29/01/2010

Haïti ? L'islam s'en fout !

Allez, un petit coup de gueule...

Sur le blog de l'éternel frustré de service qui, sous le couvert de l'islam, passe son temps à vomir sur les juifs et les chrétiens (comme le fait le coran d'ailleurs...le livre porte ses fruits :-S ), voici qu'aujourd'hui il vient critiquer l'aide à Haïti.
Il faut dire que pas un seul musulman n'est venu en aide à ce pays !!! Forcément ceux qui viennent en aide sont d'autres confessions... alors monsieur critique ! Sa cible : les chrétiens évangéliques. Normal, ce sont les plus généreux, ça jure avec l'indifférence de l'islam...

Si on devait compter sur l'islam pour aider ce pays, aujourd'hui les blessés feraient partir des morts et les survivants mourraient de faim et de soif...

Honte à cet insensé qui ne voit pas la poutre qu'il a dans l'oeil !

Encore merci à tous nos frères et soeurs actifs sur le terrain, continuons de les soutenir en envoyant toute aide matérielle, denrées non périssables, dons, etc...


Je vous recommande particulièrement l'association SEL dont je vous avais déjà parlé en 2007 (http://christianisme.skynetblogs.be/post/5350778/sel) :

sel

Mais je n'oublie pas :

Unicef: 000-0000055-55 (mention: "SOS Haïti")

Caritas: 000-0000041-41 (mention: "Séisme Haïti")

 

Médecins du Monde : 000-0000029-29

Handicap International : 000-0000077-77

Oxfam: 000-0000028-28 (mention: "3102 - Aide d'urgence en Haïti")

La Croix-Rouge: 000-0000016-16 (mention: " Fonds d’urgence international")

MSF Belgique : 000-0000060-60

27/01/2010

"Délit d'Allah"

Malaisie lundi18 janvier 2010

Des églises attaquées pour «délit d’Allah»

Arnaud Dubus

malaisie_reliefUne dizaine d’églises à travers le pays ont été visées par des bombes incendiaires ou aspergées de peinture depuis qu’un journal chrétien a obtenu le droit d’utiliser le mot «Allah» pour désigner Dieu. Le gouvernement affiche une attitude ambiguë

Deux longues taches noires défigurent la façade ornée d’une grande croix rouge de l’église du Bon Pasteur dans la banlieue de la capitale malaisienne Kuala Lumpur: le résultat d’une attaque à coups de cocktails Molotov qui s’est produite début janvier. «Ils ont raté les vitraux de quelques dizaines de centimètres. S’ils avaient visé juste, notre église aurait complètement brûlé», dit Francis Lee, membre du comité de l’église.

«Sujet trop sensible»

Dans une autre banlieue de la capitale, l’église protestante Metro Tabernacle, fermée par des rideaux de fer noircis par l’incendie, n’a pas eu la même chance. Des tiroirs de bureaux calcinés et des claviers d’ordinateurs fondus sont empilés sur le trottoir. «Vous pouvez prendre des photos, mais je ne peux faire aucune déclaration. Le sujet est trop sensible», glisse Kevin Ang, un administrateur de l’église. Les chrétiens de Malaisie sont sous le choc. Depuis début janvier, une dizaine d’églises à travers le pays ont été attaquées avec des bombes incendiaires, des pierres ou simplement aspergées de peinture.

Des manifestations ont été organisées à la sortie des mosquées pour affirmer qu’Allah était «exclusivement réservé aux musulmans». Lors d’un sermon dans la mosquée centrale de l’Etat de Selangor, un imam a demandé aux fidèles de «s’unir contre les chrétiens pour protéger la sainteté de l’islam». «Ils ont le sentiment que leur religion est en état de siège. Même des musulmans éduqués disent: nous vous avons donné nos terres, nous vous avons donné nos droits, maintenant vous voulez nous prendre le dernier fief qui nous reste», explique Tricia Yeoh, une chrétienne qui travaille pour le gouvernement de Selangor.

En état de siège? Le sentiment semble étrange, les Malais musulmans constituant la grande majorité du pays. Mais ceux-ci disent s’inquiéter d’une hypothétique vague de conversions de musulmans au christianisme, ce qui n’a jamais été confirmé par des statistiques.

