18/08/2009

Ex-proclamateur des témoins de Jéhovah

C’est en 1991 que je rencontre les Témoins de Jéhovah devant ma porte. L’un d’eux me posa une question sur la Bible :

 

La Bible nous offre une espérance merveilleuse, celle d’un avenir sûr pour notre famille. Monsieur, à votre avis, qui pourrait établir la paix dans le monde ?

 

C’est Dieu qui va arrêter les guerres, lui ai-je répondu, moi, je crois en Dieu depuis l’âge de 7 ans.

 

Très bien Monsieur, c’est la bonne réponse !

 

Il me cite alors un verset biblique dans Michée 4: 3-4,

 

Il n’y aura plus d’agression d’une nation contre une autre, on ne s’exercera plus à la guerre...”.

 

Quand il m’a montré cela je fus très content: “... plus de guerre, chacun cultivera en paix sa vigne et ses figuiers”. Ensuite il me montra un livre avec pour titre : “Vous pouvez vivre éternellement sur une terre qui deviendra un paradis” et l’ouvre à la page 20 en me laissant voir par l’illustration le beau paradis dont je rêve depuis longtemps.

 

A partir de ce moment, j’ai commencé à me rendre à leurs réunions. A la salle du Royaume, je rencontre des personnes sincères, très gentilles, souriantes avec de bonnes poignées de mains. J’étais très heureux d’avoir trouvé la vérité !

 

Mon histoire douloureuse

Laissez-moi raconter maintenant mon histoire douloureuse !

 

Souffrant de surdité, malentendant à 80%, j’avais du mal à comprendre les discours, j’étais au premier rang pour lire sur les lèvres de l’orateur qui était très difficile à comprendre et je voulais à tout prix savoir ce que Jéhovah disait. Tout cela m’était très éprouvant; mes yeux étaient fatigués par toute l’attention que cela me demandait.

 

C’est pourquoi je manquais parfois aux réunions. Un ancien est donc venu me voir, étonné de mes absences. Je lui ai dit mes difficultés à suivre les enseignements. Il me dit:

 

“C’est vrai, mais il te faut revenir à la salle du Royaume car c’est Satan qui essaye de te décourager”.

 

-“Non, lui ai-je répondu, cela n’a rien à voir avec Satan, c’est mon handicap”.

 

Voyant mon irrégularité aux réunions, une soeur témoin de Jéhovah me dit:

 

“Tu n’es pas digne de Jéhovah !” Cette parole m’a vraiment choqué.

 

On me proposa d’apprendre le langage des signes et de participer à des réunions adaptées aux malentendants dans un lieu plus éloigné de chez moi; 60 km aller-retour, à raison de 3 fois par semaine. Cela faisait beaucoup, je n’avais pas beaucoup d’argent, mais j’étais content de le faire pour Jéhovah.

 

Tous les 6 mois, un surveillant vient donner un discours public et contrôler l’organisation et la présence aux réunions. Or je ne pouvais pas venir car ma femme venait d’accoucher de notre petit Diego. Pour eux, cela ne justifiait pas mon absence, alors que j’étais toujours de sortie à la salle du Royaume ou en prédication de porte en porte, laissant ma femme toujours seule avec les deux aînés.

 

Le doute

Un jour tandis que ma femme venait me chercher, un frère lui dit que son mari, s’il persévérait jusqu’à la fin serait sauvé, tandis qu’elle, si elle ne venait pas aux réunions, serait détruite à “Harguamédon” c’est-à-dire à la fin des temps. Cela me bouleversa !

 

Alors je pleurais et suppliais ma femme de venir aux réunions, mais elle me dit “non !”. La pensée qu’elle serait anéantie me rendait très malheureux.

 

C’est alors que le doute commença à monter en mon coeur.

 

Un jour que nous faisions du porte-à-porte avec un frère, une femme très âgée ouvre sa porte. Tenant difficilement debout avec ses cannes, elle nous dit :

 

-“Ayez pitié de moi, je n’ai rien à vous donner”.

 

-“Nous venons vous apporter une bonne nouvelle : nous voulons nous entretenir avec vous du problème de l’insécurité...”

 

-“Ayez pitié, cela ne m’intéresse pas, je suis fatiguée”.

 

Et la femme referma la porte.

 

Alors je demandais à ce frère : “Cette femme sera-t-elle sauvée?”

 

-“Non, elle sera détruite car elle n’a pas écouté notre message”.

 

 Alors j’ai eu pitié de cette femme, pensant qu’elle serait détruite comme ma propre femme ! Je me demandais alors :

 

“Dieu est-il vraiment un Dieu d’Amour pour détruire tous les hommes SAUF les Témoins de Jéhovah?”

 

Lors d’une grande assemblée à Lens, devant la grille de la salle du Royaume, se tenait un petit groupe de personnes manifestant et criant: “Rendez-nous nos enfants !” Je ne comprenais pas cette réaction car il ne me semblait pas que nous, Témoins de Jéhovah, nous étions fermés.

 

Le lendemain, voyant dans le journal la photo de la responsable de ce groupe, j’ai contacté l’A. D. F. I (Association de Défense de la Famille et de l’Individu) à Lille. On m’envoya les témoignages d’ex-Témoins de Jéhovah. Normalement, il est défendu de lire des livres de ces “apostats”. Un peu comme Nicodème, qui allait voir Jésus de nuit, j’allais moi aussi me renseigner en cachette et assister à des réunions qui dévoilent les mensonges de la société des Témoins de Jéhovah.

 

 Choc intérieur

J’étais marqué par le témoignage de Christelle, une dame aveugle, qui dénonçait les dates prophétisées qui ne s’étaient pas réalisées. En voici quelques-unes :

 

-1874 et 1914 : “ce sera le retour du Christ et la fin des royaumes de ce monde”

 

-1918 : “ce sera la chute de la chrétienté”

 

-1925 : “ce sera la résurrection des patriarches, Abraham, Isaac, Jacob”

 

Cette même dame m’a envoyé le livre “Les Témoins de Jéhovah, l’envers du décor” écrit par Ken Guindon qui fut trente ans esclave de la “Tour de Garde”.

 

C’était un grand choc intérieur de découvrir que tout ce que je croyais être vérité, était fondé que sur un mensonge. Comme le dit un verset de la bible chrétienne:

 

Si ce prophète a parlé au nom du Seigneur, et que sa parole reste sans effet et ne s’accomplit pas, alors le Seigneur n’a pas dit cette parole-là. Le prophète a parlé avec présomption. Tu n’as pas à le craindre”.

Deutéronome 18 : 22 (Bible de Jérusalem).

 

Ensuite j’ai reçu d’autres témoignages dont celui de Julien qui m’envoya ceux de Jean-François Blanchet et de Nicolas Hesse qui ont écrit :

 

“Si les Témoins de Jéhovah viennent vous voir”

 

Plus personne ...

J’ai reçu ensuite la visite d’un témoin de Jéhovah, et je lui expliquai que Russell et Rutherford étaient de faux prophètes et lui prouvais que la traduction du “Monde Nouveau” était falsifiée. Il réagit comme s’il n’entendait pas et ne comprenait pas, comme le prophète Isaïe le décrit.

 

Seigneur, qui a cru à notre parole, et le bras du Seigneur, à qui a-t-il été révélé ? Il a aveuglé leurs yeux et il a endurci leur coeur, pour que leurs yeux ne voient pas, que leur coeur ne comprenne pas, qu’ils ne se convertissent pas et que je ne les guérisse pas.”

Jean 12: 38-40.

 

Ce frère me dénonça et un ancien est venu me voir en disant:

 

“Si tu ne te repends pas je ne te serre plus la main et plus personne ne te dira bonjour”.

 

Je lui ai répondu :

 

“Comment pourrais-je me repentir, si la Société n’est pas inspirée par l’Esprit-Saint puisque elle a donné tant de fausses dates qui ne se réalisent pas ?”

 

De plus vous dites que

 

“Si tu te rends compte que ta religion enseigne quelque chose d’inexact, tu devrais t’en détourner”

(Tour de Garde 1er juillet 1958, page 289).

 

Et c’est ce que j’ai fait ! Et je lui ai montré un verset de Saint-Paul aux Corinthiens (2 Cor. 17: 5) :

 

“Examinez-vous vous-mêmes et voyez si vous êtes dans la foi, éprouvez-vous vous-mêmes”.

 

Déjà du temps des apôtres, lorsqu’ils cherchaient à connaître le jour de la fin des temps, Jésus répondait :

 

“Il ne vous appartient pas de connaître les temps et moments que le Père a fixés de sa seule autorité.”

 

Les Témoins de Jéhovah ne respectent pas ce que Jésus a demandé puisqu’ils continuent à chercher des dates* (Actes des Apôtres 1 : 6-7 et Marc 13: 32).

 

Je voyais alors son regard devenir furieux, ses mains trembler de colère, il était hors de lui !

 

Cet autre verset le renforça dans son enfermement :

 

Vous scrutez les Ecritures parce que vous pensez avoir en elles la vie éternelle, et ce sont elles qui me rendent témoignage, et vous ne voulez pas venir à moi pour avoir la vie ! (Jean. 5: 39-40).

 

Et je repris ce verset de Jean 12: 38-40,

 

Il a aveuglé leurs yeux...”

 

Il n’était plus capable de m’écouter. Il se leva d’un bond et me donna une dernière poignée de mains signifiant l’adieu définitif.

 

Je me trouvais seul avec ma Bible, désemparé. Lorsque je croisais des amis Témoins de Jéhovah en ville, plus personne ne me serrait la main et tous m’ignoraient.

 

Seigneur Jésus, aie pitié de moi

Et je commençais une dépression. Je ne savais plus si c’était moi ou eux qui avaient raison. Une grande tension et inquiétude m’habitaient. Dès qu’il y avait de l’orage, je me stressais, j’étais dans l’angoisse à la pensée que ce soit Harmaguédon et que je ne sois pas sauvé.

 

Heureusement, Christian et Pascale me soutenaient dans cette épreuve. Je pleurais, hurlais que je voulais me suicider.

 

Alors j’ai commencé à prier, à crier à Dieu :

 

“Seigneur Jésus, aie pitié de moi, aide-moi, je suis fatigué de mes recherches”.

 

Prier Jésus, c’était de l’idolâtrie pour les Témoins de Jéhovah.

 

Ouvrant la Bible, je lus alors ce verset de Jean 6 : 37 :

 

“Jésus dit: Celui qui vient à moi, je ne le jetterai pas dehors”.

 

Alors je compris que j’avais quitté la Société mais non pas le Seigneur, mon Sauveur ! Et petit à petit, je retournai à l’Église.

 

Je me rendais compte que les Témoins de Jéhovah avaient cassé ma foi d’enfance. On m’aida à retrouver ma confiance en Dieu, découvrant que j’avais une communauté sur laquelle je pouvais m’appuyer.

 

“C’est le Seigneur qui marche devant toi, c’est Lui qui sera avec toi; Il ne te délaissera pas et ne t’abandonnera pas. Ne crains pas et ne sois pas effrayé”

Deutéronome 31 : 8.

 

“Vous connaîtrez la Vérité et la Vérité vous rendra libre”

Jean 8: 32.

 

Je termine avec cette chanson qui m’a parlé au coeur !

 

Qu’importe le pays d’où tu viens, et le temps qu’il t’a fallu pour trouver ton chemin,

C’est le cri de ton coeur qui compte pour Dieu, ce n’est pas la couleur de ta peau,

ni de tes yeux.

Il n’était pas du bon côté le centurion de l’Evangile dans ce pays, dans cette ville qu’il avait pour mission d’occuper, mais il savait se faire aimer même à sa place d’officier et pour sauver son serviteur, il s’est donné de tout son coeur.

Ainsi les dieux du centurion n’habitaient pas la même histoire mais il a changé de mémoire en découvrant l’autre horizon car il a su dire à Jésus, alors que tout semblait perdu :

Si tu le veux, dès aujourd’hui, ton serviteur sera guéri.

On se souvient du centurion qui disait : “Je ne suis pas digne d’oser lui faire un signe et l’accueillir dans ma maison” mais d’autres viendront comme lui de tous côtés, de tous pays, car c’est aux gens du monde entier que la nouvelle est annoncée.

 

Jean-Claude (Pas-de-Calais).

Ancien proclamateur des Témoins de Jéhovah.

 

tiré de la route droite n°33

 

15/08/2009

L'assomption : mensonge et hérésie

L’assomption... Un grand jour de fête pour les idolâtres qui vont pouvoir aller promener leur statue de « reine du ciel ».  Cette fête n’est pas une fête chrétienne, c’est une hérésie et une superstition de l’église catholique romaine qui a inclus une forme arrangée du culte idolâtre d’Astarté, la reine du ciel de la mythologie phénicienne qui n’est rien d’autre que l’épouse de Baal !

 

assomption

 

 

Ne savez vous pas que les injustes n'hériteront pas le royaume de Dieu? Ne vous y trompez pas: ni les débauchés, ni les idolâtres, ni les adultères, ni les dépravés, ni les homosexuels, ni les voleurs, ni les cupides, ni les ivrognes, ni les insulteurs, ni les accapareurs n'hériteront le royaume de Dieu.” (1Corinthiens 6:9,10)

 

(Texte inspiré de « éclairage évangélique »)

Assomption vient du latin assumere qui signifie « prendre ou enlever ». La vierge Marie selon la doctrine catholique aurait été élevée miraculeusement au ciel après sa mort (dogme défini par Pie XII en 1950 !); jour où les catholiques célèbre la fête le 15 Août.

La croyance en l'Assomption de Marie ne repose sur aucune base scripturaire ni sur aucun texte des premiers temps de l'Église. Au IVe siècle, Épiphane de Salamine souligne que nul ne sait ce qu'il est advenu de Marie à la fin de sa vie. La tradition à ce sujet n'est pas attestée avant le Ve siècle. En Occident, Grégoire de Tours est le premier à en faire mention, à la fin du VIe siècle. Il s'appuie apparemment sur un corpus de textes apocryphes, appelés collectivement le Transitus Mariæ, généralement rattaché au Ve siècle et qui provient peut-être d'Égypte. Faussement attribué à Méliton de Sardes, il est explicitement condamné par Gélase Ier en 495-496, avec d'autres écrits apocryphes. Selon cette tradition, Marie rencontre sur le mont des Oliviers un ange qui lui remet une palme de l'arbre de Vie et lui annonce sa mort prochaine. Marie rentre chez elle et fait part de la nouvelle à son entourage. Miraculeusement, les apôtres reviennent des différents endroits où ils sont partis prêcher, afin de l'entourer. Jésus apparaît entouré d'anges pour recevoir l'âme de sa mère, qu'il confie à l'archange Michel. Les apôtres enterrent le corps au pied du mont des Oliviers. Quelques jours plus tard, Jésus apparaît de nouveau et emporte le corps au Paradis, où l'âme et le corps de Marie sont réunis. 

En Orient, Jean Damascène rapporte la tradition de l'Église de Jérusalem à ce sujet: selon lui, Juvénale, évêque de Jérusalem, se voit demander lors du concile de Chalcédoine le corps de Marie par le couple impérial, Marcien et Pulchérie. Juvénale répond que Marie est morte entourée de tous les apôtres, sauf Thomas, qui est en retard. À son arrivée, quelques jours plus tard, Thomas demande à voir la tombe, mais celle-ci s'avère vide ; les apôtres en déduisent alors qu'elle a été emportée au ciel.

Une autre tradition rapporte que l'Assomption a lieu à Éphèse, dans la maison connue aujourd'hui comme la « Maison de la Vierge Marie », accompagnée de l'apôtre Jean, à qui le Christ, sur la croix, avait confié Marie. La première allusion attestée ne date que de la fin du IXe siècle, dans un manuscrit syriaque qui rapporte que Marie suit Jean à Éphèse et qu'elle y meurt. Les seules autres sources pré-modernes sont trois auteurs syriaques des XIIe et XIIIe siècles.

