12/07/2008

Iran : Forcés à renier leur foi

Iran : Forcés à renier leur foi

(mercredi 2 juillet 2008, par Aloys Evina, Source : Portes Ouvertes)

Tina Rad et Makan Arya se sont convertis au christianisme il y a seulement trois mois, mais Tina avait déjà mis en place un groupe d’études bibliques chez elle à Téhéran.

Elle et son mari se rendaient régulièrement dans une église de maison. Il y a un mois, les deux jeunes gens ont été dénoncés par un proche et le 3 juin dernier, la police a surgi chez eux et les a emmenés, laissant leur petite fille malade, âgée de 4 ans, livrée à elle-même. Tina et Makan ont passé quatre jours en prison sans nouvelles de leur fille. Ils ont finalement été remis en liberté contre une caution de 19 000 euros pour Tina et 12 500 euros pour Makan. Tina est accusée d’ « activités contre la sainte religion islamique » et Makan est accusé d’ « atteinte à la sécurité nationale ». Ils ont dû signer de force des documents affirmant leur retour à l’islam et se sont vus interdire toute activité chrétienne.

Pendant leur incarcération, ils ont été frappés et menacés. Ils ont des bleus sur tout le corps. Depuis leur retour chez eux, ils subissent le harcèlement de leurs voisins et de leurs proches. La fenêtre de leur magasin a été brisée. Ils reçoivent à tout moment du jour et de la nuit des coups de téléphone anonymes. Ils ont demandé une protection de la police, mais ne l’ont pas obtenue. Ils pensent déménager.

 

Remercions Dieu pour la libération de Tina et Makan qui ont retrouvé leur fille saine et sauve.

Prions pour cette famille, que Dieu l’aide à traverser cette épreuve en gardant les yeux fixés sur Lui.

Prions pour les membres des églises de maison qui se multiplient en Iran, sous la surveillance constante de la police secrète.

Commentaires

N'oublions pas que le Christianisme utilise aussi la contrainte en religion comme l'enseigne Luc dans son évangile:

Luc 14.23
Et le maître dit au serviteur: Va dans les chemins et le long des haies, et ceux que tu trouveras, CONTRAINS-LES d'entrer, afin que ma maison soit remplie.

Remarque: le mot Anagkazo veut dire "contraindre" comme nous le voyons chez Paul

Actes 26.11
je les ai souvent châtiés dans toutes les synagogues, et je les forçais (anagkazo) à blasphémer. Dans mes excès de fureur contre eux, je les persécutais même jusque dans les villes étrangères.

Actes 28.19
Mais les Juifs s'y opposèrent, et j'ai été forcé (anagkazo) d'en appeler à César, n'ayant du reste aucun dessein d'accuser ma nation.

Les savants chrétiens comme Augustin savent bien que les non-chrétiens doivent être convertis par la force selon l'Evangile:

"Oblige les à entrer, que ma maison puisse être remplie" : Augustin et d'autres ont utilisé l'expression "Oblige les à entrer" comme justification de contraindre les gens à entrer dans le Christianisme, parfois en utilisant la persécution et la torture. (David Guzik's Commentary on Luke. C. The guests of the Messiah's Banquet. 2. (16-24) Jesus' parable about the great feast.)

Une guerre sainte est une guerre lancée au nom d'un Dieu ou approuvée par une religion. Le concept apparaît chez Augustin d'Hippone dans son célèbre ouvrage La cité de Dieu contre les païens où il expose que, si les païens ne veulent pas comprendre les beautés et vérités du christianisme dès qu'on leur expose, il faudra se résoudre à leur faire la guerre. Il commente cette parole de Luc XIV.23 contrains-les d'entrer. Compte tenu du caractère structurant pour les hommes et les peuples de leur foi, cette idée fit fortune et de telles guerres sont particulièrement longues et dures. http://fr.wikipedia.org/wiki/Guerre_sainte

Écrit par : Lavanjan | 2009-08-24 à 14.06:24

Lavajan - incomparable Désolé de vous le dire, mais vous êtes un inepte, cher Lavajan. Vous répétez stupidement des absurdités.
Luc 14:23 est extrait de la parabole du souper et n'a rien à voir avec une quelconque contrainte chrétienne. Il s'agit simplement d'en faire une nécessité absolue ("presse-les d'entrer"), mais il n'y a aucune menace ni torture ! Il s'agit tout au plus d'une contrainte toute morale, qui ne diminue en rien la liberté, puisque rien n'est plus libre que la foi, l'obéissance, l'amour. Cette contrainte s'exerce sur les consciences par la sainteté de la loi, sur les cœurs par la puissance de l'amour divin, sur la volonté par l'action de l'Esprit de Dieu.

PS:Wikipedia n'est pas une source fiable, n'importe qui peut poster une définition sur wikipedia !

Écrit par : Stéphane | 2009-08-24 à 15.38:19

Les commentaires sont fermés.