20/04/2009

Egypte : des commerçants chrétiens attaqués à Alexandrie

Egypte : des commerçants chrétiens attaqués à Alexandrie

 (journalchretien)

Des centaines de personnes s’en sont pris dimanche à des commerces tenus par des chrétiens coptes dans le port égyptien d’Alexandrie après le meurtre d’un musulman par des inconnus. Les musulmans suspectent les trois chrétiens propriétaires de l’appartement qu’il occupait d’être les meurtriers. Une foule criant vengeance s’est donc formée lors de ses obsèques et la communauté chrétienne a été prise pour cible. Cet incident n’est pas un cas isolé en Egypte.

 

Un musulman habitant dans une maison appartenant à trois frères de confession chrétienne a été tué à coups de couteau par des inconnus. Les musulmans suspectent les propriétaires de son logement d’être les meurtriers. Une foule criant vengeance s’est donc formée lors de ses obsèques et la communauté chrétienne a été prise pour cible. Cet incident n’est pas un cas isolé en Egypte.

 

En mai 2008, une soixantaine de bédouins musulmans attaquent le monastère chrétien copte d’Abu Fana, proche de la ville de Mallawi, en Haute-Egypte. Ils attachent deux moines à un arbre, les fouettent, puis les somment de cracher sur une croix renversée. L’un des moines a disparu ; il a probablement été assassiné. L’un des bédouins est tué au cours de l’attaque.

 

Début juin, la police arrête Ibrahim et Refaat Fawzy Abdo, qui dirigent des travaux effectués sur le monastère historique. Elle accuse ces deux frères chrétiens d’avoir tué le bédouin. Pourtant, ils ne se trouvaient pas sur les lieux lors de l’attaque et l’arme du crime retrouvée appartient à un certain Abdullah, l’un des attaquants bédouins.

 

Malgré ces preuves de leur innocence, les deux chrétiens sont questionnés et torturés pendant trois jours par la police. Cette dernière veut leur faire avouer qu’ils sont les auteurs de l’attaque contre le monastère.

 

Ce cas rappelle celui de William Shaiboub Arsal, d’el-Kosheh, arrêté en 1998, torturé, puis condamné, en 2000, pour un meurtre, alors que sa culpabilité n’a pas pu être établie. CSI a déjà réclamé sa libération en 2008. IGFM

 

18/04/2009

A NE PAS MANQUER : 1ère Conférence Européenne des chrétiens originaires d'Afrique du Nord et du Moyen-Orient

1ère Conférence Européenne des chrétiens originaires d'Afrique du Nord et du Moyen-Orient

conferencena

 

Du 30 Avril 2009 au 3 Mai 2009 à Reuil Malmaison (Hauts de Seine, région parisienne)

 

ORATEURS

 

Nizar Shaheen de Palestine

Le pasteur Nizar Shaheen est né à Nazareth et a grandi dans la ville de Cana. A sa conversion l'appel de Dieu a été clair dans sa vie. Après avoir étudié les écritures, il a eu un brûlant désir de témoigner et de prêcher. En 1984, il a commencé à produire des programmes TV en langue arabe pour les peuples non atteints. Il est le président de Light For All Nations qui a un ministère d'évangélisation pour le monde arabo-musulman.

 

 

Victor Hashweh de Jordanie

Pasteur et évangéliste de renommée internationale. Ayant partagé sa vie entre l'Europe et le Moyen Orient, il est très apprécié pour ses interventions et son expérience autant du monde chrétien que du monde musulman.

 

Autres intervenants :

Le pasteur et conférencier international Stephen Kelly (Egypte)

Les Pasteurs : Harun Ibrahim (Palestine), Salah et Youssef (Algérie)

Les conférenciers : Henri Aoun (Liban), Yasser Farah (Egypte), Said Oujibou (France-Maroc)

L'Evangéliste : Moussa Koné, (Côte d'Ivoire)

Les chanteurs : Chamaa, Maher FAYEZ, Djams,

et de nombreux autres...

 

http://www.topchretien.com/topinfo/view/50354/flashinfo-i...

 

 

http://www.topchretien.com/topevenements/view/2311/1ere-c...

 

16/04/2009

Bosnie islamiste

Voici quelques articles concernant l’inquiétante islamisation radicale de la Bosnie :

 

Bosnie - Une église sera déménagée un demi mille plus loin pour ne pas offenser les musulmans

 

Bosnia_churchLes leaders d’une Église dépensent 100 mille GBP pour déplacer une chapelle un demi mille plus loin afin d’éviter qu’elle n’offense les musulmans.

 

L’église orthodoxe a été construite sur le site d’une mosquée à l’abandon à Divic en Bosnie-Herzégovine, et elle est déplacée dans le but d’améliorer les relations avec les fidèles musulmans.

 

Les constructeurs vont passer une semaine à déplacer l’église à son nouvel emplacement en utilisant un camion chargeur massif.

 

Voir également :

Bosnie - Les Croates réclament leur propre entité pour éviter l’islamisation

Bosnie - Un cardinal met en garde contre la montée du radicalisme wahhabi. Le Grand Mufti l’accuse d’islamophobie et se dit solidaire des wahhabis

Bosnie - Les étudiants wahhabi/salafistes attaquent les croates chrétiens

Bosnie - Le Père Noël banni des écoles de Sarajevo, n’étant pas "dans l’esprit de l’islam"

Bosnie - Affiches : "Mort aux gais". Des musulmans protestent contre un festival Queer pendant le Ramadan

 

14/04/2009

Pakistan : persécutions des chrétiens

2 articles issus de journalchretien.net sur la situation des chrétiens au Pakistan

 

PAKISTANUn chrétien tué pour avoir refusé de se convertir à l’islam

 lundi 6 avril 2009, par Aloys Evina

Mushtaq Gill, un jeune chrétien pakistanais, a été tué en février par des Islamistes qui exigeaient qu’il se convertisse à l’Islam. Ayant refusé, ils l’ont abattu dans la ville de Faisalabad, explique son père Chaain Gill, précisant qu’il les a pardonnés et souhaite que des attaques contre les chrétiens cessent au Pakistan.

 

Mushtaq Gill a expliqué à la bande d’islamistes qui lui demandaient de se convertir à l’Islam qu’il était chrétien. Abou Saeed, leader du groupe Lashkar-e-Tayyaba et ses complices l’ont abattu.

 

All Pakistan Minorities Alliance (APMA) explique que ce cas n’est pas unique. Les chrétiens sont régulièrement attaqués dans le pays.

 

Certains observateurs estiment que le chômage massif alimente les réseaux extrémistes à Faisalabad, grande ville industrielle du Pendjab. La crise et le chômage massif font le jeu des mouvements radicaux. C’est ce qu’explique Samina Ahmed, responsable de l’ONG International Crisis Group au Pakistan : « Très souvent les gens rejoignent les organisations jihadistes parce que ça leur donne un emploi. Un métier avec un revenu, un revenu régulier.

 

Alors est-ce que parmi ces jeunes hommes au chômage, certains vont décider de rejoindre des groupes jihadistes parce qu’ils n’ont pas d’autres choix ? Et ces organisations extrémistes vont-elles en profiter pour les recruter ? Il faut bien être conscient que ces groupes jihadistes sont très réactifs et savent tirer avantage des situations de fragilité ». Les chrétiens sont les premières cibles des attaques de ces groupes radicaux.

 

 

Pakistan : un chrétien décède en prison

 lundi 6 avril 2009, par Aloys Evina

pakLes autorités pakistanaises ont confirmé la mort d’un chrétien dans une prison , indiquant qu’il a succombé à une crise d’asthme, une maladie inflammatoire qui affecte les bronches. Sa veuve Elizabeth demande des explications sur les causes exactes de ce décès survenu après une arrestation et une détention arbitraires. L’organisation américaine de défense des libertés chrétiennes, International Christian Concern (ICC), a confirmé la mort de ce chrétien, sans doute persécuté à cause de sa foi en Christ.

 

Elizabeth a saisi les autorités pakistanaises lundi, 6 avril 2009, pour demander des précisons sur les circonstances exactes de la mort de son mari, un chrétien arrêté 12 mars dernier sur de « fausses accusations » de trafic de drogue et qui est décédé le 20 mars 2009 dans dans son lieu de détention à Sargodha.

 

La veuve explique que la police n’avait rien trouvé de suspect dans leur domicile, et malgré cela, elle a interpellé son mari. Elle dit avoir supplié les forces de police de relâcher son mari qui clamait son innocence. Il a été placé en détention, où il est mort de l’asthme, selon la version officielle.

 

L’organisation américaine de défense des libertés chrétiennes, International Christian Concern (ICC), a confirmé la mort de ce chrétien, sans doute persécuté à cause de sa foi en Christ.

