24/07/2007

Ancien musulman et délinquant converti au christianisme

Article topchrétien

NB:L'auteur a récemment demandé l'anonymat

Interview étonnante de XXX, ancien musulman et délinquant 

 

C'est en France, en Alsace précisément, que XXX va naître d'une mère française et d'un père algérien. Son enfance se déroule sans embûche particulière, et il sera même en contact avec la foi chrétienne, jusqu'au jour où ses parents lui annoncent qu'ils vont divorcer. C'est alors que XXX va devoir surmonter cette crise familiale et affronter un véritable problème identitaire qui le ronge. Et ce sont tout d'abord ses oncles musulmans qui vont chercher à l'influencer et le convertir à l'Islam.

 

A 17 ans, c'est chose faite, mais pour une courte période de deux ans seulement. En effet, après avoir embrassé un Islam rigoriste et développé une haine contre les Juifs et les Chrétiens, il décide de quitter la mosquée pour vivre sans foi ni loi, généralisant par là-même, sa haine à toute la société. Un choix qui le façonnera en parfait délinquant... Mais à l'âge de 21 ans, alors qu'il se questionne sur sa vie, un miracle se produit.

Aujourd'hui, il débute dans le ministère pastoral en Alsace.

 

Entretien avec Paul Ohlott sur

http://www.topchretien.com/topinfo/?/flashinfo/137/

 

 

Je profite de l'occasion pour vous inviter à visiter le blog suivant :

http://evangelique-kabyle.blog.mongenie.com/

Commentaires

Actualités diverses Vous avez fais le bon choix mon frère, Dieu a dit : "je met devant la vie et la mort choisi la vie et tu vivras." et toi chèr frère t'as pris le meilleur.

Écrit par : Moussaoui akli | 2007-08-31 à 19.38:59

"après avoir embrassé un Islam rigoriste et développé une haine contre les Juifs et les Chrétiens"

Je vous remercie pour ces clichés de haine que vous diffusé sur l'islam. Les chrétiens croient-ils détenir le monopôle de l'amour??

Les musulmans, aussi rigoristes soient-ils n'ont pas de "haine" envers les chrétiens et les juifs. C'est votre ami qui a un coeur malade.

paix,

Écrit par : hind² | 2007-11-15 à 11.03:06

Article Il s'agit d'un article du site Topchrétien. Le texte n'est pas de moi.

Écrit par : Stéphane, Chrétien né de nouveau | 2007-11-15 à 11.07:57

Le texte n'est pas de toi. Soit. Mais tu m'accorderas que c'est toi qui a souligné ceci "après avoir embrassé un Islam rigoriste et développé une haine contre les Juifs et les Chrétiens". De toute manière j'ai un peu visité les autres parties de ton blog...et apparamment tu as a la haine contre les musulmans... Je remarque aussi que tu n'as pas censuré les commentaires haineux de tes frères à l'égard des musulmans...

"vous voulez la paix mondial
il y a qu'une seul solution.exterminer tout cette racaille de musulmans.DIEU avait déja dis de detruire homme femme enfant bétail etc..ces gens sont les suppos de satan.
leclere ph" (incitation à la violence)
Tu tu contente de le reprendre en lui disant que ses propos le rendent semblable à ce qu'il veut exterminer, [Tu insultes par là les musulmans discrètement]
Alors que la censure n'est pas un problème pour toi, vu que tu me censures sans problème.

Après tout, c'est ton blog, tu publies et conserves ce que tu veux.

Au survol de ton blog, je peux dire que tu as autant de haine que ceux sur qui vous vous accordez à dire qu'ils n'ont que de la haine en eux.
Décidément, les chrétiens croient vraiment qu'ils détiennent le monopôle de l'amour.

paix,

Écrit par : hind² | 2007-11-15 à 22.41:40

encouragement JESUS est venu pour toutes la planète moi_meme je suis une magrébhine converti a JESUSj'aime JESUS et je le dit haut est fort je suis une arabe chrétienne.J'ai été musulmane par héritage mais aujourd'hui je suis chrétienne par choix et conviction.Bravo mon frère d'avoir faitce choix et tous ce que tu dis du coran c'est la verité l'islam est une religion de haine n nous apprend dès petit détester les juifs et les chrétiens.Persevere mon frère la victoire est au bout.

Écrit par : samia | 2007-12-05 à 17.17:16

J'aime les juifs et les chrétiens Cher samia,
Certes, c'est bien par choix et conviction que vous avez choisi le christianisme. Mais ce n'est pas par choix et convictions que l'on vous a appris à détester les gens du Livre. Ne pensez pas que tout ce que l'on vous a enseigné à propos de l'Islam est vrai. Ce n'est pas normal que l'on vous ait appris à détester nos seuls vrais frères croyants.
C'est vraiment dommage! Dieu vous a donné la chance de pouvoir l'adorer dans la meilleure des voies. Et voilà que vous vous en détournez.
Vous ne savez pas ce que vous rater!!!

Paix

Écrit par : Ayoub, musulman serviteur de Dieu Inchaalah | 2007-12-05 à 21.48:21

encouragement Cher AYOUB,
Vous dites en faite que c'est dommage que j'ai quitter l'islam pour embraser Jesus moi j'ai gouter a l'ISLAM vous avez -vous gouter a JESUS ? J'imagine que non et vous allez me dire que dans l'islam tout est parfais et bien c'est pas vrai car moi je suis passer des ténèbres a la lumière le Coran meme déclare qu' à la fin des temps c'est JESUS qui règnera et viendra chercher ces disciples vous croyez qu'il va prendre les musulmans et renier les chrétiens .De toutes manieres Jesus nous déclare que tous armes forger contres les hélus de DIEU sera sans effets.ET JE NE REGRETTE EN AUCUN CAS D'AVOIR QUITTER L'ISLAM POUR AIMER LE MERVEILLEUX NOM DE JESUS ET AVOIR RENIER MAHOMED.JESUS EST LE CENTRE DE MA VIE IL EST MA RESPIRATION,MON ESPERANCE,LE SANG QUI COULE DANS MES VEINES ET AUSSI MON COEUR ET JE SUIS PRETE A TOUT PERDRE POUR LUI.Un jour j'ai entendu a la télé qu'il fallait laisser place au églises evangilique magrébine de plus en plus on le voit il y en a beaucoup qui quitte l'islam pour aller vers CHRIST qui est la vérité et personne ne pourra me séparer de l'AMOUR de CHRIST.Voilà mon frère j'espère qu'un jour tu connaitra le bonheur que je vie.Que DIEU TE BENISSE.

Écrit par : samia | 2007-12-06 à 07.29:16

c'et qui jesus christ invention des latins... replacer chaque histoire dans son contexte,d'abord ce pseudo jesus s'appelait et s'appelle yeshouva ,issah et nom jesus il était araméen sémite et le j n'existe pas dans cette langue proche de l'arabe et l'hébreux, votre conviction vous les chéthiens vous vous basé que sur l'affectifs ,les semtiments une faiblesse cher l'homme, expliquer moi toute les similitudes paienne du "mithaiisme " mithra avec vos rituel .......juste ce passage de l'évangile de jean jean 6, 55-56 "il est le repas pascal" qui mange ma chair et boit mon sang demeure en moi..l'idée du sang adeux objectifs: celui de reprendre le mythe d'un dieu sauveur qui regénére le monde grace au sang répandu, apportant salut et rédemptions comme dans le culte de mithra( quand au vin, il et issu de rituels de mithras mais également de dionysos"sorter de l'obscurantisme et de la manipulation mental....chercher la vériter....salam a leykoum..

Écrit par : zouache mostafa | 2007-12-23 à 20.12:34

Zouache Mostafa Cher ami, pouvez-vous nous éclairer sur vos options philosophiques ? Etes-vous musulman ou êtes-vous incroyant ? Ceci ne ressort pas de votre comm.
Stéphane ou et moi pourrons vous répondre en connaissance de cause. Merci et amitiés à vous.

Écrit par : Jean-Marc | 2007-12-23 à 20.25:12

Mostafa - ? Je me joins au commentaire de Jean-Marc car en effet, c'est très paradoxal.
Tu as raison sur un point, le vrai nom de Jésus est Ieshoua. Mais si tu chipotes là-dessus, il ne faut pas l'appeler Issa non plus !
Puisse Dieu t'éclairer.

Écrit par : Stéphane, Chrétien né de nouveau | 2007-12-23 à 23.00:06

arrogance de samia salam faux chréthiens....samia tu te permet de dire que le coran et remplie de haine, je croit plutot que la haine et dans ton coeur appaise le avant de juger ton prochain ,tu t'attache aux fétishisme chréthien pour assouvir un grand vide affectif que tes parents hélas ton su te donnés, tu idolatre un personnage pour un dieu"mimétisme paien"ignrance et manipulation mental pour ton petit cerveau de magrébine, tes ancétres devrait se retournés dans leurs tombes"mesquiné"kafira jahiliah" va il te nourirons, il satisferons ton affectif......salam'

Écrit par : zouache | 2007-12-26 à 12.33:10

Mostafa - fétichisme Salam Mostafa, le "faux musulman" :-)
Tu prétends que l'islam n'est pas rempli de haine, mais à voir ton message, je doute car je ne vois pas d'amour !
Tu parles sans savoir. Où y a-t-il du fétichisme chez les chrétiens ? Peut-être chez certains catholiques qui s'inclinent devant des statues, mais un vrai chrétien s'y refuse.
Par contre, le fait de voir TOUS LES MUSULMANS DU MONDE s'incliner devant la Kaaba et sa pierre noire, ou faire un voyage pour tourner autour, ça c'est du fétichisme !
Que Dieu te guide.

Écrit par : Stéphane, Chrétien né de nouveau | 2007-12-26 à 13.18:17

salam atoi stéphane tous d'abord je me nourit pas de haine, mais de sagesse et de clairvoyance"s'il est vrai que le christianisme a triomphé du paganisme, il n'en demeure pas moins que le paaganisme a réussi a corrompre le christianisme, l'église de rome aremplacé le déisme pur des premiers chréthiens, par l'incompréhensible dogme de la trinité, pareillement, de nombreuse doctrines paiennes inventées par les égyptiens et idéalisées par platon ont été adoptées parce que considérées comme digne de foi; malheureusement l'entrés des paiens dans le christhianisme aentrainé autan de croyance paiennes dans la foi chréthienne, dans cette étude on va cerner l'histoire de cette influance paienne et comment les croyance paiennes ce sont introduite dans la foi des chréthiens unitaires, avant de commencer et pour que notre article ne donne pas l'impression de dire des accusations sans fondement je voudrait vous présentun tableau" les similitude paienne de mithras et jesus"le mitthracisme nom donné al'époque romaine, mais mitras est une divinité bien plus ancienne al'origine ce dieu était vénéré par les iraniens, il s'agissait alors d'un dieu bienveillant qui protégeait les juste, on le retrouve aussi dans l'indouisme aux cotés d'indra; les similitude jesus et né le 25dec, mitrah pareil,jésus était le fils de dieu mithras pareil,il vint du ciel pour racheter les péchés des hommes mitras pareil , le baptéme: compris dans le temps de paul comme étant une expérience de la mort et émergé de l'eau pris comme le début d'une nouvelle vie,............

Écrit par : zouache | 2007-12-29 à 16.39:51

Zouache Cher Zouache,
Le paganisme a corrompu certains chrétiens : les catholiques. Les chrétiens fidèles aux écritures n'ont pas été corrompus par les rites païens.
Tu fais une comparaison très simpliste et erronnée. La taurobole, un des rites de Mithra, consistait en l'aspersion du sang d'un taureau. Les catholiques ont gardé l'aspersion, les vrais chrétiens font un vrai baptême conforme à la Bible (du grec baptizein, plongé dans un liquide).
Je consacrerai prochainement un article à cette accusation d'influence de Mithra que portent, le plus souvent, les athées.
Que Dieu te guide

PS:Tu n'as pas répondu à mon propos : le fait de voir TOUS LES MUSULMANS DU MONDE s'incliner devant la Kaaba et sa pierre noire, ou faire un voyage pour tourner autour, n'est pas du fétichisme ?

Écrit par : Stéphane, Chrétien né de nouveau | 2007-12-29 à 17.18:33

Je précise... Ma soeur va m'apporter dimanche un livre écrit en néerlandais et qui est une enquête faite en particulier à Molenbeek par une journaliste indépendante....
Dans les mosquées retentissent sans arrêt des appels à la guerre sainte et au meurtre....Ce sont certainement de ''mauvais imans'' mais...
Je fais mieux que me débrouiller en néerlandais, je lirai le livre....

Écrit par : Jean-Marc | 2007-12-29 à 17.50:16

questions logiques ase poser en ce qui concerne la divinité du christh salam aleykoum fréres chréthiens;..pourquoi il n'y a aucun passage ou jesus dit"je suit votre dieu adorez-moi" alors que le dogme principal chez les chréthien aujourd'huit? et ne dite pas qu'il avait peur des juifs) pourquoi les autres nations (ceux qqui sont venu avant le chrith et dont les prophétes) ne croyaient pas la trinité,seraient il envoyé en enfer pour cela? si jesus est veu pour délivrer l'humanité du peché originel comis pr adam,pourquoi la t'il jamais dit? vu que la bible ne contien aucune parole du christh parlant du péché originel, on signale que cette doctrine aéte dévellopée bien apres au début du 5é sieclepar un prétre nomé augustin..pourquoi dieu tout puissant devrait il faire descendre son prétendu fils pour pardonné aux gens de leurs péchés?, ne pouvait-il pas simplement pardonner ces péches? comment dieu peut-il etre trois en 1et 1 en trois( sans donner l'éxemple de l'oeuf ou celui de la pomme qui n'y correspond pas) ??si le chrith et dieu pourquoi le christh affirmait que c'et dieu qui ma envoyé? si le chrith était d'accord sur cequi lui arrivait et qu'i était dieu pourquoi priérait il sur la croix"eli eli lama chabaktani"mon dieu pourquoi m'a tu abandonné? quand dieu, le créateur était sur la croix(gloire alui de ceux qui prétendent)qui c'et qui s'occupait de la terre et des sept cieux, qui répondait aux priéres des gens,qui? pourquoi la libération des péchés n'a pas eté faite au temps d'adam?......SALAM ALEYKOUMMM

Écrit par : zouache | 2007-12-30 à 16.58:00

Zouache Posez un peu moins de questions à la fois S.V.P.

C'est parce que le Christ s'est présenté comme Fils de Dieu, qu'Il a été crucifié.....

Les gens à qui le Christ n'a pas été annoncé seront jugés sur leurs oeuvres.... Et ce n'est pas la Trinité qui sauve mais la foi (et elle doit se manifester par l'obéissance) en Jésus-Christ Seigneur et Sauveur, vrai homme et vrai Dieu...

Le Christ dit bien : Croyez en moi et vous serez sauvé. La justice de Dieu doit être satisfaite et c'est le moyen qu'Il a choisi, faire mourir Son Fils sur la Croix pour nos péchés car tout homme est corrompu en son être intérieur, la chute a vicié l'homme au fond de son être intérieur....Et nous le savons et le sentons en nous.

Oui, la Trinité est un mystère mais elle est attestée par la Bible.....Elle est déjà incluse dans la visite à Abraham aux chênes de Mamré (GEnèse 18, si mes souvenirs sont exacts). Stéphane vous donnera les références de ses articles sur la Trinité. Il explique toujours tout très bien....Un mystère, oui... nous ne pouvons pas tout comprendre, le fini qu'est l'homme ne peut comprendre l'infini qu'est Dieu. Il faut admettre que la foi ne répond pas pas à toutes les questions : Dieu ne se prouve pas mais dès que l'on y croit tout le prouve....Et saint Augustin a dit :''Crois pour comprendre.''

Voilà 2 ou 3 réponses. Laissez-moi vous dire que je crois que vous n'êtes pas loin du Royaume des Cieux, de la foi en ce Dieu Sauveur...

Puisse-t-Il vous attirer à Lui .

Amitiés et n'hésitez pas à poser des questions mais pas en rafale....

Écrit par : Jean-Marc | 2007-12-30 à 19.18:45

à zouache Il n'ya a aucun passage où Jesus Christ se compare à Dieu car Jésus Christ même s'il est à l'image de Dieu, son Fils unqiue, sa Parole éternelle car :

Philipiens 2:6-7 " lequel existant sous forme de Dieu, n'a point regardé comme une proie à arracher d'être égal avec Dieu, mais s'es dépouillé lui-même, en prenant une forme de serviteur, en devenant semblable aux hommes; et ayant paru comme un simple homme. il s'est humilié lui-même, se rendant obeissant jusqu'à la mort.."

Conséquence que Jésus n'a pas se comparé à Dieu même s'il l'était :

Pphilipiens 2:9 " C'est pourquoi aussi Ddieu l'a souverainement élevé, et lui a donné le nom qui est au dessus de tout nom."

Pour quelle raison?

Philipiens 2:10-11 " afin qu'au nom de Jésus tout genou fléchisse dans les cieux, sur la terre et sous terre, et que toute langue confesse que Jésus Christ est Seigneur, à la gloire de Dieu le Père."

Écrit par : André | 2007-12-30 à 20.40:42

à Zouache Cher Zouache je comprend que tu aie beaucoup de questions en ce qui concerne la Bible, mais c'est normal car même moi au début de ma chrétienneté, j'avais beaucoup de doutes en ce qui concerne la Bible.

Maintenant c'est avec plaisir que vais te prouver que la Bible est vraie et que Jésus est le sauveur de l'humanité , c'est à dire de ceux qui ont la foi en lui.

Voici quelques propheties du Vieux Testament.

Esaie 7:4 " C'est pourquoi le Seigneur lui-même vous donnera un signe : voisi la jeune fille deviendra enceinte, elle enfantera un fils et elle lui donnera le nom de Dieu est avec nous (Emmanuel).

Esaie 9:6 " Car une enfant nous est donné, et la domination resposera son épaule. On l'appelerz Admirable, Conseiller, Dieu puissant, Père éternel, Prince de la paix."

Esaie 53:4 " Cependant, ce sont nos souffrances qu'il a portées, c'est de nos douleurs qu'il s'est chargé; Et nuos l'avons considéré comme puni, Frappé de Ddieu, et humilié."

Esaie 53:5 " Mais il a été blaissé pour nos péchés, Brisé pour nos iniquités; Le châtiment qui nous donne la paix est tombé sur lui, Et c'est par ses meurtrissures que nous sommes guéris."

Et il y a aproximativement 300 prophéties du Vieux Testament qui corrspondent à la vie de Jésus et à la personne divinale de Jésus Christ.

Écrit par : André | 2007-12-30 à 21.03:51

Zouache - Réponse logique Cher Zouache, voici mes réponses à vos questions
Les juifs ont demander aux romains de crucifier Jésus pour 'blasphème' au prétexte qu'il se "faisait l'égal de Dieu" (même en s’étant humilié, Dieu reste Dieu et on le voit dans ses actes), sinon pourquoi les juifs auraient voulu le crucifier à votre avis ? Rappelez-vous, les pharisiens disaient : « Comment cet homme parle-t-il ainsi? Il blasphème. QUI peut pardonner les péchés, SI CE N'EST DIEU SEUL ? » (Marc 2:7 LSG)
Et pourquoi Jésus ne l’a jamais dit tel quel ? C’est une chose qui ne se dit pas, mais qui se constate. Einstein n’a jamais dit « je suis un grand scientifique » et pourtant il l’était. Et André a très bien cité l’extrait de Philippiens 2 :6-7, Jésus est Dieu, mais il est aussi un exemple pour nous tous. « lequel, existant en forme de Dieu, n'a point regardé comme une proie à arracher d'être égal avec Dieu, mais s'est dépouillé lui-même, en prenant une forme de serviteur, en devenant semblable aux hommes; et ayant paru comme un simple homme, il s'est humilié lui-même, se rendant obéissant jusqu'à la mort, même jusqu'à la mort de la croix ». (Philippiens 2:6-8 LSG)
Vous abordez ensuite l’un dans l’autre les sujets de la Trinité et du sacrifice expiatoire.
Le sacrifice expiatoire. Replacez-vous dans le contexte de l’époque précédant JC, les juifs sacrifiaient des animaux pour expier leurs péchés. Initialement, c’est Dieu qui avait prescrit cela à Moïse, mais cela avait également une connotation de partage fraternel équitable (voir exode 12 :1-11) et c’est devenu un simple rite dans le cœur des hommes. Mettez-vous à la place de Dieu, direz-vous qu’un simple rite dénué de foi est suffisant ? Non. Comment faire comprendre aux hommes qu’ils vivront par la foi (comme l’a annoncé Habakuk) et non par les œuvres ? Dieu se donne en sacrifice parfait et ultime lui-même. Dieu a confirmé la loi mais abolit les rites afin que ces derniers ne détournent pas les hommes de la foi.
« Qu'ai-je affaire de la multitude de vos sacrifices? dit l'Eternel. Je suis rassasié des holocaustes de béliers et de la graisse des veaux; Je ne prends point plaisir au sang des taureaux, des brebis et des boucs. (...) Quand vous étendez vos mains, je détourne de vous mes yeux; Quand vous multipliez les prières, je n'écoute pas: Vos mains sont pleines de sang. Lavez-vous, purifiez-vous, Otez de devant mes yeux la méchanceté de vos actions; Cessez de faire le mal. Apprenez à faire le bien, recherchez la justice, Protégez l'opprimé; Faites droit à l'orphelin, Défendez la veuve. (Esaïe 1:11-17 LSG)

La théorie d’expiation du péché d’Adam n’a pas attendu un prêtre du 5e siècle, Paul l’avait déjà dit aux premiers chrétiens : « Et comme tous meurent en Adam, de même aussi tous revivront en Christ » (1 Corinthiens 15:22 LSG)

La Trinité...Je reprendrai mon exemple habituel. H2O est la formule chimique de l’eau. L’eau peut se présenter à nous sous forme d’eau, de glace ou de vapeur, mais dans les 3 cas c’est toujours H2O. Si c’est compréhensible pour H2O, à combien plus forte raison, tout est possible pour Dieu. Dieu se manifeste sous trois aspects (avec la petite précision que le corps humain de Jésus ne fait pas partie de sa divinité bien sûr.)
Vous avez donc 3 états pour une même substance (H2O) et non 3 choses différentes qui affirment être égales. Un glaçon c’est du H2O, la vapeur c’est du H2O, mais il y a une différence entre le glaçon et la vapeur ! La comparaison avec Dieu est simpliste, mais c’est pour vous aider à comprendre.

Lorsque vous aurez compris la Trinité, vous n’aurez aucune difficulté à comprendre que l’on distingue le Père du Fils et du Saint-Esprit et que donc, les trois peuvent interagir : le Père envoie le Fils, le Fils prie le Père, le Fils envoie le Saint-Esprit, etc...

Ce n’est pas vraiment la libération des péchés qui a été accomplie car nous sommes tous pécheurs mais ceux qui acceptent Jésus ne sont plus sous la condamnation du péché.

J’espère avoir répondu à vos attentes.

Que Dieu vous guide

Écrit par : Stéphane | 2007-12-31 à 13.17:51

découverte du codex en copte l'évangile de judas apochriphe selon l'église catholique une découverte en égypte d'un évangile authentique,selon certains chercheurs et scientifique traduction du grec en copte, de la vie de jésus et judas iscariote qui donne une aure version totalement opposé aux mauvaise traduction et falsification de vos évangiles que vous appellé canoniques......

Écrit par : zouache | 2007-12-31 à 16.35:25

Et dans le Coran, il faut lire les versets sataniques, ce sont les vrais versets du coran !

Écrit par : | 2007-12-31 à 17.08:36

Judas... est mort très peu de temps après la mort du Christ. On vous raconte des bétises....C'est quelqu'un qui s'est fait passer pour Judas....
Et les vrais évangiles ont été écrits avant 70....Ceci est prouvé par la papyrologie, les études aussi de Tresmontant, Carmignac, Marie-Christine Cérutti, Jacqueline Genot, Oury....Et j'en passe.
Zouache, on vous raconte n'importe quoi et vous le croyez. Basez-vous comme vous le dites sur des faits....
Avez-vous lu notre réponse à Stéphane et à moi ?
Amitiés.
Et lisez ''Infiltrée dans les milieux islamistes '' de Fraihi Hind, d'origine marocaine travaillant en Belgique pour un journal belge....

Mais continuez à nous poser des questions. Amitiés à vous.

Écrit par : Jean-Marc | 2008-01-01 à 17.02:04

à Zouache Il n'y a pas moyen de parler avec toi car tu es un musulman intégriste, la vérité de la Bible est plus forte que le Coran.
La Bbible est sacrée alors que le Coran est un copiage de la Bible, ce n'est pas par hasard que Mohamed avait rencontré un moine c'est pour cete raison qu'il savait autant de choses en ce qui concerne la Bible.
Mohamed ne peut pas être un prophète, car il n'est pas de la lignée de David.
Mmohamed était au départ un antéchrist, car il est écrit dans la Bible que celui qui ne considère pas Jésus en tant que Fils de Ddieu celui-là est l'antéchrist.
C'est impossible que le coran soit un livre de Dieu car dans :

Apocalypse 22:18 " Je le déclare à quiconque entend les paroles de lma prophétie de ce livre : Si quelqu'un y ajoute quelque chose, Ddieu le frappera des fléaux décrits dans ce livre."

Apocalypse 22:19 " et si quelqu'un retranche quelque chose des paroles du livre de cette prophétie, Dieu retranchera sa part de l'arbre de la vie et de la ville sainte, décrits dans ce livre."

Voila pourquoi le Coran est faux.

Écrit par : André | 2008-01-01 à 17.04:57

Zouache - Judas L’évangile de Judas a été écrit par la secte des Caïnites.
Les Caïnites affirmaient que Yahvé, qui avait crée le ciel et la Terre était incomplet, rempli d'ignorance et d'orgueil. Pour parfaire la nature divine, les Caïnites recherchaient des vérités prenant le contre-pied de la révélation juive et, à ce titre, érigeaient en modèles les antithèses des valeurs du monothéisme, dont Caïn. En effet, selon eux, Caïn, en tuant son frère Abel aurait prouvé qu'il était supérieur à Yahvé veillant sur Abel. Ils lui ajoutaient pour compagnons de faits d'armes héroïques à travers les générations Ésaü, les habitants de Sodome et, bien, sûr Judas l'Iscariote.
Pourquoi soutiens-tu ce texte issu d’une secte et qui n’a aucun lien ni avec le passé ni avec l’avenir ?

Que Dieu te guide.

Écrit par : Stéphane, Chrétien né de nouveau | 2008-01-01 à 18.49:37

le dialogue et la meilleur arme je m'adresse atoi andré tu te permet de me dire intégriste , je croit que l'ntégriste c'et plutot toi , ta prétention de détenir la vérité sur aucun arguments concret, dit moi quel preuve a tu que sur des récits historiques non fondeés,tes embrigader dans ta secte, tu peux pas étre objectif......que dieu t'éclaire de sa lumiére ....salam...

Écrit par : zouache | 2008-01-02 à 21.49:59

pourquoi quatre évangiles canoniques parce que"irénée de lyon en adécidé ainsi"il ne peut y avoire ni un plus grand ni un plus petit nombre toujour selon lui ,il dit en effet, puique'il existe quatre régions du monde dans lequel nous somme et quatre vents principaux, et puisque, d'autre part,l'église est répandue sur toute la terre et quelle a pour colonne et pour soutiend, la bonne nouvelle et l'esprit de vie, il est naturel qu'elle et quatre colones qui souflent de toute parts,l'incoruptibilité et rendent la vie aux hommes..quel argument pour authenticité, le terme"apocryphe" apparait dans certains textes qui se présent comme étant destinés a une minorité qui et seul en mesure de comprendre du contenu ésotérique délivré par jesus dans la période qui sépare sa resurectio de son ascension au ciel, dans l'intention de leur auteurs, ces textes ne devaient qu'en des cercles restreints afin éviter qui ne tombent en des mains impies..ce sont surtous les écrits appartenant ala mouvance de la gnose"du grec gnosis connaissance" qui attestent la présence du terme"apochriphe du grec apocryphon"caché ce terme désigne des écrits de nature ésotérique; il fait également référence ades textes qui n'ont pas été retenus dans le canon officiel de l'église...combien d'évangiles il ya t-ILS ,? expliquer moi avec de vrai arguments et non de falsifications inspirés de vos bibles car il existe plusieur versions, la vulgate ,la septante......salam aleykuom

Écrit par : zouache | 2008-01-05 à 18.42:46

à Zouache Tout d'abbord je n'appartient à aucune secte, mais on ne peut pas dire le contraire de l'Islam.
L'Islam est une secte basée sur la Bible.
Ainsi que le livre des mormons, je compare souvent les mormons avec les musulmans. Car tous les deux en un livre érroné qui n'est pas la Bible, et tout ce qui n'est pas la Bible est faut.
La seule différence c'est que les mormons croient en Jésus , et donc malgré leur " livre mormon" s'ils ont la foi en Jésus il y a une grande possiblités qu'ils soient sauvés.
Je ne dit pas que les musulmans ne sernt pas sauvés, en tout cas ceux qui ont eu l'opportunité d' avoir connu l'existance de Jésus pas selon le Coran mais selon la Bible, ceux là ils seront détruits, car dans :

Jean 3:16 " Car Dieu a tant aimé le monde qu'il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne périsse point, mais qu'il ait la vie éternelle."

Jean 3:17 " Dieu, en effet n'a pas envoyé son Ffils dans le monde pour qu'il juge le monde, mais pour que le monde soit sauvé par lui."

c'est pour cela que :

Jjean 3:18 " Celui qui croit en lui n'est poinr jugé; mais celui qui ne croit pas est déja jugé, parce qu'il n'a pas cru au nom du Fils unique de Dieu."

Et je peux te dire Zouache que :

Jean 10:1 " En vérité, en vérité, je vous le dis, celui qui n'entre pas par ma porte dans la bergerie, mais qui y monte par ailleurs, est un voleur et un brigand."

Jean 10:7 " Jésus leur dit encore : En vérité, en vérité, je vous le dis, je suis la porte des brebis."

J'ESPERE QUE DIEU T'OUVRE LA PORTE DE TON COEUR ET QU'IL ECLAIRCISSE TA PENSEE. AMEN



Écrit par : andré | 2008-01-05 à 22.09:46

Zouache - évangile Zouache,
Tu trouveras toujours des gens qui ont des explications tordues, mais ce n’est pas une raison pour croire que tout le monde pense comme eux ! Si le chiffre 4 était aussi important, il y aurait 4 livres des actes, 4 apocalypses et seulement 4 épitres...4x4. Mais la bible ne fait pas dans le « chiffre ». Si nous n’avons que 4 textes racontant l’évangile, c’est parce qu’il n’y en a que 4 dont on peut affirmer l’authenticité et dont se servaient les premiers chrétens, raison pour laquelle ils ont été introduits dans le canon biblique en toute confiance. Ceux que l’on appellent apocryphes émanent de sectes qui essayaient d’attirer des membres et apportant de nouveaux textes à sensation en disant qu’ils avaient été cachés (comme, plus récemment, les mormons par exemple). Ces textes sont écrits tardivement et ils comportent des incohérences qui permettent d’affirmer qu’ils sont pseudépigraphiques.
Prends un texte apocryphe de ton choix et essaye de me démontrer qu’il est authentique, je te démontrerai le contraire !
Je t’ai expliqué d’où vient l’évangile de Judas, est-ce que tu soutiens toujours ce texte qui est issu d’une secte et qui n’a aucun lien ni avec le passé ni avec l’avenir ?

Contrairement à ce que tu dis, il n’y a qu’une seule Bible, celle écrite en hébreu et en grec, tout le reste n’est que traductions en vue de répandre la Parole à ceux qui ne maitrise pas ces langues.
Vulgate = traduction en latin de la Bible, la septante = traduction grecque de l’ancien testament,...
Tout chrétien sérieux a le souci de se référer au texte original.
Si tu prétends que des traductions sont des « versions » différentes, alors je peux te dire qu’il y a des centaines de versions du coran !

Amitiés

Écrit par : Stéphane | 2008-01-06 à 13.46:57

Mohamed prophete ? De toute façon moi , je vais régler tout ça avec les vrai Question & Réponse :


1 - Pourquoi les juifs ont voulu faire tuer Jesus ?

2 - Mohamed peut il etre Prophete ?

3- La bible est elle falsifié ?



Réponse 1 :

Certains avaient des motifs religieux d’en vouloir à Jésus : ses prétentions leur paraissaient incompatibles avec la Loi. Ainsi l’hostilité grandissante d’une partie de ses compatriotes (cf. par exemple Mc 3:6 ; Lc 4:29-30 ; Jn 2:13-22) obtint-elle gain de cause lorsque le Sanhédrin condamnera Jésus pour blasphème. Après avoir rapporté la guérison du paralysé de la piscine, un jour de sabbat, Jean note d’ailleurs très explicitement : « C’est pourquoi les Juifs cherchaient à le (Jésus) faire mourir, car non seulement il violait le repos du sabbat, mais encore il disait que Dieu était son propre Père, et il se faisait ainsi l’égal de Dieu » (Jn 5/18).

Donc noyons c'est parce qu'il disait qu'il était Dieu et le fils de Dieu. Les musulmans d'aujourdhui l'aurai aussi crucifié . ( Ne dite pas c'est faux !!! les juifs savent mieux que qui conq pourqoui il l'ont fait crucifié !!! , les musulmans n'existait pas, c'est apparu 600 apres )


Reponse 2 :

Sourate 29:27

"Et Nous lui donnâmes Isaac et Jacob, et désignâmes dans sa descendance la fonction de prophète et le Livre."

Sourate 45:16

"Et très certainement, Nous avions apporté aux Enfants d'Israël le Livre et la sagesse et la fonction de prophète, et leur avions attribué d'excellentes choses, et leur avions donné excellence au-dessus des mondes"

Selon la sourate 29 (appelée Al-Ankabut), verset 27, l’Office Prophétique et la Révélation Divine ne peuvent être transmis qu’au travers de la lignée d’Abraham, Isaac et Jacob. La même sourate ne nomme nulle part l’Office Prophétique accordée aux descendants d’Ismaël, l’ancêtre de Mahomet. Et de même, la sourate ne mentionne pas que la révélation divine (le Coran) puisse arriver à travers Ismaël; il se limite à confirmer que la révélation divine (Les Saintes Ecritures) provient uniquement de la descendance d’Isaac et de Jacob. Aucune sourate du Coran ne parle d’Office Prophétique "de par les descendants d’Ismaël".

Ismaël ne peut revendiquer l’Office Prophétique qui avait été promis à Isaac. Il peut revendiquer seulement les promesses faites par Dieu à Agar
Genèse 17:20-21

"A l’égard d’Ismaël je t’ai exaucé. Voici je le bénirai, je le rendrai fécond, et je le multiplierai à l’infini; il engendrera douze princes et je ferai de lui une grande nation. J’établirai mon alliance avec Isaac, que Sara t’enfontera à cette époque-ci de l’année prochaine."

Il est intéressant de remarquer que dans tout le Coran il n’est pas dit qui sont et d’où viennent Agar et Ismaël. La Torah au contraire affirme que Agar, la mère d’Ismaël, est une égyptienne au service de Sara (Genèse 16:3-4) et non la femme légitime d’Abraham.

Qu'on essaye pas de me faire de l'interpretation ça sert a rien !!


Réponse 3 :

Mohammed reproche à plusieurs reprises aux gens de son époque de ne pas obéir au texte contenu dans les livres de Dieu, mais l'accusation d'une altération du TEXTE ne se trouve NULLE PART.

Aujourd'hui, il en est de même, beaucoup de chrétiens n'obéissent pas aux commandements de Dieu (par exemble de ne pas adorer de statues) mais cependant le texte biblique n'a pas varié a ce sujet:

"Tu ne te feras point d'image taillée, ni de représentation quelconque des choses qui sont en haut dans les cieux, qui sont en bas sur la terre, et qui sont dans les eaux plus bas que la terre. Tu ne te prosterneras point devant elles, et tu ne les serviras point; car moi, l'Éternel, ton Dieu, je suis un Dieu jaloux" (Torah, Exode 2:4-5)
Ce texte se trouve dans toutes les traductions de la Bible et y a toujours été depuis que Dieu a descendu la Torah sur Sidna Musa!!
On peut relever beaucoup d'autres contradictions dans la pratique religieuse de la plupart des chrétiens... C'est pourquoi si l'on veut connaître le message que Dieu a transmis par Musa ou Aïssa, il vaut mieux lire la Torah ou l'Evangile, c'est le moyen le plus sûr!!

Moussa a introduit la première alliance: La Tora (ancien testament ou "Loi").

Des livres poétiques et prophétiques ont été annexés à la Tora, en particulier les Psaumes (ou Zabour) de Daoud (David)

'Yssa (Jésus) a introduit une nouvelle alliance entre Dieu et les hommes qui est présentée dans l'injil (nouveau testament).

Le mot "testament" veut aussi dire "alliance" en grec.

La compilation de ces livres s'appellait les livres (ta Biblia) dans les premiers siècles et est devenu en français moderne : "La Bible"

Le texte auquel se référence Mohammed est le même que celui que nous connaissons aujourd'hui, à cette époque il était répandu dans tout le bassin méditérannéen et des manuscrits entiers antérieurs à cette époque sont consultables dans certains musées et confirment la non variation du texte.

Les évangiles ont été rédigés par des témoins occulaires peu de temps après l'élevation au Ciel du sidna 'Aissa.

Un fragment de l'évangile de Jean (papyrus p52 conservé à la Bibliothèque J. Ryland à Manchester) a été retrouvé en Egypte et daté de la fin du premier siècle.