Donc, pas moins de 3 traditions différentes !?!?

 

Actuellement, dans la pratique des dévotions catholiques, une place immense est faite à la vierge Marie. Il semble que la proportion des prières offertes soit bien d'un Pater pour dix Ave (comme l'indiquent  les grains du chapelet). Les titres que Marie porte dans les litanies sans fin sont caractéristiques: “Sainte Mère de Dieu…,Etoile du matin, Porte du ciel, Salut des infirmes, Refuge des pécheurs, Secours des chrétiens, Reine des anges…”. Voici une citation scandaleuse de Liguori (évêque, 1696-1787):

 

Nous serons exaucés plus promptement en invoquant le Saint Nom de Marie qu'en invoquant celui de Jésus Christ parce que Jésus est un juge auquel il appartient de punir, tandis que Marie est une Patronne pleine de miséricorde…” et encore “Marie est la vraie médiatrice entre Dieu et l'homme…”, “La vrai voie du salut n'est ouverte à personne si ce n'est par Marie, la Porte du ciel…”, “Marie est plus clémente que Jésus-Christ, plus familière avec les pécheurs…”

 

Ces citations, toutes les “litanies”, l'Office de la Vierge et toute la littérature mariale extra Biblique montrent la place extraordinaire supérieur à Jésus Christ que la Vierge (Astarté) prend dans la piété catholique. Nous le voyons aussi par les fêtes nombreuses en son honneur; les plus solennelles sont:

 

1. L'Immaculée conception de Marie (8 décembre). Il s'agit d'une hérésie définie comme dogme et article de foi le 8 décembre 1854 par le menteur PIE IX.

 

2. La Nativité (8 septembre): “Dès sa naissance, elle fut la plus sainte de toutes les créatures et destinée à être la Mère du Sauveur.” Encore une hérésie.

 

3. L'Annonciation (base biblique: Luc 1.26). Annonce par Gabriel de la naissance de Jésus. Mais l'obligation de faire une fête est une loi d'hérétique des adorateurs d'Astarté.

 

4. La Purification (base biblique: Luc 2.21-24). Elle n'en avait pas besoin si elle était née sans péché ! Encore une illusion d'une descendante d'Adam qui n'aurait pas besoin d'un Sauveur = Hérésie supplémentaire.

 

5. L'Assomption (15 Août): “Le corps de la vierge Marie fut élevé au ciel avec son âme.” C'est encore un mensonge, une hérésie de l'imaginaire.

 

En réalité, la Vierge est au centre de la dévotion d'un nombre croissant de fidèles. L'Assomption repose sur un texte apocryphe du IVème - Vème siecle. Cette fête mensongère est célébrée le 15 Août depuis le 17ème siecle. La procession de ce jour est dite “du voeu de Louis XIII”. Là aussi les 12 vrais premiers apôtres de Jésus sont bafoués dans la seule vérité des évangiles. Les évangiles ne font aucune allusion de la mort et de la résurrection de Marie, etc…

 

L'Immaculée Conception fut longtemps très discutée. Thomas d'Aquin n'y croit pas bien sur, alors que Scot y croit. Les Franciscains, puis les jésuites sont les avocats de Marie. Le Concile de Trente laisse la question ouverte. Petit à petit, la fausse doctrine des immaculistes gagnent du terrain: puis ils triomphent en 1854. Et voilà l'hérésie supplémentaire agrée dans le monde.

 

Le Vatican a envoyé le Pape Benoît XVI en terre d'Islam pour célébrer à Ephèse mercredi le 29 novembre 2006, devant la soit disante petite maison de pierre où aurait vécu et serait morte la mère de Jésus-Christ (selon une des traditions). Le Pape a rappelé que: “ Marie était également aimée et vénérée par les musulmans.”

Alors que les musulmans ne croient même pas à la crucifixion de Jésus et Sa résurrection, comment veulent-ils croire à la résurrection d'une immaculé conception ?…décidément le Catholicisme est un parfait mensonge de porté politique mondiale!

 

Pour en arriver là, l'Eglise Catholique nous paraît avoir dévié, de l'antique Eglise apostolique, par un progressif et lent abandon de la simplicité primitive.

 

Le coup le plus dur porté à l'Eglise fut l'entrée massive des païens et leurs coutumes, après l'Edit de Milan, au IVème siecle. Le grand péché de l'Eglise Catholique, c'est d'avoir voulu prendre la place de Jésus Christ, en prétendant être son corps; c'est d'avoir mis indûment l'accent sur les pratiques extérieures et d'avoir oublié l'Esprit de l'Evangile. C'est ainsi que se développe un christianisme de façade, qui n'est pas un hommage au véritable, mais une trahison qui n'est plus que de la comédie et sorcellerie. On porte le masque de la joie, mais sur un visage ravagé par les soucis. Le christianisme catholique oecuménique est devenu de la sorte une “religion” installée, mais qui n'est plus qu'un ensemble de formes, de paroles et d'habitudes. Il n'est plus différent des autres religions, telles le bouddhisme ou l'Islam.

 

Nous protestants, nous croyons que le christianisme évangélique doit revenir à cette sobriété, à cette pureté des origines par le Saint Esprit, l'onction qui révèle le Fils de Dieu.

 

12/08/2009

Réveil mondial ?

Le retour de Jésus-Christ sera-t-il obligatoirement précédé d’un réveil mondial ?

Par Samuel Foucart (topchrétien)

 

reveilAvant tout, je crois qu’il faut d’évacuer une première question : Le Christianisme du vingt et unième siècle croit-il encore au retour de Jésus-Christ ? Pour certains, cela relève de la science fiction ; pour d’autres, c’est une vérité biblique très secondaire, ils ne comptent que leur immédiat ; pourtant, cette vérité figure nombre de fois répétée dans le Nouveau Testament, et vous la trouvez dans le credo catholique comme étant une affirmation de la foi chrétienne, je cite : « Crucifié pour nous sous Ponce Pilate, il souffrit sa passion et fut mis au tombeau. Il ressuscita le troisième jour, conformément aux Écritures, et il monta au ciel ; il est assis à la droite du Père. Il reviendra dans la gloire, pour juger les vivants et les morts et son règne n'aura pas de fin… » Credo symbole de Nicée.

 

Avant de réponse à la question qui me sert de titre, je voudrais aussi évacuer la notion de réveil telle qu’elle est envisagée trop souvent ! C'est-à-dire un « truc magique » qui va nous tomber dessus du ciel, et qui va régler tous nos problèmes, remplir nos églises, et changer le visage et le comportement de nos adversaires à notre égard ! Pure utopie ! Jamais la Bible ne parle d’un réveil dit « spirituel » de ce genre-là, c’est du rêve, de la poudre aux yeux, voire, pour certains, du mensonge organisé ! C’est aussi de la paresse spirituelle. Croire cela nous évite de vivre ce qui conduit à un vrai réveil : « Réformez vos œuvres et vos voies » (Jérémie 26.13) ! C'est-à-dire changez de comportement ; reprenez le chemin de la piété personnelle et quotidienne ; retournez dans vos réunions de prières ; revenez au Dieu vivant et vrai ! Abandonnez vos agissements coupables ! Redonnez à Dieu la première place dans votre vie ! Voilà ce qui conduit à un réveil personnel, tel qu’il est décrit souvent dans la Bible, par exemple en 2 Chroniques 36.22, où le réveil est personnel, ou encore en 2 Chroniques 33.12-14, là encore un réveil personnel qui conduit à des bouleversements sur la nation.

 

Alors, le retour de Jésus, sera-t-il précédé d’un grand réveil universel, promis par tels évangélistes, ou certains pentecôtistes en particulier, mais accrédité par aucune base scripturaire ? La réponse est bien entendu NON ! Dieu fait ce qu’il veut, et il est indéniable que dans certaines nations, l’Évangile dame le pion aux religions ancestrales dominatrices, comme au Brésil ou en Argentine, ou bien encore dans de nombreux pays d’Afrique.

 

Que lisons-nous dans l’Évangile alors ? « Quand le Fils de l’homme viendra, trouvera-t-il la foi sur la terre ? » (Luc18.8). Pensez-vous que l’inquiétude de Jésus concerne ici les incroyants ? Bien entendu que non, c’est à propos de son Église qu’il pose cette question, parce que légitimement, c’est là qu’il faut s’attendre à trouver la foi ! Et puis « La charité du plus grand nombre se refroidira » (Matthieu 24.12) ! Voilà encore un trait particulier de la fin des temps, qui n’est pas là pour nous encourager à croire des chimères, mais qui fait partie du tableau réaliste de Jésus décrivant la mentalité animant le christianisme juste avant son retour ! Et que dire de ce fameux texte si souvent attribué à tort aux seuls incroyants : « Ayant l’apparence de la piété mais reniant ce qui en fait la force » (2 Timothée 3.5) ? À votre avis, de qui Jésus parle-t-il ? L’un des signes les plus marquants de l’approche du retour de Jésus est là, sous nos yeux, et nous préférons chercher ailleurs, dans du spectaculaire, alors que l’abandon de la piété par l’Église nous crève les yeux ! Moins de communion personnelle avec Dieu !

 

Enfin, un mot sur l’esprit missionnaire, qui est l’un des traits les plus marquants de ce qui va précéder le retour de Jésus, ce fameux « Alors viendra la fin » (Matthieu 24.14). Aucun missionnaire ne devrait jamais perdre de vue pourquoi il est missionnaire : « Pour annoncer le salut, et ainsi hâter le retour de Jésus, et rien d’autre » ! Aucun organisme missionnaire n’a le droit d’oublier pourquoi il envoie des missionnaires, pourquoi il les soutient, pourquoi il les finance : Avant tout pour favoriser l’accomplissement de cette promesse de Jésus : « Je reviendrai » (Jean 14.3) ! Que les missionnaires soient sur le terrain, à l’étranger, en France, ou bien derrière un clavier d’ordinateur, ou un micro de radio, ou encore une caméra de télévision, peu importe !

 

Voyez-vous, le contexte spirituel précédant le retour de Jésus, et l’annonçant même, ne parle jamais, contrairement à certains « prophètes » en mal d’inspiration, d’un réveil mondial comme signe avant-coureur du plus grand événement à venir pour le monde ! Mais c’est précisément le contraire. Cessons de rêver ; revenons sur terre en attendant le ciel ! Nous avons notre part à faire, et si nous ne la faisons pas, même le Dieu à qui rien n’est impossible, ne la fera pour nous !

 

Samuel Foucart

 

09/08/2009

Intox catholico-islamique

Certains sites islamiques vivent du mensonge et de la haine, je le déplore et je sais que les musulmans honnêtes le déplore également.

Sur base de la seule accusation d'un évêque catholique indien, une campagne de dénigrement des protestants s'est répandu sur les sites islamiques ou catholiques.
Le catholicisme est né d'un mouvement politique issu et dévié du christianisme, c'est ce point commun qui l'unit à l'islam.
Or, l'Inde est un pays qui s'islamise et les catholiques s'associent pour protéger la fuite des fidèles cathos et musulmans qui se convertissent au christianisme évangélique. (Le même phénomène est observable en Cisjordanie.)

Il est effarant de constater combien les médias exposant des vidéos et des preuves sont contestés par les extrémistes musulmans et combien un petit article évoquant les accusations sans preuve d'une seule personne peut être pris en considération par ces même extrémistes...

 

Je vous demande de bien vouloir prier pour ces gens qui répandent ces mensonges soit par naïveté soit par haine, afin que Dieu leur donne le désir de paix.

 

Aucun protestant ne se rendra coupable d'attaque envers quelque religion que ce soit. Les protestants recherchent le dialogue...mais c'est peut-être ce que les extrémistes considèrent comme une attaque ?

 

07/08/2009

Chrétiens et talibans

Pakistan : Les chrétiens visés par les talibans

(Source : Portes Ouvertes France)

 

Que faire face à l’avancée des talibans ? Telle est la question que se posent beaucoup de chrétiens pakistanais. D’autant qu’ils sont parmi les premiers visés par leur violence. Dans la nuit du 21 avril dernier par exemple, des chrétiens pakistanais ont été violemment attaqués par les talibans alors qu’ils effaçaient des graffitis sur la façade de leur église. Plus tôt dans la semaine, les talibans avaient couvert les murs de slogans comme « Convertissez-vous à l’islam » et « Longue vie aux talibans ».

 

Les chrétiens de Karachi, au sud du pays, s’étaient mis au travail quand, d’un seul coup, une trentaine de talibans armés sont apparus. Ils leur ont tiré dessus et sont entrés dans leur maison pour  faire sortir tout le monde. Beaucoup de personnes ont été blessées et deux chrétiens sont morts. Selon un témoin, la police était présente lors de l’attaque, mais n’a rien fait.

 

La persécution contre les chrétiens est parfois très visible, comme dans la vallée de Swat, au nord du pays. Dans les camps de réfugiés, ils sont discriminés. Ils ne peuvent pas planter leurs tentes près de celles des musulmans, ni manger avec eux. L’armée pakistanaise tente de chasser les talibans, mais les affrontements ont déjà causé le départ d’un million d’habitants.

 

La marque des talibans est la terreur. Leur mouvement est né au Pakistan dans les années 1990 et a ensuite gagné l’Afghanistan. Ils imposent la charia et lancent des attaques terroristes contre ceux qui ne vivent pas comme eux. Les chrétiens sont chassés de chez eux, forcés à se convertir à l’islam ou à payer une taxe spéciale en échange d’une protection. Malgré toute cette violence, certains ont décidé de ne pas céder à la terreur et de rester chez eux.

 

* Prions pour les chrétiens victimes de cette attaque et leurs familles.

 

* Prions pour tous ceux qui vivent dans des régions contrôlées par les talibans.

 

* Prions pour que les attaques cessent.

04/08/2009

Pakistan: six chrétiens tués pour avoir "profané" le Coran

Pakistan: six chrétiens tués pour avoir "profané" le Coran

Source : La-Croix.com

 

pakistan_mapUn groupe de musulmans en colère a tué samedi six chrétiens, en a blessé une dizaine d'autres, les accusant d'avoir profané le Coran, et a incendié 40 maisons et une église, dans un village de l'ouest du Pakistan, a-t-on appris de source officielle.

 

"Six chrétiens, dont un enfant, ont été tués et plus d'une dizaine ont été blessés dans ce triste incident", a déclaré par téléphone à l'AFP le ministre des Minorités Shahbaz Bhatti.

 

Il a précisé que les victimes avaient été attaquées par "un groupe de personnes" dans le village de Gojra (160 km à l'ouest de Lahore).

 

"Des individus ont accusé les chrétiens d'avoir profané le Coran", a-t-il ajouté, précisant que ces accusations étaient "sans fondement".

 

Il n'a pas donné de précisions sur ladite profanation.

 

"Les morts sont tous des chrétiens. On m'a dit qu'ils avaient été brûlés vifs", a poursuivi le ministre.

 

Un affrontement entre chrétiens et musulmans avait éclaté fin juillet dans le village à propos du Coran, et avait été par la suite résolu, selon la police.

 

Les tensions ont refait surface samedi, avec l'attaque contre la communauté chrétienne et l'incendie des bâtiments.

 

"Selon nos informations (...) il s'agit du même différend", a déclaré le chef de la police locale, Inkisar Khan.

 

La télévision pakistanaise a montré la police utilisant des gaz lacrymogènes pour disperser la foule en colère.

 

Profaner le Coran est passible de la peine de mort au Pakistan, où l'Islam est la religion dominante.

 

Les chrétiens, qui représentent moins de 3% de la population, affirment que les lois anti-blasphème sont utilisées pour exercer des représailles sur leur communauté.

