10/05/2007

Fahmir: "J'étais mollah..."

Pour faire suite aux deux posts précédents évoquant les conversions de musulmans au christianisme, je vous invite à visiter le site suivant :

http://pages.ifrance.com/pages//index.htm

et prendre le temps de lire les divers témoignages :

http://pages.ifrance.com/voie/index.htm

et en particulier le témoignage de Fahmir, qui était mollah en Afghanistan qui je vous retranscris ici :

 

J'étais Mollah

Depuis la chute du régime Taliban les choses bougent parmi les afghans.

Fahmir était mollah, une position très respectée dans la société afghane, qui demande entre autres, la mémorisation parfaite du coran. "Il y a un an, un ami a commencé à me poser des questions sur ma foi. Il m’a démontré que le coran n’était pas un livre authentique, c’est-à-dire qu’il ne vient pas de Dieu ", raconte Fahmir. " Au travers de ces conversations, j’ai perdu ma foi en l’islam."

 

Fahmir a été présenté à une autre personne qui lui a donné une Bible. " La plus grande difficulté pour moi était de croire en la doctrine de la trinité. L’idée que Dieu peut être trois personnes : Père, Fils et Saint-Esprit est anathème pour les musulmans, qui croient que Dieu est un et n’a pas de Fils. Mon ami a commencé à m’expliquer ce concept et Dieu m’a ouvert l’esprit pour que je comprenne. "

 

Fahmir a été baptisé et a pris un nom chrétien. Il est en train de suivre une formation pour devenir évangéliste. "Je veux devenir un mollah chrétien, le Seigneur m’a montré le chemin. Je sais parler en public puisque j’ai appris à prêcher à la mosquée. Maintenant je veux prêcher pour Dieu. Je veux être un prédicateur de la Parole de Dieu "

 

Selon Fahmir, dans la région où il habite environ deux cents personnes sont ouvertes à l’Evangile.

 

Plusieurs Afghans se sont convertis à Christ depuis la chute du régime Taliban

--------------------------------------------------------------------------------

Je Veux être un Mollah Chrétien

Pendant plusieurs mois, a partir de la chute du régime des talibans, des rumeurs ont circulé à propos d'afghans croyant en Jésus-Christ et se faisant baptiser. La nuit dernière dans un endroit tenu secret, nous avons rencontré un des ces convertis. Fahmir est un bel homme avec une barbe noire fournie et une belle voix chantante. "C'est pourquoi j'étais un mollah populaire!" dit-il avec un grand sourire. Nous ne pouvions cacher notre surprise à en l'entendant. Le "mollah" est l'homme le plus respecté dans une communauté afghane. Il accède à cette position en mémorisant dans sa totalité le Coran ainsi que diverses prières et hymnes, ce qui lui donne le commandement dans la mosquée locale.

 

Nous avons demandé à Fahmir de nous raconter son histoire.

"Je viens d'une famille de mollahs. Mon grand-père, mon père, mon frère aîné et moi, nous sommes tous des mollahs. Il y a environ un an, un de mes amis a commencé à me poser des questions et m'a montré que le Coran n'est pas un livre authentique -- il ne vient pas de Dieu. Au travers de nos conversations, j'ai perdu ma foi dans l'islam." "N'aviez-vous pas peur d'avoir ce genre de conversations?" avons-nous demandé.

"Ces conversations se déroulent tout le temps en privé, au sein de groupes d'amis. Mon ami m'a présenté à un autre monsieur qui m'a donné une Bible et a commencé à m'enseigner à propos du Christianisme. J'avais beaucoup de questions. La plus grosse difficulté pour moi était la Trinité. Le concept faisant de Dieu trois personnes -- Père, Fils, et Saint-Esprit -- est anathème pour les musulmans, qui croient que Dieu est Un, et que donc Il ne peut pas avoir de fils. Il a essayé d'expliquer ce concept, et Dieu a commencé à ouvrir mon intelligence, et de cette façon je me suis orienté vers la foi chrétienne."

 

"Récemment, vous avez décidé d'être baptisé. Comment avez-vous pris cette décision?" "Dans la religion islamique nous avons la circoncision, qui est un signe certain que vous êtes musulman. J'ai su que le Saint-Esprit avait fait quelque chose dans ma vie. Je voulais maintenant, en signe d'obéissance, faire le pas du baptême et devenir chrétien ouvertement. Quand j'ai été baptisé, on m'a donné un nouveau nom. Mon nom chrétien est Timothée!"

"Alors pouvons-nous vous appeler Timothée?" Il sourit et fit un signe d'assentiment. "Alors Timothée, comment le fait de devenir chrétien a-t-il changé votre vie?"