 

12/04/2009

martyrisés en Irak

Deux articles émanant de journalchrétien.net traitant des chrétiens en Irak

 

Les chrétiens « martyrisés en Irak » dimanche 29 mars 2009, par Aloys Evina

Six chrétiens irakiens viennent d’obtenir le statut de réfugiés politiques en Ile Maurice. « C’est la mort qui nous attend si nous retournons en Irak », affirment-ils, car « les chrétiens sont toujours martyrisés là-bas », précisent-ils. La communauté chrétienne du nord de l’Irak fait face à une intimidation et violence en constante augmentation.

Le Haut Commissariat aux Réfugiés et Apatrides (HCR) a accordé le statut de réfugiés politiques aux six chrétiens Irakiens qui étaient incarcérés à la prison de Beau-Bassin en Ile Maurice, grâce notamment à l’intervention d’Amnesty International.

Rentrer en Irak est synonyme de mort pour les six Irakiens qui sont actuellement hébergés au Foyer Fiat de Petite-Rivière.

« C’est la mort qui nous attend si nous retournons en Irak », a déclaré Nassim Jibraël Thomas à l’Express de Maurice où résident actuellement les six réfugiés politiques chrétiens.

Les enlèvements et les tueries font partie du quotidien des chrétiens en Irak. Des lettres de menaces les obligeant à quitter le pays. C’est ainsi que les six réfugiés décrivent le quotidien des chrétiens d’Irak qui sont soumis à une violence accrue.

Les militants islamiques frappent aux portes de maisons des Chrétiens à Mossoul et demandent de l’argent. Ils se justifient en disant que puisque les Chrétiens ne contribuent pas à l’achat d’armes et aux combats, ils doivent à la place faire un don pécuniaire. Cela suit exactement le modèle de l’Islam classique, selon lequel les Chrétiens et les Juifs étaient exclus de la lutte pour l’Etat islamique, mais étaient obligés de payer en compensation une taxe spéciale - djizya - pour couvrir les frais de leur protection.

Des tracts sont distribués avec le message : « Chrétiens, partez, quittez l’Irak ! » Le message est diffusé dans les mosquées, disant aux Musulmans de ne rien acheter aux Chrétiens. Non seulement ce sont des infidèles, dit-on, mais ils vont bientôt partir, et les Musulmans pourront prendre leurs maisons et leurs biens pour rien.

 

Chrétiens persécutés : L’islamisme brise les amitiés

 samedi 4 avril 2009, par Aloys Evina

Dans les entretiens avec des chrétiens de Mossoul, il est rarement question de haine contre les musulmans qui les persécutent, mais plutôt d’amitiés malgré les différences religieuses. Le chrétien Hazim Toma a été abattu à Mossoul, dans son magasin de textiles, en plein jour, le 4 octobre 2008. La majorité de ses clients et de ses employés étaient des musulmans dont beaucoup étaient devenus des amis.

  

Depuis que sa veuve et sa famille se sont réfugiées en un lieu plus sûr, des amis musulmans gardent la clé de leur maison à Mossoul. L’un d’eux a même rempli sa voiture de tissus qui se trouvaient dans le dépôt de Hazim Toma et les a apportés à sa famille pour l’aider à survivre.

 

 Un médecin enlevé

Le Dr Boutros Hadi (nom fictif), chrétien, a été enlevé alors qu’il se rendait au travail à l’hôpital de Mossoul. Ses ravisseurs ont réclamé le versement une rançon de 20’000 dollars. En apprenant cela, un autre médecin, musulman, ami du Dr Hadi, a essayé d’appeler son numéro de téléphone portable. C’est l’un des ravisseurs qui a répondu. Lorsqu’il s’est rendu compte que son interlocuteur, musulman, était un ami du Dr Hadi, il a insulté le médecin parce qu’il disait qu’il était l’ami d’un « infidèle ». Quelques jours plus tard, le Dr Hadi a été retrouvé assassiné.

 

 Condamnation des non-musulmans

Le Coran met les musulmans en garde contre les liens d’amitié avec les chrétiens. Lors de deuils, il est interdit de leur exprimer de la sympathie. D’une manière générale les chrétiens doivent être considérés comme des ennemis à éviter, sauf pour des relations d’affaires.

 

Comme CSI l’a entendu de la part des réfugiés rencontrés, de nombreux musulmans désirent vivre en bonnes relations avec leurs voisins et avoir la paix. Mais, les islamistes ont déclaré la guerre à cette paix, car elle fait obstacle à leur volonté de supprimer, en Irak, toutes les influences politiques, culturelles et morales véhiculées, selon eux, par l’Occident, et d’édifier une théocratie islamique. D’après eux, la terreur est un moyen voulu par Allah pour soumettre les non-musulmans au contrôle politique islamique.

 

 Christian Solidarity International

 

10/04/2009

Chine : un avocat chrétien porté disparu

Chine : un avocat chrétien porté disparu

dimanche 29 mars 2009, par Aloys Evina – journalchrétien

 

gaoL’avocat chrétien Gao Zhisheng, devenu célèbre pour avoir eu le courage de défendre les chrétiens de l’Église clandestine en Chine, a été enlevé le 4 février 2009. Sa disparition intervient quelques jours après qu’il ait publié une lettre détaillant les tortures qu’il a subies dans une prison chinoise. Son arrestation a motivé un relais de grèves de la faim en Chine et dans le monde, pour protester contre la violation des droits de l’homme en Chine.

 

L’avocat chrétien Gao Zhisheng est un des responsables du cabinet Shengzhi, à Pékin, l’un des rares cabinets d’avocats à avoir travaillé, en Chine, sur des affaires très médiatisées concernant les droits humains. Gao Zhisheng a assuré la défense d’un certain nombre de militants, en particulier Yang Maodong (alias Guo Feixiong), qui a été détenu pendant près de trois mois, à la fin de 2005, après avoir fourni des conseils juridiques à des villageois de Taishi (province du Guangdong) qui tentaient de renverser leur chef de village soupçonné de corruption. Il a également représenté Zheng Yichun, journaliste et ex-enseignant, condamné à sept années d’emprisonnement pour ses écrits sur Internet, ainsi que le pasteur Cai Zhuohua, emprisonné pendant trois ans pour « pratiques commerciales illégales », notamment pour avoir imprimé et commercialisé des exemplaires de la Bible.

 

En novembre 2005, les activités du cabinet Shengzhi ont été suspendues pendant un an par le Bureau des Affaires judiciaires de la municipalité de Pékin. En décembre, Gao Zhisheng s’est vu retirer sa licence d’avocat. Ces faits semblent liés à ses activités de défense de militants, et, notamment, à sa lettre ouverte sur la liberté religieuse. Depuis qu’il a été contraint de cesser d’exercer sa profession, Gao Zhisheng a publié un rapport d’enquête sur la répression menée contre les responsables d’églises chrétiennes « domestiques » (lieux de prière installés chez des particuliers) dans la région autonome ouïghoure du Xinjiang (nord-ouest de la Chine). Il a aussi publiquement rendu sa carte du Parti communiste chinois (PCC), fait qui n’est peut-être pas étranger aux menaces et au harcèlement dont il a fait l’objet

 

Ses lettres ouvertes adressées aux dirigeants chinois du Parti communiste et qui sont publiées à l’étranger pour dénoncer les violations des droits humains en Chine, ont fait de lui une des cibles principales du régime. Il est accusé de subversion et a été mis en détention le 25 septembre 2007 après avoir écrit aux législateurs américains leur demandant d’aider à mettre en lumière ce qu’il a appelé un « la continuité du désastre des droits de l’homme en Chine ». Gao a été détenu à maintes reprises pendant des jours ou des semaines ces neuf derniers mois. Selon phayul.com, sa dernière détention serait reliée à l’augmentation générale des contrôles en prévision du congrès du parti communiste chinois en octobre.

 

QUELQUES DATES

 

L’avocat Gao Zhisheng, spécialisé dans la défense des droits humains, a été victime d’une tentative manifeste d’assassinat ordonnée, selon lui, par les autorités. Ces derniers mois, des policiers l’auraient menacé, lui et sa famille. Amnesty International pense que cet homme et ses proches sont peut-être en danger de mort.

 

Le 17 janvier, vers 22 h 30, alors que Gao Zhisheng circulait dans les rues de Pékin, une voiture s’est brusquement arrêtée devant lui. D’après Gao Zhisheng, ses plaques d’immatriculation étaient dissimulées sous du papier journal. Il l’a évitée de justesse et, lorsqu’il est sorti de son véhicule, la voiture aurait foncé sur lui, le contraignant à sauter de côté pour éviter d’être écrasé. Gao Zhisheng pense que les autorités étaient à l’origine de ces faits, car il était également suivi par un véhicule de l’armée, dont les plaques avaient aussi été recouvertes. Les deux véhicules ont quitté les lieux immédiatement après ces événements.

