08/02/2009

Darfour: Une ONG américaine expulsée pour avoir un stock de Bible en arabe

Darfour: Une ONG américaine expulsée pour avoir un stock de Bible en arabe

Source topinfo

darfourUne association humanitaire américaine a été expulsée du Darfour, région troublée de l'ouest du Soudan, après la découverte dans ses bureaux de milliers de bibles en langue arabe, rapporte samedi la presse soudanaise. Selon l'agence de presse officielle Suna, 3 400 exemplaires de la bible ont été saisis par les autorités dans les locaux de l'association "Thirst No More" ("Plus jamais la soif"), dont le siège se trouve au Texas.

 

Constatons que les musulmans du Darfour préfèrent voir leur peuple mourir déshydraté plutôt que de prendre le risque qu’il s’éloigne de l’islam  !

A quand une réaction de la communauté musulmane? Jamais, elle est trop braquée sur le tout petit état israélien que sur leurs immenses empires islamistes !

Il est également regrettable de voir le milliard de musulman ne pas se sentir concerné par le sort de ces soudanais.  Ce sont les chrétiens qui leur viennent en aide et on les expulse au motif de leurs convictions ! C'est crapuleux.

07/10/2007

Soudan : Attentat suicide dans une Eglise

soudanSoudan : Attentat suicide dans une Eglise    Jeudi 27 septembre, un homme est entré dans l’Eglise Evangélique Baptiste de Khor Fulus, près de Malakal au Sud Soudan, avant de faire sauter une bombe. Cinq enfants sont morts dans cette attaque suicide. Un autre est décédé deux jours plus tard. Dix autres personnes ont dû être hospitalisées, dont le pasteur qui participe aux cours de formation théologique organisés par Portes Ouvertes. Le porteur de bombe, qui est mort dans l’attaque, est un soldat arabe qui venait de se faire enrôler dans l’armée du Sud Soudan (SPLA). L’attaque a été confirmée par le Major Deng du SPLA qui pense que cet attentat suicide visait à intimider les chrétiens de la région. Une enquête de l’armée est en cours. Lorsque Oussama Ben Laden se trouvait au Soudan entre 1992 et 1996, plusieurs personnes auraient été entraînées pour participer à ce genre d’attaque. 

Portes Ouvertes est actuellement présente aux côtés des victimes et de leurs familles pour les accompagner dans ce temps d’épreuve et aider matériellement quand c’est nécessaire.