30/09/2008

Au Vietnam, les chrétiens sont persécutés

Au Vietnam, les chrétiens sont persécutés

Source : Anuncioblog

persecution-chretiens-vietnamDes événements graves se sont produits ce matin 19 septembre à l'intérieur de la propriété de l'ancienne Délégation apostolique à Hanoi, au Vietnam, annonce « Eglises d'Asie », l'agence des Missions étrangères de Paris (EDA).

 

Les forces de police y ont fait pénétrer de gros engins de chantier, qui, pour le moment, ont détruit le mur de clôture et certaines constructions à l'intérieur de la propriété. Prêtres et fidèles sont accourus sur les lieux. Dans l'après-midi, heure locale, Mgr Ngô Qiang Kiêt a solennellement protesté contre cette intrusion brutale dans une interview accordée à VietCatholic News.

 

Ce matin, de très bonne heure, au sortir de la première messe de la cathédrale de Hanoi, les fidèles se dirigeaient vers l'ancienne Délégation apostolique pour y prier devant la statue de la Pietà, comme ils en ont repris l'habitude depuis quelques jours. Ils en ont été empêchés par des forces de police, nombreuses, armées de matraques et de fusils, qui ont cerné le quartier de l'archevêché et bloqué les deux extrémités de la rue qui y mène (Phô nhà chung). C'est le général Nhanh, directeur de la police de la capitale, qui dirige directement les opérations. Les écoles du quartier n'ont pas ouvert leurs portes. Une série de gros engins ont été amenés dans la propriété de la Délégation apostolique, qui s'est alors transformée en chantier. A 9 h, le mur de clôture était totalement détruit sous les yeux des journalistes des médias officiels, rapidement avertis de l'opération.

 

La police empêche toute personne de s'approcher. Cependant, les fidèles ont commencé à affluer et à prier au bout de la rue menant à la Délégation apostolique. A 9 h 30, les fidèles étaient déjà nombreux. Avec l'ensemble des élèves du grand séminaire qui se sont joint à eux, ils chantaient la prière pour la paix, attribuée à saint François d'Assise. Beaucoup de prêtres de Hanoi sont également venus participer à la prière. Des appels aux catholiques de Hanoi et du pays ont été lancés.

 

Dans l'après-midi, les bulldozers semblaient avoir terminé leur tâche. Prêtres et laïcs ont continué leurs prières dans la rue. L'archevêque de Hanoi, Mgr Ngô Qiang Kiet, vient d'accorder une interview dans laquelle il qualifie la situation actuelle d'« extrêmement tendue ». Il a déclaré qu'il a refusé de se rendre, la veille, à une convocation des autorités qui devait lui annoncer leur décision irréversible concernant la Délégation apostolique. Le sentiment qui l'habite, a-t-il déclaré, est la tristesse de voir les autorités mettre un terme au dialogue par cet acte brutal. Il a affirmé une fois de plus que la Délégation apostolique était propriété de l'Eglise, et que celle-ci possédait les documents en faisant foi.

 

Les raisons de cette soudaine initiative de la police vietnamienne ne sont pas encore connues. Les premières manifestations de prière avaient commencé au mois de décembre 2007, après une lettre pastorale de l'archevêque de Hanoi invitant ses fidèles à prier pour la restitution de ce bien de l'Eglise. Les rassemblements de prière s'étaient achevés le 31 janvier, après une intervention du Vatican et la promesse faite par un représentant des autorités. Samedi dernier, 13 septembre, après une très longue interruption, une procession de prière de la cathédrale à la Délégation apostolique avait été organisée à l'issue de la messe. Celle-ci avait surpris la police qui était alors surtout occupée par les affaires de la paroisse de Thai Ha.

Commentaires

Prière pour la paix

Écrit par : Tissier | 2014-12-08 à 14.38:53

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.