24/08/2009

Raï évangélique : Djamel chante le réveil en Algérie !

djams3En France, au mois de mai, on avait pu entendre quelques extraits de son nouvel album à l’Institut du Monde Arabe. Après «Riposte» et «Question de foi», le chanteur Kabyle Djamel Dahamani, alias Djam’s, revient pour nous plonger dans une «ovation de louange» à Dieu.

 

L’album comporte de nouvelles adaptations des chants de Carman, mais aussi et surtout de nombreuses compositions personnelles qui ne manquent pas de traduire ses origines et sa culture kabyle.

 

 

riposte

 

questiondefoi

 

Le site de Djamel Djam's : http://www.djams-music.com/

 

 

01/10/2007

Question pour nos frères catholiques.

Question pour nos frères catholiques.

 

Suivant 1Timothée 3, considérez-vous toujours le célibat des prêtres comme biblique ?

(Pour rappel, la première épître de Paul à Timothée est une épître pastorale, les chapitres 2 et 3 donnent des instructions sur le culte public et sur la moralité et la conduite des officiers de l'Église) On dit: «Celui qui aspire à être un dirigeant dans l'Eglise désire une belle tâche.» Cette parole est certaine. Il faut toutefois que le dirigeant soit un homme irréprochable: mari fidèle à sa femme, maître de lui-même, réfléchi et vivant de façon convenable. Qu'il soit hospitalier et capable d'enseigner. Il ne doit pas être buveur ni querelleur, mais au contraire aimable et pacifique. Que l'amour de l'argent n'ait sur lui aucune prise. Qu'il dirige bien sa famille et maintienne ses enfants dans l'obéissance, en toute dignité. Car, comment un homme qui ne dirige pas bien sa famille, serait-il qualifié pour prendre soin de l'Eglise de Dieu? Que ce ne soit pas un converti de fraîche date, de peur qu'il ne se laisse aveugler par l'orgueil et ne tombe sous la même condamnation que le diable. Enfin, il doit aussi jouir d'une bonne réputation parmi ceux qui ne font pas partie de la famille de Dieu afin de ne pas s'exposer au mépris public et de ne pas tomber dans les pièges du diable. Il en va de même des diacres*. Ils doivent inspirer le respect: qu'ils soient des hommes de parole, sans penchant pour la boisson ni pour le gain malhonnête. Ils doivent garder avec une bonne conscience la vérité révélée de la foi. Il faut qu'eux aussi soient d'abord mis à l'épreuve. Ensuite, si on n'a rien à leur reprocher, ils accompliront leur service. Il en va de même pour les femmes : elles doivent inspirer le respect: qu'elles ne soient pas médisantes; qu'elles soient maîtresses d'elles-mêmes et dignes de confiance dans tous les domaines. Que les diacres soient des maris fidèles; qu'ils assument bien leurs responsabilités à l'égard de leurs enfants et de leur famille. Car ceux qui remplissent bien leur ministère acquièrent une situation respectée et une grande assurance dans la foi en Jésus-Christ. (1 Timothée 3:1-16) * Le mot grec diakonos a donné par francisation le mot diacre qui signifie serviteur

05/04/2007

Questions aux musulmans

croissant_islam

Suite au commentaire laissé par Abdelrahmane, je lui avais posé 2 questions qui sont importantes aux yeux des chrétiens. N’ayant pas eu de réponse, je me permets de poser ces questions à l’ensemble des musulmans.

Voici ce que j’avais écrit :

 

Cher Abdelrahmane,

As-salamou alaykoum, baraka lahu fik

J’ai lu ton commentaire avec attention et j’ai parcouru ton blog également.

Tu me dis que tu es musulman convaincu. Pourrais-je te poser deux questions ?

  1. Pourquoi attachez-vous de l’importance au symbole de la lune ? (drapeau, minaret, calendrier lunaire,..)

Il semblerait que la kabba était un lieu où l’on priait environ 360 dieux différents dont Hubal, le dieu-lune et le plus important. On plaça même le symbole de lune en son honneur au sommet de la kabba quelques siècles avant Mahomet. Des confusions avec les dieux ilah et al-lat ont donné naissance à un culte à Allah, le dieu-lune. Quand on sait, en plus, qu’au milieu de la kabba, se trouve un morceau de pierre noire de lune (qui était vénérée avant Mahomet) et que l’ensemble des musulmans du monde prie en se dirigeant vers ce symbole, je me pose des questions sur l’aspect idolâtrie.

