29/03/2009

Sionisme ?

Une réflexion...

Je lis fréquemment, dans les sites islamiques, le terme "sioniste".  Quel est le but de l'utilisation de ce terme ?
S’agit-il de critiquer l'existence d'un état juif ? On pourrait le concevoir, oui, mais à condition que cette dénonciation s’accompagne alors de la même dénonciation de tout Etat privilégiant de manière manifeste les tenants d’une confession religieuse particulière. On ne voit pas en effet quel mal il y aurait à revendiquer l’existence d’un Etat juif à côté de multiples Etats islamiques.

Or ce n'est pas le cas... Les musulmans sont rapides pour critiquer le mouvement sioniste dont le but est en effet la création d'un tout petit état juif, mais n'ont jamais la décence de critiquer l'existence de l'islamisme et les gigantesques états islamiques.

Que faut-il donc comprendre ? Si ce n'est pas la revendication d'un état confessionnel qui est critiquée, c'est donc la confession elle-même qui l'est... Et un antisioniste qui ne se préoccupe pas des autres états confessionnels (voire qui les défend), est donc en réalité un antisémite.

Cher amis musulmans, lorsque vous emploierez le terme "sioniste", veuillez faire preuve de justice et d'honnêteté et reconnaître que l'islam fait exactement la même chose.  Balayez devant votre porte avant de vous attaquer à vos voisins.

 

25/03/2009

La persécution des chrétiens aujourd’hui dans le monde

La persécution des chrétiens aujourd’hui dans le monde

delpard

 

Dans cinquante pays, y compris en Europe, qu'ils soient catholiques, protestants, coptes ou de tout autre communauté, les chrétiens sont pourchassés, privés de travail, emprisonnés, torturés, assassinés.

Tous les moyens sont utilisés pour les contraindre à renier leur foi, y compris le viol rituel collectif, considéré dans certains Etats comme une sanction pénale. Posséder une bible est devenu un crime, la célébration des cultes est interdite, on est revenu au temps des messes dans les caves et des premiers martyrs. Sans a priori religieux - l'auteur est athée -, Raphaël Delpard a mené une enquête difficile sur les lieux de ces scandales occultés par le silence des nations.

A l'heure du 60e anniversaire de la Déclaration universelle des droits de l'homme, ce livre nous rappelle l'urgence d'un réveil des consciences.

20/03/2009

Brésil : Avortement et excommunication

Source : CPDH

Le Comité Protestant évangélique pour la Dignité Humaine exprime sa profonde compassion à l'égard de l'enfant de neuf ans, martyre de la pédophilie de son beau-père, qui a dû avorter de jumeaux.

 

Si le principe du respect de la vie reste intangible - aucune situation ne peut justifier la mort d'un être humain - il s'agit dans ce cas du choix d'une vie contre une autre vie.

 

Une enfant de neuf ans n'est pas faite pour mener une grossesse gémellaire à terme. La vie de l'enfant en danger, sa mère a choisi de la faire avorter.

 

Tout en regrettant ce drame qui a fait 3 victimes (sans oublier la sœur de la fillette elle aussi abusée), le CPDH, à l'instar de nombreux catholiques défendant la vie et conscients de l'extrême difficulté de ce cas, estime qu'il était préférable de sauver une vie plutôt que de risquer la mort de trois êtres.

Rappel : L'histoire de cet avortement a défrayé la chronique car l'église catholique a condamné l'avortement de la fillette et avait excommunié sa mère ! 

http://www.france24.com/fr/20090307-bresil-fillette-avort...

