26/04/2010

Inde : violence contre les chrétiens

Violence contre les chrétiens en Inde

Source : Journal chrétien

dalitUne loi contestable anti-conversion pousse continuellement les extrémistes hindous à agresser les chrétiens.

Des extrémistes hindous ont fait irruption, pendant le culte dominical, dans l’église du pasteur Benhur. La foule en colère l’a bousculé et roué de coups. Des fidèles qui voulaient venir au secours du pasteur ont aussi reçu des coups de poing et de bâton. Les extrémistes avaient déjà prévenu les membres de cette église évangélique que, si l’Evangile continuait d’être prêché, ils en viendraient aux mains. Les forces de sécurité n’ont pas cherché à arrêter les coupables.

Malheureusement, les attaques d’extrémistes hindous contre les chrétiens se multiplient. Le fait est qu’en Inde les dalits, qu’on appelle également les intouchables et qui sont exclus du système des castes, sont très attirés par le message de l’Evangile. Quand un dalit devient chrétien, il échappe à une vie de misère et de désespoir. Il ne se distingue plus par son appartenance au groupe des intouchables. Le système méprisant des castes n’a plus prise sur sa vie. En tant que créature de Dieu chère et aimée, il prend conscience qu’il a son parcours de vie personnel. Il en résulte, logiquement, une réussite sociale. Ce qui, longtemps, était interdit à un dalit devient maintenant possible pour lui. Il peut enfin apprendre une profession ou entreprendre des études.

La loi contestable anti-conversion justifie, ce qui est grave, les attaques des extrémistes dirigées contre les chrétiens. Dans certains Etats indiens, elle est déjà entrée en force, alors que ce n’est pas le cas de l’Andhra Pradesh, où a eu lieu l’attaque contre le pasteur Benhur. Cette loi stipule expressément que personne ne peut être influencé par des incitations financières ou autres, même si la situation est critique, pour quitter l’hindouisme et embrasser une autre religion.

Les commentaires sont fermés.