  1. Les chrétiens et les juifs sont très perplexes à la lecture de certains versets coraniques et notamment au chapitre 9 At tawbah versets 29-30.

« 29. Combattez ceux qui ne croient ni en Allah ni au Jour dernier, qui n'interdisent pas ce qu'Allah et Son messager ont interdit et qui ne professent pas la religion de la vérité, parmi ceux qui ont reçu le Livre, jusqu'à ce qu'ils versent la capitation par leurs propres mains, après s'être humiliés.

30. Les Juifs disent : "Uzayr est fils d'Allah" et les Chrétiens disent : "Le Christ est fils d'Allah". Telle est leur parole provenant de leurs bouches. Ils imitent le dire des mécréants avant eux. Qu'Allah les anéantisse! Comment s'écartent-ils (de la vérité)? »

Quelle est ton explication à ces versets ? Crois-tu vraiment que Dieu puisse inciter au combat ou à l’anéantissement ?

 

Sois en paix et que Dieu te bénisse.

 

1ère réponse obtenue :

Ces questions n'ont aucun fondement théologique, car comme précisé, il y avait plusieurs centaines de divinités chez les arabes avant l'islam.

La lune ou tout autre chose n'ont absolument aucunes importance en islam puisqu'il s'agit d'un culte monothéiste ( donc pas de statue, pas de fils, ni de père, ni de mère,...)

De plus l'islam n'est que la continuité des autres religions monothéistes ( car aussi bien les juifs que les chrétiens n'adoraient qu'un seul Dieu).

Il y a là une volonté de faire croire que hubal est le représentant de l'islam alors que toutes les anciennes divinités ont été détruites par le prophète Muhammed et les musulmans par la suite.

Si il s'agit de polémiquer, il y a matière à polémiquer sur tout et rien pendant des siècles...

Maintenant que des personnes traitent des musulmans d'intégristes du fait qu'il ne veulent pas dévier de leur religion et rester sur des bases pures et saines, et bien soit qu'on les traites d'intégristes ( en n'oubliant pas que le mot provient à la base d'intègre).

Dieu est le plus Miséricordieux.

 

Maintenant voyont si il y a une intégrité sur ce site et si cette réponse sera affichée.

 

Je réponds :

Merci pour ce commentaire, mais je ne comprends néanmoins pas pourquoi il y a un croissant de lune sur le drapeau, sur les mosquées,... Pourquoi avoir choisi ce symbole ?

Et ma deuxième question n'a pas eu de réponse non plus.

N'hésitez pas à intervenir, vos messages ne seront pas effacés.

Que Dieu vous bénisse.

 

Mitso réponds :

Je précise que je ne suis pas Musulman.

1) Croissant de Lune

Il s'agit d'un symbole qui rappelle le calendrier lunaire des Musulmans (et des Juifs). Pour les peuples sémites, le jour commence à Minuit, donc au milieu de la nuit, et se termine à Midi, au milieu du jour.

Les Chrétiens ne partagent pas cette conception et pour eux le jour débute au lever du soleil, au chant du coq qu'ils placent au dessus de leur clocher.

Il y a, sans doute, une réminiscence des anciennes divinités païennes, rappel oublié, depuis lors, par les fidèles contemporains. Rien de grave.

2) Quant aux injonctions particulièrement agressives des versets de la sourate que vous citez, il faut savoir que les sourates du Coran furent révélées au Prophète de son vivant tout au cours des péripéties parfois dramatique de son existence.

Elles font allusions à des conflits qui se déroulèrent entre factions juives et idolâtres opposées à Mahomet et ses fidèles. Elles avaient pour but de renforcer la cohésion de ces derniers et de les encourager à les combattre.

