05/06/2012

Dhul-i-Qarnayn et chronologie des sourates

Chers amis,

Je n'aime pas cela, mais je suis forcé de devoir modérer les commentaires pour un certain temps.

Depuis quelques temps, j'ai à faire avec deux demeurés musulmans (je pèse mes mots) qui inondent l'espace commentaires d'inepties en tout genre.  J'ai déjà du effacer pas moins de 200 messages insensés !!!

Tout a commencé par deux simples questions en réponse à un commentaire disant que l'islam était "simple".

J'ai demandé de m'indiquer précisément où se trouvait le remblai de Dhul-i-Qarnayn dont parle le coran dans la sourate 18, dont extrait ci-après :

94. Ils dirent : "Ô Zul-Qarnayn, les Yajuj et les Majuj commettent du désordre sur terre. Est-ce que nous pourrons t'accorder un tribut pour construire une barrière entre eux et nous? "

95. Il dit : "Ce que Mon Seigneur m'a conféré vaut mieux (que vos dons). Aidez-moi donc avec force et je construirai un remblai entre vous et eux.

96. Apportez-moi des blocs de fer". Puis, lorsqu'il en eut comblé l'espace entre les deux montagnes, il dit : "Soufflez! " Puis, lorsqu'il l'eut rendu une fournaise, il dit : "Apportez-moi du cuivre fondu, que je le déverse dessus".

97. Ainsi, ils ne purent guère l'escalader ni l'ébrécher non plus.

Ce mur collosal de fer et de cuivre empêche une armée de passer, il doit être gigantesque et donc facile à indiquer sur une carte.  Il s'agit d'un fait "mémorable" selon les termes du coran, j'aimerais donc que l'on m'indique l'endroit afin que j'aille faire un peu de tourisme.

Etant donné qu'il s'agit d'une légende pré-islamique que Mohammed a introduit naïvement dans le coran, les musulmans sont coincés et fuient cette question.

 

J'ai également demandé de me donner la véritable chronologie de la récitation des sourates car sans cela, impossible d'appliquer le principe d'abrogation.  Il existe plusieurs chronologies...impossible de donner une réponse simple et donc de valider la théorie de l'abrogation.

 

J'ai eu donc deux énergumènes qui, plutôt que d'avouer que le coran a introduit des légendes et qu'il contient des contradictions (que les musulmans expliquent par une thèse indéfendable d'abrogation), ont préféré inonder mon blog de messages idiots sans jamais évoquer une seule de mes questions...

 

Je modère donc les commentaires le temps qu'ils m'oublient...ou qu'un miracle se produise et qu'ils répondent...

Je précise que je ne sais hélas pas les bannir du fait qu'ils ont une ip dynamique, je n'ai donc pas d'autres choix.  Je publierai bien sûr tous les autres commentaires.

18:22 Écrit par St dans Général | Lien permanent | Commentaires (12) |  Facebook |

Commentaires

Vous avez bien fait de modérer. J'ai connu ce problème il y a 8 ans et j'avais fait comme vous. Des messages stupides d'une ligne répétés 20 fois, des textes de 3 pages-écran recopiées d'un site web, des messages hors-sujets... Cela rendait les fils illisibles. Par chance, le système permettait de créer des comptes (login/pasword) et d'autoriser (ou bloquer) automatiquement des noms. Les "amis" passaient, les autres enrageaient et ont fini par aller écumer un autre site.

Pour le mur, il s'agit évidement d'un légende. C'est comme la lune en deux morceaux recolés... Ceci dit, je m'intérroge aussi sur notre arche d'alliance et les tables de la lois originelles (gravées sur pierre). Personne ne les a retrouvées. Même si la description est précise, je me demande si les scribes n'ont pas enjolivé eux aussi une révélation bien réelle. Cela n'enlève rien à la valeur du décalogue, bien sûr.

Bon, je vous laisse effacer les messages que les couillons ont du poster depuis hier. Au moijs, vous aurez la chance de rire un peu :)

Écrit par : Pierre | 2012-06-06 à 09.34:54

Répondre à ce commentaire

Bonjour à vous.

Il y a toujours beaucoup de vent sur votre blog. Je n’y étais plus venu depuis bien longtemps à cause de cela.
Moi-même, je fus sous cette emprise de l’obstination, quelle erreur !

Néanmoins, je reste curieux quand il s’agit de croyances, pour mieux comprendre cette étincelle, qui parfois, engendre de gigantesques brasiers dans le monde.

Le grand créateur (si je peux le nommer ainsi pour ne blesser personne) doit beaucoup aimer chacune de ses créatures et créations dans l’univers pour nous laisser ce choix de croire ou non.

Mon opinion me donne une vison en parallèle avec les cultes, une vision plus « universelle », je pense vous en avoir parlé lors d’un précédent passage : « La lumière traversant le prisme des croyances »

Qu’importe la croyance, tant que cela se fait dans cet amour universel de la vie, celle que nous a offert le créateur (la vie)…
Qu’importe le nom que nous humain lui imposons !
Qu’importe les paraboles et prophètes qui enseignent différentes moralités de vies communautaires.
Qu’importe la façon de croire tant que nous respectons la vie et tout être vivant en ce bas monde.