16/03/2009

La religion des paresseux

La religion des paresseux Par Samuel Foucart

 

Titre provocateur ? Peut-être ! Mais avant tout réalité biblique, spirituelle et de terrain. Le livre des proverbes parle très souvent du « paresseux », au moins à dix-sept reprises dans nos versions françaises. Ce n’est pas uniquement pour définir ce que nous connaissons des paresseux en général, c’est-à-dire quelqu’un qui ne veut pas faire d’effort ; non, mais davantage pour signaler ce qu’est la paresse spirituelle. La religion des paresseux se décline sous trois volets principaux :

 

- D’abord, ils transforment la grâce de Dieu en dissolution (Jude 1.4). C'est-à-dire que sous prétexte de grâce, ils vivent n’importe comment, font n’importe quoi et laissent le désordre régner dans leur vie. C’est très répandu, finalement ! La religion du paresseux ne préconise aucune règle ; leur « piété » n’est soumise à aucune discipline ; ils font ce qu’ils veulent, avec qui ils veulent, quand ils veulent et où ils veulent, et n’ont aucun compte à rendre à personne, (ce qui n’a jamais été de la liberté, mais de la paresse) ! Ils refusent de trancher certaines situations, ou d’en régler d’autres ! Ils ne se soumettent à aucune autorité. Bref, officiellement ce sont des adeptes d’une religion évangélique, protestante, baptiste, catholique, orthodoxe, adventiste ou pentecôtiste ; mais en réalité ce sont des pratiquants de la religion de la paresse !

 

- Le second volet de cette religion consiste dans le fait que ces personnes-là attendent tout ou presque de Dieu ; c’est à lui de tout faire ! Elles croient en Dieu, elles croient que Dieu peut tout, et même elles prient ! Beaucoup d’entre elles ont sans cesse le mot « réveil » à la bouche ; elles-mêmes n’ont rien à faire ! Jamais les adeptes de la religion du paresseux ne se remettront en question ; jamais ils ne prendront le temps de s’examiner devant Dieu dans un temps de jeûne et prière ; jamais ils n’envisageront leurs erreurs ! Il n’est pas question pour eux de réformer leurs voies et leurs œuvres, c’est aux autres de le faire ; d’ailleurs, pour les adeptes de cette religion-là, il n’y a jamais assez d’amour dans leur église locale.

 

- Enfin, troisième volet de la religion du paresseux, la référence à la démonologie ! Tout est de la faute du diable et des démons, d’après eux ! S’appuyant sur des vérités bibliques indéniables faisant références au combat spirituel que tout croyant est appelé à mener sainement, ils en profitent pour détourner de leur sens premier les textes de la Bible afin d’en tirer profit ! Leurs erreurs ? C’est de la faute des démons ; leurs péchés ? Ce n’est pas de leur faute, mais de celle d’un démon d’impureté ; leurs liens (par exemple, tabac, alcool, jeux, crédit, pornographie etc.) ? Ce n’est pas de leur responsabilité, et ils n’ont rien à faire d’autre que de chasser le démon ! Quelqu’un n’est pas d’accord avec eux ? Il est tenu par des esprits mauvais ! Facile, cette religion, et parfaitement irresponsable !

 

Vous l’avez compris, la religion du paresseux est bien plus répandue que nous ne pouvons l’imaginer, et ce dans tous les milieux chrétiens ! L’Évangile nous responsabilise toujours et nous place en face de nos faiblesses, de nos misères, voire de notre péché, non pas pour que nous les fuyions, mais pour qu’enfin nous en triomphions ! Soyons des adeptes de la religion courageuse, qui prône la repentance comme moyen, la réforme comme doctrine, et la grâce comme solution ! C’est elle la bonne religion.

 

Samuel Foucart

11/03/2009

Dans le coma, un homme se réveille juste avant d'être débranché

Etats-Unis: dans le coma, un homme se réveille juste avant d'être débranché

ConnollyEn Californie, Mike Connolly, âgé de 56 ans, s'est réveillé de son coma juste avant que les médecins le débranchent. La famille de Mike avait autorisé les médecins à le débrancher car selon eux il était condamné.

Les médecins ont déclaré qu'il retrouverait rapidement la santé.

