21/05/2009

Censure catholique

Chers lecteurs,

Pour ceux qui aurait suivi un débat mené sur un autre blog catholique, je désirais juste préciser que j'ai une nouvelle fois été censuré. Je tenais à le préciser car je ne voudrais pas que vous pensiez que je renonçais à débattre.  Je subis la censure des catholiques à chaque fois qu'ils doivent présenter une argumentation biblique et ils terminent le débat à leur manière sans octroyer de droit de réponse.

Prions pour eux car j'ai beaucoup de peine à assister au suicide de l'église catholique à cause de leurs leaders qui persistent à se rattacher à des superstitions grotesques et infondées qui discréditent et divisent l'église de Jésus.

 

Je constate que mon message a été finalement publié sous la pression de cette publication (il a été publié bien apres la publication de commentaires ultérieurs)...mais excepté des vomissements de mensonges et des éructations de haine, je n'ai eu aucune réponse à mes questions...

On ne m'y reprendra plus, je ne participerai plus à des débats avec commentaires modérés.

Quant aux commentaires sur ce blog, merci de patienter encore un peu et n'utiliser que la boite à mail à cet effet, car étant à l'étranger, il ne m'est pas toujours possible d'intervenir. Je préfere aucun débat qu'un débat truqué.

19/05/2009

Une stèle mystérieuse fait le lien entre Judaïsme et Christianisme

Voici un article que je pensais avoir publié...mais je m'aperçois que non.  Il date de l'année dernière, mais garde tout son intérêt.

 

Une stèle mystérieuse fait le lien entre Judaïsme et Christianisme

07/07/2008 13:55

 

stèleUne stèle pourrait bouleverser la perception du christianisme des origines en révélant que des Juifs croyaient déjà avant Jésus à la venue d'un messie ressuscité.

 

Une stèle mystérieuse, censée dater du premier siècle avant Jésus-Christ, pourrait faire le lien entre les religions juive et chrétienne. Le chercheur Israël Knohl affirme, en effet, que le texte hébreu décrypté sur la stèle annonce que l'ange Gabriel ressuscitera trois jours après sa mort le "prince des princes" ("sar hasarim"), une formule s'appliquant au messie dans la tradition juive.

 

Selon le chercheur, professeur d'études bibliques de l'université hébraïque de Jérusalem, « ce texte peut constituer le chaînon manquant entre le judaïsme et le christianisme, dans la mesure où il inscrit la croyance chrétienne en la résurrection du messie dans la tradition juive ».

 

Ce texte en hébreu, de nature apocalyptique, se présente comme la "révélation de l'archange Gabriel". Il est inscrit à l'encre sur la pierre, sur 87 lignes. Certaines lettres ou mots entiers sont effacés par l'usure du temps. Dans son analyse, le chercheur se base essentiellement sur le décryptage de la ligne 80, où figurent les termes "dans les trois jours" suivis par un mot à moitié effacé qui, selon le professeur Knohl, signifie "vis", du verbe "vivre".

 

La stèle se trouve entre les mains d'un collectionneur suisse, qui dit l'avoir acquise à Londres auprès d'un marchand d'antiquités jordanien. Elle proviendrait du côté jordanien des rives de la mer Morte.

 

Le professeur Knohl doit présenter son interprétation ce mardi, dans le cadre d'un colloque à Jérusalem pour le 60e anniversaire de la découverte des Manuscrits de la Mer morte.

 

Levif.be, avec Belga.

 

israel_knohl

 

14/05/2009

Le catholicisme et "les fables"

Sur le blog du prêtre Walter Covens figurait une lettre d'un jeune homme adressée au chef de l'église catholique.  Dans cette lettre, il s'appuyait sur des versets de 2Timothée 4 pour le conforter dans ses actions.

Certes, le leader catholique a eu récemment des propos très pertinent, mais il n'empêche que la communauté qu'il représente reste appuyée sur de vieilles superstitions dont elle ne sait pas se défaire.  Ce détournement est clairement mentionné dans cette épître à Timothée et j'ai voulu l'exprimer à notre frère Walter.

Hélas, ce qui devait arriver arriva, le débat a été abrégé avant même de commencer.  Et comme la dernière fois, Walter a mis fin au débat en me censurant.

 

Voici, ci-dessous, l'échange que nous avons eu, et j'invite donc encore une fois nos frères catholiques à proposer des réponses corroborées par des versets bibliques.