Ce message divin se montre au grand jour depuis que le monde est monde ! Le voyons-nous ? Là où l’humain détruit par les guerres et les pollutions, la nature reprend ses droits, effaçant toutes traces d’imbéciles humains et formant un écosystème à nouveau.
Le message (de la vie ou du créateur) est pourtant clair me semble-t-il ?
« L’amour de la vie ! »

la vie (le créateur) évolue tous les jours, elle ne s’est pas arrêtée il y a trois mille ans sur un bout de papier poussiéreux, mille fois interprétés, mille fois traduits, mille fois source de protestations, jugements et contestations. Mille fois sources de coulée de sang et cause de mort.
La vie continue et continuera encore ici ou ailleurs dans l’univers, sans pour cela entendre la voix des minuscules humains déclarant détenir l’une des vérités spirituelles.(prise des croyances) La vie continue sans véritablement se soucier de la toute petite pensée des humains.

En conclusion :
Je dirais que nos cultes et croyances doivent évoluer et s’adapter à notre époque, à notre avenir, à la VIE tout simplement. Le message tant attendu est là, devant nos yeux, tellement présent que cela semble trop simpliste pour être vrai.

Les mésententes entre les croyants, qu’importe le culte, je dirais que c’est un manque de respect envers cet amour de la vie (le créateur).

Je souhaite la paix entre vous en ce lieu.
Merci de m’avoir lu.

Écrit par : David | 2012-07-06 à 08.48:31

Répondre à ce commentaire

Cher David,
Vous dites "Le message (de la vie ou du créateur) est pourtant clair me semble-t-il ? « L’amour de la vie !"

De quel message parlez-vous ? De votre propre interprétation ? De la conception chrétienne ?
Vous devez pourtant comprendre que certaines religions sont complètement à côté de cela ? Pour convaincre ces derniers, il faudra être plus concret que de vagues interprétations personnelles.

Amitiés

Écrit par : Stéphane | 2012-07-07 à 10.08:29

Répondre à ce commentaire

LA VERITE VIENT DE DIEU
------------------------------------------

Dieu dit : Tu ne tueras pas, tu ne voleras pas, tu ne commettras pas d'adultère. Il ne peut dire Blanc et Noir.

Satan ( ange déchu), Menteur et Homicide dès l'origine et jusqu'à la fin des temps, crie : «  Tuez, pillez, volez, violez les captives.... », Inversion absolue et abominable de la Loi de Dieu ( diable, en grec diabalein, signifie = diviser).
A nos premiers parents Adam et Eve, il mentira deux fois en peu de temps, la première fois pour s'infiltrer dans le couple...  « Ainsi, Dieu vous a défendu de manger les fruits des arbres ... » , ce qui est faux, un seul arbre est interdit car il donne la mort, Eve, naïve , ne voit pas le piège et répond « Nous pouvons manger de tous les arbres, sauf celui qui est au milieu du jardin , ( donc éloigné des autres par Dieu, pour leur bien ), sinon nous mourrons.. » ; alors Satan ( Shatan = adversaire) , va enchainer son deuxième mensonge dans ce dialogue de dupes «  Pas du tout, vous ne mourrez pas, mais Dieu sait que si vous en mangez, vous serez comme Lui, « comme des dieux..  connaissant le bien et le mal... »
On connait la suite, Eve désobéissant et poussant Adam dans le péché d'orgueil et la mort.
Satan a donc révélé son propre péché « être comme Dieu.. »

