11/04/2008

Descendants d’Abraham : la division

abraham

 

Les juifs

Les écritures sacrées du judaïsme sont comprises dans le Tanakh, un acronyme pour Torah, Nevi'im (Prophètes), et Ketouvim (Écrits).

Le Tanakh est connu sous le nom de Bible hébraïque. Il fut étudié et suppléé par une tradition orale : le Midrash, la Mishna, les Talmuds, et la littérature rabbinique ultérieure, qui fut déclarée faisant autorité à l'égal de la Torah. Cette position ne fut toutefois acceptée que du pharisaïsme et des mouvances issues de celui-ci, dont le judaïsme actuel, dit "rabbinique". D'autres courants, tels que le sadduçaïsme puis plus tard le karaïsme ne reconnaissent pas l'autorité de la loi orale à l'égal de la loi écrite. Les samaritains ne reconnaissent pas non plus le Talmud.

 

Le texte hébraïque du Tanakh, et de la Torah en particulier, est considéré comme sacré jusqu'à la dernière lettre. La transcription ne peut être réalisée qu'au cours d'une procédure excessivement exigeante : la moindre erreur, fût-ce d'une lettre, une ornementation, un symbole sur l'ensemble des lettres (plus de 300.000) qui constituent le texte hébraïque rend l'ensemble du Sefer Torah passoul (impropre à l'usage rituel). C'est pourquoi être sofer ("scribe") est une affaire de spécialiste, demandant minutie, patience et concentration. Écrire et revérifier le texte prend un temps considérable.

 

Les chrétiens

 

Les chrétiens reconnaissent bien sûr le Tanakh, il est inclus dans la Bible et appelé Ancien testament.

Beaucoup de chrétiens croient que la relation entre l'ancien et le Nouveau Testaments dans la Bible signifie que le judaïsme a été remplacé par le christianisme comme le "nouvel Israël" — et certains pensent que les enseignements de Jésus décrivent Israël non pas comme un endroit géographique mais comme une association avec Dieu et une promesse de salut dans le Royaume de Dieu.

 

Il y a 3 grands groupes de chrétiens :

 

Les catholiques

 

Le catholicisme est né vers le 4e siècle. Sur la base du christianisme, se sont greffées des traditions, des superstitions, des croyances ‘païennes’ et populaires (tel l'assomption de Marie, le culte de Marie, le baptême de bébé, les 7 sacrements, les communions ...). Bref, souvent en manque d'instruction, des hommes se sont laissés influencer par d'autres hommes qui leur imposaient des croyances et abusaient de leur ignorance.

 

Aujourd’hui, de nombreux catholiques reviennent aux valeurs de la bible seule et cela produit une bonne impulsion qui peut unir les chrétiens.

Puisse Dieu poursuivre son œuvre dans leurs cœurs

 

Les orthodoxes

 

Entre l’église catholique et l’église orthodoxe, il n’y a que des différences théologiques très fines, mais la principale différence, qui les a séparé en 1054, est la non reconnaissance du pape. Chaque grande église orthodoxe a son pope !

 

Les protestants

 

Le protestantisme est un mouvement réformateur visant au retour aux valeurs uniquement bibliques du christianisme. La Bible étant le point commun des chrétiens, elle doit les unir et non les diviser.

Luther, un moine, trouvait honteux le comportement de l’église catholique, car cela n’avait rien à voir avec le message de Jésus. Il a fait scission pour protester contre ces pratiques honteuses.

 

Pas de pape, ni pope, ni ‘père’ : « Et n'appelez personne sur la terre votre père; car un seul est votre Père, celui qui est dans les cieux. » (Matthieu 23:9 LSG)

Pas de « sacrement » à proprement parler, seuls deux actes de soumission à dieu : baptême et Cène. « (...) faites ceci en mémoire de moi. » (Luc 22:19 LSG)

Pas de culte à Marie, pas d’immaculée conception : « Car il y a un seul Dieu, et aussi un seul médiateur entre Dieu et les hommes, Jésus-Christ homme » (1 Timothée 2:5 LSG)

Etc...

 

Les musulmans

 

Le livre saint par excellence de l'Islam est le Coran (Qur'an), comprenant 114 sourates (chapitres). Cependant, les Musulmans croient aussi aux textes religieux du judaïsme et du christianisme, dans leur forme originelle, et non actuelle, car elle aurait été selon eux corrompue au fil des âges. (Ce que contredisent les archéologues)

Le Qur'an inclut plusieurs histoires issues de ou fortement similaires à la Bible hébraïque, et mentionne Jésus à de nombreuses reprises, en tant que prophète divinement inspiré (mais nie son sacrifice à la croix.) Toutefois, les nombreux commandements du Tanakh et les préceptes du Nouveau Testament ne sont pas adoptés tels quels, mais remplacés par de nouveaux commandments directement révélés à Mahomet par Allah (à travers Gabriel) et codifiés dans le Qur'an.

Le Coran ne sépare pas le temps historique du temps du rêve car, contrairement à la Bible, on y trouve des génies, des animaux qui parlent, des hommes changés en porc ou singe,...

Les propos tenus envers les juifs et les chrétiens sont assez hostiles.

Coran 9 :28-30. « Ô vous qui croyez! Les associateurs ne sont qu'impureté : qu'ils ne s'approchent plus de la Mosquée sacrée, après cette année-ci. Et si vous redoutez une pénurie, Allah vous enrichira, s'Il veut, de par Sa grâce. Car Allah est Omniscient et Sage.

Combattez ceux qui ne croient ni en Allah ni au Jour dernier, qui n'interdisent pas ce qu'Allah et Son messager ont interdit et qui ne professent pas la religion de la vérité, parmi ceux qui ont reçu le Livre, jusqu'à ce qu'ils versent la capitation par leurs propres mains, après s'être humiliés.

Les Juifs disent : "Uzayr est fils d'Allah" et les Chrétiens disent : "Le Christ est fils d'Allah". Telle est leur parole provenant de leurs bouches. Ils imitent le dire des mécréants avant eux. Qu'Allah les anéantisse! Comment s'écartent-ils (de la vérité)? »

 

De même que les juifs rabbanites possèdent un complément oral à la Loi écrite, le Qur'an possède les Hadith, un ensemble de livres écrits par des auteurs ultérieurs compilant les paroles de Mahomet.

 

Il y a 2 grands groupes de musulmans :

Les sunnites

Les Hadith et la biographie de Muhammad (sira) forment la Sunnah, un élément scriptural supplémentaire au Qur'an, et ceux qui y adhèrent sont les Musulmans sunnites. Au neuvième siècle, six compilations de Hadiths avaient été jugées dignes de foi par les Musulmans sunnites.

 

Les chiites

Les Musulmans chiites (adeptes de la shî'at 'alî, le parti d'Ali), ne considèrent aucun Hadith comme sahih, et ne sont acceptés que ceux qui ne semblent pas de désaccord avec le Qur'an.

 

 

 

La recherche de la vérité devrait nous unir... Discutons-en avec respect et dans la paix.

 

06/01/2008

Mithraïsme et Christianisme

mithra

Ces derniers temps, le culte de Mithra a été maintes fois cité afin de discréditer le christianisme. Notamment pour faire croire à une influence du mithraïsme sur le christianisme. Cela est faux, seuls quelques rites semblent avoir influencé le catholicisme romain.

Une petite étude s’imposait.

 

Mithra est un dieu d'origine indo-iranienne. Son nom signifie "ami", "contrat". C'est un dieu bienveillant, qui protège la justice et veille à l'ordre du monde. Le premier texte connu qui mentionne cette divinité est un traité conclu entre des rois orientaux vers 1380 av. J. -C.

 

Malgré le succès des conceptions de Zarathoustra qui affirme au VIème siècle avant notre ère l'existence d'un dieu souverain et suprême (Ahura Mazda) qui s'oppose à l'esprit du mal et qui bannit les « anciens » dieux, assimilés à des démons, Mithra continue à être honoré ; lié à la lumière, il est le protecteur aussi bien des troupeaux que de ceux qui défendent leur territoire, et donc des soldats.

 

Ce que nous savons sur le mithriacisme est fondé sur l'iconographie, sur des peintures et surtout des sculptures, car quasiment aucun texte sacré n'est parvenu jusqu'à nous. Cette religion se présente comme un livre d'images sans commentaires et sans explications qui permettent d'en décrypter la doctrine.