Et ils craignent que l’utilisation du mot Allah par des chrétiens ne «trompe» certains musulmans et ne les amène à changer de religion. Même des Malais musulmans dénigrent cet argument. «Je pense que si des musulmans entendent parler du «fils de Dieu», ils sont capables de comprendre qu’il ne s’agit plus de l’islam. Nous ne sommes pas idiots à ce point», rétorque Azmi Sharom, professeur de droit à l’Université de Malaya. Parmi les chrétiens de Malaisie, le terme arabe «Allah» est surtout utilisé par les populations des Etats de Sabah et de Sarawak, sur la partie malaisienne de l’île de Bornéo. Converties depuis des siècles au christianisme, elles utilisent le malais comme langue véhiculaire. Tant que cet usage du terme «Allah» a été confiné à cette partie de la Malaisie, il n’a pas créé de controverse. Mais ces dernières décennies, beaucoup de ces membres des tribus de Sabah et de Sarawak ont émigré vers la partie péninsulaire de la Malaisie, amenant dans leurs bagages leur liturgie en malais.

Attiser les tensions

«Ces attaques n’auraient pas eu lieu si les chrétiens avaient simplement dit qu’ils abandonneraient l’utilisation du terme Allah», a déclaré le vice-premier ministre Muhyiddin Yassin auprès d’étudiants. Après un sérieux revers électoral en mars 2008, le parti malais Umno, au cœur de la coalition gouvernementale, tente de renforcer sa base en attisant les tensions religieuses, notamment par des commentaires enflammés dans le journal Utusan contrôlé par le pouvoir.

«Ces dernières années, l’Umno a fait en sorte que les musulmans se sentent menacés, par un barrage constant de propagande», estime Azmi Sharom. Mais, malgré les pressions, les leaders chrétiens restent fermes sur leurs positions. «Nous nous battrons pour la liberté de religion qui est garantie par la Constitution. Pourquoi abandonnerions-nous ce terme alors que les chrétiens l’utilisent depuis des siècles et que la décision de justice est favorable?» lance Hermen Shastri, secrétaire général du Conseil des Eglises de Malaisie.

23/01/2010

Népal : progression du Christianisme et conversion de militants hindous

Népal : progression du Christianisme et conversion de militants hindous

Source actu-chretienne

nepal-flag2Il n’y a encore que deux décennies, le Népal était le seul royaume hindou au monde, où toute conversion à une autre religion était punie. Aujourd’hui, cet Etat laïque de l’Asie du sud connaît une forte progression du Christianisme, notamment dans les prisons. Les missionnaires catholiques comme protestants réalisent un travail considérable.

Autrefois, «les prières se faisaient dans la clandestinité. Les prisonniers hésitaient à dire qu’ils étaient chrétiens. Aujourd’hui, la peur a disparu», témoigne Dinesh Neupane à l’agence ENI. D’après l’Evêque Sharma, il y aurait un million de chrétiens dans ce pays qui compte 28 millions d’habitants, soit 3,5% de la population. Et il y aurait 400 chrétiens parmi les 8000 prisonniers.

L’ENI raconte en outre l’histoire de Ram Prasad Mainali, un militant hindou membre de l’Armée de défense nationale. Son organisation avait posé une bombe dans une église en 2009, tuant trois femmes. Actuellement incarcéré dans la prison de Nakhu, Ram Prasad Mainali lit aujourd’hui la Bible.

L’ancien militant extrémiste explique qu’après son arrestation, aucun hindou n’est venu lui rendre visite, tandis que les missionnaires chrétiens lui ont témoigné l’avoir pardonné pour son acte criminel. Aujourd’hui, il assure avoir «abandonné (son) objectif de refaire du Népal un Etat hindou».

Paul OHLOTT

18/01/2010

Découverte de la plus ancienne inscription hébraïque

Découverte de la plus ancienne inscription hébraïque

Source actu.co.il 10/01/2010

 

Un nouvel échantillon d’écriture hébraïque ancienne déchiffrée par un professeur du département d’études bibliques de l’université de Haïfa apporte de nouvelles informations sur la période à laquelle furent écrits les livres des Prophètes. Le Professeur Gershon Galil a réussi à lire une inscription datant du 10e siècle avant l’ère commune (l’époque du règne du roi David) et à prouver qu’il s’agissait du plus vieux échantillon d’hébreu ancien jamais découvert.

L’intérêt de cette inscription c’est qu’elle prouve qu’au moins une partie des écritures bibliques ont été composées des années avant les estimations de la critique biblique moderne et que le royaume d’Israël existait déjà à cette époque. Jusqu’à présent, les chercheurs estimaient que la plupart des livres de la Bible avaient été écrits en 300 avant l’ère commune. Les chercheurs affirment en effet que la Bible a été écrite immédiatement après le développement de l’écriture hébraïque. Or, on a maintenant une preuve qu’une forme d’écriture hébraïque existait déjà en 1 000 avant l’ère commune. Ainsi, la Bible ou du moins une partie a été écrite à une période proche de celle-ci.

