30/06/2007

Marche de prière

marche_smlRappel : aujourd'hui marche de prière à Bruxelles !

Cliquez : http://www.pray4belgium.be/fr-marchedepriere.php

 

VENEZ NOMBREUX !!

29/06/2007

M6 : la fièvre évangélique

Suite à mon post du 15 juin, voici l'émission 66 minutes : "la fièvre évangélique"

 

26/06/2007

Canular du tombeau de Jésus : L'étude du pasteur Emile Carp

Suite aux différents posts sur le film-canular produit par Cameron, voici l’étude du pasteur Emile Carp lisible sur son blog au lien suivant :

http://tombeaudetalpiot.blogspot.com/

Voici le point n°7 de son étude :

7. Dix bonnes raisons pour rejeter l'hypothèse du tombeau de Talpiot.

Ce mardi 29 Mai ’07, le documentaire « Le tombeau de Jésus » a été transmis par TF1. Il a été vu par beaucoup de téléspectateurs et animera bien des débats. J’ai promis à plusieurs d’entre vous d’écrire un article qui résume quelques raisons principales pourquoi nous affirmons que ce tombeau n’a rien à voir avec un éventuel tombeau de la famille de Jésus. Pour plus de détails, lisez les autres articles.

1) La famille de Jésus était originaire de Nazareth.

Tout d’abord, il est improbable que la famille de Jésus ait disposé d’un tombeau taillé dans le roc, car ce n’étaient que les familles les plus riches qui pouvaient se le permettre. La famille de Jésus n’en avait pas les moyens.
Et si la famille aurait quand-même eu un tombeau familial, alors c’était à Nazareth où elle résidait. Ceux qui construisaient des tombeaux le faisaient proche de la ville où ils résidaient. La découverte récente du tombeau d’Hérode en est un bon exemple. Le défunt devait être enterré dans les 24 heures après le décès : impossible de parcourir les plus de 100 km de Nazareth à Jérusalem pour y être enterré.
S’il y avait un tombeau familial, c’était en Galilée.

2) L’ensevelissement dans le tombeau de Joseph d’Arimathée prouve que la famille de Jésus n’avait pas de tombeau à Jérusalem.

Si la famille de Jésus disposait d’un tombeau à Jérusalem, c’est là qu’il aurait été enterré. Le fait que son corps ait été placé dans le tombeau de Joseph d’Arimathée, prouve que la famille de Jésus n’avait pas de caveau dans les alentours. D’autre part, la loi juive permettait de se servir temporairement d’un caveau avant d’enterrer le défunt ailleurs. Sans tombeau familial dans les alentours, les disciples auraient pu enterrer le corps de Jésus en pleine terre quelques jours plus tard. Mais dans ce cas, le corps n’était jamais déterré pour être placé dans un ossuaire.
L’ensevelissement du corps de Jésus dans le tombeau de Joseph d’Arimathée (admis par tous), rend toute découverte d’un ossuaire de Jésus à Jérusalem totalement impossible !

3) L’ossuaire de « Mariamenou » n’a pas appartenu à Marie-Madeleine.

Mariemenou

 


L’étude récente du professeur Pfann lit l’inscription « Mariame et Mara ». « Mariame » est une variante du nom « Marie » portée par 21,4 % des femmes, et « Mara » est une abréviation de « Martha », nom porté par 6,1 % des femmes. Il s’agit donc d’un ossuaire ayant contenu les restes de deux femmes décédées à des moments différents. A Jérusalem, des milliers de femmes s’appelaient « Marie ». Rien n’indique l’origine araméenne de Migdal d’où provenait Marie-Madeleine, rien n’indique son milieu araméen (l’inscription est en grec).
Simcha se base sur les Actes de l’apôtre Philippe pour identifier l’ancienne lecture « Mariamenou » à « Mariamne » qui, selon lui, n’est autre que Marie-Madeleine. Cette identification pose plusieurs problèmes, e.a. que cette « Mariamne » est décédée après l’an 105 de notre ère, Marie-Madeleine aurait donc été plus que centenaire ! D’autre part, cette « Mariamne » était supérieure aux autres apôtres car

elle ne s’est pas livrée à la procréation ! Son image ne correspond donc pas à l'épouse de Jésus ou à la mère de Juda. Finalement, l’affirmation de son décès à Jérusalem par Simcha est fausse (p. 275) : les Actes de Philippe (Martyre 42, p. 240) mentionnent uniquement que Mariamne est partie vers le fleuve Jourdain.

4) L’ossuaire de « Mariah » n’a pas appartenu à Marie la mère de Jésus.

Les auteurs prétendent que l’inscription du nom « Mariah » est la version latine du nom biblique Myriam en lettres hébraïques. Dans les Evangiles, Marie est pourtant souvent nommée de son nom hébraïque « Mariam ». C’est ainsi qu’on l’appelait manifestement dans la vie de tous les jours (cf. Actes 13 : 55). En Israël il n’y avait pas de mini-Vatican avant la lettre qui se servait du Latin. Dans la famille de Jésus et parmi ses disciples, l’Araméen était la langue parlée. Le Latin était la langue des occupants romains :
impossible que le nom de Marie ait été d’origine latine. Dans l'optique de l'origine latine de Simcha, il est exclu que cet ossuaire ait appartenu à Marie, la mère de Jésus !

5) Sur les 7 noms, il n’y a que deux ou trois qui correspondent à la famille de Jésus.

L’ossuaire de « Mariamenou » ne correspond pas à Marie-Madeleine, celui de « Mariah » ne correspond pas à Marie la mère de Jésus. Les noms des ossuaires « Matia » et « Juda fils de Jésus ne correspondent pas à la famille de Nazareth. La première partie de l’inscription « Jésus fils de Joseph » est presque indéchiffrable. Certains lisent à la place du nom « Jésus » le nom « Hanun ». Il y a donc un doute quant au nom de Jésus. Puis il y a l’ossuaire de Josah : il s’agit bien d’une variante du nom de Joseph, mais son identification avec le nom de Joses (frère de Jésus en Marc 6 : 3) est problématique.

