18/11/2010

Pakistan : une chrétienne condamnée à mort pour blasphème

Pakistan : La famille d’Asia Bibi fait appel de la sentence

(source :zenit.org)

Une chrétienne condamnée à mort pour blasphème

asia_bibi.jpg

ROME, Mardi 16 novembre 2010 (ZENIT.org) - La famille d'Asia Bibi, chrétienne, condamnnée à mort au Pakistan pour blasphème, a fait appel de la sentence. C'est la première fois qu'au Pakistan un tribunal condamne une femme chrétienne à mort pour blasphème.

Mais qui est Asia Bibi ? « Eglises d'Asie » (EDA), l'agence des missions étrangères de Paris, rappelle les faits :

Lundi 8 novembre, une cour de justice pakistanaise a condamné à la mort par pendaison, Asia Bibi, chrétienne âgée d'une quarantaine d'années et mère de famille, sous l'accusation de blasphème envers Mahomet.

L'affaire remonte à plus d'un an et s'est déroulée dans le village d'Ittanwalli au Pendjab, où la famille de la jeune femme vit depuis des générations. Le 19 juin 2009, alors qu'elle travaille dans les champs, Asia Bibi est priée d'aller chercher de l'eau pour désaltérer le groupe. Mais les autres ouvrières, musulmanes, refusent de boire une eau impure apportée par une chrétienne.

Les différentes versions des événements font état de menaces de la part du groupe de femmes sur Asia Bibi pour qu'elle renonce à sa foi. Celle-ci aurait ensuite été frappée avant d'être emmenée par une foule en colère et menée devant les responsables religieux. Release International, un groupe protestant de défense des chrétiens persécutés, qui recueilli des témoignages sur place, relate qu'Asia a été battue et ses deux filles molestées.

La jeune femme aurait également été violée par un groupe de musulmans dont des religieux. Alors que la foule avait décidé de la lyncher, des chrétiens du village ont appelé la police qui a alors arrêté Asia Bibi pour blasphème selon l'article 295 C du code pénal.

La loi anti-blasphème punit de la prison à perpétuité les auteurs d'une profanation envers le Coran, et de la peine capitale toute insulte envers le Prophète (1). Ces derniers mois, les violences anti-chrétiennes commises au nom de cette loi se sont multipliées, en particulier au Pendjab.

Asia Bibi qui attendait son jugement depuis 2009, a été entendue en octobre dernier et condamnée à la peine capitale lundi 8 novembre par le tribunal de Sheikhupura. Le juge Naveed Iqbal qui a prononcé le verdict, a déclaré avoir condamné la chrétienne en écartant « totalement » toute « circonstance atténuante ». Pour être exécutée, la condamnation doit encore être validée par la Haute Cour de Lahore. Le mari d'Asia, Ashiq Masih, 51 ans, a déjà déclaré qu'il ferait appel de la sentence.

Selon Release International et d'autres associations de défense des droits de l'homme, il s'agirait de la première condamnation à mort pour blasphème prononcée par une cour de justice au Pakistan. Jusqu'à présent, bien qu'elle soit potentiellement applicable, la peine capitale pouvait être commuée en emprisonnement à vie, mais il arrivait aussi fréquemment que la foule décide de « faire justice » elle-même - une exécution extrajudiciaire sur laquelle les forces de l'ordre fermaient habituellement les yeux - ou encore que le condamné meure en prison dans des circonstances troubles (2).

A l'annonce de la sentence, plusieurs associations chrétiennes ont appelé les différentes instances du Pakistan ainsi que la communauté internationale à réagir. « Il s'agit d'un véritable outrage à la dignité humaine et à la vérité. Nous ferons tout pour que le jugement soit cassé en appel »a déclaré à l'agence Fides, Peter Jacob, secrétaire exécutif de la Commission ‘justice et paix' de la Conférence des évêques catholiques du Pakistan.

Ce 12 novembre, le Pakistan Christian Congress a demandé à l'Union européenne de faire pression sur le gouvernement pakistanais pour qu'Asia Bibi soit libérée et que les lois anti-blasphèmes soient abrogées (Le Parlement européen a adopté il y a quelques mois une résolution « sur la liberté religieuse au Pakistan » dans laquelle il dénonce les lois anti-blasphème qui « peuvent entraîner la peine de mort » (3)).