les faux dieux sont de vrais démons, disaient les Pères de l'Eglise. Satan n'est que le Singe imitateur de Dieu, par exemple l'Archange Gabriel annonça à Marie que Dieu , dans sa deuxième personne : le Fils, s'incarnerait en elle pour sauver les hommes ; le diable fera croire que l'Ange Gabriel est venu parler à Mahomet pour annoncer le contraire, faire l'inverse de la Loi de Dieu, empêcher le salut des hommes.
Or seul Dieu incarné peut s'offrir en sacrifice pour sauver l'humanité que Satan veut perdre dans la damnation éternelle (lui-même est désespéré, comme tous les damnés, car refusant de se repentir , à jamais, par orgueil, d'où sa méchanceté )
L'islam nie la Sainte Trinité : un Seul Dieu en Trois Personnes ; Abraham , au contraire, au chêne de Mambré, se précipita et se mit face contre terre devant Dieu se montrant sous trois formes humaines (Trinité), et dira non pas « Messeigneurs je vous en prie, mais Monseigneur je t'en prie (Genèse 18).. » signifiant bien la reconnaissance de la Sainte Trinité de Dieu : un Seul Dieu en trois Personnes.
Satan , faux allah (le Dieu) ne tolère pas que l'on quitte l'islam, ne supporte pas la Liberté que Dieu a donnée à l'homme, Liberté Absolue, «  Si tu le veux, tu suivras mes commandements.. » , preuve s'il en est, qu'Il a créé l'homme à son image et ressemblance, c'est à dire Parfaitement Libre.
Satan, créature déchue, montre sa haine de l'homme, appelé à prendre la place qu'il a perdue, lui et les autres anges mauvais, dans le Paradis de Dieu, et non pas le répugnant lupanar sexuel et bestial, flattant les bas instincts d'hommes détraqués par sa fausse religion, (quelle est la place de la femme, dans ce cas, sinon d'objet sexuel, une insulte , une moquerie contre Dieu ). Il exige la mort de ceux qui, ayant compris qu'il est Menteur et Tueur dès l'origine, veulent fuir l'islam, cause de régression mentale, intellectuelle, de Terreur, alors que le Christianisme, quand il est fidèle à Dieu, est en tête largement dans le monde, sur tous les plans : intellectuels, physiques, Religieux, artistiques, techniques, agricoles, médicales etc...etc......Comparez, servez-vous de l'intelligence que Dieu vous a confiée ici-bas, ne la méprisez pas ni n'en faites un usage indigne, vous devrez rendre compte à Dieu au soir de votre vie.
On sait avec certitude aujourd'hui que Mahomet n'a jamais existé, on sait que la Sira (vie de Mahomet ) permet soi-disant de comprendre le coran, or, le piège est pourtant là, car pour comprendre la Sira, il faut lire le coran , preuve supplémentaire que toute cette biographie de Mahomet a été fabriquée après le coran, tout comme La Mecque et autres histoires.
Les Imams et autres Islamistes se fâcheront, on les comprend, car avec la Vérité, ils vont perdre leur job juteux et dictatorial ( le blasphème contre le prophète est une de leurs inventions pour tenir les gens par la terreur), le bon Peuple ( immense), revenu de toute l'imposture islamique, leur rira au nez, et viendra tout naturellement à la Vérité de Dieu, le Christianisme, car le coran n'est qu'un tripatouillage de la Bible par des Judéo-chrétiens, totalement démasqués.
Dieu a dit : « Je suis un Dieu d'ordre, pas un Dieu de désordre.. », or au 7ème siècle, des Arabo-musulmans (manipulés) ont amené la ruine partout où ils passaient, semant la mort, le désordre, bref, le contraire de la volonté de Dieu, d'où : régression mentale, intellectuelle, économique, qui perdure encore ( sauf dans les esprits de ceux qui voudraient se débarrasser de ce joug odieux, fanatique, criminel, et trouver la glorieuse espérance chrétienne ; il est regretrable que les Chrétiens soient devenus tièdes, lâches, quasi apostats, chose annoncée dans la Bible,, comme le dénonce courageusement Saïd Oujibou dans la rue, un soir de Noël).
Il n' y a qu'un Seul Dieu, en Trois Personnes : Père, Fils, Saint-Esprit, la Vierge Marie n'est pas Dieu (mensonge du diable qui la hait, car Elle est sans péché et Mère de Dieu dans son Incarnation, pour nous sauver).
Dieu ne peut être que Trinitaire, sinon il serait imparfait et sans bonheur. ( sans bonheur, Dieu n'étant pas heureux serait incapable de nous donner le bonheur puisqu'Il l'ignorerait ) . Or son bonheur est infini et éternel ; avec nos petites intelligences de créatures, nous pouvons un peu le comprendre . Quelle est la cause du Bonheur de Dieu ? (infiniment Heureux, donc infiniment Bon et Doux - pas comme l'Autre, l'orgueilleux, l'ange déchu, dans le malheur, la méchanceté; la haine, le désespoir, qu'il veut imposer aux hommes par la violence ). Notre bonheur céleste, découlera du bonheur de Dieu lui-même, et sa privation est cause de la pire souffrance des damnés, pire que ce feu pourtant terrible de l'Enfer, donc loin du faux et répugnant paradis sensuel inventé par le Menteur, Satan . Donc Dieu est infiniment Heureux, mais de quelle façon ? Si nous nous regardons dans un miroir, nous ne voyons que notre image Virtuelle, à l'envers, notre droite est à gauche et vice-versa. Si , par un miracle, nous étions vivants dans ce miroir, ce serait une grande surprise d'être vivants des deux côtés et de dialoguer avec nous-mêmes, mais ce n'est pas le cas. Dieu, lui, se contemple infiniment, mais vivant, sans miroir, et dans sa splendeur infinie, éternellement, cet autre vivant, c'est le Fils, qui lui-même contemple le Père dont il est égal en Tout, nous arrivons à un Seul Dieu en Deux Personnes, mais l'Amour infini que chaque Personne a pour l'Autre, c'est le Saint-Esprit, infini aussi et égal en tout aux deux autres Personnes ; nous avons bien un Seul Dieu en Trois Personnes distinctes. Notre bonheur sera de participer à la Vie Divine, c'est pourquoi Dieu est Notre Père, et , rachetés par le Christ mort en Croix, nous devenons enfants adoptifs,et Dieu sera Tout en tous. (Les damnés le savent et n'en sont que plus désespérés , car incapables de repentir, pour toujours ).
Dieu ne peut qu'être Trinitaire. Le Fils s'est incarné par l'opération du Saint-Esprit qui est donc Amour Infini, en la Vierge Marie qui lui donne sa Nature humaine, Jésus-Christ est donc une Personne Divine qui a deux Natures : Divine et Humaine pour nous racheter par sa Mort sur la Croix ( si nous le voulons, car Dieu respecte notre Liberté), Croix qui paie infiniment notre rachat.
Il est a remarqué, que seul, le Christianisme est violemment persécuté, le Diable y reconnaît son pire et Unique ennemi qui lui arrache les âmes de la damnation, mais le Christ nous a prévenus : «  Vous serez haïs de tous à cause de mon Nom, mais ne craignez pas ceux qui tuent le corps, craignez Celui qui a le pouvoir de perdre l'âme et le corps en Enfer.. » (le Diable).
L'islam est l'ennemi du Seul Vrai Dieu. Il suffit de voir les massacres de Chrétiens commis par lui, les persécutions, sans oublier l'abêtissement, le fanatisme, la sauvagerie qui en découlent.
Les Musulmans évolués, instruits, quittent cette erreur, comme des forçats fuient le Bagne , et se tournent vers le Christianisme, seule source de Salut éternel.