 

Dans l'interprétation qu'en donnent les Romains, le mithriacisme repose sur une conception mythique de l'histoire de l'univers. A l'origine, un dieu, Saturne, sort du chaos. Puis il désigne un successeur, Jupiter, à qui il remet l'insigne du pouvoir absolu : la foudre. Pour combattre le mal, présenté sous la forme d'une sécheresse qui détruit la vie, nait Mithra, qui surgit d'un rocher tenant une torche et un glaive. C'est à lui de veiller sur l'ordre du monde, d'assurer sa survie en luttant contre les esprits mauvais, en le sauvant de la sécheresse, de la soif, de la mort des troupeaux ; il va en effet procurer l'eau en faisant miraculeusement jaillir une source d'une paroi rocheuse.

Puis il se met à la poursuite du taureau dont le sacrifice redonnera au monde la force vitale. Il capture la bête, la maîtrise et l'égorge dans une caverne, comme il en a reçu l'ordre du Soleil, par l'intermédiaire d'un corbeau messager. Les représentations romaines de cette scène sont très nombreuses : Mithra est vêtu d'un bonnet perse, d'un pantalon phrygien. Il est figuré en pleine action, dans une scène très dynamique, où le vent gonfle son manteau. Autour du dieu et du taureau sacrifié, on note la présence d'autres animaux, un chien, un serpent ; un scorpion (ou/et un crabe) mordent ses parties génitales - autant de figures et d'actes symboliques. Le sang qui jaillit de la blessure, comme le sperme de l'animal, sont des principes vitaux qui vont permettre la régénération du monde.

Cette victoire est célébrée par un grand banquet où sont présents le Soleil et Mithra. Ce dernier, devenu Sol invictus, Soleil à la fois invaincu et invincible, monte vers le ciel en char solaire. Le mythe semble alors faire apparaître la prédominance de Mithra sur le Soleil.

 

Mithra est souvent accompagné, dans l'iconographie, par le Soleil et la Lune, placés de part et d'autre du dieu. Deux personnages sont également présents : Cautès, placé à gauche, sous le Soleil, porte une torche levée, et Cautopatès, à droite, sous la Lune, baisse la sienne vers le sol. L'un est le soleil levant, l'autre le soleil couchant, Mithra occupe la place intermédiaire : il tient symboliquement une position médiane (Plutarque, Isis et Osiris) . Ces figures renvoient au déroulement du temps et rappellent l'importance des astres, et, par delà, de l'astrologie dans la religion mithriaque, où ils jouent une rôle positif.

 

Les influences hellénistiques se font sentir dans les diverses représentations du groupe statuaire ; par exemple, le Soleil est figuré - avec plus ou moins d'adresse suivant l'habileté de l'artiste ou de l'artisan - monté sur un le char tiré par quatre chevaux (celui de la Lune l'étant par des bovidés). Ces scènes, destinées à l'enseignement des fidèles, sont très stéréotypées et on y retrouve des composants similaires. (On constate qu’il s’agit d’une religion qui s’adapte au milieu local pour mieux être acceptée de la population, et non l’inverse !)

 

Le culte de Mithra, en passant de l'Orient à l'Occident, est devenu, à l'instar d'autres cultes grecs, une religion à mystères. Lors de son initiation, le futur adepte (le néophyte), passant de l'obscurité à la lumière, meurt symboliquement, puis renaît à une vie autre. Les rites initiatiques exigent courage et endurance physique.

Les cérémonies s'achèvent sur une poignée de main avec le Pater, manifestation physique du pacte, du serment qui lie les mithraïstes. Les initiés s'élèvent graduellement dans la hiérarchie, selon une "échelle" codifiée de sept grades, qui les conduit à remplir différentes fonctions : Pater, heliodromus, Perses, Leo, Miles, nymphus, corax.

 

è    Jusqu’ici aucun point commun avec Jésus ! Mithra nait d’un rocher tenant torche et glaive. Il est le Dieu des soldats. Rien à voir avec la naissance et la vie de Jésus.

Certes, comme tous les dieux on prétend qu’il veille sur le monde, mais c’est avant tout un dieu de guerre.

Certes aussi, il y a un banquet, mais à cette époque, vu l’absence de cinéma, bowling, dancing, etc... il est clair que les banquets étaient le principal moment de joie partagée.

 

De l’Orient à Rome :

Il est difficile de dire avec précision comment le culte de Mithra - déjà hellenisé  - est arrivé en Italie.

La première attestation de la présence de Mithra à Rome remonte au premier siècle de notre ère. Le roi Parthe Tiridate, qui en 66 est couronné à Rome, aurait, selon Pline l'Ancien, initié Néron au "repas des mages", et l'aurait honoré du nom de Mithra.

Avant la fin du 1er siècle de notre ère, on ne connaît aucun sanctuaire dédié à Mithra - on n'a ainsi retrouvé aucune trace de ce culte à Pompéi, enfouie sous les cendres en 79.

Le mithriacisme va avoir une influence grandissante après 150, avec une période d'expansion maximale au milieu du IIIème siècle. Le culte faillit devenir la religion officielle sous Aurélien. L’empereur Julien fut aussi un adorateur de Mithra et il essaya, un peu tard, de substituer le culte de Mithra au christianisme. Les mithréums se multiplient alors, et jusqu'au IVème siècle, où le mithraïsme disparaîtra.

 

Pourquoi cette religion qui s’adapte au milieu environnant finit par trouver un certain engouement à Rome ? Parce que le mithraïsme prône des vertus qui correspondent à des valeurs romaines : la fides, c'est-à-dire la loyauté, le respect de la parole donnée. Le courage physique aussi, manifesté lors des épreuves initiatiques, le sens de la discipline au sein d'une stricte hiérarchie trouvent des échos au sein de l'armée.

Plus encore, sont intégrées aux pratiques religieuses les divinités du panthéon romain, et ce d'autant mieux qu'elles sont des divinités planétaires, l'astrologie tenant une place grandissante dans les préoccupations religieuses romaines.

Les seules sources qui soient accessibles sont les inscriptions. Mais celles-ci, dans leur grande majorité, sont des dédicaces rédigées de manière très stéréotypée, et qui, si elles nous renseignent sur l'identité du donataire et les qualificatifs attribués à Mithra, ne donnent que bien peu d'informations sur la perception qu'ont les Romains, dans leur ensemble, de cette divinité.

 

Il faudra attendre les auteurs chrétiens pour pouvoir lire quelques lignes sur le sujet. Et ces derniers ne ménagent pas leurs critiques envers des pratiques religieuses qu'ils perçoivent comme inspirées par le démon (sacrifices sanglants !), et d'autant plus blasphématoires qu'elles présentent de dangereuses ressemblances avec leurs propres croyances : par exemple le repas sacramentel où l'on partage pain et vin, un dieu sauveur qui régénère le monde grâce au sang répandu...(Tertullien, Traité de la prescription contre les hérétiques, XL). Cette animosité se manifestera également, plus tardivement, par la destruction volontaire des sanctuaires à Mithra et des représentations du dieu, clairement attestée par les fouilles archéologiques : le christianisme, en lutte contre le paganisme, veut éradiquer le culte de Mithra.

 

è    En résumé, sur quoi s’appuient les détracteurs pour affirmer une quelconque influence du mithriacisme ?

Sur le 25 décembre ?

Aucune trace ne permet d’affirmer que le personnage de Mithra soit prétendument né à cette date et qu’il ait influencé la décision de choisir cette date pour célébrer la naissance du Christ. Malgré tout, nous savons tous qu’il ne s’agit pas de la date réelle de la naissance de Jésus et qu’elle a été choisie pour commémorer cette naissance. 

Sur la relation banquet-Cène ?

Je rappelle qu’à l’époque, il n’y avait ni cinéma, ni bowling, ni dancing,...et que le plaisir se partageait par des banquets et, dans les milieux modestes, on partageait le pain et le vin, aliments de base.  Il n’y a rien d’étonnant à trouver cette coïncidence.  Le dernier partage fraternel qu’est la Cène était quelque chose d’important aux yeux de son entourage du Christ à la veille de son sacrifice, raison pour laquelle les évangélistes en parlent. D’ailleurs Matthieu, dont on a retrouvé des fragments extrêmement ancien de ses textes (peu après le départ du Christ), a évoqué la Cène.  Il ne retranscrit  pas ce qu’il a entendu, mais ce qu’il a vécu. Dans quel but insèrerait-il cette histoire si elle est superflue et copiée du Mithraïsme ? Qui plus est, aucun document ne permet d’affirmer que Mithra donnait également sont corps et son sang à manger. Ce pourrait même être le mithraïsme qui aurait subi l’influence du christianisme à ce sujet.

Sur la hiérarchie du Pater (Père, Pape) ?

