24/03/2010

Ouzbékistan: 10 ans de prison pour un pasteur baptiste

Ouzbékistan: 10 ans de prison pour un pasteur baptiste

carte_ouzbekistan18.03.2010 - Dix ans de prison: C’est la condamnation requise par la Cour pénale de Guliston le 9 mars, en Ouzbékistan, contre un pasteur baptiste. Tohar Haydarov a été condamné pour possession et trafic de drogue. Dans les faits, le pasteur a été arrêté le 18 janvier par la police ouzbèke. Devant son refus de renier sa foi chrétienne, de la drogue a été introduite dans la poche de son vêtement. La police s'est ensuite rendue chez lui, où elle en aurait également trouvé.
Les membres de l’Eglise baptiste n’ont pas été autorisés à témoigner au procès. Mais plusieurs voisins ont publié des déclarations écrites dans lesquelles ils témoignent de la bonne moralité du pasteur Haydarov, «un homme avec une pure conscience et un chrétien honnête».
En Ouzbékistan, ce scénario n’est pas surprenant: d'autres pasteurs ont été arrêtés dans les mêmes conditions. Car depuis 1997, les autorités ont débuté une répression envers les mouvements religieux «non-traditionnels» ou «étrangers». En mai 1998, le Parlement a adopté une loi répressive sur la religion. La disposition selon laquelle un groupe doit avoir 100 membres adultes inscrits pour être enregistré et légalisé met certaines églises protestantes hors-course.
L’Ouzbékistan est classé en dixième position de l’index mondial de persécution publié chaque année par Portes Ouvertes.

Source: Christianisme Aujourd'hui/ANS