Voir ou lire :
Joseph Fadelle (Mohamed Moussaoui) dans le prix à payer,fils de famille Irakienne très riche, devenu Chrétien suite à une vision du Christ.
Nahed Mamhmoud Mettwalli, ancienne directrice d'une très grande école du Caire, persécutrice, convertie par la vision de la Vierge Marie et de Jésus
Saïd Oujibou, converti après avoir été un voyou
Salim le légionnaire converti par un miracle en hélicoptère, + un texte de la Bible « Dieu est le Père de l'orphelin.. »
Alcader et les musulmans convertis, 80 % des Musulmans convertis qu'il connait, se sont convertis suite à une vision du Christ, de la Vierge Marie, ou de Saint Joseph.
Exegese scientifique du Coran, par Frère Bruno, qui conclue :  « Après avoir regardé les vidéos, les Musulmans ne pourront pas rester indifférents, car les preuves apportées sont irréprochables.

Que Dieu vous bénisse.

Écrit par : lève-toi | 2012-08-24 à 22.00:04

Répondre à ce commentaire

Stéphane a raison, il faut être plus convaincant car aujourd’hui de nombreux prophètes sont nés, venus de nulle part et disent qu’ils vont vous transmettre l’évangile. Mais attention peut-être ils ne sont pas prophètes.

Écrit par : simulation pret | 2014-08-19 à 12.40:00

Répondre à ce commentaire

Monsieur, j’ai pu lire votre analyse ou plutôt votre allégation sur La Sourate Dhul-i-Qarnayn
Sincèrement, je me suis dit Voila un vrai Monsieur qui arrive enfin à déceler une grande erreur dans le Coran qui depuis plus de 1400 ans, de génération en génération, il est vénéré et respecté avec un bon suivi de ces percepts et personne n’ a pu constater cette énorme erreur.
Alors en technocrate, je me suis dit que ce Grand Monsieur devrait connaître parfaitement le Christianisme, aussi j’aimerai lui rappeler.

Qui a écrit le nouveau testament ?

Ils admettent que si les quatre évangiles avaient été écrits par Matthieu, Marc, Luc et Jean, alors ils devraient avoir été écrit en hébreux. Et jusqu'à présent aucun manuscrit hébreux d'un de ces évangiles n'a été trouvé. Ils étaient et sont tous en grec. Aussi, les théologiens instruits admettent que les épîtres, Jaques et Jude, furent écrit par des personnes qui n'avaient jamais vu l'un des évangiles. Dans ces épîtres – dans Jaques et Jude – aucune référence n'est faite à aucun des évangiles, ni à aucun miracle y étant raconté.

La première mention faite de l'un de ces évangiles fut faite environ cent huit ans après la mort de Christ, et les quatre évangiles furent nommés et cités pour la première fois au début du troisième siècle, environ cent soixante dix ans après la mort de Christ.

Nous savons maintenant qu'il y avait beaucoup d'autres évangiles en plus de nos quatre, et certain d'entre eux ont été perdus. Il y avait les évangiles de Paul, des Egyptiens, des Hébreux, de la Perfection, de Judas, de Thomas, de Marie, d'André, de Nicodème, et plusieurs autres.

Il y avait aussi les Actes de Pilate, d'André, de Marie, de Paul et beaucoup d'autres ; aussi la Révélation de Pierre…

Au début aucun de ces livres n'était considéré comme inspiré. L'Ancien Testament était regardé comme divin ; mais les livres qui constituent maintenant le Nouveau Testament étaient considérés comme une production humaine. Nous savons maintenant que nous ne savons pas qui a écrit les quatre évangiles.

La question est, les auteurs de ces quatre évangiles étaient-ils inspirés ?

Si ils sont inspirés, alors les quatre évangiles doivent être vrais. Si ils sont vrais, ils doivent s'accorder.

Les quatre évangiles ne sont pas d'accord.

Matthieu, Marc et Luc ne connaissent rien du rachat, rien du salut par la foi. Ils ne connaissent que l'évangile des bonnes œuvres – de la charité. Ils enseignent que si nous pardonnons aux autres Dieu nous pardonnera.
Avec ceci l'évangile de Jean n'est pas d'accord.

Dans cet évangile on nous apprend que nous devons croire au Seigneur Jésus Christ ; que nous devons naître de nouveau ; que nous devons boire le sang et manger la chair de Christ. Dans cet évangile on trouve la doctrine du rachat, que Christ est mort pour nous et a souffert à notre place.

Cet évangile est complètement en désaccord avec les trois autres. Si les trois autres sont vrais, l'évangile de Jean est faux. Si l'évangile de Jean a été écrit par un homme inspiré, les auteurs des trois autres n'étaient pas inspirés. De ceci il n'y a pas d'échappatoire possible. Les quatre ne peuvent pas être vrais.

Il est évident qu’il y a de nombreuses interpolations dans les quatre évangiles.

Par exemple, dans le 28ème chapitre de Matthieu il y a un récit disant que les soldats qui gardaient la tombe de Christ furent payés pour dire que les disciples de Jésus avaient volé son corps pendant qu’eux, les soldats, dormaient.

Ceci est clairement une interpolation. C’est une cassure dans la narration.

