08/02/2009

Darfour: Une ONG américaine expulsée pour avoir un stock de Bible en arabe

Darfour: Une ONG américaine expulsée pour avoir un stock de Bible en arabe

Source topinfo

darfourUne association humanitaire américaine a été expulsée du Darfour, région troublée de l'ouest du Soudan, après la découverte dans ses bureaux de milliers de bibles en langue arabe, rapporte samedi la presse soudanaise. Selon l'agence de presse officielle Suna, 3 400 exemplaires de la bible ont été saisis par les autorités dans les locaux de l'association "Thirst No More" ("Plus jamais la soif"), dont le siège se trouve au Texas.

 

Constatons que les musulmans du Darfour préfèrent voir leur peuple mourir déshydraté plutôt que de prendre le risque qu’il s’éloigne de l’islam  !

A quand une réaction de la communauté musulmane? Jamais, elle est trop braquée sur le tout petit état israélien que sur leurs immenses empires islamistes !

Il est également regrettable de voir le milliard de musulman ne pas se sentir concerné par le sort de ces soudanais.  Ce sont les chrétiens qui leur viennent en aide et on les expulse au motif de leurs convictions ! C'est crapuleux.

Commentaires

L’agence de presse d'État soudanaise a annoncé aujourd'hui que le groupe rebelle opérant dans le pays de la région du Darfour, le Mouvement justice et Égalité (JEM), a reçu une importante aide militaire des Sionistes d’Israël. Elle a signalé que l'implication d’Israël dans cette affaire concernait des transferts d'armement militaire et du soutien logistique.

Selon Sudan News Agency (SUNA), l'agence de presse officielle du Soudan, les expéditions d'armes en provenance d'Israël ont transité par la France, d’où elles ont été expédiées au Tchad. Le gouvernement soudanais de Omar al-Bashir a accusé le Tchad de fournir de l'aide militaire et logistique aux groupes rebelles pour leurs attentats dans la région du Darfour.

La JEM et l'Armée de Libération du Soudan (SLA), sont les deux principales factions rebelles engagées dans un conflit contre le gouvernement du Soudan. Ces groupes rebelles pro-occidentaux cherchent à saper le gouvernement soudanais dans l'espoir de créer une économie de marché et de favoriser les liens avec le business impérialiste de l'Occident.




L’implication des Sionistes israéliens est ironique quand l’on considère leurs accusations contre les pays arabes et islamiques qui auraient fourni une assistance en matériel militaire au mouvement Hamas et aux autres organisations de résistance palestiniennes.


Écrit par : k-rim | 2009-02-21 à 03.59:22

Répondre à ce commentaire

k-rim - intox C'est de l'intox comme on n'en voit plein venant de gouvernement islamique. Encore une forme de persécution déguisée.

Écrit par : Stéphane | 2009-02-21 à 11.35:11

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.