07/08/2008

Holocauste

Permettez-moi de vous faire part de ce diaporama que j'ai reçu par mail récemment.
 

Image1

 

Image2

Image3

 

Image4

 

Image5

 

Image6

 

Image7

 

Image8

Image9

 

Image10

Image11

Le texte "le Royaume Uni a effacé l'holocauste.." est sans doute un peu exagéré, mais il est bien réel que consigne a été donnée de ne pas enseigner l'holocauste où il y a pression des mosquées locales.  C'est une vérité qui n'est peut-être pas officielle, mais bien réelle. Le négationnisme de certains musulmans est à dénoncer, ainsi que les pressions qu'ils exercent.
http://www.wiesenthal-europe.com/csw/CSWPages/csweurope_p...

Lire également concernant le "révisionnisme" iranien :

http://www.lefigaro.fr/international/20061212.WWW00000054...

 

Aujourd'hui, je constate, qu'une fois de plus, mon harceleur publie sa haine sur son blog en réaction à cet article.  Pauvre homme, être déstabilisé et risquer l'infarctus à cause d'un petit blog... Je suis triste pour lui.

Je voulais néanmoins rappeler que le terme "holocauste" est utilisé depuis le début du 19e siècle pour désigner le massacre systématique d'un groupe social ou ethnique. Il n'y a donc pas de raison de dire que ce terme est inapproprié dans le cas qui nous concerne.

Pour ce qui est de la véracité de cet "effacement". Dans le site wiesenthal-europe susmentionné, relisons cet extrait :

"Il a d'abord confirmé que 'l'enseignement de la Shoah était
obligatoire...', puis en contradiction, a ajouté: 'Il appartient aux écoles de juger du caractère obligatoire ou non d'une partie de l'enseignement national. Dans ce cadre général, les écoles doivent décider elles-mêmes.'"
"Monsieur le ministre, cela fait-il référence à d'autres anomalies soulevées par ce rapport? "

Extrait que je résume par "obligatoire sauf pour les écoles qui ne le jugent pas obligatoire" (!)
Voilà une "autorisation" ou un "conseil" pour les écoles subissant des pressions des mosquées locales.
Cette autorisation conjuguée au refus de certains professeurs de l'enseigner (qu'ils soient musulmans ou qu'ils aient peur de la réaction de certains élèves) peut se qualifier d'effacement légal de la shoah du programme scolaire.

 

Lisez encore cet article du NY post (en anglais) :

http://www.nypost.com/seven/04082007/postopinion/opedcolu...

 

Et concernant la conférence iranienne sur la shoah et ses "spécialistes", rappelons que ceux-ci ont été, pour la majorité, reconnus et condamnés pour négationnisme.

http://www.rfi.fr/actufr/articles/084/article_48114.asp