En effet, Mike Connolly, a fait un arrêt cardiaque qui a duré 35 minutes et son cerveau n'a pas été oxygéné pendant 10 minutes. Les médecins estiment qu'une absence d'oxygénation du cerveau de plus de 4 minutes entraine de sévères dommages dans le cerveau.

Contre toute attente, Mike Connolly s'est réveillé, a prononcé son nom et les médecins ont déclaré qu'il retrouverait rapidement une pleine santé. Selon le témoignage d'un des médecins "c'est presque un miracle, je n'ai jamais vu quelqu'un se remettre aussi vite."

source: lifenews.com

Depuis  www.aleloo.com.

06/03/2009

Gaza : Aucun mort dans l’école !!!

L’ONU le reconnait : Aucun mort à l’UNRWA

(israelinfos.net- mercredi 4 février 2009)

 

Plus d’un mois après ce qui a été dénoncé par les médias du monde entier comme « le bombardement d’une école de Jebaliyah » - établissement dirigé par l’URWA (aide aux réfugiés palestiniens) - qui avait provoqué un concert de condamnations internationales, l’organisation de manifestations anti-israéliennes dans de très nombreux coins du globe, et une grave détérioration des relations diplomatiques avec plusieurs pays, l’ONU a officiellement reconnu qu’aucune personne n’était morte dans l’enceinte de cette école, lors d’une opération israélienne.

 

 

La semaine passée le journal canadien « Globe and Mail » avait publié l’enquête de ses journalistes sur le terrain, et plusieurs témoignages (voir notre article) qui prouvaient qu’aucune bombe n’avait touché l’établissement scolaire.

 

Le 6 janvier dernier un bataillon de parachutistes avait identifié que des roquettes venaient d’être tirées à partir d’une cour adjacente à l’école, où, d’après l’ONU, 1.368 personnes avaient trouvé refuge. Tsahal avait répliqué avec des obus de mortier. Toujours d’après des sources palestiniennes, deux de ces tirs avaient touché les bâtiments scolaires, 42 personnes y avaient trouvé la mort, et des dizaines d’autres avaient été blessées.

 

Dans un communiqué officiel publié mardi par Maxwell Gaylord, le coordinateur des opérations humanitaires de l’ONU à Jérusalem, l’organisation a reconnu « que les bombardements et atteintes en vies humaines ont eu lieu en dehors de l’école, et non à l’intérieur ».

 

 

Voici une vidéo qui permet de comprendre pourquoi Israël semble avoir visé une école, mais a en réalité visé des terroristes.  Les musulmans du Hamas ont l'habitude de lancer des missiles à côté des écoles ou des hôpitaux, ainsi, en cas de riposte, ils peuvent exposer les victimes civiles et critiquer Israël. Mais Israël a réagi de manière honnête et n'a visé que ses attaquants.

Rappel : video d'oct.2007

 

 

Et si vous voulez voir une attaque plus récente des musulmans du Hamas depuis une autre école pendant le cessez-le-feu du 8 janvier 2009 !

 

01/03/2009

Ex-Hamas converti au christianisme

masabyousefMasab Yousef, fils du leader Hamas Sheikh Hassan Yousef, et ancien leader du mouvement des jeunes du Hamas, s'est converti au christianisme.

 

 

Voici une video (en anglais désolé) de son témoignage :

 

 

 

 

 

 

D'autres videos

Témoignage de Masab : http://www.youtube.com/watch?v=wLjwe2b40YA

Escape from Hamas en 6 parties :

http://www.youtube.com/watch?v=miRLlxMurnI

http://www.youtube.com/watch?v=D5M1bKMug4Y

http://www.youtube.com/watch?v=2-9NHvT2SEo

http://www.youtube.com/watch?v=xdlMyUCNZoc

http://www.youtube.com/watch?v=4hObwDjwLy4

http://www.youtube.com/watch?v=XBTCktJTJ2o