 

01/08/2009

Lenny Kravitz croit en Jésus

Lenny Kravitz croit en Jésus

 

lenny_kravitzLe chanteur confesse sa foi dans les colonnes du magazine “Zeit”

 

Le chanteur américain Lenny Kravitz est connu pour ses chansons rock funky comme "Fly Away". Qu’il soit un chrétien convaincu est moins connu du public. Dans les colonnes du magazine «die Zeit», Kravitz parle de la façon dont un rêve l’a conduit à la foi en Dieu.

 

Dès l’âge de cinq ans, il a toujours rêvé d’être enterré vivant un jour. Aujourd'hui à l’âge de 44 ans, il raconte: «Le rêve commençait toujours par la même scène : j’étais étendu dans la tombe et la terre tombait sur mon cercueil. La peur me gagnait, non pas parce que j’étais inhumé, mais parce que ma vie prenait fin là. J'avais seulement cinq ans. J'ai commencé à penser à ce qu'il en était de la mort». Il conclut: «L'âme vit éternellement». Kravitz a interprété le rêve comme «sa première expérience spirituelle». «Je suppose que c'était une façon pour Dieu de me dire: Il y a encore plus. Je crois que grâce à cette expérience je me suis mis en quête. Cette quête m’a conduit à Jésus-Christ».

 

Kravitz est le fils d'un producteur de télévision juif ukrainien et d'une actrice des Bahamas. «Notre famille était à cheval entre plusieurs religions, d’un côté juive, de l'autre chrétienne. J'ai grandi entre deux cultures». Il reconnaît toutefois que ses parents ne l’ont pas confronté outre mesure à la foi, raconte-t-il.

 

Dans le magazine «die Zeit", il explique: «Par ma foi en Dieu, parce que je l’accueille comme mon sauveur, alors j’ai en partage la vie éternelle. On ne peut pas l’acheter ni l’atteindre par un effort de volonté. Elle est un cadeau. Dieu nous a donné tout ce dont nous avons besoin pour survivre et nous développer. Nous avons un esprit qui a la possibilité de tout faire ou presque. Tout ce que nous nous imaginons, nous pouvons l’atteindre. Je crois que beaucoup de grands exploits prennent naissance dans des rêves. Une flamme brûle en toi qui peut changer le monde. Ou ton propre petit monde. De là ce besoin de voir ce rêve devenir quelque chose de spirituel. Il doit venir de Dieu».

 

Chansons avec un contenu chrétien

 

En plus de hits tels que "Fly Away", rendu célèbre en Allemagne notamment par une publicité TV, Kravitz a composé de nombreuses chansons, qui expriment sa foi ou encouragent la foi. Dans la chanson "Beyond The Seventh Sky", par exemple, il chante: «Prends ma main et viens avec moi, je parle de la lune, des étoiles et du ciel, je parle de toi, de Dieu et de moi, allons là où la vie a été formée, là où Jésus est né». Dans "Believe", on peut lire: «Le Fils de Dieu est dans ton visage, il nous offre une grâce éternelle. Si tu la veux, alors crois. Aie confiance en Dieu, et tu vas le voir un jour». En 2004, il a publié l'album "Baptism" (baptême). Dans la chanson "God is Love" ("Dieu est amour") le refrain laisse entendre que "Dieu aime chaque être humain, aussi a-t-il donné son fils». En outre, dans la chanson "The resurrection" ("La Résurrection"), il indique à propos de Jésus : «la résurrection veut nous dire qu’il revient ramener à lui toutes ses âmes».

 

29/07/2009

Corée du Nord : Une chrétienne exécutée en public pour avoir distribué la Bible

Corée du Nord : Une chrétienne exécutée en public pour avoir distribué la Bible

Source : kipa-apic.ch

 

coréedunordPyongyang, 26 juillet 2009 (Apic) Le régime nord-coréen a exécuté en public une femme chrétienne, accusée de distribuer des exemplaires de la Bible et d’espionnage pour les Etats-Unis et la Corée du Sud. Le fait a été rendu public par un groupe de militants de la Commission enquête sur les crimes contre l’humanité de la Corée du Sud à Séoul.

 

Ri Hyon-ok, âgée de33 ans, a été exécutée le 16 juin dernier à Ryongchon, une ville du nord-ouest, près de la frontière avec la Chine. Le jour suivant, ses parents, son mari et ses trois enfants ont été confinés dans un camp pour les prisonniers politiques dans le nord-est de la ville de Hoeryong.

 

Le rapport de la Commission montre une photo de la carte d’identité de la femme émise par le gouvernement de la Corée du Nord, preuve de son exécution. A la Corée du Nord la liberté religieuse est toujours bafouée.

24/07/2009

Mauritanie : Un chrétien assassiné après des menaces

Mauritanie : Un chrétien assassiné après des menaces

Source Portes Ouvertes 08.07.2009

 

leggettChristopher Leggett a été agressé et tué à Nouakchott le 23 juin. Professeur d’informatique et de langues, il était très apprécié et reconnu par ceux qui le côtoyaient, chrétiens ou non. Il semble que ce soit précisément ce témoignage qui ait motivé la violence : un communiqué d’Al-Qaeda a revendiqué le crime, l’accusant de « prosélytisme ». Quelques mois auparavant, des menaces précises avaient été publiées à son encontre. Christopher laisse derrière lui sa femme Jackie et 4 enfants âgés de 15, 13, 12 et 8 ans.

 

Les obsèques ont eu lieu dans le Tennessee aux Etats-Unis. Le père de Christopher a déclaré durant la cérémonie : « Nous gardons espoir, Chris n’est pas mort en vain. Nous croyons que cette tragédie peut pousser beaucoup de gens à mieux témoigner  de l'amour de Dieu. » La famille de Chris a également affirmé qu'elle pardonnait aux assassins.

 

En Mauritanie, la loi interdit de manifester un quelconque intérêt pour l’Evangile, et a fortiori de se convertir à Christ. Pour un citoyen mauritanien, devenir chrétien signifie être rejeté par son entourage et faire face à d’importantes pressions. (source : agence Compass Direct)

 

* Prions pour la famille de Christopher Leggett. Que le Seigneur lui montre à quel point Il est présent et l'aime.

 

* Prions particulièrement pour son épouse qui se retrouve seule avec quatre enfants.

 

* Prions pour que ce pays reste paisible et ne connaisse pas une montée du terrorisme.

 

Leggett_lrg

 

 

21/07/2009

Football et religion

La FIFA met hors jeu la religion

(Source : Top Actus)

 

Faut-il interdire aux joueurs de se prosterner ou de faire le signe de croix après avoir marqué un but ? Le président de la fédération danoise de football, qui n’a pas aimé la joie très religieuse des joueurs brésiliens après leur victoire en Coupe intercontinentale, le pense… Des religieux saoudiens pensent comme lui…

 

jesusfootballLa Fédération internationale de football n’aurait pas aimé la joie exprimée avec une grande ferveur religieuse par les joueurs brésiliens après leur victoire sur les Etats-Unis en finale de la Coupe intercontinentale 2009 en Afrique du Sud. La longue scène des joueurs et des dirigeants brésiliens en cercle dans le rond central faisant des louanges à Jésus a choqué le président de la fédération danoise de football qui aurait saisi la FIFA. Celle-ci aurait envoyé un courrier aux Brésiliens pour leur demander de modérer quelque peu l’expression de leur foi religieuse sur les stades. Certains affirment que la Fédération internationale de football aurait adressé un «sévère avertissement» à l’équipe du Brésil et qu’elle s’apprêterait à «légiférer» pour interdire les signes religieux ostentatoires sur les terrains de football. Sur le site officiel de la FIFA on ne trouve pas la moindre trace d’un tel avertissement. Par contre, la protestation du responsable de la fédération danoise, Jim Stjerne Hansen, est bien réelle. Le responsable danois a trouvé que l’expression de ferveur religieuse des Brésiliens a duré trop longtemps. «Un tel niveau de confusion entre la religion et le sport n’est absolument pas acceptable… Nous ne laisserons pas les considérations politiques et religieuses investir les stades». Les joueurs brésiliens sont-ils vraiment fautifs ? Il faut d’abord relever que jusqu’à présent les signes religieux effectués par les joueurs après avoir marqué un but – signe de croix ou prosternation pour les joueurs musulmans – ne suscitent pas de réactions négatives.

 

Les Brésiliens et la FIFA

 

Les spectateurs du monde entier seraient-ils plus tolérants en acceptant qu’une joie forte puisse être exprimée par des signes de remerciements à Dieu ? Jusqu’à la protestation danoise, précédée en février dernier par une fatwa de religieux saoudiens, la chose allait de soi.

 

edmilson_04On peut d’ailleurs noter qu’au sens strict, rien dans la réglementation de la FIFA n’interdit de faire un signe à connotation religieuse. Par contre, les joueurs brésiliens pourraient être en délicatesse avec le règlement pour avoir exhibé des T-shirts portant la mention «J’aime Jésus»… En matière de mention, le règlement est très clair. «Les joueurs ne sont pas autorisés à porter sous leur maillot des vêtements affichant des slogans ou de la publicité. L’équipement de base obligatoire ne doit présenter aucune inscription politique, religieuse ou personnelle». Un autre article précise que les «organisateurs de la compétition doivent sanctionner les joueurs levant leur maillot pour laisser apparaître des slogans ou de la publicité. Les organisateurs de la compétition ou la FIFA sanctionneront l’équipe du joueur dont l’équipement de base comportera des messages politiques, religieux ou personnels». On ne sait pas si la FIFA escompte sanctionner les Brésiliens pour les T-shirts mentionnant leur amour à Jésus, mais c’est bien la seule chose, en l’état actuel du règlement, qui pourrait être reprochée aux joueurs brésiliens. A moins que la FIFA n’édicte une nouvelle règle précisant clairement que faire le signe de croix ou se prosterner sont interdits sur le terrain.

 

M. Saâdoune

18/07/2009

Tour de France...de la Bible

Tour de France de la Bible

Source : TopInfo

 

En France, pour la troisième année consécutive, une équipe de chrétiens évangéliques guidée par l’évangéliste Eugène Rard, organise en parallèle du Tour de France cycliste, le Tour de France de la Bible.

 

Du 4 au 26 juillet, de Monaco à Annecy, une voiture surmontée d’un panneau géant fait la promotion de la Bible, le livre de tous les records.

tourfrance-bible-1

 

15/07/2009

Codex Sinaiticus sur Internet

Sur Internet, les 800 pages de la plus ancienne des Bibles, le "Codex Sinaiticus", ont été numérisées et ce manuscrit vieux d'environ 1.600 ans est désormais consultable dans son intégralité, a annoncé la British Library. "C’est l'un des plus grands trésors écrits du monde", a déclaré le Dr Scot McKendrick.

 

Site en 4 langues : Anglais, Allemand, Grec et Russe.

http://www.codexsinaiticus.org/en/

main_image

 

12/07/2009

Congo-Brazzaville : Un pasteur évangélique candidat président de la république

Congo-Brazzaville : Un pasteur évangélique candidat président de la république

Source : Journal Chrétien par Jean Paul BWANA ,

 

kounkouUn des acteurs majeurs de la réflexion sur la laïcité en France, Me Dominique est de ceux disposés de lutter pour sortir demain le congolais de son désarroi et de sa misère récurrente dans lesquels l’ont plongé les 20 ans de règne sans partage du président sortant, Dénis Sassou Nguesso. Membre de l’opposition politique au président sortant, le pasteur Dominique s’est vu son passeport bloqué pendant plus de 2 heures dans les locaux de la DGAE, organe congolais chargé des affaires électorales. Une de victimes des actes de tricherie préélectorale du camp du pouvoir en place, Dominique dénonce les manoeuvres dilatoires des hommes du pouvoir qui ont confisqué toute l’administration publique dont les agents ont été transformés en agents de propagande du candidat du parti au pouvoir. A travers sa conférence de presse toujours d’actualité tenue en date du 6 avril dernier à Paris et au cours de laquelle il a eu à procéder au lancement officiel de sa campagne électorale, Dominique Kounkou a eu à passer au peigne tout le contour de la pesanteur des années du pouvoir Sassou à la base du marasme congolais.

09/07/2009

Michael Chang et Mary Pierce

Michael Chang, premier Chrétien à remporter Roland Garros

(Journalchretien.net )

 

Michael Chang, ancien numéro 2 de tennis, explique qu’il est devenu chrétien quelques mois avant le tournoi de Roland-Garros de 1989 qu’il a remporté à l’âge de 17 ans. « Je suis en revanche devenu chrétien avant de disputer Roland Garros cette année-là... et Dieu m’a donné la force de terminer le match. », explique-t-il dans une interview parue cette semaine aux Etats-Unis. Chez les femmes, Mary Pierce est devenue en 2000 la première chrétienne (évangélique) à remporter Roland-Garros.

 

Droitier avec un revers à deux mains, un physique atypique et un formidable jeu de jambes, Michael Chang est un joueur de tennis mondialement connu. Il a gagné lors de sa carrière 34 titres, dont celui de Roland-Garros en 1989.

 

Il avait réalisé l’exploit de battre en huitièmes de finale Ivan Lendl, numéro un mondial à l’époque, avant de s’imposer en finale contre Stefan Edberg en cinq sets (6-1, 3-6, 4-6, 6-4, 6-2) devenant alors le plus jeune vainqueur du tournoi parisien, à l’âge de 17 ans et trois mois.

 

Michael Chang a confié au Los Angeles Times qu’il a failli abandonner la partie contre le champion du monde Ivan Lendl, mais que Dieu l’a convaincu de tenir ferme.

 

« J’ai ressenti une conviction de Dieu qui m’a fait comprendre que je ne devais pas abandonner », explique Michael Chang. « Et Dieu m’a donné la force de terminer le match », précise-t-il.

 

Quand un journaliste lui demande s’il a toujours été croyant, il donne quelques lui explique qu’il est devenu chrétien avant Roland-Garros. « Quand vous voyez l’impact de Dieu sur votre vie, il est facile de croire », dit-il au journaliste. « Je suis en revanche devenu chrétien avant de disputer Roland Garros cette année-là », déclare le champion de tennis.

 

Mary Pierce a pour coachs la Bible et Jésus

La française Mary Pierce a connu une véritable renaissance après sa conversion au christianisme. Depuis elle témoigne de sa foi avec simplicité mais conviction, sur les courts comme en dehors ...

 

pierceElle arrive, décontractée et souriante, en grande discussion avec une amie accrochée à son bras. David, son frère et entraîneur, la précède. Il pose ses raquettes à l’arrière de la petite Citroën C3 gris métallisé de sa soeur, notre point de rendez-vous. Franche poignée de main. Un grand soleil baigne les allées de Roland Garros. Ce serait dommage de s’enfermer dans un bureau, non ?, remarque la numéro 6 mondiale. Direction le court central. Les 15000 fauteuils sont encore recouverts d’un plastique vert. En contrebas, des gamins jouent sur la terre battue, les lignes blanches n’ont pas encore été tracées. Le tournoi le plus prestigieux de la planète commence dans quelques semaines à peine. Sur trois finales, la Française née à Montréal en a remporté une, en 2000 ( elle a aussi remporté le titre cette même année en double ). Le public la redécouvre cette année-là. Oubliée la jeune fille aux grosses lunettes et mal dans ses baskets, qui avait perdu une première finale en 1994 : Mary est souriante, apaisée ... et jouant chaque match avec un chapelet autour du cou. Elle s’y accroche, le sert dans son poing entre les échanges. Ce chapelet m’avait été offert par mon ex-fiancé, un joueur de base-ball portoricain. J’allais me marier avec lui ..., se souvient-elle assise sur une marche en béton des gradins.