Il ne reste donc que les noms de Joseph (père de Jésus/Hanun) et le nom de Josah (variante de Joseph) qui correspondent à la famille de Jésus de Nazareth, et peut-être le nom de Jésus. Que deux ou trois noms, c’est peu ! D’autre part, 4 noms ne conviennent pas.
Et comment expliquer l’absence des autres frères et sœurs de Jésus ?

6) Aucun ossuaire n’a la moindre indication d’une origine galiléenne.

Le professeur L.Y. Rahmani, a constaté que
quand quelqu’un qui n’était pas originaire de la région était enterré dans un tombeau de Jérusalem, son lieu de provenance était indiquée, p.ex. Simon de Ptolémaïs. Si le tombeau de Talpiot appartenait à la famille de Jésus, au moins plusieurs ossuaires devraient indiquer son lieu d’origine : Jésus de Nazareth, Marie de Magdala, … Ou aucun ossuaire ne porte la moindre indication d’une localité non-Judéenne. Cette absence totale indique que le tombeau appartenait à une famille originaire de Jérusalem !

7) La probabilité d’avoir trouvé la tombe de Jésus ne se situe qu'entre 0 % et 1,6 %.

Le professeur de statistiques A. Feuerverger a calculé une probabilité de 1 sur 600 que ce tombeau ne soit pas celui de Jésus. Dans ses calculs de probabilité il a supposé que « Mariah » doit être identifiée à « Marie » mère de Jésus, « Mariamenou » à Marie-Madeleine et il ne tient aucun compte du doute quant au nom de « Jésus ». Ses calculs doivent être revus. Rien que la suppression du facteur Marie-Madeleine réduit la probabilité de 1 sur 600 à 1 sur 3,8 !
D’autre part, nous devons
aussi tenir compte du fait que sur aucun des ossuaires le lieu d’origine n’ait été indiqué. La logique est de multiplier le résultat du professeur Feuerverger avec la probabilité de l’oubli du lieu d’origine sur chaque ossuaire. Nous avons retenu le chiffre le plus médian de 50 % (pour chaque inscription du lieu d’origine il y a eu un oubli sur un autre ossuaire). Dans ce cas, nous obtenons la probabilité de 1 sur 600 x 50 % x 50 % x 50 % x 50 % x 50% x 50 % = 1,6 %. Et ce chiffre ne tient même pas compte des suppositions erronées, ni d’autres difficultés (cf. point 10). La probabilité est sans doute plus proche de 0 % que de 1,6 % que ce tombeau soit celui de Jésus.

8) Les analyses de l’ADN ne prouvent rien du tout.

Seul l’ADN mitochondrial des ossuaires de « Jésus fils de Joseph » et de « Mariamenou » a été analysé. Le résultat est que ces deux personnes n’avaient pas de relation par leur mère, ils n’étaient donc ni mère et fils, ni sœur et frère. La conclusion de Simcha est qu’ils étaient mariés. Ou,
tout en respectant le résultat des analyses bien d’autres relations étaient possibles : « Mariamenou » pouvait aussi bien être demi-sœur, belle-sœur, tante ou cousine du côté paternel, par rapport à « Jésus ». Il est donc improbable qu’ils étaient mariés. Pourquoi l’ADN des autres ossuaires n’a-t-il pas été examiné, y compris celui de Jacques dont Simcha atteste la présence d’ossements dont les traces sont connues ? Ce travail est tout sauf un travail d’expert.

9) Si l’ossuaire de Jacques a fait partie de ce tombeau, alors il le disqualifie.

Simcha a analysé la patine des parois de l’ossuaire de Jacques, des autres ossuaires et des murs du tombeau de Talpiot pour démontrer qu’ils ont tous une signature commune. Puis il l’a comparé avec des patines d’ossuaires venant d’autres tombeaux, révélant une signature différente. Ainsi, il pense avoir prouvé que l’ossuaire de Jacques provenait du tombeau de Talpiot. Dans ce cas, la probabilité est de 50 fois plus élevé qu’il s’agit du tombeau de Jésus.
Il y a pourtant un grand problème. L’historien Hégésippe écrit au 2e siècle que
Jacques, lapidé en l’an 62, a été enterré en pleine terre, pas dans un tombeau dans les rocs. Ces ossements n’étaient jamais déterrés pour être placés dans un ossuaire. De son temps, une stèle marquait toujours l’endroit où il était enterré. C’était juste en face du temple de Jérusalem. Ou le tombeau de Talpiot se trouve à 2 km de Jérusalem, à un endroit d’où il est impossible de voir la ville. Conclusion : l’ossuaire de Jacques n’est pas celui de Jacques le frère du Seigneur. S’il se trouvait dans le tombeau de Talpiot, il le disqualifie comme tombeau de la famille de Jésus !

10) Si Jésus était enterré dans ce tombeau, il n’y aurait jamais eu de religion chrétienne.

Le tombeau de Talpiot était grand et connu. Tous les habitants de Jérusalem savaient à quelle famille il appartenait. S’il avait appartenu à la famille de Jésus, c’est là que les autorités de Jérusalem se seraient rendues dès le matin de Pâques pour effectuer leurs recherches. Cela ne leur aurait pas pris une heure pour vérifier que le corps de Jésus était bien couché sur un des lits funéraires (les os étaient placés dans l’ossuaire un an plus tard). Si Talpiot était le tombeau de la famille de Jésus, les autorités juives n’ont pas pu ne pas aller vérifier sur place et il n’y aurait jamais eu de religion chrétienne.

simcha

 


Devant toutes ces évidences, il est impossible de maintenir que ce tombeau ait contenu les restes de la famille de Jésus. Pas étonnant que de plus en plus de spécialistes abandonnent ce Titanic en perdition. Le professeur Stephen Pfann dont le nom figure sur le site officiel du « Jesus Family Tomb », est un des grands épigraphistes qui rejette avec grande compétence l’hypothèse de l’équipe de Simcha.