Il prouve l'existence et la diffusion de cet évangile dès la première moitié du second siècle et ce, bien loin de l'endroit où l'on situe traditionnellement sa rédaction (Ephèse en Turquie).

Beaucoup d'autres manuscrits ont été trouvés (plus de 2000) certains datent du deuxième siècle. Aucun de ces manuscrits ne présente de variante significative par rapport au texte actuel.

L'évangile de Luc a également été rédigé très tôt, en tout cas avant la rédaction de la première épitre de Paul à Timothée, puisque Paul en cite un bout:

1 Timothée 5:18 "Car l'Écriture dit: Tu n'emmuselleras point le boeuf quand il foule le grain. Et l'ouvrier mérite son salaire." (C'est une citation de l'évangile selon Luc 10:7)

Pareil pour l'évangile selon Matthieu: un morceau de l'évangile de Matthieu a été retrouvé récemment et daté du milieu du premier siècle, on parle beaucoup de ça en ce moment dans les milieux spécialisés.

Les scientifiques sont unanimes pour affirmer que l'ensemble des textes du nouveau testament (l'Injil) étaient rédigés dans leur forme actuelle avant la fin du premier siècle.

Le plus célèbre archéologue dans ce domaine, M. Albright affirme que le texte du nouveau testament tel que nous le connaissons était entièrement rédigé en l'an 80.

Des textes Bibliques entiers antérieurs à l'Islam existent notamment en latin ou en syriaque (150 ap JC) qui est un idiome voisin de l'arabe. Le texte original de l'évangile avait sa forme définitive avant la fin du premier siècle (année 80 d'après l'archéologue Albright). De tous ces manuscripts, aucun ne présente de variation significative avec le texte des bibles actuelles.
Conclusion

Je sais bien que beaucoup de théologiens et d'imams d'aujourd'hui disent que la Bible a été changée, on m'en a suffisament parlé, autant qu'à toi!!! Mais ce n'est ni ce que dit le Coran, ni ce que dit la science, c'est le contraire de ce que dit Dieu (sa parole est immuable).

Pour pouvoir affirmer que la Torah ou l'Injil ont été changés, il faudrait pouvoir dire:

* qu'est ce qui a été changé
* quand
* et par qui

Personne n'a pu m'apporter de réponse!

Je donne ici des preuves de ce que j'avance. On peut affirmer n'importe quoi à la légère, il est beaucoup plus intéressant de prouver ce que l'on dit. Certains courants dans l'islam véhiculent l'idée de la corruption de la Bible. Même si les personnes qui enseignent cela sont SINCERES devant Allah, elles n'ont pas pris la peine de VERIFIER ces informations. Attention, la chose est grave, on ne peut pas parler à la légère contre les messagers et les livres d'Allah.

Les langues évoluent. Le français du XIIème siècle nous serait énigmatique! Pour rester compréhensible, un texte doit être retraduit de temps en temps. C'est cela qui amène parfois à de légères différences entre les textes de traductions différentes de la Bible.
Les originaux de l'Injil (en grec) et de la Torah (en hébreu) ne varient par contre jamais. La découverte des manuscrits de la mer morte, de plus de 2000 ans d'âge, ont démontré toute la fiabilité du texte de la Torah et la qualité du travail de transmission qu'ont effectué les juifs. Ils ont souvent apostasiés mais le texte est resté intact, gardé par Dieu.

De plus :

Le sidna Aissa a dit: "Le ciel et la terre passeront, mais mes paroles ne passeront point."

2000 ans ont passé, et l'évangile n'est pas prêt de disparaitre. Les chrétiens ont souvent désobéi aux textes (statues dans les églises, culte des saints,...) mais Dieu protège sa Parole.

Le disciple Pierre (Boutros) disait de la part de Dieu dans le nouveau testament (l'injil): "Tout homme est comme l'herbe, et toute sa gloire comme la fleur de l'herbe. L'herbe sèche, et la fleur tombe; Mais la parole du Seigneur demeure éternellement."

Le Coran contient également 8 versets qui affirment que la Parole de Dieu ne peut pas être changée.

Écrit par : Matt | 2008-02-03 à 21.45:24

salam pseudo chrethiens, voila vous etes aveuglé par vos propres mensonges ,ce qui et important c'et d'enlevé ce voiles , ce qui me fait rire c'et cette multitude de pasteurs qui fleuries dans toutes cette region alsacienne sont vraiment pouvoire argumenté sur des expliquations authentique et veridiques sur les vrais saintes ecritures et non avec toujour le méme discourt ou les passages des évangiles selon luc, marc,mathieu et jean , selon toujours sans prouvé l'authenticité de temoin occulaires, dieu et unique dans sa puissance et son regne,il n'a point enfanté et point enfanté, arréter de l'associé a une familles ou de le methamenphorsé en etre humain , ou de l'associé ,parfois quand je vois toutes ces sectes qui se crée a partir des chréthiens ,evangélique,baptiste,mormons ,temoins jeova, je dit ces plus une histoire de puissance de dominations de plusieurs gourous ,car l'argent coule aflots pars des grand donateur chrethiens ,qui attirent surtous ceux qui peuvent en tiré profits et ceux qui manipulent et instrumentalise de simple esprits egarées en quete d'une recherche spirituel et d'un sens profond a la vie,vous essayer d'endormire les musulman avec vos nom arabe,je vais vous facilité la chose donné leur des billets de 100euros sa marchera mieux , c'et commeca quil fond dans les montagnes de kabylie acoup de dollards et avant de critiqué deedath il faut avoire son charisme sa sagesse et surtous sa connaissance inégalable et in commensurable sur les ecritures sacrées ,personnes de vous pasteurs que vous etes ferier dans l'histoire autend de débats aussi bien philosophique que religieux et d'etre humble digne et etre egale asoit méme, toute en gardans le sourire et l'esprits critiques ,il reste un tres grand orateurs et un personnage historique aussi bien pour les musulman que pour les chrethiens car il adébatus a plusieur reprise avec des grands pasteurs chrethiens ,un peu de respect pour le personnage et surtous pour les morts ..............................................................................................

Écrit par : zouache | 2010-08-02 à 04.06:44

Cher Zouache,
Dès la première phrase, on reconnaît ce que vous enseigne l'islam : insulter et manquer de respect envers les autres. ("pseudo", "aveuglé", "mensonge",...)
Chacun jugera des effets de votre religion !

Au fait, de quel islam êtes-vous ? Sunnite, chiite, wahabite, Soufi,... Je demande cela car récemment, j'ai évoqué Khomeini et son livre "Tahrirolvasyleh" où il incite à la sexualité avec des bébés et des animaux, un sunnite l'a déclaré hérétique. Constatez qu'il y a aussi beaucoup de division chez vous, donc avant de critiquer, balayez devant votre porte.

Bien à vous

Écrit par : Stéphane | 2010-08-02 à 13.09:40

Ami Zouach, content de faire votre connaissance. Je ne veux pas vous convertir mais puisque vous aimez discuter, je voudrais que vous soyez un musulman éclairé et lucide.

Le coran a été dicté par Dieu ou son messager. A-t-on des témoins oculaires ? Et comment se fait-il que suivant la période des sourates mecquoises ou médinoises le style soit totalement différent alors que c'est le même Dieu qui, l'a dicté. Un peu bizarre.
Lorsque les évangiles ont été écrits et tout de suite lus, il existait encore des témoins de la résurrection du Christ. C'est pas une preuve cela ?
Vous avez lu, bien sûr le coran....Quels sont les versets que Dieu lui-même demande de ne plus respecter? Le savez-vous, car vos savants ne sont pas d'accord...200, 50,ou 500 ?
Et en ce qui concerne leFils de Dieu, il faut prendre l'expression dans un sens spirituel et non physique. Vous comprenez cela certainement.
J'attends vos réponses aux questions posées. Merci d'avance.
Amitiés à vous.

Écrit par : J-M | 2010-08-02 à 20.56:20

salam a vous chréthiens ,je me permet de defendre ma cause et mon jugement personnel ,e n ce qui concerne l'islam ne melangé pas tous car avant de connaitre le sujet et de bien différencé les courant de l'islam, il faut une connaissance avec un esprits de discernement et de clarification du sujet, et ne pas tous mélangé ces comme si je vous mélangé avec les catholiques, ou les oorthodoxes,les plus grand pedophiles dans les medias en generales sont plus dans la doctrine chrethiennes , surtous les pretres , dit moi en quoi votre supériorité l'emporte sur quel argument concret, occulaire ou historique,rien que de la manipulation mental, c'et quoi votre terrain de chasse , l'affectifs, confiance en soi,vous dites détenir la verité mais quel verité ,dieu et universel dans sa puisssance et la reconnaissance des siens , dites moi c'et quoi tous ces pasteur africains évangélique ou chacun a sa propre église,divisé pour mieux regné ,il on compris le systéme pour s'enrichir sur le dos des plus faibles ,aux fait combien pasteurs avait vous qui maitrise le pouvoire supréme et universel,je parle toujour en ma personne tous ce que je dit ne concerne que moi ma réactions et bien sur mon coté critique car on vit en republique et bien sur démocratie,il faut oublié le coté colonisateur et dominateur car cette partie de l'histoire et passé ,vous critiqué deedath,regardé le peudo pasteur jymy swagart qui a escroqué des milions d'americains toute en les manipulants et détourné des sommes colosales aux non de dieux , arréter de joué les samaritains alor que tous n'et qu'une armure d'une grande multinational, au fait quel branche vous etes baptiste,lutheriens, pentecotiste,mormons,et quel bible vous etudié sa m'interesse.....paix sur vous et sur vos ames ......

Écrit par : zouache | 2010-08-02 à 21.18:41

Cher Zouache,
Je vois que vous n'êtes pas là pour discuter mais pour attaquer. Je vous ai posé une seule question (de quel islam êtes-vous ?) et vous n'y répondez pas. Par contre, vous lancez pleins de polémiques.

Je suis chrétien protestant. La "branche" n'a aucune importance, il n'y a quasi aucune différence entre des baptistes, des évangéliques, des pentecôtistes,.. (les mormons sont une secte qui n'a rien à voir avec le protestantisme !).
Il n'y a qu'une seule Bible : celle qui contient 66 livres. Les autres Bible qui ont des livres en plus ne sont pas fiables. La raison est simple : nous avons reçu le canon juif, il n'y a pas de raison que nous rajoutions des livres à leur canon. La Bible catholique, éthiopienne,... ont toutes rajoutées des livres au canon juif -> elles ne sont donc pas fiables. Seule la Bible protestante qui contient 66 livres a respecté la Bible juive.

Jimy Swagart est un escroc, Benny Hinn aussi, et il y en a d'autres. Et alors ? Sont-ils chrétiens ou ont-ils utilisé le nom de chrétien pour inspirer la confiance et mieux escroquer ? C'est la question que vous devez vous poser.
Allez voir les imams qui détournent de l'argent, les imams pédophiles (http://christianisme.skynetblogs.be/archive/2010/05/17/imams-pedophiles.html), les mosquées finançant le terrorisme,... avant de mettre en évidence les faux chrétiens. Quand on donne à un homme du pouvoir, il y a toujours un risque qu'il en abuse.

Bien à vous

Écrit par : Stéphane | 2010-08-03 à 12.45:02

Ami Zouache,
Vous ne répondez pas à mes questions non plus. Et j'en ajoute une : que pensez-vous des musulmans qui tuent d'autres musulmans au nom d'allah ?
''Il n'y a aucun nom par lequel nous puissions être sauvés si ce n'est Jésus-Christ'' Loin de critiquer les brebis galeuses, quelles qu'elles soient, AVEZ-VOUS L'ASSURANCE DU SALUT ? C'est la chose primordiale, ami.

Soyez béni et trouvez le salut en Jésus-Christ....L'islam accepte la Bible, n'est-ce pas ?

Écrit par : J-M | 2010-08-03 à 13.09:51

Cher Zouache,

Comme d’habitude, vous êtes plus intéressé par ce que vous entendez dire et ne vérifiez rien par vous-même. Vous occultez totalement les commentaires que Stéphane a fait sur la crucifixion de Jésus qui contredisent ce beau parleur d’Ahmed Deedat. Si vous lisiez la Thora et l’évangile qui sont des références dans le Coran, ça nous éviterait de répéter constamment la même chose et vous auriez des critiques plus pertinentes ; à moins que d’aveugle vous ne soyez devenu « sourd » !...

Nous allons juger les allégations d’Ahmed Deedat et par voie de conséquence le prophète Mahomet et de la même mesure qu’il a jugé la crucifixion en cherchant les témoins oculaires.
En ce qui concerne la soi-disant révélation de l’ange Gabriel à Mahomet, nous allons y chercher aussi des témoins oculaires: « c'est à l'âge de quarante ans que Mahomet eut sa première vision lors d'une retraite solitaire dans une grotte du mont Hira. Il vit un messager mystérieux tenir un rouleau d'étoffe couvert de signes dans les mains, et qui lui ordonnait d'en faire la lecture… » ? Que voit-on ici comme témoin oculaire à part des araignées et des chauves-souris ? J’ai ouï dire qu’une dénommée Aïcha aurait aperçu ce soi-disant ange Gabriel. Je serais fort intéressé par l’identité de cette personne si tu en as des informations.

Fraternellement, Christophe.

Écrit par : christophe | 2010-08-03 à 13.56:48

salam ,vous me féte rire avec votre salut ,dieu reconaitra ces siens et lui seul nous juge simple mortelle qu'ont et hamdoullah par sa grace et sa puissance je lui fait allegence, pour moi vous etes tous de simple mortelle , faux l'ancien testament et en araméen langue morte ,proche de l'arabe et l'hebreux et ce qui concerne leur traduction je crois a cent pour cent quel sont erronées, méme pour te dire moi qui maitrise l'arabe que la traduction et le sens du texte sort de sont contexte , méme andré chouraki grand figure de traducteur disait qu'il essayé de traduire mais qu'il n'etais pas sure ,sincerement je vais vous dire une chose c'et toujour soit des gens negatif ou des cas sociaux qui se convertisent ou des délinquands , que vous vouler ou pas l'islam reste et restera une grande religion ,plus 1milard de croyants, arréte d'associé croyant avec islamiste fanatique ou je sait pas quel mot barbare vous utilisé, vous m'avez demandé de quel courant je suit , je vous dit l'islam et sa sunnah .....point ala ligne salam pseudo chrethiens

Écrit par : zouache | 2010-08-04 à 23.27:49

Cher Zouache,

Personnellement, ce qui me fait rire, c'est vous voir accuser les apostats de l'islam d'avoir choisi cet état de fait à cause de leur négativité, leur pratique de la délinquance ou le fait qu'ils soient des cas sociaux. Avez-vous remarqué que la situation inverse est aussi valable ?
En outre, il existe des gens parfaitement normaux qui quittent l'islam en connaissance de cause... j'en fais partie !

Nous pouvons prendre quelques exemples absolument dégradants pour l'image de l'islam mais dont les musulmans vantent la conversion. Je veux parler de Diam's (rappeuse de banlieue) ou de Frank Ribéry qui a récemment avoué s'adonner à des rapports sexuels avec une prostituée mineure alors qu'il est marié et a des enfants. Beaux convertis que voilà, n'est-ce pas ?

Il est étonant que vous vous souciez de la grandeur de l'islam par le nombre de musulmans dans le monde. La vérité se résumerait-elle à la quantité, ou à la qualité ? l'islam souffrirait-il d'un complexe de supériorité ?

Enfin, puisque vous maîtrisez l'arabe, venez faire un tour dans mon blog et constatez que le Coran ne contient pas de miracles scientifiques et qu'il ne peut être de Dieu.

Bien à vous

Écrit par : Déiste agnostique | 2010-08-05 à 01.42:56

Cher Zouache,
Je vois que vous aimez les statistiques alors puis-je vous rappeler que 60% de la population carcérale est musulmane ?
Puisque vous tirez des conclusions avec les chiffres, quelle conclusion dois-je tirer de ceux-ci ?

Bien à vous

Écrit par : Stéphane | 2010-08-05 à 10.46:15

Cher amli Zouache,
Bien sûr que nous sommes mortels. Et bien sûr, que Dieu nous jugera. Vous avez raison. mais si nous croyons en Jésus-Christ, nous serons sauvés par grâce par le moyen de la foi. Vous pouvez---sans rire---avoir cette assurance.
Les manuscrits de l'ancien Testament que nous possédons sont ne sont pas écrits en araméen. Nous possédons des textes en grec et en hébreu. L'hébreu était la langue des textes lus dans les synagogues du temps du Christ en Palestine. Le grec était parlé parmi les juifs...., pour faire simple.... exilés;
En plus, les textes des manuscrits de Qumram montre que le texte a été très bien préservé.
Quant à Monsieur Chouraqui, j'ai sa traduction sous les yeux. Tout le monde salue sa valeur. Alors les traductions 100 pour 100 erronnées ? Je crois gentiment que l'on vous a appris des bêtises.
Et vous ne répondez pas à mes questions.
Merci de continuer le dialogue. Amicalement à vous.

Écrit par : J-M | 2010-08-05 à 13.09:26

Ami Zouache, Mahomet a bien dit que vous pouviez lire le livre des Juifs et des chrétiens...

Voulez-vous lire et méditer ce texte ?

Voici comment arriva la naissance de Jésus-Christ. Marie, sa mère, était fiancée à Joseph; avant leur union, elle se trouva enceinte par le fait de l'Esprit saint. Joseph, son fiancé, qui était juste et qui ne voulait pas la dénoncer publiquement, décida de la répudier en secret. Comme il y pensait, l'ange du Seigneur lui apparut en rêve et lui dit :'' Joseph, fils de David, n'aie pas peur de prendre chez toi, Marie, ta fiancée, car l'enfant qu'elle a conçu vient de l'Esprit saint; elle mettra au monde un fils et tu l'appelleras du nom de Jésus, CAR C'EST LUI QUI SAUVERA LE MONDE DE SES PECHES.
Tout cela arriva afin que s'accomplisse ce que le Seigneur avait dit par l'entremise du prophète :
''la vierge sera enceinte; elle mettra au monde un fils et on l'appellera du nom d'Emmanuel ce qui se traduit par Dieu avec nous''.
A son réveil, Joseph fit ce que l'ange lui avait ordonné et il prit Marie chez lui. Mais il n'eut pas de relations avec elle jusqu'à ce qu'elle eût mis au monde un fils qu'il appela du nom de Jésus. Matthieu 1. 18-25.

Bonne méditation.

Écrit par : J-M | 2010-08-05 à 14.58:29

salam paix sur vous et vos ames , dit moi juste en alsace la quantité de temples ou d'eglise vous avez, pourquoi ces multitudes d'eglise et de pasteurs,pourquoi si chrethiens vous etes identiques ,votre pasteur universel n'et plus peter smith, je pensait que votre doctrine et universelle pourquoi naissent tous ces pasteurs avec leur propre egise ,le christianisme c'et fragmenté en pluralité ou chaque pasteur revendique un pouvoire supréme, je crois sincerement que la foi pert sa valeurs et c'et plus qu'une histoire de pouvoir et d'argent,dit moi sincerement faut-il pas une connaissances assidus des écritures ce qui demandes des recherches approfondit, vous tiré des conclusions negative sur l'islam ,vous prené des informations sur le net ou vous tiré sur des fait diverts ,regardé un peu dans le monde ce qui ce passe ,qui a fait la guerre aux moyen orients en aghanistan ne sont il pas les croisé ou les occidentaux ne sont il pas responsable de tous ces massacres ,que penser vous des peuples opprimé ,vous avez rien compris si ce n'et qu'une histoire de conquétes,exploitées les richesse et tiré profits de la situations ne sont il pas chrethiens pour autend posé vous la questions ,uil faut pouvoire prendre le mal a sa racine et non sur des medias completement caricaturé , etudié le coran avec sagesse qui veut dire avec la foi et la on comprend sons sens et non comme un vulgaire livre q'ont jette ala poubelles,en rien je crois en votre bible qui et errone et deformé de son sens plus tard j'en viendrait avec des vrai arguments en ce qui concerne l'authenticité des vrai ecritures......dieu vous eclaireras du mensonges ...paix sur vous et vos ames.......

Écrit par : zouache | 2010-08-08 à 02.12:35

Ami Zouache,

Vous ne répondez pas aux questions que l'on vous pose mais je vous en pose encore une quand même...Vous nous dites que la Bible est erronnée et déformée. Pouvez-vous me dire si c'est avant ou après Mahomet ?
La réponse serait fort instructive. Merci.

''Le salaire du péché, c'est la mort - mais le don gratuit de Dieu est la vie éternelle - en Jésus-Christ notre Seigneur.''

Avec toute mon amitié chrétienne.

Écrit par : J-M | 2010-08-09 à 19.34:08

Cher zouache,

"uil faut pouvoire prendre le mal a sa racine et non sur des medias completement caricaturé"

D'accord, faisons comme vous dites et analysons l'essence même des deux religions, christianisme et islam.

Vous accusez les occidentaux de colonisateurs et de croisés au nom du christianisme. Pourtant, si vous lisez les évangiles, il est impossible de justifier une telle attitude qui n'est d'aucune manière encouragée par le massage de Jésus.

Maintenant, prenez le Coran et analysez tous les appels à la haine et à la guerre qu'il contient. Ce sont des faits beaucoup plus graves que les faits divers que j'ai cités, n'est-ce pas ?

Pour justifier cela, vous nous inviter à réformer notre lecture du Coran en ces termes : " etudié le coran avec sagesse qui veut dire avec la foi et la on comprend sons sens et non comme un vulgaire livre q'ont jette ala poubelles"

C'est un peu étrange car vous nous inviter à une lecture partiale du Coran en ayant foi pendant la lecture. Ceci équivaut à dire que nous ne devons pas nous laisser convaincre par le Coran mais que l'on doit croire, puis s'efforcer de confirmer notre postulat par une lecture aveugle.

Permettez-moi de vous dire que cela fait quelques années que je mets en application votre méthode, mais j'ai ouvert les yeux depuis !

Bien à vous

Écrit par : Déiste agnostique | 2010-08-11 à 01.46:05

Ce discours n'est qu'une msie en scéne , je n'y crois carrément pas...
Pour convaincre les naifs , vous vous servez de telles histoires préfabriquées qui sont bien des scénes montées de toute piéce...en fin , personne n'y croit.
D'alleiurs les causes qui ont poussé ce soit disons x à quitter l'islam comme prétend l'auteur de l'article sont fausses....
L'Islam n'a jamais perdu un seul débat , je dis bien un seul débat basé sur la raison , la vérité, la logique avec des chrétiens justes qui respectent les paramétres d'un dialogue objectif.

Écrit par : Oiseau | 2010-08-13 à 19.09:43

bonsoir a tous et bon mois de ramadan , c est un débat je crois sur l islam et le chréstianisme ; pour nous l islam ((un seul livre qui sacré de l iran a Jacarta pas un seul mot de olus ni de moins ni ancien testament ni nouveau ( je cherche une explication sur les 75 lives sacrés chez nos freres chrétiens

Écrit par : sonia | 2010-08-13 à 23.29:11

Cher Oiseau,

"L'islam n'a jamais perdu un seul débat"

Rendez-vous alors sur ce blog déserté par les musulmans :

- http://islamator.skynetblogs.be/

Quelques débats y sont ouverts en remettant sérieusement en cause la validité de l'islam; mais aucun musulman n'a encore présenté de contre-argumentaire. Puisque l'islam ne perd aucun débat, je ne doute pas que vous ne tarderez pas à dissiper les doutes d'Islamator. Le cas contraire, l'islam devra s'avouer vaincu !

Chère sonia,

Je vous invite sur le même blog à cette page-ci pour découvrir à quel prix s'est faite la canonisation du coran unique :

- http://islamator.skynetblogs.be/archive/2010/07/09/le-coran-et-les-hadiths-ont-ete-modifies.html

Bien à vous

Écrit par : Déiste agnostique | 2010-08-14 à 03.10:02

bonjour a tous et bon ramadan :j ai bien compris le débat sur le profète( MUHAMMAD)le parcours du Messager renvoie aux questions premières et éternelles : sa vie est une invite à l humilité , à la fratirnité , respect , à la justice et à la paix .Mais aussi , et surtout, à l amour . c est pourquoi le souffle de la révélation porte un enseignement utile a tous les hommes , qu ils soient ou non musulmans .

Écrit par : sonia | 2010-08-14 à 11.28:02

le coran ou le hadths ont été modifies : vous voulez-dire?? SI LE HADITHS était modifiés LE CORAN NON; peut etre dans certains hadiths y-a des mots plus au moins mais le coran et saint de tout falsification comme dans les autres livres un seul livre , pourquoi tout cette haine contre la réligion musulmane et pourtant c est la vrai et le coran parole de dieu réligion de paix et son profète ( muhammad ) homme de paix et de fratérnité entre les peuples ; regardez bien les convertis sont des savants et des gents respectables pas les africains ( les pauvres qui cherchent leurs morceau de pain

Écrit par : sonia | 2010-08-14 à 13.49:20

Je cite l’oiseau : L'Islam n'a jamais perdu un seul débat, je dis bien un seul débat basé sur la raison, la vérité, la logique avec des chrétiens justes qui respectent les paramètres d'un dialogue objectif.
Ecrit par : Oiseau | 2010-08-13 à 19.09:43
Je cite Sonia : bonsoir a tous et bon mois de ramadan, c’est un débat je crois sur l islam et le christianisme ; pour nous l islam (un seul livre qui est sacré de l Iran a Jakarta pas un seul mot de plus ni de moins ni ancien testament ni nouveau (je cherche une explication sur les 75 livres sacrés chez nos frères chrétiens
Ecrit par : Sonia | 2010-08-13 à 23.29:11
Je cite Sonia : bonjour a tous et bon ramadan :j ai bien compris le débat sur le prophète( MUHAMMAD)le parcours du Messager renvoie aux questions premières et éternelles : sa vie est une invite à l humilité , à la fraternité , respect , à la justice et à la paix .Mais aussi , et surtout, à l amour . c est pourquoi le souffle de la révélation porte un enseignement utile a tous les hommes, qu’ils soient ou non musulmans.
Ecrit par : Sonia | 2010-08-14 à 11.28:02

Chers Oiseau et Sonia, je vous sens pousser des ailes d’ange pendant ce ramadan …
Je suis prêt à avoir un dialogue objectif sur le Coran, basé sur la raison, la vérité et la logique.
Il n’y a pas besoin d’être prophètes pour comprendre que comme tous vos camarades vous allez refuser l’invitation au débat que vous proposent notre ami déiste et son didyme islamator. J’ai remarqué que les musulmans ont plein de critique pour la bible, mais ces critiques viennent toujours de ce qu’ils entendent (Ahmed Deedat) et ils ne vérifient rien par eux même. Mais dès qu’il faut parler du Coran avec les mêmes arguments dont se servent nos détracteurs, alors la il y a panique, ils deviennent sourds et aveugles ; de la vanité de leur religion, il n’en reste plus qu’une culture.
Une question de logique et votre réponse s’il vous plait : savez vous que les fourmis me parlent et que je comprends, que j’interpelle les oiseaux du ciel et qu’ils sont soumis à ma volonté ?...
Fraternellement, Christophe
PS : Sonia, je pense que pour tes questions, mes frères en Dieu y répondrons. Par contre, je constate que l'inverse est plutôt rare.

Écrit par : CHISTOPHE | 2010-08-14 à 15.31:47

bonsoir mes chers frères ou enfants j ai 60 ans j ai vécu dans une famille tres pratiquante ; et j avais des amies chrétienne j étais élevé par une chrétienne mon père m a jamais forcer ou imposer une religion je respect toutes les religions ; mais la vérité est claire et net la réligion musulmane c est le chemin au paradie vers notre seigneur (ALLAH )reste avoir avec (AHMED DEEDAT) il était chrétien de naissance il a remercier son père pour avoir choisi la réligion musulmane .IL a fait son temps il était un bon journaliste et puis il a trouver des choses bien dans la réligion c est un grand homme que dieu bénis son ame et ne faut jamais traité les mort ma réligion m a ensigner le respect des morts merci pour vous; et respectez les envoyers de dieu qu il soit( Muhammad ou Jésut ou AUTRE MERCI

Écrit par : sonia | 2010-08-14 à 18.09:38

Merci Christophe.

Chère sonia,

Comme l'a très bien dit Christophe, vous ne voulez rien voir apparemment. Je vous soumet un lien qui présente de bonnes raisons de mettre en doute l'authenticité du Coran, avec l'appui de savants et d'imams des siècles précédents. Vous vous contentez de me répéter, sans arguments (!), que le Coran est resté inchangé.

Vous me rappelez une personne sur un autre blog qui me justifiait l'authenticité du Coran par une simple tradition sunnite se basant sur "des faits surnaturels et des vestiges inexistants" (comme je le lui ai répondu).

Et lorsque vous dites que l'islam est une religion de paix et que la vie de Mohamed est une invitation à l'amour avant tout, je me demande alors pourquoi il a commandité ou mené environ 85 expéditions en 8 ans.

Drôle de vision de l'amour... C'est peut-être ce qu'on appelle l'amour aveugle finalement...

Écrit par : Déiste agnostique | 2010-08-15 à 13.28:01

Bonjour à tous,
Merci à tous les intervenants et merci en particulier à déiste et Christophe qui ont très bien répondu à ma place, j'adhère à leurs réponses.

Sonia, je voulais juste réagir à une chose qui m'a interpellée : vous avez dit : "un seul livre sacré de l'iran à jakarta". Le livre est effectivement le même, mais la mise en pratique est diamétralement opposée entre l'iran et Jakarta !
Tout le monde sait que l'iran applique la charia et notamment la lapidation qui est "un des versets absents du coran" ! Quand on parle de Khomeini et de son fameux livres "Tahrirolvasyleh" où son analyse du coran lui permet d'affirmer qu'un homme peut avoir des relations sexuels avec des bébés ou des animaux, les sunnites disent que les chiites sont des hérétiques. C'est donc "un autre islam".
J'ai un ami qui vit à Bali, il s'est marié avec une indonésienne. Il a donc été obligé de se convertir à l'islam. (C'est bien pour vos statistiques). En réalité, il ne croit même pas en Dieu et sa femme mange du porc et boit de l'alcool en plein ramadan. L'Indonésie ayant la plus grande population islamique...qui ne respecte pas le coran. Des musulmans non soumis à Allah...

Alors c'est bien d'avoir un seul coran, c'est bien d'avoir de belles statistiques bien gonflées, mais la réalité est similaire à toute autre religion : divisions, hérésies et impiétés. On ne peut juger l'islam que sur le message que transmet le coran et ce message n'est pas un message de paix. Jésus a apporté un message de paix, il n'était donc pas utile que Dieu réécrive un livre....surtout pas un livre qui remette la guerre et les dominations en avant plan.

Bien à vous

Écrit par : Stéphane | 2010-08-15 à 14.29:45

Encore une chose pour "oiseau"...
Je vois que vous mettez en doute le témoignage de l'article.
Ceux qui suivent mon blog depuis longtemps ont vu de qui il s'agissait car j'avais publié son nom et sa photo. Cet article était visible sur topchrétien. Le problème est que cette visibilité lui a nuit. Un musulman qui quitte sa religion pose de graves problèmes car l'islam est TRRRRRRES intolérante à ce point de vue là. Il a fait des démarches pour faire supprimer l'article de topchrétien et m'a écrit personnellement pour me demander de retirer tout ce qui pouvait l'identifier.
Apparemment ce n'est pas suffisant, il faudrait maintenant lancer la rumeur que ce serait faux. Décidément, l'islam ne supporte rien...

Écrit par : Stéphane | 2010-08-15 à 14.47:05

rebonjour mes chers frères , islam c est paix pas d autres explication paix c est salam et salam vient d islam

Écrit par : sonia | 2010-08-15 à 16.18:39

Merci chère sonia de confirmer votre aveuglement.

C'était un plaisir Stéphane !

Écrit par : Déiste agnostique | 2010-08-15 à 18.09:51

Sonia, vous dites que l'islam, c'est la paix... Comment se sont-ils emparés de nombreux pays ?
Jusqu'en Indes d'un côté et jusque passé les Pyrénées de l'autre...? Mais ceci n'est pas important.

Vous parlez du Paradis. Avez-vous à votre âge, l'assurance d'être sauvée ? ''Crois au Seigneur Jésus et tu seras sauvé''.
Continuez le dialogue mais répondez aussi aux questions que l'on vous pose. Amicalement à vous.

Écrit par : J-M | 2010-08-15 à 19.58:31

DIS:O vous les négateurs(au coeur voilé)Jen adors pas ce que vous adorez;et vous n adorez pas ce que j adore!Je ne suis pas un adorateur de ce que vous adorez et vous n etes pas des adorateurs de ce que j adore A vous votre religion , à moi la mienne !

Écrit par : sonia | 2010-08-15 à 20.24:51

Chère Sonia,
Vous vous trompez. L'étymologie de islam est aslama qui signifie soumission (et musulman signifie soumis).

Honnêtement, les versets suivants vous inspirent-ils la paix :
4/89 "Mais s'ils tournent le dos, saisissez-les alors, et tuez-les où que vous les trouviez; et ne prenez parmi eux ni allié ni secoureur"

9:30. Les Juifs disent : "Uzayr est fils d'Allah" et les Chrétiens disent : "Le Christ est fils d'Allah". Telle est leur parole provenant de leurs bouches. Ils imitent le dire des mécréants avant eux. Qu'Allah les anéantisse!

C'est ça que vous adorez et que je n'adore pas...

Écrit par : Stéphane | 2010-08-15 à 21.26:21

reprenez le bon chemin ; et arreter de raconter n importe quoi dieu et pour tous et le profète (MUHHAMED son messager le coran est la parole de dieu et (J2SUS n est pas le fils de dieu , Aujourd hui qui massacre qui ; n oublier genocide des musulmans par les chrétiens oublions l histoire et refaire un monde tellement de malheurs tellement de sang qui coule si l humanité a suivis la prole de dieu et son messager on serait pas la aujour dhui (ALLAH ET SON MESSAGER MUHHAMED ET LE CORAN QUE DIEU VIENT A VOTRE AIDE ET VOUS GUIDE SUR LE CHEMIN de la lumière devant dieu (MUHHAMED)n est qu un messager.Avant lui d autres messagers ont passé .S il mourait donc ,ou il venait à etrectué retoureriez -vous sur vos pas? qui- conque récompensera les reconnaissants.(Verset exprime de façon imagée et forte le statut spirituel du coran :"Si nous avions fait descendre ce coran sur une montagne ,tu aurais-vu celle-ci se prosterner d humilité et se fendre sous l effet de la crainte réverencielle de Dieu.""Le texte révélé Parole de dieu (kalam ALLAH (coran, 73,5.

Écrit par : sonia | 2010-08-15 à 23.46:19

O gents des livres ! venez donc à une parole commune entre nous et vous , ( à savoir ) de d n adorer que dieu seul, de ne rien lui associer et de ne pas nous prendre les uns les autres pour des maitres en dehors de dieu ."s ils s y refusent , dites-leur :"soyez témoins que,en ce qui nous concerne, nous sommes soumis à dieu''(( et a dieu seulement ))

Écrit par : sonia | 2010-08-16 à 00.02:31

Jésus a été crée par Allah par sa parole("SOIS) et implanté en marie par la puissance de dieu (Jésus n est qu un etre humain ( 3:59,5:75:116-117)Jésus a été des plus imprtant Prophète de l histoire , Mais (MUHHAMAD) et le dernier Prophète(33:40:6!16)la venu de muhhamad est déjà annoncée dans l ancien testament par (Mois et Esaie) DANS LE NOUVEAU TESTAMENT LUI-MEME ANNONCE( 52/57.7/57)

Écrit par : sonia | 2010-08-16 à 00.34:21

Chère Sonia,

Maître Corbeau, sur un arbre perché,
Tenait en son bec un fromage.
Maître Renard, par l'odeur alléché,
Lui tint à peu près ce langage :
"Hé ! bonjour, Monsieur du Corbeau.
Que vous êtes joli ! que vous me semblez beau !
Sans mentir, si votre ramage
Se rapporte à votre plumage,
Vous êtes le Phénix des hôtes de ces bois. "
A ces mots le Corbeau ne se sent pas de joie ;
Et pour montrer sa belle voix,
Il ouvre un large bec, laisse tomber sa proie.
Le Renard s'en saisit, et dit : "Mon bon Monsieur,
Apprenez que tout flatteur
Vit aux dépens de celui qui l'écoute :
Cette leçon vaut bien un fromage, sans doute. "
Le Corbeau, honteux et confus,
Jura, mais un peu tard, qu'on ne l'y prendrait plus.

Voilà, j'ai tenté de suivre votre logique de débat pour être aussi constructif que vous... :-S

Écrit par : Stéphane | 2010-08-16 à 09.05:23

Bonjour: je crois vous avez bien répondu a ma question c est vrai vos 75 livres étais falcifiés il se trouve meme l histoire du renard et le corbeau c est pour ça que le coran est belle et bien (PAROLE DE DIEU ET LE DERNIER PROPHeTE C EST NOTRE SEIGNEUR M AVEC UN GRAND M) merci pour la sourat de votre évangile

Écrit par : sonia | 2010-08-16 à 10.42:56

Chère Sonia,

Lala la schtroumpf lala
Viens schtroumpfer en coeur
Lala la schtroumpf lala
Ca t'portera bonheur

Avec mes amitiés et en espérant avoir répondu à tous vos questionnements :-)

Écrit par : Stéphane | 2010-08-16 à 10.48:10

commentosez-vous quitté l islam pour le chréstianisme sachant (Jésus) a dit qu il n a été envoyé qu à la seigneurerie d'Israel, comment osez-vous dire que Jésus et le fils de dieu , sachant que dieu dans la bible a cité la généalogie de Jésus jusqu à 66 ailleux ce cité lui meme ou bien c est lui Joseph??? faites votre choix sans denigrer les autres croyances

Écrit par : sonia | 2010-08-16 à 10.54:52

Grace à Allah tout puissant nous guide .Mon frère prudence j espère bien que si je te prouve qu on a parlé de (MOHAMED)paix sur lui dans la bible tu accepteras qu il est le prophète de dieu et que tu accepteras ce qu il a dit et tu reviendras de ta perdition

Écrit par : sonia | 2010-08-16 à 11.05:03

Chère Sonia,

C'est la danse des canards
Qui en sortant de la marre
Se secouent le bas des reins
Et font couin couin

Merci pour ce débat riche en argumentations. Les lecteurs seront édifiés.

