08/07/2007

Homosexualité et amour

Ce week-end, le Seigneur m’a fait un clin d’œil comme lui seul peut le faire.

guggenheimJe suis tombé sur le film « chouchou » qui raconte la vie d’un immigré homosexuel. Le lendemain, je tombais sur l’émission Judaïca où le grand rabin Michel Guggenheim évoquait le thème de l’homosexualité. Il n’y a pas de hasard avec Dieu...

Tout en nous rappelant l’injonction biblique qu'est le titre de son dernier livre « (…) tu marcheras dans ses voies » (Deutéronome 28 :9), Michel Guggenheim évoque le terme ‘abomination’ du verset relatif à l’homosexualité : « Tu ne coucheras point avec un homme comme on couche avec une femme. C'est une abomination. » (Lévitique 18:22 LSG) Ce terme abomination concerne plusieurs actes sexuels en dehors de l’homosexualité, dont notamment l’inceste avec tout membre de la famille, la zoophilie, l’adultère. Ces différents interdits sexuels découlent tout naturellement du verset suivant : C'est pourquoi l'homme quittera son père et sa mère, et s'attachera à sa femme, et ils deviendront une seule chair. (Genèse 2:24 LSG)

« l'homme quittera son père et sa mère » : Certes, il quitte ses parents, comme nous le savons aujourd’hui, pour fonder son propre foyer, mais le verbe quitter implique également que l’homme doit éloigner de lui tout désir sexuel vis-à-vis de membre de sa famille

« s’attachera à SA femme » : l’article possessif stipule bien qu’il ne s’attachera qu’à SA femme et pas à une autre, rejetant ainsi l’adultère.

« sa FEMME » : le terme femme ne laisse aucun doute, il ne s’agit pas qu’un homme ne fasse qu’une chaire avec un autre homme ou avec un animal.

 

En visitant le blog d’un homosexuel désirant réformer la loi de Dieu pour la liberté de ses péchés, voilà ce que je lis :

TOUT CE QUI N’EST PAS DE L’AMOUR S’OPPOSE À DIEU,  TOUT AMOUR VIENT DE DIEU

Ce texte est inséré dans un post faisant le dangereux amalgame entre phobie (peur) et haine, stigmatisant et culpabilisant ainsi toute personne soucieuse de respecter la loi divine.

Certes, la phrase susmentionnée est exacte, mais pourquoi confondre l’amour que nous devons avoir pour tout un chacun et l’acte sexuel.  Jésus nous a commandé de nous aimer les uns les autres, cela n’implique pas que nous couchions tous ensemble.

 

Chers amis homosexuels, nous vous aimons et personne ne vous condamne. Aimez-vous en votre âme et conscience, mais assumez vos actes sexuels devant Dieu sans demander l’accord des humains, assumez vos actes et ne demandez pas aux chrétiens d’avaliser ces actes.  Et surtout ne prenez pas notre souhait de défendre la loi de Dieu pour de la haine envers vous.

Que Dieu vous guide dans ses voies...

Commentaires

Rectification L'homosexualité est une vertue...

Écrit par : Fuyrio | 2007-07-08 à 22.27:51

Information Fuyrio, tu te réfères à une association dont le nom est déjà une insinuation mensongère. Quand quelque chose est basé sur le mensonge, que peut-elle donc produire ?
Clique sur ce lien pour ton info :

Écrit par : Stéphane, Chrétien né de nouveau | 2007-07-09 à 19.50:19

Il.... y a dans topchrétien.com à la date d'aujourd'hui, le témoignage d'un homosexuel converti et guéri (dans la rubrique : top info) ce 12 juillet.

