29/12/2009

Mon détracteur n'en dort plus la nuit...

Je dois dire que j'ai beaucoup de plaisir à lire le blog de mon plus fidèle détracteur.  Il ne dort plus la nuit tant mon petit blog le contrarie. Quelle puissance pour un petit blog de 250 visiteurs par jours...

Ses ripostes : le mensonge et me faire passer moi pour le menteur. Classique. Mais avec un tel acharnement vis à vis de moi, cela s'appelle du harcellement.

J'invite tous mes lecteurs à vérifier l'authenticité des articles publiés (comme la Bible le dit elle-même en actes 17:11), ce n'est ni à moi ni à un politicard islamisant de vous dire ce qu'il faut penser, si vous avez des doutes, contactez directement les responsables du site "portes ouvertes" et prenez tous les renseignements que vous désirez.

Au sujet de l'Ethiopie, il a un demi-siècle de retard...mais cela ne m'étonne pas à son âge :-) 
L'islam s'est acharné sur ce  fier pays qui a résisté vaillamment à toutes attaques des armées islamiques depuis le 7e siècle et même celles de l'état fasciste d'Italie pendant la seconde guerre mondiale.  Mais les exactions musulmanes et la nécessité de se défendre épuisèrent ce beau pays et le désorganisèrent (tout le monde se rappelle de la terrible famine dans les années 70).
Je dois être un vilain islamophobe pour constater que l'acharnement islamique a détruit ce beau pays... Et il ose dire que les musulmans subissent les persécutions des chrétiens ? Je pense que tout le monde aurait eu un bon fou rire si ce n'était pas aussi grave.

Concernant mon dernier article, vous pouvez déjà lire les articles suivants et ensuite contactez les responsables :
http://www.portesouvertes.fr/fr/CDL/cdl_details.php?id=53
http://www.portesouvertes.fr/informer/maps/details2.php?i...

Je voulais vous rappeler, cher détracteur, que Dieu vous observe...mais croyez-vous en Dieu seulement ?  Puisse-t-Il vous ouvrir les yeux et le coeur.

 

28/12/2009

Le persécuteur se convertit

cdl_ethiopiecdl_01100002152Fuad Tarik, 40 ans, était un fidèle musulman. Représentant officiel du gouvernement éthiopien, il était très respecté. Pendant longtemps il a persécuté les chrétiens dans son petit village proche de Jimma dans l’Etat d’Oromia, au sud du pays. Avec zèle, Fuad cherchait tous les moyens possibles pour exercer une pression sur ceux qu’il connaissait : « Je détestais leur foi. C’était vraiment difficile de penser qu’ils avaient osé abandonner l’islam. Je croyais fermement que les chrétiens soudoyaient les musulmans pour les attirer loin de la vraie religion » explique Fuad.

Mais l’Evangile s’est propagé dans la région… Et un matin, les chrétiens du village ont été arrêtés. Interrogés sur leur foi, ils ont répondu: « nous suivons Allah (Dieu) à travers Al Messiah Isa (le messie Jésus).»

Fuad a été touché par la manière dont ils répondaient aux menaces et à la pression : « Même si je n’aimais pas les activités des chrétiens » dit Fuad « quelque chose changeait en moi. Je ne comprenais pas pourquoi, mais j’éprouvais de la compassion pour eux. J’ai examiné la vie de ces chrétiens. Leur façon de vivre était un défi pour moi. Ils étaient si différents de ce que je connaissais et avaient un comportement exemplaire.»

Ses réflexions ont amené Fuad à faire un choix : Il a lui aussi donné sa vie à Jésus-Christ. « La rumeur de ma conversion s’est immédiatement diffusée dans le village. Des musulmans m’ont accusé de choisir Jésus en échange d’argent. » Et le 15 avril dernier, sa ferme a été incendiée.

Aujourd’hui Fuad est un évangéliste zélé. Il suit également une formation de deux ans pour ensuite pouvoir former des responsables d’église. « Je remercie Dieu pour mes frères et sœurs en Christ » dit Fuad. « Ils m’encouragent par leurs prières et leurs visites. Je m’appuie sur Dieu et je travaille dur dans ma ferme car j’ai tout perdu dans l’incendie. Mais je continue à prier pour ceux qui m’ont attaqué. Je sais que beaucoup d’entre eux nous persécutent par ignorance. Un jour, ils se joindront à nous pour adorer Dieu. »

Sujets de prière :
 
Puce CDLRemercions Dieu pour le témoignage de Fuad et pour son ministère.
Puce CDLPrions pour la famille de Fuad, pour qu’elle continue à le comprendre et à le soutenir.
Puce CDL

Prions pour l’Eglise en Ethiopie qui souffre d’une forte persécution.

 

Source : Portes Ouvertes

16/10/2009

Ethiopie : Ils voulaient implanter une église

Ethiopie : Ils voulaient implanter une église

Source : Portes Ouvertes

 

ethiopieLe jeune Alemayehu Temesgen s’était rendu en juillet dernier avec une amie, Amanuel Tigist Welde dans la région d’Amhara, au nord de l’Ethiopie, pour créer une nouvelle communauté chrétienne. Pendant une semaine, ils ont mis la population au courant de leur projet, tout en parlant de leur foi. Plusieurs personnes ont alors confessé leurs péchés et ont accepté Jésus en tant que Sauveur.

 

Mais leur projet n’était pas du goût d’un groupe appelé « L’Alliance des saints », appartenant à l’Eglise éthiopienne orthodoxe. Hostiles aux protestants évangéliques, des membres de ce groupe ont incité ses membres à les attaquer alors qu’ils évangélisaient dans la rue. Alemayehu a été blessé tandis qu’Amanuel a pu trouver refuge dans une maison.

 

De faux témoins ont ensuite accusé les deux chrétiens d’avoir offert de l’argent et des cadeaux en échange des conversions. Alemayehu et Amanuel ont essayé de se défendre en disant qu’ils avaient simplement partagé leur conviction. Ils se sont appuyés sur la Constitution du pays qui autorise la liberté de religion (article 27). La Cour les a cependant déclarés coupables et les a condamnés à six mois de prison ferme. Leur première demande d’appel a été rejetée le 21 septembre 2009.

 

Les conditions de détention des deux jeunes gens sont de plus en plus dures. Depuis le 20 août, ils sont privés de toute visite et la nourriture qu’on leur apporte est confisquée. Mais, malgré les insultes des autres prisonniers, Alemayehu et Amanuel continuent à parler de leur foi dès qu'ils en ont l'occasion.

 

Depuis 40 ans le nombre d’Ethiopiens protestants ne cesse de croître pour atteindre 20% de la population. Les protestants attirent régulièrement la persécution de l’Eglise éthiopienne orthodoxe, fortement influencée par les traditions locales, qui les considère comme une secte hérétique.

 

* Remercions Dieu pour la foi inébranlable d’Amanuel et d’Alemayehu.

* Prions pour leur sécurité dans cette prison et pour que leur prochain appel à la Cour suprême régionale soit accepté. Amanuel est enfermée dans une cellule avec des condamnées pour meurtre, dont elle a reçu des menaces.

* Prions pour que cette nouvelle église soit implantée, même si c’est en prison.