Écrit par : Stéphane | 2010-08-16 à 12.29:44

Excusez-moi madame mais je pense que vous êtes sérieusement atteinte : vous multipliez les monologues :-o

Écrit par : Déiste agnostique | 2010-08-16 à 12.36:07

encore une sourat de la bible

Écrit par : sonia | 2010-08-16 à 16.25:38

L'islam est plein de ressources. Selon ces Hadiths, voyez la position de l'islam vis à vis des chrétiens et des juifs.
NB:Il s'agit de hadiths de Muslim, considéré comme sahih (authentique)

“ Le messager d’Allah a dit :
- Ne saluez pas les juifs et les chrétiens avant qu’ils ne vous saluent et quand vous les rencontrez sur les routes, forcez-les à passer sur la partie la plus étroite. ” (récit d’Abu Huraira, Muslim XXVI 5389)

Vérification à ce lien : http://www.usc.edu/schools/college/crcc/engagement/resources/texts/muslim/hadith/muslim/026.smt.html

“ Le messager d’Allah a dit :
-Quand arrivera le jour de la résurrection, Allah fournira à chaque musulman un juif ou un chrétien et dira : "c’est ton remplaçant dans le feu de l’enfer." ” (récit d’Abu Musa, Muslim XXXVII 6665)

http://www.usc.edu/schools/college/crcc/engagement/resources/texts/muslim/hadith/muslim/037.smt.html

Voilà deux choses qu'auraient dites Mohammed, l'homme que tous les musulmans du monde prennent en exemple... Il a donc bien enseigné le mépris des juifs et des chrétiens.

Quelle belle religion de paix.

Écrit par : Islamator | 2010-08-16 à 18.10:06

vous sitez les parole des hommes pas les sourate désolé vous connaissez rien sur l islam je peux vous dire beaucoup sur la bible et ses erreurs mais trove moi une seule erreur dans le coran un seul livre et le dernier prophète et réligion de paix je vous envoi sur internet , et la convertion de martina et son mari possédant de groupe chrétiens et 420 membres) ainsi que son mari. ceci et un exemple type d une chercheuse , elle est chrétienne ,elle invitait les gents aux chréstianismes .Martina préparait une réponse aux questions sur le chréstianisme , mais elle découvrit la vérité elle la suivit .Ceci peut etre un exemple à suivre ,plusieurs missionnaires chrétiens travaillant sur le web.martina s est convertis le dimanche et a fait le ramadan dès le premier jour .Son mari a fait le ramadn le jeudi .Il affirme que le jeune fut un peu difficile a cause qu il ne fut pas habitué et car il est fumeur ,avant dee vous laisser avec martina vous raconter son histoire .ON VOUS INFORme que les deux groupes chrétiens qu elle dirigeait furent transformé aprés sa conversion en groupes musulmans( cherchez sur internet (MARTINA HABIB°

Écrit par : sonia | 2010-08-16 à 19.35:11

Madame, je suis désolé de vous contredire mais il y a des erreurs dans le coran. En particulier en anatomie, embryologie et génétique.
Je vous citerai la sourate75. 3739 où le foetus est assimilé dans son développement à un caillot de sang.! ! !Ce qui n'est JAMAIS le cas.

En plus, que dire des versets abrogés ? Dieu lui-même veut en abroger et vos savants disent que ces versets vont de 250 à 500. Pas très clair...
Quant à la religion de paix...Répondez : comment se sont-ils ( les musulmans) emparés de nombreux pays ?
Et les massacres de musulmans par les chrétiens, oui, il y en a eu... Mais savez-vous que les musulmans ont pris comme esclaves pendant plusieurs siècles des chrétiens ? Le savez-vous...On les estime à 1.200.000.

Et ce sont les arabes musulmans qui capturaient les noirs pour les vendre aux infâmes négriers .

Je repose ma question : Avez-vous l'assurance du salut ?. Même Mahomet n'en était pas sûr !!!!!!!

Très amicalement à vous.

Écrit par : J-M | 2010-08-16 à 20.33:46

Dites, Madame, savez-vous que la fable du corbeau et du renard est de La Fontaine et n'est pas dans la Bible.

Et que tout le N.T. a été écrit avant 68 alors QU'IL RESTAIT ENCORE DES TEMOINS DE LA RESURRECTION DU CHRIST.

Bien à vous.

Écrit par : J-M | 2010-08-16 à 20.37:55

la preuve : dans le pays d oncle sam, l expansion phénomène de l islam aux Etats unis :CELON. ((hillaryRodham)(bureau usa today)) (the populations référence les musulmans constituent le groupe qui prend l expansion le plus rapideement dans le monde (Géraldine Baum redactrice de la cronique réligieuse NEWS DAYS) L islam, la réligion dont l expensionest la plus rapide aux pays ((AR..Goldman NEWS YORK TIMES)) l islam la réligion dont la croissance est la plus forte en europe ((H ARUN YAHYA )) une personne sur 4 est musulmane vous voyez c est la réligion de paix ehhhhhh oui

Écrit par : sonia | 2010-08-16 à 22.08:16

conclusion::Mais s ils ne te répondent pas , sache alors c est seulement leurs passions qu ils suivent.Et qui est plus égaré que celui qui suit sa passion sans une guide de Dieu ?Dieu vraiment ne guide pas les gents injustes (28:50) récit ( Al_qasas)

Écrit par : sonia | 2010-08-16 à 22.20:23

encore une question Qui a écrit les évangiles et quand ?ou sont les originaux des manuscrit?combien d erreurs dans la bible,:/ voici 4 évangile ou est le faut du vrai; 1/ l évangile de ((MATHIEU)) lévangile de ((Marc)) lévangile de ((LUC)) l évangile de ((JEAN)) trouve le bon

Écrit par : sonia | 2010-08-16 à 22.34:30

rire les arabes qui capturent les noirs l histoire pas comme ça y a que visiter le sénégal pour bien comprendre les massacre des noirs par les blancs ne raconter pas n importe quoi si tu es un bon croyant et la guere des crisades les musulmans qui étaient massacrés pas des chrétiens tout a tout éffacer liser bien l histoire avant de raconter des mensonges

Écrit par : sonia | 2010-08-16 à 22.41:54

la guerre des croisade musulmans massacrer par des chrétiens

Écrit par : sonia | 2010-08-16 à 22.43:03

tu es le seul au monde a trouvé des erreurs dans le coran

Écrit par : sonia | 2010-08-16 à 22.45:02

""Je consacrerai prochainement un article à cette accusation d'influence de Mithra que portent, le plus souvent, les athées. ""
C'est pour quant ???

""Oui, la Trinité est un mystère mais elle est attestée par la Bible.....Elle est déjà incluse dans la visite à Abraham aux chênes de Mambré (GEnèse 18, si mes souvenirs sont exacts). ""

Complètement faux, il n'existe aucun passage dans l'A.T. qui fasse la moindre allusion à la trinité !!

""La Trinité...Je reprendrai mon exemple habituel. H2O est la formule chimique de l’eau. L’eau peut se présenter à nous sous forme d’eau, de glace ou de vapeur, mais dans les 3 cas c’est toujours H2O.""

Le seul problème est que ces trois états ne peuvent coexister, en est-il de même avec les trois personnages de dieu ???

Bien à vous

Écrit par : Charles* | 2010-08-16 à 23.05:29

Le coran contient des eurreurs gramaticale exemple le mot ((SABI OUNA )) n a pas été décléné correctement dans autres versets le meme mot exactement la meme situation gramaticale a été décléné correctement ((SABI INA )))ERREUR DANS LA BIBLE))) le premier chapitre, de la Génése contredit le second dans Génése 1(Dieu créa d abord les animaux puis l homme et la femme ;dans Génése 2 ;Dieu créa l homme d abord puis les animaux puis la femme - on lit dans deuteronome ((27.22) Maudit soit celui qui couche avec sa soeur , fille de son père ou fille de sa mère !) Et dans l evitique (18.9) tu ne decouvriras point la nudité de ta soeur fille de ton père ou fille de ta mère ((née dans la maison ou née hors de la maison )) alors est surpris d apprendre dans le livre de Génése )) que SARA etait la demi soeur d abraham la fille de son père ((((((trop c est trop

Écrit par : sonia | 2010-08-16 à 23.37:09

Cher Sonia,
Pensez vous que l'authenticité du Coran est scientifiquement démontrable...?

Fraternellement Christophe

Écrit par : Christophe | 2010-08-17 à 08.54:42

Pour Sonia et Charles :


Sonia,

Tentez déjà de rédiger une réponse en un commentaire car votre tendance à dire ce qui vous passe par la tête en plusieurs morceaux démontre combien votre esprit est décousu. Je ne sais pas discuter dans de telles conditions.

Bien à vous


Bonjour Charles, vous êtes de retour, c'est une bonne chose.

1. L'article sur Mithra se trouve à ce lien :
http://christianisme.skynetblogs.be/archive/2008/01/06/mithraisme-et-christianisme.html

2. La trinité ne se lit pas explicitement mais s'interprète. Dès le premier verset de la Bible on voit "bara elohim" : mot pluriel avec un verbe au singulier. Dites-moi comment expliqueriez-vous rien que cela.

3. Dieu n'est pas H2O, rien n'est comparable à Dieu, mais il faut bien trouver des moyens pour expliquer ce concept. H20 est une manière de comparer, mais n'est pas l'équivalence parfaite.
Dieu est présenté sous 3 de ses caractéristiques : son omniscience, sa parole et son action. Ces 3 aspects sont personnifiés.

Bien à vous

Écrit par : Stéphane | 2010-08-17 à 10.05:05

Ami Charles, très content de vous revoir autrement que par les mails que vous m'envoyez..Et parfois moi, aussi.

Père, Fils et Esprit présents dans le même lieu en même temps : Matt 3 : 16,17
Père et Fils en même temps lors de la Transfiguration : Matt 17 : 5

Père et Saint Esprit collaborant dans la prière : Rom 8 : 26,27

Père et Fils sont un : Jean 10 : 30

Un seul nom pour un seul Dieu mais 3 personnes à l'oeuvre pour l'accomplissement de la mission confiée à tous : Matt 28 : 29

Bénédiction divine réunissant les 3 personnes de la Trinité : 2 Cor 13 : 13......

J'ai d'autres passages. Je sais que vous avez l'esprit scientifique et vous irez voir les passages.

Vous êtes encore tenaillé par l'esprit de Dieu. Vous avez une seule chose à faire : accepter la grâce qu'il vous offre en Jésus-Christ, grâce imméritée ...pour tous.

Toutes mes amitiés.

Écrit par : J-M | 2010-08-17 à 11.11:53

Sonia, je suis désolé mais vous ne connaissez pas l'histoire. Ce que j'ai dit des arabes est vrai. Et les captures d'esclaves chrétiens aussi.

Mais nous reconnaissons qu'il y a eu des massacres de musulmans, nous l'admettons. Mais les croisades, erreur de la chrétienneté, n'auraient pas eu lieu si les musulmans étaient restés sagement à la Mecque ou à Médine.

Qu'il y ait des passages difficiles et peu compréhensibles dans la Bible, nous le reconnaissons. Mais il y en a aussi dans le coran et vous ne voulez pas l'admettre...Pourquoi ? Les versets abrogés, lesquels ? Ceux sur le vin, sur la tolérance, le jihad...Et c'est Dieu qui le dit !!!! qu'il faut abroger certains versets...(sourate 2 verset 106 ou dans les versets voisins, cité par un musulman Fouad Laouri et toujours musulman...)

Quand on vous explique quelque chose et que vous êtes en difficulté, vous ne répondez pas, vous attaquez.

Pour les évangiles, ils se complètent . Point, c'est tout. Répondez aussi à la question quan d la Bible a-t-elle été trafiquée ? Avant ou après mahomet ?

Essayez d'avoir un dialogue, je réponds à vos questions. Bien à vous.

Si vous deviez mourir aujourd'hui, seriez-vous sûre d'aller au ciel ? Savez-vous si vos péchés sont pardonnés ?

Écrit par : J-M | 2010-08-17 à 11.32:12

""Père et Fils sont un : Jean 10 : 30""

Dans ce cas JC est aussi responsable des atrocités que Jéhovah a commises envers le genre humain .!!

Si Père et Fils sont un, lequel a engendré l'autre ?? (l'auto-fécondation serait donc possible chez les dieux ??)

Bien à vous.

Écrit par : Charles* | 2010-08-17 à 15.19:07

je répond a vos questions je commence par(Jésus -est-il le fils de dieu ,La bible affirme que(Jésus n est pas un etre divin .1/textes ou (Jésus) affirme que dieu est son dieu (Jésus ) lui dit ne me touvhepas; car je ne suis pas encore monté vers mon père .Mais va trouver mes frères , et dis-leur que je monte vers mon père et votre père ,vers mon dieu et votre dieu "JEAN20.17)2/textes ou christ affirme qu il n est qu un homme :Mais maintenant vous cherchez à me faire mourir , ?MOI un homme qui vous ai dit la vérité que j ai entendde de dieu cela Abraham ne l a point fait "Jean 8.40)3/ TEXTE OU jésus PRIE dIEU "" vers le matin ,q u il faisait encore très sombre ,il se leva , et sortit pour aller dans un lieu désert , ou il pria ""MARC1.35s il est fils de dieu pourquoi pria t-il ; acceptez que Jésus n est pas le fils de dieu si non vous avez trois dieu le père le fils et S " ésprit"ok pour cette question maintenant reste pourquoi les arabes n ont pas rester a la mecque je vous retourne la meme question pourquoi les chrétients n ont pas rester a rome ??? passant a d autre questions

Écrit par : sonia | 2010-08-17 à 16.05:24

reste les erreurs dans le coran si vous trouvez des erreurs alors la vous etes le prophète des prophètes c est faut

Écrit par : sonia | 2010-08-17 à 16.06:53

si je devais mourir aujourd hui bonne question: je demande le pardon a dieu seul et lui seul pas d autre dieu qui pardonne nos péchés ni Jésus ni autre prophète le pardon c est entre nous et dieu le tout puissant je suis soumise a lui a genou devant dieu le tout misericordieux.

Écrit par : sonia | 2010-08-17 à 16.13:49

reponse a ESAIE 7.43" dieu est -il une trinité??"Et ne dite pas trois " O gens du livre (CHRETIENS) . N éxagérez pas dans votre réligion ,et ne dites de dieu que la vérité Le Messie Jésus .fils de MARIE n est qu un Messager de Dieu.Sa parole qu il envoya à MARIE.et un souffle (devie) venant de lui Croyez donc en dieu et en ses messagers Et ne dites pas"TROIS"cessez !ce sera meilleur pour vous .Dieu n est qu un dieu unique .Ilest trop glorieux pour avoir un enfant .C est lui qu appartient tout ce qui est dans les cieux et sur la terre et dieu suffit comme protecteur ) quran 4.171)SOURAT ANNISA? VERSET 171) ce sont certes des mécréants ce qui DISENT:En vérité .Dieu est le troisième de trois "Alors qu il n y a de divinité qu une divinité Unique !Et s ils ne cessent de le dire .Certe .Un chatiment douloureux touchera les mécréants d entre eux ) quran 5.73(sourat ALMAYDA. VERSE 73.74

Écrit par : sonia | 2010-08-17 à 16.40:29

LA Divergence des évangélistes sur l histoire de crucifixion du Christ: d apres (MATHIEU 26) 26.47 comme il parlait encore .voici.Judas . l un des douze arriva et avec lui unr foule nombreuse armée d épées et de batons , envoyée par les principaux sacrificateurs et par les anciens du peuple(26.48 celui qui le livrait leur avait donné ce signe : celui que je baiserai. c est lui saissez-le(26.49)Ausitot ,s approchant de Jésus ,il dit :Salut , rabbi!Et il le baisa (26.50)Jésus lui dit .Mon ami, ce que tu es venu faire .fais-le alors ces gene s avancèrent .mirent la main sur Jésus ,et le saisirent::/JEAN A UNE AUTRE VERSION 18) 18.1lorsqu il eut dit ces choses .Jésus alla avec ses disciples de l autre coté du torrent ducédron ou se trouvait un jardin .dans laquelil entra lui ses disciples (18.2 )Judas qui le livrait.connaissait ce lieu , parce que Jésus et ses disciples s y étaient souvent réunis.(18.3)Judas donc ayantpris la cohorte ,et des huisiers qu envoyèrent les principaux sacrificateurs et les pharisiens.vit là avec des lanternes,des flambeaux et des armes(18.4)Jésus,sachant tout ce qui devait lui arriver,s avaça ,et leur dit:qui cherchez-vous?(18.5 ils lui répondirent :Jésus de NAZARETH. Jésus leur dit c est moi et JUDAS QUI LE LIVRAIT etait avec eux (( maintenant je vous pose la question qui portait la croix Jésus ou Simon????DIVERGENCEau sujet de la mort de Judas;c est normal car c est Judas qui fut crucifié et pas Jésus )VOUSallez voir les chapitr de Matthieu27 acte1 et chapitre de Marc15 LUC 23 JEAN19 vous voyez les erreurs dans la bible l maintenant rammenez moi les erreurs dans le coran et non pas dans (( les hadiths))acceptez que la bible était falcifié par des hommes et Jésus n est pas le fils de deu c est son messager ne me raconez pas ce que font les rabes et les chrétiens se sont que des etres humains et l etre humain est fragile que dieu nous vient on aide

Écrit par : sonia | 2010-08-17 à 17.34:26

Encore une fois, les chrétiens restés à Rome ? Belle bêtise de votre part... Le Christ était un oriental... Et fils de Dieu. Et à Jérusalem dont les musulmans se sont emparés.
Ecoutez, les erreurs du coran, elles sont légions. Erreurs en anatomie, en embryologie, en génétique. Je vous en ai cité une. C'est un musulman qui le dit, Bucaille...Et il est ennuyé. Il y a des erreurs historiques, il y a des erreurs grammaticales en arabe à tel point que les professeurs d'arabe qui se servent du coran (ils sont obligés) sont gênés devant leurs étudiants de ces erreurs et ne savent pas que dire.
En plus, le coran est justement écrit en mauvais arabe. Au 9ème siècle, on a ajouté des points que l'on appelle diacritiques....pour mieux comprendre! ! ! !. Si l'on supprime ces points, on se rend compte que c'est du syriaque et la traduction est toute différente...
Mais qu'est-ce que l'on vous apprend dans les mosquées... En tous les cas, on ne vous ouvre pas l'esprit à une discussion franche et à reconnaître des erreurs quelles qu'elles soient. Ce que les chrétiens font. Mais, moi, je ne veux pas gagner une discussion et tout ceci n'est rien......

Vous devez et c'est très bien, demander pardon à Dieu. Et vous devez lui être soumise. C'est vrai aussi. MAIS vous n'avez pas l'assurance que Dieu vous pardonne. REFLECHISSEZ.

Ou trouvez-vous ceci en parlant du Christ mort sur la croix pour VOS péchés ? ''Aucun autre prophète n'est né d'une vierge, aucun autre n'est appelé verbe de Dieu ou un esprit émanant de lui. D'aucun autre prophète, il n'est dit qu'il était illustre en ce monde et dans la vie future...et qu'il est le seul prophète sans péché.''

Réfléchissez, Madame. Que Dieu vous bénisse.

Écrit par : J-M | 2010-08-17 à 18.06:06

Les évangiles se complètent. Vous ne sacvez pas lire. A ce moment-là quand Jésus est livré, il n'y avait pas de croix....

Écrit par : J-M | 2010-08-17 à 18.09:47

Charles, je reconnais que la Trinité est difficile à comprendre...surtout pour quelqu'un est, comme vous, uniquement gouverné par la raison.
Votre question est intéressante et ma réponse ne sera pas, peut-être, convaincante. Mais au temps dont vous parlez, Israël était une entité POLITIQUE et entourée de peuples idolâtres. Pour remplir sa mission de témoignage (ce qu'il n'a pas ...toujours fait...),il devait rester pur et ne pas prendre exemple sur les peuples voisins (passer ses enfants par le feu par ex.). C'est une explication des exterminations qui nous heurtent, c'est vrai. Et c'est pour cela que Dieu a envoyé son fils....
Charles, vous avez à quelques mois près mon âge....Vous ne pourrez pas dire devant le juge suprême que l'évangile ne vous a pas été fidèlement par certains, comme Stéphane et d'autres, annoncé...Attention.
Bien à vous car j'ai beaucoup de sympathie pour vous.

Écrit par : J-M | 2010-08-17 à 18.22:57

sur les erreurs du coran vous n etes pas trop convaicant sur le sujet l islam est révélé pour sauver l humanité de l ignorance , ou a l époque les gens enterrent les filles vivante Jésus pas le fils c est un messager sans plus dieu n a jamais engendrer il n a pas de feme si vraiment Jésus etait dieu pourquoi il n est plus sur terre il est mort comme un etre humain lisez bien les 75 livres et vous allez comprendre qu ils sont falcifié 75 livre pas deux et trois dieu ????????

Écrit par : sonia | 2010-08-17 à 19.07:11

Chère Sonia,

Vous ne répondez jamais à mes questions, je vais vous en poser une plus simple :
Que pensez -vous de ce verset biblique ?
Le fanatique est un orateur, sourd comme un pot.

Fraternellement
Christophe

Écrit par : CHISTOPHE | 2010-08-17 à 20.04:54

""Vous ne pourrez pas dire devant le juge suprême que l'évangile ne vous a pas été fidèlement par certains, comme Stéphane et d'autres, annoncé...Attention.""

Si ce juge suprême existe réellement et que je comparais devant lui comme l'affirme les sornettes aux qu'elles vous croyez, croyez-moi j'en ai un fameux paquet à lui jeter en pleine face !!

Et en premier lieu (toujours s'il existe vraiment) je l'accuse de NON ASSISTANCE à personnes en DANGER DE MORT !!
Quant on a, soit disant, sa puissance et que l'on est un dieu d'amour on le PROUVE en actes!!
De plus, lorsque l'on est soit disant éternel ON CONTINUE à le prouver et sans faire du favoritisme .

Bien à vous.

Écrit par : Charles* | 2010-08-17 à 20.50:49

Vous ne voulez pas comprendre...Les erreurs sont réelles. Je vous en cite...Informez-vous. Et je peux en citer d'autres.
Et le texte cité d'où vient-il ? Le savez-vous ?
Fils de Dieu est pris au sens spirituel mais le Christ a existé comme homme, le coran le reconnaît.

Autre question...La Bible a-t-elle été falsifiée avant ou après mahomet ? Voulez-vous répondre ?

Et les versets abrogés ...fourchette de 250 à 500.....Donc lesquels sont bons ...ou mauvais. Le savez-vous ?

Et les originaux du coran...Où sont-ils ? Celui qui l'a rédigé ????? en a brûlé des exemplaires écrits avant. Le savez-vous ?
Je ne veux pas gagner une discussion. Mais vous faire réfléchir parce qu'en tant que chrétien, j'ai de l'amour pour vous.
Les bonnes oeuvres ne peuvent pas faire gagner la faveur de Dieu, ni le disposer à pardonner les mauvaises actions, ni accepter les péchés, ni effacer les péchés ou le péché. Réfléchissez à cela. Courage, Madame.

Bien à vous.

Écrit par : J-M | 2010-08-17 à 21.11:46

Oui, Charles, si les gens respectaient les enseignements de Dieu au point de vue éthique, que de misères seraient évitées...Et cela, vous ne pouvez pas le nier
Les catastrophes naturelles, certaines sont explicables par la bêtise humaine, d'autres pas et je n'ai pas de réponse , le Christ n'a pas répondu pour la tour de Siloé...Mais il y a des avertssements dans la Parole.

Charles, Dieu vous travaille...Vous allez me dire de ne pas le faire mais je le ferai...Je vais faire prier pour vous.
Et Dieu peut sans léser votre liberté vous convaincre.

Amitiés et bonne nuit.

Écrit par : J-M | 2010-08-17 à 21.20:49

ne detournez pas la question j attend toujours les erreurs dans le coran pas (( les hadiths)) les erreurs entres deux sourats pour moi ne vous inquitez pas je suis sur le bon chemin est si je fais des erreurs je suis un etre humain dieu le mésicordieux me pardonne pas obliger de passer par un autre je m adresse directement vers dieu le tout puissant

Écrit par : sonia | 2010-08-17 à 22.15:10

ah j ai oublier pour le coran quand il etait révélé a notre prophète (que le salut et bénédiction soit sur lui) il les a sitait par coeur nos le coran n a jamais etait falcifié le saviez -vous? pourquoi parce que le prophète apris les sourats par coeur vous saviez que le prophète (que le salut soit sur lui ) était un homme analphabète il ne sait ni lire ni écrire c est pour ça qu il récite les sourats par coeur vous allez pas l acuser de poète il est analphabète oualou) rien c est un miracle de dieu le tout puissant

Écrit par : sonia | 2010-08-17 à 23.00:33

rebonsoir :reponse avotre question sur les anciens manuscrit le plus anciens du coran dont dispose aujord hui.Plusieurs copies existent aujour dhui dans .les musées .les plus anciens datent du premier siècle de l hégire.bcertains sont attribués au khalif Othman ( aprés le rassemblement du coran au temps du khalifs othman des copies ( environs5 ) furent envoyés à différents endroit : (l égypte .l irak.. )certains autres sont retrouvé dernièrement .notement les manuscrit de Sanaa au yamen .Ces manuscrit correspondent exactement au coran qui aujourdh ui dans des millions de maisons à travers le monde l étude de ses manuscrits et tres important car leur fidèlité au coran que nous connaissons de nos jours ruine les théories oriantalistes développées sur le thème de la la constitution tardive du coran ou sur l altération de son texte PARMI LES TEXTES CONNU OU PEU CITE)La copie du musée de musée topkapi :Elle est aujour dui en turquie (le musée topkapi ) et daterait des années (650)uthmanest mort assassinéen 656des expertises ont conferméle caractère plausiblede cette datation la copie de la mosquée de l imamHussein :cette copie aussi du premier siècle de l hégire..elle est parmi les copies les plus anciennes .Le manuscritde samarqand .UNE ancienne copie du coranexiste également à Tachkent( en ouzbekistan)la liste est langue mais vous pouvez cherchez sur le site (ISLAM-AWARNESS)apres la mort du prophète (que le salut soit sur lui) apres sa mort de 2 ans qui suivent le recensement de l itégralité du texte coranique a été éffectué sous le premier calife (ABU BAKR (632-634)dés qu il recevait une révélation le Prophète la mémorisait d abord en présence de( l ANGE JIBRIL)(GABRIEL)puis en faisait tout de suite part aux compagnons dont beaucoup se penchaient sa memorisation fasait appel à ses scribes (29 campagnos (( voila j ai tout donné reste de m expliquer ou son les anciens manuscrits de la bible ou passer moi un site ou je pouvais chercher merci et excuser moi si quelques fois je dérape pardon

Écrit par : sonia | 2010-08-18 à 00.12:19

Chère Sonia,

Vous ne répondez jamais à mes questions :
Pensez vous que l'authenticité du Coran est scientifiquement démontrable...?

Que pensez -vous de ce verset biblique ?
Le fanatique est un orateur, sourd comme un pot.

Fraternellement
Christophe

Écrit par : christophe | 2010-08-18 à 06.43:03

Chère Sonia,

Une question pas trop compliqué:

Mohamed "paix et bénédiction sur lui" dans le Saint Coran, l'ange Gabriel lui dicte la parole de Dieu...?
Pourriez Sonia me cité trois témoins visuel dans le saint Coran de cette rencontre.

Fraternellement

Christophe

Écrit par : christophe | 2010-08-18 à 08.29:30

Ah Stéphane !

Je constate avec plaisir que vous reprenez ici mes propres arguments à votre compte !
(C'est la danse des canards
Qui en sortant de la marre etc.)
Mes interventions passées vous auraient-elles donc marqué tant que ça ?

Tant que j'y suis, pourriez-vous prier tous ensemble, une grande prière œcuménique (au lieu de vous chamailler), pour que j'ai de l'avancement, car je n'ai qu'un mi-temps et j'aimerais un peu mieux gagner ma vie, et aussi pour qu'il fasse beau en Bretagne dans le Finistère les deux premières semaine de septembre, car je pars bientôt en vacances là-bas ? Pouvez-vous en toucher un mot dans vos assemblées respectives ?

Merci à tous, Dieu vous le rendra, Inch'Allah

Écrit par : Francis | 2010-08-18 à 10.20:51

BONJOUR ET BONNE JOURNEE A VOUS SI VOUS VOULEZ CONNAITRE L ISLAM Y A QUE ALLEZ SUR LE SITE JE REPOND A TOUTES LES QUESTIONS AU SUJET LA RELIGION ET LE CORAN ETAIT-IL FALCIFIE OU NON J AI REPONDU SUR LES ANCIENS MANUSCRIT DU CORAN . MAIS AUCUNE REPONSE SUR LE SUJET REPONDEZ MOI OU SONT LES ANCIENS MANUSCRITS DE LA BIBLE PLUS TARD JE VOUS REPOND SUR LE TEMOIGNAGE DE REVELATION A + ET JE VOUS SITE LES TROIS TEMOINS VISUEL DANS LE SAINT CORAN ( mes amitiés)

Écrit par : sonia | 2010-08-18 à 10.50:14

Vous ne voulez pas comprendre que les erreurs dont je parle sont DANS LE CORAN ET NON DANS LES HADITHS. On vous explique n'importe quoi dans les écoles coraniques...

Quant à Othman, il en brûlé des séries écrits avant. C'est bizarre chiites et sunnites ne sont pas du même avis...

Nul ne peut gagner des mérites pour lui et pour les autres contrairement à ce qui dit l'islam. Même Mahomet n'était pas assuré de son salut et ne peut intercéder pour les autres au contraire de Jésus-Christ...

Écrit par : J-M | 2010-08-18 à 12.46:49

Vous ne voulez pas comprendre que les erreurs dont je parle sont DANS LE CORAN ET NON DANS LES HADITHS. On vous explique n'importe quoi dans les écoles coraniques...

Quant à Othman, il en brûlé des séries écrits avant. C'est bizarre chiites et sunnites ne sont pas du même avis...

Nul ne peut gagner des mérites pour lui et pour les autres contrairement à ce qui dit l'islam. Même Mahomet n'était pas assuré de son salut et ne peut intercéder pour les autres au contraire de Jésus-Christ...

Écrit par : J-M | 2010-08-18 à 12.47:53

Vous ne voulez pas comprendre que les erreurs dont je parle sont DANS LE CORAN ET NON DANS LES HADITHS. On vous explique n'importe quoi dans les écoles coraniques...

Quant à Othman, il en brûlé des séries écrits avant. C'est bizarre chiites et sunnites ne sont pas du même avis...

Nul ne peut gagner des mérites pour lui et pour les autres contrairement à ce qui dit l'islam. Même Mahomet n'était pas assuré de son salut et ne peut intercéder pour les autres au contraire de Jésus-Christ...

Écrit par : J-M | 2010-08-18 à 12.47:58

Bonjour sonia,

Vous vouliez des erreurs du Coran, en voici quelques-unes. Je doute fortement que vous ayez assez d'humilité pour reconnaître les erreurs du Coran. Je pense que vous demandez des erreurs coraniques dans l'espoir de n'en recevoir aucune.

Liens :

- http://atheisme.free.fr/Contributions/Coran_1_embryologie.htm
- http://islamator.skynetblogs.be
- http://anti-islam.skynetblogs.be

Bonne visite !

Écrit par : Déiste agnostique | 2010-08-18 à 12.55:10

Bonjour Francis,
J'ignorais que vous étiez l'auteur de cette célèbre chanson :-S, mais voyez-vous je suis face à une commentatrice qui ne lit pas ce qu'on lui répond, j'ai pensé que, plutôt que de me fatiguer à répondre un texte qu'elle ne lira pas, j'ai plus vite fait de copier-coller n'importe quoi.
J'admire mon frère J-M qui parvient à déchiffrer ce qu'elle écrit et à rester stoïque devant son attitude. Que Dieu le bénisse.

Merci de votre passage sur mon blog et je vous souhaite d'ores et déjà d'excellentes vacances. (NB:Les agriculteurs ont prié pour avoir de la pluie...les touristes ont prié pour du soleil... Que feriez-vous à la place de Dieu ?)

Bien à vous

Écrit par : Stéphane | 2010-08-18 à 13.55:16

Rebonjour : VOUS etes sur que le khalif a bruler les séries lisez bien le coran et son histoire ne racontez pas n importe quoi ; oui c est vrai les chiites et les arabes n ont pas du meme avis mais le meme livre sacrée ( LE CORAN (revenant a vous et la bible pourriez vous nous donner un verset ou (Jésus ) dit qu il est dieu ; la bible a été falsifié ??? cette question nous mene une autre si vraiment la bible est tel qu était ça fait 200 ans ou plus on l a falsifié , la preuve chacun a sa version , la bible Catholique et la bible protestane livre de tobie n existe plus -livre de Judith n existe plus - livre D esther n existe plus et je peux vous siter plus manque de temps ;plusieurs numéros de passages versions protestane version catholique chaque parti affirme avoir la bible authentique lequel devons nous croire ????? JE VOUS DONNE DEUX OU TROIS PASSAGES,version protestante Catholique ((8.37)) Philippe dit :si tu crois de tout ton coeur cela possible l eunuque reponse : je crois (JESUSCHRIST) et le file de dieu N existe pas_ 9.5il serait dur de regimber contre les aiguillons .N EXISTE PAS_ 9.6)tremblant et saisi deffroi ,il dit Seigneur que veux -tu que je fasse ?N EXISTE PAS _ ((15.34)) Toute fois Silas trouve bon de rester N EXISTE PAS _ 24.6 )) Nous avons voulu le juger selon notre loi N EXISTE PAS_ 28.29) lorsqu il eut dit cela ; les Juifs s en allèrent , discutant vivement entre eux N EXISTE PAS_ 24.7) Mais le tribun lysias etant survenu l a arraché de nos mains une grande violence N EXISTE PA _ 2.6/dans l épitre de JEAN Numéro de passe version protestante version catholique ((5.7) n existe pas car il y en trois rendent témoignage dans le ciel : le père , le verbe er l esprit : et ces trois sont un /NB) ce texte n existe pas dans l anciens manuscrits et fut ajouté apres 10 ème siècle pour la trinité/ 5.8) n existe pas Et il y en a trois rendent témoignage sur terre L ésprit , l eau et le sang et ces trois sont d accord : et je peux vous siter d autres comme 2.7 l épitre aux romains et Numéro de passage version protestante Catholique (13.9) n existe pas_ tu ne diras point de faut témoignages /Vous avez vu les divergeances entre chaque versions /revant a vos questions d ailleurs toujours les memes questions sans preuves , entre les arabes pas de divergeances sur le coran meme livre sacrée la preuve la ou vous allez vous trouver le meme livre d Iran a Jacarta et le ramadan pour tous la prière aussi 5 fois par jours reste queques divergeance sur qui est ((LA KHELAFA))

Écrit par : sonia | 2010-08-18 à 14.40:21

Chère Sonia,
Pendant le Ramadan comment pouvez- vous avoir au tant de mauvaise foi : surement inspirer par qu’elle que Djinn.
Je vous ai posé trois questions et la seul réponse que vous donnez : c’est de me réponde par une question à l’une de mes questions : comprenez bien que vous n’êtes plus dans une madrasa, la manipulation mental ici ne fonctionne pas.
Je vous cite : LE CORAN ETAIT-IL FALCIFIE OU NON J AI REPONDU SUR LES ANCIENS MANUSCRIT DU CORAN . MAIS AUCUNE REPONSE SUR LE SUJET REPONDEZ MOI OU SONT LES ANCIENS MANUSCRITS DE LA BIBLE PLUS TARD JE VOUS REPOND SUR LE TEMOIGNAGE DE REVELATION A + ET JE VOUS SITE LES TROIS TEMOINS VISUEL DANS LE SAINT CORAN ( mes amitiés)
Vous constaterez que la bible est antérieure au Coran de plusieurs millénaires se qui explique que sont histoire est plus importante et riche d’enseignement :
Vous affirmez que le Coran n’est pas falsifier, donc quand le Coran site la thora et l’évangile ils ne peuvent eux mêmes êtres falsifier !

Coran 5:68-69 : "Dis : “ô gens du Livre, vous ne tenez sur rien, tant que vous ne vous conformez pas à la Thora et à l'évangile et à ce qui vous a été descendu de la part de votre Seigneur.” .” Et certes, ce qui t'a été descendu de la part de ton Seigneur va accroître beaucoup d'entre eux en rébellion et en mécréance. Ne te tourmente donc pas pour les gens mécréants. Ceux qui ont cru, ceux qui se sont judaïsés, les Sabéens, et les Chrétiens, ceux parmi eux qui croient en Allah, au Jour dernier et qui accomplissent les bonnes œuvres, pas de crainte sur eux, et ils ne seront point affligés.

Mais je me pose une question ou son les ancien manuscrit de l’évangile et de la thora au qu’elle fait référence le Coran.