Pour terminer, permettez-moi de prolonger les dizaines d'heures de recherche et de proclamer : Jésus est vraiment ressuscité !

 

Lire également :

http://christianisme.skynetblogs.be/post/4596229/tombeau-...

http://christianisme.skynetblogs.be/post/4261602/10-raiso...

22/06/2007

Evénement

Permettez-moi de vous inviter à visiter ce blog...

http://friendshipfestival.skynetblogs.be/

 

16:33 Écrit par St dans Général | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

21/06/2007

Une leçon des oies

Une leçon des oies

oies

 

Vous savez pourquoi les oies migratrices volent en formation de V.

Comme c’est le cas des comportements de presque tous les animaux, Dieu avait une raison pour inclure cet instinct chez les oies. A chaque fois que l’oie bat ses ailes ceci engendre un courrant d’air qui soulève l’oiseau qui suit. En adaptant cette formation en V, ils peuvent prolonger leur parcours de plus de 70% comparativement à un vol en solo. Chaque fois qu’une oie délaisse la formation, elle ressent rapidement la résistance du vent et reprend rapidement sa place dans la formation.

Comme les oies, lorsque les gens partage la même orientation et qu’ils ont un sens de la communauté, ils atteignent leur but beaucoup plus rapidement qu’une personne seule.

Lorsqu’une oie est fatiguée, elle se déplace vers l’arrière et une autre oie prend la tête du peloton.

Si les gens agissaient comme les oies, ils réaliseraient que leur succès dépend d’un travail d’équipe, incluant la rotation des tâches dures, et le partage du leadership.

Les oies en formation arrière klaxonnent pour encourager la formation d’avant à maintenir leur vitesse. Il est important que le bruit de ceux qui suivent soit encourageant, sinon ce serait que du klaxonnage.

Lorsqu’une oie est malade ou blessée, deux autres oies se  retireront de la formation pour l’accompagner, l’aider et la protéger au sol.

Elles demeurent avec elle jusqu’à ce quelle soit assez bien pour prendre son envol ou jusqu’à ce qu’elle meure.

Elles prendront leur envol à nouveau soit avec un autre groupe passant ou elles essayeront de rejoindre leur propre groupe.

Sommes-nous assez miséricordieux pour que nous puissions nous aussi recevoir le support et l’aide dans nos moment difficiles?

Nous n’avons pas à être des savants pour apprendre à travers la création merveilleuse de Dieu; il s’agit de s’arrêter assez longtemps pour observer ses merveilles.

Interroge pourtant le bétail pour t’instruire, les oiseaux du ciel pour t’informer. Parle à la terre, elle te donnera des leçons, ils te renseigneront, les poissons des mers. Car lequel ignore, parmi eux tous, que la main de Dieu a fait tout cela! » JOB 12:7-9

QUELQ’UN A DEMANDÉ AUX OIES

18/06/2007

Islam : question pour nos frères musulmans

Une question pour nos frères musulmans : Vous présentez le Coran comme étant la parole dictée de Dieu via Gabriel, or il est un passage du Coran qui s’est inspiré de scientifiques grecs (Galien, Hippocrate) et non de Dieu car comment expliquez-vous que Dieu puisse commettre les mêmes erreurs scientifiques que Galien et Hippocrate?

Référence : http://facealislam.free.fr/embryon_grec.html

Prenons le Coran 23:12-14 : "Nous avons certes créé l'homme d'un extrait d'argile, puis Nous en fîmes une goutte de sperme dans un reposoir solide.  Ensuite, Nous avons fait du sperme une alaqah (sangsue, chose suspendue, caillot de sang), et de la alaqah Nous avons créé une moudghah (morceau de chair, embryon, substance mâchée, bouillie)..."

Prenons ce texte d’étude sur Galien (et notamment la page 144 du fichier pdf suivant):

http://194.254.96.19/histmed/asclepiades/pdf/bonnet.pdf

 

Le récit du Coran correspond à la description qu'en faisaient Galien et Hippocrate, plusieurs siècles avant Mohammed. En effet, un des compagnons de Mohammed avait étudié la médecine grecque. Le Coran et la sounna reprennent les enseignements de Galien sur l'embryologie, aussi bien ce qui s'en est avéré exact que leurs erreurs.

 

Au 6ième siècle, environ 26 livres de Galien ont été traduits en Syriaque par Sergius, un prêtre chrétien qui a étudié la médecine à Alexandrie et a travaillé en Mésopotamie, et est mort à Constantinople vers 532. Il était un chrétien nestorien et suite à des persécutions, les nestoriens sont partis pour la Perse où ils ont fondé de nombreuses écoles, notamment celle de Jundishapur. Le premier diplômé le plus célèbre de Jundishapur était un docteur appelé Al Harith Ibn Kalada, qui était plus âgé et contemporain à Mohammed. "il était probablement du milieu du sixième siècle, de la tribu de Banu Thaqif. Il a voyagé au Yémen et puis en Perse où il a reçu son instruction en sciences médicales à la grande école médicale de Jundi-Shapur et a été intimement mis au courant ainsi des enseignements médicaux d'Aristote, d'Hippocrate et de Galien." Il est devenu célèbre en partie, en raison d'une consultation avec le Roi Chosroes. Plus tard il est devenu un compagnon du prophète Mohammed lui-même, et selon les traditions médicales musulmanes, Mohammed a cherché des conseils médicaux auprès de lui.

Bref, les travaux des médecins grecs ont été traduits en Syriaque avant Mohammed, et ceux-ci étaient accessibles aux non-Grecs. Nous savons qu'un des compagnons du prophète, Harith Ibn Kalada qui était le premier diplômé le plus célèbre de l'université de Jundishapur avait étudié les travaux de Galien, Hippocrate et Aristote dont les théories sur l'embryologie sont retrouvées dans le Coran et Hadith.

