04/09/2008

La crucifixion dans les "actes de Jean"

(Cet article s'inscrit dans le débat islamo-chrétien au sujet de la crucifixion. Voir également http://christianisme.skynetblogs.be/post/6081015/temoins-...)

 

apocryphesSous le titre provocateur « Jésus n’a pas été tué », un exégète amateur musulman publie ses fantasmes sur le site de video dailymotion.

Parmi ses arguments, il a dégoté une phrase ambiguë dans le livre apocryphe « actes de Jean ».

Tous les textes chrétiens, apocryphes y compris, sont unanimes pour affirmer la crucifixion de Jésus.  Les « actes de Jean » ne font pas exception à la règle. Et pourtant, le manipulateur y a extrait ce verset où Jésus dit : « je ne suis pas non plus celui qui est sur la croix ».

Tout naïf tomberait dans le panneau croyant tenir là un texte contredisant la foi chrétienne, alors qu’au contraire, ce texte soutient l’importance de la crucifixion.

 

Cette phrase, issue du verset 99, est sortie de son contexte.

Remplaçons-le dans son contexte et lisons les versets 97 à 99 de ce livre (qui, je le rappelle, est apocryphe)

97. Après avoir dansé cette danse avec nous, bien-aimés, le Seigneur s’en alla. Et nous, comme des gens égarés et séparés de leur maître, nous fuîmes qui d’un côté qui d’un autre. Quand à moi, l’ayant vu souffrir, je n’assistai pas non plus à sa passion, mais je m’enfuis sur le mont des Oliviers, pleurant sur ce qui s’était passé. Et, lorsque le vendredi, jour de la préparation, il fut suspendu à la croix, à la sixième heure du jour, il y eut des ténèbres sur toute la terre. Et mon Seigneur, se tenant au milieu de la caverne, l’illumina et dit : “Jean, je suis crucifié par la foule d’en bas à Jérusalem et suis percé de lances et de roseaux et je suis abreuvé de vinaigre et de fiel. Je te le dis, et écoute ce que je dis. C’est moi qui t’ai mis dans l’esprit de monter sur ce mont pour que tu entendes ce qu’il faut que le disciple apprenne du maître, et l’homme, de Dieu.”

98. Sur ce, il me montra une croix bien compacte de lumière et autour de la croix une foule nombreuse qui ne présentait pas un seul aspect. Mais dans la croix il n’y avait qu’un seul aspect et une seule ressemblance. Le Seigneur lui-même, je le voyais au-dessus de la croix n’ayant pas une figure, mais seulement une certaine voix, une voix qui n’était pas celle qui était habituelle, mais douce et gentille et vraiment une voix de Dieu, qui me disait : “Jean, il faut qu’il y en ait un qui entende ces choses de moi : j’ai besoin d’un auditeur qui doive m’entendre. Cette croix de lumière est appelée tantôt par moi Verbe à cause de vous, tantôt Intellect, tantôt Jésus, tantôt Christ, tantôt Porte, tantôt Chemin, tantôt Pain, tantôt Semence, tantôt Résurrection, tantôt Fils, tantôt Père, tantôt Esprit, tantôt Vie, tantôt Vérité, tantôt Foi, tantôt Grâce. Elle est appelée de ces noms en tant que par rapport aux hommes. Mais ce qu’elle est en réalité, en tant que conçue en elle-même et dite par rapport à nous, elle est la séparation de toutes choses et la ferme élévation de choses composées d’éléments instables, et l’harmonie de la sagesse, une sagesse consistant en harmonie. Il y a des lieux à droite et à gauche, des Puissances, des Autorités, des Principes et des Démons, des Energies, des Menaces, des Colères, des Diables, Satan et la racine d’en bas, de laquelle est issue la nature des choses qui viennent à l’être.

99. Telle est donc la croix qui d’une parole a fixé le Tout et qui a séparé les choses issues de la génération et les choses plus basses, qui ensuite a tout combiné en une même unité. Cette croix n’est pas la croix de bois que tu dois voir en descendant d’ici ; et je ne suis pas non plus celui qui est sur la croix, qu’à cette heure tu ne vois pas, dont tu entends seulement la voix. J’ai été pris pour ce que je ne suis pas, n’étant pas ce que j’étais aux yeux de beaucoup d’autres, mais une autre chose. Ils me nommeront une chose vile, indigne de moi. De même donc que le lieu du repos n’est pas vu et qu’on ne parle pas de lui, à bien plus forte raison le Seigneur de ce lieu ne sera pas vu et l’on ne parlera pas de lui.