Vraisemblablement, cela a pu avoir une influence sur le catholicisme romain, mais en aucun cas sur le christianisme qui est clair sur l’appellation ‘père’ : « Et n'appelez personne sur la terre votre père; car un seul est votre Père, celui qui est dans les cieux. » (Matthieu 23:9 LSG)

 

De nombreux détracteurs ont inventé toutes sortes de bêtises pour discréditer le christianisme, on a prétendu de manière mensongère que d’autres personnages ont eu 12 disciples, qui ont été crucifié, etc... ce sont des affirmations gratuites et infondées.

Il faut vraiment cultiver le mensonge pour affirmer que le Mithraïsme ait pu avoir une influence sur le christianisme, par contre l’inverse est beaucoup plus plausible car le Mithraïsme est connu comme religion influençable. La dualité de ces deux religions dans les premiers siècles a donné naissance à toutes sortes d’accusations.  Ce sont ces accusations que l’on entend encore aujourd’hui...mais elles sont infondées.

11/06/2007

Afghanistan : Chrétiens en Pays musulmans – 6

Afghanistan : Chrétiens en Pays musulmans  – 6

afghanistan

 

Dans cette république islamique, il n'existe pas d'Eglise officielle et le nombre de chrétiens est estimé à 0,01% de la population totale. Ceux qui se convertissent au christianisme doivent affronter les pressions de la part de la famille et de la société : insultes, intimidations, agressions physiques, perte d'emploi, voire prison. L'arrestation d'Abdul Rahman, qui a été accusé d'apostasie avant d'être libéré pour désordre mental et de trouver refuge en Italie en mars 2006 en est un exemple. La couverture médiatique dont l'affaire a fait l'objet a ensuite augmenté les pressions mises sur les chrétiens de ce pays musulman ultra conservateur.

La liberté de religion est prévue dans la Constitution du pays, mais cette même Constitution interdit aussi toute loi ou disposition qui serait contraire à l'islam. Les chrétiens doivent faire preuve d'une grande prudence. Tout étranger pris en train d'évangéliser sera mis en prison puis très certainement expulsé du pays.

Après avoir été gouverné par des fondamentalistes musulmans, le pays est à présent conduit par un gouvernement de coalition. Il y a encore beaucoup d'anarchie et le gouvernement central ne contrôle pas entièrement le pays car la résistance des fondamentalistes musulmans est encore active.

(source Portes ouvertes)

10/06/2007

Yemen : Chrétiens en Pays musulmans – 5

Yemen : Chrétiens en Pays musulmans  – 5

yemen-map

 

L'année passée, plusieurs chrétiens d'origine musulmane ont été arrêtés et maltraités à cause de leur croyance en Jésus-Christ. Au moins un parmi eux a subi une forte pression jusqu'à ce qu'il cède et qu'il renonce finalement à sa foi. La Constitution du Yémen garantit la liberté de religion mais elle déclare aussi que l'islam est religion d'Etat et que toute législation a pour source la charia. Le gouvernement du Yémen accorde aux expatriés une certaine liberté pour vivre leur foi, mais les habitants ne sont pas autorisés à se convertir au christianisme (ou à une autre religion). Les convertis d'origine musulmane risquent la peine de mort s'ils sont découverts.

09/06/2007

Maldives : Chrétiens en Pays musulmans – 4

Maldives : Chrétiens en Pays musulmans  – 4

MALDIVES

 

En août 2006 nous avons appris l'arrestation d'un chrétien âgé qui a ensuite été envoyé dans un centre de réhabilitation pour drogués. Le manque de respect des libertés religieuses dans le pays reste inchangé. Dans l'archipel, il existe seulement une poignée de chrétiens indigènes qui doivent vivre leur foi en secret. Selon une stricte application de la charia, il est interdit à un musulman de se convertir à une autre religion que l'islam. Il est également impossible d'ouvrir une église et si les étrangers peuvent pratiquer leur foi en privé, il leur est interdit d'inviter un Maldivien.

(source Portes Ouvertes)

08/06/2007

Somalie : Chrétiens en Pays musulmans – 3

Somalie : Chrétiens en Pays musulmans  – 3

somalie

Au moins six chrétiens ont été tués à cause de leur foi en 2006 en Somalie. La plupart d'entre eux venaient de familles musulmanes et ont été assassinés après la découverte de leur conversion.

Une catholique italienne a également été assassinée. Des enfants de chrétiens somaliens réfugiés au Kenya auraient enfin été kidnappés par des membres des familles pour être renvoyés dans des écoles coraniques en Somalie, en vue de leur "réhabilitation". Les chrétiens représentent moins de 1% des Somalis et doivent pratiquer leur foi en secret.

La Somalie n'a pas de constitution, ni aucun texte de loi garantissant la liberté religieuse pour ses citoyens. L'islam est la religion officielle. Les pressions sociales pour faire respecter la tradition musulmane sont très fortes, particulièrement dans les zones rurales du pays. La justice est conduite selon des règles locales dans chaque région : arbitrage sur les traditions des clans, justice séculière ou loi islamique (la charia). Début juin, la capitale Mogadiscio est tombée entre les mains d'une alliance de milices islamiques après quatre mois de combats contre les seigneurs de guerre. L'Union des tribunaux islamiques (ICU) s'est constituée comme un gouvernement de substitution et a pris en charge les affaires dans les parties du pays qu'elle contrôlait. La charia fut imposée dans toute la capitale. Fin 2006, l'ICU a été repoussée par les troupes du gouvernement de transition.

(source Portes Ouvertes)

07/06/2007

Iran : Chrétiens en Pays musulmans – 2

Iran : Chrétiens en Pays musulmans  – 2

 

Après l’Arabie Saoudite, voici le 2ème pays musulman dans le classement d’indices de persécution les plus élevés : L’Iran.

iran_map

 

L'islam est la religion officielle en Iran et toutes les lois et règlements doivent être en accord avec l'interprétation officielle de la charia. La liberté de religion s'est considérablement détériorée depuis le début de l'année 2004 lorsque les partis conservateurs ont gagné les élections. La situation a empiré lorsque l'ultraconservateur Mahmoud Ahmadinejad a été élu président en 2005. Bien que les chrétiens fassent partie des minorités religieuses reconnues et dont la liberté de religion est garantie, ils nous informent de cas d'emprisonnement, de harcèlement et de discrimination à cause de leur foi. Différents groupes chrétiens connus pour évangéliser la population, composée en majorité de musulmans chiites, ont été la cible des services secrets pendant l'année 2006.

On connaît au moins huit incidents où d'anciens musulmans devenus chrétiens ont été arrêtés et mis en garde à vue pendant plusieurs semaines avant d'être relâchés. Dans la plupart des cas ils ont été forcés à payer des montants importants pour être libérés sous caution et informés que leur cas reste passible de poursuites pour motif criminel. En raison des lois strictes sur l'apostasie, tout musulman qui quitte l'islam pour adhérer à une autre religion risque la peine de mort.

Une nouvelle positive est qu'un ancien colonel de l'armée, converti au christianisme et faussement accusé d'avoir caché sa foi, a été relâché après deux ans passés en prison.

(source : portes ouvertes)

 

NB : Un ami chrétien a voulu se rendre en Iran, on lui a confisqué sa Bible à la douane, motif : c’est interdit !

Ce pays a crée un bureau des minorités religieuses, d'où de nombreuses ingérences dans ces communautés. Les chrétiens ne peuvent pas dire que Jésus est fils de Dieu par exemple...

Un article intéressant sur ce lien : http://www.samizdat.qc.ca/vc/persec/iran.htm

05/06/2007

Arabie Saoudite : Chrétiens en pays musulmans – 1

1er volet d’une série évoquant les chrétiens en pays musulmans. Aujourd’hui, le pays musulman ayant le plus grand indice de persécution : l’Arabie Saoudite.

 

NB : Je souligne le fait que les sujets que j'évoquerai visent des lois religieuses et non politiques, il s’agit bien de l’application de la Charia qui est à l’origine des persécutions des minorités religieuses. Seules les lois religieuses (et non politiques) permettront de vérifier si l’Islam est véritablement une religion de paix.

Je souligne ce fait car je me doute que certains musulmans vont s’empresser d’essayer d’attaquer le christianisme (par le biais du catholicisme politique certainement), mais ils auront du mal à trouver une loi biblique qui les placerait dans la même situation. Les persécutions que l’on impute injustement aux chrétiens sont des faits politiques (venant des hommes) contre lesquels les vrais chrétiens s’insurgent car elles n’ont rien à voir avec la foi chrétienne.

