27/02/2007

David et Jonathan

David et Jonathan

 

Premier livre de Samuel (traduction Louis Segond 1910) :

 

(18.1)David avait achevé de parler à Saül. Et dès lors l'âme de Jonathan fut attachée à  l'âme de David, et Jonathan l'aima comme son âme.

(20.3)David dit encore, en jurant : Ton père sait bien que j'ai trouvé grâce à tes yeux, et il aura dit : Que Jonathan ne le sache pas ; cela lui ferait de la peine. [...]

(20.17)Jonathan protesta encore auprès de David de son affection pour lui, car il l'aimait comme son âme.

 

Des adeptes de la cause homosexuelle souhaitent faire de ce passage de la Bible, la seule allusion à l'homosexualité qui ne soit pas assortie d'une condamnation. Mais, c'est une affirmation fragile. Toutes les amitiés masculines, telles que celle décrite entre Jonathan et David, sont-elles des relations homosexuelles ? Le texte ne donne aucun indice d'une relation sexuelle, qui aurait été sans doute sévèrement condamnée comme dans le reste de la Bible. David fait par ailleurs preuve d'un grand attrait constant pour les femmes. La « peine » de Saül est très certainement liée à la jalousie de Saül face à la popularité grandissante de David qui les opposera jusqu'à la mort de Saül, auquel David succèdera.

 

Je vous invite à lire le texte de ce site :

http://www.dix.vierges.online.fr/David-et-Jonathan/index.htm

 

« Ainsi un homosexuel chrétien qui se sert des Saintes Ecritures pour faire dire à Dieu ce qu'il ne dit pas, ce n'est pas servir la gloire de Dieu mais la sienne. »

Commentaires

David et Jonathan Voilà une histoire que j'aime beaucoup.
J'ai une amie que j'aime beaucoup mais aucun rapport avec la sexualité. Non, non pas du tout. Je la considère comme ma grande soeur. Et c'est ainsi que s'aimait David et Jonathan.

Je pense en fait qu'il préfigure l'amour "agapé" que doivent avoir les chrétiens entre eux. L'amour dont parle Jésus, dont son disciple bien aîmé a restrancrit dans l'Evangile de Jean, dit : "Aimez-vous les uns les autres comme je vous ai aimé."

Voilà, l'amour de David et Jonathan. C'est l'amour dont Jésus veut que nous ayons les uns pour les autres et cela n'a rien avoir avec l'amour "eros". Et encore encore avec le slogan "faites l'amour et pas la guerre".

Bénédiction en Jésus

Écrit par : Tonia | 2007-05-20 à 00.21:43

Répondre à ce commentaire

Moi j'aime mon petit copain comme mon âme, nous sommes deux jeunes hommes et la sexualité c'est une des nombreuses façons que l'on a pour se sentir bien ensemble et vivre notre amour, comme le font des millions de couples hétéros. Jamais je n'ai senti Dieu retissant, au contraire je suis persuadé qu'il a permis notre rencontre :)

Écrit par : Maxence | 2010-04-01 à 14.23:34

Répondre à ce commentaire

Il en est de même pour moi par rapport à Maxence. La sexualité n'est pas dominante dans l'Amour, elle en est seulement un fait privée.
En effet, rien ne laisse parettre à une relation sexuel entre les deux personnages biblique, mais, même quand il s'agit de personnage que l'on sait hétérosexuel, nous n'avons pas d'allusion ni de description de scène érotique entre les personnages. Devons nous alors supposer que les personnages bibliques n'avaient pas de relation sexuel? NON. Prendre alors pour preuve d'une non-homosexualité des deux personnages, ce manque d'information n'est donc pas crédible.
Il ne reste alors que les mots de David et de Jonathan qui malgrès les dires, me font réelement penser à une relation amoureuse et je dis bien amoureuse.
"Et l'âme de Jonathan fût attachée à l'âme de David, et Jonathan l'aima comme son âme."
Si l'on décortique cette sitation, on peu constater que les deux âmes se fondent l'une dans l'autre. Ce fait ne se rencontre dans les écrits biblique que dans des situations amoureuses. Les âmes deviennent alors complémentaire, de manière moderne, nous appelons cela "âmes soeurs".
Tonia, pense tu que ta relation avec ton amie soit au point de nommer vos âmes de la sorte, te sens tu liée au point de complété ton amie?
Ensuite, ta comparaison entre la citation du Christ et celle de David n'est pas acceptable car Jesus s'adressait à l'ensemble de ses disciples et de ses fidèles et non pas à une personne en particulier comme le font David et Jonathan dont le destinataire est précis. Je vais arrêté d'argumenter même si l'envie ne me manque pas, mais le message est déjà long et je ne voudrais pas l'allonger encore plus. Cepandant, si on me le demande, je serais heureux de continuer. Merci

Écrit par : Edouard | 2010-07-16 à 17.50:09

Répondre à ce commentaire

Bonjour à tous,

Que dit la Bible au sujet de l'homosexualité ?

1 Cor 6.9-11 (Bible du Semeur)

9 ¶ (9–10) Ne savez–vous pas que ceux qui pratiquent l’injustice n’auront aucune part au royaume de Dieu ? Ne vous y trompez pas : il n’y aura point de part dans l’héritage de ce royaume pour les débauchés, les idolâtres, les adultères, les pervers ou les homosexuels, ni pour les voleurs, les avares, pas plus que pour les ivrognes, les calomniateurs ou les malhonnêtes.
10 (9–10)
11 Voilà bien ce que vous étiez, certains d’entre vous. Mais vous avez été lavés, vous avez été purifiés du péché, vous en avez été déclarés justes au nom du Seigneur Jésus–Christ et par l’Esprit de notre Dieu.



Rom 1.22-27 (segond 1910)

22 Se vantant d’être sages, ils sont devenus fous ;
23 et ils ont changé la gloire du Dieu incorruptible en images représentant l’homme corruptible, des oiseaux, des quadrupèdes, et des reptiles.
24 C’est pourquoi Dieu les a livrés à l’impureté, selon les convoitises de leurs cœurs ; en sorte qu’ils déshonorent eux–mêmes leurs propres corps ;
25 eux qui ont changé la vérité de Dieu en mensonge, et qui ont adoré et servi la créature au lieu du Créateur, qui est béni éternellement. Amen !
26 C’est pourquoi Dieu les a livrés à des passions infâmes : car leurs femmes ont changé l’usage naturel en celui qui est contre nature ;
27 et de même les hommes, abandonnant l’usage naturel de la femme, se sont enflammés dans leurs désirs les uns pour les autres, commettant homme avec homme des choses infâmes, et recevant en eux–mêmes le salaire que méritait leur égarement.



Jude 7 (segond 1910)

que Sodome et Gomorrhe et les villes voisines, qui se livrèrent comme eux à l’impudicité et à des vices contre nature, sont données en exemple, subissant la peine d’un feu éternel.

Écrit par : Franck Minarteau | 2010-07-16 à 18.20:02

Répondre à ce commentaire

La Bible condamne ouvertement l'homosexualité !

Voir ces textes : 1 Cor 6.9-11 ; Rom 1.22-27 ; Jude 7 !


Franck !

Écrit par : Franck Minarteau | 2010-07-16 à 18.23:01

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.