27/10/2007

Tu aimeras...

(NB:Pour ceux qui ne peuvent pas lire les caractères grecs ou hébreux (comme sur le post du 23/10), vous pouvez télécharger ces polices sur :

 http://www.bibleworks.com/downloads/bwfonts.exe)

 

Ce que nous pouvons dire avec certitude c'est que le monde chrétien admet que Jésus était un Juif, familiarisé avec la Tora, respectueux de la "Loi de Moïse", dont il a enseigné beaucoup de préceptes.

L'un des plus célèbres de ses enseignements consiste en deux citations de la Tora, considérées comme essentielles dans le judaïsme et sur lesquelles les enseignements rabbiniques de son époque insistaient beaucoup. Alors qu'on lui demandait quel est le plus important des commandements, Jésus, comme rapporté dans l'Evangile de Matthieu (22, 37 à 40), a répondu:

Tu aimeras le Seigneur, ton Dieu, de tout ton coeur, de toute ton âme, et de toute ta pensée.  C'est le premier et le plus grand commandement.  Et voici le second, qui lui est semblable: Tu aimeras ton prochain comme toi-même.  De ces deux commandements dépendent toute la loi et les prophètes.

"Tu aimeras l'Eternel ton Dieu de tout ton cœur et de toute ton âme et de tout ton pouvoir" est une citation de Deutéronome 6, 5. "Tu aimeras ton prochain comme toi même !" est tiré du Lévitique 19, 18. Ces enseignements sont antérieurs à Jésus de quelque 1300 ans.

 

Attardons-nous sur le premier

« Jésus lui répondit: Tu aimeras le Seigneur, ton Dieu, de tout ton coeur, de toute ton âme, et de toute ta pensée. » (Matthieu 22:37 LSG)

o` de. e;fh auvtw/| avgaph,seij ku,rion to.n qeo,n sou evn o[lh| th/| kardi,a| sou kai. evn o[lh| th/| yuch/| sou kai. evn o[lh| th/| dianoi,a| sou

 

Tu aimeras l'Eternel, ton Dieu, de tout ton coeur, de toute ton âme et de toute ta force. (Deutéronome 6:5 LSG)

^yh,_l{a/ hw"åhy> taeÞ T'êb.h;a'äw>

`^d<)aom.-lk'b.W ^ßv.p.n:-lk'b.W ^ïb.b'l.-lk'B.

 

J’aime regarder l’émission Judaïca le dimanche matin sur France2, ce programme nous apporte une meilleure approche et une meilleure perception des textes hébreux.  Dans l’émission de ce matin, il était question de ce commandement. 

 

« Tu aimeras... ». T'êb.h;a'ä = äºhabTä

La première occurrence du verbe ahav se trouve en Genèse 22 : 2. C’est un amour fort.

Dieu dit: Prends ton fils, ton unique, celui que tu aimes, Isaac; va-t’en au pays de Morija, et là offre-le en holocauste sur l’une des montagnes que je te dirai.

Ce qui est traduit par « tu aimeras » n’est pas un futur et pourrait être traduit par « continue d’aimer comme tu le faisais dans le passé ». Donc c’est bien une forme assimilée à un impératif.

 

Le cœur, en hébreu b.b'l. (lebab) comme en grec kardi,a| (kardia), est le centre de l’homme, «l’homme intérieur». On parle plus aujourd’hui de caractère, personnalité, volonté, pensée et émotions.

 

Le mot v.p.n: (nephesh) signifie âme (ou souffle de vie) tel que cela est traduit par le grec yuch/| (psyche). Aimer Dieu de toute son âme engendre la notion de martyr car elle suppose de donner sa vie à Dieu. Mais ATTENTION, au contraire de certaines religions qui parle de tuer pour Dieu, ici il s’agit de donner sa vie à Dieu dans le sens qu’il faut préférer sa propre mort plutôt que de commettre un crime. Donc à bien différencier du kamikaze qui donne sa vie, mais qui est avant tout un assassin.

 

Le mot d<)aom (meod) signifie force et est l’anagramme de ~d"²a' ((adam) qui désigne l’homme. Dans les évangiles, on trouve le mot grec dianoi,a| (dianoia) qui signifie pensée, intelligence, esprit.  Il s’agit bien de la détermination et non de la force physique.  (NB :Marc utilise le mot force (ivscu,oj=ischus) en plus)

 

Dans le dialogue que l’on trouve dans l’évangile de Marc 12 :29-34, le scribe répond à Jésus que l’obéissance à ces deux commandements vaut plus que tous les holocaustes et tous les sacrifices. Et Jésus lui répond : Tu es tout proche du Royaume de Dieu !