O faite ou en êtes-vous dans votre enquête sur nos témoins visuels, de la révélation de l’ange Gabriel a Mahomet dans le Coran.
Fraternellement
Christophe

Écrit par : CHISTOPHE | 2010-08-18 à 16.20:17

Sonia, il faudrait savoir que pour ce qui concerne Phillippe et l'eunuque, je n'ai pas vérifié le reste tellement est grande votre mauvaise foi, il est bien mis dans la Bible Segond (édition d'études) que ce passage se trouve dans les manuscrits témoins du texte occidental...Et la T.OB. aussi. Et la Bible de Jérusalem aussi...Où est la différence ?Ce n'est certainement pas une falsification...au GRAND pire une explication conforme à la liturgie du baptême et à l'esprit de l'évangile '' Crois au Seigneur Jésus (fils de Dieu) et tu seras sauvé'' Et qu'est-ce que ça change ? Rien. les traductions sont faites d'après le Nestlé et bien faites.

Mais comme je ne veux pas avoir raison, lisez et méditez ceci.
A la fin des prières rituelles (salawat), le musulman dit :''O Seigneur pardonne et donne la paix à Mahomet''....DANS AUCUNE RELIGION, IL N'EST CONSIDERE COMME NECESSAIRE DE PRIER POUR SON FONDATEUR. Vous savez, ceci ne me semble pas très cohérent...de la part de l'islam.

Maintenant quand vous citez des passages bibliques, mettez convenablement les références. Heureusement que je savais où trouver Phillippe et l'eunuque.

Maintenant, je vous l'ai déjà dit, il y ades choses que l'on peut ne pas comprendre dans la Bible. Les chrétiens qui ont l'esprit beaucoup plus ouvert que VOUS le reconnaissent. Vous attaquez et ne voulez jamais reconnaître des erreurs. DANS LE CORAN OU LA VIE DE MAHOMET.

Écrit par : J-M | 2010-08-18 à 19.23:19

Enn ce qui concerne Jésus, fils de Dieu, lisez ce que j'ai écrit à mon grand ami Charles, un peu plus haut... Cela vous fera du bien.

N'oubliez ps cette parole du Christ :''Voici, je me tiens à la porte et je frappe. Si quelqu'un entend ma voix et ouvre la porte, j'entrerai chez lui...''

Écrit par : J-M | 2010-08-18 à 19.28:52

Rassurez-vous Stéphane J'avais bien compris que vous adressiez une réponse un peu désinvolte à votre interlocutrice car elle vous exaspérait... le même genre d'exaspération que je ressentais quand j'avais tenté de vous expliquer que dans ma jeunesse des évangélistes m'ont littéralement pourri l'esprit, que j'en ai souffert et que vous êtes incapable de l'admettre ne fut-ce qu'un instant... Si vous vous souvenez.

Mais je suis déçu que vous ne vous rappeliez pas les messages que je vous avait adressé, dont un avec la même chanson il me semble ! Vous remontiez dans mon estime !

Si j'étais le bon dieu, je choisirais le soleil : on ne me la fait à moi ! J'ai grandi à la campagne... Il sait certainement que fin aout et début septembre sont encore des périodes de moissons et de fenaisons, et donc que la pluie serait un désastre ! Par ailleurs là où je vais il y a surtout la mer, des landes et des rochers, la population vit pour une part, du tourisme. Donc : le soleil !

Ah ah ! Puisque vous vouliez faire la morale et me faire passer pour un égoïste : et votre bon dieu, que fait-il pour que les honnêtes travailleurs comme moi, sur qui tout repose, pour qu'ils aient de meilleures vacances que les vilains bourgeois qui marchent sur leur tête ? Je caricature ? C'est du passé ? Rien du tout ! Ca revient ! Ne me dites pas que les congés payés, déjà c'était le bon dieu...

Écrit par : Francis | 2010-08-18 à 20.17:33

Excusez-moi Francis, mais je discute avec beaucoup de monde et je ne peux hélas me souvenir de tout le monde. Pardonnez-moi.
J'ai du mal à comprendre que des évangélistes aient pu vous "pourrir l'esprit". Qu'entendez-vous par là ?
Est-ce le fait de vous avoir parler de Dieu qui vous a exaspéré ? Ou est-ce le fait que l'on vous a imposé des choses ? Dans le premier cas, je ne vois rien de mal à ces dialogues, dans le deuxième, ce n'est en effet pas acceptable.

Désolé de vous décevoir avec la météo, mais mon but était de vous dire que Dieu n'est pas là pour qu'on ait tout sur un plateau, et surtout pas de nos jours où la majorité des gens le rejettent et le rendent responsable de tous leurs malheurs.
Cependant je peux vous citer un exemple édifiant : en 2007, il y avait un festival chrétien à Rhode St Genèse. Ce jour-là, la météo avait prévu de la pluie sur toute la Belgique : il y a eu du soleil à Rhode St Genèse, il a plu à Waterloo et Bruxelles !
Par contre, je ne pense pas que Dieu s'occupera de votre météo pour que votre "festival athée".
Puis-je vous rappeler que nous ne sommes pas au paradis, mais sur terre ?

Bien à vous

Écrit par : Stéphane | 2010-08-18 à 21.28:39

vous ne repondez a aucune question il faut accepter la verité repondez a mes questions au lieu de m insulter a vouez que la bible est falsifié il reste que je vous donne la troisième personne t aprés l ange Gabriel témoin de la révélation ( c est Waraqa IBN NAUFAL ) cet homme qui etait le cousin patrenel de khadidja( femme du prophète)avait embrassé le chréstianisme voila je vois que vous etes mouvaise foi que dieu te guide sur le bon chemin d allh et l islam réfléchissez avanr l heure il n y a que dieu et le prophète son messager

Écrit par : sonia | 2010-08-18 à 22.06:50

"J'ai du mal à comprendre que des évangélistes aient pu vous "pourrir l'esprit". Qu'entendez-vous par là ?
Est-ce le fait de vous avoir parler de Dieu qui vous a exaspéré ? Ou est-ce le fait que l'on vous a imposé des choses ? Dans le premier cas, je ne vois rien de mal à ces dialogues, dans le deuxième, ce n'est en effet pas acceptable."

Rien de tout cela évidemment, c'est beaucoup plus complexe et pervers. Mais à quoi bon tenter de vous l'expliquer vu que de toute façon, vous serez apriori de mauvaise foi et partisan, j'en ai déjà fait l'expérience, toute discussion est impossible. Autant parler à un mur.
Je puis en tout cas vous assurer que j'ai eu affaire à de sérieux et furieux cinglés, et des vrais intégristes, le tout sous une image d'angélisme exalté débile, mais il faudrait des pages pour expliquer en quoi c'est dangereux (en particulier la vision délirante et injuste du monde qui vous entoure que cela vous donne) et comment j'en ai souffert. A quoi bon ? De toute façon vous ne me croiriez pas, vous n'entendez que ce que vous voulez bien entendre.
Je précise que c'était jusqu'à mes 10 ans (à des âges où on peut être parfois naïf, crédule, influençable), et que j'ai été encore un peu là-dedans jusqu'à mes 14 ans et quoique vous puissiez dire je n'avais pas beaucoup le choix.

Et si au lieu de vous égarer ici dans ces discussions techniques concernant la bible, le coran et leurs différents protagonistes, vous parliez un peu , pour changer, de ce qui vous rapproche ? Le Dieu dont vous parlez, puisque vous y croyez, n'est-il pas celui de tout les hommes ? Alors pourquoi donc une communauté ou une autre serait-elle les élus de dieu plus que les autres ? Les hommes (les femmes) ne sont-ils pas tous frères ? Avec le même dieu ? Pourquoi alors perdre son temps avec des superstitions ou des détails historiques sujets à caution ? Quand ce n'est pas là l'essence de vos religions et de votre dieu ? Ce sont les détails qui sont importants ?
Vous êtes en train de vous haïr, vous entredéchirer, "au nom de l'amour" Ca n'a pas de sens...

De plus, en général la vérité est complexe, chacun n'en possède qu'une petite partie... Un peu d'humilité.

Écrit par : Francis | 2010-08-19 à 10.02:51

Cher Francis,
A quoi bon m'envoyer des messages si vous partez du principe que je suis de mauvaise foi ?
Si l'on ne vous a rien imposer, je ne vois pas où est le problème ! Vous avez été élevé dans un milieu évangéliste et cela vous a contrarié ? Dites-vous que d'autres enfants sont élevés dans un climat de disputes, de violence, d'alcoolisme,...
Dites-vous également que chez les protestants, il y a ni baptême de nourisson, ni "première communion",... qui vous formate dès le plus jeune âge. Vous restez libre de vos choix...la preuve !
Votre entourage vous a juste présenté ce qu'ils pensaient être bien pour vous, comme le font tous les parents. Reprocheriez-vous à vos parents de vous avoir enseigné le violon à 5 ans alors que vous n'en aviez pas ? Reprocheriez-vous à vos parents de vous avoir laisser regarder la télévision et à subir la violence qu'elle diffuse en permanence ?

Il faut remettre tout en question si vous partez du principe d'un enfant doit évoluer dans un milieu ultra-neutre.

Concernant les "luttes". C'est justement parce qu'il existe des groupuscules qui utilisent la foi pour gagner le pouvoir qu'il faut lutter pour revenir au message initial de Jésus ! Essayez d'aller demander à des musulmans ce que vous me demandez. L'islam a été créé en tant que système politique à pensée unique. Croyez-vous que l'islam puisse s'entendre avec ceux dont le coran demande l'anéantissement ?
La politisation existe aussi avec une étiquette chrétienne et je l'ai déjà dénoncé : voir http://christianisme.skynetblogs.be/archive/2008/08/11/les-faux-evangeliques-les-politiciens-deguises-en-pasteurs.html (sans parler du catholicisme qui est la forme politique par excellence)

Comment démontrer que ces groupuscules sont des manipulateurs si ce n'est en démontrant le non-fondé de leur existence ?
Que voulez-vous ? Un monde parfait ? Désolé mais ce sera après votre mort si vous avez gagné le salut, mais pour l'instant, nous vivons dans un monde corrompu par le péché.

Ne me jugez pas, s'il vous plait, et ne mettez pas tout le monde dans le même panier. Il y a des fanatiques partout, basez-vous sur les fondements.

Bien à vous

Écrit par : Stéphane | 2010-08-19 à 14.25:02

Je vous cite :
vous ne repondez a aucune question il faut accepter la verité repondez a mes questions au lieu de m insulter a vouez que la bible est falsifié il reste que je vous donne la troisième personne t aprés l ange Gabriel témoin de la révélation ( c est Waraqa IBN NAUFAL ) cet homme qui etait le cousin patrenel de khadidja( femme du prophète)avait embrassé le chréstianisme voila je vois que vous etes mouvaise foi que dieu te guide sur le bon chemin d allh et l islam réfléchissez avanr l heure il n y a que dieu et le prophète son messagerEcrit par : sonia | 2010-08-18 à 22.06:50

Chère Sonia,
D’abord j’apprécie que vous soyez plus concise dans vos écrits, ça vous rend plus lisible.
Je croyais vous avoir répondu indirectement sur l’authenticité de transcription de la bible à travers le temps.
Je vous donne les références d’un DVD www .éditionsmontparnasse.fr « la bible dévoilée » (les révélations de l’archéologie)

Stéphane et J-m, sur ce site ou d’autres, vous donnerons de l’info afin que vous puissiez constater que la bible fut bien retranscrite sur le fond dans toute son origine, texte ancien à l’appui.

Revenons à notre premier témoin visuel «Waraqa IBN NAUFAL », de la révélation de l’Ange Gabriel à Mahomet. Aidez-moi ! Je ne le vois pas dans le Saint Coran votre témoin visuel … (?)

Fraternellement
Christophe

Écrit par : CHISTOPHE | 2010-08-19 à 16.25:27

Chère Sonia,
Vous croyez que Mohamed est un messager, un prophète … :
Aucun prophète des saintes écritures n’a annoncé Mahomet ; il n’a jamais rien prophétisé, c’est un comble pour un prophète ! Et vous-même dans votre aveuglement, vous ne savez pas reconnaître une prophétie ! Car tel est le pouvoir des ténèbres…

Les musulmans se demandent pourquoi les chrétiens n'acceptent pas le message de Muhammad, d'autant que c'est un ange qui le lui a révélé... Les chrétiens avaient déjà été avertis du danger des anges déchus, et de leur goût pour le mensonge...Voici les éléments:

Car les anges, comme toute créature, sont créés libres, et Dieu lui-même sait raison garder face à eux, ce qui explique peut-être aussi pourquoi Le choix de l'incarnation de Sa Parole était de toute éternité

A ses serviteurs mêmes, Dieu ne fait pas confiance, et il convainc ses anges d'égarement ..." (Job 4 v17-18, avertissement que l'on retrouve en Job 15 v15)

Dès l'annonce de l'Evangile sur terre, des anges se sont penchés sur ce phénomène, car le désir de s'approprier ce message, le posséder pour leur propre profit, les tourmentait:

"... Il leur fut révélé que ce n'était pas [le salut du Christ] pour eux-mêmes [au temps des prophètes], mais pour vous, qu'ils administraient ce message, que maintenant vous annoncent ceux qui vous prêchent l'Evangile, dans l'Esprit Saint envoyé du ciel, et sur lequel les anges se penchent avec convoitise ..." (1 Pierre 1 v12).

Les chrétiens, en tant qu'enfants de Dieu, ont le pouvoir sur ces anges rebelles, non seulement par don de Dieu, mais aussi pour le temps du Jugement Dernier:

"... Ne savez-vous pas que nous jugerons les anges ? A plus forte raison les choses de cette vie ..." (1 Cor 6 v3)
.
Ce jugement sera fonction de leur adhésion au message évangélique, ce qui permet de reconnaître l'ange de Dieu de celui qui ne l'est pas:

"... si nous-mêmes, si un ange venu du ciel vous annonçait un évangile différent de celui que nous avons prêché, qu'il soit anathème ..." (Galates, 1 v 8)

Et pourquoi en être si sûr et si catégorique? Car là on reconnaît la marque de l'ennemi de Dieu, l'Adversaire qui cherche à combler son goût du pouvoir et de la prétention:

"... ces gens-là sont de faux apôtres, des ouvriers trompeurs, qui se déguisent en apôtres du Christ. Et rien d'étonnant: Satan lui-même se déguise bien en ange de lumière ..." (2 Cor 11 v13-14).

Maintenant Chère Sonia, avec l’aide du Saint Esprit, j’espère que ces quelques prophéties plusieurs fois centenaires vous convaincrons que la bible est prophétique, car tel est le sceau de son authenticité.
Fraternellement
Christophe

Écrit par : CHISTOPHE | 2010-08-19 à 18.19:00

Madame Sonia,

Vous avez déjà eu la surprise de votre vie quand on vous prouve qu'il y a des erreurs dans le coran.
Vous parlez de variantes dans la Bible en disant...bêtement que faut-il croire ?
Eh bien vous allez avoir une 2ème surprise quand j'aurai le temps de vous parler des variantes du coran dont le texte ''définitif jusqu'à nouvel ordre'' a été rédigé vers 1923 par une université égyptienne....Plusieurs milliers,semble-t-il .
Et quand je vous prouverai (3ème surprise)qu'il y a pu-je dis bien qu'il y a pu, je n'affirme pas-avoir des falsifications au coran.
Vous croyez qu'il n'y en a pas mais il y a pu en avoir, ne vous en déplaise....
Digérez bien ces 2 remarques....
Bien à vous.
Mais comme ''gagner'' une discussion ne m'intéresse pas, je vous signale encore qu'à la demande du souverain sacrificateur, Jésus a répondu qu'il était le fils de Dieu. (sens spirituel, je l'ai déjà dit) (Marc 14 .61,62)

Écrit par : J-M | 2010-08-19 à 19.33:29

Bonsoir Sonia et Christophe,

Mohamed était seul témoin de sa prétendue première révélation coranique. Le Coran ne parle d'aucun autre témoin. C'est sa parole contre celle du monde.

Que pensez-vous, chère sonia, des erreurs coraniques que je vous ai présentées ? vous ne semblez plus manifester ce désir ardent de vous voir remettre des erreurs coraniques.

Cordialement

Écrit par : Déiste agnostique | 2010-08-19 à 19.44:38

Mais bon sang Mr Stéphane que savez-vous de mon enfance et de ce que j'ai vécu ? Et de ma "famille" ? Rien
On m'aurait "présenté ce que l'on jugeait bon" et, bien sur, j'aurais échappé aux disputes, violences etc.
Même jamais eu de vraie vie de famille d'ailleurs. J'aurais bien aimé qu'on m'apprenne la musique tiens, puisque vous en parlez, et pleins d'autres choses.

Quand aux évangélistes que j'ai connu, de vrais fous exaltés et intégristes, convaincus dur comme fer d'être seuls détenteurs de la vérité et seuls capables de discerner le bien du mal.
De façon tout à fait délirante et dangereuse, ça je m'en rend compte maintenant, ce que j'ai vécu était un vrai lavage de cerveau. Quand on vous dis que derrière le rock'n'roll, c'est le diable (preuves à l'appui !), idem des mouvements peace and love des années 60-70 dont le symbole représenterait la croix du christ à l'envers etc... Ca fait peur mais ça fait rire en même temps. Mais ce ne sont que des détails, c'est plus profond que cela...

Je pense que justement échapper à cela (et aussi à la religion comme refuge ou réconfort, voire comme petit réseau économique ou d'entraide) permet de se rapprocher de l'essence même de la religion, de sa philosophie (et de penser par soi-même), que je ne rejette pas par contre, mais cela amène à être beaucoup plus anticonformiste (comme par ex l'abbé Pierre ou Martin Luther King) que ne le sont beaucoup de chrétiens dont on se demande parfois s'il pensent vraiment tant ils se comportent comme des moutons...

Peut-être y échappez-vous, êtes-vous plus détaché... je vous le souhaite !

Je vous ai envoyé des messages car j'ai trouvé insupportable que vous n'acceptiez pas que j'ai réellement souffert d'avoir été chez des évangélistes, que vous le minimisiez, sans même savoir de quoi vous parlez.
Je vous aurais dit la même chose des témoins de Jéhovah ou d'un groupuscule catholique d'extrême droite comme il y en a, vous auriez certainement été dans mon sens, mais des évangélistes... En cela oui vous êtes d'une mauvaise fois terrible, votre libre arbitre semble altéré à la mesure de votre embrigadement... Vous pensez tellement avoir une mission...


Le pire c'est moi que vous voudriez faire passer pour angélique et déconnecté, simplement parce que je proposais que l'on considère ce qui rassemble les gens au lieu de perdre son temps avec des détails historiques ou théologiques... Le comble c'est que c'est moi qui ait du passer pour un illuminé... On préfère ses petites disputes apparemment, on en a besoin. Rassurez-vous je sais comment est le monde, s'il y a des manipulateurs, il y a aussi des gens modérés et de bonne volonté dans toutes les confessions, mais que l'on trompe. Pour moi aussi on ne devrait pas mélanger politique et religion...


Bon j'arrête, je n'ai pas que ça à faire non plus...

Écrit par : Francis | 2010-08-24 à 10.38:33

Cher Francis,
Pardonnez-moi si je comprends mal, mais effectivement je ne connais pas votre vie. Je dois dire que je connais bien les évangéliques et ce que vous me dites ne ressemble pas à leurs principes de base. Certes il y a des fanatiques comme partout (j'en connais), mais pourquoi dire que vous avez souffert à cause des évangéliques si en réalité vous avez souffert à cause du comportement de certains qui seraient fanatiques, légalistes ou politiciens comme l'étaient les pharisiens.
Personnellement, je ne vois pas satan partout, j'écoute toutes sortes de musique et mon meilleur ami est un athée. Je considère, comme la Bible le dit, que toute personne qui pratique la justice est agréable aux yeux de Dieu (Actes 10:35). Et même s'il est vrai que je pense que l'être humain a besoin du salut en Jésus, je n'évangélise pas à coups de marteau, je n'envoies pas le message biblique à la figure des gens, ce sont nos actes qui nous révèlent souvent et puis Dieu se révèlera Lui-même. (C'est notamment le cas de Corneille en Actes 10, un romain polythéiste à qui Dieu se révèle).
D'ailleurs, si j'ai choisis de parler de Dieu par Internet, c'est justement parce que c'est une plateforme où le visiteur choisit lui-même de s'y intéresser. Ainsi je propose, mais n'impose rien.

Quant aux évangéliques fanatiques qui vous ont traumatisé, je vous demande pardon pour eux car ils ne savent pas ce qu'ils font.

Bien à vous

Écrit par : Stéphane | 2010-08-24 à 12.31:53

je suis musulmane et fière de l'être, et d'aprés ce que j'ai lu de vos commentaire pour certains vous donner une image de l'Islam qui ma persée le coeur. Moi on m'a appris a respecter toute sorte de reiligion que se soit juif ou chrétien, je n'ai jamais coûter a d'autre religion. vous dites que l'Islam est une religion de haine mais regarder ce qui se passe en ce moment en palestine ou des milliers de personnes meurt, pourquoi, car des juifs les tues; je n'ai rien contre cette religion mes qu'il s'emprennent pas a une autre, je dit "NON". Donc avant d'écrire des bétises sur l'Islam avant de dire que c'est une religion de haine, vérifier ce que vous dites!! Et n'oublier pas que l'Islam est la dernière religion qui soit venu au monde! Je serai ravi de prendre contacte avec certaine personne!

merci a vous!!

Écrit par : Kellya | 2010-11-07 à 13.12:08

tres belle histoire je l'ai lu jusque la fin bravo pour vos idées

Écrit par : anies | 2013-04-20 à 17.49:17

moi je voudrais repondre a kellya ,un peutb tard vue la date de sont message jais un train de retard , en esperent que kellya poura lire se que je lui repond .
kellya se qui se passe en palestine n'a rien n'a avoir avec les juifs s'eux qui tues sont les syonistes une secte juifs surgie il n'y a pas longtemps ,malheuresement les syoniste sont un groupe extrement puissant est tres tres riche !! il nonts rien n'a avoire avec la religion juifs ! il nonts de juif que le nom ! la thora condamne fortement se qu'ils font! donc a ne pas confondre religions juif est aggisement de certain juifs qui je le dit encore sont des syonistes !!!

pour le fait que l'islam soit une religion de haine , kellya on ne peut pas pretendre de proné la paix est de dire en meme temp de tenir pour captif certaine personnes ! de les frapper haut est court (couper la tete) d'egorger les impure (non musulmans) couper la main aux voleurs ! battre les femmes qui péches! ect ect
de plus kellya le coran appel au dhjiad (guerre sainte) il n'y aucune guerre qui soit sainte kellya ! la haine appel la haine ! est en te disent cela je doigt alore pouvoire te le prouver est retrouvé des trace de se que je te dit dans l'islam , est bien en voila qu'elle que une le coran prone la paix est dit de battre les femmes qui péche ect ect ou est le vrais la dedans ? voyons un peut cela !
en faite pour ne pas faire trop long est en nuient voici se petit resumé le coran prone la paix mais ne fait aucune bonne euvres en vérité§ mais par contre le coran dit de battres les femmes qui péche , couper la main au voleurs ect ect ect est en suite appel a la guerre sainte ,comme je te les dit kelllya la haine appel la haine ! le coran est muhammad a couper des tete , des mains , lapidé est fait lapidé! ect ect est appel a la haine (guerre sainte !)
kellya ceci n'est qu'une infime petite partie de preuve que le coran n'a absolument rien n'a avoire avec dieu !!!
on ne peut pas proner la paix est appelé a la guerre sainte ! (djhiad )bref nous pourions resté ici des heures est des heures a tous les enumere !!

est contrérement a se que tu dit l'islam n'est pas la derniére religion !! absolument pas ! apres l'islam il y a eux les mormonts, les temoin de jehova , les boudhiste ect ect ect s'en parlé de toutes forme de mouvement sectaire! dire que l'islam est la dérnière religion cela est une ereure parmis t'en dautre que fond les savent musulmans ! tout comme affirmé que muhammad est le dernier est le plus grand des prophéte , faut faut est faut muhammad n'est pas plus prophete que satan ! il a defformé l'evangile qui a ete revelé avant lui ! l'evangile de paix (la bible ) donc le coran doigt donc etre anatheme ! le coran ne devré meme pas existé! il est un scandale au yeux de l'eternel!!!!
s'en vouloir te vexe kellya tu est completement acoter du bon chemin !!

Écrit par : enzo | 2013-04-20 à 22.16:57

Bonjour à tous ,vous me voyez affliger,dans tout ces messages ,je n'ai rien vu de religieux ,une guerre de croisé plutôt ou chacun se jette ces arguments au visage comme si on parlais de politique c'est grâce au gens comme vous que des gens comme moi ne crois plus en aucun dogme ,dans ma famille il y a les chrétiens et les musulmans,et les deux camps comme c'est si bien démontré sur se forum passe leur temp a essayer de démontrer la véracité de leur religion,pour moi si je devais être croyant je dirait que de Dieu il n'y en a qu'un et que toi chrétien ou musulman le fait que tu le prie et l'adore est suffisant pour que je te considère comme mon frère et que même si le musulman ne croit pas que Jésus est Dieu mais juste sont messager et que le chrétien ne crois pas que muhammad est le prophète de Dieu le fait est que tout deux prie en finalité DIEU l'unique le clément et le miséricordieux .Alors je vous demande de mettre de la lumière dans vos cœur et de cherchez ce qui vous rassemble pas se qui vous divise nous sommes tous d'après les textes que vous évoquez les enfants d'Adam et Ève .vivez votre vie votre religion et aimez vous ainsi vous serez digne de votre dieu peace...

Écrit par : Zouzou | 2015-02-09 à 22.42:35

@ Zouzou

Vous avez juste à lire les deux livres, soit la bible et le coran, pour voir où est la vérité. Facile à voir, elle n'est pas le coran.

Écrit par : benoit | 2015-02-12 à 12.26:32

Zouzou, Dieu n'a pas un double discours ! Ce qui veut dire que ce n'est pas lui qui parle à travers le Coran,ce livre plein de haine et de jalousie envers Israël,le peuple élu. Dieu a sévèrement punit Israël pour ses nombreux péchés mais ne l'a jamais renié pour toujours.La preuve : Dieu,a travers ses vrais prophètes,avait assuré que Israël reviendrait un jour se réinstaller dans le pays promis. Et que voit-on aujourd'hui ? Israël est revenu dans son pays et résiste royalement à tous ses ennemis comme Dieu l'avait promis.
Contrairement à la Bible,le dieu du Coran n'a que de la haine et des malédictions pour Israël ! Ce qui prouve que c'est une lourde erreur de croire que Dieu parle dans le Coran. Satan est le père du mensonge et de la tromperie.
Il faut choisir :le Dieu d'amour et de pardon de la Bible où l'esprit menteur et impur qui promet 70 vierges imaginaires pour ''les pieux''.
Veuillez suivre le conseil de Benoit : lisez la Bible et le Coran et comparez les messages ! God bless you, Zouzou.

Écrit par : kayou | 2015-02-13 à 23.21:46

Je vois que tu est bien dévoué à la cause sioniste comme tout bon évangéliste,sache que si dans la bible Dieu a promis au juifs le retour en terre d'israël il n'as pas dis de la conquérir par la force et de réduire les habitant de cette terre en esclavage,tuer des enfants des femmes .C'est lamentable de voir votre foi chrétienne si peu ému par les massacres perpétuer par l'armée de tsahal en prétextant une prophétie ,oui le retours ds juifs est ecris dans la bible mais pas de cette facons ,et si votre trinité approuve le massacre des palestiniens tres peu pour moi.Avant de dire que le Coran est un livre de haine regarde dans la bible le nombre de passage guerriers.
Est la bible prédit l'arrivé du prophète muhammad pbsl,quand elle parle du consolateur ,en grec parakletos et en araméen muhammadin le in étant marque de respect.Je reviens à vos propos ( Israël résiste royalement)c'est une blague ?!ils assassinent depossede affame et diffame voilà la réalité ainsi ,ce Dieu d'amour que tu prône soutient cela?!Parlons un peu de votre religions,tout d'abord première chose choquante:le parler en langue,qui est très anecdotique dans la bible et qui chez les évangélistes est systématique (comment savez vous que vous ne parlez pas un langage démoniaque étant donner que vous meme ne savez pas se que vous dites,de même que tous ces soi disant miracles que vous vantez ,donc si chaque choses est écrite chaque maladie infirmité ou autre l'est aussi ,pourquoi Dieu changerais-il d'avis?se serait il tromper dans les attributions ?pourquoi tant de fléau ,catastrophe naturelle et autre Dieu d'amour dites vous?!Vos cultes et la manière dont ils se déroulent:l'ambiance monte doucement par la musique et les rythmes qui sont voulu entraînant afin de mettre l'assemblé dans une transe collective ou les techniques d'hypnose de groupe seront efficace le bouquet final bien sur l'imposition des mains exorcisme en tout genre fait exclusivement par les diacres de l'église "les initiés ".Vous vous n'etes point de bergers cherchant à sauver les brebis égarer mais bien des loups sautant sur la faiblesse et la détresse des gens .Et bien sur l'aspect financier ,quelle belle machine a fric ,tout les mois on as droit as un petit serment nous rappelant les malheurs d'ananias (suis plus sur du prénom)car il n'avais pas donner de qu'il devais ...et j'en passe et des meilleurs beaucoup de choses à dire ....

Écrit par : Zouzou | 2015-02-14 à 09.55:04

Zouzou,
Si vous voyez qui avance droit vers un gouffre, vous choisissez de ne rien dire ou de l'informer du mauvais chemin qu'il prend ?

Concernant Israël, ce n'est pas une conquête par les armes, c'est une décision de la communauté internationale ! Ensuite c'est la ligue arabe qui a attaqué Israël dès l'arrivée des juifs. A chaque guerre, Israël a gagné et, comme dans toutes guerres, le perdant a perdu des terres.
Il suffirait que les palestiniens veuillent la paix pour qu'il y ait la paix, mais ils ne veulent pas apparemment...

Écrit par : Stéphane | 2015-02-14 à 10.49:25

Cher stephane,pour commencer la communauté internationale n'as aucun droit sur la Palestine et pour qu'il y ai une guerre il faudrait qu'il y ai deux armée ,les juifs ont été aceuilli par les musulmans durant des siècles et se ne sont pas les arabes qui ont exterminé 6 millions de juifs,les palestiniens quand a eux sont des resistants,se sont leurs terre et les juifs et musulmans vivait en paix en Palestine avant la création de l'état d'Israël a des fins géostratégique,qui plus est le fait que l'armée de tsahal a gagner les guerres ne sont pas un fait du divin mais un fait technologique et egalement grâce au pays européens notamment la France qui s'en voulait d'avoir mis les juifs dans les trains de la sncf en directions des camps de concentration,de plus Israël n'as pas respecter les frontière etabli par la communauté international colonisant sans cesse et traitant les palestiniens comme une vermine à exterminer ils ne sont pas mieux que les nazis et on peut aisément comparer la bande de gaza a un camp de concentration.

Écrit par : Zouzou | 2015-02-14 à 12.46:06

Ok on a compris que vous étiez musulman et donc partial.
La Palestine était un protectorat britannique, pas un protectorat arabe !
Si les palestiniens voulaient garder les frontières, il ne fallait pas déclarer la guerre, il fallait signer tout de suite et vivre en paix ! Mais cela est impossible aux musulmans qui ne savent considérer les juifs que s'ils payent la jizya !

Écrit par : Stéphane | 2015-02-14 à 18.09:21

Cher Stéphane je vous invite à lire l'article qui suit et a me donnez vos ressenti ensuite

UJFP
http://www.ujfp.org/spip.php?article2380

Note de lecture : "Comment la terre d’Israël fut inventée" Shlomo Sand (Flammarion)
mardi, 25 septembre 2012 / Pierre Stambul
Dans la guerre israélo-palestienne, il y a un aspect qu’il ne faut jamais mésestimer. Le sionisme a opéré une gigantesque manipulation de l’histoire, de la mémoire et des identités juives. C’est cette manipulation qui permet l’adhésion majoritaire des Juifs (aussi bien en Israël que dans le reste du monde) à un projet colonialiste et militariste qui détruit chaque jour un peu plus la Palestine et généralise l’apartheid.

Dans un ouvrage précédent (« Comment le peuple juif fut inventé » chez Fayard), Shlomo Sand avait réduit à peu de choses deux mythes fondamentaux du sionisme : l’exil et le retour. Non, il n’y a pas eu d’exode massive des Juifs lors de la destruction du Temple par les troupes de Titus en 70 ap JC. Les Juifs d’aujourd’hui ne sont pas les descendants des Hébreux de l’Antiquité. Ils descendent majoritairement de convertis. L’idée sioniste qu’après des siècles d’exil, ils auraient fait leur retour sur la terre de leurs ancêtres est une fiction

.

Cette fois-ci, Shlomo Sand s’attaque à un autre mythe meurtrier. Pour les membres du courant national-religieux, « Dieu a donné cette terre au peuple juif » et au nom de ces conceptions intégristes, les Palestiniens sont des intrus. Mais les sionistes « laïques » partagent cette même conception. Ils ont fait de la Bible un livre de conquête coloniale en affirmant que les Juifs ont toujours eu un attachement indéfectible à « la terre d’Israël », ce qui leur donne un droit de propriété exclusif. C’est ce mythe de la terre qu’il passe à la moulinette avec un style agréable et de très nombreuses références historiques et bibliographiques. Bref, c’est un livre absolument indispensable.

Histoires personnelles

Dans « Comment le peuple juif fut inventé », Shlomo Sand avait raconté quelques anecdotes personnelles. Son amitié ancienne avec le poète palestinien Mahmoud Darwish, banni de son propre pays et qui n’aura même pas pu être enterré dans son village d’origine (qui n’existe plus). L’histoire aussi de son beau-père, catalan et rescapé de la guerre d’Espagne qui finit par « atterrir » en Israël.

Là, Shlomo nous livre quelques touches de ses origines. Il est né dans un de ces camps de rescapés juifs du génocide nazi pour lesquels il n’y avait qu’une seule destination possible : Israël. Les Palestiniens ont payé pour un crime européen.

En 1967, Shlomo est soldat dans une armée qui fait la conquête sanglante de Jérusalem-Est. Il décrit la fièvre nationaliste des jeunes qui l’entourent, cette certitude de « revenir sur la terre de leurs ancêtres ». Il décrit aussi un crime de guerre gratuit : un vieux Palestinien torturé à mort par cette armée qui se dit morale. Son écriture s’imprègne alors d’une grande émotion.

Shlomo Sand est un professeur universitaire d’histoire. Son université, située dans les faubourgs de Tel-Aviv, a été construite sur un de ces nombreux villages (plusieurs centaines) rayés de la carte avec l’expulsion de la population palestinienne en 1948. Les habitants de ce village n’ont pas combattu et ont espéré jusqu’au bout qu’ils ne seraient pas expulsés. L’État d’Israël pratique un négationnisme total sur la vraie histoire de cette terre et notamment sur les Palestiniens. Shlomo évoque l’action de l’association israélienne anticolonialiste « Zochrot » qui fait revivre la mémoire de ces villages rayés de la carte.

Shlomo a milité dans le mouvement de l’extrême gauche antisioniste Matzpen dans les années 80. Il ne se définit plus comme antisioniste. Pourtant, encore plus que le précédent, son livre démolit avec beaucoup d’efficacité les mythes sionistes.
Il est partisan de deux États vivant côte à côte en Palestine qui seraient des États de tous leurs citoyens. Il écrit pourtant : « En apparence, l’occupation, entrée dans sa cinquième décennie, prépare au plan territorial, la constitution d’un État binational ».
Il est contre le droit au retour des réfugiés palestiniens. Il explique à titre de comparaison qu’on ne fera pas revenir les millions d’Allemands originaires des pays de l’Est descendants de ceux qui ont été chassés en 1945. Pourtant, il montre bien comment l’expulsion des Palestiniens de leur pays en 1948 a été criminelle, comment Israël a rendu définitive leur expulsion. Son enquête sur le village détruit pour construire son université (et ses habitants) est précise et sans concession.
Il a espéré avant 1967 que son pays saurait se normaliser et faire une paix juste. Amèrement il écrit : « je ne savais pas que je vivrais la majeure partie de mon existence à l’ombre d’un régime d’apartheid, alors que le monde « civilisé », du fait notamment de sa mauvaise conscience, se sentirait obligé de transiger avec lui, et même de lui apporter son soutien ». Le mot « apartheid » est souvent utilisé dans le livre pour qualifier la réalité actuelle.

Une terre habitée par de nombreux peuples et une religion venue de l’étranger.

