18/04/2007

Amour et justice

CoeurjusticeAmour et justice

La plus grande manifestation de l’amour de Dieu est bien d’avoir consenti à livrer son fils entre les mains des hommes pécheurs pour être crucifié, mais nous pouvons noter déjà que la justice et l’amour de Dieu sont des attributs qui entrent en conflit. La justice réclame le coupable pour le châtier ; l’amour pour le pardonner. Comment satisfaire l’amour sans faire tort à la justice ? Problème qui n’a pu trouver de solution que dans le sacrifice du calvaire. C’est là que les exigences opposées de la justice et de l’amour ont pu, toutes deux, recevoir une entière satisfaction. La justice a été désarmée, apaisée devant le sang du Fils de Dieu.

 

Commentaires

M'ouais... vous avez une notion bien vague de la justice et de l'amour... c'est pas la philo qui vous démange ! mais bon, vous êtes des incultes, c'est connu... et si encore vous aviez la foi sympathique du charbonnier, mais vous n'êtes que des fanatiques présomptueux !
B

Écrit par : Candide | 2007-04-19 à 08.00:26

peace que cherches tu sur un tel site, alors, candide ?

Écrit par : mo | 2007-04-20 à 13.02:33

Je suis chrétien. Mais je ne reconnais pas de christianisme dans ce site. Qu'est-ce que ce petit texte peut bien signifier devant problème si complexe? Un criminel a causé un dommage? Qu'il le répare! Notre religion n'est pas uniquement une religion de prière mais aussi une religion d'action, et Dieu a clairement défini nos péchés. Qui doit payer pour les détenus? La société? Aucunement. Ils doivent se nourrir pour survivre? Qu'ils cultivent. Ils ont besoin d'énergie pour se chauffer. Qu'ils pédalent pour alimenter une dynamo, et les chauffer! Quoi, qu'est ce qu'il y a de choquant, de non chrétien? Dieu ne demande-t-il pas aux chrétiens libres de travailler pour se nourrir? Pourquoi en serait-il autrement pour les détenus? Pourquoi de braves gens devraient donner de l'argent pour cela alors que les victimes souffrent? Qui est le faible, et qui est le fort? Cela ne veut aucunement dire, que nos prêtres chrétiens, nos familles chrétiennes, ne doivent pas rendre visite aux leurs pour les remettre sur le droit chemin. Mais quand même! Où va-t-on?

Écrit par : stephane | 2013-09-16 à 23.15:09

Écrire un commentaire