 

Stéphane dit :

"ils se donneront des maîtres en quantité et détourneront l'oreille de la vérité pour se tourner vers les fables"

Ce jeune homme catholique qui s'adresse au pape ne voit-il pas dans ce verset les accords politico-religieux du début du catholicisme ainsi que ses déviances ?

Pour séduire les autres cultes, le catholicisme a introduit des fables et s'est éloigné de la sainte doctrine :

Culte de la reine du ciel => Culte de Marie

Mithaïsme => naissance le 25 décembre

etc...

Ensuite les leaders du Vatican ont introduit plein de doctrines non bibliques...Comme le jeune homme se réfère à Timothée, voyons la sainte doctrine au sujet du célibat des prêtres en 1Ti3:1-16 !

 

Cela dit, pour en revenir au principal de l'article, Mr Ratzinger a tout mon respect concernant ses dernières déclarations ultra-médiatisées.

Je continue à espérer qu'un jour, chaque église puisse se défaire de ses doctrines particulières et s'unir autour du point commun qui est notre Seigneur Jésus Christ.

 

Fraternellement

 

Walter dit :

Ce jeune homme ne voit rien de ce que vous voyez, pour la simple raison qu'il n'y a rien à voir. Ce que moi, je vois, c'est que "tous les âges diront la Vierge Marie bienheureuse" (cf. Lc 1, 48 - honi soit qui mal y pense !).

 

L'Église catholique de rite latin n'ordonne prêtres que des hommes célibataires pour la raison qu'il y a une convenance entre la vie et le ministère des prêtres et le célibat. Le célibat des prêtres est fondé sur l'imitation du Christ, sur la fonction du prêtre représentant du Christ tête de la communauté et sur la disponibilité du prêtre au service de l'Église. - Saint Paul estime qu'il est bon d'être célibataire, comme il l'est lui-même, parce qu'ainsi on est davantage libre de "s'occuper des affaires du Seigneur" (1 Co 7,1,7, 8, 32-34). L'engagement pour toute la vie est le signe d'une consécration totale au Christ. Le célibat sacerdotal a ainsi une motivation évangélique et apostolique. Le prêtre choisit de vivre le célibat à l'exemple de Jésus et par son célibat il acquiert une paternité spirituelle.

 

Quant à la naissance de Jésus le 25 décembre, c'est une pure convenance, mais une convenance significative, et l'Eglise catholique n'a jamais prétendu que c'était une vérité historique.

 

Stéphane dit :

Mon cher Walter,

Vous m'invitez à lire 1co 7:1 en espérant que je ne lise pas le verset suivant : "toutefois (...) que chacun ait sa femme, et que chaque femme ait son mari." ! Pourquoi éviter ce verset tout comme ceux de 1ti3:1-16 que vous ne daignez même pas lire ? Seul le verset 8 parle de célibat mais c'est parce que Paul est conscient que certains hommes ne trouveront pas de femmes, il les rassure par le verset 8.

Mais en tout cas, aucun de ces versets ne justifie l'INTERDICTION de se marier !!! L'église catholique a donc décrété une interdiction totalement en opposition avec la Bible.

 

Quant à la bienheureuse Marie, malgré tout mon respect, j'ignore pourquoi le fait qu'elle ait eu le bonheur d'enfanter le christ fait d'elle la reine du ciel et une médiatrice à laquelle on adresse des prières et devant la statue de laquelle on s'agenouille !?

 

Pouvez-vous me donner la justification biblique ?

 

25/12, une convenance ? Vous ne voudriez quand même pas me faire croire que c'est un pur hasard ?

 

Loyauté envers Dieu...loyauté envers une institution... mon choix est fait. Et vous ?

 

Fraternellement

 

Walter dit :

Ce que j'espère ce n'est pas du tout ce que vous pensez. C'est que vous vous aperceviez que vos "réflexions" n'ont rien à voir avec les propos de Charles, ni d'ailleurs avec la Bible telle qu'elle a été vécue par le Corps du Christ depuis bientôt 2000 ans et dont je professe la foi depuis mon baptême en toute loyauté.

 

Stéphane dit :

Cher Walter,

Donc en résumé, vous professez la vrai foi et moi, je me trompe,...eh bien alors corrigez-moi et donnez-moi les références dont j'ai besoin pour m'apercevoir de mes erreurs ! Il est regrettable que les serviteurs de l'église catholique n'ont jamais pu (ou voulu) répondre à ces questions, me laissant ainsi dans mes 'erreurs'...

