31/12/2009

Gaza : Pauline Ayyad s'appuie sur Dieu

cdl_paulineCela fait deux ans que le mari de Pauline Ayyad a été assassiné. Si ses parents et d’autres membres de la famille sont toujours à Gaza, Pauline elle vit maintenant en Cisjordanie. En raison des mauvaises conditions de vie à Gaza, elle ne peut pas rentrer chez elle pour l’instant.

A l’époque nous avions demandé à ceux qui soutiennent les chrétiens persécutés de prier. Aujourd’hui Pauline continue à recevoir un soutien du monde entier et nous demande toujours de prier pour elle et sa famille.

Son fils aîné George (4 ans) n’accepte pas l’absence de son père. Il en souffre beaucoup, en particulier quand il voit ses amis jouer avec le leur. Il demande souvent : « Pourquoi papa est parti ? »

Pauline continue à souffrir de la perte de son mari, mais la certitude de le retrouver au ciel la réconforte. Elle sait que Dieu prend soin d’elle et de ses enfants et qu’Il les soutient.

Il y a deux ans, le 7 octobre 2007 Rami Ayyad avait été assassiné en raison de ses activités chrétiennes. Rami était le directeur de l’unique librairie chrétienne de Gaza. Après sa mort, Pauline s’est retrouvée seule avec ses deux enfants, et enceinte du troisième.

Sujets de prière :
 
Puce CDLRemercions Dieu pour le soutien que Pauline a reçu après le meurtre de son mari.
Puce CDLPrions pour Pauline. Prions pour qu’elle puisse à nouveau apprécier la vie.
Puce CDL

Prions pour ses enfants : George (4 ans), Wissam (3 ans) et Sama (1 ans).

 

Source :Portes ouvertes

Commentaires

Que Dieu bénisse cette famille....ainsi que tous les chrétiens persécutés. Prions pour nos frères.

Écrit par : J-M | 2010-01-01 à 17.50:17

Pourquoi faut-il que dans chaque religion il y ait une discrimination ?

La misère est la même pour tous, il faut s'attrister pour toutes les victimes peu importe leurs convictions.

Écrit par : Déiste agnostique | 2010-01-01 à 17.53:45

Vous avez raison qu'il faut s'attrister pour toutes les victimes de la misère qui est la même pour tous. J'ai d'ailleurs défendu au moins un musulman durant les années de pouvoir soviétique et porté une pancarte devant le parlement européen, pancarte qui parlait des persécutions des juifs, des musulmans, des chrétiens. Et j'aide des athées.
Mais je dois faire la différence entre mes frères(chrétiens) et le prochain. Tout est en nuance. ''Priez les uns pour les autres'' Je ne peux pas non plus demander à un athée de prier pour moi mais je peux prier pour lui même si lui ne le veut pas.

Je ne répondrai pas plus loin. Amitiés à vous.

Écrit par : J-M | 2010-01-01 à 19.33:24

Écrire un commentaire