03/01/2007

Le christianisme a-t-il fait "faillite" ?

Ichtus05Le christianisme a-t-il fait faillite?

 

Dans un sens, le christianisme, si l'on englobe sous ce terme l'ensemble de ceux qui se disent chrétiens, et qui, au mieux, écoutent l'évangile le dimanche pour l'oublier le reste de la semaine, ce christianisme-là a échoué. Quel sens peut avoir une vie en deux parties dont l'une contredit l'autre?

Seulement, ce christianisme est-il celui du Christ, ou au contraire le travestissement que les hommes en ont fait ?

Le vrai christianisme, celui qui fait d'un homme pécheur un véritable disciple de Jésus, se reconnaît aux résultats qu'il produit. Que de croyants ont abandonné les chaînes qui les tenaient captifs (drogue, boisson, immoralité...) ! Combien d'autres ont vaincu leur égoïsme et leur orgueil pour se dévouer à leurs semblables et s'oublier eux-mêmes!

Mieux encore que cela, le vrai christianisme, donnant à l'homme des raisons de vivre et d'agir en dehors de lui-même, le rend capable de tous les dépassements, des plus humbles aux plus éclatants. Il conduit le croyant à s'écrier, comme l'apôtre Paul:

 

 

"Je ne vis plus, moi, mais Christ vit en moi" (Galates 2.20).

 

Avons-nous connu le miracle d'une telle transformation ? Son secret est des plus simples: se tourner vers Jésus en croyant en lui et en son œuvre accomplie sur la croix du Calvaire.

Écrire un commentaire