y a un mois, les deux jeunes gens ont été dénoncés par un proche et le 3 juin dernier, la police a surgi chez eux et les a emmenés, laissant leur petite fille malade, âgée de 4 ans, livrée à elle-même. Tina et Makan ont passé quatre jours en prison sans nouvelles de leur fille. Ils ont finalement été remis en liberté contre une caution de 19 000 euros pour Tina et 12 500 euros pour Makan. Tina est accusée d’ « activités contre la sainte religion islamique » et Makan est accusé d’ « atteinte à la sécurité nationale ». Ils ont dû signer de force des documents affirmant leur retour à l’islam et se sont vus interdire toute activité chrétienne.

Pendant leur incarcération, ils ont été frappés et menacés. Ils ont des bleus sur tout le corps. Depuis leur retour chez eux, ils subissent le harcèlement de leurs voisins et de leurs proches. La fenêtre de leur magasin a été brisée. Ils reçoivent à tout moment du jour et de la nuit des coups de téléphone anonymes. Ils ont demandé une protection de la police, mais ne l’ont pas obtenue. Ils pensent déménager.

 

Remercions Dieu pour la libération de Tina et Makan qui ont retrouvé leur fille saine et sauve.

Prions pour cette famille, que Dieu l’aide à traverser cette épreuve en gardant les yeux fixés sur Lui.

Prions pour les membres des églises de maison qui se multiplient en Iran, sous la surveillance constante de la police secrète.