"Ma vie antérieure était totalement morte. En tant que mollah, nous avons toujours une attitude de compromis. Nous pourrions même dormir dans certaines situations. Mais il n'existe pas ce genre de concept dans le christianisme. Je ne peux pas revenir à ce genre de vie. Je sens que c'est la grâce de Dieu qui m'a sorti de là, m'a choisi et m'a permis d'être baptisé."

"Est-ce que des membres de votre famille sont au courant de votre conversion?"

"Deux de mes frères le savent. L'un d'eux est en train de chercher. Mais je suis inquiet pour mon frère aîné car c'est un mollah et son moyen d'existence dépend de sa bonne conduite en tant que oullah. J'ai décidé de ne plus le voir pendant un moment." "Maintenant que tu as perdu ton moyen de subsistance, comment comptes-tu gagner ta vie?" Un large sourire se répandit sur le visage de Timothée. "Je veux être un chrétien mollah. Le Seigneur est en train de me montrer le chemin. Je sais bien parler. J'ai appris l'art de la prédication dans une mosquée. Maintenant je veux prêcher pour le Seigneur. Je veux être un prédicateur partout dans le monde." Timothée a commencé l'étude d'un programme qui va le préparer à devenir prédicateur. En plus de la formation il parle avec les individus afghans un par un à propos de leur foi. "Comment savez-vous à qui parler?" avons-nous demandé. "Moi et un ami, nous nous déplaçons parmi les gens. Nous les abordons de manière très pratique. Nous leur offrons du thé, nous nous asseyons avec eux, et ceux que nous sentons réceptifs et disposés à parler de choses spirituelles, nous passons plus de temps avec eux et laissons les conversations se dérouler naturellement." "Pensez-vous éventuellement diriger une église en Afghanistan?" "Avec la grâce de Dieu, oui. Il y a un endroit où nous pouvons aller -- nous avons des contacts -- et environ 200 personnes sont très ouvertes pour entendre le message. Aujourd'hui nous pourrions y aller et ouvrir une église dans la maison de quelqu'un."

"Ainsi vous croyez réellement qu'en Afghanistan le temps viendra où les églises seront ouvertes et où l'évangile pourra être librement proclamé?"

"Oui, absolument. Je sens que les gens en ont tellement marre des talibans et de l'islam qu'ils n'accepteront rien d'autre que Jésus-Christ. Il ne peuvent pas révéler tout de suite ces sentiments -- les écoles islamiques et les mollahs ont trop puissants. Mais quand nous parlons, nous trouvons un type qui est réceptif, et alors il dit qu'il connaît quatre ou cinq autres personnes qui pensent la même chose, et il nous les amène. C'est ainsi que le mouvement est en train de s'étendre."

 

Il était tard et nous savions que Timothée devait se lever tôt. Il y avait une question très importante que nous devions poser : "Comment l'église occidentale peut-elle prier pour vous?" Timothée inclina sa tête un moment pour rassembler ses esprits, puis il nous regarda dans les yeux. "Premièrement, nous savons qu'il y a beaucoup de gens en Afghanistan qui en ont marre. Ils ont vu le fondamentalisme musulman, et ils ne veulent pas revenir à ça. Priez pour que Dieu occasionne des circonstances qui leur permettront d'exprimer librement leurs désirs. Ceci est la première étape. Mais deuxièmement, même si ces gens doivent rester dans l'ombre, l'église doit avoir une direction. Nous avons besoin de pasteurs de confiance, qui peuvent guider les gens à travers les moments difficiles pour que le fruit ne se perde pas."

 

Nous nous sommes assis ensemble et nous avons demandé à Timothée si nous pouvions prier pour lui. Nous avons demandé à Dieu de donner à notre frère la force pour continuer son voyage spirituel, de lui donner la protection contre ceux qui pourraient lui faire du mal, et de l'aider dans son ministère auprès de sa famille et au-delà. Ensuite Timothée nous serra avec force contre lui puis s'évanouit rapidement dans la nuit.

 

(source: portes ouvertes)

Commentaires

Faites... de la pub pour ''extraits tirés de la Bible ''

Écrit par : J-Marc | 2007-05-10 à 21.16:51

Répondre à ce commentaire

Jean J'ai déjà vu des gens bornés, mais vous êtes une synthèse !
Quel rapport ont ces versets sur un blog chrétien si ce n'est pour nous harceler !
Si vous voulez discuter, ok, mais je ne tolérerai plus aucune propagande gratuite de vos convictions.
Persistez et je dépose plainte pour harcelement.

Écrit par : Stéphane, Chrétien né de nouveau | 2007-05-16 à 19.58:56

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.