26/09/2008

Prière de Gandhi

Mon Dieu,

Aide-moi à dire la vérité en face des forts

et à ne pas mentir pour m’attirer les applaudissements des faibles.

 

Si tu me donnes de l’argent…

Ne prends pas mon bonheur!

 

Si tu me donnes la force…

Ne m’enlève pas mon pouvoir de résonner!

 

Si tu me donnes le succès…

Ne m’enlève pas l’humilité!

 

Si tu me donnes l’humilité….

Ne m’enlève pas ma dignité!

 

Aide-moi à connaître l’autre aspect des choses

et ne permets pas que j’accuse mes adversaires parce qu’ils ne partagent pas mon point de vue.

 

Enseigne-moi à aimer les autres comme je m’aime moi-même et à me juger comme je juge les autre!

 

Ne me laisse pas m’enivrer par le succès si je l’atteins,

ni me désespérer si j’échoue.

Fais-moi plutôt me souvenir que l’échec

est l’épreuve qui conduit au succès.

 

Enseigne-moi que la tolérance est le degré le plus élevé de la force

et que le désir de vengeance est la première manifestation de la faiblesse.

 

Si tu me dépouilles des richesses, laisse-moi l’espérance,

Et si tu me dépouilles du succès,

laisse-moi la force de volonté pour pouvoir vaincre l’échec

 

Si tu me dépouilles du don de la santé,

laisse-moi la grâce de la Foi.

 

Si je fais du tort à quelqu’un, donne-moi la force de demander pardon,

Et si quelqu’un me fait du tort, donne-moi la force du pardon et de la clémence.

Mon Dieu si je t’oublie Toi, ne m’oublie pas ! Amen

MAHATMA GANDHI

 

Citation de Gandhi : "J’aime le Christ, mais je méprise les chrétiens qui ne vivent pas conformément au Christ."

gandhi

 

23/08/2008

Prier comme on respire

Prier comme on respire

(Source : Journal chrétien)

lundi 11 août 2008

 

Pour la plupart des gens, la prière est associée à des endroits et à des moments particuliers. On pense au culte à l’église. Elle est aussi associée à des rites et à des gestes particuliers comme le prosternement chez les musulmans. Or le théologien Karl Barth, en étudiant la prière chez les Réformateurs, dans un très beau livre intitulé sobrement « la prière », montre que prier c’est beaucoup plus que quelques moments ritualisés de l’existence : la prière est d’abord et surtout une attitude de vie.

 

Dans la prière, il en va de notre existence vue à la lumière de l’Evangile. Elle révèle la faiblesse de notre foi ainsi que notre incapacité à vivre pleinement en disciple du Christ. La prière chrétienne est donc le cri du croyant qui implore Dieu de l’aider, de l’accompagner et de le soutenir dans son effort de conduire sa vie en fidélité à l’Evangile. La prière n’est ni plus ni moins qu’un aveu de faiblesse de l’homme croyant, conscient de la pauvreté de sa foi et de l’imperfection de son obéissance.

 

Une nécessité

 

Vue ainsi, elle est une nécessité existentielle, et en aucun cas une bonne œuvre pieuse et gentillette. Puisque Dieu nous a déjà tout donné en Christ, on pourrait se dire que la prière est superflue. C’est le contraire qui est vrai ! Le chrétien n’a pas le choix : sans ce dialogue avec Dieu, sans cette aide reçue, il ne peut faire face au défi que lui impose sa foi de se mettre en route avec le Christ. « Ainsi, il n’est pas possible de dire : je prierai, ou je ne prierai pas, comme s’il s’agissait d’un acte à bien plaire. Etre chrétien et prier, c’est une seule et même chose qui ne peut être livrée à notre caprice. C’est un besoin, une sorte de respiration nécessaire pour vivre », écrit Karl Barth. Pour le dire en des termes pauliniens, conscient de son incapacité à pratiquer la loi, le croyant accepte de ne vivre que de la grâce de Dieu. La prière est donc aussi reconnaissance.