On peut regretter la rhétorique, il ne faut pas oublier que ce genre de littérature se retrouve abondamment dans l'Ancien Testament et même dans l'Evangile qui, ne l'oublions pas, à maintes reprises, stigmatise les Juifs.

Voilà, j'espère que vous êtes satisfait.

 

Je réponds :

Mitso, je ne suis pas vraiment satisfait car vous ne répondez pas à la raison qui a poussé à choisir et à garder ce symbole.

Qui plus est, vous vous trompez avec votre coq. Le coq est un animal fort et vigoureux qui surveille son poulailler et le défend. C'est pour cela qu'il a été choisi par les Gaulois comme emblème et plus tard par les Français qui le placèrent sur les clochers pour qu'il veille sur le village. Le coq n’a JAMAIS été un symbole religieux !

 

Pour la deuxième réponse, donnez-moi un exemple d’une telle rhétorique dans les EVANGILES et surtout où y a-t-il stigmatisation des juifs ? Pour rappel, Jésus était juif et il s’est donné en sacrifice pour racheter nos péchés et ces péchés sont effectivement lisibles dans l’ancien testament...

 

Mitso réponds :

1) Croissant & Islam

Je me suis renseigné. Le croissant est d'apport récent (19em siècle) et est le fait des Ottomans qui le placèrent sur leur drapeau sans référence explicite à leur religion. Par mimétisme il fut adopté par les pays qui se libérèrent de son joug. Voilà, rien de plus, rien de moins. Sur la symbolique du croissant je vous renvoie à Alain Danielou (le frère de feu le cardinal) et son "Shiva et Dionysos" (Fayard).

2) Jésus

Il est de religion juive. Il est Galiléen (en fait, la Galilée est le pays des "Goyim", gens à judéité suspecte) d'où le "Quoi de bon peut sortir de Galilée ?" dans Jean 1.46. Et l'insistance chez les évangélistes pour faire descendre Jésus de David (Matthieu entre autres...).
Jésus stigmatise les Juifs et, parmi eux, les Pharisiens... ne prétendez pas le contraire svp... c'est du moins comme cela que je le comprends et je lis dans le texte original en grec hellénistique.
Les protestants, il est vrai, et surtout les calvinistes cultivent une judéophilie que je ne condamne pas, loin de là, mais qui me conforte dans l'idée que je me fais de la Réforme: non pas une évolution mais une régression vers le judaïsme primitif.
Ne prenez pas , je vous en prie, "régression" dans un
sens négatif mais, pour moi, le christianisme n'a que peu de racines juives, les autres sont grecques et égyptiennes. L'importance de cet apport extérieur est minimisée par la Réforme.
A tort, à raison ?

Là n'est pas la question.

Bien à vous !

 

Je réponds :

FAUX mon cher Mitso, une nouvelle fois, vous vous trompez. Jésus ne stigmatisation pas les juifs !!!

La Bible ne fait que relater la responsabilité des pharisiens (juifs orthodoxes appliquant la loi mosaïque avec dureté de cœur) dans la crucifixion du Christ, mais dois-je vous rappeler ce que Jésus a dit : "Père, pardonne-leur, ils ne savent pas ce qu'ils font" (Luc 23 :34). Même pour sa "mise à mort", Il leur pardonne. Il n’y a pas stigmatisation de qui que ce soit, il y a le pardon ! Vous voyez bien que l'intention est DIAMETRALEMENT OPPOSEE par rapport à ces versets Coraniques.

Maintenant peut-être avez-vous des références autres que les miennes ? C'est dommage que vous ne les citiez pas.

 

Concernant les racines juives, je ne peux que citez Jésus : « Ne croyez pas que je sois venu pour abolir la loi ou les prophètes; je suis venu non pour abolir, mais pour accomplir. » (Matthieu 5:17 LSG)

 

Quant à l’explication du croissant de lune, c’est un peu simple de dire « sans référence ». Que dirait-on si les chrétiens plaçaient un veau d’or sur leur drapeau et s’ils disaient que c’est « sans référence ! ». Mahomet aurait supprimé toutes ces idoles et aujourd’hui on accepte de placer une ancienne idole sur les mosquées et sur le drapeau islamique sans se poser de questions ??? C'est assez surprenant.