Le 10ème verset devrait être suivi par le 16ème. Le 10ème verset est le suivant :

« Alors Jésus leur dit ‘Ne craignez pas, allez dire à mes frères de se rendre en Galilée ; c’est là qu’ils me verront.’ »

Le 16ème verset :

« Les onze disciples allèrent en Galilée, sur la montagne que Jésus leur avait désignée. »

L’histoire des soldats contenue dans le 11ème, 12ème, 13ème, 14ème et 15ème verset est un ajout – un après-coup – effectué longtemps après. Le 15ème verset le démontre.

Quinzième verset : « Les soldats prirent l’argent, et suivirent les instructions qui leur avaient été données. Et ce bruit s’est répandu parmi les Juifs, jusqu’à ce jour. »

Certainement ce récit n’était pas dans l’évangile original, et certainement le 15ème verset n’a pas été écrit par un Juif. Aucun Juif n’aurait pu écrire : « Et ce bruit c’est répandu parmi les Juifs jusqu’à ce jour. »

Marc, Jean et Luc n’ont jamais entendu dire que les soldats avaient été corrompus par les prêtres ; ou si oui, ils n’ont pas pensé que ça valait la peine d’être noté. De la même façon, les récits de l’Ascension de Jésus Christ dans Marc et Luc sont des ajouts. Matthieu ne dit rien de l’Ascension.

Certainement il n’y avait jamais eu de plus grand miracle, et pourtant Matthieu, qui était présent – qui a vu le Seigneur s’élever, monter et disparaître – n’a pas jugé que c’était digne d’être mentionné.

D’ailleurs, les derniers mots de Christ, selon Matthieu, contredisent l’Ascension : « Et voici, je suis avec vous tous les jours, jusqu’à la fin du monde. »

Jean, qui était présent, si Christ s’est vraiment élevé, ne dit pas un mot à ce sujet.

Et pour l’Ascension, les évangiles ne sont pas d’accord.

Marc rapporte la dernière conversation que Christ a eu avec ses disciples, comme il suit :

« ‘Allez par tout le monde, et prêchez la bonne nouvelle à toute la création. Celui qui croira et sera baptisé sera sauvé, mais celui qui ne croira pas sera condamné. Voici les miracles qui accompagneront ceux qui auront cru : en mon nom, ils chasseront les démons ; ils parleront de nouvelles langues ; ils saisiront des serpents ; s’ils boivent quelque breuvage mortel, il ne leur fera point de mal ; ils imposeront les mains aux malades, et les malades seront guéri.’ Le seigneur, après leur avoir parlé, fut enlevé au ciel, et il s’assit à la droite de Dieu. »

Est-il possible que cette description ai été écrite par celui qui fut témoin du ce miracle ?

Ce miracle est décrit par Luc comme il suit.

« Pendant qu’il les bénissait, il se sépara d’eux, et fut enlevé au ciel. »

(la brièveté est l'âme de l'intelligence.)

Dans les Actes on nous dit que : « Après avoir dit cela, il fut élevé pendant qu’ils le regardaient, et une nuée le déroba à leurs yeux. »

Ni Luc, ni Matthieu, ni Jean, ni l’écrivain des Actes, n’ont entendu un mot de la conversation attribuée à Christ par Marc. Le fait est que l’ascension de Christ n’était pas proclamée par ses disciples.

Au début Christ était un homme – rien de plus. Marie était sa mère, Joseph son père. La généalogie de son père, Joseph, fut donnée pour montrer qu’il était du sang de David.

Ensuite l’annonce fut faite qu’il était le fils de Dieu, et que sa mère était vierge, et qu’elle est restée vierge jusqu’à sa mort.

Puis l’annonce fut faite que Christ s’était relevé d’entre les morts et élevé au ciel avec son corps.

Il fallu de nombreuses années pour que ces absurdités prennent possession de l’esprit des hommes.

Si Christ s’est relevé d’entre les morts, pourquoi n’est il pas apparu à ses ennemis ? Pourquoi n’a-t-il pas fait appeler Caïphe, le grand prêtre ? Pourquoi n’a-t-il pas fait une autre entrée triomphale à Jérusalem ?

S’il fut vraiment enlevé au ciel, pourquoi ne l’a-t-il pas fait en public, en présence de ses accusateurs ? Pourquoi ceci, le plus grand des miracles, aurait-il du être fait en secret, dans un coin ?

C’était un miracle qui aurait pu être vu par une vaste multitude – un miracle qui ne pouvait pas être simulé – un miracle qui aurait convaincu des dizaines de milliers.

Après l’histoire de la résurrection, l’Ascension devint une nécessité. Il leur fallait se débarrasser du corps.

Ainsi il y a de nombreuses interpolations dans les évangiles et les épîtres.

Les évangiles sont rempli de miracles. Ont-ils eu lieu ?

Matthieu donne les détails d’environ vingt-deux miracles, Marc dix-neuf, Luc dix-huit et Jean sept.

Selon les évangiles, Christ a soigné des malades, expulsé des démons, calmé la mer, guéri l’aveugle, nourri des multitudes avec cinq pains et deux poissons, marché sur la mer, maudit un figuier, changé l’eau en vin et relevé des morts.

Matthieu est le seul qui nous parle de l’étoile et des rois mages – le seul qui parle du meurtre des bébés.

Jean est le seul qui dit quelque chose de la résurrection de Lazare, et Luc est le seul qui donne le récit du relèvement d’entre les morts du fils de la veuve de Naïn.