 

Gao Zhisheng affirme que les autorités le menacent et le harcèlent depuis qu’il a envoyé, en octobre 2005, une lettre ouverte au président chinois, Hu Jintao, et à son Premier ministre, Wen Jiabao, les exhortant à respecter la liberté religieuse et à mettre un terme à la répression « barbare" engagée contre le mouvement spirituel Fa Lun Gong en Chine. Des policiers l’auraient averti qu’il était« allé trop loin » et qu’il s’était mis dans une « situation difficile ».Il a brièvement été détenu, le 13 janvier, par la police, après qu’il eut remarqué, selon certaines sources, que des policiers le filmaient. Il s’est à son tour mis à filmer la police, ce qui lui a valu d’être interpellé. Gao Zhisheng affirme que pendant sa garde à vue, des policiers lui ont déclaré : « Tu sais, si on voulait te tuer, ce serait aussi simple que d’écraser une fourmi ! ».

 

Selon les informations reçues, la famille de Gao Zhisheng a été placée sous surveillance et a fait l’objet de manœuvres d’intimidation de la part de la police. Gao Zhisheng affirme que le 19 décembre, un responsable de la police lui a téléphoné, déclarant :« Nous aimons mener des investigations, tout comme vous. Nous avons recueilli un certain nombre de renseignements vous concernant, notamment au sujet de votre domicile, de votre épouse et de vos enfants[...] Nous savons même quel bus prennent vos enfants pour se rendre à l’école. »

 

Le 4 février dernier, Gao Zhisheng a disparu quelques jours seulement après avoir publié une lettre détaillant toutes les tortures qu’il a subies en détention en 2007.

 

En Mars 2009, la famille de Gao Zhisheng est arrivée aux États-Unis après avoir fui la Chine. Son épouse, Geng He, et ses deux enfants âgés respectivement de 5 et 15 ans, ont réussi à fuir la Chine.

 

 

07/04/2009

L'islam selon le Pr Abdallah Al-Nafisi

Le professeur Abdallah Fahd Abdel Aziz Al-Nafisi est ce que certains appellent un savant de l'islam.  Le voici expliquant calmement son souhait de voir des attaques terroristes de grande envergure contre l'Amérique ou les juifs...et surtout, il donne des idées !

Il prétend s'appuyer sur le coran... J'imagine que si ce qu'il dit est faux, une fatwa devrait être lancée contre lui ? Les organisations islamiques devraient condamner ouvertement et sévèrement un tel individu ?

Pourriez-vous m'aider à chercher car on trouve énormément de vidéo de cet individu, mais je n'ai encore trouvé aucune condamnation officielle...

Qui ne dit mot consent ?

Voici la video enregistrée sur AlJazeera le 2 février 2009 et la traduction en français ci-dessous :

 

 

Abdallah Al-Nafisi: Quatre livres d'anthrax dans une valise grande comme ça, transportés par un combattant à travers les tunnels reliant le Mexique aux Etats-Unis, tueraient à coup sûr 330 000 Américains en une heure seulement, avec une diffusion adéquate dans les grands centres de peuplement. Quelle affreuse perspective. Le 11 septembre aura été quantité négligeable à côté de cela, pas vrai ? Les avions, complots, programmations etc., ne servent à rien. Une seule personne ayant le courage de transporter quatre livres d'Anthrax ira sur la pelouse de la Maison blanche pour y répandre ces "confettis", avant de pousser des cris de joie. Ce sera une vraie fête.

 

Les armes de destruction massive sont problématiques. Les Américains redoutent que les ADM ne tombent entre les mains d'organisations "terroristes", comme Al-Qaïda ou d'autres. Les Américains ont de bonnes raisons d'avoir peur, parce qu'Al-Qaïda avait autrefois dans la région de Herat (…) Elle avait des laboratoires au nord de l'Afghanistan. Ils ont des scientifiques, des chimistes, des chercheurs en physique nucléaire. Ils sont tout sauf ce que ces journalistes mercenaires en ont fait: des bédouins arriérés vivant dans des grottes. Non non. Rien de tout cela. Seuls les naïfs peuvent croire ce genre de discours. Ceux qui se tiennent au courant savent qu'Al-Qaïda a des laboratoires, tout comme le Hezbollah. Le Hezbollah a des laboratoires au Sud Liban, où il produit et vend des armes. Le Hezbollah a des laboratoires au Sud Liban, d'où il vend des armes à la Roumanie et la Hongrie.

(…)

S'ils qualifient quelqu'un de terroriste, dites: "C'est un ami." Pourquoi ? Parce que nul ne craint plus Dieu que ces "terroristes". Ce sont les gens les plus nobles, les meilleurs au monde. J'ai rencontré personnellement le mollah Omar. J'ai eu l'honneur de rencontrer le mollah Omar. C'est un homme qui n'appartient pas à son époque. Il a toujours refusé de rencontrer les délégations occidentales. Il leur disait: "Allez à Kaboul, je suis à Kandahar." "Les polythéistes sont vraiment impurs" - si vous voyez ce que je veux dire. "Allez voir le ministre des Affaires étrangères pour parler de politique. Je reste ici." C'est le genre de personnes qu'il nous faut dans nos rapports avec l'Occident. Quant à Ariqat, Dahlan et ses semblables, ils ne sont d'aucune utilité pour la nation.

(…)

Aux Etats-Unis, les milices comptent plus de 300 000 blancs, qui appellent à attaquer le gouvernement fédéral de Washington et à expulser Arabes, Juifs et Noirs des Etats-Unis. Ce sont des racistes. On les appelle les "rednecks". Le Ku Klux Klan. Ils sont racistes.

(…)

Ces milices envisagent même de bombarder des centrales nucléaires à l'intérieur des Etats-Unis. Qu'Allah leur accorde le succès, bien que nous ne soyons blancs ni de près ni de loin. Ils ont le projet de bombarder la centrale nucléaire du Lac Michigan. Cette centrale revête une grande importance. Elle fournit de l'électricité à toute l'Afrique du Nord (sic). Qu'Allah accorde le succès à l'un de ces chefs de milices, qui envisage de bombarder la centrale. Je pense que nous devrions lui consacrer une partie de nos prières. Nous devons prier pour qu'Allah lui accorde le succès et qu'il puisse terminer sa mission, et nous serons alors en mesure de lui rendre visite pour le féliciter, si Allah veut.

(…)

 

Allah affirme dans le Coran que l'hostilité entre nous et [les Juifs] est éternelle. Ainsi quiconque parle de dialogue, coupez-lui la langue ! De quel dialogue parlent-ils ? Il n'y a pas de place pour le dialogue. Allah a dit que notre hostilité à l'encontre des Juifs serait éternelle, et voilà qu'apparaît quelqu'un pour nous parler de fraternité, etc. C'est contraire au Coran. Quiconque contredit le Coran est un infidèle. Formuler des accusations d'hérésie ? Oui, je suis pour. Je suis pour accuser les gens d'hérésie.

(…)

Nous devrions aussi défendre la résistance, ne pas garder le silence face à la campagne organisée dans la presse de la Péninsule arabique et du Golfe, et d'autres journaux arabes. Certains doutent des leaders de la résistance. Nous devons faire face à ces [journalistes] et les empêcher de poursuivre sur leur lancée, même s'il faut pour cela les appeler au téléphone et leur dire: "Ne répétez pas ces actes méprisables dans vos chroniques et articles, sinon nous prendrons les mesures suivantes contre vous." Nous devons recourir à la pression avec ces personnes. Nous ne devons pas garder le silence. Nous ne devons pas les laisser faire, sous prétexte de liberté d'expression. Ils forment une cinquième colonne.

(…)

 

Moi, Abdallah Fahd Abdel Aziz Al-Nafisi, vous invite à affronter, par tous les moyens possibles, ceux qui élèvent la voix contre la résistance. "Par tous les moyens possibles", vous avez bien compris ?

(…)

Les ministres [du Hamas] sont des moudjahidine. Je connais un ministre qui a participé à ces opérations.

05/04/2009

Algérie contre l'évangélisation

Algérie : un colloque international contre l’évangélisation ?

 dimanche 22 mars 2009, par Aloys Evina – journalchrétien

 

Le Haut Conseil islamique (HCI) organise du 23 au 25 mars 2009, à l’hôtel Aurassi, un colloque international sur la tolérance religieuse. Mais les premiers éléments qui nous parviennent indiquent que cette rencontre est aussi dirigée contre les chrétiens évangéliques qui accomplissent leur action missionnaire dans le pays. Cheikh Bouamrane fustige leur action, affirmant que « la campagne d’évangélisation s’est accentuée après les attentats du 11 septembre 2001 ».

 

Le président du Haut Conseil islamique (HCI), Cheikh Bouamrane, a déclaré samedi, lors d’une conférence de presse animée au siège de son institution, que le but de ce colloque est de contrecarrer d’une façon pédagogique les agressions directes (guerre) et indirectes contre l’Islam. C’est étrange d’entendre le patron du HCI assimiler l’évangélisation à une guerre.

 

Interrogé sur la campagne d’évangélisation qui vise les jeunes Algériens, le président du HCI a affirmé que cette campagne n’est pas la première du genre et elle n’est pas récente. « Ce genre de campagne existait depuis longtemps en Algérie, notamment durant la colonisation française. Sauf qu’elle s’est accentuée et qu’elle a pris d’autres formes, notamment après les attentats du 11 septembre ».

