12/04/2010

Laos : Soutien inattendu pour les chrétiens expulsés

Laos : Soutien inattendu pour les chrétiens expulsés
Source : Portes Ouvertes
LAOS« Vous pouvez continuer de pratiquer votre religion sans être inquiétés. Mais à une condition : que votre foi soit sincère ! » C’est par ces paroles inespérées que le gouverneur de la province de Saravane, au Sud du Laos a affirmé aux 48 chrétiens expulsés du village de Katin leur droit à la liberté de conscience.

Quel encouragement pour ces chrétiens qui avaient été chassés de chez eux à cause de leur foi, abandonnant tout : maisons, champs et bêtes ! Depuis, ils vivaient dans des abris de fortune construits en lisière de la jungle et, pour eux, la situation ne semblait pas s’améliorer. Trois jours plus tôt, ils avaient même été convoqués par le chef du district, lequel leur avait intimé l’ordre de renier leur foi ou de quitter sa juridiction. Les autorités du village de Katin avaient aussi prévu de venir brûler leurs abris.

Mais la visite officielle du gouverneur Khamboon Duangpanya, accompagné des autorités du district de Ta-Oyl, le 18 mars dernier, va tout changer. Le gouverneur a affirmé aux chrétiens expulsés qu’en tant que citoyens laotiens ils pouvaient habiter là où ils le souhaitaient, les laissant ainsi libres de retourner dans leur village. Il leur a également garanti son aide à l’avenir.

Cette visite envoie un signal très positif aux chrétiens de Katin qui jusqu'à présent n’avaient reçu aucun soutien de la part du gouvernement de la province malgré les multiples agressions dont ils ont été victimes et les pressions exercées sur eux pour qu'ils renient leur foi.

Le Laos est un pays communiste qui compte 1,5 % de chrétiens pour 67 % de bouddhistes. Les articles 6 et 30 de la Constitution laotienne garantissent aux chrétiens la liberté de vivre leur foi sans être inquiétés, mais le Laos fait toujours partie de 10 premiers pays où les chrétiens sont le plus persécutés au monde.

Les commentaires sont fermés.