15/07/2010

Tour de France de la Bible : Eugène Rard

Tour de France cycliste / L’évangéliste Eugène Rard annonce la Bonne Nouvelle à chaque étape
Source : TopInfo

Du 2 au 25 juillet, pour la quatrième année consécutive, une équipe de chrétiens évangéliques guidée par l’évangéliste Eugène Rard, organise un «Tour de France de la Bible» en marge du Tour de France cycliste. Entretien avec Eugène Rard.

Propos recueillis par Paul OHLOTT.

Paul OHLOTT : Comme chaque année depuis quatre ans, vous suivez le Tour de France cycliste pour témoigner de l'Evangile. Que faîtes-vous concrètement ?

Eugène RARD
 : Comme on l'a fait les années précédentes, nous suivons le Tour de France cycliste d'étape en étape, depuis la veille du départ à Rotterdam. Nous essayons de travailler en étroite collaboration avec les églises locales, afin qu'elles profitent de cette formidable occasion pour aller au contact des gens. Ainsi, le 2 juillet, nous étions plusieurs centaines de chrétiens pour prêcher l'Evangile à la foule réunie. Afin d’être bien visible, nous utilisons une voiture surmontée d'une grande Bible, nous nous rendons aux abords des routes, sur la ligne de départ et sur la ligne d'arrivée pour distribuer des tracts aux couleurs de l'événement.

Paul OHLOTT : Est-ce que les églises des villes étapes ont répondu massivement à votre appel ?

Eugène RARD : Oui, je suis vraiment satisfait par l'engagement des églises locales. Certaines m'avaient même contacté dès le mois de janvier. D'année en année, et grâce aux médias, le Tour de France de la Bible est de plus en plus connu, ce qui suscite un intérêt croissant de la part des églises. C'est très encourageant, et nous voulons persévérer en ce sens. Si nous nous mobilisons, nous pourrons peut-être intégrer la caravane officielle du Tour de France d’ici un an ou deux. C’est l’un de mes objectifs.

Paul OHLOTT
 : Est-ce que votre témoignage se limite aux spectateurs, ou parvenez-vous également à approcher les coureurs cyclistes ?

Eugène RARD : A certaines étapes, et notamment lors des jours de repos, il nous arrive de croiser les coureurs cyclistes dans un bar, à une séance d'autographes, mais aussi sur la ligne d'arrivée. Ce sont de bonnes occasions pour leur partager un mot d'encouragement, et parfois même pour prier avec eux lorsqu'ils sont demandeurs.

10:30 Écrit par St dans Général | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

c'est ce que le maitre de la vigne demande que le seigneur te remplisse

Écrit par : parfait | 2010-09-30 à 00.57:38

Les commentaires sont fermés.