Comment est-il possible de prouver ces miracles ?
Les Juifs, parmi qui on dit qu’ils ont eu lieu, n’y ont pas cru. Les malades, les paralytiques, les lépreux, l’aveugle guéri, n’ont pas suivi Christ. On n’a plus jamais entendu parler de ceux qui furent relevé d’entre les morts.

Est-ce qu’un homme intelligent croit en l’existence des démons ?
Les écrivains de trois des évangiles certainement y croyaient. Jean ne dit rien de Christ expulsant des démons, mais Matthieu, Marc et Luc donnent de nombreux exemples.

Est-ce qu’un homme normal croit maintenant que Christ a expulsé des démons ? Si ses disciples disent qu’ils l’a fait, ils se sont trompé. Si Christ a dit qu’il l’a fait, il était fou ou imposteur.

Si les récits des miracles sont faux, alors les écrivains était ignorants ou malhonnêtes. S’ils ont écrit dans leur ignorance, alors ils n’étaient pas inspirés. S’ils ont écrit ce qu’ils savaient être faux, ils n’étaient pas inspirés. Si ce qu’ils ont écrit est faux, qu’ils le sachent ou pas, ils n’étaient pas inspirés.

A cette époque il était cru que les paralysies, les épilepsies, surdités, maladies mentales et beaucoup d’autres affections étaient causées par des démons ; que les démons prenaient possession de et vivaient dans les corps des hommes et des femmes. Christ le croyait, a enseigné cette croyance aux autres, et a prétendu soigner les maladies en chassant les démons hors des fous et des malades. Nous savons maintenant, si nous savons quelque chose, que les affections ne sont pas causées par la présence des démons. Nous savons maintenant, si nous savons une seule chose, que les démons n’habitent pas dans les corps des hommes.

Les gens intelligents ne croient plus aux sorcières, magiciens, revenants et démons, et sont parfaitement convaincu que chaque mot du Nouveau Testament au sujet de l’expulsion de démons est complètement faux.

Si Christ a dit et fait ce que les écrivains des trois évangiles disent qu’il a dit et fait, alors Christ s’est trompé. S’il s’est trompé, certainement il n’était pas Dieu. Et s’il s’est trompé, certainement il n’était pas inspiré.

Est-ce un fait que le Diable a tenté Christ ?

Est-ce un fait que le Diable a emmené Christ au sommet du temple et essayé de le convaincre de sauter au sol ?

Comment ces miracles peuvent-ils être établis ?
Les principaux n’ont rien écrit, Christ n’a rien écrit, et le Diable est resté silencieux.

Comment pouvons nous savoir que le Diable a essayé de corrompre Christ ? Qui a écrit le récit ? Nous ne savons pas. Comment le narrateur a-t-il eu son information ? Nous ne savons pas.

Quelqu’un, quelques mille sept cent ans plus tôt, a dit que le Diable avait tenté Christ ; que le Diable avait emmené Christ au sommet du temple et essayé de le convaincre de sauter mais que Christ fut intellectuellement trop fort pour le Diable.

C’est toute la preuve que nous avons.

Y a-t-il, dans la littérature du monde entier, quelque chose de plus parfaitement idiot ?

Pouvons-nous croire que Christ a ressuscité les morts ?

Une veuve vivant à Naïn suit le corps de son fils vers la tombe. Christ stoppe la procession funéraire et relève le jeune homme d’entre les morts et le rend aux bras de sa mère.

Le jeune homme disparut. On n’en a jamais plus entendu parler. Personne n’a manifesté le moindre intérêt pour l’homme qui était revenu de la mort. Luc est le seul qui raconte l’histoire. Peut-être Matthieu, Marc et Jean n’en ont pas entendu parler, ou il n’y ont pas cru et donc ne l’on pas noté.

Jean dit que Lazare fut ressuscité ; Matthieu, Marc et Luc n’en disent rien.

Il faut se souvenir qu'il y avait un grand nombre de livres, d'Evangiles, Epîtres et Actes, et que de ceux-ci les "inspirés" ont été sélectionnés par des hommes "non inspirés".

De tous ces livres, et de beaucoup d'autres, les Chrétiens ont sélectionné ceux qui étaient inspirés.

Ce livre a semé des semences de haine dans les familles et les nations, alimenté les flammes de la guerre, et appauvri le monde.
Ce livre était le porte-bonheur des rois et des tyrans – l'asservisseur des femmes et des enfants.
Ce livre a corrompu les parlements et les cours.
Ce livre a fait des collèges et universités les enseignants de l'erreur et de la haine de la science.
Ce livre a rempli la Chrétienté de sectes haineuses, cruelles, ignorantes, et guerrières.
Ce livre a enseigné aux hommes à tuer leur prochain pour le salut de la religion.
Ce livre a fondé l'inquisition, inventé les instruments de torture, construit les donjons dans lesquels les bons et les affectueux languirent, forgé les chaînes qui rouillèrent dans leurs chairs, érigé les échafauds où ils moururent.
Ce livre a entassé des fagots sous les pieds du juste.
Ce livre a retiré la raison de l'esprit de millions et rempli les asiles de fous.
Ce livre était l'estrade sur laquelle la mère esclave se tenait quand elle fut vendue loin de son enfant.
Ce livre a remplit les cales des marchants d'esclaves et fait de la chair humaine une marchandise.
Ce livre a allumé les feux qui ont brûlé les "sorcières" et les "magiciens".
Ce livre a remplit les ténèbres de goules et de fantômes, les corps des hommes et femmes de démons.
Ce livre a pollué l'âme des hommes avec le dogme infâme des souffrances éternelles.

