04/01/2008

Etienne : De la violence à la douceur

Etienne : De la violence à la douceur.

 

Je m’appel Etienne, je suis né en 1960 et je suis le cadet d'une famille de neufs enfants. Famille où dominait l'obscurantisme, la discorde, la violence, etc... Dès ma naissance, je fus rejeté, maltraité et maintenu à l’écart !

 

Durant mes premières années d’école, mon institutrice me frappait si fort sur la tête, du début à la fin des cours, avec un bâton, qu'au bout d'un certain temps j'ai perdu mes cheveux à pleines poignées, laissant mon crâne à demi chauve ; les membres de ma famille avaient assez à se détruire les uns les autres pour ne pas encore s’occuper de celui qui avait été ouvertement déclaré de trop !

J’avais si peur que j’étais dans l'incapacité d'apprendre ! Cette institutrice me désignait comme l'exemple à ne pas suivre, le stupide qu'il fallait punir et, elle ce déchaînait contre moi ! Son truc, pendant la dictée, était de se déplacer et de se poster sans bruit derrière moi. Et alors que je la croyais à l'autre bout de la classe, elle m'assénait un coup de bâton sur la tête, avec une telle force que, parfois j'en perdais connaissance.

L’échec scolaire total, je ne voulu plus mettre les pieds à l'école. Si on m'y forçait, je m'échappais. Je me suis alors retrouvé dans une pension pour enfants. Lors de ma première année d'apprentissage, j'étais illettré, c'était donc un échec assuré, je n'allais jamais au cours ne supportant plus de m'asseoir sur un banc d'école : j'ai dû déclaré forfait.

Par la suite, j'ai fait de multiples petits boulots.

 

Ce parcours me conduisit pendant quelque temps à la légion étrangère, ou très bien noté, je fus promu sous-officier dans une unité d’élite, spécialiste en armes de poing et au corps à corps, " 85 kgs d’efficacité ", disait de moi le commandant d’unité ! Mais j'étais toujours illettré, il m’en a fallu de la malice et des menaces pour remplir mes rapports sans perdre la face !

 

Ensuite, je suis tombé tombe amoureux fou de la belle fille d’un adjudant, ce qui m’as forcé à déserter six mois avant la fin de mon contrat. Cela aurait pu chauffer pour mon matricule, la demoiselle avait 16 ans et moi 26 !

 

Quelles illusions et quels mensonges, là où j’avais mis tous mes espoirs : ma vie sentimentale, sexuelle, conjugale, ma fille que j’aime tant, le boulot, les loisirs, la bagnole, les amis et même la raison !! J’ai tout perdu en l’espace d’un appel téléphonique.

 

Ma femme a raccroché le combiné au bout duquel elle venait de m’annoncer qu’elle ne rentrerait pas à la maison et qu’elle allait effectuer les démarches nécessaires pour divorcer !

Rien ne m’avait laissé supposer un tel aboutissement ; avant son coup de téléphone, j’étais encore certain de son amour pour moi et j’avais des projets plein la tête pour nous et pour notre fille alors âgée de 3 ans !!

Il me fallait un coupable ; j’avais bâti ma vie sur ma famille : plus de famille, plus de vie ! Je n’avais donc plus rien à perdre, j’avais fini mon errance ! C’était clair et net : la coupable, c’était ma belle mère chez qui ma femme s’était réfugiée !

 

J’étais au milieu du salon et j’élaborais mon plan de vengeance, concret froid et organisé. J’avais avec moi deux amis dont un était féru d’armements et, l’autre moniteur en arts martiaux. De plus, j’avais garder des contacts étroits avec d’anciens légionnaires tous acquis à ma cause : matériels divers, armements militaires dont un fusil mitrailleur et un lance roquette anti-chars de 75 mm ainsi qu’une centaine de kgs d’explosifs, des détonateurs et des munitions à profusion

 

... J’allais satelliser la villa de la belle-mère !...

 

La suite, je la comprends pas bien mais je vais m’efforcer de la verbaliser du mieux que je peux. J’ai nagé en plein surnaturel !!

 

Alors que mes deux amis étaient justes à côté de moi, ils me semblaient étrangement éloignés ; leurs paroles étaient devenues subitement des murmures inaudibles et lointains : immense solitude, désespoir sans fond, chaos, impuissance totale, le sentiment de ne plus rien contrôler. Autour de moi, tout tourne, je ne perds pas l’équilibre mais quelque chose m’enveloppe, m’envahi : une spirale sombre. C’est terrifiant ! Je perds le sens de mes pensées. Quelque chose ou quelqu’un prend le contrôle de ma raison ! Dans mon âme, c’est une douleur absolue ! La personnalité de la haine et de l’horreur dirigée contre moi ! Je ne pouvais rien faire ! Subir c’est tout. Comment décrire ces pensées abominables ! Mais, c’étaient plus que des pensées : c’étaient des esprits. Et je n’ai pas les mots pour en parler !

