14/05/2007

Islam : démenti sur Paran

Comme certains ont eu l’occasion de le lire récemment, un commentateur compulsif, à l'instar d' "intellectuels" musulmans tels que Ahmed Didat, faisait mention du verset suivant pour justifier une soi-disant prophétie biblique sur Mahomet : « Il dit: L'Eternel est venu du Sinaï, Il s'est levé sur eux de Séir, Il a resplendi de la montagne de Paran, Et il est sorti du milieu des saintes myriades: Il leur a de sa droite envoyé le feu de la loi. » (Deutéronome 33:2 LSG)

Certains musulmans prétendent que la montagne de Paran à laquelle il est fait allusion dans ce verset est le mont Hira à la Mecque ???

C’est GROTESQUE !!!

Beaucoup de gens ont rigolé en lisant cela surtout venant de quelqu’un qui prétend être intellectuel. Mais ce serait amusant si ce n’était pas aussi dramatique car cela apporte le trouble dans l’esprit des chrétiens trop jeune dans la foi pour comprendre que cela n’a rien à voir.

 

Laissons la géographie aux géographes :

Le désert de Paran (de l’hébreu מדבר פראן Midbar Par'an)), est l’endroit où les Israélites ont passé 40 années d’errance. Le Roi David a passé quelques temps dans le désert de Paran après que Samuel mourut :

Samuel mourut. Tout Israël s'étant assemblé le pleura, et on l'enterra dans sa demeure à Rama. Ce fut alors que David se leva et descendit au désert de Paran. (1 Samuel 25:1 LSG)

(Les lecteurs de la Bible sont bien conscients que David n’a pas fait 1200 km pour aller à la Mecque (et 1200km pour revenir !).  (Voir carte ci-dessous))

 

C’est également l’endroit où la servante d’Abraham et leur fils commun Ismaël se sont installés :

Il (Ismaël) habita dans le désert de Paran, et sa mère lui prit une femme du pays d'Egypte. (Genèse 21:21 LSG)

 

 Et il figure dans les premières lignes du Deutéronome :

Voici les paroles que Moïse adressa à tout Israël, de l'autre côté du Jourdain, dans le désert, dans la plaine, vis-à-vis de Suph, entre Paran, Tophel, Laban, Hatséroth et Di-Zahab. (Deutéronome 1:1 LSG)

 

Son nom actuel est Badiet et-Tih, signifiant “le désert des errances". Le Désert de Paran est situé au nord-est de la Péninsule du Sinaï. La région est caractérisée par de très rares précipitations — moins que 10 pouces par an. Paran est souvent écrite "Pharan".

Le Désert de Paran contient le plateau Har Karkom. Un total de 218 sites, avec approximativement 1,300 rochers gravé avec des pétroglyphes—âgés de 13,000 à 1,500 ans—fut trouvé dans le désert et les vallées des alentours.

De nos jours cette région est toujours un site de bédouins errant, mais il y a une ville appelée Nekhl, la précédente capitale du Sinaï, construite en 1516 pour protéger les pèlerins traversant la région. 

 

arabie_saoudite_region_zoom
paran