12/02/2009

Arabie Saoudite : Menacé de mort, un pasteur doit se cacher

Arabie Saoudite : Menacé de mort, un pasteur doit se cacher

Source : Portes Ouvertes

 

arabie-saouditeYemane Gebriel est en fuite. Ce pasteur d’origine érythréenne qui habite et travaille en Arabie Saoudite depuis 25 ans a reçu de très sérieuses menaces de mort de la part de la police religieuse saoudienne (la muttawa).

 

Le 28 janvier, ce père de huit enfants a dû quitter précipitamment Riyad, la capitale, pour se mettre à l’abri. Un agent de la muttawa, Abdul Aziz, qui est également cheikh dans une mosquée de Riyad, en veut particulièrement à la vie de Yemane. Il l’avait d’ailleurs déjà fait arrêter en 2005. A l’époque, le pasteur ainsi que 16 autres responsables chrétiens étrangers avaient été libérés sous la pression diplomatique internationale.

 

Aujourd’hui, l’agent et ses collègues frappent encore plus fort et sont prêts à tuer Yemane. Et cela pour quelle raison ? Tout simplement parce que Yemane, âgé de 42 ans, est responsable d’une église de maison qui compte près de 300 membres, tous étrangers. Ces derniers s’attendent à une visite musclée de la police à tout moment.

 

En 2008, le régime saoudien, basé sur la charia, a tenté de restreindre le pouvoir de la police religieuse, mais cette dernière continue à effectuer des descentes dans les lieux de culte non musulmans, et ce, alors que les étrangers sont autorisés à pratiquer leur religion en privé. Selon une source locale, il faut s’attendre à ce que 2009 soit une année de répression accrue contre les chrétiens dans ce pays. Mais ceux-ci sont mieux préparés à l’affronter qu’en 2005.