L’inscription elle-même est écrite à l’encre au dos d’un fragment de poterie en forme de trapèze de 15×16,5 cm. Elle a été découverte il y a un an et demi au cours de fouilles effectuées par le Professeur Yossef Garfinkel près de la vallée de la Elah au sud de Jérusalem et à l’ouest de Hévron.

C’est le Professeur Galil qui a réussi à prouver qu’il s’agissait bien d’hébreu ancien et non d’un autre langage sémitique, en fondant son argumentation sur l’utilisation de verbes exclusivement utilisés par l’hébreu. En outre, le texte fait allusion à un contenu spécifique à la culture hébraïque et non adopté par les autres cultures de la région à l’époque.

« Ce texte est une déclaration sociale portant sur les esclaves, les veuves et les orphelins. Il fait usage de verbes caractéristiques de l’hébreu, tels « assah » (faire) et « avad » (travailler), qui étaient rarement utilisés dans les autres langages de la région. En outre, plusieurs des mots qui apparaissent dans le texte n’étaient que rarement utilisés dans les autres langages. Le mot « almana » (veuve) par exemple est spécifique à l’hébreu et il est écrit différemment dans les autres langages locaux. Le texte lui-même présente une situation inconnue des autres cultures de la région. L’inscription évoque des questions sociales semblables à celles qu’on trouve dans les prophéties de la Bible et différentes de celles écrites par les autres cultures, qui glorifient leurs dieux et pensent à leurs besoins physiques et non à ceux des veuves et des orphelins », explique le Professeur.

Le texte encourage le roi à s’impliquer davantage dans l’amélioration de la société et à aider les veuves, les orphelins et les étrangers. Il y avait donc déjà des étrangers à cette époque au sein de la société israélienne. L’inscription rappelle les passages suivant de la Bible : Isaïe 1:17, Psaumes 72:3, Exode 23:3, etc. mais n’est pas la copie d’un texte biblique.

Le texte déchiffré :
[…………………………………]
1′ ’l t‘ś w‘bd ’[t ….…]
2′ špt [‘]b[d] w’lm[n] špt yt[m]
3′ [w]gr [r]b ‘ll rb [d]l w
4′ ’[l]mn šqm ybd mlk
5′ ’[b]yn [w]‘bd šk gr t[mk]

[……………………………………………………]
1′ vous ne devriez pas faire [cela], mais adorez l’ [Eternel].
2′ Jugez l’escla[ve] et la veu[ve] / Jugez l’orphe[lin]
3′ [et] l’étranger. [Pl]aidez pour l’enfant / plaidez pour le pau[vre et]
4′ la veuve. Réhabilitez [le pauvre] aux yeux du roi.
5′ Protégez le pau[vre et] l’esclave / [soute]nez l’étranger.

par Yael Ancri

11/01/2010

Les persécutions n’arrêtent pas l’avancée de l’Évangile !

Les persécutions n’arrêtent pas l’avancée de l’Évangile !
Source : Portes Ouvertes

La foi chrétienne se répand de plus en plus dans le monde. Mais là où l’Eglise grandit le plus, la persécution, elle aussi, s’intensifie. Et c’est effectivement ce que le nouvel Index de persécution publié par la mission Portes Ouvertes met en lumière. Cet Index, qui sort chaque année, classe les 50 pays où la persécution contre les chrétiens est la plus forte. Elle est établie selon des critères variés comme l’attitude du gouvernement, les violences antichrétiennes, la liberté d’expression…

L’Index nous révèle que la situation en Amérique du Sud s’est améliorée : moins de chrétiens emprisonnés au Pérou, moins de pasteurs tués en Colombie, et Cuba desserre son emprise sur les chrétiens. Mais ce n’est pas le cas partout. A cause de l’islamisation de l’Asie centrale, la persécution s’est accrue, notamment au Kirghizistan, qui apparaît pour la première fois dans l’Index.

L’année 2009 a été particulièrement été difficile pour l’Eglise en Somalie, qui se classe à la 4ème place dans l’Index. Le groupe terroriste islamiste Al Chabaab a mené une véritable chasse aux chrétiens, dans le but de détruire les églises clandestines. Les drames qui se sont déroulés en Mauritanie révèlent également une tentative pour détruire l’Eglise naissante composée de chrétiens locaux. Ce pays se classe désormais au 8ème rang des pays où les chrétiens sont le plus persécutés, soit 10 places de plus que l’année précédente.