 

Arabie Saoudite : Chrétiens en pays musulmans – 1

 

carte_arabie_saoudite

Même si on compte moins de chrétiens arrêtés en 2006 qu'en 2005, la situation de la liberté religieuse en Arabie Saoudite, pays gouverné par la charia, reste déplorable et inchangée en 2006. Quatre chrétiens originaires de l'Afrique de l'est ont été harcelés et arrêtés alors qu'ils s'étaient rencontrés pour un culte au deuxième trimestre de l'année dernière. Après avoir été incarcérés durant plus d'un mois dans des conditions misérables, ils ont été rapatriés dans leur pays d'origine. Ils été détenus pour avoir "prêché aux musulmans, implanté des églises et pour avoir réunis ensemble des hommes et des femmes pour la prière". Sous l'interprétation très stricte de la loi islamique, l'apostasie (la conversion vers une autre religion) est passible de la peine de mort en Arabie Saoudite. Les membres de la famille royale insistent sur le fait que les chrétiens ont la liberté de tenir un culte chez eux, mais les faits tendent à prouver le contraire et toute réunion publique religieuse non islamique est interdite.

(source Portes ouvertes)

 

 

Je trouve assez surprenant que l’Arabie Saoudite finance un nombre considérable de mosquée dans le monde occidental et chrétien (exemple :grande mosquée de Bruxelles au Cinquantenaire), mais qu’en échange, aucune église n’est permise chez eux. A ce « deal », nous occidentaux avons répondu « marché conclu ». Qui est tolérant, qui ne l’est pas ? Cherchez l’erreur !

25/05/2007

Israël - Palestine ?

Le conflit israelo-palestinien fait partie de notre quotidien. Présent à chaque journal télévisé, chaque personne a son avis sur la question.

Mais les mots Israël et Palestine sont déjà des termes qui s’opposent...

 

D’où vient le mot Palestine que les musulmans affectionnent ?

Ce mot vient de la tribu des Philistins. On retrouve le terme FLSTYM dans Genèse 10 :14. "Miçrayim engendra les gens de Lud, de Anam, de Lehab, de Naphtuh, de Patros, de Kasluh et de Kaphtor, d'où sont sortis les Philistins".

Ils deviennent ensuite les voisins querelleurs d’Abraham et de sa descendance : Genèse 21, 32 Après qu'ils eurent conclu alliance à Bersabée, Abimélek se leva, avec Pikol, le chef de son armée, et ils retournèrent au pays des Philistins. 21, 34 Abraham séjourna longtemps au pays des Philistins. 26, 1 Il y eut une famine dans le pays - en plus de la première famine qui eut lieu du temps d'Abraham - et Isaac se rendit à Gérar chez Abimélek, roi des Philistins. 26, 8 Il était là depuis longtemps quand Abimélek, le roi des Philistins, regardant une fois par la fenêtre, vit Isaac qui caressait Rébecca, sa femme. 26, 14 Il avait des troupeaux de gros et de petit bétail et de nombreux serviteurs. Les Philistins en devinrent jaloux. 26, 15 Tous les puits que les serviteurs de son père avaient creusés, - du temps de son père Abraham, - les Philistins les avaient bouchés et comblés de terre. 26,18 Isaac creusa de nouveau les puits qu'avaient creusés les serviteurs de son père Abraham et que les Philistins avaient bouchés après la mort d'Abraham, et il leur donna les mêmes noms que son père leur avait donnés.

Dans l'Exode, il y a deux occurrences de FLSTYM, les Philistins, et une de FLST, la Philistie.

13, 17 Lorsque Pharaon eut laissé partir le peuple, Dieu ne lui fit pas prendre la route du pays des Philistins, bien qu'elle fût plus proche, car Dieu s'était dit qu'à la vue des combats le peuple pourrait se repentir et retourner en Égypte. 15, 14 Les peuples ont entendu, ils frémissent, des douleurs poignent les habitants de Philistie. 23, 31 Je fixerai tes frontières de la mer des Roseaux à la mer des Philistins, et du désert au Fleuve, car Je livrerai entre vos mains les habitants du pays, et tu les chasseras devant toi.

 

De plus, chacun se souvient de l’histoire de Samson (juif) et Dalila (Philistine) et comment cette histoire se termine...

 

Bref, comme le montre la carte ci-dessous, la Philistie (surlignée en jaune) est cette bande de terre que l’on appelle aujourd’hui Bande de Gaza.  Cette bande s’appelle ainsi depuis l’invasion des « peuples de la mer » (provenant très probablement des îles de la Mer Egée et des côtes de la Grèce, de l'île de Crète et d'Asie Mineure). Ecartés dans un premier temps par Ramsès III, ils s'établissent sur la zone côtière qui s'étend de Gaza au Mont Carmel. Sous l'action de ces Peuples de la mer et des Israélites, la civilisation cananéenne va peu à peu s'éteindre.

La Judée, visible sur la carte, a donnée son nom aux israélites (juif signifiant « de Judée »).

Et pour ceux qui l’ignorent, Israël est le nom que Dieu a donné à Jacob, père des 12 enfants qui seront à la tête des « 12 tribus d’Israël » (visibles également sur la carte ci-dessous).

 

Ce n’est qu’au IIe siècle que l'empereur romain Hadrien renommera toute la région Palestine suite aux rébellions juives afin d’effacer le nom « Judée ».

 

Pour ceux qui connaissent l’histoire, il est légitime que cette terre reviennent aux juifs car la Judée et les territoires juifs n’ont été ‘effacés’ qu’administrativement par un empereur romain. La Palestine, quant à elle, était et sera toujours la Bande de Gaza ni plus ni moins...

israel_palestine

 

23/05/2007

Dieu seul...mais toi...

Dieu seul...mais toi...

Dieu seul peut créer. Mais toi, tu peux mettre en valeur ce qu'Il a créé.

Dieu seul peut donner la vie. Mais toi, tu peux la transmettre et la respecter.

Dieu seul peut donner la santé. Mais toi, tu peux soigner, consoler, rassurer.

Dieu seul peut donner la foi. Mais toi, tu peux donner ton témoignage.

Dieu seul peut infuser l'espérance. Mais toi, tu peux rendre confiance à ton frère.

Dieu seul peut donner l'amour. Mais toi, tu peux apprendre à l'autre à aimer.

Dieu seul peut donner la paix. Mais toi, tu peux favoriser l'entente où tu es.

Dieu seul peut donner la joie. Mais toi, tu peux sourire à tous.

Dieu seul peut donner la force. Mais toi, tu peux soutenir un découragé.

Dieu seul est le Chemin. Mais toi, tu peux l'éclairer pour les autres.

Dieu seul est la Lumière. Mais toi, tu peux la faire briller aux yeux de tous.

Dieu seul est la Vie. Mais toi, tu peux donner aux autres le goût de vivre.

Dieu seul peut faire des miracles. Mais toi, tu peux être celui qui amène 5 pains et 2 poissons

Dieu seul peut faire ce qui paraît impossible. Mais toi, tu peux faire le possible.

Dieu seul peut se suffire à lui-même. Mais IL A PREFERE COMPTER SUR TOI !!!

21/05/2007

Ma croix

croixMa croix

Un jeune homme était épuisé, voyant qu’il n’y avait pas d’autre issue, il se mit à genoux pour prier. « Mon Dieu, je n’en peux plus, » dit-il. « Ma croix est trop lourde à porter. »  Le Seigneur lui répond, « Mon fils si tu ne peux la supporter, dépose-la dans cette pièce. Ensuite, ouvre cette porte et choisis celle que tu désires. »  Soulagé, le jeune homme dit, « Merci Seigneur, » et fit ce qu’Il lui disait

En entrant dans l’autre pièce, il vit plusieurs croix; quelques-unes si énormes qu’il ne pouvait pas les voir au complet. Alors, il en vit une toute petite appuyée sur un mur.  « Je voudrais celle-ci, Seigneur. » murmura-t-il. Le Seigneur lui répond, « Mon fils, c’est la croix que tu as apportée. »

 

Quand les problèmes de la vie me semblent accablants, j’ai avantage à regarder autour de moi pour voir ce à quoi les autres font face. Je verrai probablement à quel point je suis privilégié.

Quelle que soit ta croix ou ta douleur le soleil brillera toujours après la pluie.

Peut-être trébucheras- tu ou même tomberas-tu, mais Dieu sera toujours là pour t’aider

19/05/2007

Islam : Evangile falsifié ?

islam_croissantSuite aux accusations musulmanes de falsification de la Thora et de l’Evangile, voici quelques extraits du Coran qui contredisent ces thèses car elles attestent que les textes de l’époque de Mahomet (7e siècle) sont dignes de confiance. L’avenir nous a démontré que ces textes sont les mêmes que ceux dont nous disposons aujourd’hui car les manuscrits originaux sont antérieurs au 7e siècle.