 

Je gagnais des tournois mais je me sentais vide

 

Mary fait une queue-de-cheval de ses longs cheveux blonds tout en se remémorant cette année 2000. J’étais très connue, je gagnais des tournois et beaucoup d’argent ... Aux yeux du monde, j’avais tout pour être heureuse. Mais moi, je sentais que je n’avais rien, que j’étais vide, que quelque chose me manquait. Elle cherche alors la paix intérieure dans le bouddhisme, dans le New Age et ses énergies. Plus jeune, elle a pourtant été élevée dans la foi catholique : école catholique, messe tous les dimanches en famille, première communion ... Mais à l’école, on ne m’a jamais appris quoi que ce soit sur Dieu. Et je ne comprenais rien à la messe. Lors d’un tournoi, elle rencontre Linda Wild, une joueuse américaine du circuit professionnel. J’ai senti qu’elle était différente. Tout le monde se moquait d’elle parce qu’elle était toujours souriante, heureuse, bien. On a commencé à passer du temps ensemble, elle m’invitait souvent à dîner. Grâce à sa nouvelle amie, Mary découvre qui est Jésus, qu’il est mort pour ses péchés, qu’elle est pardonnée, qu’elle a la vie éternelle. Pour moi, c’était ... waouh !!! s’exclame la championne. Mais il faut encore faire le grand saut de la confiance et de l’abandon total en Dieu. Ce sera pour Mars 2000, en Californie. Je me souviens très bien de ce matin-là, de cette chambre d’hôtel. J’avais perdu mon match deux jours avant. Dans ma vie, c’était de pire en pire. J’étais tombée très, très bas. Je suis sortie de mon lit et je me suis dit : J’arrête d’essayer de mener ma vie moi-même car cela me mène à rien. Soit ça me fait du mal, soit j’en fais aux autres. Et j’ai choisi de donner ma vie au Seigneur. Je lui ai dit : désormais, c’est toi qui contrôles.

 

Dans sa nouvelle vie, elle a pour coachs la Bible et Jésus

 

Eliminée du tournoi, la tenniswoman rentre chez elle, en Floride. Dans sa voiture, elle allume l’autoradio. J’ai entendu une voix d’homme qui a commencé à dire : Si vous avez envie de recevoir Jésus dans votre cœur, dans votre vie ... Je ne savais même pas que des radios chrétiennes ça pouvait exister ! Dans son garage, encore installée au volant de sa voiture, Mary commence à prier comme le propose le pasteur à la radio. La révélation par les ondes d’une relation personnelle, unique, entre la championne et Dieu. Elle se confie à lui. Depuis ce jour, je lui appartiens ! Dès lors, un nouveau set du match de sa vie débute. Avec pour coachs la Bible et Jésus. La Bible m’a vraiment touchée. Ce que je lisais me parlait très fort et souvent, je me disais : C’est exactement ce qui se passe dans ma vie. Et sa vie change. Son fiancé, qui ne comprend plus la nouvelle Mary, préfère mettre un terme à leur relation. De son côté, elle trouve la force de pardonner à son père, Jim, un ancien commando de marine, qui a transformé son enfance en un interminable camp d’entraînement. De retour en France depuis Juin 2004, réconciliée avec sa famille, Mary s’est découvert de nouveaux frères et soeurs dans l’assemblée chrétienne évangélique de Chaville, en banlieue parisienne, qu’elle fréquente assidûment. Parfois, des personnes se disent touchées de me voir louer le Seigneur avec un cœur humble, de m’humilier devant lui ... Son renouveau personnel se traduit également dans sa manière de vivre son sport. Avant, je jouais au tennis parce que je m’y sentais obligée. Je voulais être dans les meilleures, ne pas perdre. Mais j’avais du mal à trouver une finalité à ce que je faisais. Aujourd’hui, je sais que Dieu m’a donné « a gift », un talent pour ce sport. Je joue désormais de tout mon cœur pour le glorifier. Et à l’écouter, Dieu s’en sert pour l’enseigner sur bien des choses : A travers ma pratique du tennis, le Seigneur me montre beaucoup de choses applicables à ma vie de foi : la discipline, le courage ... La persévérance également, sur le court comme dans la prière : Moins on prie et moins on a envie de prier. C’est comme avec une personne : si on passe du temps avec elle, on va la connaître mieux et on aura envie de passer toujours plus de temps avec elle.

 

Une fondation pour financer des projets missionnaires

 

Sur le court central, des gamins courent désormais dans tous les sens. Des gradins, ils ressemblent à des petites balles multicolores. Mary les regarde, belle et sereine. Son sweat-shirt tout blanc lui donne un air angélique. Après ma conversion, je pensais que tout serait parfait, que je n’aurais plus de problème. J’ai vite compris que ça ne se passait pas tout à fait comme ça. Mais c’est reposant de savoir que votre vie est entre les mains de Dieu, qu’il est fidèle. Il m’a plusieurs fois montré des choses splendides, alors, comment ne pas lui faire confiance ? Ainsi Mary se sent-elle appelée à servir Dieu dans tout ce qu’elle fait. Pour l’instant, dans le tennis. Quand sa carrière prendra fin, elle souhaiterait se rendre en Afrique, s’occuper des enfants et des personnes âgées. Je suis en train de crée un site Web et une fondation pour financer des projets missionnaires, humanitaires. Je veux être encore mieux utilisée par le Seigneur, conclut en forme de voeu celle que ses mais surnomment parfois « Marthe ». Parce que je veux tout faire, et bien !, explique-t-elle dans un dernier sourire.

 

Benjamin Coste, Famille Chrétienne n°1482

 

07/07/2009

ConnaitreDieu.com, l'unité des Eglises Evangéliques

ConnaitreDieu.com, l'unité des Eglises Evangéliques

logoconnaitredieu_8774

 

Internet, c'est un véritable champ missionnaire de plus d'un milliard et demi d'utilisateurs ; les prévisions sont de l'ordre de trois milliards d'âmes dans les prochaines années ; tous derrière leurs écrans à la recherche de quelque chose de meilleur. À la vue de ces chiffres, nous ne pouvons que nous sentir concernés par ce texte des Évangiles, Marc 16.15 : «Allez par tout le monde, et prêchez la bonne nouvelle à toute la création». C’est pour cette raison que le Top Chrétien a développé, en 2005, sa branche «évangélisation» avec le site ConnaitreDieu.com. Ce site est aujourd’hui une référence pour des millions d'Internautes. En matière de conversions, les résultats sont là et vont croissant. En effet, depuis sa création (2005), plus d'un million de décisions pour Jésus ont été enregistrées, soit, en moyenne, plus de deux mille décisions par jour, ou, pour rester dans les statistiques, une décision toutes les quarante-cinq secondes et ce à travers le monde.

 

"C’est un outil qui correspond à notre temps et qui répond aux besoins de notre génération !"

 

Cet outil ConnaitreDieu.com permet aux visiteurs de découvrir le plan de salut de Dieu ; Jésus y est présenté comme le Sauveur envoyé par le Père ; il est aussi le moyen de comprendre l'urgence du salut en prenant d’abord conscience de la perdition. Le visiteur sera ensuite suivi par un délégué d’une église locale, via le réseau de ConnaitreDieu.com, le but n'étant pas d’obtenir des conversions dites «sauvages», mais d'amener ces personnes nées de nouveau à intégrer une église locale. Ainsi nous avons pour la France un réseau d’églises partenaires, (cent dix à ce jour, avec un objectif de deux cents pour la fin 2009) et ce dans le but de répondre au mieux et au plus vite aux besoins de l’internaute.


ConnaitreDieu.com est un puissant outil inter-dénominationnel, ce qui permet un travail en commun dans l’évangélisation. L’exemple, nous le vivons dans la région de Mulhouse avec pas moins de douze églises partenaires de ConnaitreDieu.com. Ce travail se fait avec les Baptistes, les Mennonites, des Assemblées de Dieu de France, les Apostoliques, les églises Libres et la Fédération des Églises du Plein Évangile de France (FEPEF), avec une découverte de leurs différences culturelles, sociales, générationnelles et ecclésiales, pour un même but, le salut des âmes dans leur région. Pour rester sur cet exemple, un délégué à été choisi afin de coordonner l’ensemble du travail des différentes églises et de répartir les personnes qui auront pris une décision pour Jésus, vers les églises les plus proches.


Vous comprendrez mieux maintenant que l’outil ConnaîtreDieu.com nous place face à nos responsabilités de témoins. Il est de notre devoir d’utiliser tous les moyens pour atteindre les perdus. Chaque croyant, chaque pasteur, chaque communauté, quelle que soit sa dénomination, a ce devoir d’obéir à l’ordre du Christ : «Allez, faites de toutes les nations des disciples» (Matthieu 28.19) !


Bénissons Dieu pour cet outil permettant d'atteindre le plus grand nombre de personnes en un minimum de temps et ce, à moindre frais, le travail missionnaire se faisant derrière un écran (c’est le mien en l’occurrence). Il n’en reste pas moins vrai que nous avons besoin de votre soutien à l’égard de ce ministère à part entière. Vous avez compris que cette évangélisation dite «virtuelle» ne l'est pas tant que cela, et qu’elle se vérifie dans du concret au quotidien !


À Dieu seul soit la gloire !

 

Didier BIAVA

 

 

equipe-connaitredieu-france_1233

de gauche à droite: Séverine, Nathalie, Didier et derrière Xavier

05/07/2009

Un chrétien condamné à trois ans de prison en Chine

Un chrétien condamné à trois ans de prison en Chine

 

shiC’est parce qu’il aurait fait imprimer illégalement de la littérature chrétienne que Shi Weihan se retrouve en prison. Le 10 juin dernier, il a été condamné à 3 ans de prison et plus de 15 000 euros d’amende. Shi Weihan a été arrêté en janvier 2008 et relâché pour manque de preuves, avant d’être arrêté de nouveau deux mois plus tard et détenu illégalement jusqu’à ce jour. Chose encourageante, il semblerait que le temps qu’il a déjà passé en prison va être déduit de sa peine. Si c’est le cas, il devrait donc être libéré en novembre 2010.

 

Shi a la possibilité de faire appel dans les 15 jours qui suivent son procès, mais il ne sait pas encore s’il le fera car les procédures sont longues et peuvent durer jusqu’à un an. Selon un de ses amis, s’il ne fait pas appel, il pourrait bénéficier de la liberté conditionnelle à cause de son état de santé. En effet, Shi souffre de diabète.

 

Shi Weihan, 37 ans, est détenu depuis le 19 mars pour avoir publié des bibles et livres chrétiens. Ni son épouse, Zhang Jing, ni ses deux enfants n’ont été autorisés à lui rendre visite depuis cette date. Sa femme a déclaré n’avoir aucune information sur les conditions de détention de son époux. Elle n’a pas non plus été autorisée à apporter de la nourriture ou des vêtements de rechange. Zhang Jing se déclare “très inquiète” au sujet de la santé de son mari, qui souffre de diabète.

 

Les fonctionnaires du Bureau de la Sécurité publique (PSB – police de sécurité politique) sont connus pour utiliser les privations et la torture afin d’extorquer des informations aux détenus.

 

Cette arrestation est à mettre vraisemblablement sur le compte de la campagne d’intimidation des églises non-enregistrées à l’approche des Jeux de Pékin. Propriétaire d’une librairie située près du Village Olympique, Shi n’avait jamais eu de problèmes avec les autorités avant son arrestation le 28 novembre dernier. Il avait été relâché le 4 janvier pour « insuffisance de preuves ». Sa librairie est légalement ouverte, et il n’a vendu que des livres pour lesquels il avait obtenu l’autorisation du gouvernement. Mais vu le manque chronique de bibles, il avait apparemment fait imprimer du matériel chrétien par une autre imprimerie que par la seule autorisée en Chine.

 

Dans un cas similaire, un autre propriétaire de librairie, Zhou Heng, avait été arrêté le 3 août 2007 et placé en détention dans la province du Xinjiang après avoir reçu une livraison de bibles. Zhou a révélé la semaine dernière que toutes les accusations avaient été levées et qu’il était sorti de prison le 19 février, après six mois et demi de détention.

 

Une pétition a été lancée pour Shi Weihan. Faisons pression sur le gouvernement chinois pour qu’il soit libéré.

 

03/07/2009

Nigéria : 4 chrétiens jugés par un tribunal islamique

Quatre chrétiens jugés par un tribunal islamique

(Source : Portes Ouvertes)

 

20090701ng001Lors de leur premier procès qui n’a duré que vingt minutes, Danazumi Ado, Ummaru Ado, Aminu Barau et Talatu Bala n’ont pas eu droit à la parole. Placés dans l'incapacité de se défendre, ils n’ont pu qu’écouter en silence le juge qui leur a formellement interdit de construire leur lieu de culte et de se réunir à nouveau.

 

Les quatre hommes avaient été arrêtés début février pendant qu’ils construisaient leur nouvelle église. Ils avaient décidé de commencer la construction sans demander d’autorisation officielle, car celle-ci n’est pas toujours obligatoire. Mais les autorités de Kano sont de plus en plus exigeantes. Après avoir appris ce qu’ils faisaient, les policiers leur ont demandé d’arrêter la construction et de détruire ce qu’ils avaient déjà bâti. Ils les ont ensuite directement emmenés au tribunal. Un avocat chrétien vient de prendre leur dossier en charge, ils se préparent à faire appel pour la seconde fois et espèrent un verdict différent.

 

Les chrétiens rencontrent beaucoup de difficultés dans les Etats gouvernés par la charia. Quand ils demandent l’autorisation de construire une église, celle-ci leur est très souvent refusée. En parallèle, de plus en plus de mosquées sont construites, la plupart sans permission. La situation est difficile mais les chrétiens persévèrent.

 

* Prions pour ces quatre chrétiens, que le Seigneur les guide dans leurs démarches judiciaires.

 

* Prions pour les membres de cette église qui sont surveillés par la police.

 

* Prions tous les chrétiens vivant dans les Etats du Nigéria gouvernés par la charia.

 

 

 

26/06/2009

Le "parler en langues"

Le "parler en langues"

 

Lorsque de mon séjour à l'Ile Maurice, j'ai visité des assemblées locales et j'ai pu constaté leur belle évolution. Cependant, il reste des communautés qui m'interpellent personnellement.  Si la plupart ont réduit à quasi-néant leur "parler en langue inintelligible", certaines églises continuent de la pratiquer avec un automatisme déconcertant et produisant une sensation de désordre assez désagréable.  Ce bruit désordonné est d'ailleurs une des raisons qui poussent certaines personnes voulant découvrir les assemblées de Dieu à s'enfuir et à ne plus y mettre les pieds.

 

Récemment avec des frères et sœurs de l'église, nous avons évoqué le "parler en langues".  Il se trouve que nous ne comprenons pas ce phénomène de la même façon. Dieu doit certainement être attristé lorsque ses enfants ne parviennent pas à s'accorder.

Je précise d’emblée que cet article représente mes convictions et non une critique envers ceux qui pensent différemment et c’est pour susciter le débat que j’ai voulu l’écrire.  Loin de moi l'envie de blesser et si tel devait être le cas, "Les blessures d'un ami prouvent sa fidélité" (Proverbes 27:6)

 

Si fondamentalement cela ne change rien au salut, dans la pratique, cela a un effet sur la division entre chrétiens, à l'instar de toutes nouvelles dénominations chrétiennes ou toutes nouvelles doctrines qui peuvent induire un comportement de jugement les uns envers les autres.

Par principe de précaution, il est un devoir de tout chrétien de débattre afin de savoir si l'on rate quelque chose ou si l'on est dans l'erreur.

Les premiers chrétiens ont attaché énormément d'importance à l'unité.  Lorsqu'il a fallu compiler les textes chrétiens, le choix des livres s'est porté sur ceux auxquels tous les chrétiens, d'orient ou d'occident, avaient l'habitude de se référer. Il n'était pas question d'avoir plusieurs Bible et risquer d'introduire des livres non inspirés.  Hélas, je trouve qu'aujourd'hui les leaders chrétiens ne sont plus aussi prudents et ce n'est plus le dialogue dans la recherche de la vérité qui prime, mais la recherche du sensationnel.