 

Même si j’insiste beaucoup sur l’aspect intime et personnel de la prière chrétienne, il ne faut pas oublier qu’elle comporte toujours une dimension communautaire. Barth l’exprime ainsi : « La prière ne peut en aucun cas nous éloigner des hommes ; elle ne peut que nous unir puisqu’il s’agit ici d’une question qui nous concerne tous. »

 

Du cœur et de l’esprit

 

Nous l’avons vu, fondamentalement la prière est d’abord silence devant le chaos existentiel auquel seul Dieu peut donner sens. Ensuite, elle est reconnaissance pour l’amour agissant de Dieu dans nos vies. La prière ne peut donc être un creux bavardage ni une récitation mécanique, c’est un acte impliquant l’esprit et le cœur. Il est essentiel de comprendre sa prière et celle des autres ! Voilà pourquoi la réforme a condamné l’usage du latin (en vigueur jusqu’en 1968 dans l’Eglise catholique romaine) et le parler en langue (pratiqué dans les communautés pentecôtistes). La prière parlée se doit d’être sobre et brève, à l’image de la prière des chrétiens : « le Notre Père ».

 

Pour terminer, n’occultons pas un aspect controversé, mais bien présent de la prière, y compris de la prière chrétienne : la demande. « Parce qu’il est notre Dieu en Jésus-Christ, Dieu lui-même nous pousse à prendre, devant lui, une attitude qui semble à première vue téméraire et osée ; il nous oblige à le rencontrer avec une certaine audace : « Tu nous as fait des promesses, tu nous as commandé de prier ; et me voilà, je viens, non pas avec mes idées pieuses, ou parce que j’aime prier (peut-être que je n’aime pas prier) et je te dis ce que tu m’as demandé de te dire : aide-moi dans les nécessités de ma vie. Tu le dois ; je suis là. » Luther a raison : la position de l’homme qui prie exige la plus grande humilité en même temps qu’une attitude d’audace. »

 

En tant qu’attitude existentielle, reflet de nos doutes et de nos certitudes de croyants, la prière ne peut être réduite à un acte précis lié à une attitude, à un moment et à des paroles précises : elle est relation vivante entre le croyant et son Dieu en tous lieux et en tout temps.

 

Philippe Kneubühler/ VP

 

11/05/2008

Pour Israël

israelflagVoici quelques mots à l'occasion des 60 ans de la renaissance de l'état d'Israël (15 mai 1948)...

Avant tout, les grandes lignes (NB:je me suis borné à n'utiliser que les dates reconnues par tous afin de ne pas heurter les sensibilités) :

L'archéologie admet la présence israélite depuis -1200 et l'existence du royaume d'israël depuis le roi Omri en -881 (bien qu'elle reconnaît l'existence de David avant -950). On peut donc admettre la date de -1030 comme début du royaume d'Israël.

La région s'hellénise entre -300 et -130, mais la région reste en paix.

Profitant des divisions entre les juifs, le général romain Pompée a conquis la Samarie et la Judée en 63 avant J-C. Un protégé des Romains, Hérode, en profite pour liquider la dynastie des Asmonéens et devenir roi de Judée (ou pays des Juifs) en l'an 37 avant JC.

Le christianisme, porté par de brillants disciples, s'étend rapidement parmi les juifs hellénisés, cependant, il se répand avec beaucoup plus de force et de foi vers Rome et l'Europe qu'en Judée même.

Jérusalem, capitale de l'ancien royaume de Judée, est mise à sac par Titus et l'armée romaine le 8 septembre de l'an 70, après un siège atroce de deux ans. Le temple est détruit à l'exception d'un pan de mur (actuel mur des lamentations).

La révolte de Bar Kokhba (132-135), ou la seconde guerre judéo-romaine, est la seconde insurrection des juifs de la province de Judée contre l'empire romain, et la dernière des guerres judéo-romaines.

Suite à la victoire romaine, Jérusalem fut rasée par Hadrien, interdite aux Juifs, et une ville romaine, Ælia Capitolina, fut bâtie sur son site.

L'empereur Hadrien changea le nom de la province de Judée en Syria Palaestina, en l'an 135 pour effacer le souvenir des juifs. Ce nom est toujours affectionné par les opposants au judaïsme.