-> Ce n'est donc pas Dieu qui a dicté ce passage, mais Harith Ibn Kalada !!


 

Notons tout d'abord que Galien croyait, tout comme Mohammed, que l'embryon était formé à partir d'une goutte de sperme qui se transformait jusqu'à devenir de la chair.

 

Ceci est scientifiquement inexact. En fait, c'est un seul spermatozoïde qui est sélectionné pour rencontrer l'ovule (dont ne parle pas le Coran). Et c'est de la cellule qui en résulte que va se former l'embryon. Ce n'est pas une goutte de sperme qui petit à petit prend la forme d'un embryon, contrairement à ce que croyaient Galien et Mohammed. Ce n'est pas la seule fois que Mohammed reprend des croyances fausses de Galien et d'Hippocrates dans le domaine de l'embryologie. Par exemple, d'après le sahih Muslim volume IV numéro 546, l'enfant ressemblera à sa mère si celle-ci éjacule avant le père (!!!) et inversement  (voir ici

15/06/2007

Aïda Touihri (M6) chez les évangéliques : ‘’Je n’ai pas eu l’impression de découvrir une secte’’

Aïda Touihri (M6) chez les évangéliques : ‘’Je n’ai pas eu l’impression de découvrir une secte’’ 

(source Topchrétien)

Jeune journaliste d’origine tunisienne, Aïda Touihri présente sur M6 depuis le mois d’octobre, un magazine de reportages hebdomadaire intitulé "66 minutes". En moyenne, l’émission est regardée par plus de 2 millions de téléspectateurs, selon un communiqué de la chaîne.

 

Depuis plusieurs semaines, Aïda Touihri s’est penchée sur le milieu évangélique, et a découvert un Christianisme qu’elle ne connaissait pas. Au cours de cet entretien, elle nous partage ses impressions et nous présente le reportage - actuellement en cours de montage - qui sera diffusé le dimanche 17 juin à 17h40.

 

Propos recueillis par Paul Ohlott.

 

TopInfo : Comment vous est venue l'idée de réaliser un reportage sur les évangéliques dans le cadre de l'émission "66 minutes" ?

 

aida-touihriAïda Touihri : C’est une idée que nous avions depuis la rentrée, parce que l’été dernier il y a eu de nombreux rassemblements à Paris avec des prédicateurs célèbres. On s’est rendu compte alors qu’il y avait beaucoup de chrétiens évangéliques en France, et beaucoup plus qu’on ne le croyait en fait… Et puis, ces dernières semaines, on a vu que les Renseignements Généraux avaient lancé une enquête. On a donc pensé que c’était le bon moment. L’émission cherche à répondre à toute une batterie de questions :

 

Faut-il avoir peur des évangéliques ? Qui sont-ils ? Pour quelles raisons connaissent-ils une telle croissance ?... Et je précise que nous avons voulu nous intéresser uniquement aux évangéliques français, parce que le milieu américain avait déjà été couvert médiatiquement. En outre, on ne voulait pas mélanger les genres, afin de ne pas causer une assimilation pouvant s’avérer trompeuse.

 

Que saviez-vous auparavant sur les évangéliques ? Et avez-vous été surprise par ce que vous avez vu sur le terrain ?

 

Je ne savais pas grand-chose sur les chrétiens évangéliques, ce qui m’a permis d’ailleurs d’être vierge sur tous ces clichés qui sont répandus. Je me suis plongée à fond dans ce dossier, je me suis beaucoup renseignée et j’ai rencontré pas mal de personnes de ce milieu. Jean-Arnold De Clermont m’a dressé le portrait de ces ‘’nouveaux protestants’’, mais j’ai rencontré aussi le pasteur Yvan Castanou de l’Eglise Impact Centre Chrétien, etc. Et finalement je me suis rendu compte que tout le monde se connaissait, c’est un véritable réseau.

 

 

Que va-t-on trouver dans ce reportage ? Quels sont les événements que vous avez couverts ? Quelles églises ou œuvres avez-vous filmées ?

 

Une grande partie du reportage présentera la manifestation qui s’est déroulée au Zénith de Rouen. Il s’agit de "Pentecôte 2007", organisée par le pasteur Freddy De Coster de l’Eglise Baptiste de Honfleur. Nous sommes allés sur place pendant trois jours et nous avons vécu vraiment des moments forts, parce que c’était un rassemblement où l’on fêtait un anniversaire… celui du Saint-Esprit. Pendant ces trois jours intenses, nous avons filmé beaucoup de choses différentes et nous avons suivi plusieurs chrétiens pour qu’ils nous parlent de leur foi. De cela, j’ai pu m’apercevoir qu’il n’y avait pas un évangélique, mais des évangéliques. C’est un milieu très divers où chacun vit sa foi différemment et avec beaucoup de tolérance. Ensuite, nous avons rencontré les responsables de TopChretien.com, parce que le reportage s’intéresse à la mission des évangéliques, c'est-à-dire : proclamer l’Evangile. Ils nous ont donc montré comment Internet pouvait être un outil formidable d’évangélisation. Et dans ce même objectif, nous avons suivi quelques sorties d’évangélisation organisées par le Centre Evangélique Philadelphia du pasteur Paul Ettori. Il y aura donc deux volets. Tout d’abord, on va tenter de montrer qui sont les évangéliques français au travers de leur culte et de leur foi. Puis, dans un second temps, on va s’intéresser de près à leurs méthodes d’évangélisation.

 

Vous avez parlé de foi tolérante, ce n’est pas habituellement ce que l’on entend dans les médias, puisque souvent les évangéliques sont accusés d’être des sectes… Quel regard portez-vous sur eux aujourd’hui ?