Mais, chaque jour, nous voyons Dieu agir dans le monde : des veuves au Nigéria ont pu pardonner aux meurtriers de leurs maris. Les chrétiens en Irak apprennent à reconstruire leur vie après la tempête. Et alors que la Corée du Nord reste le plus grand persécuteur du monde, les chrétiens dans le pays prient pour avoir l’occasion d’évangéliser ! Rendons gloire à Dieu alors que Son royaume continue d’avancer sur terre et continuons à prier pour nos frères et sœurs persécutés.

06/01/2010

Rap chrétien

Un bon rap chrétien.  Faites la guerre au péché !

 

Paroles :

[Intro:] ~John Piper~
I hear so many Christians, murmuring about their imperfections, and their failures, and their addiction, and their shortcomings. And I see so little war! Murmur, murmur, murmur. Why am I this way? Make War!

[Verse 1:] ~Tedashii~
Bang with me/ba-bang bang, ba-bang with me
No more playing games mane/cause this thang can get risky
So mane if you in Christ/TAKE UP!!/your cross quickly
Stand fearless on the frontline/time to come with it
Do the right thing/WAKE UP!!/and lets get it
I ain't even in the ring/they throwing bows like Riddick
Persistently attacking me/they're even in the back of me
It's either fight or loose my life and I can't take this passively
So what you think I'm bout to do/I'm bout to do what I can do
Trust the ONE who got me through/and fight like it was after school
Never giving up/steady, standing on the battle field
Feet firm to the ground like I stepped on Chappel Hill
Flesh feeling frisky, sin persuades and tempts me/
Satan cheers me on/guilt followed by conviction
It's the same ol' trap/and we fall like we defenseless/
Work your senses/grow in wisdom/stand firm and be relentless/

Hook:
I MAKE WAR!/Cause sin never sleeps/
It's got me in a trance/you can see it in my dreams/
I MAKE WAR!/Man I beat my flesh/
To the death/every breath/like I beat my chest/
I MAKE WAR/sun up/
I MAKE WAR/sun down/
I MAKE WAR/time in/
I MAKE WAR/time out/
I MAKE WAR/against lust/
Against pride/against me/until I die/

[Verse 2:] ~Flame~
Do you even have a clue
What happened to you when He died
When that tomb got rolled when He rose in the sky
I think we emphasis sin so much
That it makes us paralyzed
And glorify struggle so much
That it makes us terrified
And deemphasize the fact that we have been sterilized from our own lives and thus
We gotta snap out of it
We ain't in no straight-jacket
We free
When Jesus died in our lives something strange happened
He gave us power
Yeah I know that we sinners but since He rose He's renewing the image of God in us
Now, we gotta start making war
Now we can start saying no
To them fleshy impulses that Jesus Christ is paying for
Now we can start taking the lead
Just like the Dalai Lama and start going all out like a suicide bomber
Whatever the sin is we gotta go go go harder
By His grace no time to waste and just just just like there's no tomorrow

[Hook:]

[Verse 3:] ~Tedashii~
I'm a Christ representer, fin to stand and deliver/
Cause a lot of my believers struggle with their agenda/
So I dropped this on an ADAT/just so you could come play back/
A hit to be encouraged that rocks you with truth from, way back/
So listen up to it ASAP/like you do a Lecrae track/
I'm spittin' written visions to put on heads like a wave cap/
Sinning, nawl we don't play that/cause that's the way that a slave acts/
I'm filled with the Spirit so tell them dog this is pay back/
As you begin to copy the carbon copies of Christ/
And conform to His written image you should be shinning a light/
If you not, why is that?/
Is it fear that's been grippin' you/cause you scared they'll be dissin' you/
Flipping birds while that spit at you/
If you not, why is that?/
it don't matter so bump it/perfect love cast out fear and He ain't save us for nothing/
his is a privilege (privilege)/your life to give to Him (give to Him)/
so stand firm for Him dawg and lets get it in/

03/01/2010

Nom de code : opération perle

Une nuit de juin 1981, un million de Bibles sont débarquées sur une plage en Chine. C'est le plus grand passage clandestin de Bibles de toute l’histoire... Le coordinateur du projet nous raconte ici toute l'opération depuis sa conception. Collection Chaînes et Roseaux, en collaboration avec Portes Ouvertes.

operation_perle