Dans « Comment le peuple juif fut inventé », il y avait un chapitre difficile pour un non-spécialiste sur la notion de « peuple ». Cette fois-ci, Shlomo examine les notions de patrie, de frontières, du droit du sol et de droit du sang. Chapitre ardu mais dont la conclusion est claire. La prétention des sionistes de retourner dans leur « patrie » au nom d’une histoire réécrite ne repose sur aucune des différentes constructions de patries que l’histoire a connue.
Comment la terre qui est aujourd’hui Israël/Palestine fut appelée dans l’histoire ? Quelle est l’importance de Jérusalem ?
La Bible parle de Canaan et affirme que les Hébreux sont venus de l’étranger. Les deux personnages centraux, Abraham et Moïse seraient venus, l’un de Mésopotamie, l’autre d’Égypte. Ces personnages sont légendaires. Le livre de Josué (qui est une véritable apologie du nettoyage ethnique et du génocide) évoque une terre habitée par de nombreux peuples qui restent toujours là malgré les massacres. Autrement dit la religion juive décrit un peuple venu de l’extérieur ayant une haine terrible pour les autochtones.
Dans « la Bible dévoilée », les archéologues israéliens estimaient que la Bible avait été essentiellement écrite dans le royaume de Judée, peu avant la prise de Jérusalem par les Babyloniens (VIIe siècle av JC). Shlomo Sand va plus loin. Il pense que le texte a été écrit par les lettrés qui ont été autorisés par l’empereur perse Cyrus à retourner à Jérusalem, voire plus tard à l’époque hellénistique. Ces lettrés sont entourés de paysans restés majoritairement païens, ce qui explique tout le mal que la Bible dit des autochtones.
Dans le « livre des livres », la promesse de la terre pour le peuple élu est toujours soumise à condition. Tout est conditionné par le degré d’intensité de la foi en Dieu. Quand les colons religieux actuels prétendent que « Dieu leur a donné cette terre », ils s’écartent beaucoup de leur texte fondateur.
La région d’Israël/Palestine s’est appelée Canaan et la région de Jérusalem la Judée. Cette région avait un peuplement hétérogène et on y parlait des langues diverses. Ce n’est qu’à l’époque des Maccabées (IIe siècle av JC) que la religion s’est répandue dans de nouvelles régions (Samarie, Galilée, Néguev) puis plus loin dans l’empire romain. Il n’y a aucune référence à la « terre promise ». Le philosophe juif Philon d’Alexandrie a vécu à l’époque de Jésus-Christ et il est peu probable qu’il ait effectué un quelconque pèlerinage à Jérusalem pourtant toute proche.
Contrairement au mythe enseigné aujourd’hui dans les écoles israéliennes (l’exode de plusieurs de millions de Juifs quand les troupes de Titus détruisent le deuxième temple), il y a eu trois grandes révoltes juives aux premiers et deuxièmes siècles après JC qui traduisent un antagonisme fondamental entre polythéistes et monothéistes. Mais aucun exode massif et encore moins un tel nombre. Après la dernière révolte juive (Bar Kokhba, 135 ap JC), la région prend le nom de Palestine et la population va se convertir au christianisme puis cinq siècles plus tard à l’islam. Il n’y a pas de trace du terme « Eretz Israel » (la terre d’Israël) à l’époque.

La religion juive et l’absence d’attachement à la terre

Le premier commandement du Talmud « interdit explicitement aux fidèles juifs de s’organiser pour émigrer dans le foyer saint avant la venue du messie ». Seule une dissidence du judaïsme, les karaïtes prêcheront une immigration en Palestine. Malgré (comme les Juifs) une grande dispersion dans le monde, les karaïtes seront présents à Jérusalem lors de la prise de la ville par les Croisés et il y a toujours une synagogue karaïte à Jérusalem.
Les lettrés juifs qui visitent la région au Moyen-Âge cherchent surtout leurs coreligionnaires. L’un note d’ailleurs qu’il y a beaucoup plus de Juifs à Damas qu’à Jérusalem.
À la base du sionisme, il y a l’alyah, la « montée » en Israël. C’est une manipulation : l’alyah, c’était (dans la Kabbale) « l’ascension mystique de la personne qui se condense dans la formule : ascension de l’âme ».
Du IVe au XIXe siècle, les chroniques ont répertorié seulement 30 pèlerinages juifs en Palestine alors qu’elles ont répertorié 3500 comptes-rendus de pèlerinages chrétiens. Il n’y a rien d’étonnant à cela. Le pèlerinage est une tradition chrétienne puis musulmane. La prière juive « l’an prochain à Jérusalem » évoque une rédemption prochaine et pas une émigration. « La ville sainte est pour le juif religieux un souvenir qui nourrit la voix et pas un site géographique attractif ».

Et si le sionisme était une invention chrétienne ?

On connaît aujourd’hui les mouvements chrétiens sionistes. Ces mouvements évangélistes ont très puissamment aidé la colonisation de la Palestine financièrement et politiquement. Accessoirement, ces Chrétiens sionistes sont attachés à un « Juif irréel », pas aux Juifs réels. Pour eux, les Juifs doivent chasser de la terre sainte Armageddon (= le mal = les Arabes) puis se convertir à la « vraie foi », sinon ils disparaîtront car ce courant est millénariste (et antisémite). Ces Chrétiens sionistes ont identifié la colonisation de nouveaux territoires (Amérique du Nord, Afrique du Sud, Australie) à la conquête de Canaan par Josué.
Déjà Mohamed Taleb était allé plus loin dans l’idée que le sionisme a des origines chrétiennes. Les Chrétiens sionistes, ce sont les « dissidents » du protestantisme (évangélistes, puritains).
Shlomo Sand parle aussi des Anglicans et il accumule des faits sur l’histoire anglaise. Dès le XVIe siècle avec la Réforme, la Bible est traduite. Le monde hébraïque antique, tel qu’il est décrit dans la Bible devient familier. Le « juif irréel » devient sympathique. Après plusieurs siècles d’interdiction de séjour, Cromwell (en 1656) autorise le retour des Juifs en Angleterre (des facteurs économiques jouent aussi. Les Juifs chassés d’Espagne et réfugiés aux Pays-Bas ont contribué à la prospérité de ce concurrent).
De nombreux personnages publics britanniques évoquent le « retour » des Juifs en Palestine (au XIXe siècle, Shaftbury, Palmerston et bien sûr Disraeli, Premier ministre et fils de Juif converti). Les Britanniques manifestent un intérêt croissant vers la Palestine, pièce essentielle sur la route de l’Inde.
À partir des pogroms de 1881, des millions de Juifs de l’empire russe partent vers l’Ouest. Ils iront principalement vers les États-Unis car la Grande-Bretagne ferme ses portes. Premier ministre en 1905, Lord Balfour fait adopter en 1905 une loi très restrictive contre l’immigration, principalement celle des Juifs. Il tiendra publiquement des propos antisémites. Le même enverra à Rothschild la fameuse déclaration Balfour en 1917. Il n’y a pas contradiction. Pour Balfour, les Juifs sont « inassimilables » s’ils viennent en Europe mais ils deviennent des colons servant les intérêts de l’empire britannique s’ils vont s’installer en Palestine. Pour de nombreuses raisons, dont l’attachement à une lecture familière de la Bible, la déclaration Balfour a fait consensus chez les principaux hommes politiques britanniques.
On a donc eu au début du XXe siècle la rencontre de trois phénomènes politiques qui ont rendu faisable le projet sioniste : une sensibilité chrétienne issue du monde protestant articulée avec une vision coloniale britannique, l’antisémitisme virulent en Europe de l’Est et l’apparition d’un nationalisme juif qui a tout inventé : l’histoire, la terre, la langue.

Le sionisme et la religion juive

On connaît les virulentes critiques contre le sionisme, venues des Juifs socialistes qui seront hégémoniques dans le monde juif européen jusqu’à la deuxième guerre mondiale. Le Bund, parti ouvrier préconisant « l’autonomie culturelle » des Juifs sans territoire spécifique, était farouchement antisioniste. Et les partis ouvriers socialistes ou communistes dans lesquels militaient beaucoup de Juifs/ves étaient aussi très critiques.
On connaît moins l’opposition radicale des Juifs religieux au sionisme. Le livre de Yacov Rabkin « Au nom de la Torah, l’opposition juive au sionisme » apporte de nombreux faits. On a souvent en tête l’attitude actuelle des religieux juifs. Depuis 1967, ils sont devenus majoritairement colonialistes, nationalistes et racistes à l’image d’Ovadia Yossef, fondateur du Shass ou du grand rabbin de la ville de Safed qui interdit de louer à des « Arabes ».
Il n’en a pas toujours été ainsi et Shlomo Sand rappelle que pour les religieux, la « terre sainte » n’a jamais été la patrie des Juifs. Le judaïsme réformateur était contre le sionisme car il craignait (à juste titre) que cela retarderait la marche vers l’égalité des droits. Les Juifs orthodoxes étaient encore plus durs. Citons certains de leurs propos : « reçois la Torah dans le désert, sans pays, sans propriété terrienne », « Les sionistes n’aspirent qu’à secouer le joug de la Bible et des commandements pour n’en conserver que le national, voilà ce que sera leur judaïsme ».
Dans le sionisme, la terre remplace la Bible, et la prosternation devant le futur État prend la place de la ferveur envers Dieu.
Quand Theodor Herzl essaiera de rallier au sionisme les rabbins, l’immense majorité d’entre eux protestera et organisera même une résistance aux idées sionistes. Ils publieront à plusieurs en 1900 une brochure : « livre éclairant , pour les honnêtes gens, contre le système sioniste ».
Le sionisme n’est pas seulement en contradiction avec les droits fondamentaux (refus du racisme, du colonialisme, des inégalités), il est aussi en contradiction avec la religion. Il a nationalisé le langage juif religieux et transformé la Bible en un livre de conquête coloniale.

Le sionisme et les Arabes.

La question de la présence d’Arabes en Palestine au début du mouvement sioniste n’a quasiment jamais été soulevée. Comme la plupart des colonisateurs, les sionistes n’ont pas vu (ou pas voulu voir) le peuple autochtone.
Pourtant, alors que jusqu’en 1922, l’immigration des Juifs en Palestine est autorisée, ce pays reste arabe à 90% à cette époque. Et les Palestiniens formeront les 2/3 de la population quand la guerre de 1948 éclate.
Il y a eu chez les sionistes des humanistes qui imaginaient une coexistence pacifique avec les Palestiniens. Citons Ahad Haam ou plus tard Martin Buber. Mais ils ont vite été débordés par les partisans du « transfert », l’expulsion des Palestiniens.
Dans son film « La terre parle arabe », la cinéaste franco-palestinienne Maryse Gargour montre que tous les dirigeants sionistes étaient favorables au « transfert » dès 1930. Ils ne divergeaient que sur la méthode pour y parvenir.
Dès 1930, la plupart des recherches sionistes sur le passé se sont efforcées de situer et de maintenir la terre d’Israël au centre de « l’être juif ». Ils sont parvenus à une conclusion insensée : « les Arabes se sont emparés de la terre d’Israël en 634 et ils s’y sont maintenus depuis lors en tant qu’occupants étrangers ». Certains propagandistes vont même jusqu’à comparer avec la présence arabe en Espagne qui a duré plus de 7 siècles.
En fait, au-delà de tous les textes d’autojustification, la colonisation sioniste n’a connu comme seul frein que les limites du rapport de force. C’est pourquoi le gouvernement israélien actuel qui est soutenu à bout de bras par l’Occident semble pouvoir tout se permettre.
Shlomo Sand analyse plusieurs mythes qui ont accompagné la conquête sioniste : celui du travail, celui des kibboutz qui, au-delà de l’idéal égalitaire, étaient avant tout des instruments de conquête de la terre réservés aux seuls Juifs, et celui du syndicat Histadrout, réservé lui aussi aux seuls Juifs. Les kibboutz ont systématiquement été installés dans les zones frontalières pour empêcher le retour des « infiltrés » (= les réfugiés palestiniens). Ils sont en déclin aujourd’hui parce qu’on est passé à une nouvelle forme de colonisation.

Depuis 1967

Le mythe de la terre a guidé la politique sioniste. Depuis 1967, il en est le centre.
La colonisation sioniste s’est faite sous l’égide imaginaire, dynamique et mobilisatrice de la « rédemption du sol ».
Shlomo Sand est très sévère pour la « gauche sioniste » qui a participé à toutes les conquêtes.
Il y a eu consensus pour le concept de « judaïsation de la terre » qui signifie bien sûr l’expulsion des Palestiniens. Les nationalistes les plus zélés sont venus de la gauche : Moshé Dayan, Yigal Allon. Shlomo pense que la guerre de 1967 n’était préméditée ni d’un côté, ni de l’autre. J’ai des doutes à partir d’un témoignage familial. Un cousin de mon père, général de l’armée de l’air israélienne, m’a affirmé dès juillet 1967, qu’Israël n’avait pas été menacé, que les projets de bombardements étaient prêts depuis des années et que la colonisation allait commencer.
Dès la fin de cette guerre, les intellectuels israéliens les plus éminents ont signé le « manifeste pour le grand Israël », prélude à la colonisation. 20 ans plus tard et malgré l’Intifada, le principe de l’État « ethno-démocratique » a repris le dessus. Le sionisme est une machine infernale qui ne saura pas s’arrêter d’elle-même.

Pour conclure

Logiquement, Israël se retrouve aujourd’hui gouverné par une coalition d’extrême droite. Le consensus qui a abouti à cela vient en partie d’une histoire totalement réécrite. Comme pour son livre précédent, Shlomo Sand sera sûrement très lu en Israël. Les sionistes l’injurieront. On enverra d’éminents spécialistes pour réfuter des faits pourtant indéniables.
Ce livre doit nous aider à démonter les mythes meurtriers. Le jour où la « rupture du front intérieur » sera possible en Israël, ce livre, comme le précédent, aidera les Israéliens à se débarrasser d’une identité falsifiée qui contribue à détruire la société palestinienne mais qui est aussi suicidaire à terme pour les Israéliens.

Pierre Stambul

Écrit par : Zouzou | 2015-02-14 à 19.21:00

bonsoir zouzou

je te cite:
« Comment le peuple juif fut inventé »

RP: qu'elle langue parle les juifs ?

Fraternellement
ChrisTophe

Écrit par : christophe | 2015-02-14 à 20.27:13

Cher stephane la réponse etait dans la même phrase :Dans « Comment le peuple juif fut inventé », il y avait un chapitre difficile pour un non-spécialiste sur la notion de « peuple ».il fallait évidemment lire la suite du texte et non pas s'arrêter sur un mot mais la base de votre dogme tiens egalement a quelques mots je ne peut donc pas vous en vouloir .Amicalement

Écrit par : Zouzou | 2015-02-14 à 20.34:56

Cher stephane la réponse etait dans la même phrase :Dans « Comment le peuple juif fut inventé », il y avait un chapitre difficile pour un non-spécialiste sur la notion de « peuple ».il fallait évidemment lire la suite du texte et non pas s'arrêter sur un mot mais la base de votre dogme tiens egalement a quelques mots je ne peut donc pas vous en vouloir .Amicalement

Écrit par : Zouzou | 2015-02-14 à 20.34:57

Ps.pour répondre a votre précédente question :Les langues juives sont un ensemble de langues qui se sont développées dans différentes communautés juives de par le monde et plus particulièrement en Europe, en Asie occidentale et en Afrique du Nord.

Écrit par : Zouzou | 2015-02-14 à 20.39:12

..... les lucifériens de tous horizons ont toujours déployé une énergie inlassable pour tenter d'anéantir le message de la Bible,Parole du vrai Dieu.Comme leur maître à penser,Lucifer,ils sont rusés,menteurs et trompeurs et prêts à tout pour contrer le plan de Dieu pour Israël et pour l'humanité. Les arabes aussi recevront de grandes bénédictions à condition bien sur qu'ils renoncent à adorer l'abominable faux dieu qui les tient enchaînés avec des fausses promesses.

Écrit par : kayou | 2015-02-14 à 21.08:37

Bonsoir zouzou

Dans qu'elle langue les juifs lisent la Thora?

Fraternellement
ChrisTophe

Écrit par : christophe | 2015-02-14 à 21.36:05

« Quand les hommes commencèrent à se multiplier à la surface du sol et que des filles leur naquirent, il advint que les fils d'Elohim s'aperçurent que les filles des hommes étaient belles. Ils prirent donc pour eux des femmes parmi toutes celles qu'ils avaient élues [...] En ces jours-là il y avait des géants sur la terre et même après cela : quand les fils d'Elohim venaient vers les filles des hommes et qu'elles enfantaient d'eux, c'étaient les héros qui furent jadis des hommes de renom »
(GENÈSE VI, 1,2 ET 4, édition Edouard Dhorme).
Quelqu'un peu m'expliquer ??!

Écrit par : Zouzou | 2015-02-14 à 22.47:33

Stéphane a dit : Concernant Israël, ce n'est pas une conquête par les armes, c'est une décision de la communauté internationale !

RP : Non, c'est une décision pure chrétienne même les juifs n’ont rien avoir dedans !

« https://www.youtube.com/watch?v=LIJdmqKH08s »

Aveux Stupéfiants D'un Rabbin : La Vie Serait Meilleure Si Israël N'existait Pas !

« Toute la violence et tous les conflits du Moyens Orient se résoudraient… » « …Si Israël cessait d’exister » Mon invité suivant ne se contente pas d’affirmer qu’Israël enfreint la loi juive en attaquant militairement le Liban. Il ajoute également qu’Israël ne devrait pas exister en tant qu’Etat. Le plus surprenant est que l’auteur de ces mots est un rabbin. Il s’agit du rabbin Yisroel Weiss de l’AJUCS.

Monsieur le rabbin, les propos que vous tenez sont assez radicaux.

Rabbin Yisroel Weiss : Oui, mais il s’agit là de l’opinion partagée par tous les chefs spirituels… au cours des derniers siècles. Lorsque le mouvement sioniste a été crée, le concept, l’idéologie qui consiste à faire passer le judaïsme de la spiritualité vers la matérialisme, transformer une religion en revendication nationaliste de posséder une terre, toutes les autorités religieuses s’y sont opposées, car cette idées est contradictoire avec le judaïsme. C’est explicitement interdit dans la torah, car nous avons été condamnés à l’exode par Dieu.

L’animateur : Donc vous ne devriez pas avoir un état, ni un pays, ni un gouvernement ?

Rabbin Yisroel Weiss : Nous nous ne devrions pas avoir un d’état, nous devrions vivre dans tous les pays, comme les juifs l’ont fait depuis 2000 ans, en tant que citoyens loyaux, des gens qui servent Dieu avec compassion. Et le Talmud le dit clairement, si nous allons à l’encontre de la volonté divine, les conséquences seront catastrophiques pour les juifs. Depuis que les sionistes ont crée l’état d’Israël, un torrent de haine et de souffrance s’abat sur les juifs et les non juifs. Contrairement à ce que les gens pensent, il ne s’agit pas d’un conflit religieux. Nous avons vécu pendant des siècles aux milieux des musulmans et des arabes sans avoir besoin de la surveillance d’organismes humanitaire…

L’animateur : laissez-moi vous poser une question : est ce que la vie était meilleur pour les juifs avant la création d’Israël ?

Rabbin Yisroel Weiss : Oui à 100 pour cent. En Palestine nous avons les témoignages de la communauté juive vivant sur place, qui vivait en harmonie. Ils ont plaidé leur cause devant les Nations Unies. Le grand Rabbin de Jérusalem l’a dit : « nous ne voulons pas d’un état juif ». Les habitants musulmans, chrétiens et juifs ont été ignorés au moment de la création de l’état israélien…

L’animateur : Néanmoins, même si vous refusez l’idée de la création d’un état, vous n’êtes pas étrangers au fait d’avoir été massacrés au cours des millénaires, en particulier il a 50 ou 60 ans.

Rabbin Yisroel Weiss : il y a le problème d’être tué à cause de l’antisémitisme, et il y a un autre problème où l’on provoque soi-même son antisémitisme à travers le sionisme. Quand on casse les vitres de son voisin on ne vient pas hurler à l’antisémitisme ensuite.

L’animateur : Je sais que vous êtes un juif orthodoxe. Quelle est l’opinion des juifs traditionnels ?

Rabbin Yisroel Weiss : C’était l’opinion la plus répandue dans toute la communauté juive à travers le monde

L’animateur : C’était le cas, ça ne l’est plus. Que vous disent-ils maintenant ?

Rabbin Yisroel Weiss : Parlons du point de vue religieux : le judaïsme, pas de ceux qui sont sortis du judaïsme. Le courant principal est que nous ne devrions pas avoir d’état. Mais une fois qu’il a été crée, la propagande sioniste a laissé penser que les arabes veulent jeter tous les juifs à la mer et que la haine contre les juifs est enracinée. De nombreux juifs se sont laissés convaincre par ce message, et c’est la raison pour la quelle ils ont peur de rendre la terre.

L’animateur : Oui pourrait les blâmer. Vous avez vu le président Iranien qui a dit que l’Holocauste n’a jamais existé et qu’il voudrait détruire Israël et tous les juifs.

Rabbin Yisroel Weiss : C’est également une chose totalement fausse. Il y a une communauté juive en Iran, et ils ne les ont pas assassinés lorsqu’ils en avaient l’occasion…

L’animateur : Donc, vous ne les prenez pas au mot lorsqu’il dit qu’il veut tuer les juifs ?

Rabbin Yisroel Weiss : il veut le démantèlement de l’entité politique israélienne. L’an dernier nous sommes allés en Iran avec un groupe de Rabbins, nous avons discuté avec des responsables du régime, nous avons rencontré le vice président. Ahmedinejad était au Venezuela à cette période. Tous ont affirmé très clairement qu’ils n’ont pas de conflit avec les juifs.

L’animateur : Donc, tant qu’Israël existe, vous pensez qu’il aura des problèmes…

Rabbin Yisroel Weiss : Les juifs soufrent, les Palestiniens soufrent les libanais… Nous prions pour le démantèlement rapide et pacifique de l’Etat juifs.

L’animateur : C’est intéressant Monsieur le Rabbin. On n’entend pas souvent ce point de vue. Merci d’être venu.

Observation : c’est vous les chrétiens que vous avez obligé les sionistes d’envahir la Palestine, vous êtes toujours derrière les sioniste sans vous les sioniste ne peuvent tenir 24 heures.

Pour terminer voici quelque chose pour que vous dormez tranquillement : http://www.canalfrance.info/La-cineaste-francaise-Isabelle-Matic-annonce-sa-conversion-a-l-Islam-apres-le-massacre-de-Charlie_a3241.html

Écrit par : fleuriste | 2015-02-14 à 22.59:56

A lire fleuriste,on se rend compte qu'il n'y a pas qu'en occident qu'on rencontre des islamo-collabos,même des juifs s'abaissent à ce jeu ignoble et bête !

Écrit par : kayou | 2015-02-14 à 23.29:07

Kayou a dit : « A lire fleuriste, on se rend compte qu'il n'y a pas qu'en occident qu'on rencontre des islamo-collabos, même des juifs s'abaissent à ce jeu »

RP :il faut bien lire pour ne pas tomber dans l’erreur, le rabbin a dit : « il s’agit là de l’opinion partagée par tous les chefs spirituels » « les autorités religieuses s’y sont opposées, car cette idées est contradictoire avec le judaïsme. C’est explicitement interdit dans la torah, car nous avons été condamnés à l’exode par Dieu. » Si vous vous avez laissé tomber votre livre eux non ils sont toujours fidèle !!!
Dans cet histoire le mot collabo n’a pas de place il faut trouver un autre endroit !!!

Écrit par : fleuriste | 2015-02-15 à 09.34:44

Zouzou, vous êtes hors sujet !

Fleuriste, je ne perds pas mon temps avec vos inepties.

Écrit par : Stéphane | 2015-02-15 à 09.37:48

Stephane je ne suis pas hors sujet comment expliquez vous que dans la torah en hébreux le mot dieu n'existe dans le verset de la genèse ont parle des fils d'élohim, singulier Eloah, pluriel elohim,cela voudrais dire que la clé de voûte de votre dogme ne tiens pas et que votre dieu comme vous l'appeler vient du latin deus ou du grec Zeus,que pensez vous de cela vous qui prônez detenir la vérité.
Ps:je vous sent de plus en plus aigri et agressif ne vous refermez pas sur vous meme .

Écrit par : Zouzou | 2015-02-15 à 09.57:00

Pire encore cela voudrais dire que la base de votre religion n'est pas le monothéisme !!!

Écrit par : Zouzou | 2015-02-15 à 09.58:41

les rabbins du temps avaient l'écriture sous le nez pour comprendre comment le messie viendrait et ils ne l'ont pas reconnu.

les rabbins d'aujourd'hui ont encore les écritures sous le nez, et sont mêmes pas foutus de comprendre que la renaissance d'Israël est une prophétie du livre d'Ezechiel.

pas fort les rabbins!!!!

Écrit par : benoit | 2015-02-15 à 19.17:08

@ Zouzou

Les fils d'elohim, sont des démons. (anges déchus)

Écrit par : benoit | 2015-02-15 à 20.04:00

Si dans ce verset on parle de demons et d'anges déchu pourquoi leurs descendance est appelé heros?et on parle de ces heros colles des hommes de renom,de plus dans la bible original le démon n'est pas matérialisé il est intérieur,psy,

Écrit par : Zouzou | 2015-02-15 à 20.57:36

Lors de la crucifixion, Jésus à dit :

« Eloï, Eloï, lama sabachtani ? » (Eloï vient d’Elohim)

Cette phrase veut dire :

« dieux, dieux pourquoi m’avez-vous abandonné ? »

Pensez vous que Jésus parlais aux anges déchu ou aux demons à ce moment ??!

Écrit par : Zouzou | 2015-02-15 à 21.07:42

Bonsoir zouzou

Elohim : révèle la singularité de Dieu qui est dans sa pluralité la préfiguration de la tri_unité

Fraternellement
ChrisTophe

Écrit par : christophe | 2015-02-15 à 21.08:16

@ Zouzou

lis la bible comme il faut, tu vas comprendre. arrête de fixer seulement des versets. pourquoi tu penses que Dieu a provoqué le déluge.?

Écrit par : benoit | 2015-02-16 à 00.04:06

Accrochez-vous, nous allons passer maintenant à quelque chose qui pourrait vous secouer, vous remettre en question si vous êtes chrétiens !







La majorité des personnes lisent à peu près tous les mêmes Bibles. Il y a pour les francophones 14 principales traductions en français de la Bible. Il faut savoir que la Bible, dont les écrits originaux sont en ancien hébreu, a d'abord été traduite en grec à partir du texte en araméen, puis en latin à partir du texte grec, pour être traduite enfin en français, et dans les autres langues modernes, en commençant par l'anglais.

Les 14 traductions principales en français sont : celles de Crampon, de Maredsous, d'Osty, celle dite "de Jérusalem", ces quatre-là sont d'obédience catholique ; celles d'Ostervald, de Segond, de Darby, de Scofield, du Monde Nouveau et "la Synodale" qui sont d'obédience protestante ou de la réforme, celle de TOB qui est œcuménique, puis il y a encore celle de Khan et celle, plus récente, de Chouraqui qui sont d'obédience juive ; une seule a été publiée sous la direction d'un Universitaire, c'est celle d'Edouard Dhorme, Bibliothèque de La Pléiade, NRF, Gallimard.

Malheureusement les personnes ne lisent pas la version de Dhorme, ni celle de Chouraqui, ils lisent celles des obédiences catholiques ou protestantes. C'est bien dommage, parce qu'à travers les traductions de Dhorme ou Chouraqui, moins remaniées et déformées, vous pouvez plus facilement faire de bons liens avec les traditions religieuses authentiques.

La plupart du temps, des Bibles qui ont été de nombreuses fois recopiées, retraduites, révisées, corrigées, manipulées par des copistes, des interprètes, des traducteurs et éditeurs de tous poils ! Ceci entraînant forcément des divergences, des inexactitudes, voire des "fautes"... dont la plupart ont été introduites délibérément, etc.

Mais alors, y a-t-il une clé pour retrouver la vérité, et si oui où est-elle ?
La clé, c'est d'aller à la source. Bon... mais c'est quoi la source ?
Ce sont les écrits originaux en Hébreu, avec les noms, les substantifs originaux en Hébreu dans le texte. Mais attention, pour trouver ces écrits originaux, il faut les chercher dans "la Torah" (livre écrit en hébreu ancien et nommé aussi "Thora" ou "Tora"). C'est là que sont les textes originaux du véritable "Pentateuque", ensemble des 5 premiers livres de la Bible, "La Genèse", "L'exode", etc.


Alors que voit-on, en Hébreu dans la Torah, la Bible originale ?


Tout simplement on y constate que le mot "Dieu" ne se trouve nulle part dans le texte !


Et s'il n'y a pas de mot "Dieu" dans l'original de la Bible en Hébreu, c'est qu'il n'y a jamais eu de Dieu unique, immatériel, tout puissant !

Par ailleurs, comme la "Bible" a été rédigée, pour la première fois, en Hébreu, c'est donc dans la langue hébraïque qu'elle doit être prise en compte, avec toutes les spécificités et particularités de cette langue au niveau du vocabulaire et de la grammaire.

Quel est donc le mot autour duquel tout s'articule dans cette première Bible en Hébreu ? Ce mot est un nom : le nom "Elohim". Et le premier verset de la Bible, le voici en hébreu : "Bereshit bara Elohim et ha shamaïm vé et ha éretz". Ce qui se traduit tout bonnement en français par : "Au commencement Elohim créa le ciel et la terre".

Or, on n'a pas le droit de détruire un nom propre quand on le traduit ; à travers les différentes langues employées, un nom propre doit rester ce qu'il est, sinon c'est tout le texte qu'on défigure, on ne peut pas traduire Elohim par "Dieu", ce serait contraire à la plus élémentaire déontologie.

Et, s'il vous plaît, qu'on ne vienne pas ici parler d'une "étourderie", allons donc... une étourderie qui, par le fait du hasard sans doute, se répéterait de multiples fois dans chaque traduction et se retrouverait utilisée dans toutes les traductions !

C'est bien d'une erreur qu'il s'agit, oui, mais d'une erreur voulue et programmée de façon grandiose, il faut le reconnaître, c'est d'ailleurs plus qu'une erreur : une tromperie, une désinformation systématisée. Eh bien, c'est pourtant ce qui a été fait ! Le plus nuancé des qualificatifs qu'on puisse attribuer à une telle façon d'agir, s'exprime par le terme "incorrect" et c'est vraiment peu dire, en fait il y a là un manque total d'honnêteté intellectuelle.

Employer, à cet endroit de la phrase, le mot "Dieu", à la place du mot "Elohim", sujet d'un verbe d'action aussi important que le verbe "créer", est-ce que cela revient à la même chose ? Absolument pas ! La différence est énorme : ce mot et lui seul, volontairement remplacé par un autre, a entraîné des conséquences gravis-simes... atteignant des centaines de millions d'individus !

Revenons sur ce mot "Elohim", placé en tête de la première phrase de la Genèse... c'est bien le cas de dire qu'il est "primordial". Sa forme contractée c'est "El", son singulier "Eloha" (ou "Eloah") et "Elohim" lui-même est un pluriel... incontestable, incontournable, car, dans ce cas, en hébreu le suffixe "im" ne peut marquer que le pluriel. Il faut se rappeler aussi, que le pluriel de majesté, de politesse, n'existe pas en hébreu.

C'est tellement vrai que si on disait en hébreu "les Elohim" on ferait un pléonasme, il faut employer le mot "Elohim" tout court, sans article "les" le précédant pour le transformer en pluriel. En hébreu on ne peut pas non plus dire "les Elohas" pour exprimer qu'on désigne plus d'un "Eloha", cette tournure n'existe pas, on dit tout simplement "Elohim", c'est dans ce cas-ci la seule possibilité d'exprimer un pluriel.

Il suffit, pour en trouver confirmation, de prendre par exemple le dictionnaire Larousse, édition 1965 ; à la définition de ce mot on peut lire : "Elohim", mot hébreu (...) pluriel de el ou eloha ... »!
Ainsi, ce mot pluriel - l'entité centrale de la Bible - désignant l'entité créatrice (on pourrait dire que ce mot "nomme" les créateurs), est bel et bien un pluriel parfaitement défini, qui désigne une entité d'individus distincts... autrement dit : ce mot "Elohim" désigne un peuple.

Mais, pourquoi, dans le Christianisme, la Papauté l'a-t-elle écarté, remplacé par un autre ? Pourquoi les Institutions Judéo-Chrétiennes ont-elles accepté, elles aussi, que le sens littéral du terme original soit écarté, remplacé par un autre sens tout à fait différent, pourquoi donc ? Bonne question, qui nous emmène, dans la foulée, à poser d'emblée la suivante :

D'où vient donc ce mot "Dieu" ?

Ce mot s'est glissé dans le français, au IXème siècle ; avant cette époque il n'existait pas dans cette langue ; par rapport à l'Histoire millénaire des religions il est donc très récent ! Son origine se rattache à une source indo-européenne, et son ancêtre lointain est le fameux "Dei", qui était utilisé par les primitifs en Europe pour exprimer la lumière du soleil, et d'autres phénomènes lumineux observés dans le ciel. On peut dire que, étymologiquement, "Dei" signifiait et signifie toujours : "lumière dans le ciel".

A un moment donné de leur histoire les Romains ont adopté, sous le nom de Jupiter, le "Zeus" des Grecs. Ce nom - celui du dieu suprême dans la mythologie grecque - "Zeus" se prononçait "Zeous", ce qui a donné "Deus" ( prononciation latine: "De-ous" ). Et, c'est de cette façon-là que recentré sur la racine "Di" en français, le mot "Dieu" a pris naissance à partir du latin "Deus"

Avec ce mot "Dieu" on est donc très loin d'une traduction honnête du mot "Elohim", ce mot central de la Bible originale ! A ce sujet il est intéressant de noter, car ce n'est sûrement pas sans lien, qu'au IVème siècle avant Jésus-Christ, un certain Aristote était venu sur la scène avec un concept totalement abstrait qui avait fait mouche à l'époque, l'expression latine qui le désigne est même encore employée aujourd'hui : Aristote prônait la théorie d'un univers régi par un "moteur" situé... on ne sait où (!) dans ce grand tout qu'est l'univers, c'était le fameux "Deus ex-machina", littéralement un "Dieu sortant d'une machine" une sorte de "Zeus-moteur" auquel personne ne pouvait rien comprendre mais qui était censé réguler ce tout.

Disons le autrement : à son époque Aristote était venu "moderniser" le vieux Zeus-Jupiter, et cela avait fait bingo ! Car, ce concept d'Aristote a ensuite été remodelé par le judaïsme et le christianisme, pour aboutir en force au concept fourre-tout d'un "Dieu", éternel, omniscient, immatériel, unique, insaisissable, invisible, pur esprit et pas physique du tout... et pourtant représentable, assis sur un petit nuage lissant sa belle barbe blanche, tendant le bout du doigt à sa création respectueuse. .. tout ça permettant d'amuser la galerie.

Mais ce qui devenait moins drôle pour l'humanité, c'était que le "représentant sur Terre" de ce "Dieu" astucieusement inventé - se trouvant alors à la tête de la plus puissante Institution mondiale - pouvait quelques siècles plus tard... et par l'effet de sa seule décision personnelle se déclarer "in-fail-li-ble"... ben voyons ! C'est tellement plus confortable lorsqu'on est au pouvoir d'évincer d'un seul mot quiconque aurait la velléité de contester les prérogatives qu'on s'est octroyées !

Force est de reconnaître que les conciles du Latran, du Vatican et d'autres encore, plus les tribunaux de l'Inquisition, ont fait tout ce qu'il fallait pour que l'Eglise impose, en force, ce fumeux concept du "monothéisme" aux populations européennes.

Inutile d'entrer ici dans le détail de toutes les monstruosités qui ont été commises pour que triomphe cette conception de l'univers... au profit exclusif de quelques-uns ; malheureusement le fait est bien là... c'est ainsi que s'est construit le pouvoir de l'Eglise et la puissance mondiale du Vatican : en camouflant la vérité et en écrasant toutes les rebellions, d'où qu'elles viennent !

Comment donc en est-on arrivé à la généralisation d'un concept basé sur l'idée qu'il n'y a qu'un seul "bon" Dieu ... à côté de tous les autres... qui eux sont forcément mauvais ? Vous le connaissez bien ce "bon Dieu", vous savez, c'est à lui que nos charmants bambins font leur "prière du soir" au pied de leur petit lit... celui par le nom duquel jure l'homme vulgaire... commettant ainsi un grave "blasphème" qu'obligatoirement notre "bon Dieu" punira, tout "bon" qu'il soit... c'est certainement vrai... puisque Mr le Curé l'a encore dit en chaire dimanche dernier (!)

Et peut-être que maintenant, en lisant ces lignes vous pensez... « Quand même, tout ce que dit Mr le Curé c'est certainement vrai ». Je ressens bien ce qui vous fait vibrer, d'ailleurs ce "brave curé" dans son sermon de dimanche dernier, il vous a encore dit du haut de la chaire à peu près ceci :
« Notre "Bon Dieu ", Lui il est bon... mais méfiez-vous, les autres sont des "mauvais " Dieux... alors moi je vous dis, mes chers paroissiens, croyez en notre Mère à tous, la Sainte Vierge Marie qui vous aidera et priez son Fils, le vrai Dieu, car ceux qui croient en d'autres Dieux que le "Bon Dieu ", ceux-là deviennent forcément mauvais, on voit chaque jour tous les méfaits qu'ils sont capables de commettre, mais eux, ils n'iront jamais au Ciel, ils ne connaîtront pas le Paradis où le "Bon Dieu " vous réserve une place, il vous attend, vous qui souffrez ici-bas pour vous unir à sa souffrance rédemptrice, vous qui le priez depuis si longtemps et avec tant de ferveur ! »

C'est intéressant d'étudier ainsi "comment ça marche" dans la vie journalière de chacun, parce que, à coup sûr ça marche ; elle marche même très bien chez un grand nombre d'humainsd'Africains, cette idée du "bon" Dieu inventé par les blancs, ce concept les tranquillise, ils sont gavés de "bonnes paroles" qui les rassurent et eux trouvent ça "fabuleux"... c'est le mot juste pour le dire d'ailleurs, puisque c'est tout à fait d'une fable qu'il s'agit, un joli conte de fées, très bien écrit et bien joué, du "virtuel" bien fabriqué... pour vous attirer et vous retenir dans le giron de leur "Sainte Eglise".

Je suis, hélas, désolé de vous le dire, mais cette Eglise est bien loin d'être "Sainte" et de tout ce qu'elle vous raconte rien n'est vrai... et au fond de vous mêmes, vous le savez, il n'y a qu'à réfléchir, écouter et regarder pour comprendre ce qu'est la vérité... Cessez donc de vous comportez comme des autruches, en vous enfouissant les yeux et les oreilles dans le sable du "train-train quotidien" !