 

Samuel dit: L'Eternel trouve-t-il du plaisir dans les holocaustes et les sacrifices, comme dans l'obéissance à la voix de l'Eternel? Voici, l'obéissance vaut mieux que les sacrifices, et l'observation de sa parole vaut mieux que la graisse des béliers. (1 Samuel 15:22 LSG)

 

 

Commentaires

le vrai évangile Les Miracle de Jésus dans le Coran
Si vous voulez savoir qui est Jésus (Le Messie), paix et bénédiction de Dieu sur lui, alors lisez le Coran ! Car le Coran est le livre des vérités sans reproche. C’est pourquoi, on va voir que Dieu a fait du nom de Jésus, le fils de Marie, un miracle numérique que nous fait découvrir le langage numérique coranique, et ceci pour nous convaincre que le Coran est vrai. Ce miracle est basé sur le chiffre 7 et ses multiples, comme preuve que ce Coran provient du Créateur des sept Cieux, Gloire et Pureté à lui.

Dans cet article, on va utiliser la méthode du classement des chiffres ; c’est une méthode mathématique appelée séries décimales, c’est à dire que chaque nombre est dix fois multipliés par rapport à son précédent ; en d’autres termes, dans cet article, on va lire le chiffre tel qu’il est sans le sommer.

Un classement exceptionnel caractérisant la répétition du non de (Jésus fils de Marie) dans le Coran


Quand on cherche le mot “Jésus” (عيسى) dans le Coran, on trouve qu’il se répète dans tout le Coran 25 fois exactement. Cependant, pour le mot “Fils (إبن)”, il s’est répété dans tout le Coran 35 fois. Quant au mot “Marie” (مريم), il a été répété 34 fois dans le Coran. On écrit ces chiffres en respectant cet ordre et on retrouve le chiffre suivant :
مريم
ابن
عيسى

Marie
Fils
Jésus

34
35
25


Le chiffre qui correspond à la répétition de ces mots est : 343525 et c’est un multiple du chiffre 7 :

343525 = 7 ´49075

L’ordre inclue également les mots de ce saint mot ; en fait, le nombre des caractères du mot “عيسى” (Jésus) est 4, et celui de “ابن” (fils) est 3 et celui de “مريم” (Marie) est 4. Ainsi, en classant ces chiffres, on trouve :

مريم
ابن
عيسى

Marie
Fils
Jésus

4
3
4


Le nombre qui correspond au nombre de caractères de ces mots est 434 et c’est un multiple du chiffre 7 :

434 = 7 ´62

Ce qui est particulièrement exceptionnel c'est le fait que la répétition de ce mot soit liée à ses caractères, écrivons ces chiffres de nouveau :

sa répétition : 343525 = 7 ´49075

ses caractères : 434 = 7 ´62

Quand on place côte à côte les résultats de ces multiplications 62 – 49075, on trouve un nombre qui se compose de sept chiffres divisible par 7 :

6249075 = 892725 ´7

Ce qui est étonnant est que le résultant est également divisible par 25 (qui représente le nombre de fois où le mot “عيسى” (Jésus) a été cité dans le Coran) :

892725 = 25 ´35709

Ainsi, nous avons trouvé un ordre exceptionnel pour le nom de “Jésus filsdeMarie”(عيسى ابن مريم). Cependant, dans le Coran, on trouve d’autres formulations pour ce mot, comme “ ”المسيح ابن مريم(Le Messie fils de Marie), alors existe-t-il un ordre précis ?

Ordre exceptionnel pour la répétition du mot “المسيح ابن مريم” (Le Messie fils de Marie) dans le Coran

Le mot “”المسيح ابن مريم(Le Messie fils de Marie) a été répété dans le Coran 11 fois, le mot “ابن” (fils) 35 fois et le mot “مريم” (Marie) 34 fois. Ecrivons ces répétions sous la forme suivante :



مريم
ابن
المسيح

Marie
Fils
Le Messie

34
35
11


Le nombre qui représente la répétition de ces mots est : 343511 et c’est un multiple du chiffre 7 :

343511 = 7 ´49073

Donc, la répétition de la phrase “”المسيح ابن مريم(Le Messie fils de Marie) a été conçue de façon à s’accorder avec l’ordre coranique du chiffre 7.