 

Le "parler en langues" fait partie de ces sujets qui, non seulement divisent, mais créent la polémique.   S’il est clair qu’un pur francophone qui se mettrait à louer Dieu en Vietnamien ne donnerait aucun doute sur l’origine divine, le parler en charabia est une manifestation dont il est permis de douter de l’origine.

 

Problématique

Le "parler en langues" est une traduction d'une expression clairement mentionnée dans la Bible par le grec "glossais lalein".  La problématique ne réside pas dans son existence, mais dans sa perception.  Certains y voyant, entre autres, l'existence d'une langue incompréhensible (une sorte de charabia divin) et d'autres ne concevant que les langues compréhensibles.

En outre, notons que l'expression "parler en langues" est grammaticalement incohérente.  On parle « une langue » ou « sa langue » ou « en langues étrangères », mais « en langues » ??? 

 

Je précise que je fréquente une église qui a le statut d'assemblée de Dieu et qui est donc pentecôtiste.  Je n'ai jamais aimé les dénominations s'accolant (ou se substituant) au terme "chrétien" car elles sont toujours réductrices.  Le pentecôtisme est un mouvement qui est supposé mettre l'accent sur les dons de l'esprit, mais qui, dans la pratique, met surtout l'accent sur le "parler en langues".  Cela se lit clairement dans leurs déclarations de foi et c'est une chose que je déplore car cela occulte les autres dons et cela créé inévitablement un malaise chez tous ceux qui ne parlent pas "en langue(s)".

Mais rassurez-vous, j’aime mon église et ce n’est pas ce détail qui change quoi que ce soit, car aucune église n’est parfaite.

 

Argumentations

 

La pentecôte, une manifestation du St Esprit sur les croyants ayant un impact sur les "non croyants".

 

Le jour de la pentecôte, les apôtres ont "parlé en langues" à l'arrivée du St Esprit descendu sur eux.  C'est le seul passage dans la Bible où ce phénomène est décrit en détail.

 

Que lisons-nous ?

 

Actes 2:1-21 Le jour de la Pentecôte, ils étaient tous ensemble dans le même lieu. Tout à coup il vint du ciel un bruit comme celui d'un vent impétueux, et il remplit toute la maison où ils étaient assis. Des langues, semblables à des langues de feu, leur apparurent, séparées les unes des autres, et se posèrent sur chacun d'eux. Et ils furent tous remplis du Saint-Esprit, et se mirent à parler en d'autres langues, selon que l'Esprit leur donnait de s'exprimer. Or, il y avait en séjour à Jérusalem des Juifs, hommes pieux, de toutes les nations qui sont sous le ciel. Au bruit qui eut lieu, la multitude accourut, et elle fut confondue parce que chacun les entendait parler dans sa propre langue. Ils étaient tous dans l'étonnement et la surprise, et ils se disaient les uns aux autres: Voici, ces gens qui parlent ne sont-ils pas tous Galiléens? Et comment les entendons-nous dans notre propre langue à chacun, dans notre langue maternelle? Parthes, Mèdes, Elamites, ceux qui habitent la Mésopotamie, la Judée, la Cappadoce, le Pont, l'Asie, la Phrygie, la Pamphylie, l'Egypte, le territoire de la Libye voisine de Cyrène, et ceux qui sont venus de Rome, Juifs et prosélytes, Crétois et Arabes, comment les entendons-nous parler dans nos langues des merveilles de Dieu? Ils étaient tous dans l'étonnement, et, ne sachant que penser, ils se disaient les uns aux autres: Que veut dire ceci? Mais d'autres se moquaient, et disaient: Ils sont pleins de vin doux. Alors Pierre, se présentant avec les onze, éleva la voix, et leur parla en ces termes: Hommes Juifs, et vous tous qui séjournez à Jérusalem, sachez ceci, et prêtez l'oreille à mes paroles! Ces gens ne sont pas ivres, comme vous le supposez, car c'est la troisième heure du jour. Mais c'est ici ce qui a été dit par le prophète Joël: Dans les derniers jours, dit Dieu, je répandrai de mon Esprit sur toute chair; Vos fils et vos filles prophétiseront, Vos jeunes gens auront des visions, Et vos vieillards auront des songes. Oui, sur mes serviteurs et sur mes servantes, Dans ces jours-là, je répandrai de mon Esprit; et ils prophétiseront. Je ferai paraître des prodiges en haut dans le ciel et des miracles en bas sur la terre, Du sang, du feu, et une vapeur de fumée; Le soleil se changera en ténèbres, Et la lune en sang, Avant l'arrivée du jour du Seigneur, De ce jour grand et glorieux. Alors quiconque invoquera le nom du Seigneur sera sauvé.

 

Conformément au texte grec, Louis Ségond traduit correctement "lalein heterais glossais" par "parler en d'autres langues" ("hetero" = "différent", donc "heterais" "différentes").  Il s’agit donc de plusieurs langues destinées à plusieurs personnes (et non une langue magique que tout le monde comprendrait). Ils parlent d'autres langues que la leur, et ceux dont c'est la langue maternelle la reconnaisse et sont étonnés.  Ce qui confirme que "les langues sont un signe, non pour les croyants, mais pour les non-croyants" (1 Corinthiens 14:22)

 

Pierre confirme en parlant de la prophétie de Joël. Mais Joël ne parle pas des langues, il parle de prophétiser ! Il faut donc en conclure, d'après Pierre qui cite Joël, que les apôtres seraient en train de prophétiser...avec le don de parler dans d'autres langues afin de toucher les "non croyants". L’événement de la pentecôte serait donc la manifestation du don de prophétie avec le signe des langues.

 

En tout cas, jusqu'ici, aucun élément ne permet d'affirmer que les apôtres parlent une langue inintelligible.

 

L'argumentation des défenseurs de la thèse de la langue inintelligible vient principalement de la première épitre de Paul aux Corinthiens aux chapitres 12 à 14.

 

Commençons par parcourir le chapitre 12 et extrayons-en les allusions au "parler en langues" :

10  à un autre, le don d'opérer des miracles; à un autre, la prophétie; à un autre, le discernement des esprits; à un autre, la diversité des langues; à un autre, l'interprétation des langues.

28  Et Dieu a établi dans l'Eglise premièrement des apôtres, secondement des prophètes, troisièmement des docteurs, ensuite ceux qui ont le don des miracles, puis ceux qui ont les dons de guérir, de secourir, de gouverner, de parler diverses langues.

29  Tous sont-ils apôtres? Tous sont-ils prophètes? Tous sont-ils docteurs? (12-30) Tous ont-ils le don des miracles?

30  Tous ont-ils le don des guérisons? Tous parlent-ils en langues? Tous interprètent-ils?

 

L'expression "parler en langues" du verset 30 se réfère bien aux allusions qui la précèdent aux versets 10 et 28 où l'on dit "diversité des langues" ou "diverses langues".  Il s'agit donc bien de plusieurs langues, mais sans préciser si cette langue incompréhensible en ferait partie.

 

Lisons le chapitre 13 et rencontrons le premier verset litigieux :

 

1 co13:1 Quand je parlerais les langues des hommes et des anges, si je n'ai pas la charité, je suis un airain qui résonne, ou une cymbale qui retentit.

2  Et quand j'aurais le don de prophétie, la science de tous les mystères et toute la connaissance, quand j'aurais même toute la foi jusqu'à transporter des montagnes, si je n'ai pas la charité, je ne suis rien.

 

Compréhension de ces 2 versets : le don le plus accompli des langues, la plus haute éloquence, n'est qu'un vain son sans la charité, idem pour une connaissance parfaitement complète et une foi exceptionnelle.

 

Le texte grec commence par "ean" qui signfie "si" et, certes, dans sa phrase, il évoque, avec ce "si", l'éventualité de parler la langues des anges.  Dans une supposition, on peut dire ce que l'on veut (ex: si j'avais les bras assez longs pour toucher la lune), ce n’est pas pour autant que cette condition soit une réelle possibilité.

Et peut-on affirmer que la langue des anges soit une langue incompréhensible nécessitant l’interprétation d’un autre humain ???  Il me semble que non.  Il y a plusieurs exemples où des anges se sont adressés à des humains et ces humains n'étaient pas face à un charabia...ils comprenaient clairement ce que disait l'ange (exemple dans actes 10 avec Corneille).

Soulignons également que ce verset est l’unique référence biblique à un hypothétique langage des anges.  Je trouve cela un peu léger pour justifier une doctrine qui affirme son expression.

 

Donc ici, l'éventualité de parler la langue des anges est évoquée dans une hypothèse et sans garantie qu'il s'agit d'une langue inintelligible.

 

Il faut aussi considérer la chose suivante : S’il existe une langue des anges, elle doit être toujours la même.  En effet, pourquoi est-il impossible qu’il y ait plusieurs langues angéliques : rappelons que s’il y a plusieurs langues sur terre c’est à cause du péché de l’homme (tour de Babel), or il me paraît plus qu’invraisemblable qu’il y ait du péché aux cieux qui aurait causé une quelconque diversité de langues angéliques. Cette langue angélique est donc une langue unique et donc facilement analysable ! Ce qui n’est pas le cas des charabias désordonnés que l’on entend régulièrement...

 

Passons maintenant au chapitre 14. Ce chapitre évoque la prépondérance du don de prophétie sur le "parler en langues" et contient les règles d'usage des dons au sein d'une assemblée.

Ce chapitre est à considérer dans son ensemble, car il contient de nombreuses particularités. Je vais en considérer 5 :

 

1. Jusqu'alors le mot glossa était au pluriel, mais maintenant dans ce chapitre, nous trouvons 6 versets où il est au singulier (parler en langue) et 5 versets où il est au pluriel comme précédemment.  Paul passe du pluriel au singulier sans difficultés. 

Quels sont ces 6 versets où « glossa » est au singulier :

Verset 2  En effet, celui qui parle en langue ne parle pas aux hommes, mais à Dieu, car personne ne le comprend, et c'est en esprit qu'il dit des mystères.

Verset 4  Celui qui parle en langue s'édifie lui-même; celui qui prophétise édifie l'Eglise.

Verset 13  C'est pourquoi, que celui qui parle en langue prie pour avoir le don d'interpréter.

Verset 14  Car si je prie en langue, mon esprit est en prière, mais mon intelligence demeure stérile.

Verset 19  mais, dans l'Eglise, j'aime mieux dire cinq paroles avec mon intelligence, afin d'instruire aussi les autres, que dix mille paroles en langue.

Verset 27  En est-il qui parlent en langue, que deux ou trois au plus parlent, chacun à son tour, et que quelqu'un interprète;

 

Dans ces 6 versets, chacun peut y voir ce qu’il a envie de voir.  Personnellement, je constate que l’on parle de la langue d’une personne en particulier, mais les défenseurs de la théorie de la langue angélique verront cette dernière.  Voyons s’il n’y a pas de contradiction et prenons les versets 2 et 4 dans leur contexte :

1 Recherchez la charité. Aspirez aussi aux dons spirituels, mais surtout à celui de prophétie.

 2  En effet, celui qui parle en langue ne parle pas aux hommes, mais à Dieu, car personne ne le comprend, et c'est en esprit qu'il dit des mystères.

3  Celui qui prophétise, au contraire, parle aux hommes, les édifie, les exhorte, les console.

4  Celui qui parle en langue s'édifie lui-même; celui qui prophétise édifie l'Eglise.

5  Je désire que vous parliez tous en langues, mais encore plus que vous prophétisiez. Celui qui prophétise est plus grand que celui qui parle en langues, à moins que ce dernier n'interprète, pour que l'Eglise en reçoive de l'édification.

Les 5 premiers versets indiquent très clairement la prépondérance du don de prophétie par rapport à l'expression en langues dans le cadre de leur utilisation au sein d’une assemblée.  Les versets 2 et 4 ne peuvent être qu’une illustration d’une de ces langues sans préciser laquelle. Il n’y a pas d’indice probant permettant d’affirmer qu’il s’agirait de ce charabia divin. Il serait surprenant de la part de Paul d’évoquer ce charabia divin pour en conclure, au verset 5, que c’est à toutes les langues que cela s’applique.

 

2. Le verset 2 parle de « dire des mystères »

« Mystères. » Voilà un terme que l’on m’a déjà présenté dans le but de me démontrer que le parler « en langue » est inintelligible.

Le mot « mystère » est compris d’une certaine manière en français, mais en grec, le terme « musterion » décrit toujours un secret lié à la religion.  Cela exprime la notion de choses pas encore révélées, et non une chose incompréhensible. Pour vous en convaincre, je vous invite à relever tous les versets contenant le mot « musterion » : Marc 4:11, Romains 11:25, Romains 16:25, 1Co 15:51, Ephesiens 1:9, Ephésiens 3:3-4-6-9, etc...

 

Lorsque l’on dit des mystères (choses non encore révélées) dans une langue étrangère, on n’édifie en effet que soi-même et pas ceux qui ne comprennent pas.  Il est donc important d’avoir le don de traduire pour édifier l’église.

 

3. Il est à noter cette mauvaise traduction assez fréquente en 1 co 14:18 où Paul dit qu'il "parle en langue(s)?". Beaucoup de traductions sont au singulier mais en réalité glossais est au pluriel !

 

Ce verset 18 est absent de ma liste de verset contenant la mention « en langue » au singulier malgré que certaines traductions le traduisent ainsi.  C’est une erreur.  Le terme grec est au pluriel. « panton (tous) umon (vous)  mallon (plus de) glossais (langues) lalo (parle) ».

 

4. Mention d'un extrait d'Esaïe

1co14 :21 Il est écrit dans la loi: C'est par des hommes d'une autre langue Et par des lèvres d'étrangers Que je parlerai à ce peuple, Et ils ne m'écouteront pas même ainsi, dit le Seigneur.

 

Paul cite un extrait que l’on trouve dans sa prophétie des « 6 malheurs » d’Esaïe.  Cet extrait vise la tribu d’Ephraïm et en particulier les sacrificateurs et les prophètes trop ivrognes pour rendre la justice. Dieu répond par la bouche d’Esaïe :

Esaïe 28:11-12  Hé bien! c'est par des hommes aux lèvres balbutiantes Et au langage barbare Que l'Eternel parlera à ce peuple.(...) Mais ils n'ont point voulu écouter.

10 ans plus tard, le royaume d’Israël était dévasté !

 

Relevons que le terme « lèvres balbutiantes » est la traduction de « laghaghei» et ce même terme est traduit par « moqueurs » au verset 14.  Il n’y a donc pas lieu d’utiliser la traduction française pour justifier la thèse de la langue inintelligible. Paul ne s’y est pas trompé et n’a évoqué que le fait de parler d’autres langues, des langues d’étrangers.

 

Chose extraordinaire à constater, c’est que Paul dit « il est écrit dans la loi » !!! Comment un érudit juif tel que Paul peut-il faire une erreur aussi grossière que de confondre la loi avec les prophètes ?

La réponse est simple : Esaïe se réfère à Moïse, qui prédisait la destruction du pays (deutéronome 28 :49-68), pour l’appliquer à sa propre génération. 

 

Quoiqu’il en soit, nous voici face à une référence évoquant clairement le fait de parler des langues étrangères humaines ! Je rajouterai même que la langue « que l’on ne comprend pas » dont parle Esaïe est celle de l’ennemi !

 

5. Il y a cette apparente contradiction des versets 22-23 où le don des langues est destiné aux non-croyants au verset 22 et contesté par les non croyants aux versets 23.

Paul confirme que les langues sont un signe, non pour les croyants, mais pour les non-croyants.  Or, au verset 23, il dit que Si donc, dans une assemblée de l'Eglise entière, tous parlent en langues, et qu'il survienne des hommes du peuple ou des non-croyants, ne diront-ils pas que vous êtes fous?

Ce don des langues est bien pour les non croyants, mais il ne faut pas que tout le monde parle en même temps. Cela introduit les versets suivants qui parlent de l’ordre à respecter pour l’usage de ce don.  L’ordre implique que ce don est contrôlable !

