23/01/2007

Henri Grouès et l'homosexualité - hommage

abbePierreEn hommage à Henri Grouès, plus connu sous le nom d’ « abbé Pierre » et à qui les homosexuels ont prêté des intentions qu’il n’avait pas, voici ce qu’il écrit.

Rappelons avant toutes choses qu’il s’est déclaré contre le mariage homosexuel et a préféré y substituer une « alliance » homosexuelle. Car selon lui, le mariage homosexuel « créerait un traumatisme et une déstabilisation sociale forte

 

« La part féminine en moi, je l'ai fortement ressentie, ce qui ne signifie nullement une quelconque attirance pour les relations homosexuelles. Ainsi, j'ai toujours vécu l'action avec une grande spontanéité. C'est probablement assez féminin, et je n'en suis pas du tout fâché. Je n'en ai jamais fait l'analyse, mais je crois qu'accepter cette part féminine qui est en moi m'aide à mieux percevoir ce qui se passe entre les hommes et les femmes. C'est peut-être pour cela aussi que j'ai le sentiment de mieux comprendre l'homosexualité des femmes que l'homosexualité des hommes: nos premières tendresses, celles que l'on reçoit de la mère, ne sont-elles pas celles d'une femme? (…) Je connais des homosexuels et j'essaie de leur offrir de l'amitié. Je sais à quel point certains ont été rejetés, humiliés. Cette exclusion, cette malédiction en a conduit certains à devenir provocateurs. C'est dommage, parce qu'ils accroissent ainsi la souffrance de leur vie. »