Quels versets confirment l'interdiction de mariage des prêtres ?

Quels versets confirment Marie médiatrice et reine du ciel ?

 

Avec de simples réponses, je pourrai constater que votre communauté ne s'est pas "tournée vers les fables" !

 

Walter, ne détournez pas "l'oreille de la vérité" : dans les pays où les gens savent lire, l'église catholique ne subsiste que par habitude et les églises se basant sur la Bible montent en flèche ! Tirez-en des conclusions, la loyauté envers Dieu est à ce prix !

 

Redonnez à votre église les moyens de se rediriger. Nous avons 80% de points communs, ne voudriez-vous pas que tous les chrétiens puissent s'unir ? Etes-vous tellement convaincu de ces 20% de divergences au point d'admettre la division de l'église ?

 

Fraternellement

 

PS:Je suis content d'apprendre que vous avez été baptisé à un âge de raison...à moins que vous ne professiez votre foi en couche culotte ?

 

Walter dit :

Je disais donc que vos propos n'ont plus rien à voir avec le contenu de l'article que vous êtes censé commenter, cher Stéphane. Mais vous êtes tellement obnubilé par vos a priori que vous ne vous apercevez même pas de cela. Au contraire, vous faites feu de tout bois pour tirer à boulets rouges sur tout ce qui s'appelle catholique... et vous appelez ça "dialogue" ?

 

Pour apprendre ce que c'est qu'un dialogue constructif, prenez exemple sur Benoît XVI et l'accueil bienveillant, voire chaleureux dont il a bénéficié de la part des autorités jordaniennes, qui n'ont jamais eu l'outrecuidance de l'appeler "Mr Ratzinger", comme vous le faites pour inaugurer vos "réflexions" en vous targuant, ironie suprême, de "tout" votre "respect".

 

Stéphane dit :

Cher Walter,

Je vous pose des questions et vous vous sentez agressé ? Je suis prêt à admettre mes erreurs si vous me donnez les versets que je vous demande et vous contestez mon ouverture au dialogue ?  J'appelle un homme par son nom et vous prenez ça pour un manque de respect et une ironie suprême ?

 

Après que vous m'aurez démontré que le culte de "Marie médiatrice reine du ciel" n'est pas une fable et que l'interdiction du mariage des prêtre n'est pas un "détournement de l'oreille de la vérité", je pourrai commencer à admettre que vous n'êtes pas concerné par les versets qu'évoque Charles, mais vous réunissez toutes vos forces pour faire semblant de ne pas voir mes questions.  Même quand nous sommes clairement au coeur du débat (nous avions discuté sur le post "touche pas à ma mère"), vous ne répondez pas non plus (vous m'aviez même censuré). Que dois-je faire pour avoir une réponse ? Avez-vous seulement une réponse ou avalez-vous sans réfléchir ce que l'on vous a enseigné ?

 

Quelle tristesse de vous voir vous débattre pour sauver l'honneur d'une institution persistant à scier la branche sur laquelle elle est assise...

 

PS:En 2006, nous avons mené une campagne d'évangélisation au coeur de Bruxelles avec le soutien du cardinal Daneels. Merci de bien vouloir considérer cela avant de m'accuser à tort de "tirer à boulets rouges sur tout ce qui s'appelle catholique".

 

http://www.topchretien.com/topinfo/?/11223/impact-de-leva...

 

Walter dit :

Sacré Stéphane !

Vous appelez l'évêque de Rome "Mr Ratzinger", et vous prétendez que c'est du respect ... mais l'évêque de Malines-Bruxelles, lui, vous l'appelez "cardinal" ! Faudrait-il donc que Benoît XVI vous envoie une invitation personnelle pour venir évangéliser le Vatican et donner un cours de bible à la Curie romaine pour qu'il ait une chance d'être appelé par vous au moins cardinal, lui aussi ?

 

Je vous rappelle qu'en son temps, je vous avais déjà exclu des commentaires sur mon blog pour manque de respect. Lorsque vous m'avez voulu gratifier à nouveau de vos "réflexions" il y a quelques jours, je me suis dit: donnons-lui encore une chance ...