 

Personnellement, je n’ai pas eu l’impression de découvrir une secte. Il y a certainement des pratiques qui peuvent étonner, comme les transes, mais qui existent finalement dans beaucoup de religions, y compris dans le catholicisme avec le renouveau charismatique. Non, je n’ai pas eu le sentiment d’avoir filmé des sectes, mais comme dans tout mouvement religieux, il y a évidemment des petites formes d’extrémisme ou de fondamentalisme. Quoi qu’il en soit, on ne s’est pas intéressé à la petite portion d’extrémistes qu’il peut y avoir dans le milieu évangélique, encore une fois comme partout ailleurs, mais on s’est tourné vers la majorité des pratiquants.

 

Vous êtes allée dans les bureaux du TopChrétien : l’impact de ce portail sur Internet vous a-t-il étonnée ?

 

Oui, j’ai été étonnée. Je ne pensais pas que l’impact était aussi fort, et concernait autant de pays dans le monde, notamment avec les sites connaitredieu.com en langue arabe et chinoise. J’ai été vraiment surprise de voir le nombre de personnes qui pouvaient découvrir l’Evangile par ce moyen. 

 

Le site de l’émission 66 Minutes 

 

Information : Diffusion le dimanche 17 juin à 17h40 et rediffusion le samedi 23 juin à 13h55.

14/06/2007

Secte : Scientologie

Sectes : La scientologie

 

L_Ron_Hubbard

La scientologie est une secte créée par Lafayette Ronald Hubbard, couramment appelé "Ron" par ses fidèles, ou "Le commodore" où "L'amiral". Né en 1911. D'abord auteur de science-fiction, puis inventeur de la Dianétique. Il déclare en 1947: "le meilleur moyen de devenir millionnaire est de créer une religion", à la suite de quoi il fonde de l'Eglise de Scientologie. Il est mort en 1986, à la tête d'une immense fortune... Le fils aîné de Ron Hubbard affirmait en 1982 que "99% de ce que mon père a écrit sur sa propre vie est faux".

 

La Scientologie:

Rien que ce nom fait peur en Europe, tant cette entreprise multinationale de profit a réussi à dégoûter une bonne partie de ses critiques en utilisant des techniques de harcèlement et en payant des millions à des avocats de renom.

 

La scientologie a même réussi à dégoûter le fisc américain, au point qu'elle est la seule secte ou religion américaine à avoir obtenu non seulement une exemption d'impôts générale, mais le droit d'attribuer des exemptions d'impôts à toutes ses nouveaux centres de profit étasuniens: de fait, ceci place la scientologie comme l'unique organisation de type maffieux à jamais avoir obtenu une exemption d'impôt et le droit de l'étendre à d'autres groupes avec qui elle a signé des contrats.

 

Croyances:

Hubbard a copié Freud en laissant entendre que les expériences douloureuses pouvaient influencer notre caractère. Ensuite, ajoutant à ses procédés un appareil électronique de mesure de la résistance du corps des clients, il a donné une image "scientifique" de la secte.

 

On lisait dès 1950 que la dianétique (la "mère patronymique" de la scientologie) pouvait soigner la plupart des maladies physiques et guérir tous les comportements indésirables... y compris les psychoses, phobies et que de plus, la dianétique augmentait le QI (intelligence) jusqu'à au moins 135, et qu'elle donnait une mémoire parfaite de tous les évènements depuis la période prénatale.

 

Il va de soi que nul n'a jamais atteint ces aptitudes; au contraire, on ne compte plus les procès perdus par la secte, Hubbard ayant été condamné en France à 4 ans de prison ferme pour escroquerie et extorsion en 1978; depuis 1971, la secte a toujours été inculpée, condamnée ou en mise en instruction pour des faits tels que Homicide involontaire, escroquerie, extorsion, abus de faiblesse etc.

 

Socialement parlant, nous citerons donc ce qu'en disait le Juge Justice Latey, Haute Cour de Londres:

 

"La scientologie est à la fois immorale et socialement odieuse... elle est sinistrement dangereuse et corrompue. Elle est corrompue parce qu'elle est basée sur les mensonges et la tricherie et que ses buts réels sont le pouvoir et l'argent pour M. Hubbard. Elle est sinistre parce qu'elle s'engage dans les pratiques les plus infâmes aussi bien envers ses propres adhérents qui n'avaleraient pas en bloc tout ce qu'elle prétend, qu'envers ses critiques et ceux qui s'opposent à elle. Elle est dangereuse parce qu'elle tente de capturer les gens, de leur faire subir un lavage de cerveau par endoctrinement, afin qu'ils deviennent des outils captifs et fanatisés de la secte, retirés de tout mode de pensée normal et de toute vie et relations normales avec les autres."

(source débat wikipedia)

 

ron_diedUne religion compatible avec le christanisme ?

C'est du moins ce qui est affirmé dans certains tracts de la Scientologie. Voici un extrait des cours de "plus haut niveau" délivrés par la secte (Level OT8 Series I, HCO Bulletin of 5 May 1980) :

  "A ceux qui pensent que j'ai marché sur les pieds du christianisme, permettez-moi de vous dessiller les yeux sur un de ses mythes favoris. Par exemple, l'histoire de Jésus est loin de correspondre à la sainte image qu'il se donnait. Non seulement il avait des relations sexuelles avec des jeunes garçons et des hommes, mais en plus il se laissait aller à des accès de fureur et de haine non contrôlables, incompatibles avec son appel à l'amour des uns et des autres (...)".

Ce cours n'est qu'accessible qu'après une phase d'endoctrinement longue et extrêmement coûteuse pour le scientologue, qui aura versé près de 150 000 € à la secte avant d'obtenir le droit d'apprendre ce genre de "scoop". A chacun de se faire une opinion sur cette "compatibilité religieuse".

 

Lire également :

http://www.prevensectes.com/miller.htm

 

13/06/2007

Secte : Antoinisme

Secte : Antoinisme

antoinismeQu’est-ce que l’antoinisme ?