 

Coran 10:94: "Et si tu es en doute sur ce que Nous avons fait descendre vers toi, interroge alors ceux qui lisent le Livre révélé avant toi. La vérité certes t'est venue de ton Seigneur : ne sois donc point de ceux qui doutent."

 

Coran 5:47: "Que les gens de l'évangile jugent d'après ce qu'Allah y a fait descendre. Ceux qui ne jugent pas d'après ce qu'Allah a fait descendre, ceux-là sont les pervers."

(Ce passage est excessivement clair, le Coran affirme bien que les Chrétiens ont en leur possession l'Evangile "qu'Allah a fait descendre".)

 

Coran 5:66: "S'ils avaient appliqué la Thora et l'évangile et ce qui est descendu sur eux de la part de leur Seigneur, ils auraient certainement joui de ce qui est au-dessus d'eux et de ce qui est sous leurs pieds. Il y a parmi eux un groupe qui agit avec droiture; mais pour beaucoup d'entre eux, comme est mauvais ce qu'ils font !"

 

Coran 5:68-69 : "Dis : “ô gens du Livre, vous ne tenez sur rien, tant que vous ne vous conformez pas à la Thora et à l'évangile et à ce qui vous a été descendu de la part de votre Seigneur.” .” Et certes, ce qui t'a été descendu de la part de ton Seigneur va accroître beaucoup d'entre eux en rébellion et en mécréance. Ne te tourmente donc pas pour les gens mécréants.  Ceux qui ont cru, ceux qui se sont judaïsés, les Sabéens, et les Chrétiens, ceux parmi eux qui croient en Allah, au Jour dernier et qui accomplissent les bonnes oeuvres, pas de crainte sur eux, et ils ne seront point affligés."

 

Le Coran reste un livre très étrange aux yeux des chrétiens car il contient des signes de bons sens concernant l’Evangile, mais également des affirmations totalement en contradictions...

Mahomet s’est borné à rappeler l'Ancien et le Nouveau Testament, ce qu’il dit et redit à longueur de sourates.  Or, il est un truisme historique que le Calife Othman a colligé le Coran, 20 à 30 ans après la mort de Mahomet. De colliger à corriger, il n’y a qu’un pas... Le Califat d’Othman fut une grande crise. Il fut critiqué surtout par les Chiites mais également par les Sunnites. Il fut finalement assassiné par des musulmans qui estimaient notamment que sa version du Coran (celle que l’on connaît aujourd’hui) n’était pas fidèle à l’originale...

 

Chers amis musulmans, n’hésitez pas à investiguer et/ou à intervenir dans un souci de débat paisible et constructif.

17/05/2007

"Amen." de Costa Gavras

amen_affJe vous invite à revoir le film « Amen. » de Costa Gavras sorti en 2002. Ce film est une excellente illustration du post d’aujourd’hui.

 

Le film ‘Amen.’ de Costa-Gavras se fonde sur l'histoire vraie de Kurt  Gerstein, un ingénieur des mines né en 1905. Il dénonça le nazisme au nom de sa foi protestante dans les années 1930 et passa de nombreux mois dans un camp d'internement.

Ce film entremêle deux histoires, d'une part le parcours véridique du lieutenant SS Kurt Gerstein qui assista de ses propres yeux à l'extermination des Juifs dans les camps de Belzec et Treblinka, d'autre part le théâtre d'ombres du Vatican, avec ses querelles de pouvoir et ses jeux diplomatiques, trop peu à la hauteur des événements dramatiques qui se jouaient par ailleurs. Ces deux histoires sont reliées par un personnage fictif et invraisemblable, le jeune jésuite Fontana, intermédiaire malchanceux entre son ami Kurt Gerstein et le "Saint-Siège".

 

Face aux persécutions puis à la déportation et à l'extermination des Juifs, l'Église d'Allemagne intervient en faveur des Juifs convertis au christianisme ou mariés à des catholiques, mais reste pratiquement silencieuse concernant les Juifs non catholiques.

 

Ce film révèle une fois de plus que nul homme sur terre élu par d’autres hommes ne pourrait avoir la prétention de représenter le Christ.  Il révèle également l’attitude de l’église catholique qui manque à son devoir d’intégrité chrétienne et qui, par cela, a contribué à la perte de la foi de nombreux chrétiens.

 

Catholiques ayant abandonné l'Église et y étant revenus

Années

Abandons

Retours

1933

31 987

13 407

1934

27 376

9 872

1935

3 347

6 569

1936

46 687

5 039

1937

108 054

3 897

1938

88 715

3 811

1939

88 335

3 596

1940

51 799

3 196

1941

52 560

2 932

1942

38 367

3 580

(source Wikipédia)

16/05/2007

Isaac ou Ismaël ?

Comme pour le post précédent, voici un autre démenti d’affirmations lancés par de soi-disant intellectuels musulmans et que l'on retrouve sur certains sites mensongers :

 

Isaac ou Ismaël ?

 

Certains musulmans évoquent un verset de genèse (17 :20) en négligeant les autres versets. Prenons-le à part, que lisons-nous :

A l'égard d'Ismaël, je t'ai exaucé. Voici, je le bénirai, je le rendrai fécond, et je le multiplierai à l'infini; il engendrera douze princes, et je ferai de lui une grande nation. (Genèse 17:20 LSG)

 

En effet, pris à part et sans réfléchir, on pourrait croire à une bénédiction particulière d’Ismaël.

 

Maintenant plaçons-le dans son contexte et regardons le verset qui précède et qui suit :

Dieu dit: Certainement Sara, ta femme, t'enfantera un fils; et tu l'appelleras du nom d'Isaac. J'établirai mon alliance avec lui comme une alliance perpétuelle pour sa postérité après lui.  A l'égard d'Ismaël, je t'ai exaucé. Voici, je le bénirai, je le rendrai fécond, et je le multiplierai à l'infini; il engendrera douze princes, et je ferai de lui une grande nation.  J'établirai mon alliance avec Isaac, que Sara t'enfantera à cette époque-ci de l'année prochaine. (Genèse 17:19-21 LSG)

 

C’est sans équivoque. Dieu est très clair : il fera de Ismaël une grande nation mais c’est avec Isaac qu’il a établit son alliance. Preuve en est que tous les prophètes sont des descendants d’Isaac ! Le verset qui précède et celui qui suit parlent tout deux de l’alliance avec Isaac. Extraire le verset 20 et le faire valoir pour mettre Ismaël en évidence au détriment d’Isaac est une démarche malhonnête.

10/05/2007

Fahmir: "J'étais mollah..."

Pour faire suite aux deux posts précédents évoquant les conversions de musulmans au christianisme, je vous invite à visiter le site suivant :

http://pages.ifrance.com/pages//index.htm

et prendre le temps de lire les divers témoignages :

http://pages.ifrance.com/voie/index.htm

et en particulier le témoignage de Fahmir, qui était mollah en Afghanistan qui je vous retranscris ici :

 

J'étais Mollah

Depuis la chute du régime Taliban les choses bougent parmi les afghans.

Fahmir était mollah, une position très respectée dans la société afghane, qui demande entre autres, la mémorisation parfaite du coran. "Il y a un an, un ami a commencé à me poser des questions sur ma foi. Il m’a démontré que le coran n’était pas un livre authentique, c’est-à-dire qu’il ne vient pas de Dieu ", raconte Fahmir. " Au travers de ces conversations, j’ai perdu ma foi en l’islam."

 

Fahmir a été présenté à une autre personne qui lui a donné une Bible. " La plus grande difficulté pour moi était de croire en la doctrine de la trinité. L’idée que Dieu peut être trois personnes : Père, Fils et Saint-Esprit est anathème pour les musulmans, qui croient que Dieu est un et n’a pas de Fils. Mon ami a commencé à m’expliquer ce concept et Dieu m’a ouvert l’esprit pour que je comprenne. "

 

Fahmir a été baptisé et a pris un nom chrétien. Il est en train de suivre une formation pour devenir évangéliste. "Je veux devenir un mollah chrétien, le Seigneur m’a montré le chemin. Je sais parler en public puisque j’ai appris à prêcher à la mosquée. Maintenant je veux prêcher pour Dieu. Je veux être un prédicateur de la Parole de Dieu "

 

Selon Fahmir, dans la région où il habite environ deux cents personnes sont ouvertes à l’Evangile.