 

Cheikh Bouamrane est en colère contre l’action des chrétiens évangéliques, estimant que « ces campagnes d’évangélisation et la destruction de l’image de l’Islam ne ciblent pas uniquement l’Algérie, mais toutes les terres de l’Islam ». Le président du Haut Conseil islamique cite les guerres contre l’Irak et l’Afghanistan ainsi que les caricatures danoises.

 

Prions pour que Dieu protège les chrétiens d’Algérie.

01/04/2009

Maroc : Cinq chrétiennes expulsées pour avoir annoncé l’Evangile

Je lisais encore récemment le commentaire d'un marocain qui se plaignait que l'on citait toujours les pays islamiques les plus intolérants et qui voulait que l'on cite son pays comme étant un modèle de tolérance. Voici un article issu de "journalchrétien" qui hélas démontre que le Maroc est également une théocratie où les minorités religieuses doivent "la fermer" :

 

Maroc : Cinq chrétiennes expulsées pour avoir annoncé l’Evangile
 dimanche 29 mars 2009, par Aloys Evina


Cinq chrétiennes particulièrement actives dans l’évangélisation ont été expulsées du Maroc ce dimanche pour prosélytisme, a annoncé le ministère marocain de l’Intérieur. Il s’agit de quatre Espagnoles et d’une Allemande.

Le ministère de l’Intérieur annonce dans un communiqué officiel que les services de la police Judiciaire de Casablanca ont expulsé dimanche cinq chrétiennes dont le zèle pour l’évangélisation était observé depuis quelques temps.

Les cinq chrétiennes évangéliques ont été interpellées samedi alors qu’elles animaient une réunion d’évangélisation à laquelle participaient des ressortissants marocains, a indiqué le ministère de l’Intérieur.

De nombreux supports d’évangélisation ont été saisis sur les lieux du culte, dont des Bibles, de la littérature chrétiennes, des cassettes vidéo religieux en langue arabe et plusieurs autres objets de culte, a précisé le ministère de l’Intérieur.

 

29/03/2009

Sionisme ?

Une réflexion...

Je lis fréquemment, dans les sites islamiques, le terme "sioniste".  Quel est le but de l'utilisation de ce terme ?
S’agit-il de critiquer l'existence d'un état juif ? On pourrait le concevoir, oui, mais à condition que cette dénonciation s’accompagne alors de la même dénonciation de tout Etat privilégiant de manière manifeste les tenants d’une confession religieuse particulière. On ne voit pas en effet quel mal il y aurait à revendiquer l’existence d’un Etat juif à côté de multiples Etats islamiques.

Or ce n'est pas le cas... Les musulmans sont rapides pour critiquer le mouvement sioniste dont le but est en effet la création d'un tout petit état juif, mais n'ont jamais la décence de critiquer l'existence de l'islamisme et les gigantesques états islamiques.

Que faut-il donc comprendre ? Si ce n'est pas la revendication d'un état confessionnel qui est critiquée, c'est donc la confession elle-même qui l'est... Et un antisioniste qui ne se préoccupe pas des autres états confessionnels (voire qui les défend), est donc en réalité un antisémite.

Cher amis musulmans, lorsque vous emploierez le terme "sioniste", veuillez faire preuve de justice et d'honnêteté et reconnaître que l'islam fait exactement la même chose.  Balayez devant votre porte avant de vous attaquer à vos voisins.

 

25/03/2009

La persécution des chrétiens aujourd’hui dans le monde

La persécution des chrétiens aujourd’hui dans le monde

delpard

 

Dans cinquante pays, y compris en Europe, qu'ils soient catholiques, protestants, coptes ou de tout autre communauté, les chrétiens sont pourchassés, privés de travail, emprisonnés, torturés, assassinés.

Tous les moyens sont utilisés pour les contraindre à renier leur foi, y compris le viol rituel collectif, considéré dans certains Etats comme une sanction pénale. Posséder une bible est devenu un crime, la célébration des cultes est interdite, on est revenu au temps des messes dans les caves et des premiers martyrs. Sans a priori religieux - l'auteur est athée -, Raphaël Delpard a mené une enquête difficile sur les lieux de ces scandales occultés par le silence des nations.

A l'heure du 60e anniversaire de la Déclaration universelle des droits de l'homme, ce livre nous rappelle l'urgence d'un réveil des consciences.

20/03/2009

Brésil : Avortement et excommunication

Source : CPDH

Le Comité Protestant évangélique pour la Dignité Humaine exprime sa profonde compassion à l'égard de l'enfant de neuf ans, martyre de la pédophilie de son beau-père, qui a dû avorter de jumeaux.

 

Si le principe du respect de la vie reste intangible - aucune situation ne peut justifier la mort d'un être humain - il s'agit dans ce cas du choix d'une vie contre une autre vie.

 

Une enfant de neuf ans n'est pas faite pour mener une grossesse gémellaire à terme. La vie de l'enfant en danger, sa mère a choisi de la faire avorter.

 

Tout en regrettant ce drame qui a fait 3 victimes (sans oublier la sœur de la fillette elle aussi abusée), le CPDH, à l'instar de nombreux catholiques défendant la vie et conscients de l'extrême difficulté de ce cas, estime qu'il était préférable de sauver une vie plutôt que de risquer la mort de trois êtres.

Rappel : L'histoire de cet avortement a défrayé la chronique car l'église catholique a condamné l'avortement de la fillette et avait excommunié sa mère ! 

http://www.france24.com/fr/20090307-bresil-fillette-avort...

16/03/2009

La religion des paresseux

La religion des paresseux Par Samuel Foucart

 

Titre provocateur ? Peut-être ! Mais avant tout réalité biblique, spirituelle et de terrain. Le livre des proverbes parle très souvent du « paresseux », au moins à dix-sept reprises dans nos versions françaises. Ce n’est pas uniquement pour définir ce que nous connaissons des paresseux en général, c’est-à-dire quelqu’un qui ne veut pas faire d’effort ; non, mais davantage pour signaler ce qu’est la paresse spirituelle. La religion des paresseux se décline sous trois volets principaux :

 

- D’abord, ils transforment la grâce de Dieu en dissolution (Jude 1.4). C'est-à-dire que sous prétexte de grâce, ils vivent n’importe comment, font n’importe quoi et laissent le désordre régner dans leur vie. C’est très répandu, finalement ! La religion du paresseux ne préconise aucune règle ; leur « piété » n’est soumise à aucune discipline ; ils font ce qu’ils veulent, avec qui ils veulent, quand ils veulent et où ils veulent, et n’ont aucun compte à rendre à personne, (ce qui n’a jamais été de la liberté, mais de la paresse) ! Ils refusent de trancher certaines situations, ou d’en régler d’autres ! Ils ne se soumettent à aucune autorité. Bref, officiellement ce sont des adeptes d’une religion évangélique, protestante, baptiste, catholique, orthodoxe, adventiste ou pentecôtiste ; mais en réalité ce sont des pratiquants de la religion de la paresse !

 

- Le second volet de cette religion consiste dans le fait que ces personnes-là attendent tout ou presque de Dieu ; c’est à lui de tout faire ! Elles croient en Dieu, elles croient que Dieu peut tout, et même elles prient ! Beaucoup d’entre elles ont sans cesse le mot « réveil » à la bouche ; elles-mêmes n’ont rien à faire ! Jamais les adeptes de la religion du paresseux ne se remettront en question ; jamais ils ne prendront le temps de s’examiner devant Dieu dans un temps de jeûne et prière ; jamais ils n’envisageront leurs erreurs ! Il n’est pas question pour eux de réformer leurs voies et leurs œuvres, c’est aux autres de le faire ; d’ailleurs, pour les adeptes de cette religion-là, il n’y a jamais assez d’amour dans leur église locale.

 

- Enfin, troisième volet de la religion du paresseux, la référence à la démonologie ! Tout est de la faute du diable et des démons, d’après eux ! S’appuyant sur des vérités bibliques indéniables faisant références au combat spirituel que tout croyant est appelé à mener sainement, ils en profitent pour détourner de leur sens premier les textes de la Bible afin d’en tirer profit ! Leurs erreurs ? C’est de la faute des démons ; leurs péchés ? Ce n’est pas de leur faute, mais de celle d’un démon d’impureté ; leurs liens (par exemple, tabac, alcool, jeux, crédit, pornographie etc.) ? Ce n’est pas de leur responsabilité, et ils n’ont rien à faire d’autre que de chasser le démon ! Quelqu’un n’est pas d’accord avec eux ? Il est tenu par des esprits mauvais ! Facile, cette religion, et parfaitement irresponsable !

 

Vous l’avez compris, la religion du paresseux est bien plus répandue que nous ne pouvons l’imaginer, et ce dans tous les milieux chrétiens ! L’Évangile nous responsabilise toujours et nous place en face de nos faiblesses, de nos misères, voire de notre péché, non pas pour que nous les fuyions, mais pour qu’enfin nous en triomphions ! Soyons des adeptes de la religion courageuse, qui prône la repentance comme moyen, la réforme comme doctrine, et la grâce comme solution ! C’est elle la bonne religion.