1906, Louis Antoine fonde en Belgique ce mouvement, où se combinent spiritisme, Théosophie et christianisme. On y pratique la médecine par « guérison magnétique » : la maladie n’existe pas, la souffrance est le pur produit de l’intelligence, les troubles sont occasionnés par le péché, la guérison consistera en la corrélation de la foi du guérisseur et de celle de son patient par l’intermédiaire des ondes régénératrices émises par les « bons esprits ». Il s’ensuit que tout médicament est proscrit, seule l’eau bénie par Antoine lui-même, ou encore du papier qu’il magnétise et trempe dans l’eau, sont efficaces. Le « Père » qu’est Antoine prophétise, impose ses mains, individuellement et collectivement, et guérit aussi par correspondance. Déjà en 1901, il avait été condamné pour exercice illégal de la médecine. Le groupe semble actuellement en décroissance. (Source CCMM)

12/06/2007

Un million d'évangéliques manifestent contre l'homosexualité à Sao Paulo

Un million d'évangéliques manifestent contre l'homosexualité à Sao Paulo 

(Source TopChrétien) 

Un million de protestants évangéliques, selon la police, ont manifesté jeudi dans les rues de Sao Paulo pour réaffirmer leur foi chrétienne et condamner l'homosexualité, à trois jours de la plus grande Gay Pride du monde organisée dans la capitale économique du Brésil.

"Vade retro, satanismo! Vade retro homosexualismo!", était le mot d'ordre du pasteur André Fabiano lancé par de puissants haut-parleurs depuis l'un des 18 camions transportant groupes musicaux et équipements de son.

 

La Marche de Jésus était convoquée par plusieurs églises évangéliques. Les manifestants étaient invités à défiler dans les principales avenues du centre-ville.

 

La 11ème "Gay Pride" de Sao Paulo aura lieu dimanche pour "défendre un monde sans racisme, sans machisme ni homophobie". Elle devrait réunir plus de trois millions de personnes dans le coeur financier de Sao Paulo, ont indiqué les organisateurs sur le site www.paradasp.org.br.

 

L'édition 2006 de la Gay Pride de Sao Paulo avait rassemblé 2,8 millions d'homosexuels et sympathisants.

 

"Par la Bible, nous savons que Dieu n'est pas d'accord avec ce qu'ils (les homosexuels) font. Nous condamnons leurs actes", a déclaré un manifestant évangélique Walter Silva Filho, 25 ans, au site d'informations G1.

 

Le pasteur Paulo Henrique de Oliveira a souligné quant à lui que la manifestation avait pour objectif de favoriser l'unité des évangéliques.

 

Pendant la visite du pape Benoît XVI à Sao Paulo il y a un mois, des organisations d'homosexuels avaient dénoncé des pressions exercées par des groupes religieux.

 

Photo de la marche pour Jésus de l'année passée :

bresil1
brésil2

 

La marche pour Jésus qui s'est déroulée à Paris le 2 juin dernier est visible ici : http://christianisme.skynetblogs.be/post/4607049/evangeli...

et ici : http://www.mpjf.org/index2.html

11/06/2007

Afghanistan : Chrétiens en Pays musulmans – 6

Afghanistan : Chrétiens en Pays musulmans  – 6

afghanistan

 

Dans cette république islamique, il n'existe pas d'Eglise officielle et le nombre de chrétiens est estimé à 0,01% de la population totale. Ceux qui se convertissent au christianisme doivent affronter les pressions de la part de la famille et de la société : insultes, intimidations, agressions physiques, perte d'emploi, voire prison. L'arrestation d'Abdul Rahman, qui a été accusé d'apostasie avant d'être libéré pour désordre mental et de trouver refuge en Italie en mars 2006 en est un exemple. La couverture médiatique dont l'affaire a fait l'objet a ensuite augmenté les pressions mises sur les chrétiens de ce pays musulman ultra conservateur.

La liberté de religion est prévue dans la Constitution du pays, mais cette même Constitution interdit aussi toute loi ou disposition qui serait contraire à l'islam. Les chrétiens doivent faire preuve d'une grande prudence. Tout étranger pris en train d'évangéliser sera mis en prison puis très certainement expulsé du pays.

Après avoir été gouverné par des fondamentalistes musulmans, le pays est à présent conduit par un gouvernement de coalition. Il y a encore beaucoup d'anarchie et le gouvernement central ne contrôle pas entièrement le pays car la résistance des fondamentalistes musulmans est encore active.

(source Portes ouvertes)

10/06/2007

Yemen : Chrétiens en Pays musulmans – 5

Yemen : Chrétiens en Pays musulmans  – 5

yemen-map

 

L'année passée, plusieurs chrétiens d'origine musulmane ont été arrêtés et maltraités à cause de leur croyance en Jésus-Christ. Au moins un parmi eux a subi une forte pression jusqu'à ce qu'il cède et qu'il renonce finalement à sa foi. La Constitution du Yémen garantit la liberté de religion mais elle déclare aussi que l'islam est religion d'Etat et que toute législation a pour source la charia. Le gouvernement du Yémen accorde aux expatriés une certaine liberté pour vivre leur foi, mais les habitants ne sont pas autorisés à se convertir au christianisme (ou à une autre religion). Les convertis d'origine musulmane risquent la peine de mort s'ils sont découverts.

09/06/2007

Maldives : Chrétiens en Pays musulmans – 4

Maldives : Chrétiens en Pays musulmans  – 4

MALDIVES

 

En août 2006 nous avons appris l'arrestation d'un chrétien âgé qui a ensuite été envoyé dans un centre de réhabilitation pour drogués. Le manque de respect des libertés religieuses dans le pays reste inchangé. Dans l'archipel, il existe seulement une poignée de chrétiens indigènes qui doivent vivre leur foi en secret. Selon une stricte application de la charia, il est interdit à un musulman de se convertir à une autre religion que l'islam. Il est également impossible d'ouvrir une église et si les étrangers peuvent pratiquer leur foi en privé, il leur est interdit d'inviter un Maldivien.