 

Plusieurs Afghans se sont convertis à Christ depuis la chute du régime Taliban

--------------------------------------------------------------------------------

Je Veux être un Mollah Chrétien

Pendant plusieurs mois, a partir de la chute du régime des talibans, des rumeurs ont circulé à propos d'afghans croyant en Jésus-Christ et se faisant baptiser. La nuit dernière dans un endroit tenu secret, nous avons rencontré un des ces convertis. Fahmir est un bel homme avec une barbe noire fournie et une belle voix chantante. "C'est pourquoi j'étais un mollah populaire!" dit-il avec un grand sourire. Nous ne pouvions cacher notre surprise à en l'entendant. Le "mollah" est l'homme le plus respecté dans une communauté afghane. Il accède à cette position en mémorisant dans sa totalité le Coran ainsi que diverses prières et hymnes, ce qui lui donne le commandement dans la mosquée locale.

 

Nous avons demandé à Fahmir de nous raconter son histoire.

"Je viens d'une famille de mollahs. Mon grand-père, mon père, mon frère aîné et moi, nous sommes tous des mollahs. Il y a environ un an, un de mes amis a commencé à me poser des questions et m'a montré que le Coran n'est pas un livre authentique -- il ne vient pas de Dieu. Au travers de nos conversations, j'ai perdu ma foi dans l'islam." "N'aviez-vous pas peur d'avoir ce genre de conversations?" avons-nous demandé.

"Ces conversations se déroulent tout le temps en privé, au sein de groupes d'amis. Mon ami m'a présenté à un autre monsieur qui m'a donné une Bible et a commencé à m'enseigner à propos du Christianisme. J'avais beaucoup de questions. La plus grosse difficulté pour moi était la Trinité. Le concept faisant de Dieu trois personnes -- Père, Fils, et Saint-Esprit -- est anathème pour les musulmans, qui croient que Dieu est Un, et que donc Il ne peut pas avoir de fils. Il a essayé d'expliquer ce concept, et Dieu a commencé à ouvrir mon intelligence, et de cette façon je me suis orienté vers la foi chrétienne."

 

"Récemment, vous avez décidé d'être baptisé. Comment avez-vous pris cette décision?" "Dans la religion islamique nous avons la circoncision, qui est un signe certain que vous êtes musulman. J'ai su que le Saint-Esprit avait fait quelque chose dans ma vie. Je voulais maintenant, en signe d'obéissance, faire le pas du baptême et devenir chrétien ouvertement. Quand j'ai été baptisé, on m'a donné un nouveau nom. Mon nom chrétien est Timothée!"

"Alors pouvons-nous vous appeler Timothée?" Il sourit et fit un signe d'assentiment. "Alors Timothée, comment le fait de devenir chrétien a-t-il changé votre vie?"

"Ma vie antérieure était totalement morte. En tant que mollah, nous avons toujours une attitude de compromis. Nous pourrions même dormir dans certaines situations. Mais il n'existe pas ce genre de concept dans le christianisme. Je ne peux pas revenir à ce genre de vie. Je sens que c'est la grâce de Dieu qui m'a sorti de là, m'a choisi et m'a permis d'être baptisé."

"Est-ce que des membres de votre famille sont au courant de votre conversion?"

"Deux de mes frères le savent. L'un d'eux est en train de chercher. Mais je suis inquiet pour mon frère aîné car c'est un mollah et son moyen d'existence dépend de sa bonne conduite en tant que oullah. J'ai décidé de ne plus le voir pendant un moment." "Maintenant que tu as perdu ton moyen de subsistance, comment comptes-tu gagner ta vie?" Un large sourire se répandit sur le visage de Timothée. "Je veux être un chrétien mollah. Le Seigneur est en train de me montrer le chemin. Je sais bien parler. J'ai appris l'art de la prédication dans une mosquée. Maintenant je veux prêcher pour le Seigneur. Je veux être un prédicateur partout dans le monde." Timothée a commencé l'étude d'un programme qui va le préparer à devenir prédicateur. En plus de la formation il parle avec les individus afghans un par un à propos de leur foi. "Comment savez-vous à qui parler?" avons-nous demandé. "Moi et un ami, nous nous déplaçons parmi les gens. Nous les abordons de manière très pratique. Nous leur offrons du thé, nous nous asseyons avec eux, et ceux que nous sentons réceptifs et disposés à parler de choses spirituelles, nous passons plus de temps avec eux et laissons les conversations se dérouler naturellement." "Pensez-vous éventuellement diriger une église en Afghanistan?" "Avec la grâce de Dieu, oui. Il y a un endroit où nous pouvons aller -- nous avons des contacts -- et environ 200 personnes sont très ouvertes pour entendre le message. Aujourd'hui nous pourrions y aller et ouvrir une église dans la maison de quelqu'un."

"Ainsi vous croyez réellement qu'en Afghanistan le temps viendra où les églises seront ouvertes et où l'évangile pourra être librement proclamé?"

"Oui, absolument. Je sens que les gens en ont tellement marre des talibans et de l'islam qu'ils n'accepteront rien d'autre que Jésus-Christ. Il ne peuvent pas révéler tout de suite ces sentiments -- les écoles islamiques et les mollahs ont trop puissants. Mais quand nous parlons, nous trouvons un type qui est réceptif, et alors il dit qu'il connaît quatre ou cinq autres personnes qui pensent la même chose, et il nous les amène. C'est ainsi que le mouvement est en train de s'étendre."

 

Il était tard et nous savions que Timothée devait se lever tôt. Il y avait une question très importante que nous devions poser : "Comment l'église occidentale peut-elle prier pour vous?" Timothée inclina sa tête un moment pour rassembler ses esprits, puis il nous regarda dans les yeux. "Premièrement, nous savons qu'il y a beaucoup de gens en Afghanistan qui en ont marre. Ils ont vu le fondamentalisme musulman, et ils ne veulent pas revenir à ça. Priez pour que Dieu occasionne des circonstances qui leur permettront d'exprimer librement leurs désirs. Ceci est la première étape. Mais deuxièmement, même si ces gens doivent rester dans l'ombre, l'église doit avoir une direction. Nous avons besoin de pasteurs de confiance, qui peuvent guider les gens à travers les moments difficiles pour que le fruit ne se perde pas."

 

Nous nous sommes assis ensemble et nous avons demandé à Timothée si nous pouvions prier pour lui. Nous avons demandé à Dieu de donner à notre frère la force pour continuer son voyage spirituel, de lui donner la protection contre ceux qui pourraient lui faire du mal, et de l'aider dans son ministère auprès de sa famille et au-delà. Ensuite Timothée nous serra avec force contre lui puis s'évanouit rapidement dans la nuit.

 

(source: portes ouvertes)

08/05/2007

Algérie chrétienne

Algérie chrétienne

Une vidéo intéressante sur les conversions chrétiennes en Algérie.

Prions pour nos frères vivant avec la menace de mort.

 

07/05/2007

10.000 musulmans se sont déjà tournés vers Jésus-Christ en France

Les Arabes seront-ils les nouveaux acteurs du réveil évangélique ?

 (article www.topchretien.com)

Un séminaire d’islamologie et des soirées d’évangélisation pour les Nord-Africains se sont déroulés à Toulouse ce week-end du 1er et 2 avril, avec la venue de Saïd Oujibou, un ancien musulman engagé. L’Eglise va-t-elle changer de couleur?

 

minime_toulouse«Amin (Amen en arabe), Alléluia, regardez ces deux hommes assis au fond de la salle. L’un est américain, l’autre est irakien. Et ils sont frères! Honnêtement, qui peut faire cela si ce n’est Jésus-Christ?», s’est exclamé Saïd Oujibou à l’église des Assemblées de Dieu des Minimes à Toulouse, ce samedi 1er avril, dans le cadre d’une soirée d’évangélisation des musulmans. Chaude acclamation des 300 personnes présentes.

 

Quand Saïd monte sur l’estrade et se saisit du micro, c’est toute l’église qui change de visage et de discours surtout, ou sur tout, devrait-on dire. Jusque là, l’Eglise prêchait l’importance de la théologie, de l’ecclésiologie, de la missiologie, de la démonologie, ou encore de la pneumatologie. Le 21ème siècle change le logis de Dieu en lui confiant un nouveau sujet d’intérêt: l’islamologie. Un sujet qui se justifie aisément en raison de la montée de l’Islam en France, et plus inquiétant encore, de l’Islamisme dans les ghettos de désespérance. «Les banlieues sont de véritables bouilloires pour les islamistes, car les étrangers qui y habitent sont des sortes d’apatrides» s’insurge d’ailleurs Saïd, avant d’évoquer le choc qu’il a eu lorsqu’il s’est rendu à Perpignan. «C’était totalement dégradé. Je n’avais jamais vu un ghetto pareil…», dit-il avec émotion.

 

10.000 musulmans se sont déjà tournés vers Jésus-Christ en France!