L'Eglise de l'Inde n'a pas tardé à réagir, par l'intermédiaire du P. Babu Joseph, porte-parole de la Conférence des évêques catholiques de l'Inde (CBCI), lequel a déclaré qu'il fallait « purger nos sociétés de ces lois barbares ». L'Eglise de l'Inde du Nord et le All India Christian Council (4) ont de leur côté, prié le gouvernement indien d'intervenir rapidement auprès du Pakistan et des Nations Unies afin d'empêcher l'exécution.

La sentence du tribunal a également été condamnée par des associations humanitaires et des ONG non-confessionnelles telle Human Rights Watch, dont le représentant au Pakistan, Ali Dayan Hasan, a réclamé l'abrogation d'une loi « utilisée contre les groupes les plus vulnérables, discriminés politiquement et socialement». Quant au ministre italien des affaires étrangères, Franco Frattinien, en visite à Islamabad, il a fait part, au nom de son gouvernement, de l'indignation provoquée par la nouvelle du verdict.

C'est pourtant dans ce contexte tendu, que le 11 novembre le gouvernement du Pakistan a annoncé la suppression du ministère des minorités, une institution qui, malgré son silence remarqué des derniers mois, se présentait comme la seule et unique voix des communautés souffrant de discriminations. « Shahbaz Bhatti, ministre fédéral pour les minorités, clame depuis deux ans qu'il va faire réviser la loi anti-blasphème mais au lieu de cela, il a pris part à la réunion ministérielle qui a aboli la fonction de ministre des minorités », a commenté, non sans ironie, Nazir S. Bhatti du Pakistan Christian Congress.

Plus qu'une nouvelle victime de la loi anti-blasphème, Asia Bibi semble symboliser aujourd'hui le « franchissement d'une limite », créant un précédent à la fois historique et juridique dont les conséquences inquiètent les défenseurs des droits de l'homme. Cette issue tragique pourrait alors devenir celle d'une autre chrétienne, Martha Bibi Masih, actuellement jugée à Lahore pour blasphème envers le prophète Mahomet (5).

------------------------------

(1) La loi sur le blasphème promulguée sous la dictature militaire en 1986, condamne «ceux qui, par des paroles ou des écrits, des gestes ou des représentations visibles, avec des insinuations directes ou indirectes, insultent le nom sacré du Prophète. Selon la commission « justice et paix » du Pakistan, elle aurait fait condamner entre 1986 et 2009, au moins 974 personnes dont 479 musulmans, 340 ahmadis, 119 chrétiens, 14 hindous et 10 autres croyants appartenant à d'autres religions.

(2) En juillet dernier, toujours au Pendjab, deux chrétiens ont été abattus à la sortie du tribunal d'où ils venaient d'être blanchis d'une accusation de blasphème. Des centaines de manifestants musulmans avaient saccagé le quartier chrétien de Faisalabad pour réclamer leur exécution (Voir EDA 34) En 2009, un jeune catholique emprisonné pour blasphème est mort dans des circonstances toujours non élucidées (Voir EDA 514)

(3) Voir www.europarl.europa.eu. « Résolution du Parlement européen du 20 mai 2010 sur la liberté religieuse au Pakistan".

(4) L'Eglise de L'Inde du Nord ( CNI), regroupe différentes dénominations protestantes (plus de 3 000 communautés dans une vingtaine de diocèses.) Le Conseil pan-chrétien de l'Inde (All India Christian Council ), très actif dans la défense des minorités religieuses, réunit des représentants chrétiens de toutes confessions.

(5) Martha Bibi, 45 ans, mère de 6 enfants, louait avec son mari du matériel de construction, lorsqu'elle a été arrêtée en 2007. Les responsables d'une mosquée auquel elle avait loué du matériel, ayant refusé de la payer, elle avait voulu récupérer son bien et avait été frappée par les ouvriers. L'imam avait alors accusé Martha de blasphème et elle avait été jeté en prison. Après une première libération sous caution, elle a été de nouveau emprisonnée et attend aujourd'hui le verdict du tribunal.


http://www.petitionpublique.fr/PeticaoVer.aspx?pi=P2010N3807

Commentaires

Bonjour,j'ai simplement une question,L'islam est elle une religion qui viens de Dieu ou de satan le diable ,pour aveuglés des millions de gens?Si un musulman change de religion pourquoi l'assassiné,il ne change pas de Dieu puisque c'est le meme pour les 3 religions monothéiste,d"apres se qu'on ma dit,nous croyons tous a Abraham le premier patriarche,aussi aux prophètes , Moise,Isaie.....ect.On n'a jamais entendu,nulpart qu'un chrétiens,ou un juif ons etes tuer par leur familles ou emprisoner parcequ'ils avaient changer de religion.J'aimerai bien avoir une réponse,car la vie ,l'Etre humain c'est un beau cadeaux de Dieu pourquoi la détruire?