(source Portes Ouvertes)

08/06/2007

Somalie : Chrétiens en Pays musulmans – 3

Somalie : Chrétiens en Pays musulmans  – 3

somalie

Au moins six chrétiens ont été tués à cause de leur foi en 2006 en Somalie. La plupart d'entre eux venaient de familles musulmanes et ont été assassinés après la découverte de leur conversion.

Une catholique italienne a également été assassinée. Des enfants de chrétiens somaliens réfugiés au Kenya auraient enfin été kidnappés par des membres des familles pour être renvoyés dans des écoles coraniques en Somalie, en vue de leur "réhabilitation". Les chrétiens représentent moins de 1% des Somalis et doivent pratiquer leur foi en secret.

La Somalie n'a pas de constitution, ni aucun texte de loi garantissant la liberté religieuse pour ses citoyens. L'islam est la religion officielle. Les pressions sociales pour faire respecter la tradition musulmane sont très fortes, particulièrement dans les zones rurales du pays. La justice est conduite selon des règles locales dans chaque région : arbitrage sur les traditions des clans, justice séculière ou loi islamique (la charia). Début juin, la capitale Mogadiscio est tombée entre les mains d'une alliance de milices islamiques après quatre mois de combats contre les seigneurs de guerre. L'Union des tribunaux islamiques (ICU) s'est constituée comme un gouvernement de substitution et a pris en charge les affaires dans les parties du pays qu'elle contrôlait. La charia fut imposée dans toute la capitale. Fin 2006, l'ICU a été repoussée par les troupes du gouvernement de transition.

(source Portes Ouvertes)

07/06/2007

Iran : Chrétiens en Pays musulmans – 2

Iran : Chrétiens en Pays musulmans  – 2

 

Après l’Arabie Saoudite, voici le 2ème pays musulman dans le classement d’indices de persécution les plus élevés : L’Iran.

iran_map

 

L'islam est la religion officielle en Iran et toutes les lois et règlements doivent être en accord avec l'interprétation officielle de la charia. La liberté de religion s'est considérablement détériorée depuis le début de l'année 2004 lorsque les partis conservateurs ont gagné les élections. La situation a empiré lorsque l'ultraconservateur Mahmoud Ahmadinejad a été élu président en 2005. Bien que les chrétiens fassent partie des minorités religieuses reconnues et dont la liberté de religion est garantie, ils nous informent de cas d'emprisonnement, de harcèlement et de discrimination à cause de leur foi. Différents groupes chrétiens connus pour évangéliser la population, composée en majorité de musulmans chiites, ont été la cible des services secrets pendant l'année 2006.

On connaît au moins huit incidents où d'anciens musulmans devenus chrétiens ont été arrêtés et mis en garde à vue pendant plusieurs semaines avant d'être relâchés. Dans la plupart des cas ils ont été forcés à payer des montants importants pour être libérés sous caution et informés que leur cas reste passible de poursuites pour motif criminel. En raison des lois strictes sur l'apostasie, tout musulman qui quitte l'islam pour adhérer à une autre religion risque la peine de mort.

Une nouvelle positive est qu'un ancien colonel de l'armée, converti au christianisme et faussement accusé d'avoir caché sa foi, a été relâché après deux ans passés en prison.

(source : portes ouvertes)

 

NB : Un ami chrétien a voulu se rendre en Iran, on lui a confisqué sa Bible à la douane, motif : c’est interdit !

Ce pays a crée un bureau des minorités religieuses, d'où de nombreuses ingérences dans ces communautés. Les chrétiens ne peuvent pas dire que Jésus est fils de Dieu par exemple...

Un article intéressant sur ce lien : http://www.samizdat.qc.ca/vc/persec/iran.htm

05/06/2007

Arabie Saoudite : Chrétiens en pays musulmans – 1

1er volet d’une série évoquant les chrétiens en pays musulmans. Aujourd’hui, le pays musulman ayant le plus grand indice de persécution : l’Arabie Saoudite.

 

NB : Je souligne le fait que les sujets que j'évoquerai visent des lois religieuses et non politiques, il s’agit bien de l’application de la Charia qui est à l’origine des persécutions des minorités religieuses. Seules les lois religieuses (et non politiques) permettront de vérifier si l’Islam est véritablement une religion de paix.

Je souligne ce fait car je me doute que certains musulmans vont s’empresser d’essayer d’attaquer le christianisme (par le biais du catholicisme politique certainement), mais ils auront du mal à trouver une loi biblique qui les placerait dans la même situation. Les persécutions que l’on impute injustement aux chrétiens sont des faits politiques (venant des hommes) contre lesquels les vrais chrétiens s’insurgent car elles n’ont rien à voir avec la foi chrétienne.

 

Arabie Saoudite : Chrétiens en pays musulmans – 1

 

carte_arabie_saoudite

Même si on compte moins de chrétiens arrêtés en 2006 qu'en 2005, la situation de la liberté religieuse en Arabie Saoudite, pays gouverné par la charia, reste déplorable et inchangée en 2006. Quatre chrétiens originaires de l'Afrique de l'est ont été harcelés et arrêtés alors qu'ils s'étaient rencontrés pour un culte au deuxième trimestre de l'année dernière. Après avoir été incarcérés durant plus d'un mois dans des conditions misérables, ils ont été rapatriés dans leur pays d'origine. Ils été détenus pour avoir "prêché aux musulmans, implanté des églises et pour avoir réunis ensemble des hommes et des femmes pour la prière". Sous l'interprétation très stricte de la loi islamique, l'apostasie (la conversion vers une autre religion) est passible de la peine de mort en Arabie Saoudite. Les membres de la famille royale insistent sur le fait que les chrétiens ont la liberté de tenir un culte chez eux, mais les faits tendent à prouver le contraire et toute réunion publique religieuse non islamique est interdite.