Eh oui, c'est bien une fable, une histoire inventée de toutes pièces afin de dominer les gens - avec, si nécessaire, l'appui de la force militaire des pays alliés - puisque le Vatican « n'a pas de divisions » comme ironisait Staline... Oui, c'est vrai, mais les cardinaux de son gouvernement, "la Curie", savent parfaitement comment faire pour utiliser à leur profit les armées de leurs nombreux amis : tous ces dirigeants... "reine", "roi", "dictateur" ou "président" de moult pays.

L'Eglise a ainsi réussi à imposer l'idée que son "Dieu" à elle, c'était le meilleur et que sa conception du monde à elle, c'était la seule valable. Son Dieu étant "le bon"... le seul "bon Dieu", tous les autres sans exception sont des dieux "mauvais". Elle a entré dans la tête des foules - et pas seulement celles qui s'agglutinent "Place Saint Pierre" à Rome - que croire en "des dieux" était une grave erreur, et que la croyance en un autre Dieu que le leur était, non seulement mauvaise, mais encore qu'elle devait être punie parce qu'elle était : source de maladies, de malédictions et même de la venue d'horribles "démons"... à l'entendre, tous aussi dangereux et méchants que "les dieux" eux-mêmes (les autres bien sûr, tous sauf le sien... puisqu'elle vous le dit !), etc.

Au fil des siècles il fallait donc obligatoirement être du côté de cette Eglise Catholique pour être avec le "bon Dieu"... et éviter d'être persécuté ! Et, cela a marché et même bien marché pour elle, avec l'appui évidemment d'un grand nombre des "puissants" de ce monde. On peut rappeler, pour donner un aperçu de "l'efficacité matérielle" de sa méthode, que dans la "Sainte Ville" de Rome la moitié des immeubles, dit-on, appartiennent au Vatican, c'est difficile à vérifier, certes, mais... comme chacun sait : "on ne prête qu'aux riches" ! Oui, pour l'Eglise ça a très bien marché, mais beaucoup moins bien pour les millions de victimes déjà laissées en chemin, et ça marchera encore plus mal pour les millions de prochaines victimes à venir.

Que de tromperies ignobles et iniques !

Dans la Bible originale en Hébreu les deux noms qui reviennent le plus fréquemment sont Elohim (2.312 fois) et Yahvé (6.499 fois). Mais, il n'y a pas que ces deux noms là, il y en a encore d'autres, comme par exemples: Adonaï, El-Shaddaï, El-Elyon, El-Roi, El-Bethel, etc.

Encore une fois, le mot de "Dieu" au nom duquel l'Eglise colonisatrice prétend parler, ce mot lui-même n'existe pas dans la "vraie" Bible, la Torah, Bible originale et originelle... dans la mesure où c'est elle qui explique fondamentalement l'origine de notre humanité !

Mais arrêtons-nous au moins sur deux des autres pluriels dont on vient de voir une courte liste ; on choisira d'abord "El-Shaddaï", pour dire qu'il signifie "ceux d'en haut" en hébreu, et puis le pluriel "Adonaï", également fort intéressant.

Selon des lois judaïques, il est interdit aux juifs de prononcer le mot "Elohim", ainsi que le mot "Yahvé", car un des commandements dictés à Moïse au Mont Sinaï dit : « tu ne prononceras pas en vain le nom de Yahvé, car Yahvé n'innocente pas celui qui prononce son nom en vain » (EXODE XX, 7, Bible de Dhorme). Ainsi, beaucoup de juifs pour prier, lisent, disent et pensent le mot "Adonaï".

D'où vient ce mot "Adonaï" ? C'est le pluriel du mot hébreu "Adon", qui veut dire "Maître". Donc "Adonaï" veut dire "Les Maîtres". Dès lors, "Adonaï" est tout simplement un autre mot hébreu pour désigner "Elohim", ce pluriel qui signifie "les Autres" ou "Ceux qui sont venus du Ciel" .

Les Catholiques, l'Eglise, tout le Judéo-christianisme a traduit l'ensemble de ces noms par "Dieu", "le Tout-Puissant", "le Seigneur" ! Ce qui est entièrement faux et une escroquerie intellectuelle grotesque... une de plus.
Le verset de la GENESE (I, 26) où, au sixième jour, Elohim dit : « Faisons l'homme à notre image, à notre ressemblance ! » prend cette fois tout son sens dans le cadre des traditions de nos ancêtres ; en fonction d'elles on peut le comprendre aisément, il est normal et même logique, puisque leurs dieux sont eux-mêmes "humanisés".

Dans certains passages de la Torah (Bible en hébreu), on parle de "Bénéi ha Elohim", ce qui, littéralement, veut dire "les fils d'Elohim", cela aussi devient compréhensible à la lumière de nos traditions religieuses authentiques, puisqu'on y parle d'un peuple venu du ciel.

Et surtout le passage suivant de la Torah, que je tiens beaucoup à citer, parce que les prêtres chrétiens/catholiques souhaitent le cacher le plus possible, tellement il les dérange, ce passage devient merveilleusement compréhensible à la lumière des religions polythéistes où les dieux sont des êtres humanisés, physiques, faits de chair et de sang... donc, sont des "humains" comme nous le sommes, le voici :

« Quand les hommes commencèrent à se multiplier à la surface du sol et que des filles leur naquirent, il advint que les fils d'Elohim s'aperçurent que les filles des hommes étaient belles. Ils prirent donc pour eux des femmes parmi toutes celles qu'ils avaient élues [...] En ces jours-là il y avait des géants sur la terre et même après cela : quand les fils d'Elohim venaient vers les filles des hommes et qu'elles enfantaient d'eux, c'étaient les héros qui furent jadis des hommes de renom »
(GENÈSE VI, 1,2 ET 4, édition Edouard Dhorme).

J'aime ce passage, je l'adore, c'est un régal de le mettre sous le nez des chrétiens et des noirs africains en soutanes, au service de la Religion du colonisateur, au service de l'abominable Rome ! Comment peuvent-ils le comprendre si Dieu est unique, immatériel, pur-esprit ? On parle ici très clairement des fils d'Elohim, d'un peuple qui est venu du ciel, et dont quelques-uns des fils (des hommes de la planète d'Elohim donc) se sont accouplés avec les filles des hommes (... filles des terriennes et des terriens, elles).

Ce qui prouve, au passage, que leur semence, leur sperme est compatible avec les ovules de nos compagnes humaines... puisque "elles enfantaient d'eux" !

Rien de plus logique, puisqu'ils nous ont fait à leur image, à leur ressemblance. Les Dieux, ces "fils d'Elohim" sont donc sexués, ils sont bien physiques, ont des organes sexuels comme nous-mêmes, et éprouvent certainement du plaisir grâce à l'usage qu'ils en font. Ils ont vu que les filles des hommes étaient belles ; on peut dire qu'ils ont été excité par la beauté et le charme des terriennes.

Le sexe est un élément tellement important dans la vie des humains que s'en faire les maîtres, le censurer à leur gré, c'est vite devenu l'un de leurs moyens de coercition préféré, à ces chrétiens "pudibonds" d'après Paul, "l'homme du mensonge" comme le nommaient les parents de Jésus ! Seulement, c'est bien connu... "chasser le naturel, il revient au galop" n'est-ce pas ?

Or le sexe c'est bel et bien "naturel" et maintenant qu'il revient, au détour de ce verset biblique que vont-ils donner comme explication, tordue, biscornue, ambiguë... que vont-ils encore trouver pour essayer de se tirer de ce mauvais pas ? Quel conte de fées vont-ils encore inventer pour s'en sortir... en cherchant à endormir les petits enfants impubères qu'ils aimeraient bien que nous restions ?

Je me souviens de deux fois au moins, où j'ai posé à des catholiques engagés la question de ces dieux multiples et des unions charnelles de leurs "fils" avec les "filles des hommes", l'évêque et le "le théologien chargé de grandes responsabilités ecclésiales" que j'avais eu chacun l'occasion d'interroger, s'en sont tirés tous les deux en cherchant à me rassurer de la même façon : "Non, non, il n'y a qu'un Dieu ! Tout ce que vous lisez dans la Bible est authentique et vous devez le croire... sauf ce passage-là, car celui-là est une erreur qui s'y est glissée malencontreusement". Autant vous dire que j'ai trouvé l'argument un peu léger... et vous ?




« La Virginité de Marie ? Une aberration.
La Bible ? Un tissu de mensonges.
Les théologiens ? Des pédants qui "froncent
le sourcil" pour se donner l'air important.
Non, les femmes ne sont pas moins intelligentes que les hommes.
Non, les gens d'église ne devraient pas jouir de si grands biens
mais, se contenter d'un peu de bouillon; non, les espagnols n'ont pas bienfait de découvrir l'Amérique, car ils ont violé la vie d'autrui. »
- GIORDANO BRUNO (1548 - 1600) -

Écrit par : Zouzou | 2015-02-16 à 12.20:03

Bonjour zouzou

je te cite:

Malheureusement les personnes ne lisent pas la version de Dhorme, ni celle de Chouraqui, ils lisent celles des obédiences catholiques ou protestantes. C'est bien dommage, parce qu'à travers les traductions de Dhorme ou Chouraqui, moins remaniées et déformées, vous pouvez plus facilement faire de bons liens avec les traditions religieuses authentiques.

RP: donc pour un musulman l’Évangile de A. Chouraqui est digne de confiance ?

Fraternellement
ChrisTophe

Écrit par : christophe | 2015-02-16 à 16.10:01

Zouzou, vous lisez quelle version du coran ??
http://islamator.skynetblogs.be/archive/2011/03/04/20-versions-du-coran.html

Écrit par : Stéphane | 2015-02-16 à 17.20:00

Desoler de vous décevoir cher ami maiq je ne suis pas musulman et ne représente aucune religion quoique sympathisant pour les musulmans que je trouve bien moins sectaire que pas mal de religions,je cherche juste la vérité mais me sert de ma raison ,de ma comprehension car si Dieu existe et qu'il nous a doué de raison et comprehension se n'est sûrement pas pour ne pas s'en servir ,et si les ecris sont la c'est justement pour s'appuyer dessus maiq avant cela ,vérifier la véracité des ecris sur lesquels on est censé baser notre vie vous n'êtes pas musulman donc je ne vois pas pourquoi avec vous je parlerai des choses bonnes ou mauvaises qui m'interpelle dans le Coran je le fais avec les principaux concerné ,apparament sur le texte que je viens de publier vous n'avez pas juger utile de me repondre juste en essayant de trouver une faille chez les musulmans ,pzut être n'avez vous pa de réponse.amicalement ...

Écrit par : Zouzou | 2015-02-16 à 17.48:45

Taqqiya...

Zouzou, vous étiez hors sujet avec votre question sur les "fils d'Elohim". Elohim est, comme la dit Christophe, un nom qui indique la pluralité de personnes dans la singularité de substance.

Maintenant vous copiez-collez un article gigantesque et vous espérez que l'on va perdre son temps pour tout réfuter ?? Vous croyez vraiment que l'on a que ça à faire ?

Si vous voulez débattre, soyez concis et allez droit au but et restez dans le sujet. L'article parle d'un ancien musulman alors avec ma question sur les différents coran, j'illustre une des raisons qui peut pousser un musulman à quitter l'islam.

Écrit par : Stéphane | 2015-02-16 à 17.55:25

Je pense concernant ma questions que vous n'avez tout simplement pas de reponse je vous trouve egalement tres agressif vous n'avez pas l'air empli de l'amour du Christ et c'est le moins que l'on puisse dire ,passont .Concernant le sujet traité plus haut rapport à un ancien musulman délinquant et bien mes chers je connais personnellement la personne en questions qui n'as jamais été réellement musulman ,car dans l'entête meme de se post nous voyons votre manque de savoir et votre haine de l'islam premièrement musulman et délinquant sont incompatibles de fait vous avez instrumentaliser cette personne qui pensait que en crachant sur l'islam qui lui as tendu la main il aurait dz l'importance chez les chrétiens sioniste,au moment où ils a effleurer l'islam il n'était pas près et n'as pzut être pas rencontrer les bonnes personnes ,c'est clair que chez vous on vend du sensationnel du miracle ,tout cela s'apparente pour un esprit avisé plus a dz la suggestion hypnose et manipulation qu'à autre choses ,n'importe qui peut devenir pasteur et chasser demons farfadet et autre ,vous surfez sur la peur ,la peur du diable la peur du monde la peur du musulmans le seul musulman que vous considérez un tant soi peu dans la mesure ou il peut vous servir et celui qui renie sa foi,vous êtes dans la haine de l'autre aussi intégriste que les terroristes de daesh ne cherchant que se qui vous divise et non ce qui nous rassemble ,Dieu a dis qu'il enverrait a chaque peuple un prophète pourquoi le niez vous ,de plus les sioniste que vous soutenez vous méprise au plus haut point je vous plains ....amicalement

Écrit par : Zouzou | 2015-02-16 à 18.54:59

Taqqiya, vous êtes musulman et menteur !

Écrit par : Stéphane | 2015-02-16 à 19.15:58

On voit que cela vous touche je suis musulman pourquoi parce que je vous met dans l'embarras et que vous n'avez pas la réthorique nécessaire Dieu dis dans la bible ne jugez pas et vous ne serez pas jugez ,pour moi que se soit un musulman ou un chrétien la base est le bon comportement ,comment voulez vous portez la Bonne Nouvelle de l'évangile et le message d'amour que vous revendiquez si vos paroles ressemble plus à du venin qu'as autre choses de plus je ne comprend pas les petit mot que vous mettez devant vos post pourriez vous m'éclairer a se sujet ,quand dans la bible il est dis aime ton prochain comme toi meme Dieu a t'il dis sauf si il est musulman ??! Pourquoi cette haine de l'islam ??Jai deja remarquer que vous les évangéliste des qu'on essaie de raisoner cela vous énerve vous préférez les gens qui sont faibles et qui sont dans la détresse mais pas pour les aider eux mais pour flatter votre égo et votre conscience .

Écrit par : Zouzou | 2015-02-16 à 19.30:14

vous av marquer pourquoi cette haine de l'islam :
cette question vous vient en retour pourquoi cette haine des chretiens?

-personellement jai lu vos coms c'est du nimporte quoi!
vous marquer dieu as dit qu'il enverrait a chaque peuple un prophète pourquoi le niez vous de plus les sionistes que vous soutenez vous méprise au plus haut point je vous plain.;;

dieu as dit oui qu'il enverrait a chaque peuple un prophète mais il n'a jam dit que se prophète sorterait de la doctrine juif! cela doit coulent celon la doctrine juif ! est non islmaelite!
pour le sionisme ,vous esseillé de melanger vrais juifs est apotre du mal sioniste pour esseillé de semé la haine en verre les juifs!

sahih al-bukhari vol 4 book 52,hadith 269

le mensonge est la ruse dans l'islam est un fait!

Écrit par : enzo | 2015-02-16 à 22.00:45

zouzou ,vous aites porterurs de messages de haines! haines contre les juifs est chrétiens! est la ruse est pour vous un moyen de noyer le poisson! vous dite de ne pas etre musulman mais vous chritiquer les chretiens !est deffender les musulmans ! est haisser les juifs !

oui vous ete un bon musulman oui!

Écrit par : enzo | 2015-02-16 à 22.04:57

Quand on voit Enzo les difficultés que vous avez d'écrire dans un français correcte on comprend mieux ...prenez deja des cours d'orthographes pour savoir lire et comprendre un texte il faut egalement savoir écrire c'est la base et vous en êtes dépourvu,sur quoi vous baser vous pour dire que je hais les juifs?!je suis libre penseur et non affilié a aucune religion ,sinon remettrai je en question le monothéisme de la bible étant donné que les musulmans y croient également ?je suis juste un sympathisant d'une grande religion qui compte 1,8 milliard de fidèles et non d'une secte qui se pensent meilleure que tout le monde alors qu'elles soutient des terroristes sous couvert de pseudo démocratie qui pratique apartheid et génocide sous couvert de prophétie,vous travailler pour le règne de lantechrist,ouvrier du malin ...

Écrit par : Zouzou | 2015-02-16 à 23.52:01

@ zouzou

Si seulement vous sauriez lire un tantinet soit-il, vous seriez capable de voir que l'auteur du coran est le diable en personne, ça saute aux yeux.

De tout ce que la bible dit sur le diable, on le retrouve dans le coran. je parle ici de son modus opérandi ainsi que sa personnalité.

Écrit par : benoit | 2015-02-17 à 03.54:53

bonjour zouzou

je te cite:

"je suis juste un sympathisant d'une grande religion qui compte 1,8 milliard de fidèles"

RP: donc je suppose que la décapitation prônée par le coran, tu trouves cela sympathique ?

zouzou ici personne n'est dupe ! Tu as la même programmation que tous ces jeunes apprentis musulmans, tu n'égards que toi même avec tes copier coller et apprends déjà à répondre aux questions simple que je te pose :

Dans quelle langue les Juifs lisent la Thora ?
Pour un musulman l'Evangile de A. Chouraqui est elle digne de confiance?

Fraternellement
ChrisTophe

Écrit par : christophe | 2015-02-17 à 10.23:45

Zouzou,
Où voyez-vous de l'agressivité chez moi ?? Ce n'est pas parce que j'exprime ma conviction que l'islam est la religion de l'antéchrist qu'il faut y voir de l'agressivité ! Je n'ai de la haine que pour satan, pas pour ses victimes.
Cependant, si vous prétendez ne pas être musulman alors que vous l'êtes, vous êtes faux et vous démontrez ainsi que l'islam est la religion du père du mensonge.

Je n'ai plus rien à vous dire, vous avez déjà évité beaucoup de questions, notamment celles de Christophe ci-dessus.

Que Dieu vous guide

Écrit par : Stéphane | 2015-02-17 à 16.33:44

Bonsoir ,je vous dis pour la derniere fois que je ne suis pas musulman ,ne me demander pas si tel ou tel livre est digne de confiance pour un musulman,vous me posez la question à savoir dans quel langue les juifs lisent la torah ,je vous laisse y repondre car je pense que vous connaissez la réponse ,pourquoi posez une questions dont on as la reponse ?!apres me direz vous que j'use de ruse ?! Pensez a balayer devant votre porte .Tu me parle de programmation d'apprenti musulman ?! Explique toi étaye tes propos ,Enzo tu dis que d'après les écris le consolateur devrait venir de la ligné juive je te cite de la doctrîne juive je vais donc te donner un aperçu de cette doctrine que tu semble chérir a si haut point prends bonne note :

Écrit par : Zouzou | 2015-02-17 à 18.35:33

Talmud, Ereget Rashi Erod.22 30 Un Non-juif est comme un chien. Les écritures nous apprennent qu'un chien mérite plus de respect qu'un non-juif.

Talmud, Iebhammoth 61a : Les juifs ont droit à être appelés « hommes », pas les Non-juifs.

Talmud, Iore Dea 377, 1 : Il faut remplacer les serviteurs Non-juif morts, comme les vaches, ou les ânes perdus et il ne faut pas montrer de sympathie pour le juif qui les emploie.

Talmud, Jalkut Rubeni Gadol 12b: Les âmes des non-juifs proviennent d'esprits impurs que l'on nomme porcs.

Talmud, Kerithuth 6b p. 78 : Les juifs sont des humains, non les Non-juifs, ce sont des animaux.

Talmud, Kethuboth 110b : Pour l'interprétation d'un psaume un rabbin dit : « le psalmiste compare les Non-juifs à des bêtes impures ».

Talmud, Orach Chaiim 225, 10 : Les Non-juifs et les animaux sont utilisés de manière équivalente dans une comparaison.

Talmud, Schene Luchoth Haberith p. 250b : Même qu'un non-juif à la même apparence qu'un juif, ils se comportent envers les juifs de la même manière qu'un singe envers un homme.

Talmud, Tosaphot, Jebamoth 94b: Lorsque vous mangez en présence d'un
non-juif c'est comme ci vous mangiez avec un chien.

Talmud, Yebamoth 98a. Tous les enfants des goyims sont des animaux

Talmud, Zohar II 64b : Les non-juifs sont idolâtres, ils sont comparés aux vaches et aux ânes.

Talmud, Orach Chaiim 57, 6a : Il ne faut pas avoir plus de compassion pour les non-juifs que pour les cochons, quand ils sont malades des intestins.

Les juifs peuvent voler les non-juifs:

Talmud, Babha Bathra 54b : La propriété d'un Non-juif appartient au premier juif qui la réclame.

Talmud, Babha Kama 113a : Les juifs peuvent mentir et se parjurer, si c'est pour tromper ou faire condamner un Non-juif.

Talmud, Babha Kama 113b: Le nom de dieu n'est pas profané quand le mensonge a été fait à un Non-juif.

Talmud, Baba Mezia 24a: si un juif trouve un objet appartenant à un goyim, il n'est pas tenu de le lui rendre

Talmud, Choschen Ham 183, 7: Des juifs qui trompent un Non-juif, doivent se partager le bénéfice équitablement.

Talmud, Abhodah Zarah 54a: L'usure peut être pratiquée sur les Non-juifs, ou sur les apostats.

Talmud, Choschen Ham 226, 1: Les juifs peuvent garder sans s'en inquiéter les affaires perdues par un Non-juif.

Talmud, Iore Dea 157, 2 hagah: si un juif a la possibilité de tromper un
non-juif, il peut le faire.

Talmud - Babha Kama 113a: les incroyants ne bénéficient pas de la loi et dieu à mis leur argent à la disposition d'Israël.

Talmud, Schabbouth Hag. 6d: Les juifs peuvent jurer faussement en utilisant des phrases à double sens, ou tout autre subterfuge.

Les juifs peuvent tuer les non-juifs:

Talmud, Abhodah Zarah 4b: vous pouvez tuer un incroyant avec vos propres mains.

Talmud, Abhodah Zarah 26b T. : Même le meilleur des Goïm devrait être abattu.

Talmud, Choschen Ham 425, 5 : Il est permis de tuer indirectement un Non-juif, par exemple, si quelqu'un qui ne croit pas en la Torah tombe dans un puits dans lequel se trouve une échelle, il faut vite retirer l'échelle.

Talmud, Bammidber Raba c 21 & Jalkut 772: tout juif qui verse le sang d'incroyants (non-juifs) revient à la même chose qu'une offrande à dieu.

Écrit par : Zouzou | 2015-02-17 à 18.43:22

Et ceci n'est qu'un cours passage du peuple élu de votre dieu,content qu'il ne soit pas le miens ....

Écrit par : Zouzou | 2015-02-17 à 18.45:35

Allez je ne résiste pas a l'envie de partager avec vous encore un petit passage c'est cadeau

Écrit par : Zouzou | 2015-02-17 à 18.50:49

Talmud, Hilkkoth X, 1 : il ne faut pas sauver les Non-juifs en danger de mort.

Talmud, Hilkhoth X, 2 : Les juifs baptisés doivent être mis à mort.

Talmud, Ialkut Simoni 245c : Répandre le sang des impies est un sacrifice agréable à dieu.

Talmud, Iore Dea 158, 1 : En ce qui concerne les Non-juifs qui ne sont pas des ennemis, un juif ne doit néanmoins pas intervenir pour les prévenir d'une menace mortelle.
« Un Akum qui n'est pas notre ennemi ne doit pas être tué directement, toutefois, il ne doit pas être protégé d'un danger de mort. Par exemple, si tu en vois un tomber dans la mer, ne le tire pas de l'eau, à moins qu'il ne te promette de te donner de l'argent ».

Talmud, Makkoth 7b : On est innocent du meurtre involontaire d'un Israélite, si l'intention était de tuer un koutim (non-juif) ; tout comme on est innocent du meurtre accidentel d'un homme, quand l'intention était d'abattre un animal.

Talmud, Peaschim 25a : Il faut éviter l'aide médical des idolâtres sous entendu des Non-juifs.

Talmud, Pesachim 49b : Il est permit de décapiter les Goïm (non-juifs) le jour de l'expiation des péchés, même si cela tombe également un jour de sabbat.
Rabbin Eliezer : " Il est permis de trancher la tête d'un idiot, un membre du peuple de la Terre (Pranaitis), c'est-à-dire un animal charnel, un Chrétien, le jour de l'expiation des péchés et même si ce jour tombe un jour de sabbat ".
Ses disciples répondirent : " Rabbi ! Vous devriez plutôt dire 'de sacrifier'
un Goï. " Mais il répliqua : " En aucune façon ! Car lors d'un sacrifice, il est nécessaire de faire une prière pour demander à dieu de l'agréer, alors qu'il n'il n'est pas nécessaire de prier quand tu décapites quelqu'un. "

Talmud, Sanhedrin 57a: si un juif tue un non-juif, il ne sera pas condamné à mort. Ce qu'un juif vole d'un non-juif, il peut le garder.

Talmud, Sanhedrin 58b : Si un goyim (non-juif) frappe un juif, il faut le tuer, car c'est comme frapper dieu.

Talmud, Sanhedrin 59a : Les Goïm qui chercheraient à découvrir les secrets de la Loi d'Israël, commettent un crime qui réclame la peine de mort.

Talmud, Sepher Ou Israël 177b : Si un juif tue un Non-juif, ce n'est pas un
péché.

Talmud, Zohar I, 25a : Les Non-juifs doivent être exterminés car ce sont des idolâtres.

Talmud, Zohar I, 28b, 39a : Les meilleures places dans les Cieux sont pour ceux qui tuent les idolâtres.

Talmud, Zohar II, 64b : Le taux de naissance des Non-juifs doit être diminué matériellement.

Talmud, Sepher Ikkarim III c25: Il est permis de prendre le corps et la vie d'un non-juif.

Talmud, Zohar II, 43a : L'extermination des Non-juifs est un sacrifice agréable à dieu.

Les non-juifs sont impurs:

Talmud, Abhodah Zarah 22b : Les Non-juifs sont impurs parce qu'ils n'étaient pas là au Mont Sinaï.

Talmud, Abhodah Zarah 35b : toutes les filles des incroyants sont niddah (sales, impures) depuis leur naissance.

Talmud - Iore Dea 198, 48 : Les femmes Juives sont contaminées par la simple rencontre de Non-juifs.

Talmud, Schabbath 145b : Les Non-juifs sont impurs parce qu'ils mangent de la nourritureimpure.

Talmud, Zohar I, 46b, 47a : L'âme des goyims est d'une origine théologique impure.

Talmud, Zohar I, 131a : Les idolâtres (non-juifs) souillent le monde. Le juif est un être supérieur

Talmud, Hilkhoth Non-juif X, 1 : Ne passez aucun accord avec un Non-juif, et ne jamais manifester de pitié envers un Non-juif.
Il ne faut pas avoir pitié des non-juifs car il est dit: "tu ne jetteras pas
sur eux un regard de pitié"

Deutéronome 7:16 Tu dévoreras tous les peuples que l'Éternel, ton dieu, va te livrer, tu ne jetteras pas sur eux un regard de pitié.

Talmud, Chagigah 15b : Un juif est toujours considéré comme bon, en dépit des péchés qu'il peut commettre. C'est toujours sa coquille qui se salit, jamais son fond propre.

Talmud, Choschen Ham 26, 1: Un juif ne doit pas être poursuivi devant un tribunal Non-juif, par un juge Non-juif, ou par des lois non-juives.

Talmud, Chullin 91b: Les juifs possèdent la dignité dont même un ange ne dispose pas.

Talmud, Kallah 1b, 18: Le juif peut se parjurer la conscience claire.

Talmud, Sanhédrin 52b: L'adultère n'est pas défendu. avec la femme d'un Goyim (non-juif), parce que Moïse n'a interdit que l'adultère avec "la femme de ton prochain", et les goyims (non-juifs) ne sont pas des prochains.

Talmud, Choschen Ham 34, 19: Les Non-juifs et les serviteurs ne peuvent pas témoigner lors d'un procès.

Talmud, Abhodah Zarah 20a: Ne jamais faire la louange d'un Non-juif, de peur qu'il ne la croit.

Talmud, Abhodah Zarah 22a: Ne pas fréquenter les goyims, ils versent le sang.

Talmud, Abhodah Zarah 25b: Se méfier des Non-juifs quand on voyage avec eux à l'étranger.

Talmud, Abhodah Zarah 26a: Ne pas recourir à une sage femme non-juive, qui une fois seule pourrait tuer le bébé, ou même si elle était surveillée, elle pourrait lui écraser la tête sans que personne ne puisse le voir.

Talmud, Abhodah Zorah 26b: Ceux qui voudraient changer de religion doivent être jetés au fond d'un puits, et oubliés.

Talmud, Abhodah Zarah 35b: Ne pas boire du lait tiré par un Non-juif.

Talmud, Choschen Ham 156, 5: Les clients non-juifs possédés par un juifs, ne doivent pas être démarchés par un autre juif.

Talmud, Choschen Ham 386, 10: Celui qui voudrait avouer les secrets d'Israël aux Non-juifs, doit être tué avant même qu'il ne leur dise quoi que ce soit.

Talmud, Choschen Ham 388, 15: Il faut tuer ceux qui donneraient l'argent des Israélites à des Non-juifs.

Talmud, Eben Haezar 44, 8: Sont nuls, les mariages entre les Non-juifs et les juifs.

Talmud, Emek Haschanach 17a: L'âme des non-juifs vient de la mort et de
l'ombre de la mort.

Talmud, Hilkhoth Maakhaloth: Les Non-juifs sont des idolâtres, il ne faut pas les fréquenter.

Talmud, Hilkhoth X, 6: On peut aider les Non-juifs dans le besoin, si cela nous évite des ennuis par la suite.

Talmud, Hilkhoth X, 7: Où les juifs sont fortement installés, il ne faut plus tolérer la présence des idolâtres.

Talmud, Iore Dea 81, 7 Ha: Un enfant ne doit pas être allaité par une nourrice non-juive, car son lait lui donnera une nature maléfique.

Talmud, Iore Dea 120, 1: La vaisselle acheté à des Non-juifs doit être jetée.

Talmud, Iore Dea 146, 15: « Leurs idoles [c'est à dire les objets du culte] doivent être détruites, ou appelées par des noms méprisants.»

Talmud, Iore Dea 147, 5: Il faut railler les objets du culte non-juif, il est interdit de souhaiter du bien à un Non-juif.

Talmud, Iore Dea 148, 12 H: On peut prétendre se réjouir avec les Non-juifs pendant leurs fêtes, si cela permet de cacher notre haine.

Talmud, Iore Dea 151, 14: Il est interdit de concourir à la gloire d'un Non-juif.

Talmud, Iore Dea 151, 11: Il est interdit de faire un présent à un Non-juif, cela encourage l'amitié.

Talmud, Iore Dea 153, 1: Les nourrices non-juives conduisent les enfants à l'hérésie.

Talmud, Iore Dea 154, 2: Il est interdit d'enseigner un métier à un Non-juif.

Talmud, Iore Dea 159, 1: Suivant la Torah, il est autorisé de prêter de l'argent à un Non-juif avec intérêt. Toutefois, certains des anciens n'ont pas reconnu ce droit dans des cas de vie ou de mort. Aujourd'hui, ce droit est accordé dans n'importe quelle circonstance.

Talmud, Moed Kattan 17a: si un juif est tenté par le mal, il doit se rendre dans une ville ou on ne le connaît pas et la il peut s'adonner au mal.

Talmud, Orach Chaiim 20, 2 : Les Non-juifs se déguisent pour tuer les juifs.

Talmud, Rosch Haschanach 17a : L'âme des non-juifs descend en enfer pour toutes les générations.

Talmud, Sanhedrin 57a: un juif n'est pas obligé de payer le salaire redevable à un non-juif.

Talmud, Sanhedrin 90a: ceux qui lisent le nouveau testament (chrétiens) n'auront pas de place dans le monde à venir

Talmud, Shabbath 116a (p. 569): Les juifs doivent détruire les livres des non-juifs (nouveau testament)

Talmud, Zohar I, 25b: Ceux qui font du bien à un Non-juif, ne se relèveront pas des morts.

Talmud, Zohar I, 28b: Les Non-juifs sont les enfants du serpent de la Genèse.

Talmud, Zohar I, 160a: Les juifs doivent en permanence tenter de tromper les Non-juifs.

Talmud, Zohar I, 219b: Les princes Non-juifs sont des idolâtres, ils doivent mourir.

Talmud, Zohar II, 19a: La captivité des juifs prendra fin lorsque les princes Non-juifs seront morts.
Contact
Standard view

Écrit par : Zouzou | 2015-02-17 à 18.51:31

Bonsoir zouzou

Je te cite :
« Je vous dis pour la dernière fois que je ne suis pas musulman »

RP : Alors comprend que nous sommes ni juif ni catholique …

Je te cite :
« Ne me demander pas si tel ou tel livre est digne de confiance pour un musulman, »

RP : Alors pourquoi à titre personnel tu nous as fait l’éloge de la bible de A .Chouraqui ?

Je te cite :
« Vous me posez la question à savoir dans quel langue les juifs lisent la torah, je vous laisse y répondre car je pense que vous connaissez la réponse, pourquoi posez une question dont on a la réponse ?! »

RP : Ou et à quelle époque vivait l’Hébreu Salomon ?

Je te cite :
Après me direz-vous que j'use de ruse ?! Pensez à balayer devant votre porte .Tu me parle de programmation d'apprenti musulman ?! Explique toi étaye tes propos,

RP : personne ici n’utilise de ruse malveillante, tu n’es simplement que la victime de tes copier collet sans fin et hors sujet qui saute du coq à l’âne, de ta propre propagande.

Je te cite :
"Je suis juste un sympathisant d'une grande religion qui compte 1,8 milliard de fidèles"

RP : moi aussi j’ai un cadeau pour toi et ta sympathique religion et cela se passe à notre époque:

http://videos.islam-et-verite.com/media/decapitation-dun-ancien-musulman-tunisien-co

Fraternellement
ChrisTophe

Écrit par : christophe | 2015-02-17 à 20.23:45

La page noire du christianisme

2000 ans de crimes, terreur, répression



Enrico Riboni, athée, libre-penseur.



"Croire en un Dieu cruel rend l'homme cruel"- Thomas Paine



Préface

Il y a près de 2000 ans, naissait en Galilée un fondateur de secte, qui finira crucifié environ 30 ans plus tard. Ses avant-derniers mots sur la croix furent "Donnez-moi à boire". Et pourtant! La secte qu'il avait fondée deviendra ensuite la plus grande de tous les temps. Elle prendra le pouvoir politique dans l'empire romain, abolira la liberté de religion, puis amoncellera des montagnes de cadavres: ses membres massacreront des millions d'"infidèles", "hérétiques", "sorcières" et autres, puis se massacreront entre eux en donnant à l'Europe les guerres les plus féroces qu'elle ait connu. Une telle histoire pourrait inciter à la modestie, mais les chrétiens revendiquent, au contraire, un monopole de l'éthique. Ils proclament qu'ils adorent le seul Dieu, dieu qui est "amour", et se considèrent meilleurs que le reste de l'humanité, qu'ils condamnent comme étant un ramassis d'adorateurs de faux dieux.

Seule idéologie à pouvoir partager avec le communisme et le nazisme le podium dédié aux idéologies les plus meurtrières de l'histoire humaine, le christianisme reste une idéologie dominante dans nombre de pays occidentaux, dont le gendarme du monde, les USA. Il est temps d'ouvrir le Livre Noir du Christianisme: 2000 ans de terreur, persécutions, répression. Commençons, modestement, par cette Page Noire du Christianisme, qui résume quelques-unes des pires atrocités commises au nom de cette idéologie qui prétend promouvoir l'amour du prochain.

An un

"Les dieux n'étaient plus, et Dieu n'était pas encore".

L'Empire Romain garantit la liberté de culte. L'athéisme et la raison dominent dans les villes. Les dieux sont des figures mythiques, des représentations allégoriques de forces de la nature. C'est à cette époque que naît un type qui, disent certains juifs, perd la raison car il lit la Thora trop jeune. Il fonde une secte qui vise à interdire le culte de dieux autres que le sien. Le type est finalement mis à mort, mais sa secte se répand avec le succès que l'on sait.

Le culte de la personnalité pour le fondateur de la secte atteint, chez les chrétiens, un niveau que même le stalinisme n'égalera pas: le fondateur est proclamé "vraiment homme et vraiment Dieu" ("Homme-Dieu", dirait-on en langage normal). Ceux qui en doutent sont proclamés sans ambages hérétiques, et subiront plus tard les foudres de l'inquisition. Dès le IVème siècle de notre ère commencera la mise à mort de non-croyants par des chrétiens.

50 -150

La secte chrétienne se développe. Des textes grecs, écrits par les membres de la secte hors de Palestine ("Les évangiles") relatent de la vie du fondateur de la secte: né d'une vierge, qui serait restée vierge malgré plusieurs autres enfants, il aurait guéri des malades, mais aussi maudit un figuier qui se serait desséché instantanément. Il aurait aussi fait précipiter des centaines de cochons qui ne lui appartenaient pas dans un lac. Ce personnage, qui défend les pauvres, mais affirme aussi "ceux qui ont tout seront comblés, et à ceux qui n'ont rien, il sera enlevé le peu qu'ils ont", un peu pathétique lorsqu'il maudit un figuier ou se laisse crucifier, est déclaré une incarnation du "Dieu unique". Le fait que, d'après les évangiles "canoniques", ses avant-dernières paroles sur la croix furent "Donnez-moi à boire" ne semble point troubler les adeptes de la secte, qui se répand bientôt dans l'ensemble de l'empire.