Ce livre a apprit à l'homme à mépriser les joies de cette vie, parce qu'il sera peut-être heureux dans une autre – à gaspiller ce monde pour le salut du suivant.

Un prêtre américain convertit à l’Islam, avait précis que :
Lorsque nous étions jeunes, on nous apprenait dans les églises à haïr l'Islam et détester les Musulmans"... "Pour être honnête, j'étais un chrétien entièrement dévoué, et un bon petit gars du Texas. Nous détestions tout et n'importe quoi! Surtout les" Mozlems ", tout comme vous les occidentaux etes supposés faire ici. On nous a enseigné que les " Mozlems " ne croyaient pas en Dieu, qu'ils adoraient une boite noir dans le désert, qu'ils embrassaient le sol cinq fois par jour. Les Mozlems ?
Ce sont des Terroristes! oui des Terroristes ! Des Kidnappeurs! Des Païens! Je les détestais TOUS

Laissez-moi poser une question

Comment pouvez-vous être assez mauvais pour défendre ce livre ?

La Bible enseigne clairement qu'un chrétien ne peut pas avoir deux maîtres. Il appartient soit à Dieu soit au diable, on ne peut croire que Dieu permettrait à un seul démon de vivre dans Son temple !
Restez équilibré car le mot démon porte la notion de «conscience déréglée», consultez la Bible !

C’est connu que les juifs ont besoin des chrétiens pour savoir comment traduire l’hébreu, ces chrétiens qui traduisent « tu n’assassineras point » par « tu ne tueras point », dont les traductions sont tellement pourries qu’ils en ont inventé le concept de péché originel, qu’ils ont traduit « coté » par « côte » (en parlant d’Eve), qu’ils ont traduit nazaréen (branche ultra orthodoxe du judaïsme de l’époque) par « de Nazareth » (alors que si ça se trouve, ledit Jésus n’y a jamais mis un pied),

Ces chrétiens qui refusent de reconnaître l’évidence, que leur religion est le résultat d’un mixage douteux entre le polythéisme romain (culte des temples et des idoles de pierre, Zeus faisant des enfants à des femmes humaines (Hercule), Enfer souterrain et paradis dans les nuages, dieu barbu, bestiaire mythologique (Pan / Lucifer, …) etc, etc, …) et le judaïsme, mixage que Jésus aurait été le premier à vomir (allez donc relire (ou lire ?) Matthieu 5.17-20).
Soyez lucide, pratiquez votre foi comme bon vous semble, mais ayez la décence de vous dispensez d’avoir l’outrecuidance de prétendre que nous aurions besoin de vous pour reconnaître et comprendre Ses textes et Sa Loi, merci.

Les chrétiens devraient passer plus de temps devant leur Bible et l’étudier au lieu de suivre des idées préconçues qui se retournent contre eux

Méditez le plus souvent sur la Conception virginale (le fait que Jésus Christ ait été conçu et soit né alors que Marie était vierge) est acceptée par tous les chrétiens puisqu'elle est rapportée par les récits de l'enfance au début des évangiles selon Luc et selon Matthieu ; il n'en est pas de même de la Virginité perpétuelle de Marie (le fait que Marie soit restée vierge toute sa vie) qui est acceptée par les théologies catholique et orthodoxe mais refusée par la majorité des théologies protestantes. Cette croyance est ancienne, comme l’atteste le Protévangile de Jacques, un texte non canonique du IIe siècle où il est indiqué que Marie, fille d'Anne et de Joachim, aurait été « consacrée au Seigneur » (c'est-à-dire resterait vierge) par un vœu de sa mère, puis aurait été confiée à Joseph avant la conception de Jésus et il épousa Marie la mère de Jésus Christ.

Les chrétiens veulent faire avaler cette croyance en la virginité perpétuelle de Marie en se fondant sur les passages du Nouveau Testament mentionnant des frères et des sœurs de Jésus. Quatre sont mentionnés en Mt 13,55 et Mc 6,3 :

« N'est-ce pas le fils du charpentier ? N’est-ce pas Marie qui est sa mère ? Jacques, Joseph, Simon et Jude, ne sont-ils pas ses frères ? » « N'est-ce pas le charpentier, le fils de Marie, le frère de Jacques, de Joses, de Jude et de Simon ? Et ses sœurs ne sont-elles pas ici parmi nous ? Et il était pour eux une occasion de chute. »

Ce dogme signifie que Marie, mère de Jésus-Christ, fut conçue exempte du péché originel, autrement dit que ses parents, Joachim et Anne, l'auraient conçue sans transmission du péché originel, en vertu d'une grâce exceptionnelle provenant déjà du Sacrifice de son Fils. Ainsi, Marie est rachetée comme tous les hommes, mais la différence est qu'elle le fut par anticipation. Surtout n’appelez pas cela un mensonge, mais un beau conte de fée d’inspiration divine ou satanique. Pauvre Chrétien.


Dans le Discours véritable de Celse, uniquement connu par les nombreux extraits cités par Origène dans son livre « Contre Celse », le philosophe grec rapporte les propos d'« un juif », dont Celse dit que « ce juif » lui a tout appris. Ce « juif » lui aurait dit que Jésus était un enfant adultérin de Marie, femme d'origine misérable, fruit d'une liaison avec un soldat romain du nom de Pantera.