 

Mais vu que vous n'arrivez même pas à voir la différence entre le respect avec lequel des musulmans ont reçu notre Saint-Père le Pape Benoît XVI et votre dédaigneux "Mr Ratzinger", comment voulez-vous que je prenne votre manière de lire la Bible au sérieux ?

 

Vous vous déclarez ouvert au dialogue ? Prenez donc la peine de lire le Catéchisme de l'Eglise Catholique, et vous apprendrez, par exemple, ce que je vous ai déjà dit, mais dont vous ne tenez aucun compte dans vos ultimatums : à savoir que la Bible, vous ne l'auriez jamais seulement lue, s'il n'y avait pas eu la Tradition vivante de l'Eglise pour la transmettre de génération en génération jusqu'à vous aujourd'hui.

 

"Ce Catéchisme a pour but de présenter un exposé organique et synthétique des contenus essentiels et fondamentaux de la doctrine catholique tant sur la foi que sur la morale, à la lumière du Concile Vatican II et de l’ensemble de la Tradition de l’Église. Ses sources principales sont l’Écriture Sainte, les saints Pères, la liturgie et le Magistère de l’Église... Il sera aussi d’utile lecture pour tous les autres fidèles chrétiens."

 

http://www.vatican.va/archive/FRA0013/_INDEX.HTM

 

Lorsque vous aurez fait cet effort, je reste à votre disposition pour répondre aux questions bienveillantes que le Saint Esprit ne manquera pas de vous inspirer. Sinon, il n'y a plus que la prière et le jeûne.

 

 

Stéphane dit :

Sacré Walter...

Vous me dites de rester dans le sujet, mais vous persistez à en sortir pour faire mon procès... Nous essayons de voir si l’église catholique n’est pas une institution qui s’est éloigné de la Bible pour se tourner vers des fables (verset cité par Charles) et vous persistez à ne pas vous référer à la Bible pour répondre à mon argumentation...

C’est bien d’avoir transmis la Bible, mais si c’est pour la contredire...

 

Vous voulez donner des titres honorifiques au «pape» à la place de son vrai nom, mais primo, vous ne voyez que ce que vous voulez voir car si vous aviez lu convenablement, je l’ai aussi appelé «pape» malgré que ce soit contraire à mes convictions et à la Bible (Mt 23 :9), secundo, le terme «saint-Père» est un titre réservé à Dieu (Jn17 :11) et vous publiez la lettre de Charles qu'il introduit par ce sacrilège, et tertio, puisque le «pape» est supposé être successeur de Pierre, qu’il soit humble comme lui (actes 10 :26).

Note : Si j’ai précisé le rang de Mr Daneels, c’est pour éviter les confusions vu le nombre de Daneels en Belgique. Quand j’appelle quelqu’un «Monsieur», cela n’enlève aucunement le respect que je pourrais avoir pour lui. Le respect s’impose de lui-même, on ne l’impose pas par des titres ou par des ronds de jambe. Godfried Daneels a tout mon respect pour sa loyauté envers Dieu qui surpasse celle de sa communauté.

 

Je ne compte pas lire le catéchisme car la foi a été donnée aux saints une fois pour toutes (Jude 1 :3), il n’y a aucune écriture ultérieure qui puisse justifier une contradiction de la Bible. Or le catéchisme est rempli de références ultérieures (Lumen Gentium, discours de papes,...)

Si vous ne savez pas me donner des références bibliques, je n’insiste pas, nous en saurons plus au jour de notre mort. Dieu nous tirera les oreilles pour notre manque d’unité.

 

Je vous souhaite bonne continuation avec toute mon affection en Jésus-Christ.

 

Walter dit :

Titre : "Merci, Très Saint-Père !"
Si Charles venait à lire ces tirades, il serait le premier étonné d'en avoir été, bien involontairement, à l'origine, lui qui écrit :

"Je voulais, Très Saint-Père, vous remercier pour votre courage."

Quand les adolescents et les musulmans donnent l'exemple ... à ceux qui se disent chrétiens, et qui prétendent en plus sermonner les autres.

 

Stéphane dit : (Message que Walter a censuré sur son blog)

Walter,
Vous parlez comme un politicien, pas comme un chrétien qui respecte Dieu. 
A chaque commentaire vous avez préféré me juger et me rabaisser plutôt que de vous référer à la Bible pour construire le débat. Il
semble que ce soit le titre que vous êtes si fier d'exposer qui vous a rendu condescendant; en cela, vous ne suivez ni l'ordre de Jésus, ni l'exemple des apôtres.