 

Samuel Foucart

11/03/2009

Dans le coma, un homme se réveille juste avant d'être débranché

Etats-Unis: dans le coma, un homme se réveille juste avant d'être débranché

ConnollyEn Californie, Mike Connolly, âgé de 56 ans, s'est réveillé de son coma juste avant que les médecins le débranchent. La famille de Mike avait autorisé les médecins à le débrancher car selon eux il était condamné.

Les médecins ont déclaré qu'il retrouverait rapidement la santé.

En effet, Mike Connolly, a fait un arrêt cardiaque qui a duré 35 minutes et son cerveau n'a pas été oxygéné pendant 10 minutes. Les médecins estiment qu'une absence d'oxygénation du cerveau de plus de 4 minutes entraine de sévères dommages dans le cerveau.

Contre toute attente, Mike Connolly s'est réveillé, a prononcé son nom et les médecins ont déclaré qu'il retrouverait rapidement une pleine santé. Selon le témoignage d'un des médecins "c'est presque un miracle, je n'ai jamais vu quelqu'un se remettre aussi vite."

source: lifenews.com

Depuis  www.aleloo.com.

06/03/2009

Gaza : Aucun mort dans l’école !!!

L’ONU le reconnait : Aucun mort à l’UNRWA

(israelinfos.net- mercredi 4 février 2009)

 

Plus d’un mois après ce qui a été dénoncé par les médias du monde entier comme « le bombardement d’une école de Jebaliyah » - établissement dirigé par l’URWA (aide aux réfugiés palestiniens) - qui avait provoqué un concert de condamnations internationales, l’organisation de manifestations anti-israéliennes dans de très nombreux coins du globe, et une grave détérioration des relations diplomatiques avec plusieurs pays, l’ONU a officiellement reconnu qu’aucune personne n’était morte dans l’enceinte de cette école, lors d’une opération israélienne.

 

 

La semaine passée le journal canadien « Globe and Mail » avait publié l’enquête de ses journalistes sur le terrain, et plusieurs témoignages (voir notre article) qui prouvaient qu’aucune bombe n’avait touché l’établissement scolaire.

 

Le 6 janvier dernier un bataillon de parachutistes avait identifié que des roquettes venaient d’être tirées à partir d’une cour adjacente à l’école, où, d’après l’ONU, 1.368 personnes avaient trouvé refuge. Tsahal avait répliqué avec des obus de mortier. Toujours d’après des sources palestiniennes, deux de ces tirs avaient touché les bâtiments scolaires, 42 personnes y avaient trouvé la mort, et des dizaines d’autres avaient été blessées.

 

Dans un communiqué officiel publié mardi par Maxwell Gaylord, le coordinateur des opérations humanitaires de l’ONU à Jérusalem, l’organisation a reconnu « que les bombardements et atteintes en vies humaines ont eu lieu en dehors de l’école, et non à l’intérieur ».

 

 

Voici une vidéo qui permet de comprendre pourquoi Israël semble avoir visé une école, mais a en réalité visé des terroristes.  Les musulmans du Hamas ont l'habitude de lancer des missiles à côté des écoles ou des hôpitaux, ainsi, en cas de riposte, ils peuvent exposer les victimes civiles et critiquer Israël. Mais Israël a réagi de manière honnête et n'a visé que ses attaquants.

Rappel : video d'oct.2007

 

 

Et si vous voulez voir une attaque plus récente des musulmans du Hamas depuis une autre école pendant le cessez-le-feu du 8 janvier 2009 !

 

01/03/2009

Ex-Hamas converti au christianisme

masabyousefMasab Yousef, fils du leader Hamas Sheikh Hassan Yousef, et ancien leader du mouvement des jeunes du Hamas, s'est converti au christianisme.

 

 

Voici une video (en anglais désolé) de son témoignage :

 

 

 

 

 

 

D'autres videos

Témoignage de Masab : http://www.youtube.com/watch?v=wLjwe2b40YA

Escape from Hamas en 6 parties :

http://www.youtube.com/watch?v=miRLlxMurnI

http://www.youtube.com/watch?v=D5M1bKMug4Y

http://www.youtube.com/watch?v=2-9NHvT2SEo

http://www.youtube.com/watch?v=xdlMyUCNZoc

http://www.youtube.com/watch?v=4hObwDjwLy4

http://www.youtube.com/watch?v=XBTCktJTJ2o

25/02/2009

Arabes pour Israël

Souhaitez-vous la paix au proche-orient ?

 

En guise d'introduction à ce petit article, je voudrais évoquer ces quelques musulmans assistés de pseudo-intellectuels qui lancent une pétition pour retirer le Hamas de la liste des mouvements terroristes.
Il y a une incohérence que je ne m'explique pas.  Le Hamas est une formation politique fondamentaliste islamique. Cette organisation a commis des attaques envers des civils israéliens (en justifiant ces actes par certaines motivations islamiques.)
Mais alors pourquoi ne pas faire une pétition pour faire retirer d'autres mouvements de cette liste d'organisations terroristes qui ont aussi leurs propres motivations ? Par exemple :
*Afghan Support Committee
*Al Taqwa Trade
*Al-Hamati Sweets Bakeries
*Al-Ittihad al-Islami (AIAI)
*Al-Manar
*Al-Ma'unah
*Al-Nur Honey Center
*Al-Rashid Trust
*Al-Shifa Honey Press for Industry and Commerce
*Al-Wafa al-Igatha al-Islamia
etc...la liste d'organisations islamiques terroristes est immense...

 

Très étrange cette obstination à défendre le Hamas au simple motif qu'il a été élu...

 

Chers amis arabes et musulmans de bonne volonté, si vous désirez la paix, cessez ces provocations stériles. Le Hamas ne reconnaîtra jamais le droit d'existence à Israël. Imaginez-vous ce que cela représente de rendre légitime cette obstination ? La haine engendre la haine et ce conflit ne finira jamais.
Plutôt que de perdre votre temps à signer des pétitions pour se joindre à un combat pour la haine, joignez-vous à "arabes pour Israël", association fondée par Nonie Darwish qui réunit des Arabes et des musulmans qui « respectent et soutiennent l'État d'Israël », rejettent les « attentats-suicides comme forme de jihad » et promeuvent une « auto-critique constructive du monde arabo-musulman ». 

noniedarwishArabe et musulmane, Nonie Darwish est née au Caire et a grandi à Gaza à l’époque où Nasser promettait de détruire Israël. Son père, Mustapha Hafez Darwish, dirigeait à l’époque les services de renseignement à Gaza. C’est lui qui crée les Fedayin, ces groupes armés qui mènent des attaques en territoire israélien pour y semer la mort et la destruction.

Expatriée aux Etas Unis, Nonie Darwish est aujourd’hui journaliste, écrivain, et fondatrice de ArabsForIsrael.com. 

Elle a participé en 2007 au Sommet de l’islam laïque.


Amis musulmans, la paix est possible, brisons le cercle de la violence !

http://arabespourisrael.unblog.fr/2009/02/21/israel-ne-do...

20/02/2009

Minifest

Minifest

16/02/2009

Un miracle de nos jours

Un miracle de nos jours

Témoignage

 

En 1989, en m’engageant dans les eaux du baptême pour suivre Jésus, mon Sauveur et mon Seigneur, toute ma vie fut transformée. Jour après jour, j'ai vu s’accomplir les promesses de Dieu, pour ma vie et pour ma famille.

 

Puis soudain, tout bascula en un instant ! J’étais couvreur de métier. Malgré ma prudence, je fis une chute vertigineuse de quatre mètres, et ma tête toucha en premier la dalle bétonnée. C’était le 8 décembre 2005 !

 

Je fus transporté d’urgence par hélicoptère au C.H.U. d'Amiens. Plongé dans un coma profond, les diagnostics des docteurs étaient très pessimistes. Les médecins avertirent mon épouse en lui expliquant les deux probabilités envisageables : la première était la mort ! La seconde, guère meilleure, était la paraplégie. Dans les deux cas, je ne serai plus disponible en tant qu’époux ou en tant que père, car la partie gauche de mon cerveau étant compressée par un énorme caillot de sang. Ils étaient certains que même si je conservais la vie, de lourdes séquelles demeureraient.

 

Sans relâche, malgré leurs souffrances, mon épouse et mes trois enfants priaient, suppliaient et invoquaient le Seigneur Jésus-Christ. L’assemblée de Chevrières dans l’Oise, ainsi que d'autres églises se joignaient à eux, s’unissant dans ce combat de la foi pour voir s’accomplir le miracle !

 

Seize jours après ce tragique accident, mes yeux se sont ouverts, mes mains ont bougé ; c’était le commencement d'une longue période de restaurations. Mais surtout la preuve évidente pour tous que Dieu est fidèle et qu’il répond à la prière de ses enfants ! Le 24 décembre 2005 fut le jour de "mon miracle".