Aux environs de l'an 50 aurait lieu le premier bûcher de livres: d'après Les Actes des Apôtres, un livre de la Bible, Paul, un des premiers chefs chrétiens, brûle avec ses adeptes pour "pour cinquante mille pièces d'argent" de livres

L'intolérance religieuse des chrétiens, qui visent ouvertement, dès le début, à imposer une interdiction des cultes des autres dieux que le leur, qui, insistent-ils, est le "seul Dieu", leur attirent bientôt les foudres de la justice romaine, qui défend la liberté de culte, laquelle est l'un des piliers de cette société complexe et multiculturelle qu'est l'empire romain des premiers siècles de notre ère. La propagande chrétienne retourne habilement la situation. Ceux qui sont condamnés par la justice romaine sont proclamés "martyrs", leurs restes sont vénérés dans les églises, on invente la légende comme quoi ils ont étés exécutés pour avoir "refusé de renier leur foi", ce qui bien sûr est mieux que la vérité nue, qui est qu'ils ont étés condamnés pour avoir été des fauteurs de troubles voulant imposer l'intolérance religieuse dans une société multiculturelle.

Les chrétiens développeront au Moyen Âge toute une série de légendes de Martyrs antiques qui choisirent la mort plutôt que renier leur foi. Des morceaux d'ossements sont conservés dans des églises et vénérés par des fidèles, fresques et tableaux racontent des histoires aussi abominables qu'invraisemblables de vierges effarouchées préférant des morts horribles plutôt que le péché de la chair, et de courageux proto-chrétiens répondant non je ne renie pas ma foi au lion qui menace de les dévorer au milieux des cris de la foule des païens en délire. Beaucoup de chrétiens croient vraiment à ces mythes, même lorsqu'ils sont en contradiction complète avec l'histoire connue. Par exemple, en Suisse, il y a un Monastère Saint Maurice, dans la ville du même nom. Lorsqu'on visite ce monastère, l'on vous raconte, en vous montrant des petits fragments d'os dans des beaux reliquaires en appui du récit, que le monastère a été construit sur les lieux du martyr de la Légion Thébaine: d'après ce mythe chrétien, inventé par le premier évêque de Martigny à la fin du IVème siècle, en ces lieux, en 285, une légion, la Légion Thébaine, constituée de soldats chrétiens originaires d'Égypte et commandée par Maurice, un égyptien noir, refusa de participer à un culte païen, et l'empereur Maximien ordonna l'extermination des légionnaires. Évidemment, non seulement aucun chroniqueur de l'époque n'a noté cet évènement, mais en plus il n'y avait pas de légion appelée Légion Thébaine à l'époque. Pourtant, le massacre par décapitation de 5% de l'armée romaine aurait pu difficilement passer inaperçu. Cela n'a pas empêché à ce saint qui n'a jamais existé de faire une belle carrière posthume, en devenant l'un des deux saints patrons des soldats, avec Saint Georges, blanc, à cheval. Saint Maurice est noir et va généralement à pied. Il va sans dire que les autres mythes de la martyrologie chrétienne antique ne sont pas plus vérifiables.

300 (ou 303, ou 309, date incertaine)

Le premier concile et la codification de l'antisémitisme chrétien: 19 évêques et 24 prêtres se réunissent à Elvira, dans le Sud de l'Espagne, et fixent les premiers canons de l'église qui soient parvenus jusqu'à nous. Ces canons prévoient des peines sévères pour une série de "péchés". Pour certains, comme le divorce, et l'adoration de dieux autres que le dieu chrétien (l'idolâtrie) l'expulsion définitive de l'église est prévue. Pour les péchés moins graves, la punition est l'exclusion de la communion pour des périodes allant jusqu'à 10 ans. Parmi les délits punissables d'excommunications de plusieurs années, l'on trouve, entre autre: laisser bénir sa récolte par un juif ou partager un repas avec un juif. Le concile jette ainsi les bases dans le droit canon de l'antisémitisme chrétien, dont les effets dévastateurs se déploieront en force dès le IVème siècle et dureront jusqu'au XXème siècle.

C'est également à ce concile que les prélats chrétiens décident officiellement que tout chrétien mis à mort pour participation à des destructions de temples ou de statues de déités non chrétiennes a droit au titre - évidemment posthume - de martyr.

Hors des conciles également, les leaders chrétiens prendront très vite des positions très dures à l'égard des Juifs. Origène, le fondateur du mouvement monastique égyptien, écrira que "Le sang de Jésus retombe non seulement sur les Juifs de l'époque mais sur toutes les générations de Juifs jusqu'à la fin du monde". Son contemporain Saint Jean Chrysostome écrira lui pour sa part "La synagogue est un bordel, une tanière de bêtes impures (...) jamais un juif n'a prié Dieu. (...) Ils sont possédés des démons".

C'est dans cette période que l'étrange obsession des chrétiens pour le sexe commence à déployer ses effets dévastateurs. Le même Origène, incapable de contrôler ses obsessions, prend à la lettre le bon mot de Jésus "car il y en a qui se font eunuques pour le royaume des cieux" et commet un geste irréparable sur sa personne.

L'eunuque Origène fonde sur son obsession du sexe un grand mouvement de masse: le mouvement monastique, qui perdure encore aujourd'hui: des centaines, puis des milliers de fanatiques, dont certains, au début, imiteront le geste tragique d'Origène sur leur personne, quittent les villes d'Égypte pour s'installer dans des grottes, puis des monastères dans le désert. Dés le début, ils accorderont refuge à leurs coreligionnaires recherchés par la justice criminelle, et sortirons périodiquement de leurs tanières pour porter la terreur en ville lorsque les autorités religieuses le leur demandent. Ce sont ainsi des moines qui assassineront Hypatia. On peut imaginer la terreur des populations urbaines lorsqu'elles voyaient arriver, surgissant du désert, ces hordes de moines hirsutes, sales, vêtus de lambeaux de peux de bêtes, et prêts à tout et à toute violence pour accomplir la volonté de leur dieu.

La tradition d'utiliser les moines pour des actions de terrorisme se maintiendra dans l'église catholique: au Moyen Âge, elle fera appel aux Franciscains et Dominicains pour l'inquisition. Pendant la deuxième guerre mondiale, les Franciscains croates sortiront de leurs tanières pour travailler comme gardiens, bourreaux et, même, chefs de camps de concentration. Cette tradition du moine revenant dans la civilisation pour y semer la terreur du Christ prend ainsi ses racines au tout début de l'histoire chrétienne et perdure aujourd'hui.

312

Prise de pouvoir par les chrétiens: Au terme d'une guerre civile, Constantin prend le pouvoir. Peu après, il se converti officiellement au christianisme, et "autorise" dans un premier temps le culte du dieu unique chrétien par l'Édit de Milan: c'est le début de la persécution religieuse en Europe. Peu à peu, les cultes de dieux autres que ceux du dieu chrétien seront interdits. Les sanctuaires classiques seront détruits, ou convertis en églises chrétiennes. A la fin du IVème siècle, il n'y aura plus aucun temple païen dans tout le bassin méditerranéen.

315

Première loi antisémite dans l'empire christianisé: le prosélytisme juif est interdit, sous peine de mise à mort sur le bûcher. Les mises à mort sur le bûcher sont une passion que les chrétiens cultiveront pendant plus de 1500 ans de leur histoire.

325

L'empereur chrétien Constantin ordonne au premier Concile de Nicée de changer la date de Pâques: "Il n'est pas seyant que, dans la plus sainte de nos fêtes, nous suivions les coutumes des Juifs; dorénavant, nous ne devons plus rien à avoir de commun avec cet odieux peuple". Les persécutions violentes des juifs par les chrétiens, qui commenceront à la fin du IVème siècle, sont la conséquence logique de la haine antisémite de l'église chrétienne des débuts.

L'antisémitisme chrétien restera ancré dans les rites catholiques jusqu'aux années 1960 et le concile de Vatican II. Jusqu'à cette date, l'on répétait à chaque messe, dans chaque église catholique, la prière "Oremus et pro perfidis judaeis: ut Deus et Dominus noster auferat velamen de cordibus eorum; ut et ispi agnostant Jesum Christum Dominum nostrum" ("Nous prions pour les perfides juifs notre Seigneur et notre Dieu de retirer le voile de leur cœur, qu'ils puissent eux aussi connaître notre seigneur Jésus-Christ")

326

La christianisation du droit romain: dans les années qui suivent sa prise de pouvoir, Constantin entreprend de modifier le droit romain pour le mettre en conformité avec les fondements de l'idéologie chrétienne. Ainsi, la liste des délits pour lesquels la peine de mort est prévue est fortement allongée. Par exemple, l'enlèvement (avec consentement de l'enlevée) d'une jeune femme à sa famille par son amant, qui était une affaire relevant du droit civil, devient passible de la peine de mort pour l'enleveur, l'enlevée, et aussi tous les complices, y compris les esclaves des familles de l'enleveur de l'enlevée. Les relations sexuelles entre un esclave et sa maîtresse sont désormais interdites et passibles de mort. Il faut noter que par contre le premier empereur chrétien fait que la loi continue à considérer comme licites les relations sexuelles entre un maître et une femme esclave. Mettant en pratique les enseignements de la Bible, Constantin durcit significativement la condition des esclaves: par exemple, tuer un esclave en le frappant n'est plus considéré un meurtre que si l'on prouve qu'il y avait intention de tuer. Puis la loi devient encore plus clémente pour les maîtres cruels lorsque Constantin, en 326, interdit toute enquête à l'encontre d'un maître dont l'esclave serait mort des suites d'une punition physique. Les esclaves fuyards auront désormais le pied coupé ou seront mis à mort. Enfin, dureté suprême, Constantin non seulement interdit aux esclaves le recours à la justice, mais dispose que tout esclave ou serviteur qui déposerait plainte contre son maître (sauf dans le cas des délits suivants: adultère, haute trahison, fraude fiscale) sera exécuté de suite, sans témoins et sans enquête. La liste des délits pour lesquels la dénonciation du maître par un esclave est révélatrice de l'échelle des valeurs chrétiennes: le meurtre n'y figure pas, pas plus que vol ou le viol: ces crimes sont, pour l'empereur chrétien, moins importants que l'adultère: on décèle là à nouveau cette obsession étrange, si caractéristique du christianisme, pour le non-respect des interdits sexuels.

C'est aussi en cette année 326 que le terme de "concubinage" fait son entrée dans le droit romain: les concubins sont soumis à des tracasseries administratives sans précédents dans l'histoire romaine: il leur est interdit d'acquérir des propriétés immobilières et leur citoyenneté romaine leur est retirée.

D'autre part, mettant en pratique ce que les chrétiens appellent volontiers la charité envers les pauvres, Constantin fait voter une loi qui permet aux familles nécessiteuses de vendre leurs enfants comme esclaves, ce qui était évidemment interdit.

363 - Un meurtre pour réaliser une prophétie

En 361, l'empereur Julien rétablit la liberté de religion dans l'empire. Il aurait pu passer à l'histoire comme Julien le Philosophe, ou Julien le Soldat en raison de ses succès militaires en Gaule et contre la Perse, mais sa décision de tolérer dans l'Empire les différentes sectes chrétiennes, ainsi que les autres religions, lui attire la foudre des chrétiens: après sa mort, il entrera dans l'histoire comme Julien l'Apostat.

Peu après son arrivée au pouvoir, il publie plusieurs livres à la gloire des vieux dieux ainsi que d'autres, polémiques, contre diverses sectes philosophiques et, naturellement, contre le christianisme.

Notons à ce sujet que son traité "Contre les Galiléens" (= les Chrétiens) est à peu près totalement perdu. Il n'en reste que des bribes difficilement exploitables. Même les réfutations qu'en ont faites les Chrétiens contemporains ont disparu, ou ont étés expurgées des citations de l'œuvre de Julien. Un des rares extraits qui nous est parvenu dit: "Il me semble bon d'exposer à tous les hommes les raisons qui m'ont persuadé que la machination des Galiléens n'est qu'une fiction humaine, forgée par le vice. Bien que cette fourberie n'ait rien de divin, elle a dupé la partie de notre âme qui aime les fables, qui est puérile et insensée, et elle lui a fait ajouter foi à ces monstruosités" [Julien, Contre les Galiléens, traduction de Christopher Gérard, éditions Ousia, 1995].

Bien sûr, les chrétiens se mobilisent rapidement contre cette liberté religieuse qui leur est intolérable. Ils se lancent donc dans des actions de provocation, espérant déclencher ces "persécutions" dont ils sont si friands pour pouvoir avoir des martyrs. Entre autres, les chrétiens

* profanent, puis incendient, puis incendient le temple de Daphné, près d'Antioche, où l'Empereur résidait

* sabotent des travaux de reconstruction du Temple de Jérusalem

* détruisent le temple de la Fortune à Césarée de Cappadoce

* détruisent, à Pessinonte, sous les yeux de l'Empereur, l'autel de Cybèle, mère des dieux, une divinité à la gloire de laquelle Julien avait composé un traité

Cependant, Julien ne se vengea de ces crimes que par un pamphlet, intitulé "L'Ennemi de la Barbe", une satire mordante, autant dirigée contre sa propre personne que contre les frivoles habitants d'Antioche.

Julien payera de sa vie ses excès de mansuétude envers les chrétiens, en particulier contre Athanase, évêque d'Alexandrie. Athanase était un individu au passé criminel, qui avait été chassé de son siège épiscopal suite à des disputes entre les sectes chrétiennes. L'édit de 361 lui permet de retourner à Alexandrie, Il y excite une foule de fanatiques qui massacrent l'évêque arien de la ville Georges de Cappadoce et jette les lambeaux de son corps dans le Nil. L'évêque Georges était lui aussi un individu pour le moins discutable, qui avait pillé maints temples de l'Égypte antique, mais ce meurtre attire l'attention de l'Empereur sur le passé d'Athanase, et il ordonne son bannissement hors d'Égypte. Sans attendre l'intervention de la force publique, Athanase se retire dans le désert, se cache chez de moines, et prophétise la mort de l'Empereur: "Le Charpentier (=Jésus) prépare un cercueil (pour Julien)" annonce-t-il aux foules de fanatiques qui viennent l'écouter prêcher dans le désert. Mais Athanase est un homme intelligent, qui sait qu'il faut parfois des actions concrètes pour aider à réaliser des prophéties. Il promet la gloire éternelle, la rémission de tous ses péchés et toutes les joies du Paradis à un soldat chrétien qui allait accompagner l'empereur dans sa grande expédition en Mésopotamie. Le 26 juin 363, lors de la bataille décisive contre les Perses, il assassine Julien avec une lance dans le dos. On dit que Julien, mourant, aurait lancé au ciel quelques gouttes de son sang en s'écriant : "Tu as vaincu, Galiléen !". Sans doute ces propos sont-ils légendaires, mais Julien a peut-être réellement eu une telle pensée au moment où il s'effondrait et mourrait frappé dans le dos par un traître, pour cause de tolérance religieuse.

380

L'empereur Théodose proclame officiellement le christianisme comme seule "Religion d'état". Il faudra attendre 12 ans avant que tous les autres cultes ne soient définitivement interdits.

381

Théodose, empereur chrétien, lance la chasse aux hérétiques: les hérétiques sont des chrétiens qui ne reconnaissent pas dans certains points de détail de la doctrine chrétienne. A ces chrétiens non catholiques l'on interdit de: se réunir, d'enseigner, de discuter en public, d'ordonner des prêtres. Leurs églises sont confisquées au profit des évêques catholiques. Les hérétiques sont aussi exclus de la fonction publique. Pour certaines "hérésies", les mesures sont plus dures: peine de mort pour les manichéens, et l'on arrache les yeux aux évêques marcionites (une secte gnostique chrétienne). Les livres sacrés des ariens - une secte chrétienne qui considérait que Jésus avait été crée par Dieu le Père - sont livrés aux flammes en de joyeux holocaustes. En 15 ans de règne, Théodose ne promulguera pas moins de 15 Édits de Persécution contre l'un ou l'autre des groupes hérétiques chrétiens.

382

Théodose, empereur chrétien, lance la chasse aux apostats: une série de lois promulguées en 381, 383 et 391, prévoient bannissement social des apostats. Celui qui abandonne le christianisme au profit de toute autre religion, y compris le judaïsme: l'apostat sera exproprié, il lui sera interdit d'hériter, de participer à la vie sociale et de déménager: la loi spécifie clairement que l'apostat doit continuer à vivre au lieu où il vit, tout en étant exilé de la société, car cela est plus dur qu'un exil dans des terres lointaines.

385

Théophile (aujourd'hui Saint Théophile) est nommé patriarche d'Alexandrie. Il commence aussitôt une violente campagne de destruction de tous les temples et sanctuaires non chrétiens. Il a l'appui du pieux empereur Théodose. On doit à Théophile la destruction, à Alexandrie, des temples de Mythriade et Dyonisius. Cette folie destructrice culminera en 391, avec la destruction du temple de Sérapis et de sa bibliothèque. Les pierres des sanctuaires détruits seront utilisées pour édifier des églises pour la nouvelle religion unique, le christianisme.

Ensuite, sans doute pour montrer qu'il est capable de persécuter aussi des chrétiens (dans la mesure où ils ne sont pas 100% orthodoxes), Théophile commande personnellement les troupes qui attaquent et détruisent les monastères qui adhéraient aux idées d'Origène, un théologien chrétien qui fut déclaré hérétique car il soutenait que dieu était purement immatériel.

C'est aussi en 385 que, pour la première fois, un hérétique est condamné à être brûlé vif, après avoir subi la torture. Cette pratique se généralisera à partir de 447.

389

Pour la première fois, un évêque dicte à un empereur la politique à suivre: Saint Ambroise de Milan, en pleine cathédrale, se lève et, avec ce sens de la charité si particulier que les chrétiens ont, impose à l'empereur d'annuler l'ordre que ce dernier avait donné à l'évêque de Callinicum sur l'Euphrate de reconstruire une synagogue que l'évêque et sa congrégation avaient détruite. L'église prend ainsi parti, dès ses débuts, pour les brûleurs de synagogues, parti qu'elle continuera à soutenir jusqu'aux années 1940.

390

L'empereur Théodose, pieux catholique, introduit la peine de mort pour toute personne qui fêterait Pâque à une date autre que celle qu'avait imposée le concile de Nicée, et publie un édit qui interdit définitivement le culte de dieux autres que le dieu chrétien dans tout l'empire romain.

Début des années 390

Suite à l'édit de 390 du pieux empereur chrétien Théodose, peu à peu, les temples non chrétiens sont fermés au culte, les processions "païennes" sont interdites. Cette suppression de la liberté de religion au profit exclusif du christianisme cause parfois des émeutes, comme celles de 408 à Calama en Numidie. Dans le cadre de cette campagne pour l'éradication de tout ce qui n'est pas chrétien dans l'empire, l'empereur fait aussi, en 393, interdire les jeux olympiques.

Cette campagne d'interdiction est l'occasion de violents pogroms antipaïens. C'est dans ce cadre que les chrétiens abattent le temple de Sérapis à Alexandrie. En Gaule, le bon Saint Martin, celui qui avait donné la moitié de son manteau à un pauvre en plein hiver, parcourait les campagnes, accompagné d'une horde de moines fanatiques, détruisant tous les symboles de l'ancienne religion et convertissant les païens récalcitrants à coups de gourdin.

À Rome, Théodose imposa, à l'instigation du pape Sirice, un serment solennel aux sénateurs romains. Ils devaient solennellement renoncer au culte de Jupiter et jurer fidélité au Christ. La statue de la Victoire est enlevée du Sénat et remplacée par un crucifix.

C'est à la même époque qu'ont lieu en Germanie les premières exécutions de non chrétiens, une belle tradition que l'église développera avec l'inquisition et perpétuera ensuite jusqu'en 1826.

391

Une foule de chrétiens comprenant grand nombre de moines fanatiques venus du désert, guidés par Saint Athanase et Saint Théophile, abat le temple et la grande statue de Sérapis à Alexandrie, deux chefs d'œuvre de l'Antiquité. La collection de littérature du temple est également détruite. Plusieurs païens soient tués dans l'assaut du temple, les statues d'or du temple sont fondues, et le précieux métal est incorporé dans le trésor de l'épiscopat.

401

Saint Augustin, évêque de Carthage, Docteur de l'Église, est considéré comme le plus grand penseur de l'église antique, et sa Théorie de la guerre juste servira plus tard à justifier les croisades. Mais l'église a soin aujourd'hui d'être très discrète sur l'œuvre de destruction de temples et statues à laquelle le saint consacra de son vivant tant d'énergie. Dès 399, on commence à Carthage à détruire temples et statues païennes. Saint Augustin applaudit. Constatant que l'enthousiasme destructeur de la populace catholique risque de faiblir, en juin 401, Saint Augustin emploie l'humour (chose rare dans l'histoire chrétienne), au cours d'une messe dominicale, pour relancer la folie destructrice: "Il est écrit Herculi Deo au pied d'une statue d'Hercule. Mais pourquoi ne parle-t-il pas ? Il est aussi muet que son épitaphe". La foule des croyants rigole. Saint Augustin lance alors "A Rome, les temples sont fermés, les idoles détruites ! Comme à Rome, ainsi à Carthage". Des bandes de catholiques enragés se lancent alors à l'assaut des statues et temples encore debout en ville et les détruisent.

408

Les émeutes de Calama: enivré par son succès à Carthage, Saint Augustin exige la destruction de temples et statues aussi dans les villes de province. Peu à peu la parole du saint homme se répand dans l'Afrique du Nord, et des hordes de chrétiens se lancent à l'assaut des temples et des statues. A Calama (aujourd'hui Guelma en Algérie), une émeute éclate lorsque les chrétiens s'attaquent au temple d'Hercule: 60 personnes, chrétiens et païens, meurent dans la bagarre.

412

Cyrille (aujourd'hui Saint Cyrille, Docteur de l'Église), est nommé évêque d'Alexandrie et succède ainsi à son oncle Théophile. Il excite les sentiments antisémites diffus parmi les chrétiens de la ville, et, à la tète d'une foule de chrétiens, incendie les synagogues de la ville et fait fuir les juifs. Il encourage ensuite les chrétiens à se saisir des biens que les juifs ont dû laisser derrière eux.

415

Hypatia, la dernière grande mathématicienne de l'école d'Alexandrie, par ailleurs fille de Théon d'Alexandrie, directeur de la bibliothèque, est tuée par une foule de moines chrétiens inspirés par Cyrille, patriarche d'Alexandrie, que l'église canonisera. Après le lynchage par la foule, le corps de la mathématicienne est traîné dans la cathédrale par un groupe de moines aux ordres de Cyrille, et est mis en pièces à coups de fragments de tuiles. La motivation des chrétiens est que Hypatia, brillante enseignante de mathématiques, représentait une menace pour la diffusion du christianisme, en raison de son enseignement des sciences et du Néoplatonisme. Le fait qu'elle était une femme, de plus, dit-on, belle et charismatique, rendait son existence encore plus intolérable aux yeux des chrétiens. Son assassinat marqua d'ailleurs un tournant: après sa mort, de nombreux chercheurs et philosophes quittent Alexandrie pour l'Inde et la Perse, et Alexandrie cesse d'être le grand centre de l'enseignement et de la science du monde antique. Désormais, la science régressera en Occident, et ne retrouvera un niveau comparable à celui de l'Alexandrie antique qu'à l'aube de la révolution industrielle. Les travaux de l'école d'Alexandrie concernant les mathématiques, la physique et l'astronomie seront préservés, en partie, par les Arabes, les Perses, les Indiens et aussi en Chine. L'Occident, pour sa part, plonge dans l'obscurantisme et ne commencera à en sortir que plus d'un millénaire plus tard.

En reconnaissance de ses mérites en matière de persécution de la communauté scientifique et des Juifs d'Alexandrie, Cyrille sera d'abord canonisé, puis promu à "Docteur de l'Église" en 1882.

532

L'empereur Justinien fait fermer l'école de philosophie d'Athènes, considérée comme le dernier bastion du paganisme. Désormais, l'obscurantisme et l'ignorance règnent en maîtres dans tout le bassin méditerranéen. Les maîtres de l'école doivent quand à eux s'exiler en Perse.

590

Grégoire I, dit Le Grand, aujourd'hui Saint Grégoire, devient Pape. Il est considéré comme l'inventeur de la croisade. En effet, il envoie à Gennadius, gouverneur d'Afrique pour l'Empire Romain d'Orient, une longue lettre l'incitant à "engager de nombreuses guerres" ayant pour but de convertir de force au christianisme les populations des terres conquises. Saint Grégoire s'occupe aussi activement de la conversion des juifs au christianisme, en leur offrant des avantages financiers, tout en approuvant la politique de conversion forcée pratiquée à l'époque par le roi Wisigoth en Espagne. Ce saint homme est aussi un farouche adversaire des sciences et de la connaissance rationnelle. L'on connaît de lui une lettre à l'évêque de Vienne (France) où il écrit: "Nous avons eu voix d'une information dont je ne peux référer sans honte: il semble que dans ta congrégation l'on enseigne la grammaire". Outre la grammaire, il décourage ou interdit l'enseignement de la culture gréco-romaine en général, y compris les langues, la science, la philosophie et la mythologie.

En raison de son action contre la culture et son encouragement de la guerre sainte, Saint Grégoire Le Grand est considéré comme le fondateur de la doctrine sociale chrétienne qui sera réalisée pendant le Moyen Âge en Europe.

VIIème - XVème siècle

Le "Moyen Âge Chrétien". Profitant de la disparition des grandes bibliothèques romaines et de l'absence quasi-totale d'activité d'édition en Europe, l'église obtient de fait un monopole sur l'ensemble de l'écrit et de l'information. Le peuple est laissé volontairement dans l'ignorance, on le décourage de lire la Bible au cas où il aurait accès à un exemplaire. Dès le XIIIème siècle, l'inquisition interdira même formellement la possession de livres de l'Ancien Testament. Peu à peu, l'église impose sa grippe sur la société. L'inquisition, le célibat des prêtres, le caractère obligatoire du mariage avant toute relation sexuelle, sont toutes des institutions qui datent de cette époque.

C'est aussi à cette époque que se développe ce qui deviendra une des plus riches traditions chrétiennes: brûler vifs des gens. Environ 1 million de "sorcières" seront brûlées au cours du Moyen Âge. Les villes rivalisent pour battre le record du nombre de sorcières brûlées en un an. Un record durable est établi par la ville de Bamberg, siège épiscopal, qui brûle 600 sorcières en un an.

Nombre de membres de la hiérarchie ecclésiastique regrettent encore aujourd'hui cette époque où l'église dominait la vie de la société: les clercs chrétiens regrettent la "spiritualité" de l'époque, son art, qui laissait une large place à la mort - sujet qui a toujours passionné les chrétiens - et à de la musique envoûtante.

804

L'empereur chrétien Charlemagne convertit nombre de Saxons, en leur proposant le choix suivant: se convertir au catholicisme, ou avoir la tête coupée. Plusieurs dizaines de milliers de têtes tombent, avec la bénédiction de l'église: les prêtres présents participent au jeu de l'empereur.

897 - Un pape juge son prédécesseur

Étienne VI fait déterrer le cadavre de son prédécesseur, le pape Formose, plusieurs mois après l'enterrement. Il fait traîner le cadavre par les pieds devant un synode qu'il avait convoqué. Là, ayant solennellement condamné le défunt, il ordonne de lui couper trois doigts de la main droite, puis fait jeter le cadavre dans le Tibre. Son corps sera récupéré et enterré de nouveau en cachette. Las, en 905, le nouveau pape, Sergius III, le fait déterrer une seconde fois. Il le fait revêtir des vêtements pontificaux et asseoir sur un trône et le fait juger encore une fois. Ensuite, l'on décapita le cadavre, on lui coupa encore trois doigts, puis le jeta de nouveau dans le Tibre. Cette fois-ci, personne ne prend la peine de récupérer et d’enterrer le cadavre.

XIème siècle

Schisme d'orient. Le patriarche de Constantinople prétend qu'il faut utiliser du pain avec levain pour l'Eucharistie, le rite théophage au centre de la messe chrétienne. Le Pape, évêque de Rome, affirme qu'il faut du pain sans levain. Sur cette question d'importance capitale, la chrétienté se scinde, et les deux patriarches, de Rome et Constantinople, s'excommunient mutuellement. Le schisme provoquera des morts jusqu'aux années 1990 (guerres civiles en Yougoslavie, catholiques contre orthodoxes).

XIème - XIIème siècle

Face à la croissance de la population en Europe, l'Église propose une méthode de contrôle de la population "naturelle": les croisades. L'appel à la croisade est lancé en 1095. En 1099 Jérusalem est "libérée": lorsque les troupes croisées entrent dans la ville, le gouverneur musulman se rend contre la promesse que la population civile sera épargnée. Bien sûr, l'ensemble de la population (qui comprend essentiellement des juifs et des musulmans) est passée par les armes dans les heures qui suivent, mais les croisés ont soin de violer femmes et enfants avant de les égorger ou de leur ouvrir le ventre. On estime à 70000 le nombre de civils massacrés. La dernière phase du massacre se joue dans les synagogues et mosquées de la ville, où les habitants terrifiés se sont réfugiés: ils espèrent que le caractère religieux des lieux pourrait inspirer les pieux croisés à la clémence. Il n'en est bien sûr rien: les croisés entrent, et transforment les lieux de cultes en de vastes charniers. Le massacre des milliers de civils agglutinés dans la grande mosquée de l'esplanade du temple durera plusieurs heures. "Tout ce qui respire" dans la ville a été tué, reportent avec fierté les commandants des croisés.

1090 - 1153 Saint Bernard de Clairvaux, Docteur de l'Église, Doctor Mellifluus

Saint Bernard de Clairvaux est canonisé dès 1174, puis promu à Docteur de l'Église en 1830 avant d'être proclamé Doctor Mellifluus en 1953 par le pape Pie XII. Il est donc un exemple intéressant de ce que l'église catholique considère, au XXème siècle, comme un comportement exemplaire au Moyen Âge. En effet, les mérites de Saint Bernard sont grands: ses prêches pour la deuxième croisades convainquent maints jeunes européens d'aller exterminer les hérétiques en Orient. Après avoir, en 1146, prêché pour la deuxième croisade ensemble avec le roi de France en personne, il va en Allemagne prêcher la bonne parole avec une formule simple: la participation à la croisade est une bonne affaire, car elle donne automatiquement l'indulgence plénière pour tous les péchés. Mais les allemands sont moins faciles à convaincre que les Français, d'autant plus qu'à leurs frontières vivent des slaves non christianisés, que l'on pourrait exterminer tout en s'épargnant le périlleux voyage jusqu'à la Palestine. Saint Bernard, pragmatique, obtient du Pape l'autorisation d'étendre la croisade, confirmée par la bulle papale Divini Dispensatione.

"La mort ou le baptême" - Saint Bernard

Mais le saint homme a une crainte: que les soldats allemands ne soient trop doux avec les slaves. Ses prêches deviennent donc plus précis. Le but de l'entreprise est l'extermination (Vernichtung) des "Païens de l'autre côté de l'Elbe". Il insiste: le but n'est pas la reconquête de terrains, comme en Palestine, mais bien une œuvre d'extermination. Les armées des croisés doivent offrir à tous les païens rencontrés le choix suivant: "Extermination ou Conversion" (Vernichtung oder Bekehrung). Ensuite, la formule deviendra, pour des raisons de marketing & communication "La mort ou le baptême" (Tod oder Taufe). Le message est très bien compris par les slaves de l'Est de l'Elbe, qui accrochent tous à la porte de leurs maison des croix et déclarent accepter la nouvelle religion avec enthousiasme. Saint Bernard sera déçu du peu de sang versé pendant cette croisade, alors que le Pape et la hiérarchie romaine se réjouiront de l'extension des évêchés d'Allemagne du Nord. Un autre motif de satisfaction sera que cette croisade portera à l'établissement durable d'ordres de moines-guerriers qui continueront pendant plusieurs siècle à porter la Bonne Nouvelle du christianisme par l'épée dans les peuples slaves d'Europe du Nord-Ouest, si bien que la Pologne et une partie significative de la population des pays baltes sont aujourd'hui catholiques.

Non content d'avoir réussi à exciter nombre de catholiques à tuer des mécréants, Saint Bernard entre aussi en conflit avec plusieurs théologiens de son temps, dont Gilbert de la Porrée, qui est finalement condamné et exécuté grâce à Saint Bernard, et Arnoldo da Brescia, dont les cendres sont, après l'exécution à Rome, dispersées dans le Tibre. De nombreux sermons de Saint Bernard nous sont parvenus, dont le plus important est semble-t-il celui intitulé "L'amour de Dieu".

1182

Les "pogroms latins" de Constantinople. Dans la ville du pieux patriarche qui mange du pain avec levain, s'établit, dans le début du XII siècle, une colonie de marchands "latins", essentiellement originaires de Venise, Gène, Pise et Amalfi. Mais ces gens ont tout pour déplaire aux prélats orthodoxes: non seulement ils utilisent du pain sans levain pour le rite de la l'eucharistie, mais ils font le signe de la croix dans le mauvais sens (de gauche à droite, et non de droite à gauche comme les orthodoxes) ! Les popes orthodoxes excitent la populace, et, enfin, en un jour radieux de mai 1182, la foule guidée par les popes se jette sur les "latins": plusieurs milliers de "latins", hommes, femmes, enfants sont tués.

1204

La IVème croisade fait un détour par Constantinople, à l'époque la plus grande ville de la Chrétienté. Mais les chrétiens savent se faire entre eux ce qu'ils font à d'autres: pendant trois jours, Constantinople est mise à sac dans une orgie de violences innommables.

1208-1244

Croisade contre les Albigeois

Pendant la deuxième moitié du XIIème siècle, l'immoralité des clercs chrétiens scandalise de plus en plus les populations européennes. Un des résultats de ce scandale est le développement d'églises chrétiennes alternatives à l'église catholique, bien sûr immédiatement décrétées hérétiques par cette dernière. Les plus importantes de ces hérésies sont l'hérésie vaudoise et l'hérésie cathare (ou des Albigeois). Les vaudois sont des protestants avant la lettre qui décident que l'on peut se passer des prêtres pour adorer dieu. Ils sont immédiatement pris en chasse par les autorités civiles et ecclésiastiques et doivent se réfugier dans des vallées alpines reculées. L'hérésie des Albigeois prend une importance bien plus grande: une bonne partie de la population du Sud de la France adhère à cette doctrine qui prêche une observance stricte des principes du Nouveau Testament chrétien, et impose en outre à ses "parfaits" des règles de vie très strictes. Le pape Innocent III lance l'appel à la croisade contre ces hérétiques en 1208, et peu après les opérations militaires sont lancées.

Le 21 juillet 1209, l'armée croisée, guidée par Arnaud Amaury, Prieur général de l'Ordre de Cîteaux, chef légat du pape, atteint la ville catholique de Béziers. Amaury remet alors à l'évêque de la ville une liste de 222 noms d'hérétiques cathares ou vaudois, lui intimant de les livrer aux croisés, ou bien de quitter la ville en y abandonnant les 222 malheureux. En cas de refus, menace le père général des cisterciens, les catholiques subiront le même sort que les hérétiques. Seuls l'évêque et quelques catholiques quittent la ville. Le père général cistercien tien sa promesse: le lendemain, les croisés pénètrent dans la ville. Arnaud Amaury lance l'ordre qui assura sa postérité: "Tuez-les tous, dieu reconnaîtra les siens", et un carnage immense commence. Environ 1000 personnes se réfugient dans l'église de Sainte Madeleine, espérant que les croisés n'oseront pas tuer en ce lieu. Vain espoir, tous, y compris des prêtres catholiques, sont massacrés. La ville est livrée aux flammes. Arnaud Amaury célèbre un Te Deum pour remercier Dieu d'une victoire si facile. Il a en effet motif de se réjouir, puisque l'on estime que 25000 personnes ont été tuées pendant la journée, dont les 222 hérétiques recherchés. Les rares survivants errèrent plusieurs jours en agonisant autour de la ville, privés d'eau et de soins.

A part le cas célèbre de Béziers, cette guerre est le théâtre d'innombrables massacres de civils par les croisés. On citera l'exemple de Marmande: la ville se rend, en juin 1219, à une armée composée de 20 évêques, 600 chevaliers et 10000 archers: la population de 5000 personne est entièrement massacrée, y compris les femmes et les petits enfants. Le plus grand bûcher de la croisade est semble-t-il celui érigé après la chute, le 3 mai 1211, du château de Lavaur (près de Castres): 400 cathares sont brûles sur un seul bûcher! La châtelaine est livrée aux soldats, qui, une fois qu'ils ont fini de s'amuser, la jettent vivante dans un puits et ensuite la couvre de pierres. La Provence et la région de Toulouse sont largement dépeuplées par cette guerre, qui est menée contre les populations civiles avec une férocité sans précédent en Europe depuis les invasions barbares. La population de nombreuses villes, dont Carcassonne, est entièrement exterminée. Des régions entières de Provence sont totalement vidées de la population autochtone, puis des paysans catholiques sont importés d'autres régions de France.

Cette guerre, qui se double d'un génocide, ne s'arrêtera qu'avec la chute de Monségur, dernière place-forte cathare, en février 1244. Le premier mars 1244, l'église catholique triomphante fait brûler vifs 205 hérétiques sur un seul grand bûcher. La civilisation d'Oc est détruite, la langue d'Oc ne survivra que par des écrits et par quelques troubadours.

C'est pendant le génocide des cathares que l'église catholique crée l'institution de l'inquisition, qui continuera à brûler des suspects de sympathies cathares bien après la fin de la guerre. Par exemple, Guillaume Bélibaste, un parfait cathare vécu caché en Catalogne pendant des décennies. Rattrapé par l'inquisition, il sera brûlé vif en 1321 à Villerouge-Terménès (Aude), dont le château appartenait à l'archevêque de Narbonne.