Les romains resteront en "Palestine" jusqu'en 324. S'ensuivra la période byzantine jusqu'en 638 où la religion majoritaire sera le christianisme.

638, l'islam s'empare des territoires dits palestiniens par des guerres de conquêtes. Cela durera jusqu'en 1096, à la période des premières croisades.

180px-UN_Partition_Plan_For_Palestine_1947En 1244, la "Palestine" est Ottomane jusqu'à l'arrivée des troupes britanniques en 1917. Après la première guerre mondiale elle est placée sous protectorat britannique par la société des nations.

 

En février 1947, alors que l'idée d'un État-refuge en Terre sainte pour les rescapés de la Shoah s'impose dans l'opinion occidentale, le gouvernement britannique remet le mandat qu'il détenait sur la Palestine aux Nations unies.

Le 30 novembre 1947, les Nations-Unies adoptent la résolution 181 qui prévoit le partage de la Palestine en un État juif et un État arabe.  Cette partage tient compte des zones peuplées par les juifs habitants déjà en Palestine et leur attribue les zones où ils sont majoritaires. (voir photo)

Le Yichouv et les communautés juives sionistes accueillent favorablement ce vote mais les Arabes palestiniens et l'ensemble des pays arabes qui militaient pour la constitution d'un État arabe sur toute la Palestine rejettent la résolution.

32 pays ont voté pour (vert), 10 pays se sont abstenus (jaune), et 13 pays (rouge) ont voté contre (dont l'ensemble des pays musulmans votant càd 10).

800px-UNGA_181_Map

Le lendemain du vote, la guerre civile éclate en Palestine entre les communautés juive et arabe palestiniennes. En effet, la ligue arabe créé "l'armée de libération arabe" composée de volontaires issus de pays arabes en vue d'attaquer les juifs. Débâcle palestinienne.

14 mai 1948 : fin du mandat britannique

15 mai 1948 : Déclaration d'indépendance de l'état d'Israël

15 mai 1948 -> 1949 : guerre israélo-arabe. Les états arabes voisins contestent la création d'Israël et décident d'intervenir. Plusieurs armées entrent dans l'ancienne Palestine mandataire. Les forces arabes sont à l'offensive mais n'obtiennent pas de succès. Les deux camps subissent de lourdes pertes, en particulier autour de Jérusalem, et à bout de force acceptent la trêve d'un mois demandée par le médiateur de l'ONU. Les forces arabes sont alors positionnées autour des zones contrôlées par les Juifs mais n'ont pas réussi à y pénétrer ni à réaliser le blocus de Jérusalem.

Tandis que l'ONU propose d'autres plans de partage, les Israéliens lancent de juillet 1948 à mars 1949 une série d'opérations militaires entrecoupées de cessez-le-feu, prenant le contrôle de toute la Galilée, du sud-ouest de la Samarie, de la majeure partie de la zone côtière, de l'ouest de la Judée jusqu'au secteur de Jérusalem, et enfin du Néguev.

Durant la période du 15 mai 1948 à la mi-avril 1949, plus de 350 000 Palestiniens (sur les 750 000 de l'ensemble de l'exode palestinien) prennent la route de l'exode, fuyant les combats ou expulsés des zones contrôlées ou conquises par Israël.

 

Bref

-1030 à 324 : Territoire à majorité juive

324 à 638 : Territoire à majorité chrétienne

638 à 1947 : Territoire à majorité musulmane

1947 à aujourd'hui : Israël et Palestine

Les communautés juives, chrétiennes et musulmanes ont chacune une place légitime sur cette terre. La communauté internationale et la communauté juive acceptent le plan de partage de l'ONU, les pays arabes la refusent et attaquent. Suite à ces attaques et sachant que les forces arabes n'accepteront jamais la paix et le plan de partage, Israël a entamé une guerre d'expansion.

Nous constatons que les deux camps ont commis des irrégularités, mais force est de constater que c'est la ligue arabe qui a été la première à lancer les hostilités en refusant le partage attribuant aux juifs les zones ont ils sont majoritaires, en montrant son hostilité envers les juifs et en les attaquant militairement. Vous comprendrez dès lors que je suis, personnellement, assez fatigué de lire les plaintes palestiniennes alors qu'ils ont tout fait dès le part pour que la paix échoue.