 

Pendant les cinq mois de rééducation, la guérison était vraiment spectaculaire. Dieu m’a rétabli et ma donné la possibilité de parler de Jésus au personnel soignant et à d’autres malades. Toute la gloire, l’honneur et la victoire lui reviennent !

 

Il fallut tout retrouver, tant sur le plan familial que social et professionnel, et en faisant un an d’orthophonie. Ce temps fut long, et ma patience fut mise à rude épreuve. Mes réflexes étant revenus, dès juin 2006, je pus reconduire. Et en septembre 2008, je repris mon travail, plus comme couvreur, mais en tant que magasinier dans la même entreprise ! Mon épouse et mes enfants m’ont beaucoup soutenu et sont heureux de m’avoir à leurs côtés.

 

Jésus a toujours été présent dans mon épreuve. En me donnant sa paix et son amour, j’ai pu avancer chaque jour, étape par étape. Mon âme lui manifeste de la reconnaissance.

 

Cette reconnaissance va également vers mon épouse, mes enfants, l’église qui ont prié pour moi ; je ne veux pas oublier les services médicaux qui se sont occupés de moi. Qu’il est bon et merveilleux de connaître le Seigneur et de s’abandonner à lui !

 

Dans la Bible, Dieu nous donne cette promesse : "Ne crains rien, car je suis avec toi ; ne promène pas des regards inquiets, car je suis ton Dieu. Je te fortifie, je viens à ton secours, je te soutiens de ma droite triomphante" (Esaie 41.10).

 

Dominique Hennequin

12/02/2009

Arabie Saoudite : Menacé de mort, un pasteur doit se cacher

Arabie Saoudite : Menacé de mort, un pasteur doit se cacher

Source : Portes Ouvertes

 

arabie-saouditeYemane Gebriel est en fuite. Ce pasteur d’origine érythréenne qui habite et travaille en Arabie Saoudite depuis 25 ans a reçu de très sérieuses menaces de mort de la part de la police religieuse saoudienne (la muttawa).

 

Le 28 janvier, ce père de huit enfants a dû quitter précipitamment Riyad, la capitale, pour se mettre à l’abri. Un agent de la muttawa, Abdul Aziz, qui est également cheikh dans une mosquée de Riyad, en veut particulièrement à la vie de Yemane. Il l’avait d’ailleurs déjà fait arrêter en 2005. A l’époque, le pasteur ainsi que 16 autres responsables chrétiens étrangers avaient été libérés sous la pression diplomatique internationale.

 

Aujourd’hui, l’agent et ses collègues frappent encore plus fort et sont prêts à tuer Yemane. Et cela pour quelle raison ? Tout simplement parce que Yemane, âgé de 42 ans, est responsable d’une église de maison qui compte près de 300 membres, tous étrangers. Ces derniers s’attendent à une visite musclée de la police à tout moment.

 

En 2008, le régime saoudien, basé sur la charia, a tenté de restreindre le pouvoir de la police religieuse, mais cette dernière continue à effectuer des descentes dans les lieux de culte non musulmans, et ce, alors que les étrangers sont autorisés à pratiquer leur religion en privé. Selon une source locale, il faut s’attendre à ce que 2009 soit une année de répression accrue contre les chrétiens dans ce pays. Mais ceux-ci sont mieux préparés à l’affronter qu’en 2005.

08/02/2009

Darfour: Une ONG américaine expulsée pour avoir un stock de Bible en arabe

Darfour: Une ONG américaine expulsée pour avoir un stock de Bible en arabe

Source topinfo

darfourUne association humanitaire américaine a été expulsée du Darfour, région troublée de l'ouest du Soudan, après la découverte dans ses bureaux de milliers de bibles en langue arabe, rapporte samedi la presse soudanaise. Selon l'agence de presse officielle Suna, 3 400 exemplaires de la bible ont été saisis par les autorités dans les locaux de l'association "Thirst No More" ("Plus jamais la soif"), dont le siège se trouve au Texas.

 

Constatons que les musulmans du Darfour préfèrent voir leur peuple mourir déshydraté plutôt que de prendre le risque qu’il s’éloigne de l’islam  !

A quand une réaction de la communauté musulmane? Jamais, elle est trop braquée sur le tout petit état israélien que sur leurs immenses empires islamistes !

Il est également regrettable de voir le milliard de musulman ne pas se sentir concerné par le sort de ces soudanais.  Ce sont les chrétiens qui leur viennent en aide et on les expulse au motif de leurs convictions ! C'est crapuleux.

31/01/2009

Un chrétien devant le tribunal en Egypte

Un chrétien devant le tribunal en Egypte

par Isabelle Goepp – journal chrétien

 

Maher El-Gohary est un chrétien d’origine musulmane. Il s’est converti alors qu’il avait vingt ans. Aujourd’hui, à 56 ans, il est particulièrement inquiet pour sa fille Dina, âgée de 14 ans. En effet, à ses 16 ans, bien qu’elle soit chrétienne, on lui délivrera automatiquement une carte d’identité sur laquelle il est stipulé qu’elle est musulmane.

 

Alors en août 2008, Maher El-Gohary a déposé une demande officielle pour faire changer la mention de sa religion sur ses papiers d’identité. Car si sa foi en Jésus-Christ est reconnue officiellement, il en sera de même pour sa fille.

 

Maher s’était bien préparé pour cette audience du 6 janvier 2009. Mais le ton est monté et son avocat a été expulsé du tribunal par le juge. Ce dernier a déclaré que, « selon la charia, l’islam est la religion la plus récente et la plus complète. De ce fait, les musulmans bénéficient déjà de la plus grande liberté religieuse qui existe et ne peuvent adopter une religion plus ancienne (le christianisme ou le judaïsme) ».

 

Maher est décontenancé mais pas abattu. Il a déclaré : « Je me battrai pour obtenir ce changement » et compte même porter plainte contre le juge.

 

Maher El Gohary est le deuxième chrétien d’origine musulmane à oser demander à la justice un changement de religion sur sa carte d’identité en Egypte. Son prédécesseur, Mohammed Hégazy, avait vu sa requête refusée en janvier 2008 et vit depuis dans la clandestinité, après avoir reçu des menaces de mort.

 

-* Remercions Dieu pour le courage de Maher. Prions pour que son action crée un changement en Egypte où le droit est fondé sur la charia.

 

-* Prions pour Maher et sa famille. Sa fille est obligée d’apprendre le Coran par cœur à l’école.

 

-* Prions pour les chrétiens d’origine musulmane qui doivent cacher leur foi par crainte des représailles.

 

Portes Ouvertes

 

27/01/2009

Bangladesh : des chrétiens enfermés par des moines bouddhistes

Bangladesh : des chrétiens enfermés par des moines bouddhistes

(Isabelle Goepp – journal chrétien)

Leur calvaire a duré 10 jours. Mi-décembre, 13 chrétiens ont été retenus prisonniers dans la pagode d’un district montagneux du sud-est du Bangladesh pour les forcer à retourner au bouddhisme. Les prisonniers, des hommes âgés de 28 à 42 ans, s’étaient convertis au christianisme il y a environ cinq mois. On leur a rasé la tête et on les a forcés à accomplir les rituels bouddhistes.

 

Dans cette région du Bangladesh, où le bouddhisme est majoritaire (à environ 300 km au SE de la capitale Dacca), les autorités locales et les moines bouddhistes entendent bien lutter contre les conversions au christianisme. Ils ont menacé les chrétiens d’expulsion. Un responsable bouddhiste du nom de Arun Kanti Chakma a même menacé de mort ceux qui refuseraient de revenir au bouddhisme.

 

A Khaokhali, une région montagneuse voisine, une communauté de 50 chrétiens vit aussi des moments difficiles. Ils sont obligés de vivre isolés car on leur a interdit de communiquer avec l’extérieur et de se rendre en ville. En 2007, environ 400 personnes d’un même district de cette région se sont converties au christianisme.

 

Les bouddhistes et les chrétiens constituent une minorité au Bangladesh, pays à majorité musulmane.

 

 

*Remercions Dieu pour ceux qui se tournent vers Lui dans ce pays.

*Soutenons la foi de nos frères et sœurs du Bangladesh qui vivent sous de fortes pressions.

*Prions pour que l’Eglise du Bangladesh sorte affermie de cette épreuve.

 

Portes Ouvertes France

 

23/01/2009

UK :Une organisation chrétienne réclame à des athées la preuve que Dieu n'existe pas

UK :Une organisation chrétienne réclame à des athées la preuve que Dieu n'existe pas

Source 7/7

 

Une organisation britannique chrétienne a protesté jeudi auprès de l'autorité de surveillance de la publicité après le lancement dans les transports en commun du Royaume-Uni d'une campagne athée proclamant qu'"il n'y a probablement pas de Dieu", demandant des preuves.

