25/10/2011

Noé, Noé, matelot !

noe_noe_matelot.jpg« Dans l'année 2006, Dieu visita Noé qui habitait pas très loin de la mer et lui dit :

" Une fois encore la terre est devenue invivable et surpeuplée et je dois agir. Construis une arche et rassemble un couple de chaque être vivant ainsi que quelques bons humains. Tu as six mois pour cela avant que je n'envoie la pluie pendant quarante jours et quarante nuits. "

Six mois plus tard, Dieu regarda en bas et vit Noé balayant sa cour, mais aucune arche.

" Noé ! gronda-t-il. Je vais bientôt envoyer la pluie, où est l'arche? "

" Pardonne-moi mon Dieu, implora Noé mais les temps ont changé. J'avais besoin d'un permis de construire pour commencer l'arche. J'ai dû me battre plusieurs mois avec l'inspecteur au sujet du système d'alarme pour l'incendie. Pendant ce temps, mes voisins se sont réunis en association parce que je violais les règles du lotissement en construisant une arche dans ma cour et que j'allais obstruer la vue. On a dû aller devant le conciliateur pour avoir un accord. Ensuite l'Urbanisme a déposé un mémoire sur les coûts des travaux nécessaires pour permettre à l'arche d'arriver jusqu'à la mer. J'ai eu beau leur dire que c'est la mer qui viendrait à l'arche, ils n'ont pas voulu me croire. Obtenir du bois en quantité suffisante fut un autre problème. Les associations pour la protection de l'environnement se sont liguées pour empêcher la coupe des arbres, sous prétexte qu'on allait détruire l'habitat de plusieurs espèces animales et ainsi les mettre en danger. J'ai tenté d'expliquer qu'au contraire tout ce bois servira it à sauver ces espèces, rien n'y a fait. Ensuite, l'agence gouvernementale pour le développement durable a voulu lancer une étude sur l'impact pour l'environnement de ce fameux déluge.  Dans le même temps je me débattais avec l'Administration sur l'emploi de travailleurs bénévoles dans la construction de l'arche. Je les avais embauchés car les syndicats m'avaient interdit d'employer mes propres fils, disant que je ne devais faire appel qu'à des travailleurs hautement qualifiés dans la construction d'arche et si possible syndiqués. Pour arranger les choses, le fisc a saisi tous mes avoirs, prétendant que je tentais de fuir le pays illégalement, suivi en cela par les douanes qui ont ajouté que je voulais faire passer les frontières à des espèces reconnues comme dangereuses. Aussi pardonne moi, mon Dieu, mais je ne sais même pas si dix ans auraient suffit à la construction de cette arche. "

Aussitôt les nuages se dissipèrent et un magnifique arc-en-ciel apparut.
Noé leva la tête et demanda, dans une vague inquiétude :
" Tu ne vas pas détruire le monde ? ”

" Pas la peine, répondit Dieu, l'administration s'en charge ".»

 

Texte transmis par Grançois GARAGNON - www.montecrito-editions.com

21/10/2011

Histoire d'un témoin de Jéhovah coincé...

Chers lecteurs,
Inutile de citer son nom, je ne me rabaisserai pas à ce genre de mesquineries, chacun aura pu constater qu'un témoin de Jéhovah est intervenu sur mon blog ces derniers temps.  Un long débat n'ayant abouti sur rien, un débat que des érudits ont déjà eu avant nous...

Cet homme a créé son blog...avec ses propres règles.  Pas question de liberté d'expression (si ce n'est pour lui bien sûr), pas question de démontrer qu'il a tort, toute tentative se voit confronter à des questions plus  invraisemblables les unes que les autres (de quoi décourager les plus bavards).

Mais cet homme s'est retrouvé coincé sur un débat sur la survivance de l'âme.
En effet, les témoins de Jéhovah font fi du sacrifice de Jésus et considèrent que toutes les âmes, sans aucune exception doivent mourir.  A quoi bon être justifié et recevoir le don de la vie éternelle si c'est pour mourir quand même ??? La Bible enseignerait-elle ce genre de contradiction ? Bien sûr que non.
L'aveu de son échec est visible actuellement sur son blog.  Après avoir posté ma réponse (qu'il me supplie depuis des semaines), il l'a effacée par 3 fois et a maintenant fermé les commentaires !!!