Vous savez ce que faisait Pierre quand on lui faisait des courbettes ? Il disait "relève toi, moi aussi je suis un homme"(actes 10:26)...mais vous persistez à ne rien entendre...
Le soit-disant successeur de Pierre ferait bien de suivre son exemple; qu'il dise "arrêtez vos courbettes et arrêtez de m'appelez
Saint-Père, je ne suis qu'un homme !".  Mais c'est difficile d'être humble quand le pouvoir monte à la tête...

 

Si j'avais un esprit de division, je vous dirais de continuer car avec une telle attitude, vos fidèles arriveront tôt ou tard chez nous, mais je souhaite vraiment l'unité des chrétiens et que votre église puisse se réformer. Hélas c'est impossible avec des gens qui discréditent la Bible.

 

Je vous plains...

 

(Les réponses à ce débat seront publiées dans ce post)

10/05/2009

Anne, Ex-témoin de Jéhovah

Je reçois ce message de notre soeur Anne, je pense qu'il est important d'en faire part publiquement :
Bonjour je m'appelle anne il y a 13 ans que j'ai quitté les témmoins de jéhovah et je remercie Dieu de m'avoir ouvert les yeux j'y ai perdu mon pere (ça a détruit nos relations)et ma mere en est morte elle s'est suicidée...mon histoire est très longue.mais ce qui est sûr c'est que c'est une des sectes les plus dangereuse car sous un air d'amabilité il vous détruiront à petits feux. vous perdrez le droit de pensser ainsi que votre respect de vous même et des autres,vos amis ,votre famille;mon histoire a été tellement dramatique qu'aucun membre n'a tenter de me réendoctriner.ne les laissez pas franchir le pas de votre porte ...ils sont dangereux,pas les petits predicateurs plein de foi mais les dirigeants:hommes orgueilleux totalitaires et sans compassion ni amour
anne

07/05/2009

PRENEZ MON FILS

Un homme riche et son fils aimaient collectionner des œuvres d’art très rares. Ils avaient tout dans leur collection, de Picasso à Raphaël. Ils s'assoyaient souvent ensemble et admireraient les grands travaux de l'art.
Quand le conflit du Vietnam éclata, le fils partit pour la guerre. Il était très courageux et mourut dans la bataille en sauvant un autre soldat.
Le père fut avisé et fut profondément affligé pour la perte de son seul fils.
Environ un mois plus tard, juste avant Noël, quelqu’un frappa à la porte. Un jeune homme se tenait à la porte avec un large paquet dans ses mains..
Il dit: Monsieur, vous ne me connaissez pas, mais je suis le soldat pour qui votre fils a donné sa vie. Il a sauvé beaucoup de vie ce jour là, et il était entrain de me transporter lorsqu’une balle l'a heurté au cœur et il mourut instantanément. Il m’a souvent parlé de vous, et de votre amour pour l’art.
Le jeune homme lui donna un paquet. Je sais que ce n’est pas grande chose. Je ne suis pas vraiment un grand artiste, mais je crois que votre fils aurait voulu que vous l’ayez. Le père ouvrit le paquet. C’était un portrait de son fils, peint par le jeune homme. Il regarda fixement avec crainte la manière  que le soldat avait capté la personnalité de son fils sur la peinture.
Ses yeux ressemblaient tellement au sien que ses propres yeux se remplirent de larmes. Il remercia le jeune homme et lui offrit de le payer pour la peinture.
Ah non! Monsieur, je ne pourrai jamais rembourser ce que votre fils m’a fait.
C’est un cadeau. Le père accrocha le portrait au-dessus de son manteau. Chaque fois que les visiteurs venaient à sa maison il les amenait voir le portrait de son fils avant de leur montrer tous les autres grandes œuvres qu'il s’était procuré.

L'homme mourut quelques mois plus tard. Il devait y avoir une grande enchère de ses peintures.
Beaucoup de personnes influentes s’étaient réunies, tous excités de voir les grandes peintures et d’avoir l’occasion d'en acheter une pour leur collection. Sur la plate-forme reposait la peinture de son fils.
Le commissaire-priseur martela son marteau.
Nous commencerons l'offre avec l’image de son fils. Qui fera une offre pour cette peinture ?
C’était le silence. Alors une voix au fond de la salle cria,  Nous voulons voir les célèbres peintures.