 

La campagne athée, placardée sur 800 autobus du pays ainsi que dans le métro de Londres, a été lancée début janvier avec le soutien de l'Association humaniste britannique (BHA) et a été financée par des dons qui ont dépassé 140.000 livres (150.000 euros), pour un objectif de 5.500 livres.

 

Les tourments de l'enfer...

 

Son slogan complet est: "Il n'y a probablement pas de Dieu. Alors maintenant arrêtez de vous inquiéter et profitez de la vie". L'initiative a été prise par l'auteur de comédies et journaliste britannique Ariane Sherine, 28 ans, agacée d'être confrontée à des publicités chrétiennes renvoyant à un site internet qui avertit les non-croyants qu'ils seront condamnés à passer l'éternité dans "les tourments de l'enfer".

 

Mais Stephen Green, directeur national du groupe de pression Christian voice, a déposé plainte devant l'Advertising Standards Authority (ASA), arguant que la campagne était en infraction avec le code de la publicité en matière de bien-fondé et de véracité. "C'est présenté comme un état de fait et cela signifie qu'il doit être possible d'en prouver la véracité sinon cela enfreint les règles", a indiqué M. Green.

 

Preuves

 

"Il existe de nombreuses preuves de l'existence de Dieu, depuis les expériences personnelles des gens jusqu'à la complexité, l'interdépendance, la beauté et la conception de la nature", a-t-il poursuivi, considérant qu'il n'y avait "peu de preuves dans l'autre camp".

 

Un porte-parole de l'ASA a déclaré: "Nous avons accepté cette plainte. Nous l'avons consignée et nous l'évaluerons dans les prochains jours et, à partir de cette évaluation, nous déciderons s'il y a lieu de contacter l'annonceur".

20/01/2009

Hamas - complément

Il n'y a pas de hasard...
Je reçois un mail et une video qui étaye mon post d'hier :

 

Le hamas utilise des enfants comme bouclier humain :

 


Voici les images diffusées dans les media  par le hamas après chaque affrontement avec Israël   :
gazaimg


et voici celles qu'il ne montre pas :

gazaenfants1
gazaenfants2
gazaenfants
gazaenfants4

Voici donc la future "Armée de libération de la Palestine"
Mieux vaut entraîner les enfants dès leur plus jeune âge au métier d'assassin plutôt que les envoyer à l'école, là où ils pourraient apprendre à remettre en cause les fameux principes primaires de la charia.
 
Soyez attristés par le sort de ces enfants, mais ne vous trompez pas de coupable !

 

19/01/2009

Le Hamas expose ses civils pour provoquer "un maximum d'émotion"

Le dernier conflit israelo-palestinien est sur toutes les lèvres et le langage tenu est différent selon que l'on est musulman ou non.

Le Hamas a promis un bain de sang à Israël...Il n'y a eu que 9 morts israéliens et certains ont été tués accidentellement par des israéliens !

Le Hamas refusait toute trève...il a fini par accepter une trève.

Le Hamas prétend aujourd'hui qu'il a résisté et qu'il n'a eu quasi aucune perte...des centaines de soldats sont morts, des centaines d'autres ont été faits prisonniers, la quasi totalité de ses armes ont été anéanties ainsi que les tunnels de contrebande,...

 

Ces discours mensongers et haineux de ce groupe terroriste donnent la nausée.

Je voulais donc laisser la parole au grand Rabbin Gilles Bernheim :

 

Le Hamas expose ses civils pour provoquer "un maximum d'émotion"

 

Le grand rabbin de France Gilles Bernheim a exprimé mercredi sa "compassion" pour les morts "palestiniens et israéliens" dans le conflit au Proche-Orient, accusant cependant le Hamas d'exposer sa population civile pour provoquer "un maximum d'émotion".

 

"J'ai beaucoup de compassion aussi bien pour les pertes civiles israéliennes que les pertes civiles palestiniennes qui sont otages du Hamas", a dit M. Bernheim à l'issue d'un entretien d'une heure avec le Premier ministre François Fillon.

 

Toutefois, a-t-il jugé, "lorsque l'on dit d'Israël qu'il emploie des moyens qui sont surdimensionnés par rapport à ceux du Hamas, c'est pas totalement vrai".

 

"Les missiles, a-t-il affirmé, qu'a envoyés le Hamas depuis tant d'années sur le sud-ouest d'Israël peuvent tuer beaucoup de monde sauf qu'Israël a une attitude qui consiste de toutes ses forces à préserver le vie de ses citoyens et donc de les cacher dès qu'il y a la moindre alerte".

 

Selon le dignitaire religieux, "le Hamas agit dans l'autre sens". "Lorsque Israël attaque, il expose ses civils en allant se mélanger à eux dans les écoles, les hôpitaux, les mosquées pour qu'il y ait un maximum de morts civils et un maximum d'émotion".

 

Le mouvement armé palestinien "a choisi d'exposer la vie des civils pour en tirer le maximum de profit au niveau de l'image et des passions", a ajouté le Grand rabbin.

 

Par ailleurs, M. Fillon l'a assuré que le gouvernement était "vigilant à prévenir la résurgence des actes antisémites comme des actes anti-musulmans". Le dernier acte antisémite en date a été découvert mercredi matin, avec des tags sur un mur de la synagogue de Mulhouse (Haut-Rhin).

 

Il s'agissait de la première rencontre entre M. Fillon et M. Bernheim depuis la prise de fonctions de ce dernier début janvier, au cours de laquelle il ont "fait connaissance" et partagé leur "passion commune de l'alpinisme".

 

 

10/01/2009

2008 : Les moments forts du monde évangélique !

2008 : Les moments forts du monde évangélique ! Par Paul Ohlott

Source : TopInfo

 

moments2008Marqué par une crise financière mondiale des plus préoccupantes, 2008 vient de s’achever et laisse place à une nouvelle année qui se présente sous le signe de l’incertitude. Pour autant, malgré le contexte jugé «rude» par le Président Nicolas Sarkozy, le mouvement évangélique semble en pleine effervescence. Retour sur les moments forts de l’année 2008.

 

Des 60 ans de l’Etat d’Israël courant mai, aux 90 ans du célèbre prédicateur Billy Graham le 7 novembre, sans oublier les 40 ans de l’assassinat de Martin Luther King le 4 avril dernier, de nombreux anniversaires ont été célébrés par les protestants évangéliques du monde entier. D’ailleurs, dès le 6 janvier, des milliers d’églises évangéliques ont pris part à la 160eme semaine de prière pour l’unité, avant d’envoyer leurs délégués à Pattaya, en Thaïlande, pour assister à la conférence de l’Alliance Evangélique Mondiale (AEM), du 25 au 30 octobre.

 

Sur le sol français, la maison d’édition Farel - plus de 200 titres en catalogue -, a fêté ses 30 ans au mois de février. Dix mois plus tard, c’était au tour de Séphora Music, le principal distributeur de musique chrétienne dans l’Hexagone, de souffler ses 30 bougies. Deux festivités qui incarnent bien la croissance du mouvement évangélique et le développement d’un marché estampillé «chrétien». En effet, il y a trente ans, on ne parlait guère de musique chrétienne en France. Et aujourd’hui, sur le site de Sephora-music.com, récemment refait à neuf, plus de 1200 albums sont à portée de clics. En l’espace de trois décennies, Séphora a produit des centaines d’albums et en a vendu plusieurs millions.

 

Sur la toile, et dans les rues !

 

Internet n’est pas étranger à cet essor. Les protestants évangéliques ont su profiter de cette nouvelle technologie pour étendre leur réseau et leur influence. En 2008, TopChretien.com, le plus grand portail chrétien francophone, s’est même largement inspiré de Facebook. Sa Version Révolution (VR), lancée le 3 juin, répond avec succès aux attentes des internautes friand de services communautaires. Parallèlement, le pasteur Eric Célérier, fondateur et actuel visionnaire, a développé le concept de ConnaitreDieu.com. Désormais disponible en 14 langues, ce sont chaque jour entre 1000 et 2000 personnes qui prononcent la prière pour «accepter Jésus» et devenir chrétien. Plus qu’un outil, Internet s’apparente alors à un véritable champ missionnaire sans frontière.

 

Cependant, les évangéliques n’investissent pas uniquement la toile du web. Ils sont même de plus en plus présents dans les rues. En 2008, plusieurs événements majeurs n’ont pas manqué d’interpeller les médias. A commencer par un joli mois de mai où se sont déroulés successivement «Ascension 2008» au Parc des Expos de Cergy ; la 9eme Conférence Internationale de Pentecôte au Zénith de Rouen ; le 2eme Congrès Protestant Evangélique Européen d’Ethique, avec la séance inaugurale au Parlement Européen de Strasbourg ; et la Marche pour Jésus, où 15.000 chrétiens ont investi la capitale, mais aussi Bordeaux et Lille, afin d’annoncer l’Evangile sur des airs de fête.