 

Du milieu de ce cyclone d’horreur et de tumulte, une, ou plutôt des voix en une pensée ! Je ne sais pas ! Comme une lamentation déchirante : " Va chez ta sœur Anne-Lyse ! " Ces ou cette voix, cette pensée avait le volume mal réglé ; ça montait et ça descendait, ça venait de l’extérieur !!

 

A cette époque, je considérais cette sœur comme une grenouille de bénitier bien quelle n’était pas catholique, mais toute bondieuserie me faisait horreur !

J’ai réussi à dire à mes amis qu’il fallait à tout prix que j’aille immédiatement chez ma sœur !!!

Ils m’y conduisirent sur le champ et je n’entendis plus jamais parler d’eux !

 

Chez Anne-lyse, alors que je n’avais strictement aucune idée de ce que j’y faisais, ma sœur ne se rendant pas compte de mon état, me parlait de la pluie et du beau temps, et moi je n’étais pas capable d’entendre ni de parler ! A un moment (je n’avais plus la notion du temps), ça avait du faire tilt dans son esprit, elle me demanda si je ne voulais pas donner tout ça, à Jésus ?

C’était pour ça que j’étais là ! C’était ça que je venais chercher ! Et c’était même pour ça que j'étais né !

" Comment dois faire ? ", me suis-je exclamé.

 

 

C’est arrivé il y a une quinzaine d’années !! Hier, mon épouse m’a dit que j’étais un homme doux ! Je lui ai pas montré qu'elle m'avait ému. J’ai repensé au grand désastre de ma vie, au jour du cyclone, ce jour béni où Jésus m’a sauvé et, à partir duquel il a transformé un guerrier asservi à la haine, en homme doux !

 

La définition de hosanna : Lamentation qui supplie : Sauve Seigneur ! Cela me fait penser aux voix qui m’ont dirigé vers mon salut alors que j’étais perdu

 

Si le Seigneur te révèle "HOSANNA" non pas comme un chant de joie ou de victoire mais comme un appel de détresse ! Alors supplie le, ce "HOSANNA" En langue et dans les paroles que l’Esprit te donne, et même si ces paroles te semblent absurdes, continue, ne t’arrête pas jusqu’à ce que la paix de Jésus te remplisse le cœur, jusqu'à ce que tu sois assis avec Christ dans les lieux célestes et que tu te mettes à crier : " HALELUYA ! HALELUYA ! "

 

Ce genre de fruits ne se voient pas mais ils sont, j’en suis certain, les plus beaux aux yeux de Dieux !!

Et toi qui juge tes frères à leurs fruits, as tu vraiment les yeux pour les voir ?? Lles yeux de la chair voient la chair.

 

Etienne

Commentaires

pour ceux qui liront.... ...nous croyons en Celui qui a réveillé d'entre les morts, Jésus, notre Seigneur, qui a été livré pour nos fautes et ressuscité pour notre justification.
Rom 4 : 24, 25.

Avec un petit clin d'oeil à Farid et mes amitiés à tous.

Écrit par : Jean-Marc | 2008-01-04 à 15.29:45

A Stéphane Arrêtes d'imaginer des soit disant conversions aussi stupides que celle-ci.

"Famille où dominait l'obscurantisme,"

Sûrement chrétienne, ou quoi d'autre ???

"Durant mes premières années d’école, mon institutrice me frappait si fort sur la tête, du début à la fin des cours, avec un bâton, qu'au bout d'un certain temps j'ai perdu mes cheveux à pleines poignées, laissant mon crâne à demi chauve ; "

Complètement débile ce pauvre garçon , aucune réaction !
Si le plus abrutit des élèves avait subit le même sort, il aurait été voir le directeur de l'école et ce après s'être rebeller soit à coups de point ou de pieds !!

"Et alors que je la croyais à l'autre bout de la classe, elle m'assénait un coup de bâton sur la tête, avec une telle force que, parfois j'en perdais connaissance."

Tout à fait incroyable !
Stéphane, tu exagère dans tes affabulations !!

"Ensuite, je suis tombé tombe amoureux fou de la belle fille d’un adjudant, "....la demoiselle avait 16 ans et moi 26 !

C'est complètement dingue; comment le fils d'un adjudant a-t-il pu épouser une fille qui forcément n'avait pas 16 ans au moment des noces ????

Stéphane, tu déraille complètement dans tes affabulations de récits véridiques (on croirait lire la bible) !!!
Faudrait que tu te relise avant de publier de telles conneries !!