Le Très Haut et Miséricordieux Dieu dit : “Le Messie Jésus, fils de Marie, n'est qu'un Messager d'Allah” [An-Nisae (Les Femmes)/171]. Quand j’ai observé ce nom et la définition du Messie, paix et bénédiction de Dieu sur lui, j’ai trouvé que les caractères de la phrase :
“”المسيح عيسى ابن مريم رسول الله(le Messie Jésus, fils de Marie, n’est qu’un messager d’Allah), correspond parfaitement avec le chiffre 7 ; pour voir ceci, écrivons le nombre de caractères de chaque mot :

الله

(d'Allah)
رسول

(messager)
مريم

(Marie)
ابن

(fils de
عيسى

(Jesus)
المسيح

(Le Messie)

4
4
4
3
4
6


Le nombre qui représente les caractères de ce nom est : 444346 et c’est un multiple du chiffre 7 :

444346 = 7 ´63478

Ce qui attire vraiment l’attention est le fait que la somme des chiffres de ce nombre (444346) soit : 4 + 4 + 4 +3 + 4 + 6 = 25 qui correspond au nombre de fois où le mot “عيسى” (Jésus) a été répété dans le Coran ! et le résultat de la division de ce nombre par le chiffre 7, comme nous l’avons vu, est : 63478 qui est un multiple du nombre 34, le nombre de fois où le mot “مريم” (Marie) a été répété dans le Coran :

63478 = 34 ´1867

Ordre exceptionnel pour la répétition du mot “مريم” (Marie) dans le Coran

Maintenant, voyons ensemble cette concordance exceptionnelle correspondante à la répétition du mot “مريم” (Marie) avec les deux mots “المسيح” (Le Messie) et “عيسى” (Jésus). La répétition de ces mots est en fait basée sur le chiffre 7. Comme on le sait, Marie est la mère du Messie, paix et bénédiction de Dieu sur lui, écrivons alors la répétition de ces deux mots dans le Coran :

المسيح
مريم

Le Messie
Marie

11
34


Le chiffre qui représente la répétition de ces deux mots, dans cet ordre, est : 1134 et c’est un multiple du chiffre 7 :

1134 = 7 ´162

On applique cette même règle pour le mot “عيسى” (Jésus), on trouve que la même chronologie se répète. Écrivons la répétition de ces deux mots “مريم” (Marie) et “عيسى” (Jésus), on trouve alors :

عيسى
مريم

Jésus
Marie

25
34


Le chiffre 2534 est également un multiple du chiffre 7 :

2534 = 7 ´362

Ce qui surprenant, c’est que la somme des répétitions de ces trois mots : “مريم” (Marie) – “عيسى” (Jésus) – “المسيح” (Le Messie) est :

34 + 11 + 25 = 70 ;

et ce nombre est également un multiple du chiffre 7 :

70 = 7 ´10

De même, on trouve que la répétition des mots “المسيح” (Le Messie) – “ابن” (fils de) – “مريم” (Marie), dans le Saint Coran est :

11 + 25 + 35 + 34 = 105 ;

et ce chiffre est également un multiple du chiffre 7 :

105 = 7 ´15.

Et la question se répète de nouveau :

Est-il possible que le hasard peut être l’origine d’une organisation avec une pareille précision ?

C’est Le Très Haut et Le Très Puissant Dieu, qui a tout crée et qui a tout arrangée, qui est derrière le classement de ces vérités pour témoigner de Son Unicité et du fait que le Messie Jésus fils de Marie est un prophète de Dieu, Sa parole et Son Ordre.

La répétition de ce mot saint dans le livre de Dieu, qui a été trouvée comme étant basée sur le chiffre sept, constitue une preuve irréfutable que ce qui a été apporté par Mohammed, paix et bénédiction de Dieu sur lui, est le même que ce qui a été apporté par Jésus, paix et bénédiction de Dieu sur lui, et que Le Très Haut Dieu a fait que le nom de ce saint prophète s’accorde parfaitement avec le chiffre 7 pour nous prouver que Celui qui a fait descendre le Coran est Le Maître des sept cieux, Louange à Lui de tout ce qu’ils peuvent avancer.

Et toi cher lecteur, si tu veux lire le vrai évangile, alors tu n’as qu’à lire le Coran !

Écrit par : Adam | 2007-10-30 à 00.40:06

Guématrie Adam,
Comme je le répète, les arabes n'ont fait que copier les hébreux.
Les kabbalistes ont beaucoup utilisé la guématrie et le chiffre 7... A nouveau, les arabes se sont inspirés des juifs.
NB:Tu remarqueras le nom de Mahomet n'intervient pas dans tes calculs !

Adam, dis-moi où l'on peut lire la prophétie de la venue de Mahomet dans un texte antérieur à sa venue !

Écrit par : Stéphane, Chrétien né de nouveau | 2007-10-30 à 10.38:05

La numérologie... appliquée à la Bible ou au Coran est de la foutaise quand elle veut démontrer de pareilles choses.
Il y a une symbolique des chiffres oui mais le reste...

Écrit par : Un chrétien | 2007-10-30 à 19.15:36

Les commentaires sont fermés.