 

Alors que faut-il comprendre par ce "signe des langues" destinés aux incrédules ?  Observons deux cas où ce signes est apparu (Les 2 exemples ci-dessous sont extrait d'un texte de Frédéric legrand):

1.En Actes 2, à la Pentecôte à Jérusalem, qui rencontrons-nous ? Une foule de " Juifs, hommes pieux de toutes les nations qui sont sous le ciel ". On ne peut pas taxer d’athées des gens que la piété et la ferveur spirituelle poussaient à un long, pénible et coûteux voyage qui les faisait monter de leurs pays respectifs jusqu’à Jérusalem pour la grande fête religieuse. S’ils étaient incrédules, ce n’était certainement pas dans le sens de l’athéisme, du scepticisme ou de l’indifférence. Ce n’est pas de ce côté-là qu’il faut rechercher leur incrédulité.

2.En Actes 10, les premiers païens de la maison de Corneille se convertissent. Là aussi le signe apparaît, mais où sont les incrédules ? Il y a bien Pierre, l’apôtre, qui est témoin du phénomène, mais c’est un croyant, lui. A moins qu’il n’ait gardé dans son cœur un coin pour y loger une non-foi. Laquelle ? Une incrédulité latente se rencontre souvent, tapie dans la vie des croyants, sans que pour autant cela les classe parmi les perdus. C’est au croyant Thomas que le Seigneur a reproché une incrédulité d’un type particulier (Jn 20.27). N’est ce pas tout un peuple de croyants qui n’est pas entré dans la terre promise à cause d’une certaine forme d’incrédulité ? (Héb. 3.19).

 

Que faut-il en conclure ?

C’EST DANS LA NATURE MEME DU SIGNE QUE L’ON DECOUVRE LA NATURE DE LEUR INCREDULITE. Le signe, comme c’est écrit, se rapportait aux langues étrangères, c’est-à-dire aux étrangers par rapport aux Juifs, ou aux dialectes étrangers par rapport à l’idiome araméen. Le signe dénonçait ou corrigeait leur non-foi envers ceux qui parlaient des langues étrangères à la leur, c’est-à-dire les païens. Le signe des langues était approprié à cet extraordinaire événement de la Pentecôte qui était l’entrée des gens aux langues étrangères dans l’Eglise qui naquit ce jour-là. Le parler en langues était la proclamation mise en signe de cette grande vérité. Dieu a inauguré ce jour-là un nouveau peuple, un nouveau corps composé de gens qui parlaient l’hébreu et de gens qui parlaient les langues étrangères à l’hébreu, à savoir des Juifs et des païens auxquels Il va donner une nouvelle identité spirituelle : l’Eglise, corps de Christ, dans lequel on ne compte plus en termes de Juifs ou Grecs, Scythes ou Barbares, circoncis ou incirconcis (Col. 3.11). Or, c’est précisément à cela que les Juifs ne voulaient pas croire. Non seulement ils étaient " ... ennemis de tous les hommes, empêchant de parler aux païens pour qu’ils soient sauvés " (1 Thess. 2.16), mais il y avait plus encore. Comme le dit C.I. Scofield dans sa Bible à référence : " L’intention divine était de faire des non-Juifs une entité nouvelle : l’Eglise constituant le corps de Christ formée par le baptême du Saint-Esprit qui fait disparaître toute distinction entre Juifs et non-Juifs... ". L’idée de ne plus être qu’un avec des étrangers, c’était plus qu’ils n’en pouvaient supporter. Tout leur atavisme hébraïque se révulsait rien que d’y penser. C’était pourtant cela qu’ils devaient d’abord comprendre et ensuite admettre. Dieu va leur donner le signe le mieux à même de leur faire comprendre ce qu’ils ne pouvaient pas ou ne voulaient pas croire : Il fait miraculeusement parler les Juifs dans les langues de ces étrangers. Dieu a ainsi mis dans ces langues païennes l’adoration des Juifs.

 

-------------------------------------------------

Je terminerai en vous invitant à lire l’article l'extrait du Los Angeles Daily Times de 1906 ci-dessous et ensuite voyez la vidéo ci-dessous, dites-moi si c'est le Saint-Esprit qui agit...

 

Cet article fait suite au mouvement Azusa street revival ayant donné naissance au pentecôtisme:

"...disgraceful intermingling of the races...they cry and make howling noises all day and into the night. They run, jump, shake all over, shout to the top of their voice, spin around in circles, fall out on the sawdust blanketed floor jerking, kicking and rolling all over it. Some of them pass out and do not move for hours as though they were dead. These people appear to be mad, mentally deranged or under a spell. They claim to be filled with the spirit. They have a one eyed, illiterate, Negro as their preacher who stays on his knees much of the time with his head hidden between the wooden milk crates. He doesn't talk very much but at times he can be heard shouting, ‘Repent,’ and he's supposed to be running the thing... They repeatedly sing the same song, ‘The Comforter Has Come.’

 

Que dit Paul ?...1 co14:27  En est-il qui parlent en langue, que deux ou trois au plus parlent, chacun à son tour, et que quelqu'un interprète;  s'il n'y a point d'interprète, qu'on se taise dans l'Eglise, et qu'on parle à soi-même et à Dieu.

 

Dieu a déjà mis un peu d'ordre depuis un siècle...mais il reste du travail.

 

L’ennemi a trouvé un sujet de division entre chrétiens, il a su l’exploiter et l’amplifier au point que certaines églises en arrivent à des extrémités. 

Pour moi, la manifestation des véritables dons reste très rares à notre époque et dans notre pays.    La Bible parle énormément du don de prophétie, de guérison et l’on n’en voit que très occasionnellement. La Bible n’évoque que dans un seul verset (et dans une hypothèse) une éventuelle langue angélique et l’on entend beaucoup ce charabia... et c’est même uniquement cette doctrine qui est devenue partie incontournable des professions de foi des églises pentecôtistes... C’est très invraisemblable. Pour moi, le don des langues concerne des langues humaines... mais le débat est ouvert, j’attends vos commentaires.

 

 

 

 

Comme écrit plus haut, ces phénomènes visibles dans la vidéo représentent actuellement une minorité.  Veuillez lire dans les commentaires l'avis du pasteur de notre église qui ne cautionne absolument pas les images ci-dessus.

Cependant, force est de constater que les premiers pentecôtistes agissaient de la sorte.  Si Dieu a conduit un réveil aussi "désordonné" avec Azusa, ces églises "désordonnées" ne diront-elles pas qu'elles vivent la même expérience ?

L'église que je fréquente est pentecôtiste, je le répète, mais il n'y a aucune manifestation de ce genre hormi quelques "parler en charabia" à peine audible et qui ne me feront pas quitter mes frères et soeurs que j'aime tant car je suis chrétien avant tout et je ne suis pas là pour les juger.  Je les remercie encore pour les débats constructifs que nous avons eu suite à ma publication.

23/06/2009

Marie ? Censure catholique... suite

Etant à chaque fois censuré lors d'intervention sur des blogs catholiques, je dois en venir à la conclusion que mes questions dérangent les dirigeants de cette communauté... J'ouvre la porte à un débat sur Marie et on me claque la porte sur les doigts.

C'est pourquoi via ce modeste billet, j'aimerais demander à tout catholique de bonne volonté de considérer la présente requête :

Si le culte rendu à Marie est agréé par Dieu, si son statut de médiatrice et de reine du ciel est bien réel, alors il doit y avoir des passages bibliques qui y font référence. Il est inconcevable que l'Esprit qui a conduit à la rédaction et la compilation de la Bible soit le même qui se contredise en admettant un culte idolâtrant une créature (ou un culte des morts) tel que celui de Marie.

Mais peut-être que je lis mal et que ces passages m'ont échappés...si c'est le cas, chers amis catholiques, je vous demande gentillement de me présenter ces passages bibliques qui corroborent vos convictions.

Après tant d'années à attendre une réponse, j'avoue que je suis conforté dans mes convictions... mais restons ouverts.

21/06/2009

Retour de l'île Maurice

Cher lecteurs,

Après un mois passé à l'Ile Maurice dans la famille de mon épouse, me voici de retour sur ce blog.

Pardonnez-moi pour le peu de réponse que j'ai pu offrir car ma connection Internet était désastreuse. Merci à tous ceux qui m'ont écrit dans ma boite mail et que ceux qui attendent encore ma réponse ne s'inquiètent pas, je ferai de mon mieux pour les satisfaire.

 

Comme j'ai eu l'occasion de vous en faire part dans un billet précédent (http://christianisme.skynetblogs.be/post/4967576/ile-maur...), l'ile Maurice est un pays qui ne compte que 10% de musulmans mais qui s'islamise "par la force et par l'argent".

Par la force car cette minorité religieuse est parvenue à imposer une certification halal pour la majorité des produits de consommation. N'essayez pas de trouver de la viande sans label halal au supermarché...il n'y en a plus !

Par l'argent car les gros businessmen sont musulmans et ne donnent du travail qu'aux musulmans. Les contrats ne sont signés qu'avec des pays islamiques.

J'avoue avoir rencontré des musulmans très sympathiques, mais ce sont les fondamentalistes qui donnent le ton.

 

Heureusement, l'évangile est bien préché et les conversions sont impressionnantes. Nous avons rendu visite à quelques assemblées locales qui se développent très bien.

Merci de prier pour le réveil spirituel de ce pays rongé d'une part par l'idolâtrie hindoue et de l'autre par une islamisation radicale.

 

Assemblée de Seenevasen :

PICT2981
PICT2982

 

Assemblée de Vacoas :

PICT3008

 

16/06/2009

Commentaires réactivés

Chers lecteurs,

J'ai le plaisir de vous annoncer que je rentre bientot de l'étranger et que je réactive déjà les commentaires aujourd'hui.  Ils seront soumis à modération jusque dimanche et puis ils seront totalement libres.

Je répondrai a tous ceux qui m'ont écris un e-mail, merci de bien vouloir patienter encore quelques jours.

Que Dieu vous bénisse.

07:29 Écrit par St dans Général | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : jesus, dieu, christ, foi, bible, seigneur, sauveur |  Facebook |

21/05/2009

Censure catholique

Chers lecteurs,

Pour ceux qui aurait suivi un débat mené sur un autre blog catholique, je désirais juste préciser que j'ai une nouvelle fois été censuré. Je tenais à le préciser car je ne voudrais pas que vous pensiez que je renonçais à débattre.  Je subis la censure des catholiques à chaque fois qu'ils doivent présenter une argumentation biblique et ils terminent le débat à leur manière sans octroyer de droit de réponse.

Prions pour eux car j'ai beaucoup de peine à assister au suicide de l'église catholique à cause de leurs leaders qui persistent à se rattacher à des superstitions grotesques et infondées qui discréditent et divisent l'église de Jésus.

 

Je constate que mon message a été finalement publié sous la pression de cette publication (il a été publié bien apres la publication de commentaires ultérieurs)...mais excepté des vomissements de mensonges et des éructations de haine, je n'ai eu aucune réponse à mes questions...

On ne m'y reprendra plus, je ne participerai plus à des débats avec commentaires modérés.

Quant aux commentaires sur ce blog, merci de patienter encore un peu et n'utiliser que la boite à mail à cet effet, car étant à l'étranger, il ne m'est pas toujours possible d'intervenir. Je préfere aucun débat qu'un débat truqué.

19/05/2009

Une stèle mystérieuse fait le lien entre Judaïsme et Christianisme

Voici un article que je pensais avoir publié...mais je m'aperçois que non.  Il date de l'année dernière, mais garde tout son intérêt.

 

Une stèle mystérieuse fait le lien entre Judaïsme et Christianisme

07/07/2008 13:55

 

stèleUne stèle pourrait bouleverser la perception du christianisme des origines en révélant que des Juifs croyaient déjà avant Jésus à la venue d'un messie ressuscité.

 

Une stèle mystérieuse, censée dater du premier siècle avant Jésus-Christ, pourrait faire le lien entre les religions juive et chrétienne. Le chercheur Israël Knohl affirme, en effet, que le texte hébreu décrypté sur la stèle annonce que l'ange Gabriel ressuscitera trois jours après sa mort le "prince des princes" ("sar hasarim"), une formule s'appliquant au messie dans la tradition juive.

 

Selon le chercheur, professeur d'études bibliques de l'université hébraïque de Jérusalem, « ce texte peut constituer le chaînon manquant entre le judaïsme et le christianisme, dans la mesure où il inscrit la croyance chrétienne en la résurrection du messie dans la tradition juive ».

 

Ce texte en hébreu, de nature apocalyptique, se présente comme la "révélation de l'archange Gabriel". Il est inscrit à l'encre sur la pierre, sur 87 lignes. Certaines lettres ou mots entiers sont effacés par l'usure du temps. Dans son analyse, le chercheur se base essentiellement sur le décryptage de la ligne 80, où figurent les termes "dans les trois jours" suivis par un mot à moitié effacé qui, selon le professeur Knohl, signifie "vis", du verbe "vivre".

 

La stèle se trouve entre les mains d'un collectionneur suisse, qui dit l'avoir acquise à Londres auprès d'un marchand d'antiquités jordanien. Elle proviendrait du côté jordanien des rives de la mer Morte.

 

Le professeur Knohl doit présenter son interprétation ce mardi, dans le cadre d'un colloque à Jérusalem pour le 60e anniversaire de la découverte des Manuscrits de la Mer morte.

 

Levif.be, avec Belga.

 

israel_knohl

 

14/05/2009

Le catholicisme et "les fables"

Sur le blog du prêtre Walter Covens figurait une lettre d'un jeune homme adressée au chef de l'église catholique.  Dans cette lettre, il s'appuyait sur des versets de 2Timothée 4 pour le conforter dans ses actions.

Certes, le leader catholique a eu récemment des propos très pertinent, mais il n'empêche que la communauté qu'il représente reste appuyée sur de vieilles superstitions dont elle ne sait pas se défaire.  Ce détournement est clairement mentionné dans cette épître à Timothée et j'ai voulu l'exprimer à notre frère Walter.

Hélas, ce qui devait arriver arriva, le débat a été abrégé avant même de commencer.  Et comme la dernière fois, Walter a mis fin au débat en me censurant.

 

Voici, ci-dessous, l'échange que nous avons eu, et j'invite donc encore une fois nos frères catholiques à proposer des réponses corroborées par des versets bibliques.

 

Stéphane dit :

"ils se donneront des maîtres en quantité et détourneront l'oreille de la vérité pour se tourner vers les fables"

Ce jeune homme catholique qui s'adresse au pape ne voit-il pas dans ce verset les accords politico-religieux du début du catholicisme ainsi que ses déviances ?

Pour séduire les autres cultes, le catholicisme a introduit des fables et s'est éloigné de la sainte doctrine :

Culte de la reine du ciel => Culte de Marie

Mithaïsme => naissance le 25 décembre

etc...

Ensuite les leaders du Vatican ont introduit plein de doctrines non bibliques...Comme le jeune homme se réfère à Timothée, voyons la sainte doctrine au sujet du célibat des prêtres en 1Ti3:1-16 !

 

Cela dit, pour en revenir au principal de l'article, Mr Ratzinger a tout mon respect concernant ses dernières déclarations ultra-médiatisées.

Je continue à espérer qu'un jour, chaque église puisse se défaire de ses doctrines particulières et s'unir autour du point commun qui est notre Seigneur Jésus Christ.

 

Fraternellement

 

Walter dit :

Ce jeune homme ne voit rien de ce que vous voyez, pour la simple raison qu'il n'y a rien à voir. Ce que moi, je vois, c'est que "tous les âges diront la Vierge Marie bienheureuse" (cf. Lc 1, 48 - honi soit qui mal y pense !).