 

 

Donc dans le verset 97, Jésus affirme être crucifié par la foule à Jérusalem  « Et mon Seigneur, se tenant au milieu de la caverne, l’illumina et dit : “Jean, je suis crucifié par la foule d’en bas à Jérusalem et suis percé de lances et de roseaux et je suis abreuvé de vinaigre et de fiel." »

Mais le verset 99 évoque une autre croix, une croix de lumière surmontée de la voix de Dieu décrite au verset 98, qu’il distingue de la croix d’« en bas » : « Cette croix n’est pas la croix de bois que tu dois voir en descendant d’ici ; et je ne suis pas non plus celui qui est sur la croix, qu’à cette heure tu ne vois pas, dont tu entends seulement la voix. »

 

Lisons également le dernier verset :

Verset 115. Et, ayant fait sur lui le signe de la croix, il se dressa debout tout entier et dit : “ Tu es avec moi, Seigneur Jésus-Christ. ”

Faire le signe de croix est typique de l’église catholique et d’écrits tardifs, mais quoiqu’il en soit, cela représente bien l’importance que la crucifixion a dans le christianisme.

 

Ce texte apocryphe est très confus et explique de manière un peu maladroite la double nature du Christ (Jésus-homme et Jésus-Dieu) en décrivant la crucifixion de Jésus-homme sur croix de bois à Jérusalem et une croix de lumière assimilée à Dieu (« voix de Dieu », « appelée tantôt Fils, tantôt Père, tantôt Esprit ») sur laquelle Jésus-homme ne se trouve pas.

 

Il faut vraiment être malhonnête pour tenter de duper les gens en extrayant un morceau de verset parmi tous ces textes et en détourner le sens.

L’ensemble des textes chrétiens confirme la crucifixion.  Tout cela me conforte dans l’idée que l’islam ne tient pas sur des bases solides.

Commentaires

venez voir sur :
www.youtube.com/user/telamarna1983?feature=mhee

Écrit par : ali | 2011-10-04 à 12.18:22

Répondre à ce commentaire

Ali,
L'article est un commentaire sur le lien que vous me donnez !!! Lisez l'article, la réfutation s'y trouve !

Écrit par : Stéphane | 2011-10-04 à 17.26:52

Répondre à ce commentaire

Toi aussi tu n'a pas cité tous les passages, jesus a dit que je ne suis pas crucifié. et allez voir aussi l'Appocalypse de Pierre et le grand Acte de Seth.

Écrit par : Ali | 2011-10-07 à 12.14:08

Répondre à ce commentaire

Toi aussi tu n'a pas cité tous les passages, jesus a dit que je ne suis pas crucifié. et allez voir aussi l'Appocalypse de Pierre et le grand Acte de Seth.

Écrit par : Ali | 2011-10-07 à 12.14:11

Répondre à ce commentaire

voila pour l'appocalypse de Pierre de Nagaa Hammadi

Écrit par : Ali | 2011-10-07 à 12.32:23

Répondre à ce commentaire

Appocalypse de Pierre qui nie la crucifixion de Jesus

http://www.youtube.com/watch?v=VkOiN6k7Pdc&feature=related

Écrit par : Ali | 2011-10-07 à 12.35:13

Répondre à ce commentaire

Appocalypse de Pierre

http://www.youtube.com/watch?v=VkOiN6k7Pdc&feature=related

Écrit par : Sinane | 2011-10-07 à 12.40:04

Répondre à ce commentaire

Les textes de Nag Hammadi datent du 4e siècle. Ils appartenaient à une secte gnostique.

Je vous invite à lire ce commentaire d'un musulman (!) nommé Shabbaz :
"Même si je ne crois pas à la crucifixion de Jesus, il me faut souligner que les écrits de Nag Hammadi datent probablement du quatrième siècle et ce même si on peut affirmer que les sources du gnosticisme Chrétien remontent au deuxième siècle après le Christ. Par conséquent, on ne peut les présenter comme un Christianisme « plus pur » d'autant plus que l’idéologie du gnosticisme Chrétien semble teintée d'influences Hermétiques, Kabbalistes…

Sérieux mes frères, vous voyez le bien aimé Isa, que la paix et le salut soit sur lui, prêcher le fait que qu’il y’a d’un côté le Dieu transcendant et de l’autre le créateur, un Démiurge tyrannique qui veut empêcher notre partie divine de s’exprimer… bien sûr que non !