Écrit par : Jean-Marc | 2007-07-12 à 19.12:37

Lien Merci Jean-Marc. En effet, voici le lien :

Écrit par : Stéphane, Chrétien né de nouveau | 2007-07-12 à 21.12:37

oh là làaaaaaaaaa ça me tue de lire des trucs comme ça, vraiment ça me tue. D'abord parce que les hétéros pratiquent aussi la sodomisation, mais c'est un détail, ensuite, ben, je sais pas, ça me tue, c'est tout ce que je peux dire même si je pense que l'homosexualité n'est pas le chemin le plus sûr pour être heureux...

Et quel amalgame! Vous vous rendez compte? Mettre l'homosexualité en lien avec l'inceste et la zoophilie? Tout de même...

Écrit par : Passing By | 2007-07-27 à 11.04:30

Bonjour cher passant, Je regrette que vous n’ayez pas plus d’arguments.
Vous parlez de sodomie, moi je parle d’homosexualité (sexualité entre personnes de même sexe), il y a une nuance, il n’y a pas bi-implication.
Vous semblez parler de l’inceste et de la zoophilie comme si c’était plus grave. Il y a des frères et sœurs qui s’aiment, pourquoi feraient-ils quelque chose de plus grave que des homosexuels ? Quant à l’amour que l’on peut avoir pour une bête au point d’avoir des rapports sexuels avec, cela m’est aussi difficile à comprendre, mais ça existe.

Vous l’avez bien dit : ce n'est pas le chemin le plus sûr pour être heureux... Raison pour laquelle la Bible le souligne, nous indique le bon chemin et que les chrétiens, en conséquence, refusent de légaliser ces unions.
En dehors de cela, que chacun assume ses actes devant Dieu.

Écrit par : Stéphane, Chrétien né de nouveau | 2007-07-27 à 14.30:19

« Si un homme couche avec un homme comme on couche avec une femme, ils ont fait tous deux une chose abominable ; ils seront punis de mort ...
Lévitique 18:22
serais-tu capable d'agir capable d'agir personnellement pour suivre ce commandement

Écrit par : laic | 2007-08-10 à 18.06:08

le gros mensonge de la bible La bible n'est qu'un bricolage fait avec des légendes de l'époque. Elle ce trompe (la bible) sur tous !!! science et oui la vie serait apparue il y a 6000 ans sur l'histoire voir les travaux de Israël Finkelstein
Car, ne vous en déplaise, la Bible n'est pas un livre d'histoire, mais un livre de légendes, dans tous les sens du terme mythe inspiré de la mythologie babylonienne, sumérienne, et autres


Les biblistes situent l’Exode à la fin du treizième siècle av. JC. En ce temps là, ce sont six cents mille Israélites qui y avaient été maintenus en esclavage, qui s’enfuient d’Egypte et qui sous la conduite de Moïse vont errer dans le désert du Sinaï pendant quarante ans avant de partir à la conquête de la Terre promise, Canaan dont ils extermineront tous les primo-occupants avant de s’y installer. Tout cet épisode est totalement imaginaire et ce pour plusieurs raisons : Primo, en Egypte où chaque pharaon veillait à ce que tous les évènements ayant marqué son règne soient gravés sur les murs de son tombeau, on ne trouve nulle mention d’un éventuel asservissement d’Israélites dans le royaume et encore moins de la fuite hors d’Egypte d’une multitude d’hommes, de femmes et d’enfants. Secundo, il y a eu de nombreuses campagnes de fouilles dans le Sinaï à la recherche des vestiges que n’aurait pas manqué de laisser une foule de gens aussi importante y errant pendant quarante ans

Écrit par : laic | 2007-08-10 à 18.11:45

Assez de bêtises! C'est normal que les égyptiens n'aient pas gravé l'Exode dans les parois de leurs monuments. Une pareille défaite est trop honteuse et humilliante pour en garder le souvenir!

Pour plus de précisions, l'Exode date du XV ème S. A.C. Les israélites étaient de passage au désert, pas étonnant qu'on ne trouve des objets qui, probablement ont été ramassés et/ou détruits au cour des siècles..

Écrit par : Miki | 2007-09-03 à 21.39:22

Les commentaires sont fermés.