Voici la réponse effacée pour ceux qui ont suivi le débat :

Vous me citez romains 3:9-18 et vous dites que cela me décrit...mais lisez la première phrase "Alors ? Sommes-nous dans une meilleure situation ? Pas du tout"...et c'est l'apôtre qui parle !
Vous qui vous prenez pour Jésus ou pour un apôtre, vous devriez en prendre de la graine...
Et si vous lisiez plus loin vous auriez lu "attendu que, par les œuvres de la loi, nul homme ne sera justifié devant lui" et encore plus loin à partir du 21 :
"21. ****Mais maintenant, c'est sans la loi*** que la justice de Dieu a été manifestée, la loi et les prophètes lui rendant témoignage, 22. la justice de Dieu, par la foi en Jésus-Christ, pour tous ceux et sur tous ceux qui croient. En effet, il n'y a point de différence, 23. car tous ont péché et sont privés de la gloire de Dieu, 24. étant justifiés gratuitement par sa grâce, au moyen de la rédemption qui est en Jésus-Christ, 25. que Dieu a exposé comme un moyen de propitiation par la foi, dans son sang, pour la démonstration de sa justice, parce qu'il avait laissé impunis les péchés commis auparavant, 26. durant le temps de la patience de Dieu, pour cette démonstration de sa justice dans le temps présent, *****afin qu'il soit juste et justifiant celui qui est de la foi en Jésus********."

Personne n'est juste, tout le monde pêche, mais nous sommes justifiés par la foi en Jésus.  Comprenez-vous ce mot "justifié" ????? On ne dirait pas.  Justifier c'est rendre juste...celui qui ne l'est pas évidemment !!!  Donc tout le monde est pêcheur, mais nous apparaissont comme juste aux yeux de Dieu par le sacrifice de la croix !  Arrêtez de nous bassiner avec vos versets sur le fait que nous sommes pêcheur, évidemment que tout le monde le sait, mais à quoi sert le sacrifice de la croix ??????? A faire que les pêcheurs que nous sommes apparaissent en hommes justes aux yeux de Dieu.  Et donc tout pêcheur que nous sommes, nous apparaissons comme justes... et donc pas de mort pour les justifiés !

Si vous connaissiez au moins la définition de "justifié" on n'en serait pas là...

La réponse est claire et a fait mouche.  Et me voilà expulsé comme je le suis à chaque fois par cette secte.
Cela fait plus de 3 ans qu'aucun TJ ne sonne à ma porte.  Depuis que j'ai coincé un de leurs enseignants, professeur de grec.  Je n'étais pas peu fier de moi, mais le résultat n'a pas été une prise de conscience, car leur cerveau est lavé.  Le résultat fut que consigne a été donné de ne plus me fréquenter et je les vois passer de mon voisin de droite à mon voisin de gauche.

En toute transparence.

17:07 Écrit par St dans Général | Lien permanent | Commentaires (51) |  Facebook |

14/10/2011

Le sang et les témoins de Jéhovah

En 1945, la Société Watchtower interdit à ses membres d'accepter toute forme de sang, qu'il soit entier ou fractionnaire. Depuis lors, la Watchtower n'a cessé de changer d'avis sur ce qui est acceptable en ce qui n'est pas acceptable pour qu'elle soit acceptable dans quelques années.