Sautez celle-ci.  Mais le commissaire-priseur persista. Est-ce que quelqu'un fait une offre pour cette peinture?
Qui commencera l'offre ? $100, $200 ?
Une autre voix en colère cria: Nous ne sommes pas venus pour voir cette peinture. Nous sommes venus pour voir le Van Gogh's, le Rembrandt. Commencé avec les vraies offres! Mais le commissaire-priseur continuait toujours.
Le fils ! Le fils ! Qui veut prendre le fils ? Une autre voix en colère cria: Nous ne sommes pas venus pour voir cette peinture. Nous sommes venus pour voir le Van Gogh's, le Rembrandt. Commencé avec les vraies offres! Mais le commissaire-priseur continuait toujours. Le fils ! Le fils ! Qui veut prendre le fils ?

Finalement, une voix cria du fond de la salle. C'était le jardinier il avait longtemps été au service de l’homme et de son fils.
Je donne $10 pour la peinture. Étant un pauvre homme, c’était tout ce qu'il pouvait se permettre... ' Nous avons  $10, qui offrira $20 ?  Donne-lui pour $10 et fait-nous voir les Maîtres?
La foule devenait en colère ils ne voulaient pas avoir la peinture de son fils. Ils  voulaient un investissement plus dispendieux pour leurs collections. Le commissaire-priseur martela son marteau. Aller une fois, deux fois, VENDU pour $10 !
Un homme qui était assis dans la deuxième rangée  cria, Maintenant laisses-nous voir la collection!

Le commissaire-priseur  posa son marteau. Je suis désolé, mais l'enchère est fini.
Qu’arrive t’il avec les peintures ? Je suis désolé. Quand l’on m’a demandé pour conduire cette enchère, l’on m’avait donné une condition secrète dans sa volonté. Il ne m’était pas permis de dévoilé cette condition jusqu'à  maintenant.

Seulement la peinture du fils serait vendue aux enchères. "Celui qui achèterait la peinture hériterait du domaine entier, y compris les peintures. L'homme qui a pris le fils obtient tout "!

Dieu a donné Son fils il y a 2009 ans afin de mourir sur la croix. Tout comme le commissaire-priseur, son message  aujourd'hui est: Le fils, le fils, Qui prendra le fils? Parce que, vous voyez, celui qui prend le fils obtient tout.
CAR DIEU A TANT  AIMÉ LE MONDE QU’IL A DONNÉ SON  FILS UNIQUE, AFIN QUE QUICONQUE CROIS EN LUI NE PÉRISSE POINT, MAIS QU’IL AIT LA VIE ÉTERNELLE... C’EST ÇA L’AMOUR

04/05/2009

Durban II : Les chrétiens persécutés représentés

Durban II : Les chrétiens persécutés représentés

(portes ouvertes – 22/4/9)

 

arieArie, directeur du département Action diplomatique de Portes Ouvertes international, participe à la conférence sur le racisme de l’ONU, Durban II : « Même si les ONG ne peuvent pas voter, je pense qu’elles ont leur mot à dire » affirme-t-il. Arie compte surtout utiliser les moments informels pour défendre la cause des chrétiens persécutés. Il nous demande de prier pour que Dieu organise des rencontres stratégiques.

 

Certains pays musulmans (dont l’Iran, l’Arabie Saoudite, la Lybie et le Pakistan…) ont tenté d’instaurer le délit de diffamation des religions, mais après d’âpres négociations, ce délit n’apparaît pas dans la déclaration finale de la conférence. Portes Ouvertes s’était joint à 180 organisations non gouvernementales pour dénoncer cette proposition en mars dernier.

 

* Remercions Dieu car le délit de diffamation des religions a été enlevé de la déclaration finale de la conférence. Prions pour qu’il ne réapparaisse pas dans d’autres textes de l’ONU.

 

* Prions pour Arie, que Dieu lui ouvre des portes à la conférence de Durban II pour défendre la cause des chrétiens persécutés.

 

01/05/2009

Les talibans attaquent des chrétiens à Karachi

Pakistan - Les talibans tirent sur des chrétiens à Karachi, mettent le feu à leurs maisons. Graffitis sur les églises : "Chrétiens, convertissez-vous à l’islam"

vendredi 24 avril 2009 ( Point de Bascule)

 

C’est la charia : la conversion, la dhimmitude ou la mort. Tolérance zéro pour les minorités religieuses.