 

D’autres événements ont également suscité de l’intérêt par leur originalité, que ce soit la Journée du Témoignage de la femme chrétienne, qui s’est déroulée à l’UNESCO les 18 et 20 mars, ou encore le Tour de France de la Bible, où l’équipe de l’évangéliste Eugène Rard a parcouru 8000km, soit 18 étapes du Tour de France cycliste, du 4 au 28 juillet, afin de semer la bonne Parole ! Néanmoins, tous les événements évangéliques n’ont pas le vent en poupe. C’est le cas notamment du Big Boss’Festival - le plus grand festival de musique chrétienne en Suisse romande -, qui a été contraint pour des raisons financières, de prononcer sa dissolution le 6 décembre, après une dixième édition riche en décibels.

 

L’étrange «Réveil de Lakeland»

 

Outre Atlantique, l’année 2008 c’est aussi des secousses sismiques spirituelles, tel l'étrange «Réveil de Lakeland». Pendant trois mois, le très controversé évangéliste canadien Todd Bentley s’est rendu en Floride pour annoncer une vague de miracles et un Réveil spirituel sans précédent. Des centaines de milliers de personnes ont assisté à ses réunions quotidiennes, sur place ou via les retransmissions en direct sur God TV. Mais au final, le flot de polémiques a balayé les milliers de miracles non avérés...

 

Dans un tout autre genre, et sans conteste possible cette fois, le Chili vit quant à lui un véritable Réveil spirituel surprenant. A peine 5% il y a quarante ans, les évangéliques représentent aujourd’hui non moins de 30% de la population ! Et le 10 octobre dernier, le Parlement chilien a décrété que le 31 octobre sera désormais «Jour national des Eglises protestantes et évangéliques», férié pour toute la population !

 

Parmi les autres avancées diverses pour l’Evangile dans le monde, il est à noter que l’ONG Wycliffe a traduit le Nouveau Testament en 63 nouvelles langues dont 8 langues tribales d’Afrique francophone ; le journal «Un quart d’heure pour Jésus» a été diffusé à plus d’un million d’exemplaires, principalement en Suisse, lors du dernier Euro de football ; et l’Association Internationale des Ministères de Guérison (AIMG) a lancé en septembre, la première hotline de prière francophone.

 

Enfin, l’année 2008 a également été marquée par des vagues de répressions antichrétiennes, notamment en Irak et en Algérie. Le classement annuel mondial des persécutions contre les chrétiens, réalisé par l’association Portes Ouvertes, dévoile clairement que la haine et l’intolérance ne connaissent malheureusement pas la crise.

 

Paul OHLOTT

 

 

07/01/2009

Gaza: le Hamas persécute les chrétiens

A Gaza, le Hamas persécute les chrétiens

Source : Portes Ouvertes 

 

gazaEn Cisjordanie et à Gaza, la charia est la source principale de la législation. En juin 2007, le gouvernement unifié s’est effondré quand le mouvement islamique militant du Hamas a pris le pouvoir dans la bande de Gaza. Cette instabilité a entraîné une aggravation de la violence contre les chrétiens, les militants devenant plus hardis pour harceler les chrétiens d’origine musulmane. On a obligé deux d’entre eux à s’enfuir en Jordanie. Plusieurs chrétiens ont été emprisonnés, interrogés et battus. Un grand nombre de personnes de la communauté chrétienne. Après avoir passé les fêtes de Noël en Jordanie, Pauline a décidé de rentrer à Gaza avec ses deux fils. Elle y a retrouvé trois autres familles travaillant pour la Société biblique palestinienne.

 

Depuis le meurtre de son époux, Rami Ayyad (il tenait une librairie biblique à Gaza) et les menaces de mort de militants islamiques, plusieurs familles chrétiennes ont été évacuées de la ville. Que vont-elles faire à présent ? Y retourner ? Elles n’ont pas encore trouvé la réponse. Un chrétien de Gaza raconte : « 70 % des chrétiens veulent quitter Gaza parce qu’ils ont vraiment très peur. Mais nous aimons Gaza, c’est là où nous avons nos racines, nos maisons. » Beaucoup ont déjà fui ou cherchent à émigrer à cause de la détérioration générale des conditions de vie : coupures d’électricité, manque de vivres et de médicaments.

 

Dans ces circonstances, Pauline doit à nouveau prendre la décision de rester ou essayer de partir, d’autant qu’elle est enceinte de son troisième enfant et que l’accouchement est prévu début février. Même dilemme pour Hanna Massad, le pasteur de l’église baptiste de Gaza. Pour le moment, il n’y vit plus. Il a essayé plusieurs fois d’aller dans son église pour prêcher mais il a été refoulé à la frontière. Les membres de l’église sont confrontés à des menaces croissantes, pourtant ils continuent à se réunir les dimanches matins car ils ne veulent pas baisser les bras. Par prudence, ils se retrouvent en petits groupes uniquement.

 

 

 

Aujourd’hui, on compte environ 3 000 chrétiens à Gaza sur une population de 1,5 million d’habitants.

--------------------------------------------------------------------------------

Concernant l’actualité et afin de défendre la légitimité de la riposte d’Israël, lisez ceci :

 

http://www.topchretien.com/topinfo/view/46413/quand-tout-...

 

Depuis trop longtemps, le Hamas soutenu par l’Iran lance des roquettes sur les civils israéliens. Qu’en sera-t-il lorsque l’Iran aura l’arme nucléaire ? La haine des extrémistes musulmans n’a pas de limite. La bêtise des médias européen non plus.

 

http://jeanmarcmorandini.tele7.fr/article-22316.html

 

 

04/01/2009

Pardonne

Voici encore un texte sympathique que l'on m'a envoyé :

 

Pardonne

 

Ne cultive pas de haine au jardin de ton cœur.

C'est à toi le premier que tu ferais mal.

 

Ne garde pas de rancune à la moelle de tes os.

C'est toi le premier que tu briserais.

 

N'entretiens pas de vengeance au creux de ta mémoire.

C'est toi le premier qui en souffrirais.

 

Pardonne.

Tu seras plus heureux.

Et tu feras plus d'heureux autour de toi !

 

Le pardon est le signe d’un amour authentique (agapè).

Un amour qui pardonne, qui réconcilie, qui donne une nouvelle vie : la nouvelle création.

 

La route de la divinisation :

 

La finalité de la vie spirituelle est notre participation à la vie divine : 

 

c’est ce que les Pères de l’Eglise appelaient la « divinisation ».

 

Grégoire de Naziance (Capadoce 330) écrit :

« Dieu s’est fait homme afin que l’homme devint Dieu ».

 

Le pardon  est la dimension essentielle de l’existence humaine,

 

Il est la seule activité humaine citée dans le Notre Père.

 

Il est le « pain de vie » (Léonardo Boff )

 

Le pardon humain est à la fois une conséquence…et une condition du pardon de Dieu.

 

« Celui qui ne pardonne pas à son frère n’a pas reconnu le pardon que Dieu lui donne »

 

Le Pardon est le Don par excellence, qui nous rend à « la ressemblance de Dieu

 

L'ennemi n'est pas quelqu'un à abattre par esprit de vengeance......

mais quelqu'un à gagner par esprit de pardon.

( Leonardo Boff )

 

Le manque de foi :

Ne pas croire que l’amour est plus fort que la haine.

 

L’amour donne la vie ;

la haine tue.

Elle tue l’autre.

Et  à la longue, elle me tue aussi. 

 

Sois en Paix avec toi même

09:00 Écrit par St dans Général | Lien permanent | Commentaires (9) | Tags : jesus, dieu, christ, foi, bible, pardon, seigneur, sauveur |  Facebook |

01/01/2009

Disparition du plus ancien journal protestant

Disparition du plus ancien journal protestant

(Protestinfo.ch)

 

« Le Protestant » qui est le plus ancien périodique de la presse protestante francophone, va cesser de paraître à la fin de 2008 et sa rédaction va être intégrée dès janvier 2009 dans celle d’Evangile et Liberté, le mensuel français du protestantisme libéral. Des raisons d’ordre administratif et juridique ont conduit à renoncer au titre suisse en faveur du titre français.

 

Ainsi va disparaître le nom d’un journal qui était le plus ancien organe de presse du protestantisme d’expression française. Fondé en 1831 sous la direction du pasteur et professeur genevois Jean-Jacques Caton Chenevière pour soutenir la cause d’un protestantisme ouvert et multitudiniste au sein de l’Eglise de Genève, Le Protestant avait connu des fortunes diverses avant d’adopter en 1948, sous la houlette du pasteur Robert Stahler, un format et une tournure carrément journalistiques.

 

En 1965, l’arrivée de plusieurs collaborateurs vaudois soucieux de mieux faire entendre dans l’Eglise de leur canton la voix du protestantisme libéral avait donné à cette publication une dimension nettement romande. En intégrant la rédaction du Protestant dans la sienne propre, Evangile et Liberté devient ainsi un périodique franco-suisse, soucieux d’affirmer « la primauté de la foi sur les doctrines, la vocation de l’homme à la liberté et la constante nécessité d’une critique réformatrice. » (ProtestInfo/br)