 

L'Église catholique de rite latin n'ordonne prêtres que des hommes célibataires pour la raison qu'il y a une convenance entre la vie et le ministère des prêtres et le célibat. Le célibat des prêtres est fondé sur l'imitation du Christ, sur la fonction du prêtre représentant du Christ tête de la communauté et sur la disponibilité du prêtre au service de l'Église. - Saint Paul estime qu'il est bon d'être célibataire, comme il l'est lui-même, parce qu'ainsi on est davantage libre de "s'occuper des affaires du Seigneur" (1 Co 7,1,7, 8, 32-34). L'engagement pour toute la vie est le signe d'une consécration totale au Christ. Le célibat sacerdotal a ainsi une motivation évangélique et apostolique. Le prêtre choisit de vivre le célibat à l'exemple de Jésus et par son célibat il acquiert une paternité spirituelle.

 

Quant à la naissance de Jésus le 25 décembre, c'est une pure convenance, mais une convenance significative, et l'Eglise catholique n'a jamais prétendu que c'était une vérité historique.

 

Stéphane dit :

Mon cher Walter,

Vous m'invitez à lire 1co 7:1 en espérant que je ne lise pas le verset suivant : "toutefois (...) que chacun ait sa femme, et que chaque femme ait son mari." ! Pourquoi éviter ce verset tout comme ceux de 1ti3:1-16 que vous ne daignez même pas lire ? Seul le verset 8 parle de célibat mais c'est parce que Paul est conscient que certains hommes ne trouveront pas de femmes, il les rassure par le verset 8.

Mais en tout cas, aucun de ces versets ne justifie l'INTERDICTION de se marier !!! L'église catholique a donc décrété une interdiction totalement en opposition avec la Bible.

 

Quant à la bienheureuse Marie, malgré tout mon respect, j'ignore pourquoi le fait qu'elle ait eu le bonheur d'enfanter le christ fait d'elle la reine du ciel et une médiatrice à laquelle on adresse des prières et devant la statue de laquelle on s'agenouille !?

 

Pouvez-vous me donner la justification biblique ?

 

25/12, une convenance ? Vous ne voudriez quand même pas me faire croire que c'est un pur hasard ?

 

Loyauté envers Dieu...loyauté envers une institution... mon choix est fait. Et vous ?

 

Fraternellement

 

Walter dit :

Ce que j'espère ce n'est pas du tout ce que vous pensez. C'est que vous vous aperceviez que vos "réflexions" n'ont rien à voir avec les propos de Charles, ni d'ailleurs avec la Bible telle qu'elle a été vécue par le Corps du Christ depuis bientôt 2000 ans et dont je professe la foi depuis mon baptême en toute loyauté.

 

Stéphane dit :

Cher Walter,

Donc en résumé, vous professez la vrai foi et moi, je me trompe,...eh bien alors corrigez-moi et donnez-moi les références dont j'ai besoin pour m'apercevoir de mes erreurs ! Il est regrettable que les serviteurs de l'église catholique n'ont jamais pu (ou voulu) répondre à ces questions, me laissant ainsi dans mes 'erreurs'...

Quels versets confirment l'interdiction de mariage des prêtres ?

Quels versets confirment Marie médiatrice et reine du ciel ?

 

Avec de simples réponses, je pourrai constater que votre communauté ne s'est pas "tournée vers les fables" !

 

Walter, ne détournez pas "l'oreille de la vérité" : dans les pays où les gens savent lire, l'église catholique ne subsiste que par habitude et les églises se basant sur la Bible montent en flèche ! Tirez-en des conclusions, la loyauté envers Dieu est à ce prix !

 

Redonnez à votre église les moyens de se rediriger. Nous avons 80% de points communs, ne voudriez-vous pas que tous les chrétiens puissent s'unir ? Etes-vous tellement convaincu de ces 20% de divergences au point d'admettre la division de l'église ?

 

Fraternellement

 

PS:Je suis content d'apprendre que vous avez été baptisé à un âge de raison...à moins que vous ne professiez votre foi en couche culotte ?

 

Walter dit :

Je disais donc que vos propos n'ont plus rien à voir avec le contenu de l'article que vous êtes censé commenter, cher Stéphane. Mais vous êtes tellement obnubilé par vos a priori que vous ne vous apercevez même pas de cela. Au contraire, vous faites feu de tout bois pour tirer à boulets rouges sur tout ce qui s'appelle catholique... et vous appelez ça "dialogue" ?

 

Pour apprendre ce que c'est qu'un dialogue constructif, prenez exemple sur Benoît XVI et l'accueil bienveillant, voire chaleureux dont il a bénéficié de la part des autorités jordaniennes, qui n'ont jamais eu l'outrecuidance de l'appeler "Mr Ratzinger", comme vous le faites pour inaugurer vos "réflexions" en vous targuant, ironie suprême, de "tout" votre "respect".

 

Stéphane dit :

Cher Walter,

Je vous pose des questions et vous vous sentez agressé ? Je suis prêt à admettre mes erreurs si vous me donnez les versets que je vous demande et vous contestez mon ouverture au dialogue ?  J'appelle un homme par son nom et vous prenez ça pour un manque de respect et une ironie suprême ?

 

Après que vous m'aurez démontré que le culte de "Marie médiatrice reine du ciel" n'est pas une fable et que l'interdiction du mariage des prêtre n'est pas un "détournement de l'oreille de la vérité", je pourrai commencer à admettre que vous n'êtes pas concerné par les versets qu'évoque Charles, mais vous réunissez toutes vos forces pour faire semblant de ne pas voir mes questions.  Même quand nous sommes clairement au coeur du débat (nous avions discuté sur le post "touche pas à ma mère"), vous ne répondez pas non plus (vous m'aviez même censuré). Que dois-je faire pour avoir une réponse ? Avez-vous seulement une réponse ou avalez-vous sans réfléchir ce que l'on vous a enseigné ?

 

Quelle tristesse de vous voir vous débattre pour sauver l'honneur d'une institution persistant à scier la branche sur laquelle elle est assise...

 

PS:En 2006, nous avons mené une campagne d'évangélisation au coeur de Bruxelles avec le soutien du cardinal Daneels. Merci de bien vouloir considérer cela avant de m'accuser à tort de "tirer à boulets rouges sur tout ce qui s'appelle catholique".

 

http://www.topchretien.com/topinfo/?/11223/impact-de-leva...

 

Walter dit :

Sacré Stéphane !

Vous appelez l'évêque de Rome "Mr Ratzinger", et vous prétendez que c'est du respect ... mais l'évêque de Malines-Bruxelles, lui, vous l'appelez "cardinal" ! Faudrait-il donc que Benoît XVI vous envoie une invitation personnelle pour venir évangéliser le Vatican et donner un cours de bible à la Curie romaine pour qu'il ait une chance d'être appelé par vous au moins cardinal, lui aussi ?

 

Je vous rappelle qu'en son temps, je vous avais déjà exclu des commentaires sur mon blog pour manque de respect. Lorsque vous m'avez voulu gratifier à nouveau de vos "réflexions" il y a quelques jours, je me suis dit: donnons-lui encore une chance ...

 

Mais vu que vous n'arrivez même pas à voir la différence entre le respect avec lequel des musulmans ont reçu notre Saint-Père le Pape Benoît XVI et votre dédaigneux "Mr Ratzinger", comment voulez-vous que je prenne votre manière de lire la Bible au sérieux ?

 

Vous vous déclarez ouvert au dialogue ? Prenez donc la peine de lire le Catéchisme de l'Eglise Catholique, et vous apprendrez, par exemple, ce que je vous ai déjà dit, mais dont vous ne tenez aucun compte dans vos ultimatums : à savoir que la Bible, vous ne l'auriez jamais seulement lue, s'il n'y avait pas eu la Tradition vivante de l'Eglise pour la transmettre de génération en génération jusqu'à vous aujourd'hui.

 

"Ce Catéchisme a pour but de présenter un exposé organique et synthétique des contenus essentiels et fondamentaux de la doctrine catholique tant sur la foi que sur la morale, à la lumière du Concile Vatican II et de l’ensemble de la Tradition de l’Église. Ses sources principales sont l’Écriture Sainte, les saints Pères, la liturgie et le Magistère de l’Église... Il sera aussi d’utile lecture pour tous les autres fidèles chrétiens."

 

http://www.vatican.va/archive/FRA0013/_INDEX.HTM

 

Lorsque vous aurez fait cet effort, je reste à votre disposition pour répondre aux questions bienveillantes que le Saint Esprit ne manquera pas de vous inspirer. Sinon, il n'y a plus que la prière et le jeûne.

 

 

Stéphane dit :

Sacré Walter...

Vous me dites de rester dans le sujet, mais vous persistez à en sortir pour faire mon procès... Nous essayons de voir si l’église catholique n’est pas une institution qui s’est éloigné de la Bible pour se tourner vers des fables (verset cité par Charles) et vous persistez à ne pas vous référer à la Bible pour répondre à mon argumentation...

C’est bien d’avoir transmis la Bible, mais si c’est pour la contredire...

 

Vous voulez donner des titres honorifiques au «pape» à la place de son vrai nom, mais primo, vous ne voyez que ce que vous voulez voir car si vous aviez lu convenablement, je l’ai aussi appelé «pape» malgré que ce soit contraire à mes convictions et à la Bible (Mt 23 :9), secundo, le terme «saint-Père» est un titre réservé à Dieu (Jn17 :11) et vous publiez la lettre de Charles qu'il introduit par ce sacrilège, et tertio, puisque le «pape» est supposé être successeur de Pierre, qu’il soit humble comme lui (actes 10 :26).

Note : Si j’ai précisé le rang de Mr Daneels, c’est pour éviter les confusions vu le nombre de Daneels en Belgique. Quand j’appelle quelqu’un «Monsieur», cela n’enlève aucunement le respect que je pourrais avoir pour lui. Le respect s’impose de lui-même, on ne l’impose pas par des titres ou par des ronds de jambe. Godfried Daneels a tout mon respect pour sa loyauté envers Dieu qui surpasse celle de sa communauté.

 

Je ne compte pas lire le catéchisme car la foi a été donnée aux saints une fois pour toutes (Jude 1 :3), il n’y a aucune écriture ultérieure qui puisse justifier une contradiction de la Bible. Or le catéchisme est rempli de références ultérieures (Lumen Gentium, discours de papes,...)

Si vous ne savez pas me donner des références bibliques, je n’insiste pas, nous en saurons plus au jour de notre mort. Dieu nous tirera les oreilles pour notre manque d’unité.

 

Je vous souhaite bonne continuation avec toute mon affection en Jésus-Christ.

 

Walter dit :

Titre : "Merci, Très Saint-Père !"
Si Charles venait à lire ces tirades, il serait le premier étonné d'en avoir été, bien involontairement, à l'origine, lui qui écrit :

"Je voulais, Très Saint-Père, vous remercier pour votre courage."

Quand les adolescents et les musulmans donnent l'exemple ... à ceux qui se disent chrétiens, et qui prétendent en plus sermonner les autres.

 

Stéphane dit : (Message que Walter a censuré sur son blog)

Walter,
Vous parlez comme un politicien, pas comme un chrétien qui respecte Dieu. 
A chaque commentaire vous avez préféré me juger et me rabaisser plutôt que de vous référer à la Bible pour construire le débat. Il
semble que ce soit le titre que vous êtes si fier d'exposer qui vous a rendu condescendant; en cela, vous ne suivez ni l'ordre de Jésus, ni l'exemple des apôtres.

Vous savez ce que faisait Pierre quand on lui faisait des courbettes ? Il disait "relève toi, moi aussi je suis un homme"(actes 10:26)...mais vous persistez à ne rien entendre...
Le soit-disant successeur de Pierre ferait bien de suivre son exemple; qu'il dise "arrêtez vos courbettes et arrêtez de m'appelez
Saint-Père, je ne suis qu'un homme !".  Mais c'est difficile d'être humble quand le pouvoir monte à la tête...

 

Si j'avais un esprit de division, je vous dirais de continuer car avec une telle attitude, vos fidèles arriveront tôt ou tard chez nous, mais je souhaite vraiment l'unité des chrétiens et que votre église puisse se réformer. Hélas c'est impossible avec des gens qui discréditent la Bible.

 

Je vous plains...

 

(Les réponses à ce débat seront publiées dans ce post)

10/05/2009

Anne, Ex-témoin de Jéhovah

Je reçois ce message de notre soeur Anne, je pense qu'il est important d'en faire part publiquement :
Bonjour je m'appelle anne il y a 13 ans que j'ai quitté les témmoins de jéhovah et je remercie Dieu de m'avoir ouvert les yeux j'y ai perdu mon pere (ça a détruit nos relations)et ma mere en est morte elle s'est suicidée...mon histoire est très longue.mais ce qui est sûr c'est que c'est une des sectes les plus dangereuse car sous un air d'amabilité il vous détruiront à petits feux. vous perdrez le droit de pensser ainsi que votre respect de vous même et des autres,vos amis ,votre famille;mon histoire a été tellement dramatique qu'aucun membre n'a tenter de me réendoctriner.ne les laissez pas franchir le pas de votre porte ...ils sont dangereux,pas les petits predicateurs plein de foi mais les dirigeants:hommes orgueilleux totalitaires et sans compassion ni amour
anne

07/05/2009

PRENEZ MON FILS

Un homme riche et son fils aimaient collectionner des œuvres d’art très rares. Ils avaient tout dans leur collection, de Picasso à Raphaël. Ils s'assoyaient souvent ensemble et admireraient les grands travaux de l'art.
Quand le conflit du Vietnam éclata, le fils partit pour la guerre. Il était très courageux et mourut dans la bataille en sauvant un autre soldat.
Le père fut avisé et fut profondément affligé pour la perte de son seul fils.
Environ un mois plus tard, juste avant Noël, quelqu’un frappa à la porte. Un jeune homme se tenait à la porte avec un large paquet dans ses mains..
Il dit: Monsieur, vous ne me connaissez pas, mais je suis le soldat pour qui votre fils a donné sa vie. Il a sauvé beaucoup de vie ce jour là, et il était entrain de me transporter lorsqu’une balle l'a heurté au cœur et il mourut instantanément. Il m’a souvent parlé de vous, et de votre amour pour l’art.
Le jeune homme lui donna un paquet. Je sais que ce n’est pas grande chose. Je ne suis pas vraiment un grand artiste, mais je crois que votre fils aurait voulu que vous l’ayez. Le père ouvrit le paquet. C’était un portrait de son fils, peint par le jeune homme. Il regarda fixement avec crainte la manière  que le soldat avait capté la personnalité de son fils sur la peinture.
Ses yeux ressemblaient tellement au sien que ses propres yeux se remplirent de larmes. Il remercia le jeune homme et lui offrit de le payer pour la peinture.
Ah non! Monsieur, je ne pourrai jamais rembourser ce que votre fils m’a fait.
C’est un cadeau. Le père accrocha le portrait au-dessus de son manteau. Chaque fois que les visiteurs venaient à sa maison il les amenait voir le portrait de son fils avant de leur montrer tous les autres grandes œuvres qu'il s’était procuré.

L'homme mourut quelques mois plus tard. Il devait y avoir une grande enchère de ses peintures.
Beaucoup de personnes influentes s’étaient réunies, tous excités de voir les grandes peintures et d’avoir l’occasion d'en acheter une pour leur collection. Sur la plate-forme reposait la peinture de son fils.
Le commissaire-priseur martela son marteau.
Nous commencerons l'offre avec l’image de son fils. Qui fera une offre pour cette peinture ?
C’était le silence. Alors une voix au fond de la salle cria,  Nous voulons voir les célèbres peintures.

Sautez celle-ci.  Mais le commissaire-priseur persista. Est-ce que quelqu'un fait une offre pour cette peinture?
Qui commencera l'offre ? $100, $200 ?
Une autre voix en colère cria: Nous ne sommes pas venus pour voir cette peinture. Nous sommes venus pour voir le Van Gogh's, le Rembrandt. Commencé avec les vraies offres! Mais le commissaire-priseur continuait toujours.
Le fils ! Le fils ! Qui veut prendre le fils ? Une autre voix en colère cria: Nous ne sommes pas venus pour voir cette peinture. Nous sommes venus pour voir le Van Gogh's, le Rembrandt. Commencé avec les vraies offres! Mais le commissaire-priseur continuait toujours. Le fils ! Le fils ! Qui veut prendre le fils ?