Que faire aujourd'hui ?

On ne peut pas réécrire l'histoire et difficilement faire demi-tour.

Il est connu que de nombreuses organisations musulmanes sont prêtes à tous pour anéantir l'état d'Israël sans aucune autre forme de procès. Israël peut-il encore espérer la paix dans de telles conditions ? Devant une organisation belliqueuse, haineuse et négationniste, peut-on rester inactif ou doit-on montrer sa force pour imposer la paix souhaitée ? (A propos de négationnisme, je vous invite à lire et regarder la video visible à ce lien : http://www.topchretien.com/topinfo/?/36442/lhorreur-dans-...)

 

Une seule possibilité : prier pour la paix.

Des connaissances qui habitent en Israël étaient venus en Belgique rendre visite et témoigner car ils voient mieux que ce que les médias veulent nous montrer.

Savez-vous, par exemple, que les palestiniens font jouer les enfants devant les hangars d'armement et de munitions en guise de boucliers humains ? Ainsi soit Israël renoncera à tuer des enfants et les armes seront protégées, soit Israël détruira ces hangars et les enfants serviront de martyrs et de pression sur la communauté internationale.  (Certains ont osé évoqué la justice islamique, mais remarquons qu'avec toutes les aides financières qu'obtiennent la "Palestine", le peuple crève de faim et les armes se multiplient grâce à la générosité guerrière de l'Iran. Drôle de justice.)

Ils nous ont raconté également les conversions qui s'y passent. Comme ce palestinien qui, à l'école, voit son professeur de géographie dessiner la mer méditerranée en rouge. Il lui fait remarquer et le prof répond que la mer sera rouge car on y rejettera tous les juifs égorgés. Cet homme s'est converti et répand le message de paix de Jésus.

Visitez le blog de leur fils : http://generation-pour-israel.over-blog.fr/

 

La paix n'est possible que lorsque tout le monde la souhaite. Si comme moi, vous souhaitez la paix, il faut prier pour cela et demander à notre entourage de prier pour cela. A ce propos, chaque premier dimanche d'octobre, tous les chrétiens du monde s'unissent afin de prier pour la paix de Jérusalem. Il faut bien sûr prier tous jours jours, mais attachez de l'importance à cette date et joignez vos prières aux notres. Voir ce lien :

http://ew.us.churchinsight.com

 

Cher amis musulmans, je sais que bon nombre d'entre vous ne sont pas accoutumés à cela, mais je vous invite à prier ensemble pour la paix, acceptez cette main tendue et multipliez les appels à la paix.

 

23/04/2008

Portes ouvertes

Ouvrons encore des portes ! 

(article topchrétien) 

L' Index Mondial de Persécution 2008 est un document vraiment important. Il s'agit d'une liste de tous les pays du monde où les chrétiens sont persécutés, préparée par l'équipe de recherche de Portes Ouvertes aux Pays Bas.

topinfo16

 

 

Aujourd'hui Portes Ouvertes travaille dans 45 pays dans le monde, pourtant il y a encore des pays de cette liste dans lesquels nous ne sommes pas présents. Naruji et Nawli sont mariés. D’origine hindoue, ils ont décidé de devenir chrétiens et habitent dans le Rajasthan. C'est le fils de Naruji qui a téléphoné au bureau de Portes Ouvertes en Inde, en janvier, pour demander de l'aide.

Cette nuit-là, Naruji a été ligoté et battu violement par des extrémistes hindous et des membres de sa proche famille. La police locale ayant refusé d’intervenir, c’est son fils qui nous a contactés, en désespoir de cause...

 

Cette information me rappelle que dans chaque pays de la liste il y a des hommes et des femmes comme Naruji et Nawli qui ont besoin de notre aide. Dans ce cas précis, l'équipe de Portes Ouvertes en Inde a contacté la police locale pour exiger la protection de cette famille chrétienne.

Mais aussi des encouragements, heureusement !

