19/12/2009

Tolérance religieuse au Maroc : 17 chrétiens arrêtés pour prosélytisme.

Tolérance religieuse au Maroc : 17 chrétiens arrêtés pour prosélytisme.

Par Yann

Morocco_flagL'hypocrisie musulmane dans toute sa splendeur. Tandis que la police marocaine arrête des chrétiens soupçonnés de chercher à propager leur foi - car cela porte préjudice aux valeurs religieuses du Royaume - le conseil des Oulémas du Maroc condamne l'interdiction des minarets en Suisse, la considérant comme « une forme d'extrémisme et d'exclusion » et «contraire à l'image civilisée que les Musulmans se font de la Suisse». Où sont les protestations de Cohn-Bendit ?

La police judiciaire de Oujda a arrêté vendredi dernier 17 personnes dans la ville de Saïda, parmi eux des étrangers, qui ont assisté à une réunion publique qui n'était pas autorisée en vertu de la loi en vigueur. Cette réunion s'inscrivait dans le cadre de la propagation de la foi chrétienne, et visait à attirer de nouveaux adeptes parmi les citoyens.

Un communiqué du ministère de l'intérieur cité par l'agence Maghreb Arabe Presse a rapporté que l'intervention de la police est intervenue après la réception des informations selon lesquelles un comportement suspect, ayant un rapport avec des travaux prosélytes, porterait préjudice aux valeurs religieuses du Royaume.

La même source a souligné qu'au sein des détenus étrangers, deux missionnaires étaient originaire d'Afrique du Sud, et un du Guatemala, il a ajouté que dans le cadre de cette affaire, un ressortissant suisse avait été également arrêté accompagné de deux citoyens marocains.

L'informateur a ajouté que les opérations de fouille ont permis la saisie de nombreux outils de prosélytisme, entre autres des livres, des CD en langue arabe et en d'autres langues étrangères.

Après l'approfondissement des recherches par la police, différentes procédures d'expulsion seront appliquées à l'encontre des ressortissants étrangers détenus en conformité avec les exigences de la loi sur l'entrée et le séjour des étrangers au Royaume du Maroc.

Le Maroc a expulsé en Mars dernier cinq femmes d'origine européenne après qu'elles aient été accusées d'exercer des activités missionnaires chrétiennes sur le territoire.

Source : Hespress

29/05/2008

Algérie : Injustice islamique

Trois ans de prison requis contre une convertie au christianisme 

 

Algerie150Le procureur de la République de Tiaret (ouest) a requis mardi trois ans de prison ferme contre une Algérienne convertie au christianisme et jugée pour exercice illégal d'un culte non-musulman, a annoncé mercredi à l'AFP le président de l'Eglise protestante d'Algérie (EPA).

"Le procès de Habiba Kouider, 37 ans, s'est déroulé mardi au tribunal de Tiaret. Trois ans de prison ont été requises contre cette femme accusée de pratiquer un culte non musulman sans autorisation officielle", a déclaré le pasteur Mustapha Krim.

 

Le verdict sera rendu le 27 mai, a-t-il précisé.

 

Selon le pasteur, Habiba Kouider a été arrêtée début avril par des gendarmes sur la route reliant Tiaret et Oran (340 et 430 km à l'ouest d'Alger) en possession d'une dizaine d'exemplaires de la Bible.

 

Elle a été poursuivie dans le cadre d'une nouvelle loi de 2006 exigeant une autorisation préfectorale pour l'exercice du culte non-musulman en Algérie.

 

Six autres Algériens également convertis au christianisme doivent comparaitre le 27 mai devant ce même tribunal "pour prosélytisme religieux", a ajouté le président de l'Eglise protestante. Ils ont été arrêtés il y a deux semaines par la police à Tiaret.

 

Selon le ministère algérien des Affaires religieuses, l'Algérie compte sur une population de 33 millions d'habitants près de 11.000 chrétiens toutes obédiences confondues.

 

 

Prions pour nos frères chrétiens subissant l'intolérance et l'injustice de l'islam.

27/05/2008

Indonésie : Les musulmans attaquent les églises chrétiennes

IndonesieIndonésie : Les musulmans attaquent les églises chrétiennes

 

Quatre personnes étaient jeudi en garde à vue en Indonésie après l'attaque menée par des radicaux musulmans contre une église chrétienne dans l'ouest de Java, a annoncé la police.

 

"Quatre personnes ont été arrêtées et sont actuellement interrogées ici", a déclaré à l'AFP Yadi, un responsable de la police du district de Purwakarta, à 25 kilomètres du village de Citeko où l'attaque s'est produit.

 

Il a précisé que le site de l'église avait été placé sous la surveillance de la police.

 

Selon le journal The Jakarta Post, des centaines de musulmans fondamentalistes ont pris d'assaut l'église dans la nuit de mardi à mercredi, tentant même de l'incendier.

 

Contacté par téléphone par l'AFP, un résident de Citeko a expliqué que les musulmans étaient énervés par le désir de la communauté chrétienne de bâtir une église dans un ancien site industriel.

 

"Les leaders locaux leur ont demandé de ne pas utiliser ce bâtiment comme église vu que nous sommes tous musulmans ici", a déclaré Haji Ndang.

 

Les chrétiens représentent environ 5% des 234 millions d'Indonésiens et dans certaines régions d'Indonésie les violences confessionnelles sont chroniques.

 

Des dizaines de lieux de culte chrétiens ont été fermés ces dernières années en Indonésie sous la pression des musulmans fondamentalistes.

 

La législation indonésienne rend très difficile la construction d'églises catholiques ou de temples protestants dans un pays où les chrétiens sont minoritaires. 

 

 

Prions pour nos frères chrétiens dans ce pays où l’islam exprime toute son intolérance.

 

indonésie_église