De plus quand on étudie certaines sectes gnostiques comme les Caïnites, y’a de quoi flipper. Les types ils te disaient que Dieu est le mal et étaient des « fan boys » absolu du serpent (aka Satan aka Ibliss aka Lucifer aka…) de la Genèse apportant « la connaissance » à l’Homme. De plus, ils étaient aussi des groupies des Sodomites et de tous les peuples pervers punis par le Créateur. En gros pour eux plus tu faisais des actes infames plus t’était « bon ». Que Dieu maudisse ceux qui ont osé dire que c’est là l’enseignement du Christ.

Attention je ne dit pas pour autant qu'il ne se peut que quelques extraits soient bel et bien des paroles du Messie, et/ou de ses disciples, oubliées par certains et retenues par d'autres.

Petite parenthèse hors-sujet mais nécessaire : le terme "gnose" en Islam n'as strictement aucun rapport avec le gnosticisme."

Remarquons que si ces textes sont vraies, c'est le christianisme ET l'islam qui tombent. Ces documents sont tous pseudépigraphiques et sont en contradiction avec le christianisme et l'islam. Si vous vous y attachez comme une preuve alors vous devez aussi admettre ce qui s'y trouve et qui est contraire à l'islam.

Écrit par : Stéphane | 2011-10-07 à 16.05:26

Répondre à ce commentaire

on ne contreduit pas une religion ,celui qui croit en Dieu doit l adorer simplement de toute les facons c est le meme Dieu que nous prion

Écrit par : comodo | 2014-02-25 à 22.31:51

Répondre à ce commentaire

on ne contreduit pas une religion .maudit-sois ceux qui le font

Écrit par : comodo | 2014-02-26 à 20.01:58

Répondre à ce commentaire

Comodo ..... nous ne prions pas le même Dieu car le vrai Dieu n'a rien à voir avec les mauvais esprits qui depuis toujours veulent recevoir l'adoration des humains. Dans les temps anciens,ces faux dieux se montraient sous des personnalités originales. Après la venue sur terre de Jésus et sa victoire totale sur Satan et les esprits malins,tous ces petits allah sont devenus ridicules et ont perdu leur prestige. Il restait par exemple à la Mecque 360 allah plus nuls les uns que les autres.
Avec l'aide de Muhammad,un de ces faux dieux plus menteur et trompeur que tous les autres réunis a tenté un incroyable coup de poker : faire croire qu'il était le Dieu saint de la Bible !!! Et voulant bien sur respecter les idées sataniques,il a tout changé dans le message du Dieu d'amour : haine éternelle pour Israël,négation de la vraie personnalité de Jésus et de son sacrifice sur la croix pour sauver les humains,négation du Saint Esprit,haine des messagers de l'évangile....etc ... Que le vrai Dieu vous délivre du mensonge. Au nom de Jésus,amen.

Écrit par : kayou | 2014-02-26 à 21.07:02

Répondre à ce commentaire

Aucun apôtre n'a assisté à la crucifixion de A à Z (voire Mathieu 26,56), de plus, 3 évangéliste sur 4 (Marc, Luc et Matthieu) disent que lors de la crucifixion, il n' y avait que quelques femmes (les évangélistes divergent sur leur identité) qui assistaient de loin à la crucifixion (Jean est le seul à affirmer qu'elles assistaient de près).



De plus, plusieurs autres mansucrits témoigent de Jésus ne fut pas crucifié tel que le 2ième traité du grand seth et l'Apocalypse Copte de Pierre.



Il y a aussi Hébreu 5 7-8 qui témoigne que Jésus ne fut pas crucifié.

Enfin, vous cité faussement tantôt "Fils, tantôt Père, tantôt Esprit" en le soulignant, tout en omettant:

"tantôt Vie, tantôt Vérité, tantôt Foi, tantôt Grâce."