1224 - La légalisation de l'exécution des hérétiques

L'empereur Frédéric II décrète que l'hérésie doit être punie par la mort ou par la perte de la langue le choix étant laissé à la discrétion du juge. Cette idée de légaliser une pratique en vigueur depuis longtemps plaît aux seigneurs chrétiens, et une vague d'actes législatifs allant dans ce sens traverse l'Europe. En 1231, la constitution Sicilienne rend absolu le décret de brûler les hérétique, pour s'aligner à la pratique alors en vigueur en Allemagne. A Venise, le serment ducal est modifié: tout nouveau Doge doit, dès 1240, juger de brûler tous les hérétiques. En 1255, Alphonse X le Sage, roi de Castille et de Léon, ordonne de brûler sur le bûcher tous les chrétiens qui se convertiraient à l'Islam ou au judaïsme. En 1270, une loi française rend obligatoire de punir les hérétiques par le bûcher, bien que ce châtiment fût déjà habituel dans ce pays depuis des siècles. L'Angleterre, qui avait déjà à l'époque une fâcheuse tendance à n'adopter que tardivement les lois et coutumes européennes, n'adoptera une loi semblable que en 1401.

La pratique de la chasse aux hérétiques reste disparate et plus ou moins sévère dans les différents pays. Ainsi, alors qu'à Oxford, à partir de 1166 les hérétiques sont seulement marqués au fer rouge sur le visage, ils sont déjà mis à mort en grand nombre sur le continent. Par exemple, en 1199, à Strasbourg, on ne brûle pas moins de 90 hérétiques en un jour. Ce sont ces disparités maintes fois constatées des pratiques qui pousseront l'église à créer l'inquisition.

1228 - Première loi antisémite espagnole

Le roi Jacques 1er d'Aragon décide, après une réunion avec plusieurs évêques (les évêques de Vich, de Barcelone et de Gérone participèrent), d'interdire aux juifs d'avoir des domestiques chrétiens.

1234 - L'invention de l'étoile jaune

Le concile d'Arles décide d'introduire l'"obligation pour les juifs de porter sur eux des signes distinctifs". Avec une avance de plus de 500 ans sur les administrations douanières suisses et suédoises (qui demanderont en 1938 aux allemands d'apposer un "J" sur le passeport des juifs allemands), et sur l'administration nazie (qui fera sienne l'invention de l'étoile jaune obligatoire), l'église catholique invente ainsi le concept d'apposer une marque sur les personnes à persécuter. Il faut dire que cette invention chrétienne sera peu appliquée. Mais elle permet de relancer l'antisémitisme en Europe, dont les conséquences seront dès 1391 tragiques.

1226-1270

Louis IX Roi de France. Enfin un catholique réputé pieu et intègre accède à la couronne de France. L'église le canonise dès 1290, en reconnaissant ses mérites, qui, nul ne doute, sont exceptionnels. En effet, pendant son règne, Saint Louis lance deux croisades, qui se terminent toutes deux de manière catastrophique: peu importe, c'est intention (de tuer et de piller) qui compte aux yeux de la miséricordieuse église catholique! Sur le plan intérieur, Saint Louis fait en sorte que la justice punisse de manière systématique les blasphémateurs: ils seront mis au pilori, et auront la langue percée au fer rouge.

1225-1274 - Saint Thomas, Docteur de l'Église, théoricien de l'extermination des hérétiques et Docteur angélique

Saint Thomas est encore considéré aujourd'hui comme le grand philosophe catholique. En particuliers, sa Summa Teologica est l'œuvre de référence de la scolastique catholique et est amplement et souvent cité par le pape Jean-Paul II dans ses encycliques. Saint Thomas justifie entre autre, dans la Summa Teologica, la nécessité de tuer les hérétiques:

En ce qui concerne les hérétiques, il y a deux choses à considérer, une de leur côté, une autre du côté de l'Église. De leur côté il y a péché. Celui par lequel ils ont mérité non seulement d'être séparés de l'Église par l'excommunication, mais aussi d'être retranchés du monde par la mort. En effet, il est beaucoup plus grave de corrompre la foi qui assure la vie de l'âme que de falsifier la monnaie qui sert à la vie temporelle. Par conséquent, si les faux monnayeurs ou autres malfaiteurs sont immédiatement mis à mort en bonne justice par les princes séculiers, bien davantage les hérétiques, aussitôt qu'ils sont convaincus d'hérésie, peuvent-ils être non seulement excommuniés mais très justement mis à mort.

[Summa Teologica, Secunda Secundae Pars, Question 11, l'Hérésie, article 3]

Saint Thomas traite en détail la question dans quand faut-il tuer un hérétique: s’il renie l'hérésie, il ne faut pas le tuer, mais s’il récidive, il faut impérativement le tuer:

Mais, quand ceux qu'on a accueillis retombent de nouveau, il semble que ce soit le signe de leur inconstance en matière de foi. C'est pourquoi, s'ils reviennent ultérieurement, ils sont bien admis à la pénitence, non pas cependant au point d'éviter la sentence de mort.

[Summa Teologica, Secunda Secundae Pars, Question 11, l'Hérésie, article 4]

Cette pratique sera institutionnalisée par l'inquisition. Au moment de monter sur le bûcher, l'hérétique aura la possibilité de se repentir, et de "mourir en bon chrétien". L'inquisition portera sa grande charité au point que celui qui se repent sur le bûcher sera tué par étranglement et non par les flammes.

St Thomas jette aussi les bases doctrinales de la persécution dont les juifs convertis seront victimes: Les Juifs, s'ils n'ont nullement reçu la foi, ne doivent nullement y être forcés. Mais, s'ils ont reçu la foi, il faut qu'on les mette de force dans la nécessité de la garder [Summa Teologica, Secunda Secundae Pars, Question 10, l'Infidélité en général, article 8]

Le Docteur angélique explique qu'il faut tolérer les rites des juifs, et c'est tout à son honneur, avant d'écrire:

Quant aux rites des autres infidèles, comme ils n'apportent aucun élément de vérité ni d'utilité, il n'y a pas de raison que ces rites soient tolérés.

[Summa Teologica, Secunda Secundae Pars, Question 10, l'Infidélité en général, article 11]

Saint Thomas est considéré aujourd'hui par l’église comme le grand philosophe catholique par excellence. Le Thomisme est la philosophie officielle de l'église catholique. Pour s'en convaincre, il suffit de lire l'encyclique de Jean-Paul II "Foi et raison" (qui date de 1998, disponible sur le site du Vatican), consacrée au rapport entre philosophie et religion: le pape y cite à maintes reprises le Docteur angélique et aucun autre philosophe catholique.

1231

Fondation de l'inquisition. Jusqu'en 1231, la tâche de découvrir, démasquer et punir les hérétiques était du ressort des évêques. Mais avec le temps, cette tâche devient trop lourde pour ces bergers du bon peuple chrétien, qui ont tant d'autres lourdes tâches à assumer. Le pape décide donc de créer une institution séparée, qui aura le temps et les moyens de se consacrer uniquement à l'éradication de l'hérésie et de la sorcellerie: l'inquisition. L'inquisition, au cours de son histoire, brûle plus de un million de personnes, essentiellement des hérétiques, des juifs et des musulmans convertis au christianisme et des "sorcières". La dernière sorcière sera brûlée en 1788. Le dernier "hérétique" devra attendre son tour jusqu'en 1826. L'inquisition et ses imitateurs protestants brûlent aussi des médecins et des scientifiques, lorsque l'occasion se présente.

L'église ne reniera jamais l'inquisition, et garantira la continuité historique de l'institution jusqu'à nos jours, en se limitant à en modifier le nom: il faudra attendre Pie X, en 1906, pour que le "Saint office de l'inquisition" soit renommé "Saint Office", et 1965 pour que le dit office soit rebaptisé "Congrégation pour la doctrine de la foi". Enfin, en 1997, le pape ouvre les archives du Saint Office, et des historiens triés sur le volet sont autorisés à y mener des recherches. Les estimations du nombre total de victimes de l'inquisition sont fortement revues à la hausse, le consensus tourne aujourd'hui autour du million de personnes exécutées, auxquelles il faut ajouter d'innombrables personnes torturées et dont les biens ont étés saisis.

Souvent, les chrétiens d'aujourd'hui tendent à argumenter que l'inquisition ne serait qu'une erreur n'ayant rien à voir avec le christianisme véritable. Ils oublient que l'institution existe toujours, bien que sous un autre nom. Ils oublient aussi que les pratiques de l'inquisition (torture et exécution d'hérétiques) avaient commencé déjà peu après l'arrivée des chrétiens au pouvoir dans la Rome antique. L'inquisition en tant que pratique et institution traverse ainsi toute l'histoire du christianisme. Ils oublient aussi que le fondement de l'inquisition est à rechercher dans les Saintes Écritures, en particuliers dans le Lévitique et ces deux versets du chapitre 22 de l'Exode:

Verset 18: Tu ne laisseras point vivre la magicienne ("la sorcière" dans d'autres traductions).

Verset 20: Celui qui offre des sacrifices à d'autres dieux qu'à l'Éternel seul sera voué à l'extermination.

Quand au mode d'exécution, le bûcher, il est aussi le résultat d'une lecture attentive de la Parole de Dieu: dans le deuxième livre des Rois, il est expliqué le sort que réserve le Roi Josias (dont il est dit, dans le même livre (ch. 23 verset 25) "Avant Josias, il n'y eut point de roi qui, comme lui, revînt à l'Éternel de tout son cœur, de toute son âme et de toute sa force, selon toute la loi de Moïse; et après lui, il n'en a point paru de semblable." ) aux hérétiques de son temps, qui sont des prêtres qui ont voulu adorer dieu sur des monts autres que le mont du temple de Jérusalem (Ch. 23 verset 20):

"Il immola sur les autels tous les prêtres des hauts lieux, qui étaient là, et il y brûla des ossements d'hommes. Puis il retourna à Jérusalem".

Le même bon roi Josias s'était d'ailleurs lui aussi, comme l'inquisition, occupé aussi des "sorcières" de son temps: (Ch. 23 verset 24):

"De plus, Josias fit disparaître ceux qui évoquaient les esprits et ceux qui prédisaient l'avenir, et les théraphim, et les idoles, et toutes les abominations qui se voyaient dans le pays de Juda et à Jérusalem, afin de mettre en pratique les paroles de la loi, écrites dans le livre que le sacrificateur Hilkija avait trouvé dans la maison de l'Éternel".

Aujourd'hui, certains catholiques modérés et des protestants voudraient se distancer des agissements de l'inquisition et des chasseurs de sorcières protestants, et affirment que l'exécution par le feu d'hérétiques et de sorcières n'a rien de chrétien. Hélas, force est de constater que les inquisiteurs et leur imitateurs protestants agissaient conformément aux enseignements des textes fondateurs de leur religion, et beaucoup, sans doute la vaste majorité mais en tout cas les plus célèbres comme Bernard Gui, Torquemada, et plus tard le Cardinal Bellarmin, étaient des hommes d'une grande intégrité et certainement de bonne foi, sincèrement convaincus d'agir pour le bien, même si ce bien était la volonté cruelle de leur dieu cruel.

Les chrétiens qui essayent aujourd'hui de dissocier christianisme et inquisition oublient aussi que le personnel de l'inquisition fut fourni essentiellement par deux ordres religieux qui existent encore de nos jours, et qui restent généralement très populaires dans les milieux chrétiens de l'Occident à l'aube du XXIème siècle: les Franciscains et les Dominicains. Ces deux ordres pauvres, fondés au début du XIIIème siècle, avaient déjà plusieurs milliers de membres en 1231. Ces deux ordres étaient aussi irréprochables l'un que l'autre, menant une vie pure, pleine de zèle religieux, à l'abri de toute corruption. Leurs principes fondamentaux sont: la pauvreté, le travail, l'humilité et la charité. Il est donc naturel que le Pape se tourne vers ces chrétiens intègres pour combattre l'hérésie et la sorcellerie. Dès 1244, les deux ordres dépendent uniquement de Rome. Les évêques étaient obligés de donner l'absolution à tout Dominicain ou Franciscain qui la demandait, sauf en cas de telles énormités que le pape seul pouvait être juge. Les prieurs des deux ordres mendiants sont eux autorisés à absoudre leurs frères de toutes les censures qui auraient pu leur être infligées et même de relever les ordres d'excommunication. En 1296, cette autonomie des ordres mendiants fut renforcée par une bulle papale qui libérait formellement les Dominicains et Franciscains de toute juridiction épiscopale et les statuts des ordres furent déclarés être les seules lois par lesquelles ils pouvaient êtres jugés. L'église avait ainsi à son service une véritable armée d'hommes entièrement dévoués à sa cause. Les premiers inquisiteurs furent tous Dominicains, mais dans les décennies qui suivirent, les postes d'inquisiteurs furent, dans de plus en plus de pays, répartis entre les deux ordres.

Dès qu'elle obtient l'autorisation de pratiquer la torture, l'inquisition est en droit de juger et de torturer les hommes dès 14 ans, et les femmes dès 12. Plus tard, l'Inquisition Espagnole supprimera cette discrimination, et, dans un souci d'égalité des sexes qui est tout à son honneur, s'autorisa à juger et à soumettre à la torture les enfants des deux sexes dès 10 ans. Pour torturer et juger des enfants plus jeunes, l'inquisition élabora des stratagèmes légaux, le plus courant était celui de nommer un "curateur" qui avait la tutelle de l'enfant, et qui ensuite "assistait" l'enfant au cours de son procès. Il y a eu des cas d'enfants de 7 ans accusés, torturés et condamnés comme hérétiques. Les enfants d'hérétiques étaient généralement considérés comme hérétiques eux-mêmes. Si leur âge ne leur permettait pas d'êtres torturés et jugés, ils étaient "endormis": on les plaçait dans un bassin d'eau tiède, on les ligotait, et on leur coupait les artères aux poignets. Cette méthode était considérée comme particulièrement "miséricordieuse" par les inquisiteurs.

1237 - On déterre et brûle des cadavres

A Toulouse, alors que la guerre contre l'hérésie cathare est encore en cours, l'inquisition veut montrer que même la mort ne mets pas l'hérétique à l'abri de l'inquisition. On fait exhumer les corps de plusieurs personnes, dont des nobles, puis, après avoir déclaré qu'ils sont morts en état d'hérésie, on les fait traîner sur la place du Marché, où ils sont brûlés.

L'idée de déterrer des cadavres pour les brûler aura un franc succès, et continuera à être pratiquée tant par l'inquisition médiévale que, plus tard, par l'inquisition espagnole.

1251

Le pape Innocent IV autorise enfin l'inquisition à pratiquer la torture. L'obtention d'aveux de culpabilité en est grandement facilitée. L'inquisition peut prononcer, sur la base d'aveux arrachés par la torture, des peines allant d'une simple prière ou un jeûne jusqu'à la confiscation des biens et même la prison à vie. Par contre, elle ne peut prononcer de condamnation à mort. Avec une subtilité tellement caractéristique de l'église catholique, l'inquisition peut par contre "passer" un hérétique au bras séculier de la justice pour une condamnation à mort sur la base des aveux obtenus sous la torture par l'inquisition. Cette subtilité de procédure permettra à l'église d'affirmer, par la suite, qu'elle n'a tué personne.

Il faut bien noter que la mise à mort d'hérétiques date de bien avant l'inquisition: elle commença dès l'Antiquité. La nouveauté de 1231, est la fondation d'une institution spécialisée, chargée spécifiquement de la persécution des hérétiques. Il faut aussi prendre garde à la confusion qu'entretient volontiers l'église catholique entre "les trois inquisitions": la médiévale, l'espagnole, et la "moderne" ou "romaine", cette dernière existant encore aujourd'hui: il s'agit en effet fondamentalement du même principe: l'on identifie les hérétiques, on les fait avouer par la torture, puis on les "abandonne" au bras séculier pour l'emprisonnement à vie ou la mort. Les différences entre les trois inquisitions sont essentiellement des détails de procédure et de hiérarchie: l'inquisition "médiévale" répond aux évêques et au pape, celle "espagnole" principalement aux Rois Très Catholiques, l'inquisition "romaine", qui date de la contre-réforme, uniquement et directement au Pape. Il faut noter que l'inquisition espagnole et celle "médiévale" coexisteront avec l'inquisition "romaine" pendant plusieurs siècles après la contre-réforme.

1310 - Le Grand Autodafé de Toulouse

L'inquisiteur Bernard Gui préside un spectacle des plus impressionnants: pendant 4 terribles journées, 18 personnes sont brûlées sur un bûcher devant leurs concitoyens. 65 sont emprisonnées à vie, dont 3 avec des chaînes, tandis que 20 sont condamnées à de terribles pèlerinages vers des terres lointaines d'où ils n'ont que peu de chances de revenir vivants.

Deux ans plus tard, le même Bernard Gui offre à Toulouse un nouveau grand spectacle, avec une innovation notable: les os de 36 morts sont exhumés et brûlés. Pour compléter le spectacle, 50 personnes sont condamnées à porter des croix et à des pèlerinages périlleux, 86 sont emprisonnées à vie. L'innovation consiste bien sûr à brûler, dans un même spectacle, les os d'hérétiques morts et des hérétiques vivants. En effet, le fait de déterrer des ossements pour les brûler était une pratique toulousaine depuis 1237.

Quelques chiffres sur les condamnations de l'inquisition

Les chrétiens du XXème et du XXIème siècle ont fait de grands efforts pour relativiser les crimes de l'inquisition. Ils insistent sur le fait que les condamnations à mort ne représentaient qu'une minorité des condamnations. Cela est vrai, mais il faut avoir à l'esprit quelles étaient les autres condamnations:

* Le port des croix consistait à devoir porter à vie, ou pour plusieurs années, le Sanbenito: un vêtement sur lequel des croix étaient cousues. Le condamné ne pouvait enlever cette marque d'infamie que dans l'intimité de son logement, et tous ses biens lui étaient confisqués. Le port des croix était donc une condamnation à la honte et à l'exclusion sociale.

* L'emprisonnement était en général un emprisonnement à vie. Une vie très courte, étant donné les conditions des prisons de l'époque, de l'ordre de quelques semaines pour la vaste majorité des cas. Souvent, des accusés mourraient en prison pendant la procédure. Ce fut le cas par exemple de 10 prisonniers qui, dans le grand autodafé de Toulouse de 1310, moururent en prison entre le moment où ils avaient confessé leur hérésie sous la torture et avant même d'avoir étés condamnés.

* Les pèlerinages, en ces époques où les voyages étaient très périlleux, équivalaient en pratique à des condamnations à mort: les retours d'un pèlerin condamné par l'inquisition étaient des évènements rares.

Il faut ajouter à ces considérations un commentaire sur le sort de ceux qui n'étaient pas condamnés. Un pourcentage qui n'est pas connu avec précision, mais de l'ordre de 10% des accusés échappaient à la condamnation. Cela impliquait de résister à la torture sans confesser. Ces survivants étaient donc des estropiés graves, qui survivaient mais étaient incapables de travailler ou d'avoir une vie plus ou moins normale.

Le Registre des Sentences de Bernard Gui, inquisiteur à Toulouse, couvrant une période de 1308 à 1322, révèle les chiffres suivants concernant les condamnations:

Remis au bras séculier et brûlés: 40

Emprisonnés: 300

Condamnés à porter des croix: 138

Condamnés à des pèlerinages: 16

Bannis en terre Sainte: 1

Maisons détruites: 16

Condamnation du Talmud: 1

Fugitifs: 36

Os exhumés et brûlés: 67

Os Exhumés de ceux qui auraient dû êtres emprisonnés: 21

On voit donc que sur un total d'accusés vivants de 548, pas moins de 356 (soit 65%) sont condamnés à mort ou à une peine équivalente à la peine de mort. Le chiffre de 40 condamnés à mort (7%) est donc fortement trompeur.

1314 - Le premier Autodafé en Espagne

Contrairement à ce que l'on croit parfois, l'inquisition ne fut pas une invention espagnole. Mais ce pays, parti en retard, mets les bouchées doubles pour rattraper, puis dépasser les autres pays européen. En Aragon le 12 mai 1314, 6 hérétiques vivants et plusieurs cadavres exhumés sont brûlés devant la foule en délire. L'autodafé espagnol est un spectacle complexe: D'abord, une cérémonie religieuse a lieu dans une église, au cours de laquelle on "réconciliait" les hérétiques (ceux vivants, pas les morts!) avec l'Église. Puis, les hérétiques étaient "abandonnés au bras séculier" qui s'occupait de leur exécution. Pour parfaire l'hypocrisie, les fonctionnaires séculiers ne participaient pas à la cérémonie religieuse. 40 jours d'indulgence étaient promis à tout fidèle qui assistait à l'autodafé. Très rapidement, l'Espagne devient le pays des grands autodafés: ainsi, en 1360, à Valence, on ne brûle pas moins de 80 hérétiques en un seul autodafé. Le record espagnol, jamais battu à ce jour, est de 107 hérétiques exécutées en un autodafé, en 1499 à Cordoue.

Autodafé - 400 ans avant les nazis, des chrétiens brûlent des livres qui ont l'heur de leur déplaire.

En Espagne, l'inquisition brûle des centaines de milliers de livres au cours de

Écrit par : Zouzou | 2015-02-17 à 20.46:30

Une sensation circule depuis l’attentat perpétré contre la rédaction de Charlie Hebdo : nous sommes en train de vivre un « 11 septembre français ». Si on laisse de côté la question du volume (environ trois mille morts d’un côté, une douzaine de l’autre), le parallélisme entre les deux événements saute en effet aux yeux. Dans les deux cas, les attentats ont été perpétrés par des personnes se réclamant de l’Islam. Ils ciblent par ailleurs des personnes civiles et des symboles de la modernité occidentale (la presse ici, le capitalisme là-bas). Enfin, ils mettent en œuvre une stratégie « terroriste » au sens où il s’agit de provoquer une émotion de peur dans le pays touché. Cette idée selon laquelle nous aurions affaire à un « 11 septembre français » a donc fleuri dans les rédactions. Elle conduit les commentateurs à s’interroger sur les leçons à tirer du 11 septembre américain et, plus généralement, à l’attitude à adopter face à cette « menace ».
A ce propos, deux interprétations semblent structurer le débat public. La première, outrancièrement raciste, affirme que l’Islam a déclaré la guerre à l’Occident et que ce dernier est en droit de se défendre. E. Zemmour, M. Houellebecq et d’autres islamophobes vont certainement s’engouffrer dans la brèche dans les prochains jours. Le corollaire de cette vision du monde est la peur ou la haine de l’Islam, peur et haine que les personnes susmentionnées ne récusent pas. La seconde interprétation invite au contraire à ne pas faire d’amalgame entre Islam et terrorisme et à ne faire la guerre qu’à ce dernier. Cette deuxième approche, dominante dans les discours officiels et les éditoriaux de la presse « mainstream », est plus nuancée que la première dans la mesure où elle dénonce la grossièreté de l’opération consistant à assimiler un milliards d’individus aux actes d’une poignée. Elle se présente par ailleurs comme « humaniste » au sens où elle condamne les idéologies haineuses et invite à se recueillir, pacifiquement, en solidarité avec les victimes des attentats.
Bien que différentes en première analyse, ces deux interprétations présentent au moins un point commun : leur dimension très émotionnelle. En effet, elles ne se fondent pas seulement sur des raisonnements articulés mais également sur une constellation (différente) de sentiments et d’affects. D’un côté, les islamophobes grossiers sont animés par des émotions négatives : peur et haine de l’autre, instincts revanchards, etc. D’un autre côté, les « humanistes » semblent traversés, d’abord et avant tout, par des émotions positives : compassion et sympathie avec les victimes, attachement affectif à des « grandeurs » positives (la liberté de la presse, la démocratie libérale, la république, etc.). La dimension émotionnelle de ces deux cadres d’interprétation se donne à voir dans l’espace public quand un groupe de personne brûle passionnellement un Coran et quand d’autres convergent les yeux rougis vers les places de la république pour un moment de recueillement. Ces deux types de scènes ont marqué l’imaginaire américain après le 11 septembre. Internet et les médias français nous passent en boucle leur équivalent français depuis le drame du 7 janvier.
Le caractère public et collectif de ces réactions émotionnelles nous rappelle que les émotions sont tout sauf des réactions spontanées. En effet, ces sentiments qui nous semblent si personnels, si intimes, si « psychologiques » sont en réalité médiatisés par des cadres interprétatifs qui les génèrent, les régulent et leur donnent un sens. Derrière les émotions se cachent des discours, des perspectives et des partis pris moraux et politique dont il importe de comprendre la nature pour bien mesurer leurs effets. Or quelle leçon pouvons-nous tirer de cette observation très générale sur le caractère socialement construit des émotions et de ce qu’on pourrait appeler le « précédent américain » ?
La philosophe J. Butler s’est intéressée aux réactions émotionnelles aux attentats du 11 septembre aux Etats-Unis. Elle a relevé que ces réactions se sont articulées selon les deux dimensions évoquées plus haut : la dimension négative génératrice de haine, de peur et de désir de revanche et la dimension positive invitant à la compassion et à l’indignation morale face à l’horreur. J. Butler s’est principalement intéressée à la seconde car elle n’a pas, en apparence, le caractère belligène et grossier de la première. Ses conclusions intéresseront peut-être celles et ceux qui s’inscrivent dans le cadre humaniste, affirment « être Charlie » et veulent réfléchir au sens de leurs gestes politiques.
La première observation de J. Butler porte sur le caractère extraordinairement sélectif de ces sentiments de compassion. Elle relève que le discours humaniste a organisé la commémoration des 2 992 victimes des attentats du 11 Septembre sans trouver de mots ni d’affect pour les victimes, incomparablement plus nombreuses, de la guerre américaine contre le terrorisme. Sans nier avoir elle-même participé « spontanément » à ces scènes de commémoration, J. Butler pose la question suivante : « Comment se fait-il qu'on ne nous donne pas les noms des morts de cette guerre, y compris ceux que les USA ont tués, ceux dont on n'aura jamais une image, un nom, une histoire, jamais le moindre fragment de témoignage sur leur vie, quelque chose à voir, à toucher, à savoir? ».
Cette question rhétorique lui permet de pointer du doigt le fait que des mécanismes de pouvoir puissants se camouflent derrière ces scènes apparemment anodines et (littéralement) sympathiques de compassion avec les victimes de la violence terroriste. Ces mécanismes de pouvoir se donnent à voir dans ce qu’on pourrait appeler le paradoxe du discours moderne et humaniste. Alors que ce discours accorde a priori une valeur égale à toutes les vies, il organise en réalité la hiérarchisation des souffrances et l’indifférence de fait (ou l’indignation purement passagère) par rapport à certaines morts : les morts de la « forteresse Européenne » (19 144 depuis 1988 d’après l’ONG Fortress Europe) et les enfants de Gaza - pour prendre deux exemples étudiés par Butler – ou encore les 37 personnes tuées dans un attentat au Yemen le jour même du drame de Charlie Hebdo, pour prendre un exemple plus récent.
Le corolaire pratique de cette observation est que ces cérémonies de commémoration ne sont pas triviales. Derrière leur paravent de neutralité positive, elles sont des actes symboliques performatifs. Ces cérémonies nous enseignent quelles vies il convient de pleurer mais aussi et surtout quelles vies demeureront exclues de cette économie moderne et humaniste de la compassion.
Appliquée à l’actualité française, l’étude de J. Butler apporte un éclairage sur la réaction officielle et dominante - c’est-à-dire « humaniste » et « compatissante » - au drame de la rédaction de Charlie Hebdo. Cette analyse invite à se décentrer et à s’interroger sur les effets de ces discours et gestes de compassion. Or il n’est pas certain que les effets mis en avant par les partisans de ce discours soient les plus importants. On nous explique que ces discours de sympathie et ces gestes de compassion peuvent aider les familles de ce drame à accomplir leur deuil. Mais ces familles (et les lecteurs de Charlie Hebdo qui ont noué des liens d’attachement à ces victimes) ne préféreront ils pas faire ce travail dans l’intimité ? On nous dit ensuite que ces discours et ces gestes sont une manière de réitérer le principe de la liberté d’expression. Mais qui pense réellement que ce droit fondamental soit aujourd’hui menacé en France, notamment quand celui-ci consiste à caricaturer la population musulmane, laquelle est - et restera vraisemblablement dans les moments à venir - fréquemment moquée, caricaturée et stigmatisée ?
Le travail de J. Butler nous enseigne que ces discours et ces gestes produisent plus certainement des effets belligènes. En effet, on aurait tort de penser que les guerres et la violence ne prennent racine que dans les émotions négatives. Contrairement à une idée fort répandue, la haine du boche et du « Franzmann » n’a pas été le premier moteur de la Première guerre mondiale. Cette guerre a d’abord pris racine dans les sentiments les plus positifs qui soient : la compassion pour les victimes nationales des guerres passées, l’attachement à la communauté nationale ou encore l’amour de grandeurs aussi universalistes que la « civilisation » en France et la « Kultur » en Allemagne.
On a le droit de penser que la guerre contre le terrorisme islamiste est une guerre légitime. Mais il importe d’être conscient d’une réalité statistique. En trente ans, le terrorisme islamiste a fait environ 3500 victimes occidentales, soit, en moyenne, un peu moins de 120 chaque année. Ces 120 morts annuels sont 120 catastrophes personnelles et familiales qui méritent reconnaissance. Ce nombre est toutefois bien inférieur à au moins deux autres : 9 855 (le nombre de morts par arme à feux aux États-Unis en 2012) et 148 (le nombre de femmes tuées par leur conjoint en France en 2012). Cette nécro-économie (E. Weizman) est certainement trop froide. Elle nous enseigne cependant que nos attitudes politiques sont embuées par notre sensibilité différenciée par rapport à la violence. En effet, personne n’aurait l’idée d’envoyer des bombes de 250 kg sur les maisons des auteurs d’homicide aux États-Unis. De même, aucun chef de gouvernement ne penserait à décréter l’Etat d’exception après avoir pris connaissance du nombre de meurtre sexiste et intra-familial en France. Pourquoi cet unanimisme, dans la presse de ce matin, au sujet de la nécessité de ne pas baisser les pouces dans le cadre de la guerre (militaire et non métaphorique) au terrorisme islamiste ?
Cette économie sélective de la compassion produit un deuxième type d’effet en ce qui concerne la perception de la violence d’État occidental. Les discours communautaristes ou racistes ont ceci de particulier qu’ils mettent bruyamment en scène la violence qu’ils déploient. À l’inverse, le discours moderne et humaniste est aveugle par rapport à sa propre violence. Qui a une idée, même approximative, du nombre de morts générés par la guerre américaine en Afghanistan en 2001, par celle des États-Unis et du Royaume-Uni en Irak en 2003 ou encore par l’intervention de la France au Mali en 2013 ? L’une ou l’autre de ces guerres était peut-être légitime. Mais le fait que personne ne soit capable de donner une estimation du nombre de morts qu’elles ont généré doit nous interroger. Dans ces moments où nous sommes submergés par les émotions, il peut être intéressant de penser à tous ces précédents et à ces morts, à venir, que nous n’allons pas pleurer.

Par Mathias Delori, Chercheur CNRS au Centre Emile Durkheim de Sciences Po Bordeaux

Écrit par : Zouzou | 2015-02-17 à 20.55:41

Bonsoir zouzou

Je vois que tu es en pleine propagande! mais quelle est donc le rapport avec l' Évangile de A.Chouraqui ?

Fraternellement
ChrisTophe

Écrit par : christophe | 2015-02-17 à 21.03:59

Bonsoir Christophe pas de propagande ici mais la réalité bienvenue dans la real Life fini bisounours et compagnie

Écrit par : Zouzou | 2015-02-17 à 21.50:21

mon cher zouzou
je fait oui plain de faute d'orthographe car je ne suis pas francophone!
vous vous deffender sur le fait que vous n'ete pas raciste ,est vous accuser les autres de l'etres ! mais vous ete un clown! un clown raciste jusqu'a la moile!
vous me dite de metrisé mon francais avant d'ecrire ?moi je vous dit de metrisé la haine qui est en vous avant d'ecrire!
vous av fait des tas de copier coler sur se qui n'est ne suivent pas la bible est vous balancer les crime qui on ete fait au nom du christianisme ! mais la bible deffend cela cela n'est pas biblique ! alors que des copeir sur les crime,meurtre ,violes, femme enfants bref tout y passe au nom de l'islame ,la on peut en mettre des tonne est des tonnes! est commendité par votre pseudo livre saint! coran! livre abominatoire! livre révelé par satan lui meme!
ainsi que votre pseudo prophète ,qui n'a fait aucune prophetie de lui meme !
qui n'a eu aucun témoin de sa pseudo révélation da cette grotte ! mis a part les cafars ,est insecte en tout genrs! qui fesait des crise d'épylépsie l'ore de c'est révélations! a un t'elle point qu'il voulut se suicidé t'ellement il n'en pouvait plus!
de plus votre religion abominatoire reside simplement sur le fait de gens raccomtent des histoire indirectement (z connaisé y qui lui connaiser w qui avait vue le prophete faire ceci ou cela) bref avec l'islam on n'age en plein délire!

est apres quoi vous venait ici faire l'artiste? mais un clown vous ete !

Écrit par : enzo | 2015-02-17 à 21.57:16

Zouzou,
Que venez-vous faire ici ? Vous ne croyez en rien et vous voulez nous convaincre qu'on a tort ??

Écrit par : Stéphane | 2015-02-17 à 21.57:38

Vous avez tord oui et plutot deux fois qu'une quel est le but de se blog ??! Enzo je ne vais pas vous repondre pour rester poli je vous laisse la médisance et les mauvais propos je partage de l'information et je jauge les réactions venant de personnes se disant pieuse et oins du saint esprit que je ne ressent pas du tout dans vos propos ,le seul constat est que vous faites une fixette sur l'islam ...

Écrit par : Zouzou | 2015-02-17 à 22.06:28

Stephane petites rectifications je crois en la vie je crois en la bonté je crois au bon sentiments au bon comportement ,je ne crois pas au charlatan ni au magicien ,je crois a la science aux choses vérifier je ne crois pas aux fables et aux légendes .

Écrit par : Zouzou | 2015-02-17 à 22.11:53

Bonjour zouzou

je te cite: "Je suis juste un sympathisant d'une grande religion qui compte 1,8 milliard de fidèles"
je ne crois pas au charlatan ni au magicien ,je crois a la science aux choses vérifier je ne crois pas aux fables et aux légendes "

RP:un cadeau pour zouzou notre grand scientifique et apprenti musulman hypocrite et c'est un pléonasme http://www.hisnulmuslim.com/coran/index.php?num_sourate=27

[17] Les armées de Salomon composées de djinns, d’hommes et d’oiseaux furent rassemblées et placées en rangs devant lui. [18] Et lorsqu’elles arrivèrent à la vallée des fourmis, l’une de celles-ci s’écria : «Ô fourmis ! Regagnez vos demeures de peur que Salomon et ses armées ne vous écrasent sans s’en apercevoir.» [19] Ces paroles firent sourire Salomon qui dit : «Seigneur ! Permets-moi de rendre grâce des bienfaits dont Tu nous as comblés, mon père, ma mère et moi-même. Fais que toutes mes actions Te soient agréables et admets-moi, par un effet de Ta grâce, parmi Tes saints serviteurs.»
[20] Puis, passant les oiseaux en revue, il dit : «Pourquoi ne vois-je pas la huppe? Serait-elle absente? [21] Je la punirai sévèrement ou je l’égorgerai sûrement, à moins qu’elle ne me fournisse une excuse valable !» [22] Mais l’absence de la huppe fut de courte durée. «Je viens d’apprendre, dit-elle, des choses que tu ne connaissais pas et je t’apporte un renseignement sûr au sujet du peuple de Saba’.

PS: tu n'as toujours pas répondu a mes questions et tout ce que tu dis n'a aucun rapport avec le message de l'Évangile!

Fraternellement
ChrisTophe

Écrit par : christophe | 2015-02-18 à 09.12:28

Zouzou,après vos longs copier-coller sur les dérives du christianisme,du judaïsme et de l'athéisme,nous attendons votre long copier-coller sur les dérives de l'islam. Comme ça nous serons rassurés sur le fait que vous n'êtes pas un mahométan déguisé ! Au plaisir de vous lire.

Écrit par : kayou | 2015-02-18 à 09.23:14

ecoutez zouzou , vous ne publier que des copier coler qui vous arrangent ,mais dans votre conquette de votre haine vous oublier une chose c'est que dieu parle avec preuve, avec force !
vous ,vous ne parler qu'avec le mensonge! la ruse ! est s'en preuve!
vous dite que vous ne reponder pas car vous ne voulier pas etre impolit !
3moi je vous une chose vous ete un ignorent raciste haineux!!!!

si vous voulais debattre je suis ouvert ! mais sacher une chose prener avec vous un vertable expère en religion ,car vous allait souffrire!

allez on n'y va je vous attend!

Écrit par : enzo | 2015-02-18 à 12.07:22

b1 est donc passé notre amie zouzou?

je te les dit j'accepte un debat avec toi s'en problème!
je pense qu'une personne ne sachent pas bien écrire le français ,va vite se faire degagé par l'imperiale zouzou ,le roi des religion, le mosar de la bible ,la rols du coran,le diamant des religions
berf la perle rare celle qui a gagné le dernier oscar au festival ! le festival des clown s'en nez rouge!

je t'attend je suis a toi!

Écrit par : enzo | 2015-02-19 à 21.45:20

Et avant le débat avec Enzo,n'oubliez pas le long copier-coller sur les dérives de l'islam ! Merki Zouzou.

Écrit par : kayou | 2015-02-20 à 09.38:39

Mais où est donc passé Zouzou ?

Écrit par : kayou | 2015-02-22 à 21.36:43

Les commentaires sont fermés.