29/10/2008

Les chrétiens évangéliques redoutent l’élection de Barack Obama

obama_vs_mccainLes chrétiens évangéliques, traditionnellement proches du camp républicain, redoutent l’élection de Barack Obama.

(Source JournalChrétien)

Note personnelle : Article à titre informatif, je ne défends aucun des deux candidats !  Si je le publie c'est pour évoquer la crainte de voir la légalisation du mariage homosexuel prendre de l'ampleur. Peu importe le vainqueur, mais espérons que son administration saura respecter la valeur du mariage.

 

Le rédacteur en chef du magazine pentecôtiste Charisma estime que la l’élection de Barack Obama serait une victoire pour les mouvements de défense des droits des homosexuels et les associations qui militent pour le droit à l’avortement. Steve Strang redoute un regain d’attaques contre les libertés évangéliques.

 

Pour beaucoup d’Evangéliques américains, Barack Obama n’est pas un chrétien authentique. Ce sentiment est également partagé par des chrétiens francophones qui ne croient pas que Barack Obama soit réellement né de nouveau. La Christian Anti-Defamation Commission) expose sur Internet les sept raisons pour lesquelles Barack Obama n’est pas chrétien (lire en anglais « 7 Reasons Why Barack Obama Is Not A Christian" Introduction »).

 

La Commission chrétienne contre la diffamation montre ainsi que le candidat démocrate est un « faux-chrétien » se livrant à une « subtile et diabolique tromperie » en prétendant qu’il est chrétien tout en croyant au salut par d’autres voies que par Jésus-Christ.

 

Barack Obama est favorable à l’avortement et aux unions entre personnes de même sexe, ce qui choque les membres de la Commission chrétienne contre la diffamation qui déplorent qu’un homme qui se dit chrétien soit en train de renier les vérités fondamentales des Saintes Ecritures.

 

25/02/2008

L’Eglise de Barack Obama ?

Article topchrétien - à titre informatif ! Ne pas confondre politique et religion.

 

barackobamaL’Eglise de Barack Obama ?

 

Barak Obama est membre de l’Eglise unie du Christ. Cette Eglise, fondée en 1957, rassemble des croyants proches du courant réformé et zwinglien. Elle s’inscrit dans une perspective très progressiste dont les sources viennent de Chicago, la ville du candidat métis. Un autre détail de sa biographie déchaîne les débats : Barak Hussein Obama est le fils d’un musulman kenyan...

 

Dans la lutte sans merci que se livrent les candidats, la confession des protagonistes est régulièrement remise sur le devant de la scène. Cela a été particulièrement vrai pour Mitt Romney. Le gouverneur républicain du Massachusetts est membre de l’Eglise des saints des derniers jours, comprenez qu’il fait partie de la secte mormone. Un attachement qui ne va pas de soi pour quelqu’un qui doit briguer les plus hautes fonctions de l’Etat, d’autant que Romney a été dispensé de service militaire au Vietnam à cause de ses convictions religieuses.

 

L’ancien maire de New York donne également du fil à retordre à ceux qui souhaitent envisager la présidentielle sous un angle confessionnel. Rudy Giuliani est catholique romain, ce qui ne l’a pas empêché de se remarier plusieurs fois… Il a pourtant reçu le soutien du célèbre télévangéliste Pat Robertson.

 

John MacCain, sénateur de l’Arizona, est pour sa part rattaché à la communion anglicane par son Eglise épiscopalienne, alors qu’un autre candidat républicain, le pasteur baptiste Mike Huckabee, est jugé trop réactionnaire même par certains évangéliques.

 

Côté démocrate, Barak Obama est membre de l’Eglise unie du Christ. Cette Eglise, fondée en 1957, rassemble des croyants proches du courant réformé et zwinglien. Elle s’inscrit dans une perspective très progressiste dont les sources viennent de Chicago, la ville du candidat métis. Un autre détail de sa biographie déchaîne les débats : Barak Obama est le fils d’un musulman kenyan. Et son 2e nom est Hussein. Cela contraint le candidat à constamment rappeler qu’il est bien chrétien. Comme son concurrent John Edward, Hillary Clinton appartient à une ancienne Eglise américaine, l’Eglise méthodiste, qui est aussi la communauté de… l’ancien président Bush. « Mon engagement actif dans l’Eglise méthodiste de Park Ridge m’a ouvert les yeux et le cœur à la misère d’autrui et a contribué à m’inculquer un sens de la responsabilité sociale enraciné dans ma foi », a-t-elle écrit. (cne)