Finalement, une voix cria du fond de la salle. C'était le jardinier il avait longtemps été au service de l’homme et de son fils.
Je donne $10 pour la peinture. Étant un pauvre homme, c’était tout ce qu'il pouvait se permettre... ' Nous avons  $10, qui offrira $20 ?  Donne-lui pour $10 et fait-nous voir les Maîtres?
La foule devenait en colère ils ne voulaient pas avoir la peinture de son fils. Ils  voulaient un investissement plus dispendieux pour leurs collections. Le commissaire-priseur martela son marteau. Aller une fois, deux fois, VENDU pour $10 !
Un homme qui était assis dans la deuxième rangée  cria, Maintenant laisses-nous voir la collection!

Le commissaire-priseur  posa son marteau. Je suis désolé, mais l'enchère est fini.
Qu’arrive t’il avec les peintures ? Je suis désolé. Quand l’on m’a demandé pour conduire cette enchère, l’on m’avait donné une condition secrète dans sa volonté. Il ne m’était pas permis de dévoilé cette condition jusqu'à  maintenant.

Seulement la peinture du fils serait vendue aux enchères. "Celui qui achèterait la peinture hériterait du domaine entier, y compris les peintures. L'homme qui a pris le fils obtient tout "!

Dieu a donné Son fils il y a 2009 ans afin de mourir sur la croix. Tout comme le commissaire-priseur, son message  aujourd'hui est: Le fils, le fils, Qui prendra le fils? Parce que, vous voyez, celui qui prend le fils obtient tout.
CAR DIEU A TANT  AIMÉ LE MONDE QU’IL A DONNÉ SON  FILS UNIQUE, AFIN QUE QUICONQUE CROIS EN LUI NE PÉRISSE POINT, MAIS QU’IL AIT LA VIE ÉTERNELLE... C’EST ÇA L’AMOUR

04/05/2009

Durban II : Les chrétiens persécutés représentés

Durban II : Les chrétiens persécutés représentés

(portes ouvertes – 22/4/9)

 

arieArie, directeur du département Action diplomatique de Portes Ouvertes international, participe à la conférence sur le racisme de l’ONU, Durban II : « Même si les ONG ne peuvent pas voter, je pense qu’elles ont leur mot à dire » affirme-t-il. Arie compte surtout utiliser les moments informels pour défendre la cause des chrétiens persécutés. Il nous demande de prier pour que Dieu organise des rencontres stratégiques.

 

Certains pays musulmans (dont l’Iran, l’Arabie Saoudite, la Lybie et le Pakistan…) ont tenté d’instaurer le délit de diffamation des religions, mais après d’âpres négociations, ce délit n’apparaît pas dans la déclaration finale de la conférence. Portes Ouvertes s’était joint à 180 organisations non gouvernementales pour dénoncer cette proposition en mars dernier.

 

* Remercions Dieu car le délit de diffamation des religions a été enlevé de la déclaration finale de la conférence. Prions pour qu’il ne réapparaisse pas dans d’autres textes de l’ONU.

 

* Prions pour Arie, que Dieu lui ouvre des portes à la conférence de Durban II pour défendre la cause des chrétiens persécutés.

 

01/05/2009

Les talibans attaquent des chrétiens à Karachi

Pakistan - Les talibans tirent sur des chrétiens à Karachi, mettent le feu à leurs maisons. Graffitis sur les églises : "Chrétiens, convertissez-vous à l’islam"

vendredi 24 avril 2009 ( Point de Bascule)

 

C’est la charia : la conversion, la dhimmitude ou la mort. Tolérance zéro pour les minorités religieuses.

 

PAKISTAN_TALIBAN_GUNLes talibans attaquent des chrétiens à Karachi

 

Six personnes ont été blessées par balles, y compris un garçon de 11 ans qui repose dans un état critique. Les résidents de la région qui a été attaquée se sont cloisonnés. L’attaque est survenue après que des slogans pro-talibans appelant les chrétiens à se convertir à l’islam soient apparus sur les murs des églises.

 

Karachi (AsiaNews) - Des hommes armés ont attaqué hier un groupe de chrétiens à Taiser Town près de Karachi. Ils ont mis le feu à six maisons de chrétiens et blessé trois chrétiens, dont un garçon de 11 ans qui repose à l’hôpital dans un état critique, a dit le Père Richard D’Souza à AsiaNews. Taiser Town abrite environ 750 familles chrétiennes, dont 300 familles catholiques, et fait partie de la paroisse de St Jude dans l’archidiocèse de Karachi.

 

Deux officiels de la police qui ont parlé à AsiaNews sous condition d’anonymat ont dit que Qudoos Masih, l’une des personnes blessées dans l’incident, a déposé un premier rapport à la police de la ville de Sarjani contre des personnes inconnues.

 

La police a confirmé que sept suspects ont été arrêtés en possession d’armes lourdes. La police mène toujours son enquête et ne sait pas qui est derrière cette violence.

 

Un policier a dit que seuls trois chrétiens ont été blessés, dont un mineur qui est dans un état critique. Un musulman du groupe des assaillants a également été blessé.

 

Le père Pervez Khalid, assistant curé de la paroisse St Jude, a déclaré à AsiaNews que personne n’avait été tué dans l’attaque, mais que six personnes avaient subi des blessures par balles.

 

La situation est maintenant sous contrôle, a-t-il ajouté. Des rangers et des policiers patrouillent dans les rues. Mais les gens ont très peur et n’osent pas sortir, en particulier après que la police leur ait conseillé de rester dans leurs maisons.

 

Père D’Souza, curé de St Jude, a visité la région où l’attaque a eu lieu. Là, il a vu des graffitis sur les murs des deux églises de la région, disant « Taliban Zindabad » (longue vie aux talibans), « Islam Zindabad » (longue vie à l’islam), « Christians Islam qabol karo » (chrétiens, convertissez-vous à l’Islam) .

 

Il a également visité les maisons de chrétiens qui ont été incendiées et a constaté que tout avait brûlé, y compris les bibles des occupants.

 

Il a dit qu’hier matin, les gens qui ont vu les graffitis se sont réunis pour organiser une manifestation dans la rue. Dès qu’ils l’ont fait, ils ont été attaqués par un groupe d’hommes armés qui ont mis le feu aux maisons, puis marché le long des rues et endommagé les fils électriques et les compteurs de gaz.

 

« Les hommes qui ont attaqué les chrétiens sont venus de l’extérieur, aucun de nos fidèles ne les connaissait », a déclaré le Père D’Souza.

 

Kiran Sobya, une catholique de 28 ans qui vit dans la région, a déclaré à AsiaNews que la situation était tendue depuis un certain temps. En fait, lorsqu’elle se préparait à partir pour assister à la messe de mardi, elle a appris que le service avait été annulé.

 

Caissière dans une banque, elle n’est pas allée travailler aujourd’hui en raison de la situation tendue. Elle a toutefois confirmé hier que plusieurs femmes et quelques hommes et enfants avaient organisé une protestation contre les graffitis anti-chrétiens sur les murs des églises.

 

La région dispose de trois églises, toutes construites par le gouvernement pour servir les différentes confessions (catholiques et protestants).

 

Le curé de la paroisse catholique ou son assistant se rendent généralement dans la région pour célébrer la messe tous les mardis.

 

Selon certaines sources, la plupart des membres de la congrégation locale sont très pauvres.

 

Voir aussi :

Pakistan - Les chrétiens craignent l’application de la charia dans la région de la vallée de Swat

Pakistan - Un attentat contre la cathédrale de Lahore à Noël a échoué. Chrétiens intimés de se convertir à l’islam, sinon...

Pakistan - Deux jeunes chrétiennes enlevées, droguées, violées, converties de force à l’islam, puis revendues comme esclaves sexuelles

 

 

28/04/2009

Miss Californie

Miss Californie perd sa place de Miss USA à cause de sa réponse contre le mariage gay

 

californiaKristen Dalton, Miss Caroline du Nord, a été élue Miss USA 2009 avant hier soir à Las Vegas. Mais c'est sa première dauphine, Miss Californie, Carrie Prejean, qui fait parler le plus d’elle sur les blogs et les médias américains à cause d'une réponse, qui lui a fait perdre le concours.

 

A chaque élection, les prétendantes à la couronne de Miss USA doivent répondre à quelques questions du jury en direct. Cette fois-ci, c'est Perez Hilton, le blogueur "trash", qui aurait demandé à Carrie Prejean ce qu’elle pensait du mariage du même sexe : "Le Vermont est devenu le quatrième Etat américain à légaliser le mariage homosexuel. Pensez-vous que les autres états devraient emboîter le pas ?"

 

Et la réponse de Miss Californie a causé un certain remous : "Chacun est libre de choisir d’adhérer ou pas à cette loi, mais dans mon Etat, je pense que le mariage doit être entre homme et femme. C’est comme ça que j’ai grandi et c’est comme ça je vois les choses, sans vouloir offenser personne !"

 

Miss Californie ajoute ce jour dans la presse ne pas regretter sa prise de position. Elle dit avoir été "testée par Dieu". Elle a lutté intérieurement mais a finalement décidé de répondre franchement à la question controversée qui lui a sans doute valu de ne pas remporter l'élection de Miss USA. Elle s'est donc déclaré clairement contre la légalisation du mariage gay en Californie.

 

Note personnelle : Bravo Carrie pour votre foi inébranlable.

 

 

25/04/2009

Ex-témoin de Jéhovah

Le témoignage d'un ex-adepte, interview

 

Jacques Luc, ex-Témoin de Jéhovah et collaborateur au CIGS (Contacts et Informations sur les Groupes Sectaires) nous fait part de son expérience en tant qu'adepte.

 

Vous avez été Témoin de Jéhovah durant 41 ans. Qu'est-ce qui vous a décidé à partir?

 

J'ai été élevé par une famille juive. En 1996, j'ai découvert un document rédigé par les Témoins de Jéhovah sur Internet qui montrait un pacte avec Hitler. Mon épouse et moi-même avons été profondément dégoûté. Nous avons vérifié la véracité du document via l'organisation des Témoins de Jéhovah à laquelle nous appartenions. Celle-ci a authentifié le document en nous répondant qu'il fallait voir dans quelles circonstances il avait été écrit. Dès lors, nous avons tout remis en question car ce mensonge pouvait très bien en cacher d'autres. En mars 1997, nous avons quitté les Témoins de Jéhovah sur la pointe des pieds.

 

Etre Témoin de Jéhovah, ça consiste en quoi?

 

C'est l'antithèse complète des autres mouvements chrétiens. Ils font une interprétation de la Bible tout à fait différente et vous disent qu'actuellement, toute la chrétienté a été déformée au cours des siècles. Les Témoins de Jéhovah disent revenir à la tradition ancienne. Evidemment, c'est séduisant et vous êtes fiers de croire comme les tout premiers chrétiens. Ils se considèrent comme une élite qui détient la Vérité unique. N'importe quelle secte vous dira la même chose. Dans la plupart des sectes, il y a également bannissement de l'individu qui part.

 

Les Témoins de Jéhovah n'organisent absolument aucune fête (anniversaire…) car ils disent que c'est d'origine païenne. Pas de transfusion sanguine non plus parce que la Bible interdit de manger du sang. Or, recevoir du sang c'est comme recevoir une nourriture.

 

Qu'est-ce qui vous a fait rester chez les Témoins de Jéhovah pendant 41 ans?

 

Je suis resté chez les Témoins de Jéhovah grâce aux amis que je me suis faits, au mouvement d'élitisme qui règne là-bas, aux responsabilités qu'ils m'ont octroyées, à la convivialité, l'entraide et le nombre d'occupations possibles. Je me sentais valorisé.

 

Lors de la mort de mon père, mes collègues de travail ont été choqués de ne pas me voir à l'église (cela m'était interdit). Cet acte m'a valu un poste à responsabilités au sein de mon travail car j'étais considéré comme quelqu'un qui va jusqu'au bout de ses convictions et qui tient tête. Indirectement, les Témoins de Jéhovah ont fait de bonnes choses dans ma vie.

 

Maintenant que vous avez quitté le mouvement, vous avez gardé des contacts avec les amis rencontrés là-bas?

 

C'est terminé! Ils ne peuvent pas prendre contact avec les adeptes qui partent, c'est interdit! Et si je veux leur parler, ils feront tout leur possible pour m'éviter. Comme dans toute secte, le but de cette règle est de créer un mur entre les ex-adeptes et les adeptes pour éviter toute contamination, c'est-à-dire pour empêcher les ex-membres d'avoir une quelconque influence sur les membres. Effectivement, nous avons appris des tas de choses sur le groupement et ce mur nous empêche d'aller les raconter. Un jour où mon épouse et moi-même étions déjà ex-adeptes, un responsable des Témoins de Jéhovah est venu nous voir pour nous dire que nous représentions aujourd'hui un réel danger pour les autres.

 

Vous vous considérez actuellement comme une "victime" de ce mouvement?

 

Non, car ça m'a apporté des choses. J'ai donné beaucoup de conférences chez les Témoins de Jéhovah et, aujourd'hui, je n'ai pas peur de parler devant mille personnes. Ca m'a donné l'occasion de parler et de m'exprimer. C'est très curieux car les gens qui n'y sont pas restés longtemps se sentent plus victimes que ceux qui y sont restés longtemps.

 

Vous êtes vous senti contraint de faire certaines choses en tant qu'adepte?

 

Oui, ils vous culpabilisent continuellement. Quand vous devenez retraité, on vous fait comprendre qu'il faudrait que vous consacriez plus de temps à aller de porte en porte par exemple. Lors des réunions, on vous dit que vous pourriez faire mieux que ce que vous faites. Ce n'est jamais bien!

 

Si vous êtes catholique et que vous dites que vous n'êtes pas d'accord avec ce que le Pape a dit, ça n'ira pas plus loin. Mais si, en tant que Témoins de Jéhovah, vous exprimez votre désaccord avec les propos du Pape, vous risquez de vous faire exclure. Il faut penser comme le mouvement et c'est bien pour cette raison qu'il s'agit d'un mouvement sectaire. Contrairement à d'autres sectes, il n'y a pas de gourou mais un collège établi aux Etats-Unis qui dicte tout ce que vous devez faire et penser. Et si vous osez critiquer ce collège devant des Témoins de Jéhovah et que vous ne revenez pas sur les mots que vous avez prononcés, on vous éjecte.

 

On pourrait comparer ça à une dictature?

 

Oui, tout à fait! C'est une profonde manipulation mentale.

 

Comment se passe la vie pour vous à présent?

 

Pour moi, mieux! Pour certains, ça se passe très mal du fait qu'ils ont perdu leurs amis et qu'ils n'en retrouvent pas d'autres. Il y a même des tentatives de suicide. Nous avons l'avantage que nous sommes sortis à deux, mon épouse et moi-même, car nous avons pu nous soutenir l'un et l'autre. Nous voulions nous créer un nouveau réseau d'amis. Nous y sommes arrivés car nous avons gardé une certaine croyance. En quittant le mouvement, beaucoup de Témoins de Jéhovah deviennent athés car il ne veulent plus se laisser avoir. En ce qui nous concerne, nous faisons partie d'une nouvelle communauté chrétienne où nous nous sommes fait une multitude d'amis, tout à fait différents des autres. Nous resterons amis même si l'on quitte la communauté. Ce sont des amis beaucoup plus sincères!

 

Est-il difficile d'entrer chez les Témoins de Jéhovah? Non! Est-il difficile d'en sortir? Oui! Parce que vous perdez d'un seul coup toutes vos relations et aussi votre valorisation.

 

Propos récoltés par V.D.

 

Lire également : http://www.aggelia.be/intro.html