Écrit par : Pourquoi | 2010-11-19 à 11.05:42

Salut de la Turquie
bonjour en passant
bon weekend

Écrit par : Lalique | 2010-11-19 à 23.06:45

Cher "Pourquoi", je laisse le soin à un musulman de vous répondre car l'islam est la seule religion qui contient des textes incitant à la mort des apostats.

Bien à vous

Écrit par : Stéphane | 2010-11-20 à 00.39:41

En France, mes ancêtres ont été persécutés pour leur foi, sommés de devenir catholiques (maltraités, volés - dragonnades). Seules les religions sont capables de ça. La vraie foi, elle, libère.

Écrit par : Etienne | 2010-11-22 à 13.11:16

Liberté religieuse pour tous!

Écrit par : LEHINGUE Jean-Marc | 2010-11-22 à 21.30:42

Hélas aux dernières nouvelles, si elle était grâciée, il y aurait des émeutes dans le pays...Et sa famille doit se cacher. Il faut prier et soutenir les associations qui aident nos frères : portesouvertes, aem, aed (catholique),CSI.
Et aussi, être nous-mêmes des chrétiens plus consacrés ce qui vous dire entre autres aimer nos prochains musulmans.

Écrit par : J-M | 2010-11-28 à 09.19:16

Comme je vois je n'ai aucune réponse.

La liberté religieuse ,pour moi, c'est de pouvoir changé de religions sans me faire tuer,assassiné,ou etre persécuté a cause de ma foi

Écrit par : Pourquoi | 2010-11-29 à 15.57:25

les musulmans sont dans le faux. ce n'est une religion d'amour, ils ne connaissent pas Dieu , car Dieu est amour. Qui etre vous pour oter la vie a ton semblable. tu repondra de tes actes au dernier jour/

Écrit par : Modeste | 2010-12-07 à 19.05:07

va le demander au juif qui on tuer de chrétien pour leur fois , aux chrétien qui on tuer des millier d'Africain pour la manière dont Dieu les a crée et au Indien d'Amérique pfff c'est vraiment un site de pauvre homme plein de doutes dans leur religion. moi j aime mon Dieu , mon Islam et mon prophète... il y a des fait malheureux dans le monde, dans tous le pays toutes les religions et toute les nations!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
Les vrais chrétien qui on une conviction sans faille de leur religion sont entrain de prié Dieu et non de venir écrire des blabla sur la cause de leur peur, sur le début de leur méchanceté et de leur orgueil, ethnocentrisme -o- racisme.
J'aime le messie, jean baptiste, Abraham, moïse et même les apôtres j'approuve ce qu'il approuve et je désapprouve ce qu'ils désapprouves et pour temps je suis musulman!!! pour vous c'est incohérent car vous êtes intolérant et si c'est par la qualité de l'amour que Dieu juge les homme, et bien j'ai bonne espoir d'êtres plus dans son estime que vous autres. Salutation a tous les chrétiens qui son plain d'amabilité, qui ne condamne pas tous les musulmans de la terre a chaque fois qu'il y'a des choses malheureuse qui se passe sur terre comme moi je n'accuse pas tous les chrétien a chaque fois dans l'histoire ou des chrétien ont mal agis bref je me barre de ce site de gens malheureux et adieu on se reverra tous au jour du jugement dernier avec jésus et Mohammad et là on sera bien informer de la chose vrais. bon maintenant vous pouvez continuer à dire des choses qui vous rassure entre vous, l'islam ceci l'islam cela, les musulmans ceci les musulmans ceux... penser a vos acte unpeut, a vos péchés cela sera plus profitable pour vous!!!! Adieu

Écrit par : Noir velour | 2011-03-18 à 00.37:14

Noir velour,
Vous avez peur de l'information ? Ne trouvez-vous pas que vous devriez plutôt militer pour la liberté religieuse dans les pays islamiques plutôt que de critiquer les pays tolérants !

Vous aimez tous les prophètes ? Et Joseph Smith, le dernier prophète (pour les mormons), vous l'aimez aussi ?

Écrit par : Stéphane | 2011-03-18 à 16.49:25

Écrire un commentaire