Voici l'histoire de la Watchtower sur la question du sang
1940 Les transfusions sanguines sont acceptables
1945 Les transfusion sanguine ne sont pas acceptables
1956 Les sérums sanguins doivent être traités comme le sang et sont interdits
1958 Les sérums sanguins et les fractions sont acceptables
1959 Le stockage de sang est inacceptable
1961 Les fractions de sang ne sont pas acceptables
1964 Les fractions de sang sont acceptables
1974 Les sérums sanguins sont un choix personnel
1975 Les traitements de l'hémophilie (facteur VII et IX) ne sont pas acceptables
1978 Les traitements de l'hémophilie (facteur VII et IX) sont acceptables
1982 L'albumine est acceptable
1983 L'hémodilution est acceptable
1990 L'hémodilution n'est pas acceptable (Brochure de sang)
1995 L'hémodilution est acceptable

Alors après tout cela qu'est-ce qui est acceptable et qu'est-ce qui ne l'est pas?

Suite de l'article sur http://www.quotes-watchtower.co.uk/blood.html (en anglais mais avec plein d'autres ressources)

 

Le débat sur le sang est fréquent avec des témoins de Jéhovah et leur pugnacité à défendre leurs leaders est triste à voir.  Et pourquoi se borner à refuser le sang ?  La raison serait l'obéissance à Dieu basée sur la déformation et/ou la mauvaise compréhension de certains versets.

En effet, il s'agit d'interprétation car nulle part il écrit textuellement que les transfusions sanguines sont interdites.  Les TJ se basent notamment sur un verset du nouveau testament où l'on conseillait aux chrétiens vivant autour des paiens de s'abstentir entre autres de sang.

Actes des Apôtres 15:28-29: Car l’esprit saint et nous-mêmes avons jugé bon de ne pas vous ajouter d’autre fardeau, si ce n’est ces choses-ci qui sont nécessaires : vous abstenir des choses qui ont été sacrifiées aux idoles, et du sang, et de ce qui est étouffé, et de la fornication. Si vous vous gardez soigneusement de ces choses, vous prospérerez. Portez-vous bien !

Faisons abstraction du fait que les chrétiens savent ce qui plait à Dieu ou non, faisons abstraction du fait que ce n'est qu'un conseil (même s'il est important), et faisons abstraction du fait que le sang était consommé lors de rites et fêtes paiennes et que par cette même expression on veut sanctionner le fait de verser inutilement le sang humain, et faisons quelques comparaisons.

Il faut donc s'abstenir des choses qui ont été sacrifiées aux idoles. Si je compare avec le sang, il faudrait se le refuser même si cela entraine la mort... Le problème est quand je lis 1cotrinthiens 8:7-9.  Le problème se pose par rapport aux faibles.  Il est question d'une liberté que nous avons et ce verset démontre que l'aliment en lui-même n'est rien. Tout est dans la connaissance et cela a un impact sur ceux qui ne l'ont pas.  En relisant 1co 8:7-9, on comprend parfaitement bien que l'aliment sacrifié n'est pas quelque chose qu'il faut s'interdire à soi-même même si notre vie en dépend.  Le texte aurait été beaucoup plus sévère, or ce n'est pas le cas, il y a bien la notion de liberté et de responsabilité.

Allons plus loin et voyons la position de Jésus lui-même.

Luc 6:9 "Jésus donc leur dit : Je vous demande s'il est permis, les jours de sabbat, de faire du bien ou de faire du mal ; de sauver une vie ou de la perdre."

Ici, Jésus a guéri l'homme à la main sèche le jour du Sabbat.  Il a donc bravé une interdiction bien connue de tous les israélites vu que cela figure textuellement et explicitement dans les 10 commandements (contrairement au sang qui n'y figure même pas).  Il a donc bravé une interdiction pour faire du bien, pour sauver une vie.  Alors j'aimerais vraiment savoir pourquoi les témoins de Jéhovah refusent de braver ce qu'ils considèrent comme un interdit pour sauver une vie ????  Pourquoi ne suivent-ils pas l'exemple de Jésus ???

Un de mes collègues est décédé par refus de sang. Il laisse femme et enfants pour avoir persisté à ne pas voir ce que faisait Jésus.  Mais le pire est quand des adultes décident pour des enfants et que la watchtower exhibe ses victimes en couverture de leur magazine. Crapuleux.

Awake de mai 1994

Awake_Dead_Children02.gif