 

Saïd Oujibou est un personnage. Autrefois, musulman séduit par une certaine expression radicale de cette religion, il élève aujourd’hui sa voix contre l’internationale islamiste qui cherche à modifier et menacer l’identité occidentale. Il y a peu de temps encore, le voile a été l’un de leurs nombreux ‘’chevaux de Troie’’. Très posé et maîtrisant son sujet sur le bout des doigts, Saïd sait aussi jouer la carte de la provocation afin de bien se démarquer de l’assimilation courante des Arabes à l’Islam. Ainsi, le samedi soir, il n’hésita pas à déclarer: «arrêtez de voiler mes sœurs, car elles sont belles les filles de mon pays!». Rires dans la salle.

 

saidoujibouIl est la figure parfaite de ce phénomène nouveau de l’évangélisation croissante des musulmans. Il est d’ailleurs le responsable communication de la Fédération des Nord-Africains Chrétiens de France (FNACF), une grande première dans l’Hexagone qui est née le 11 novembre 2005 après des années de réflexion. Depuis dix ans, cette fédération semblait être incontournable en raison des chiffres impressionnants. En effet, non moins de 10.000 musulmans se sont déjà tournés vers Jésus-Christ en France. Ce samedi soir, ils étaient une quarantaine à répondre présent à l’invitation de l’église selon Azedine Bentaïba, le responsable d’Oasis Toulouse, une association dont la vision se consacre essentiellement à l’évangélisation des Nord-Africains. Ce week-end, au moins trois d’entre eux ont accepté le Seigneur dans leur vie. Une grande joie pour Saïd qui rappelle que ce n’est pas «au karcher» qu’ils ont besoin d’être nettoyés, mais plutôt par «le sang de Jésus»!         

 

Au programme de ce week-end à Toulouse, chants en arabe, prières en arabe, prêches franco-arabes contenant une flopée de références culturelles nord-africaines, séminaires d’islamologie…etc. C’est une tout autre église que l’on a vu, encore très méconnue et qui pourtant se dirige pleinement vers la banalisation. Ces Nord-Africains seront-ils les nouveaux acteurs du réveil évangélique en  France et dans le monde entier? Certains osent déjà l’affirmer et les statistiques de conversions tendent à soutenir leur pensée. Une chose est d'ores et déjà certaine, l’Eglise doit dès maintenant prendre en compte cette nouvelle donne.

 

Paul Ohlott

 

Voir également cette video :

 

30/04/2007

Islam et Jésus : Site mensonger et insultant

croissant_islamIslam et Jésus : Site mensonger et insultant

 

Un lecteur me transmet un lien vers un site dont le titre laisse imaginer qu’il honore notre Seigneur Jésus-Christ en associant son Nom à son amour. Je n’en ferai bien sûr pas la publicité car il s’agit d’un site musulman tentant de faire du racolage chez les chrétiens plus faibles dans la foi.

Sous des airs de politesse, ce site est suffisamment grossier pour appeler le christianisme par le terme « secte chrétienne ». Ce site n’a même pas le mérite d’être sérieux car remplis de fausses allégations, de propos tronqués et surtout de suspicions légères. Ce site étaye ses doutes par des textes plus récents que ceux qu’ils critiquent ! Il cite Celse (païen), Festus (manichéen),... pour essayer d’infirmer le témoignage commun de tous les écrivains de la Bible. Ce site essaie de discréditer les évangiles, dont on possède des textes datant du premier siècle, en donnant foi notamment à l’évangile de Barnabé, un texte apocryphe écrit au 16e siècle dont on n’a qu’une copie en espagnol du 18e siècle ??????????  Curieuse coïncidence que ce texte en espagnol du 16e siècle n’est-ce pas ? Pour ceux qui l’ignorent, les maures (peuple musulman) furent expulsés d’Espagne à cette période !

 

La redondance des affirmations présentes dans les évangiles et chez les 8 auteurs du NT atteste la vérité d’elle-même.

Ce site offense Dieu en affirmant qu’Il n’a pas été capable de veiller sur sa Parole, et ce en totale contradiction avec le prophète Jérémie (reconnu par les musulmans) en 1 :12.

« Et l'Eternel me dit: Tu as bien vu; car je veille sur ma parole, pour l'exécuter. » et contrariant le psaume de David (également reconnu par les musulmans) « Les paroles de l'Eternel sont des paroles pures, Un argent éprouvé sur terre au creuset, Et sept fois épuré. Toi, Eternel ! tu les garderas, Tu les préserveras de cette race à jamais. » (Psaumes 12:6-7).

 

Quant à l’auteur de ce site, s’il est vrai qu'un débat bien présenté est toujours intéressant, l’introduction de mensonges et de textes apocryphes est une offense à la vérité de Dieu.

 

Quelques exemples en vrac pour vous en convaincre.

Dans le chapitre « Les Manuscrits de la bible », il est dit « Il n'y a aucun manuscrit datant du premier siècle. » ->Faux ! Tout le monde sait que le professeur Thiede a découvert des papyrus datant de l’an 50 (évangile de Matthieu et de Marc) notamment. (http://christianisme.skynetblogs.be/post/4432191/la-bible...)

 

Dans le chapitre « Paul de Tarse », il dit que « Paul n’a jamais dit que Jésus est de même essence que Dieu » -> Faux : Epitre de Paul aux Colossiens 2 :9 Car en lui (Jésus) habite corporellement toute la plénitude de la divinité.  

Il dit que « Paul n’a jamais dit que Jésus et Dieu sont un -> Faux, pour preuve ce témoignage d’éternité : « Il (Jésus) est avant toutes choses, et toutes choses subsistent en lui. » (Colossiens 1:17 LSG)

Il dit que « Paul n’a jamais prononcé la phrase trinitaire « Père, Fils et Saint-Esprit »-> Faux : 2e épitre aux Corinthiens 13 :14 : « Que la grâce du Seigneur Jésus-Christ, l'amour de Dieu, et la communication du Saint-Esprit, soient avec vous tous! »

Et j’en passe...ce site est rempli d'affirmations manipulatrices.

Pour ma part, je suis prêt à répondre à toute allégation de ce site à qui le désire.

04/01/2007

Censuré par Benoît...

censureLa liberté d'expression étant une liberté fondamentale de notre société, voici un commentaire que j'avais posté sur le site de Benoît et qu'il a jugé "intégriste".  Il l'a supprimé...

 

« Je fais suite au message de Christian qui vise les institutions religieuses ou humaines.

A quoi reconnaît-on une institution religieuse ou humaine ? A ses rites qui ne correspondent plus à la volonté de Dieu et lorsque le message initial du fils de Dieu est corrompu par des idées humaines.  L’Eglise catholique romaine bafoue la parole de Dieu à plusieurs titres : virginité perpétuelle de Marie, notions de « pères » religieux élus par des humains, « siège social » à Rome symbolisant le pouvoir politique des hommes, etc, etc… Ce christianisme-là est un échec et ne correspond absolument pas à la relation personnelle qu’il faut avoir avec Jésus Christ.

Le chemin de la libération passe par « la repentance envers Dieu et la foi en notre Seigneur Jésus Christ » (Actes 20 :21).  Se repentir, ce n’est pas seulement s’accuser, ni se culpabiliser, c’est changer de pensée parce que je reconnais que ce que Dieu me dit est vrai.

 

Pour rebondir sur « Dieu se sert d’Internet », je dirais que le malin aussi hélas !  Chacun peut interpréter la religion et la diffuser sur Internet : c’est une institution humaine que d’affirmer des choses contraires aux écritures et les répandre.  Le message biblique reste le même.  Même si Dieu est amour, tout n’est pas permis pour autant.  Faut-il permettre l’adultère en invoquant qu’il s’agit d’amour ? Faut-il permettre l’inceste entre un frère et une sœur en invoquant qu’il s’agit d’amour ? Faut-il permettre la pédophilie (exemple : l’islam  autorise le mariage des filles dès l’age de 9 ans) invoquant qu’il s’agit d’amour ? Faut-il permettre l’acte homosexuel en invoquant qu’il s’agit d’amour ? Les paroles de Jésus me paraissent claires « Va et ne pêche plus » (Jean 8 :11)

 

Etayons nos paroles par la parole de Dieu ! »

Réponse de Benoît :

Cher ami, mon blogue n'est pas une tribune libre et tu n'as aucun droit sur la propriété d'autrui. Je suis libre de faire ce que je veux chez moi et toi chez toi. Les commentaires qui ne correspondent pas aux règles déontologiques en usage chez Benoît n'ont aucune place sur ce blog, qui n'acceptera jamais aucun commentaire inamical et nuisible à l'esprit du blogue. J'ai laissé ton 2ème commentaire avec ma réponse

 

Cher Benoît, à chaque post, il y a lieu de répondre par oui ou non à "Autoriser les commentaires sur ce message ?".  En acceptant, tu acceptes également la critique.  Ne laisser que les messages favorables, c'est faire croire que personne n'est d'avis contraire... ce qui est un FAUX TEMOIGNAGE (À moins que les 10 commandements ne te concernent pas non plus ?).

