21/06/2009

Retour de l'île Maurice

Cher lecteurs,

Après un mois passé à l'Ile Maurice dans la famille de mon épouse, me voici de retour sur ce blog.

Pardonnez-moi pour le peu de réponse que j'ai pu offrir car ma connection Internet était désastreuse. Merci à tous ceux qui m'ont écrit dans ma boite mail et que ceux qui attendent encore ma réponse ne s'inquiètent pas, je ferai de mon mieux pour les satisfaire.

 

Comme j'ai eu l'occasion de vous en faire part dans un billet précédent (http://christianisme.skynetblogs.be/post/4967576/ile-maur...), l'ile Maurice est un pays qui ne compte que 10% de musulmans mais qui s'islamise "par la force et par l'argent".

Par la force car cette minorité religieuse est parvenue à imposer une certification halal pour la majorité des produits de consommation. N'essayez pas de trouver de la viande sans label halal au supermarché...il n'y en a plus !

Par l'argent car les gros businessmen sont musulmans et ne donnent du travail qu'aux musulmans. Les contrats ne sont signés qu'avec des pays islamiques.

J'avoue avoir rencontré des musulmans très sympathiques, mais ce sont les fondamentalistes qui donnent le ton.

 

Heureusement, l'évangile est bien préché et les conversions sont impressionnantes. Nous avons rendu visite à quelques assemblées locales qui se développent très bien.

Merci de prier pour le réveil spirituel de ce pays rongé d'une part par l'idolâtrie hindoue et de l'autre par une islamisation radicale.

 

Assemblée de Seenevasen :

PICT2981
PICT2982

 

Assemblée de Vacoas :

PICT3008

 

12/04/2009

martyrisés en Irak

Deux articles émanant de journalchrétien.net traitant des chrétiens en Irak

 

Les chrétiens « martyrisés en Irak » dimanche 29 mars 2009, par Aloys Evina

Six chrétiens irakiens viennent d’obtenir le statut de réfugiés politiques en Ile Maurice. « C’est la mort qui nous attend si nous retournons en Irak », affirment-ils, car « les chrétiens sont toujours martyrisés là-bas », précisent-ils. La communauté chrétienne du nord de l’Irak fait face à une intimidation et violence en constante augmentation.

Le Haut Commissariat aux Réfugiés et Apatrides (HCR) a accordé le statut de réfugiés politiques aux six chrétiens Irakiens qui étaient incarcérés à la prison de Beau-Bassin en Ile Maurice, grâce notamment à l’intervention d’Amnesty International.

Rentrer en Irak est synonyme de mort pour les six Irakiens qui sont actuellement hébergés au Foyer Fiat de Petite-Rivière.

« C’est la mort qui nous attend si nous retournons en Irak », a déclaré Nassim Jibraël Thomas à l’Express de Maurice où résident actuellement les six réfugiés politiques chrétiens.

Les enlèvements et les tueries font partie du quotidien des chrétiens en Irak. Des lettres de menaces les obligeant à quitter le pays. C’est ainsi que les six réfugiés décrivent le quotidien des chrétiens d’Irak qui sont soumis à une violence accrue.

Les militants islamiques frappent aux portes de maisons des Chrétiens à Mossoul et demandent de l’argent. Ils se justifient en disant que puisque les Chrétiens ne contribuent pas à l’achat d’armes et aux combats, ils doivent à la place faire un don pécuniaire. Cela suit exactement le modèle de l’Islam classique, selon lequel les Chrétiens et les Juifs étaient exclus de la lutte pour l’Etat islamique, mais étaient obligés de payer en compensation une taxe spéciale - djizya - pour couvrir les frais de leur protection.

Des tracts sont distribués avec le message : « Chrétiens, partez, quittez l’Irak ! » Le message est diffusé dans les mosquées, disant aux Musulmans de ne rien acheter aux Chrétiens. Non seulement ce sont des infidèles, dit-on, mais ils vont bientôt partir, et les Musulmans pourront prendre leurs maisons et leurs biens pour rien.

 

Chrétiens persécutés : L’islamisme brise les amitiés

 samedi 4 avril 2009, par Aloys Evina

Dans les entretiens avec des chrétiens de Mossoul, il est rarement question de haine contre les musulmans qui les persécutent, mais plutôt d’amitiés malgré les différences religieuses. Le chrétien Hazim Toma a été abattu à Mossoul, dans son magasin de textiles, en plein jour, le 4 octobre 2008. La majorité de ses clients et de ses employés étaient des musulmans dont beaucoup étaient devenus des amis.