"J’étais au milieu du salon et j’élaborais mon plan de vengeance, concret froid et organisé. J’avais avec moi deux amis dont un était féru d’armements et, l’autre moniteur en arts martiaux. De plus, j’avais "garder "des contacts étroits avec d’anciens légionnaires "tous acquis à ma cause" : matériels divers, armements militaires dont un fusil mitrailleur et un lance roquette anti-chars de 75 mm ainsi qu’une centaine de kgs d’explosifs, des détonateurs et des munitions à profusion"

Cher Stéphane pourrais tu me donner l'adresse de ce garçon, j'ai quelques problèmes avec des islamistes, ses contacts avec des spécialistes en armement me serait d'un grand secourt !!( je recherche notamment un 9mm de type mauser parabellum).
Et juste à titre défensif, je voudrais miner mon jardin, là ses copains me seraient très utiles !!

"J’ai nagé en plein surnaturel !!"
Sincèrement, je pense qu'il s'y est même noyé, et c'est peu dire !!

"Ils m’y conduisirent sur le champ et je n’entendis plus jamais parler d’eux !"
Comme quoi; la foi peut fait peur, même aux légionnaires les plus endurcis !!


"Hier, mon épouse m’a dit que j’étais un homme doux !".....
On peu donc en conclure: qu'il n'a pas réussi à séduire la "belle fille "de l'adjudant et que bien que amoureux d'elle, il s'en est payé une autre !

il y a tellement de conneries dans ce récit, qu'il est préférable que je m'arrêtes à les citer !

Pour les prochaines conversions ou reconversions, Stéphane, faites un effort pour qu'elles paraissent au moins un peu plus crédibles.


Bien à vous, meilleurs voeux pour 2008 et un grand merci pour les éclats de rire que vous m'avez procurés en ce début d'année.
Dommage que dans les com's, on ne puisse souligner certaines parties des textes

Écrit par : Charles* | 2008-01-04 à 20.32:53

Charles, Le journal ''Croire et Servir'' de la fédération baptiste de France relate parfois des cas de conversion qui n'ont pas grand'chose à envier à celle-ci.
Et je connais personnellement des changements de vie qui, sans être aussi spectaculaires, sont cependant remarquables. Ne riez pas, Charles...L'Esprit de Dieu est souvent à l'oeuvre dans les vies humaines.
Quant au salut, vous savez de quoi je parle.
Que Dieu vous bénisse et vous amène à la vie éternelle...Et ne dites pas que vous ne savez pas ce que c'est. Ne vous moquez pas, réfléchissez...
Amitiés à vous. Je suis à la fois ''la brosse à reluire'' et ''une personne d'apparence sensée''.

Écrit par : Jean-Marc | 2008-01-04 à 21.08:59

A Stéphane "Faudrait que tu te relise ".
J'avoue que je devrais faire la même chose, mais uniquement du point de vue orthographe.
Veuillez m'en excuser.
Mais bon, quoi qu'en fin de compte le principal est que se soit quant même compréhensible.

Bien à vous

Écrit par : Charles* | 2008-01-04 à 21.25:24

A Jean-Marc "Le journal ''Croire et Servir'' de la fédération baptiste de France relate parfois des cas de conversion qui n'ont pas grand'chose à envier à celle-ci. "

Si c'est le cas, des que je n'aurai plus les lèvres gercées, je m'y abonne

"Je suis à la fois ''la brosse à reluire'' et ''une personne d'apparence sensée''. "

Navré, si cette image que j'ai de vous, vous poursuit.
Mais c'est la seule que vous m'inspirez lorsque je lis vos commentaires sur ce blog.
Avouez que c'est du béni-oui-oui, la plus part du temps.
Ce cher Stéphane fait de la propagande pour sa secte et vous marchez à fond la caisse croyant qu'il apporte de l'eau à votre moulin !
Vous êtes aussi crédule envers lui que pour vos croyances envers un dieu qui n'existe pas, comme tous les autres d'ailleurs!.
Ni lui, ni vous et ni personne d'autre n'étant capables de prouver concrètement qu'il existe, que faut-il en penser ??
Bien à vous et sans rancune.

Écrit par : Charles* | 2008-01-04 à 21.47:24

Charles J'attends toujours ton explication sur le hasard qui a crée l'univers... Rapide pour critiquer, mais beaucoup moins pour expliquer.

Amitié.