Secundo, ne pas accepter le débat de sa propre religion c’est faire preuve d’un manque de libre arbitre – attitude typique des sectes.  Tes commentaires ont toujours été publiés sur mon blog, sans aucune censure, par esprit de débat et d’ouverture.

Tertio, j’ignore comment tu lis mes messages, mais il n’y a aucune animosité en moi.  Mon devoir est de te révéler la parole biblique que tu sembles mettre de côté. Mais il est vrai que la parole de Dieu est parfois dure…

Quarto. Ne me juges pas d’intégriste s’il te plait et fais preuve d’un peu d’introspection à ce sujet.

 

Quoique tu puisses penser, quels que soient les différents qui nous opposent, tu es mon frère et je t’aime comme un frère.

 

Fraternellement en Christ

 

Réponse de Benoît

"chrétien" né de nouveau, je t'informe que ton dernier commentaire est détruit sans que je le lise, parce que je suis lassé de tes attaques stériles et de la méthode classique utilisée par les intégrismes et les sectes.

Pour ce qui est de la modération des commentaires, techniquement, cela n'est possible qu’a posteriori pour le moment sur skynet. Lorsque ce sera possible a priori, je l'activerai, ce qui me permettra de diffuser les commentaires respectant la déontologie de MON blogue.

Vas voir chez cathogays le traitement réservé aux donneurs de leçons

 

Commentaire de Toine :

C'est le problème des catholiques ils écoutes très peu la Parole Divine, ce que dit le prêtre c'est la vérité, sans vérifier, dans la Bible et les Evangiles si il a raison ou tort. Je le sais, j'étais moi même très catho.

 

Commentaire de Visiteur :

Un petit mot pour signaler que j'ai été censuré sur son blog, juste pour avoir signalé que je visitais régulièrement celui-ci que je définissais comme bonne initiative.

 

03/01/2007

Le christianisme a-t-il fait "faillite" ?

Ichtus05Le christianisme a-t-il fait faillite?

 

Dans un sens, le christianisme, si l'on englobe sous ce terme l'ensemble de ceux qui se disent chrétiens, et qui, au mieux, écoutent l'évangile le dimanche pour l'oublier le reste de la semaine, ce christianisme-là a échoué. Quel sens peut avoir une vie en deux parties dont l'une contredit l'autre?

Seulement, ce christianisme est-il celui du Christ, ou au contraire le travestissement que les hommes en ont fait ?

Le vrai christianisme, celui qui fait d'un homme pécheur un véritable disciple de Jésus, se reconnaît aux résultats qu'il produit. Que de croyants ont abandonné les chaînes qui les tenaient captifs (drogue, boisson, immoralité...) ! Combien d'autres ont vaincu leur égoïsme et leur orgueil pour se dévouer à leurs semblables et s'oublier eux-mêmes!

Mieux encore que cela, le vrai christianisme, donnant à l'homme des raisons de vivre et d'agir en dehors de lui-même, le rend capable de tous les dépassements, des plus humbles aux plus éclatants. Il conduit le croyant à s'écrier, comme l'apôtre Paul:

 

 

"Je ne vis plus, moi, mais Christ vit en moi" (Galates 2.20).

 

Avons-nous connu le miracle d'une telle transformation ? Son secret est des plus simples: se tourner vers Jésus en croyant en lui et en son œuvre accomplie sur la croix du Calvaire.

30/11/2006

Romain 1 :26-27

Romain 1 :26-27 « C'est pourquoi Dieu les a livrés à des passions infâmes: car leurs femmes ont changé l'usage naturel en celui qui est contre nature;  et de même les hommes, abandonnant l'usage naturel de la femme, se sont enflammés dans leurs désirs les uns pour les autres, commettant homme avec homme des choses infâmes, et recevant en eux-mêmes le salaire que méritait leur égarement. »

Le mot Infame a été utilisé pour traduire atimia

atimia (at-ee-mee'-ah) = honte, usage vil, infâme, méprisable, ignominie, déshonneur, disgrâce

Le mot contre nature a été utilisé pour traduire para phusis

phusis (foo'-sis) = nature

a) la nature des choses, la force, les lois, l'ordre de la nature

b) opposé à ce qui est monstrueux, anormal, pervers

c) opposé à ce qui a été produit par l'art de l'homme: les divisions naturelles, par l'opération de la nature

d) naissance, origine physique

e) un mode de pensée et d'action qui est devenu naturel par une longue habitude

f) la somme des propriétés innées et des pouvoirs par laquelle une personne diffère des autres, les signes distinctifs de naissance, les traits caractéristiques naturels: la force, la férocité, et l'intraitabilité des bêtes

Les mots choses infames ont été utilisés pour traduire aschemosume 

aschemosune (as-kay-mos-oo'-nay) =choses honteuses, une action malséante

a) organes génitaux

b) nudité, honte

Paul s’est appuyé sur les deux récits de la création : Genèse 1:26-28 et Genèse 2:18-25.

« Puis Dieu dit: Faisons l'homme à notre image, selon notre ressemblance, et qu'il domine sur les poissons de la mer, sur les oiseaux du ciel, sur le bétail, sur toute la terre, et sur tous les reptiles qui rampent sur la terre.  Dieu créa l'homme à son image, il le créa à l'image de Dieu, il créa l'homme et la femme.  Dieu les bénit, et Dieu leur dit: Soyez féconds, multipliez, remplissez la terre, et l'assujettissez; et dominez sur les poissons de la mer, sur les oiseaux du ciel, et sur tout animal qui se meut sur la terre ». (Genèse 1:26-28 LSG)

« L'Eternel Dieu dit: Il n'est pas bon que l'homme soit seul; je lui ferai une aide semblable à lui.  L'Eternel Dieu forma de la terre tous les animaux des champs et tous les oiseaux du ciel, et il les fit venir vers l'homme, pour voir comment il les appellerait, et afin que tout être vivant portât le nom que lui donnerait l'homme.  Et l'homme donna des noms à tout le bétail, aux oiseaux du ciel et à tous les animaux des champs; mais, pour l'homme, il ne trouva point d'aide semblable à lui.  Alors l'Eternel Dieu fit tomber un profond sommeil sur l'homme, qui s'endormit; il prit une de ses côtes, et referma la chair à sa place.  L'Eternel Dieu forma une femme de la côte qu'il avait prise de l'homme, et il l'amena vers l'homme.  Et l'homme dit: Voici cette fois celle qui est os de mes os et chair de ma chair! on l'appellera femme, parce qu'elle a été prise de l'homme.  C'est pourquoi l'homme quittera son père et sa mère, et s'attachera à sa femme, et ils deviendront une seule chair.  L'homme et sa femme étaient tous deux nus, et ils n'en avaient point honte ». (Genèse 2:18-25 LSG)

 

Richard Hays dit : « Dès le 1er chapitre de la Genèse, l’Ecriture affirme de manière répétée que Dieu a créé l’homme et la femme l’un pour l’autre et que nos désirs sexuels trouvent leur accomplissement légitime dans le cadre du mariage hétérosexuel ... L’image du mariage est l’affirmation positive à la lumière de laquelle les négations rares mais emphatiques de l’homosexualité dans la Bible doivent être lues ... Le Nouveau Testament nous dit la vérité au sujet de nous-mêmes, pécheurs et créatures sexuées de Dieu : le mariage de l’homme et de la femme est la forme normative de l’accomplissement sexuel humain et l’homosexualité un des nombreux signes tragiques attestant que nous sommes des êtres brisés, aliénés par rapport au dessein aimant de Dieu” ( “Awaiting the redemption of our bodies : The witness of Scripture concerning homosexuality” in Siker, Homosexuality) 

 

Cliquez sur ce lien intéressant : The Shepherd’s voice : l’homosexualité

Bienvenue

Chers lecteurs,

Ce blog a été crée pour notre Seigneur, pour son Amour et pour nous rappeler nos devoirs envers lui…

 

Récemment, un blog prônant l’homosexualité dans le christianisme a fait quelques vagues.  Il était important de révéler certains aspects bibliques sur ce phénomène grandissant.

 

Il est clair que ce sujet ne fait guère l’unanimité alors que chacun se sente libre de réagir par commentaires ou par e-mails. N’hésitez pas à nous faire part de témoignages.

 

Que Dieu vous bénisse.