En regardant le classement des pays selon le degré de persécution, j'ai constaté que le Népal ne figurait plus dans la liste ! La nouvelle démocratie assure plus de liberté pour les églises.

Et le Vietnam, après 25 ans de ministère de Portes Ouvertes, connaît une nette amélioration même si la persécution est bien réelle pour les tribus montagnardes. En décembre dernier, plus de 10 000 chrétiens des églises non enregistrées se sont retrouvés dans un stade de Saigon pour fêter Noël! Du jamais vu ! Encourageant, n'est-ce pas ?

Ces nouvelles du Népal et du Vietnam nous encouragent à continuer - tout comme l'aide que nous avons pu apporter à Naruji et Nawli.

En 2008, Portes Ouvertes a fixé la barre très haut, car nous voulons avancer sur tous les fronts. Je rêve de développer une action dans tous les pays de la liste, et de voir certains en sortir, simplement parce que les choses iront mieux et que les chrétiens seront moins persécutés.

Après tout, nous avons bien vu le Rideau de fer tomber et l'Europe de l'Est s'ouvrir il y a quelques années !

 

Regardez ci-joint la liste des pays dans lesquels nous n'avons pas encore d'action. Pouvez-vous prier que le Seigneur nous ouvre une porte dans ces pays ? Nous voulons être présents et actifs pour toutes les églises persécutées, partout dans le monde. Cette année, nous mettrons donc un accent particulier pour développer notre présence dans plusieurs régions :

 

    * Au Moyen-Orient, nous comptons doubler notre effort de formation. Nous allons apporter 100 000 cassettes audio aux chrétiens illettrés des villages d'Egypte

    * En Inde, il est essentiel de venir en aide aux personnes comme Naruji et Nawli, persécutés pour leur foi. Notre équipe va augmenter le nombre de séminaires et les interventions au nom de ceux qui ne peuvent pas se défendre

    * En Indonésie et au Nigéria, deux grands pays islamiques, nous allons développer nos actions. Nous aiderons, par exemple, à créer des écoles chrétiennes au Nigéria pour que les jeunes chrétiens n'aient pas à suivre une éducation coranique

 

Pouvez-vous vous joindre à nous, par un don ? Avec votre aide, nous pourrons avancer sur tous les fronts ! D'avance, merci.

http://www.portesouvertes.fr/fr/donner.php

 

Michel Varton

 

PS: Il s’agit en réalité d’un combat spirituel dans lequel il faut engager toutes nos forces.   

03/04/2008

Fourniret : Marie a prié pour y échapper

La fillette belge a prié pour échapper à Michel Fourniret 

(Article Topchrétien)

 

Marie, la fillette belge qui fit arrêter en 2003 Michel Fourniret a témoigné au procès du tueur en série. Elle déclare avoir prié pour qu’il ne lui arrive aucun mal.

 

Pour échapper à Michel Fourniret, la fillette belge âgée de 13 ans à l’époque des faits dit avoir prié pour implorer la grâce divine. « J’ai commencé à prier dans mon cœur...pour qu’il ne m’arrive rien ».

 

La fillette dit avoir demandé à Michel Fourniret s’il était croyant. « Je lui ai demandé s’il croyait en Dieu, il ne m’a pas répondu ».

 

La fillette est alors ligottée, mais elle sera miraculeusement sauvée

 

Michel Fourniret, sous la menace, entrave sa victime (Marie) aux mains et aux pieds, la conduit à l’arrière du véhicule, avant de repartir. « Je lui ai demandé, ’pourquoi tu fais ça ?’, il a dit ’tu dois me donner du plaisir, autrement tu ne rentreras pas’. J’étais étonnée, je ne savais pas jusque là ce qu’il voulait faire de moi », a raconté Marie.

 

Elle crie, il commence à l’étrangler et lui dit : « si tu cries, je te tue ». Marie demande alors à son ravisseur s’il fait partie du groupe de Marc Dutroux. « Je suis pire que Marc Dutroux », répond-il. Le véhicule repart.

