29/01/2010

Haïti ? L'islam s'en fout !

Allez, un petit coup de gueule...

Sur le blog de l'éternel frustré de service qui, sous le couvert de l'islam, passe son temps à vomir sur les juifs et les chrétiens (comme le fait le coran d'ailleurs...le livre porte ses fruits :-S ), voici qu'aujourd'hui il vient critiquer l'aide à Haïti.
Il faut dire que pas un seul musulman n'est venu en aide à ce pays !!! Forcément ceux qui viennent en aide sont d'autres confessions... alors monsieur critique ! Sa cible : les chrétiens évangéliques. Normal, ce sont les plus généreux, ça jure avec l'indifférence de l'islam...

Si on devait compter sur l'islam pour aider ce pays, aujourd'hui les blessés feraient partir des morts et les survivants mourraient de faim et de soif...

Honte à cet insensé qui ne voit pas la poutre qu'il a dans l'oeil !

Encore merci à tous nos frères et soeurs actifs sur le terrain, continuons de les soutenir en envoyant toute aide matérielle, denrées non périssables, dons, etc...


Je vous recommande particulièrement l'association SEL dont je vous avais déjà parlé en 2007 (http://christianisme.skynetblogs.be/post/5350778/sel) :

sel

Mais je n'oublie pas :

Unicef: 000-0000055-55 (mention: "SOS Haïti")

Caritas: 000-0000041-41 (mention: "Séisme Haïti")

 

Médecins du Monde : 000-0000029-29

Handicap International : 000-0000077-77

Oxfam: 000-0000028-28 (mention: "3102 - Aide d'urgence en Haïti")

La Croix-Rouge: 000-0000016-16 (mention: " Fonds d’urgence international")

MSF Belgique : 000-0000060-60

28/11/2009

Haïti : Ils déposent les armes et adoptent la Bible

Haïti : Ils déposent les armes et adoptent la Bible

Source : Haïtipressnetwork

vihamo2D'anciens chefs de gang de la localité de Grand'Ravine, zone réputée dangereuse du quartier de Martissant, à Port-au-Prince, ont le week-end dernier, déposé leurs armes pour les remplacer par des Bibles, a-t-on appris.

A l'initiative d'une organisation évangélique, la VIHAMO, Vision pour Haïti et pour le monde, trois anciens chefs de gangs de Grand'Ravine ont accepté, au cours du week-end dernier, de déposer leurs armes qui semaient la terreur dans le quartier de Martissant pour, disent-ils, s'en remettre au Christ.

Fringants dans leurs beaux costumes, devant plus d'un millier de personnes, Joseph Jean-Claude alias Nasson ou Adilès, Max Siprien alias Marxo Grand-Ravine et Pato ainsi connu ont déclaré qu'ils préfèrent remettre leurs engins de mort à l'église plutôt qu'à la CNDDR, Commission nationale de désarmement, de démantèlement et de réinsertion.

« Car à chaque fois qu'on remettaient nos armes à cette instance, celles-ci nous revenaient être les mains », ont déclaré ces hommes qui ont fait divers aveux, témoignages et confessions lors de ce week-end de croisade organisé du 20 au 22 novembre dernier.

Les anciens bandits indiquent s'en remettre maintenant à Dieu et à l'Eglise qui est une institution morale, tout en adoptant la Bible comme nouvelle arme.

Les repentis déclarent que les armes qu'ils détenaient servaient surtout à défendre leurs quartiers contre les hommes de Ti-Bois, autre localité réputée dangereuse du quartier de Martissant. En effet, les affrontements entre les hommes de Grand'Ravine et de Ti-Bois ont déjà causé un grand nombre de morts depuis 2004.

Les ex-chefs de gangs qui disent s'être convertis au christianisme souhaitent la fin des affrontements entre les deux localités. Ils appellent les hommes de Ti-Bois à suivre leur exemple pour ramener la paix à Martissant.

Les responsables de la VIHAMO se disent fiers que « l'Evangile ait réussi là où la CNDDR, la Police et la Minustah ont échoué ». Ils annoncent des croisades dans d'autres localités de la zone où sévit la violence armée.

Dans la matinée du mercredi 25 novembre, une autre cérémonie a eu lieu a Grand'Ravine au cours de laquelle des armes ont été remises à la VIHAMO en présence de la police.

 

JJ/HPN