Quant à la Trinité, c'est un mensonge qui n'est basé que sur 2 versets,qui sont tous deux fabriqué:



Matthieu 28.19
Allez, faites de toutes les nations des disciples, les baptisant au nom du Père, du Fils et du Saint–Esprit



Dictionnaire Encyclopédique de la Bible-Westphal, définition du mot "baptême" :
C'est seulement après sa résurrection que, selon #Mt 28:19, Jésus a donné l'ordre de baptiser. Ni Jean, ni Luc ne rapportent cet ordre et #Mr 16:18 fait partie d'une conclusion ajoutée après coup au 2 e évangile (voir Marc, évangile), qui était resté inachevé à #Mr 16:8. On peut d'ailleurs se demander si la formule de #Mt 28:19, «au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit», ne provient pas d'une modification ou d'une adjonction ultérieure, quand on constate que les passages du livre des Actes faisant allusion au baptême montrent que le baptême était donné «au nom du Seigneur Jésus-Christ» {#Ac 2:38 8:16 10:48 19:5} cf aussi #1Co 1:13);


et:


1 Jean 5.7-8
Car il y en a trois dans le Ciel qui rendent témoignage, le Père, la Parole, et le Saint-Esprit ; et ces trois-là ne sont qu'un.

Johnson :
Car il y en a trois qui rendent témoignage. Ce verset ne se trouve pas dans certains manuscrits, et il est sans doute une interpolation.

Bible de Jérusalem :
Le texte des vv. 7-8 est surchargé dans la Vulg. par une incise absente des mss grecs anciens, des vieilles versions et des meilleurs mss de la Vulg., et qui semble être une glose marginale introduite plus tard dans le texte…



Scofield :
It is generally agreed that (1Jo_5:7) has no real authority, and has been inserted.



Quant au menteur qui dit que "Il restait par exemple à la Mecque 360 allah plus nuls les uns que les autres."



Je rappel que les chrétiens orientaux adore Allah et l'adoraient bien avant l'Islam:


https://www.youtube.com/watch?v=6LkfFI5FBlg


et il a détruit toute les idoles.


de plus, Jésus n'a, selon la Bible, JAMAIS dit qu'il devait mourir pour le Salut de l'Humanité, tout au contraire, il est dit qu'il devait mourir pour le Salut des Juifs (ce n'est qu'un commentaire postérieur qui "précise" qu'il devait mourir pour toute les nations).


Bref, ce site est une arnaque sophiste.

Écrit par : John Doe | 2014-05-02 à 14.37:59

Répondre à ce commentaire

bonjour

John Doe

Je te cite :
Aucun apôtre n'a assisté à la crucifixion de A à Z (voire Mathieu 26,56), de plus, 3 évangéliste sur 4 (Marc, Luc et Matthieu) disent que lors de la crucifixion, il n' y avait que quelques femmes (les évangélistes divergent sur leur identité) qui assistaient de loin à la crucifixion (Jean est le seul à affirmer qu'elles assistaient de près).

Ma réponse :

Pourrait-tu nous citer de A à D qui était au pied de la croix. et de A à ? qui était dans cette grotte avec mahomet pour cette révélation grotesque !

Fraternellement
ChrisTophe

Écrit par : ChrisTophe | 2014-05-02 à 17.03:49

Répondre à ce commentaire

Salam je me permets d'intervenir pour signaler que la traduction que j'ai est la suivante:
et mon Seigneur se tint au milieu de la grotte, il m'illumina et dit : Jean, POUR (et on par) la foule d'en bas, à Jérusalem, je suis crucifié, je suis piqué par des lances et des roseaux, je suis abreuvé de vinaigre et de fiel. Mais à toi je vais parler, et ce que je vais dire, écoute-le.
Wassalam.

Écrit par : Marwan | 2014-06-19 à 22.28:15

Répondre à ce commentaire

Moi je suis un chercheur dans la religion. Je veux comprendre connaitre l’Éternel que j'adore pour me croire si possible dans la vérité sans me trompé.

Écrit par : pascal gandonou | 2015-04-14 à 14.20:46

Répondre à ce commentaire

harouna. je me permet d intervenir pour repondre a m comodo qui se permet de mentir de la sorte . a n effet le mot allah est aussi utilise par les chretien arabe pour designer dieu .donc allah ne veut pas dire idole ou fetiche ou statue.

Écrit par : harouna | 2015-05-14 à 03.27:52

Répondre à ce commentaire

bien le bonjour , est bien moi je me permet de repondre par contre a harouna
non les chretien arabe n'appelent pas dieu sous le nom allah cela est entichretien !! le nom d'allah provient de l'encienne egypte cette le dieu l'une -ilal . le dieu de la guerre est non le dieu créateur de toute chauses!
allah n'est pas le meme dieu que celui des chretien ou juif

Écrit par : enzo | 2015-05-15 à 22.22:09

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.