 

A l’arrière, entravée, Marie prie à haute voix, de plus en plus fort, « à pleine gorge ». Elle aperçoit une carte routière des Pays-Bas, de Belgique et de France. « Je me suis dit, c’est fini. J’ai vu toute ma vie défiler, je me suis sentie comme dans un film ».

 

Soudainement, les liens des jambes se détendent, elle se libère puis, avec les dents parvient à dégager ses mains. A un arrêt du véhicule, elle ouvre la porte latérale coulissante et s’enfuit, sans que Fourniret s’en aperçoive.

 

Ce cas nous rappelle le récit des Actes des Apôtres :

 

"Vers le milieu de la nuit, Paul et Silas priaient et chantaient les louanges de Dieu, et les prisonniers les entendaient. Tout à coup il se fit un grand tremblement de terre, en sorte que les fondements de la prison furent ébranlés ; au même instant, toutes les portes s’ouvrirent, et les liens de tous les prisonniers furent rompus.

 

Le geôlier se réveilla, et, lorsqu’il vit les portes de la prison ouvertes, il tira son épée et allait se tuer, pensant que les prisonniers s’étaient enfuis. Mais Paul cria d’une voix forte : Ne te fais point de mal, nous sommes tous ici.

 

Alors le geôlier, ayant demandé de la lumière, entra précipitamment, et se jeta tout tremblant aux pieds de Paul et de Silas ; il les fit sortir, et dit : Seigneurs, que faut-il que je fasse pour être sauvé ? Paul et Silas répondirent : Crois au Seigneur Jésus, et tu seras sauvé, toi et ta famille."

 

(Actes 16 : 25-31) 

12/03/2008

IRAN : Peine de mort pour les apostats qui quittent l’islam

Article Blogdei du 10 mars 2008.

 

iran_flagLe parlement iranien souhaite officialiser la peine de mort pour les "apostats", ceux qui quittent l'Islam 

 

Un de nos contacts dans la région nous informe que la situation devient de plus en plus difficile pour les chrétiens d'Iran, où le parlement a adopté une loi officialisant la peine de mort pour les "apostats", ces personnes qui quittent l'Islam pour devenir chrétiennes. Pour que cette loi passe, il faudra encore l'aval du Conseil des gardiens de la Révolution.

 

Jusqu'à présent, les tribunaux avaient besoin d'une fatwa (décision juridique islamique) pour agir. Maintenant, un nouveau cadre juridique permettra aux autorités de persécuter à mort les croyants, qui sont extrêmement inquiets.

 

• Prions pour que le Seigneur guide les choses.

 

• Prions pour un frère qui est en Grèce et qui risque l'extradition en Iran. La police grecque, qui l'a battu, ne lui laisse pas le loisir de porter plainte pour mauvais traitement. Les autorités cherchent à expédier rapidement son cas. Prions que le Seigneur intervienne. 

19/10/2007

La prière

colombe1-priereLa prière

 

La prière est un dialogue, une interaction humaine et divine dans laquelle l'être humain va à la rencontre de Dieu comme un fils ou une fille dont la présence est bienvenue et attendue. La prière commence avec la conviction que le Dieu infini et omniscient connaît toute pensée et toute intention du coeur avant même qu'elles ne soient conçues ou exprimées. La prière n'a pas pour but d'informer Dieu. Elle nous met en sa présence et l'invite dans notre vie. La prière engage par les mots qui sont prononcés.

 

Jésus dit en Matthieu 6:5-13 « Lorsque vous priez, ne soyez pas comme les hypocrites, qui aiment à prier debout dans les synagogues et aux coins des rues, pour être vus des hommes. Je vous le dis en vérité, ils reçoivent leur récompense.  Mais quand tu pries, entre dans ta chambre, ferme ta porte, et prie ton Père qui est là dans le lieu secret; et ton Père, qui voit dans le secret, te le rendra.  En priant, ne multipliez pas de vaines paroles, comme les païens, qui s'imaginent qu'à force de paroles ils seront exaucés.  Ne leur ressemblez pas; car votre Père sait de quoi vous avez besoin, avant que vous le lui demandiez.  Voici donc comment vous devez prier: Notre Père qui es aux cieux! Que ton nom soit sanctifié;  que ton règne vienne; que ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel.  Donne-nous aujourd'hui notre pain quotidien;  pardonne-nous nos offenses, comme nous aussi nous pardonnons à ceux qui nous ont offensés;  ne nous induis pas en tentation, mais délivre-nous du malin. Car c'est à toi qu'appartiennent, dans tous les siècles, le règne, la puissance et la gloire. Amen! »

