06/08/2007

Le hasard

svhasardLe magazine "Science et vie" de ce mois d'août consacre un article sur le hasard :

"Et si la vie devait tout au hasard..."

Plusieurs pages sont consacrée au hasard, mais à aucun moment, il n'est expliqué ce qu'est le hasard ???

Je cite "Le hasard fait décidément bien les choses. Car de récentes découvertes l'affirment : depuis la diversité des espèces jusqu'à nos cellules, le hasard joue un rôle clé à toutes les étapes du vivant. Au point que, sans lui, la vie n'existerait pas ! Révélations sur le vrai maître de notre destinée."

Remplacez le mot hasard par Dieu...

Curieux que les athées acceptent un concept totalement inexplicable pour justifier notre existence, mais qu'ils refusent l'existence de Dieu.

 

Commentaires

Tout à fait d'accord

Écrit par : hind² | 2007-11-24 à 20.01:38

A Mr Stéphane "Le hasard est un concept d’athée qui englobe tout ce qui ne s’explique pas."

Pourriez-vous m' expliquer; pourquoi les croyants déclarent que c'est un "miracle" pour tout ce qui ne s’explique pas.

Écrit par : xyz ( pour l'instant) | 2008-08-08 à 21.39:57

xyz - miracle Miracle vient de miraculum qui signifie prodige. Cela désigne l'événement et non l'origine de ce prodige.

Écrit par : Stéphane | 2008-08-09 à 09.57:51

miracle "Miracle vient de miraculum qui signifie prodige. Cela désigne l'événement et non l'origine de ce prodige. "

Ci dessous; définition du mot hasard,:
nom masculin : Evénement dont on ne peut expliquer l'apparition, et que l'on ne peut pas prévoir.

La définition est donc la même pour les deux , puisque :
Cela désigne l'événement et non l'origine de ce prodige. "

COMMENT faire la différence ??

Écrit par : xyz ( pour l'instant) | 2008-08-13 à 21.10:50

Complément "Remplacez le mot hasard par Dieu..."

Remplacez le mot Dieu par "dragon de feu "ou "licorne rose" juste pour voir .

Curieux que les chrétiens acceptent un concept dogmatique totalement inexplicable pour justifier notre existence, mais qu'ils refusent l'existence du hasard.

Écrit par : xyz ( pour l'instant) | 2008-08-13 à 21.18:56

xyz - hasard xyz,
Non seulement vous pinaillez, mais vous ne savez pas lire un dictionnaire.
Première définition de hasard : CAUSE imprévisible et souvent personnifiée, attribuée à des événements fortuits ou inexplicable.

Les athées placent tout ce qu'ils ne comprennent pas dans le terme hasard et admettent ce principe comme postulat. Il faut beaucoup de foi pour croire que l'univers a été créé au hasard...

Notez que si c'est pour encore me donner une réponse du style "c'est celui qui dit qui est", vous pouvez vous abstenir.

Bien à vous

Écrit par : Stéphane | 2008-08-14 à 12.25:05

A Stéphane "Non seulement vous pinaillez,"

Puis-je vous faire remarquer que: pinailler signifie, dans son sens premier : RECHERCHER !
Et que rechercher signifie entre autres aussi : SE POSER DES QUESTIONS !

Ce que vous, croyants ne faites pas, puisque votre foi vous l'interdit !
Réf : votre livre sacré (bienheureux les simples d'esprit ......)
……………………………………………
"Mais vous ne savez pas lire un dictionnaire. "

Désolé, mais la définition donnée dans mon ‘com.’ précédant provient du dictionnaire par un simple copier/coller !
....................................
Sans autres preuves réelles ou matérielles de votre part, je me permets de vous vous retourner vos affirmations :
Les croyants attribuent, tout ce qu'ils ne comprennent pas, dans le terme ou sous le vocable : "miracle accomplit par dieu" et admettent ce principe comme étant un postulat indiscutable, puisque divin et ce en vertu de leur ‘foi’??

Il faudrait donc; avoir BEAUCOUP de "FOI" pour croire que l'univers, (qui, de par la force des évènements actuels et passés, connus ou reconnus, ne peut être considéré que comme étant PLUS que moins imparfait) ait été créé par "UN " dieu, qui lui, devrait forcément être parfait, puisqu’il est DIEU !
(Remarque perso : la ‘ création ‘ que vous lui attribuez ne l'est surement pas, et de ce fait, il me parait donc difficile de considérer le « dernier » dieu des juifs, ou qui plus est, la "TRINITE" des chrétiens, comme étant un véritable et unique DIEU !
(Puisque du point de vue du christianisme, même à TROIS, ils n’ont pas réussi la perfection de notre planète, ni celle de l’univers, et encore moins celle de l’humanité, c'est-à-dire celle des hommes!!).

Il en résulte que cette fameuse "FOI"(un concept totalement imaginaire, mais condition sine-quoi-none de la CROYANCE induite) interdit aux adeptes des sectes religieuses chrétiennes de se poser la question suivante:
Comment un "Esprit " ;( qu’il soit ‘’Saint’’ ou faisant partie d'un seul dieu, pour 1/3 ou les 3/3, peu importe ; à cause du dogme, imaginaire et imposé, de la trinité, on ne sait plus vraiment qui est qui) ou un ‘dieu’ aussi PARFAIT, a-t-il put engendrer un monde aussi IMPARFAIT que le notre ?,
Et que dans l’esprit des croyants, c'est-à-dire dans l’imaginaire des crédules
’Il puisse encore et toujours le régenter. ?
(Le hasard étant inexistant pour les évangélistes, tout événement, ne peut donc qu’être que l’expression de’’la volonté du dernier dieu des Juifs’ ou, de par l’intermédiaire de son soi-disant fils (pour les chrétiens)
(Fils, que les adorateurs élus de ce dieu n’ont jamais voulus reconnaître, et pour cause !!)

De plus, la foi ou la croyance en ce dieu trinitaire qui est INVISIBLE et INCONSISTANT puisqu’immatériel (Bien que le fils soit en chair et en os, assit à sa droite ? (réf : le NT) ! implique, entre-autres le fait de ne pas POUVOIR se poser la question : QUI a créé ce dieu (s’il possède un fils, il est forcément lui-même aussi le fils de quelqu'un !)
Et quelles sont les preuves MATERIELLES, c'est-à-dire réelles de son existence??
(Le fait que personne , absolument personne, ne l' ait jamais vu, et n'ait jamais pu fournir la moindre preuve réelle de son existence; sauf dans l'imagination débordante d'une foule d'auteurs qui n'ont, en réalité, fait que de transcrire de vieilles légendes orales dans un livre appelé : la bible !

Écrit par : xyz ( pour l'instant) | 2008-08-15 à 01.28:53

xyz - inintéressant Première définition de ‘Pinailler’ : Critiquer, ergoter sur des questions de détail, sur des riens.

Lire un dictionnaire implique de connaître le contexte. Il y a souvent plusieurs définitions pour un même mot, il y a lieu de prendre celle qui correspond au contexte ! Quand on parle de hasard en tant que cause (objet de l’article), référez-vous à la bonne définition.

Bref, ce genre de discussions stériles avec quelqu’un qui fait tout pour ne pas comprendre ne m’intéressent pas.
Faites de vraies recherches et on en reparlera.
Bien à vous

Écrit par : Stéphane | 2008-08-15 à 09.40:26

Écrire un commentaire