27/03/2007

Ni individualiste, ni anonyme

ensembleNi individualiste, ni anonyme

 

Deux écueils guettent chacun de nous: soit un individualisme excessif, soit la conformité au groupe. La première attitude ramène la vie à un choc des volontés propres qui se heurtent et s'affrontent. La seconde écrase « la personne humaine perdue dans le groupe ». L'Église que Christ bâtit (non celle dont les hommes donnent une image souvent défigurée) évite l'une et l'autre de ces attitudes. L'Église est le corps de Christ, un corps vivant, un organisme harmonieux soumis à Christ, le chef de l'Église (Éphésiens 5. 23). Nous sommes appelés, nous qui avons cru au Christ, à vivre cette réalité du corps de Christ. Celui qui croit découvre que Dieu l'aime de façon personnelle. Et il est invité à vivre en communion avec le Christ et avec ceux qui partagent la même foi.

En tant que membre du corps de Christ, le croyant ne peut pas être indépendant ni autosuffisant. Comme la main ne peut se passer des autres membres du corps ainsi tout chrétien a besoin de ses frères et sœurs dans la foi. Et le chrétien n'est pas "noyé dans la masse". Il a une place unique, voulue de Dieu, pour le bien de se frères et pour la gloire du Seigneur Jésus.

Amis chrétiens, nous sommes appelés à réaliser cette vie collective, en nous réunissant autour de Jésus Christ comme membres de son corps, et aussi membres les uns des autres, pour la louange commune ou pour la prière.

Cette vie s'exprime aussi dans les contacts et les relations entre ceux qui sont enfants du même père céleste, rachetés par le même Seigneur, unis par le même Esprit.

18:04 Écrit par St dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : religion, jesus, christ, dieu, seigneur, eglise |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.