 

PAKISTAN_TALIBAN_GUNLes talibans attaquent des chrétiens à Karachi

 

Six personnes ont été blessées par balles, y compris un garçon de 11 ans qui repose dans un état critique. Les résidents de la région qui a été attaquée se sont cloisonnés. L’attaque est survenue après que des slogans pro-talibans appelant les chrétiens à se convertir à l’islam soient apparus sur les murs des églises.

 

Karachi (AsiaNews) - Des hommes armés ont attaqué hier un groupe de chrétiens à Taiser Town près de Karachi. Ils ont mis le feu à six maisons de chrétiens et blessé trois chrétiens, dont un garçon de 11 ans qui repose à l’hôpital dans un état critique, a dit le Père Richard D’Souza à AsiaNews. Taiser Town abrite environ 750 familles chrétiennes, dont 300 familles catholiques, et fait partie de la paroisse de St Jude dans l’archidiocèse de Karachi.

 

Deux officiels de la police qui ont parlé à AsiaNews sous condition d’anonymat ont dit que Qudoos Masih, l’une des personnes blessées dans l’incident, a déposé un premier rapport à la police de la ville de Sarjani contre des personnes inconnues.

 

La police a confirmé que sept suspects ont été arrêtés en possession d’armes lourdes. La police mène toujours son enquête et ne sait pas qui est derrière cette violence.

 

Un policier a dit que seuls trois chrétiens ont été blessés, dont un mineur qui est dans un état critique. Un musulman du groupe des assaillants a également été blessé.

 

Le père Pervez Khalid, assistant curé de la paroisse St Jude, a déclaré à AsiaNews que personne n’avait été tué dans l’attaque, mais que six personnes avaient subi des blessures par balles.

 

La situation est maintenant sous contrôle, a-t-il ajouté. Des rangers et des policiers patrouillent dans les rues. Mais les gens ont très peur et n’osent pas sortir, en particulier après que la police leur ait conseillé de rester dans leurs maisons.

 

Père D’Souza, curé de St Jude, a visité la région où l’attaque a eu lieu. Là, il a vu des graffitis sur les murs des deux églises de la région, disant « Taliban Zindabad » (longue vie aux talibans), « Islam Zindabad » (longue vie à l’islam), « Christians Islam qabol karo » (chrétiens, convertissez-vous à l’Islam) .

 

Il a également visité les maisons de chrétiens qui ont été incendiées et a constaté que tout avait brûlé, y compris les bibles des occupants.

 

Il a dit qu’hier matin, les gens qui ont vu les graffitis se sont réunis pour organiser une manifestation dans la rue. Dès qu’ils l’ont fait, ils ont été attaqués par un groupe d’hommes armés qui ont mis le feu aux maisons, puis marché le long des rues et endommagé les fils électriques et les compteurs de gaz.

 

« Les hommes qui ont attaqué les chrétiens sont venus de l’extérieur, aucun de nos fidèles ne les connaissait », a déclaré le Père D’Souza.

 

Kiran Sobya, une catholique de 28 ans qui vit dans la région, a déclaré à AsiaNews que la situation était tendue depuis un certain temps. En fait, lorsqu’elle se préparait à partir pour assister à la messe de mardi, elle a appris que le service avait été annulé.

 

Caissière dans une banque, elle n’est pas allée travailler aujourd’hui en raison de la situation tendue. Elle a toutefois confirmé hier que plusieurs femmes et quelques hommes et enfants avaient organisé une protestation contre les graffitis anti-chrétiens sur les murs des églises.

 

La région dispose de trois églises, toutes construites par le gouvernement pour servir les différentes confessions (catholiques et protestants).

 

Le curé de la paroisse catholique ou son assistant se rendent généralement dans la région pour célébrer la messe tous les mardis.

 

Selon certaines sources, la plupart des membres de la congrégation locale sont très pauvres.

 

Voir aussi :

Pakistan - Les chrétiens craignent l’application de la charia dans la région de la vallée de Swat

Pakistan - Un attentat contre la cathédrale de Lahore à Noël a échoué. Chrétiens intimés de se convertir à l’islam, sinon...

Pakistan - Deux jeunes chrétiennes enlevées, droguées, violées, converties de force à l’islam, puis revendues comme esclaves sexuelles