11/12/2007

Vous n'userez ni de mensonge ni de tromperie...

 

Chers lecteurs,

 

Mon épouse et moi avons eu le bonheur de passer 5 jours merveilleux à Londres avec amis et familles.  Nous glorifions Dieu pour les moments passés et la soif de Dieu que nos amis ont manifesté.

Un grand merci à Jean-Marc qui, pareil à lui-même, est intervenu dans les commentaires afin que vous ne soyez pas sans réponse.

 

Cependant, j’ai le regret d’apprendre une mauvaise nouvelle et il me faut vous en informer par souci de transparence.

Il est un de mes lecteurs que je croyais sincère dans sa quête spirituelle.  Mais en voulant rendre grâce à Dieu pour sa démarche, Dieu m’a parlé très clairement, me disant « attention aux intentions ».  Lorsque Dieu parle, il n’y a rien de plus fort et je lui ai obéi.

J’ai du me rendre à l’évidence, ce lecteur a répandu de très nombreux commentaires sous différents pseudonymes et a ainsi abusé de la confiance de chacun d’entre vous.  Je vous prie de m’excuser pour lui.

Je constate qu’il a crée son propre blog, mais au vu du post qu’il publie aujourd’hui, force est de constater qu’aucun débat n’y est possible.

Je voulais également répéter ma volonté de n’effacer aucun commentaire par respect d’un débat équitable, mais j’insiste sur le fait que je bifferai les liens vers des sites qui ne respectent pas cette règle élémentaire de droit de réponse.

 

Encore toutes mes excuses pour le climat indépendant de ma volonté que cela a créé, et je vous invite tous à prier pour cette personne, que je ne nommerai pas afin que personne ne le juge, afin qu’il puisse distinguer la voix de Dieu au milieu de celle des hommes.

 

Seigneur, Gloire à Toi,

Je voudrais te remercier pour toutes les grâces que tu daignes nous accorder. Je souhaite tant que tous les hommes puissent goûter à tes bienfaits.

Seigneur, aide mon frère *** à éloigner de lui tout ce qui ne vient pas de Toi, les faux témoignages, la colère, l'animosité,... mais au contraire donne-lui un cœur de sagesse et de vérité, et pardonne-le comme je le pardonne.

Dans le nom de Jésus. Amen.

 

Vous n'userez ni de mensonge ni de tromperie les uns envers les autres. (Lévitique 19:11 LSG)

Mais ce qui sort de la bouche vient du coeur, et c'est ce qui souille l'homme.  Car c'est du coeur que viennent les mauvaises pensées, les meurtres, les adultères, les impudicités, les vols, les faux témoignages, les calomnies. (Matthieu 15:18-19 LSG)