 

Jésus dit en Matthieu 18:20 « Car là où deux ou trois sont assemblés en mon nom, je suis au milieu d'eux. »

 

Paul de Tarse disait en 2Corinthiens.3:5-6 « Ce n'est pas à dire que nous soyons par nous-mêmes capables de concevoir quelque chose comme venant de nous-mêmes. Notre capacité, au contraire, vient de Dieu. Il nous a aussi rendus capables d'être ministres d'une nouvelle alliance, non de la lettre, mais de l'esprit; car la lettre tue, mais l'esprit vivifie. »

 

Lorsque nous prions, nous avons tendance à demander des choses relativement égoïstes. Prions pour être plus proche de Dieu, prions pour les autres, prions pour l’avancement du royaume de Dieu.

 

06:15 Écrit par St dans Général | Lien permanent | Commentaires (6) | Tags : dieu, priere, etude, christ, seigneur, bible, jesus |  Facebook |

27/09/2007

La Paix de Jérusalem

daytoprayLe dimanche 7 octobre sera la "Journée de Prière pour la Paix de Jérusalem".

Afin de permettre à tous ceux qui le désirent de comprendre mieux pourquoi nous devrions prier pour Jérusalem et de prendre du temps pour ce faire, nous organisons une réunion le dimanche 7 octobre à 14h00 à la

SALLE DU PLEIN EVANGILE,
Rue Scailquin 36
1210 St. Josse (Bruxelles) Près de la Place MADOU.

Nous entendrons 2 israéliens qui aiment Yéshoua nous interpréter des chants en Hébreu, un groupe de danses israéliennes louera le Seigneur par la danse, un message sur l'importance de Jérusalem dans la Bible sera partagé et nous prierons pour la Paix de Jérusalem.

Le stand des Chrétiens Amis d'Israël sera aussi à votre disposition.

Demandez la paix de Jérusalem. Que ceux qui t'aiment jouissent du repos! Que la paix soit dans tes murs, Et la tranquillité dans tes palais! (Psaumes 122:6-7 LSG)

Nous ne pouvons pas prier pour la Ville de Jérusalem en excluant certains de ses habitants. Nous devons reconnaître que Dieu a un plan de bénédiction pour le peuple arabe et le peuple juif. Donc, face à l’incapacité humaine de résoudre ce problème depuis de nombreuses années, nous voulons élever nos prières à Dieu, sans parti pris politique, afin de lui demander d’apporter Sa Paix dans cette région du monde.

11/09/2007

30 jours de prières pour le monde musulman

30joursDu 13 septembre au 12 octobre : 30 jours de prières pour le monde musulman

Pourquoi, comment...? Télécharger le livret en cliquant sur ce lien.

30/06/2007

Marche de prière

marche_smlRappel : aujourd'hui marche de prière à Bruxelles !

Cliquez : http://www.pray4belgium.be/fr-marchedepriere.php

 

VENEZ NOMBREUX !!

25/04/2007

3 jours de prières contre l'avortement

avortement1A vos agenda : dans un mois, du 25 au 27 mai, 3 jours de prières contre l’avortement à l’initiative du CPDH.

Cliquez sur  http://www.cpdh.info/npds/sections.php?op=viewarticle&...

 

Rassurez-vous, je vous le rappellerai !

19/03/2007

Une prière qui fait réfléchir...

colombe1-priereUne prière qui fait réfléchir

 

Un pasteur qui a de l'audace!

Peut-être que vous aimeriez lire cette prière faite au Kansas à l'ouverture de la session à la « Kansas House of Représentatives ».

Il semble que la prière dérange encore certaines personnes.

