15/11/2008

Cambodge : le témoignage du Pasteur Paton

CAMBODGECambodge : le témoignage du Pasteur Paton

 

Ce qui étonne dans un premier temps chez le pasteur Thimotée Paton, c'est son énergie. Et l'ensemble des personnes réunies dans les murs de l'église protestante évangélique de Laon a pu s'en rendre compte en l'écoutant ce dimanche.

 

Pasteur depuis l'âge de 21 ans dans deux assemblées protestantes (Saint-Quentin et Amiens), Thimotée a senti rapidement un appel à partir pour Phnom Penh au Cambodge afin de venir en aide aux dizaines de milliers d'enfants abandonnés dans les rues et vivant dans les décharges. Or, c'est cette expérience qu'il a souhaité partager avec l'assistance en expliquant « qu'à ce jour, 20.000 enfants travaillent dans les rues de cette ville ; la plupart comme chiffonnier. Un enfant gagne en moyenne 80 centimes d'euro par jour ».

 

Dans ce contexte, Thimothée Paton a, sous l'égide du gouvernement cambodgien, fondé l'ONG « Le pont de l'Espoir » située aux abords de la grande décharge de Phnom Penh.

08/12/2007

5 jours pour être sauvé !

cambodgienne5 jours pour être sauvé !

Histoire extraordinaire et rigoureusement authentique, lue sur www.levangelisation.com

 

Un Cambodgien empêche sa fille de lire le N.T., au prétexte qu'il est plein de mensonges. Savez-vous que la Parole se suffit à elle-même. Elle est vivante et agissante. C'est l'expérience que vont vivre une trentaine d'ouvriers quelques jours avant de mourir 

 

Une jeune Fille Cambodgienne avait reçu un Nouveau Testament dans son école. Elle a lu le Nouveau Testament jusqu'au jour où son père l'a surprise en train de le lire…et il lui a dit de ne plus jamais le lire parce que c'était plein de mensonges et de bizarrerie...

 

Mais la fille a continué à lire jusqu'au jour où son père est arrivé à la maison de façon inattendue et l'a trouvé avec le N.T., il l'a arraché de ses mains et l'a mis dans sa poche.

 

Le père est retourné à son lieu de travail où il était ingénieur des mines. Plusieurs heures après les sirènes ont retenti dans la communauté minière, il y avait eu un affaissement dans la mine. Le père a été piégé dans la mine. Les secouristes ont mis 5 jours pour arriver finalement là où étaient les hommes, mais c'était trop tard. Tous les 31 hommes sont morts y compris le père de cette petite fille.

Curieusement, quand les ouvriers ont trouvé l'homme il tenait le N.T. entre ses mains, jointes en prière.

Quand ils ont ouvert la couverture du N.T. ils ont lu une note :

 

“ À ma fille !

Continue de lire ce N.T., il est la vérité et c'est bien, et je te verrai un jour au ciel. "

 

Alors ils ont tourné au dos de la feuille et là, le père avait signé son engagement après avoir dit la prière du pécheur.

 

Mais ce n'était pas la fin de l'histoire,

 

Quand ils ont regardé à la page suivante, les 30 autres ouvriers avaient signé de leurs noms aussi !