Marie était misérable, elle est même qualifiée de « femme mariée aux rois et empereurs et terminant avec un charpentier»; le père de Jésus est appelé Joseph.

Par ailleurs Marie-Madeleine aurait eu des enfants avec Jésus, mais l'Église catholique aurait étouffé ces faits par la force et la terreur (bienvenu la non violence du christianisme) et fait de Marie-Madeleine une prostituée afin de condamner le désir charnel.

Ces passages censurés sont tout de même connus.

Peut être que mon commentaire a été trop long, pour être publier, mais cela n’a pas d’importance.
Quoi de mieux que de rappeler les propos que Jésus (que la paix de Dieu soit sur lui) aurait prononcé dans l'évangile de Matthieu :
“Ne jugez point, afin que vous ne soyez point jugés. Car on vous jugera du jugement dont vous jugez, et l'on vous mesurera avec la mesure dont vous mesurez. Pourquoi vois-tu la paille qui est dans l'oeil de ton frère, et n'aperçois-tu pas la poutre qui est dans ton oeil? Ou comment peux-tu dire à ton frère: Laisse-moi ôter une paille de ton oeil, toi qui as une poutre dans le tien? Hypocrite, ôte premièrement la poutre de ton oeil, et alors tu verras comment ôter la paille de l'oeil de ton frère.”
(Matthieu 7, 1-5)

Je demande que les débats soient ouverts, afin d’apporter une meilleure réponse à votre question initiale.
Mes respects.
Kader.

Écrit par : kader | 2014-10-08 à 22.24:51

Répondre à ce commentaire

Kader,
Un copier-coller d'un site athée... Quelle est votre religion ?
Le sujet de l'article c'est Dhul-Qarnayn. VOus avez admis que c'est faux. Alors le débat est clos !

Tout ce que vous rajoutez ouvre pleins d'autres débats et cet espace commentaire n'est pas le bon endroit.
Déjà vous commencez avec une erreur... Les évangiles auraient du être écrit en hébreu ?? Pourquoi ? Si le message se veut universel, contrairement à l'ancien testament, il devait être écrit dans la langue véhiculaire de l'époque : le grec ! CQFD !

Si aujourd'hui, un danois a un message pour l'humanité, je vous assure qu'il l'écrira en anglais....même si un petit malin viendra affirmer qu'il "devrait" être écrit en danois !

Bien à vous

Écrit par : Stéphane | 2014-10-08 à 23.41:11

Répondre à ce commentaire

@Stéphane

Je pardonne volontiers à M. Stéphane ses petits lapsus linguae, à condition qu’il étudie sa Kabbale plus sérieusement, Je suppose que je n’avais rien admis sur le sujet de l’article.

Les évangiles étaient tous en grec, vous disiez que il devait être écrit dans la langue véhiculaire de l'époque le grec !
Devrai-je rappeler à Monsieur Stéphane que l’usage du Grec à l’époque était uniquement un usage de gestion administrative, l’hébreu était la langue de l’ensemble de la population, alors, si on veut s’adresser un tel message d’une importance capitale, le mieux serai d’employer la langue de cette population.

Non ce n’est nullement du Copier coller d’un site athée, mais cela vient d’une analyse musulmane avec traduction Française, intitulée Choc Civilisationnel,

Est-il important de sa voir ma religion ?

Mes amitiés.
Kader

Écrit par : kader | 2014-10-09 à 00.20:15

Répondre à ce commentaire

bonjour Kader

je te cite:

Les chrétiens devraient passer plus de temps devant leur Bible et l’étudier au lieu de suivre des idées préconçues qui se retournent contre eux

RP: tu devrais faire comme eux avant de dire:" Si Christ s’est relevé d’entre les morts, pourquoi n’est il pas apparu à ses ennemis ?" tu semble ignorer ce qui c'est passer sur la route de Damas!

je te cite:"qu’ils ont traduit nazaréen (branche ultra orthodoxe du judaïsme de l’époque) par « de Nazareth » (alors que si ça se trouve, ledit Jésus n’y a jamais mis un pied)"

RP: jésus pour toi serait un ultra orthodoxe! Sa prouve que tu a de l’humour car les pharisiens,les sadducéen en rigole et Jésus ne reprit-il pas les disciple de Jean ?

Fraternellement
ChrisTophe

Écrit par : christophe | 2014-10-09 à 07.03:31

Répondre à ce commentaire

Oui en effet Christophe, notre ami Kader est un comique...

Des pans complets de son texte sont issus de atheisme.org,...mais il persiste... Doit-on comprendre que les analyses musulmanes s'inspirent de l'athéisme ?

De toutes façons, il ne peut être que musulman vu sa théorie...il n'y a qu'eux pour croire qu'un message universel s'écrirait en dialecte bédouin... quitte à devoir l'inculquer de force...:-)

Kader, si tu veux débattre à cet endroit, il va falloir commencer par me dire où se trouve le mur de Dhul Qarnayn. Pour tout autre sujet, il y a plus de 600 articles dans ce blog, choisis celui qui est le plus adapté.

Amitiés

Écrit par : Stéphane | 2014-10-09 à 08.53:30

Répondre à ce commentaire

En tout cas,Satan doit être très satisfait du plaidoyer de Kader !!

Écrit par : kayou | 2014-10-10 à 20.32:24

Répondre à ce commentaire

MERCI BEAUCOUP POUR VOTRE ARTICLE

Écrit par : Promocje bukmacherów | 2014-10-29 à 14.27:17

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.