 

Quand le pasteur JOE WRIGHT a été demandé pour dire la prière d'ouverture de la session au Sénat du Kansas, tout le monde s'attendait à une prière ordinaire;      mais voici ce qu'ils ont entendue :

 

« Seigneur, nous venons vers toi aujourd'hui pour te demander pardon et pour te demander de nous guider.

 

-Nous savons que ta Parole nous dit : «Malheur à ceux qui appellent bien, ce qui est mal » et c'est exactement ce que nous avons fait.

-Nous avons perdu notre équilibre spirituel et nous avons renversé nos valeurs.

-Nous avons exploité le pauvre et nous appelons cela « la loterie »

-Nous avons récompensé la paresse et nous avons appelé cela « l'aide sociale ».

-Nous avons tué nos enfants pas encore nés et nous avons appelé ça « le libre choix ».

-Nous avons abattu des avorteurs et nous avons appelé ça « la justice ».

-Nous avons négligé de discipliner nos enfants et nous avons appelé ça « développer leur estime de soi ».

-Nous avons abusé du pouvoir et nous avons appelé ça « la politique ».

-Nous avons convoité les biens de nos voisins et nous avons appelé ça « avoir de l'ambition ».

-Nous avons pollué les ondes radio et télé avec la grossièreté et la pornographie et nous avons appelé ça « liberté d' expression ».

-Nous avons ridiculisé les valeurs établies depuis longtemps de nos ancêtres et avons appelé ça « les Lumières »

-O Dieu, sonde notre coeur; purifie-nous et libère-nous de nos péchés.

Amen ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! !

 

La réaction fut immédiate.

Un parlementaire a quitté la salle durant la prière. Trois autres ont critiqué la prière du pasteur et un autre a qualifié cette prière de « message d'intolérance ».

 

Dans les 6 semaines qui suivirent, l'église Central Christian Church où le pasteur Wright travaille, a reçu plus de 5,000 appels téléphoniques dont seulement 47 étaient défavorables aux propos du pasteur.

 

Cette église reçoit maintenant des demandes du monde entier, Inde,Afrique, Asie pour avoir la prière du pasteur Wright.

 

Le commentateur Paul Harvey a diffusé cette prière à son émission de radio "The Rest of the Story" (La suite de l'histoire) et a reçu un accueil plus favorable pour cette émission que pour aucune autre.

06/01/2007

Prière

colombe-priereJ’appelle tous les chrétiens qui visitent mon blog à la prière.  J’ai à cœur de prier pour mon frère Benoît.  Sur son blog, je lis des mots qui ne lui ressemblent pas et qui ne ressemblent pas à la volonté de Dieu.  Je me sens indirectement responsable de sa colère et j’espère qu’il pardonnera un jour mon franc-parler.

 

Seigneur, notre Dieu, nous te bénissons pour toutes les grâces que tu daignes nous accorder chaque jour.

Seigneur, nous souhaitons placer Benoît dans ta main afin que tu le protèges des tentations telles que la colère, le jugement, l’insulte,… C’est ton enfant, tu l’aimes tel qu’il est et il veut te servir selon ses propres convictions.  Et il sait plus que quiconque que tu n’es pas venu sur terre pour nous apprendre à lutter les uns contre les autres, mais au contraire à s’aimer, voire à aimer ceux que l’on considérait comme ennemis pour briser les cercles de violence.  Apporte-lui la paix dans son cœur.

Saint-Esprit de Dieu, toi qui as inspiré les paroles de la Bible, révèle à nouveau ta volonté dans nos vies. Donne-nous un cœur de sagesse afin de nous aider à unir ta famille.  Donne-nous la possibilité d’étudier ensemble ta Parole, seule et unique possibilité d’unir tes enfants qui se revendiquent d’Eglise à dénominations différentes.  Si les noms ont certes peu d’importance, les divergences d’interprétation ou les éléments rajoutés portent un grave préjudice à l’unité de ta famille et a fortiori à la cohérence que nous avons vis-à-vis du monde.  Permets-nous de placer ces divergences sur la table et d’en débattre sans colère et que seule ta volonté subsiste.

Seigneur, je te demande personnellement pardon si j’ai blessé involontairement quelqu’un.

Dans le nom de Jésus.