(source Portes ouvertes)

 

 

Je trouve assez surprenant que l’Arabie Saoudite finance un nombre considérable de mosquée dans le monde occidental et chrétien (exemple :grande mosquée de Bruxelles au Cinquantenaire), mais qu’en échange, aucune église n’est permise chez eux. A ce « deal », nous occidentaux avons répondu « marché conclu ». Qui est tolérant, qui ne l’est pas ? Cherchez l’erreur !

04/06/2007

"Evangélique pride"

"PARIS Dans une atmosphère bon enfant, ils étaient des milliers de protestants évangéliques représentant plus de 200 Eglises du monde à avoir envahi Paris samedi pour prier, chanter et danser à la gloire de Jésus. "

Suite dans l'article ci-dessous:

évangélique Pride
MPJ2007-1
MPJ2007-2

01/06/2007

Tombeau de Jésus - Canular de Cameron

Par souci de transparence et pour pouvoir répondre aux attaques de certains athées peu scrupuleux, voici l’intégralité du film produit par Cameron et quelques commentaires supplémentaires à la suite (voir également http://christianisme.skynetblogs.be/post/4261602/10-raiso...).   J’ignore si cela vient du puissant lobby juif américain, mais je rappelle que je ne porte aucun crédit à ce film que je considère comme un CANULAR de mauvais goût.

Ce film est visible en quatre parties sur Daily motion. Il est amusant de constater le nombre de visualisation des différentes parties (à ce jour : 1er, plus de 1800, 2e et 3e, 1100 et 4e, 600 !!!) ceux qui ont visionné ce film ont rapidement compris qu’il s’agissait d’une fiction et n’ont pas pris la peine de regarder cette plaisanterie jusqu’au bout. J’en ai fait partie, je l’avoue, mais pour répondre aux attaques, j’ai fait l’effort.  Voici les liens :

http://www.dailymotion.com/video/x24e3x_le-tombeau-de-jes...

http://www.dailymotion.com/video/x24ecy_le-tombeau-de-jes...

http://www.dailymotion.com/video/x24euy_le-tombeau-de-jes...

http://www.dailymotion.com/video/x24het_le-tombeau-de-jes...

 

Voici les séquences :

 

 

 

 

 

 

 

 

Ce caveau familial est stupéfiant : tout est articulé autour de Jésus, or Jésus est le seul qui porte l’expression « fils de ». Ni l’ossuaire de Marie, de José, de Matthieu,... ne porte cette précision, comme si seul Jésus nécessitait une précision pour savoir de qui il s’agissait !?

Et pour récupérer l’histoire de l’ossuaire de Jacques, Cameron affirme qu’il manquait un ossuaire dans le tombeau et que celui de Jacques est l’ossuaire manquant. Jacques est donc l’unique frère de Jésus qui porte sur son ossuaire la précision « fils de Joseph frère de Jésus».

 

Il est assez remarquable également que le tombeau de Talpiot, typique d’une famille aisée, abrite la pauvre famille de Jésus et se limite aux quelques personnages bibliques connus avec en plus l’invention d’une épouse et d’un fils pour coller au mythe du Da Vinci Code.  Etonnant n’est-ce pas, il serait le seul à avoir pu être réuni avec son épouse dans son tombeau...ses frères et sœurs n’ont pas eu ce droit !

De plus, pourquoi la postérité s’arrête-t-elle au fils de Jésus dans ce tombeau ? Quelles personnes ont pu déposer ces ossuaires là ? Cela devrait être quelqu’un qui avait la foi et le courage de fréquenter la famille pour connaître les appellations particulières telles que la latinisation du nom de Marie (hypothèse car c’est un peu comme si ma famille allait écrire Esteban sur mon tombeau au prétexte que j’avais beaucoup de connaissances espagnoles ???) et le diminutif de Joseph (yossé), donc quelqu’un qui avait suffisament foi en Christ pour ne pas craindre les menaces juives. Donc, quelqu’un qui a la foi, mais qui gribouille un « Jésus fils de Joseph » en guise de sépulture !? (Frank Moore Cross : Les lettres « sont très informelles et assez illisibles », commentateur : « Les universitaires parlent de graffitis gravés à la hâte pour simplement permettre aux familles d’identifier le défunt »)

 

Le spécialiste américain utilise les évangiles (généalogie, citations, faits,...) pour confirmer ses thèses...thèses qui concluent à la fausseté des évangiles !?!? On tourne en rond...

Ce même spécialiste cite un passage de l’évangile de Jean, pour maintenir le doute quant à un éventuel fils, où Jésus a dit à sa mère « Regarde ton fils ». Quand on y regarde mieux, que dit ce passage :

« Jésus, voyant sa mère, et auprès d'elle le disciple qu'il aimait, dit à sa mère: Femme, voilà ton fils.  Puis il dit au disciple: Voilà ta mère. Et, dès ce moment, le disciple la prit chez lui. » (Jean 19:26-27 LSG)  

ησος ον δν τν μητρα κα τν μαθητν (mathethes=disciple, élève) παρεσττα ν γπα, λγει τ μητρ, Γναι, δε υἱός σου.   ετα λγει τ μαθητ, δε μτηρ σου. κα π’ κενης τς ρας λαβεν ατν μαθητς ες τ δια.

Pas d’équivoque possible !

 

Ce film est rempli de situations grotesques où l’on nous fait témoin en direct d’une découverte alors que toutes les caméras sont sur place pour filmer la scène sous plusieurs angles. Témoin ce passage où l’ossuaire de Simon de Cyrène où les cinéastes découvrent en même temps que le spectateur le symbole ^ qui renvoie à l’entrée du tombeau de Jésus...Comme si les  propriétaires ne l’avaient jamais vu alors qu’ils ont pris la peine de le « dépoussiérer » et que le nom Simon est lisible sous ce symbole. Les images parlent d’elles-mêmes :

Simon

 

Bref, en plus des explications déjà mentionnées, ces quelques détails (non exhaustifs) confirment la thèse du canular.

 Lire également :

http://christianisme.skynetblogs.be/post/4685041/canular-...