  

Depuis que sa veuve et sa famille se sont réfugiées en un lieu plus sûr, des amis musulmans gardent la clé de leur maison à Mossoul. L’un d’eux a même rempli sa voiture de tissus qui se trouvaient dans le dépôt de Hazim Toma et les a apportés à sa famille pour l’aider à survivre.

 

 Un médecin enlevé

Le Dr Boutros Hadi (nom fictif), chrétien, a été enlevé alors qu’il se rendait au travail à l’hôpital de Mossoul. Ses ravisseurs ont réclamé le versement une rançon de 20’000 dollars. En apprenant cela, un autre médecin, musulman, ami du Dr Hadi, a essayé d’appeler son numéro de téléphone portable. C’est l’un des ravisseurs qui a répondu. Lorsqu’il s’est rendu compte que son interlocuteur, musulman, était un ami du Dr Hadi, il a insulté le médecin parce qu’il disait qu’il était l’ami d’un « infidèle ». Quelques jours plus tard, le Dr Hadi a été retrouvé assassiné.

 

 Condamnation des non-musulmans

Le Coran met les musulmans en garde contre les liens d’amitié avec les chrétiens. Lors de deuils, il est interdit de leur exprimer de la sympathie. D’une manière générale les chrétiens doivent être considérés comme des ennemis à éviter, sauf pour des relations d’affaires.

 

Comme CSI l’a entendu de la part des réfugiés rencontrés, de nombreux musulmans désirent vivre en bonnes relations avec leurs voisins et avoir la paix. Mais, les islamistes ont déclaré la guerre à cette paix, car elle fait obstacle à leur volonté de supprimer, en Irak, toutes les influences politiques, culturelles et morales véhiculées, selon eux, par l’Occident, et d’édifier une théocratie islamique. D’après eux, la terreur est un moyen voulu par Allah pour soumettre les non-musulmans au contrôle politique islamique.

 

 Christian Solidarity International

 

11/09/2007

Ile Maurice, pays en voie d’islamisation !

mauritiusIle Maurice, pays en voie d’islamisation ! 

Chers lecteurs, nous voici de retour après un mois dans le pays de mon épouse, l’Ile Maurice.  Mon manque de temps et le mauvais réseau Internet expliquent mes rares publications et commentaires.

Les mouvements évangéliques se développent bien à l’Ile Maurice (églises pentecôtistes, assemblée de Dieu, etc...), mais l’Islam également. Malgré qu’il soit minoritaire, il est en train de détruire ce qui faisait la spécificité de l’Ile Maurice : la paix dans la multi-culturalité.

Les musulmans semblent profiter de l’esprit d’ouverture des autres communautés pour obtenir des postes-clé, des business compétitifs et, une fois obtenus, n’offrent des emplois qu’aux musulmans... Les capitalistes de ce pays sont musulmans. Un exemple simple : Nokia Maurice est au mains de Hossein Moussa Rawat : il est un des plus riches mauriciens et tous les employés sont musulmans ! Discrimination à l’embauche, là-bas on ne connaît pas.

Le Corned Mutton Watsonia, venant d’Australie, est un produit de qualité largement consommé, mais une imitation insipide est venu récemment le concurrencer avec des prix attrayant pour les plus pauvres : le corned mutton Halal...

L’agence de voyage Asia citi travel and tours, dirigée par un musulman, est spécialisée dans l’import de main d’œuvre musulmane (à majorité pakistanaise) à l’Ile Maurice ! Elle a en fait été créée uniquement pour augmenter la présence musulmane sur l’Ile !

Les exemples se comptent par centaines...

Les jeunes filles hindoues et catholiques sont les cibles des prosélytes musulmans qui essaient, via le mariage d’imposer l’Islam. Nombreuses sont celles qui, ayant succombé à la relation amoureuse se retrouvent convertie et se rendent compte trop tard qu’elles sont la 2e ou 3e épouse du mari indélicat !

Il suffit d’une famille musulmane dans un quartier pour qu’aussitôt une demande de permis pour Mosquée soit introduite, souvent illégalement dans des quartier résidentiel obligeant les riverains d’être attentif à ces irrégularités commises par les riches financeurs.  Une fois implantée, les puissants haut-parleurs des minarets auront tôt fait d’exacerber le voisinage majoritairement Hindous et chrétiens.

 

Nous avons œuvré pour le Seigneur et nous remercions nos frères et sœurs qui nous ont soutenus en prière. Nous avons une pensée particulière pour les nouveaux convertis car certains familles acceptent mal ou se moquent de ceux qui quittent leur religion pour Jésus.

Merci Seigneur également pour les guérisons, les libérations (plusieurs cas de possession car les hindous invoquent les morts) et pour les grâces que Tu nous as accordées.  Puisse notre Seigneur poursuivre Son travail au cœur de ces âmes.