Écrit par : Stéphane, Chrétien né de nouveau | 2008-01-04 à 23.09:37

Charles... Oui, je suis d'accord avec Stéphane....Et pour moi, Stéphane ne fait pas partie d'une secte : il est comme moi, chrétien protestant. N'essayez pas de nous séparer, ça ne prendra pas. Nous sommes en accord spirituel.
Et vous m'avez fait me souvenir de cas de conversion...J'en connais d'autres.
1)Le pasteur Daeppen va visiter Monsieur R....Il lui présente l'oeuvre du Christ. Monsieur R...lève sa hache sur le pasteur et la hache retombe par terre.
Ce monsieur est devenu un remarquable chrétien, toujours prêt à aider et d'une foi magnifique. Je l'ai bien connu et certaies personnes pourraient encore témoigner.

2)L'on pourrait vous citer les cas de certains membres de gang (NicKy Cruz par ex) qui ont changé du tout au tout.

3) J'ai dans ma bibliothèque un livre ''Arrachée aux démons'' écrit par une dame (Mais le nom..... et retrouver le livre dans l'ordre de ma bibliothèque...)
Cette dame après une enfance malheureuse a mené une vie....: prostitution, sectes et rites sataniques, gang, drogues, magies blanche et noire...Elle explique certaines choses à faire frémir et qui montrent le drame des contacts de l'homme avec les puissances occultes de l'au-delà.....Elle s'est convertie par le ministère de l'évangéliste Eric Hutchings et a pu changer de vie grâce à Dieu et à l'aide de la prière de plusieurs personnes...Je passe sur certains détails dont je me souviens. Et je précise que le pasteur de Monceau-sur-Sambre, un de mes anciens élèves, m'a dit qu'il l'avait rencontréE lors d'une campagne d'évangélisation de Hutchings.
Ne vous moquez pas Charles....Je peux éventuellement chercher le livre...

Pour vous abonner au journal : c'est Croire et Servir
Allée 1 n 19 Résidence C.Lelubre-Orcq B.
T.F : 069:220695 CCP : 000-1824165-80 16 euros pour 10 numéros. Le journal porte maintenant le nom de Croire et Vivre

Le journal Cri d'espoir de l'Armée du Salut donne aussi parfois des témoignages bouleversants de changement de vie. 15 euros.

En vous promettant de ne pas vous envoyer de propagandiste pour nos sectes, je veux bien vous abonner gratuitement si vous voulez m'envoyer une adresse par mail...Je paierai.

Merci de montrer à tous que des chrétiens d'églises différentes sont en communion....Dieu se reçoit...
Vous cherchez la vérité, elle est à votre portée...

Que Dieu vous bénisse. Et croyez bien que je rigole de la brosse ....

Écrit par : Jean-Marc | 2008-01-05 à 16.56:19

Ami, Charles.... J'ai mis un comm le 5 sur ce post mais il est en fin de la liste des commentaires à cause de Bertrand qui est très prolixe...
J'espère que vous pourrez lire ce texte. Et merci pour votre mail. Amitiés sincères à vous...

Écrit par : Jean-Marc | 2008-01-07 à 11.24:00

A Stéphane "J'attends toujours ton explication sur le hasard qui a crée l'univers... Rapide pour critiquer, mais beaucoup moins pour expliquer. "

Je n'ai jamais eu de réponse sur : donnez-moi des preuves concrètes que votre dieu existe, je vous ai même proposé de mettre mon matériel photo et d'enregistrement a votre disposition quant et ou vous voulez !
Je vous réitère ma proposition : je me déplace n'importe ou sur cette planète pour un scoop
avec votre dieu quant çà vous arrange le mieux à condition bien sur qu'il ne fasse pas faux bon .
(photos haute définition et enregistrement de sa voix en Hi-Fi garanties)

Bien à vous

Écrit par : Charles* | 2008-01-07 à 23.35:46

Charles - comique Tu veux faire dans le comique ? Allez je me lance :
« Le « hasard » a créé l’univers à partir de rien...Waw présente-le moi j’ai justement besoin d’un architecte pour ma futur maison. Son prix sera le mien. Je peux même aller le chercher gratuitement si il ne peut pas se déplacer. »

Ca fait quel effet ?

Écrit par : Stéphane, Chrétien né de nouveau | 2008-01-08 à 10.19:43

A Stéphane, Réponse à :Charles : comique "Son prix sera le mien. Je peux même aller le chercher gratuitement si il ne peut pas se déplacer. » "

Déduction logique :
Ça n'a l'air de rien, mais,qu'est-ce qu'on gagne comme fric lorsque l'on est un gourou chrétien !

Désolé.
Bien à vous

Écrit par : Charles* | 2008-01-09 à 20.25:36

Charles - humour Charles continue dans le comique : le hasard est un gourou chrétien.
On aura tout entendu.

Merci pour ces grands moments d’humour.
Amitiés

Écrit par : Stéphane, Chrétien né de nouveau | 2008-01-09 à 22.33:29

Les commentaires sont fermés.