02/12/2006

1 Timothée 1:8-11

« Nous n'ignorons pas que la loi est bonne, pourvu qu'on en fasse un usage légitime,  sachant bien que la loi n'est pas faite pour le juste, mais pour les méchants et les rebelles, les impies et les pécheurs, les irréligieux et les profanes, les parricides, les meurtriers,  les impudiques, les infâmes (arsenokoitai), les voleurs d'hommes, les menteurs, les parjures, et tout ce qui est contraire à la saine doctrine, -  conformément à l'Evangile de la gloire du Dieu bienheureux, Evangile qui m'a été confié. » (1 Timothée 1:8-11 LSG)

 

Paul écrivit la première épître après son premier emprisonnement. Il avait laissé Timothée à Éphèse, dans l'intention d'y retourner plus tard (1 Ti 3:14). Mais il pensait qu'il risquait d'être retardé ; il écrivit donc à Timothée pour lui donner des conseils et des encouragements sur l'accomplissement de son devoir. Le chapitre 1 contient les salutations de Paul et ses instructions concernant les spéculations insensées qui s'insinuaient dans l'Église.

Encore un passage où Paul dresse une liste de conduite pécheresse dans laquelle nous retrouvons arsenokoitai dont la traduction a été observée dans le post précédent…

 

Je vous invite à cliquez sur le lien suivant : L’APÔTRE PAUL ET LA SEXUALITÉ : Un conflit d’échelles des valeurs    et attardez-vous sur III, C

Les commentaires sont fermés.