01/12/2006

1Corinthiens 6:9-10

"Ne savez-vous pas que les injustes n'hériteront point le royaume de Dieu? Ne vous y trompez pas: ni les impudiques, ni les idolâtres, ni les adultères, ni les efféminés (malakoi), ni les infâmes (arsenokoitai),  ni les voleurs, ni les cupides, ni les ivrognes, ni les outrageux, ni les ravisseurs, n'hériteront le royaume de Dieu". (1 Corinthiens 6:9-10 LSG)

 

Ces versets font partie de l'argumentation développée par Paul en vue de dissuader les chrétiens de Corinthe d'avoir recours à des juges païens pour régler leurs différents. Paul puise à une liste traditionnelle de vices, dont deux veulent retenir notre attention. Mais que désignent au juste les termes malakos et arsenokoites ?

 

- malakos signifie mou, efféminé, notamment à propos d'hommes adultes et de jeunes gens qui laissaient abuser d'eux. Le terme vise des exemples répréhensibles d'homosexualité passive (mais Schrage estime que, malgré des connotations sexuelles dans certains passages, l'usage du terme pour l'homosexualité passive n'est pas si certain)

 

-arsenikoitai désigne ceux qui pratiquent la débauche avec des hommes ou des jeunes gens : abuseurs de jeunes garçons, pédérastes. Il vise l'homosexualité active, désignant celui qui entretient des rapports sexuels avec des hommes

 

Bien que l'homosexualité est visiblement contre la volonté de Dieu, il est de même très clair que Dieu ne juge pas l'homosexualité plus sévèrement que l'adultère, le vol, l'ivresse, l'égoïsme, le mensonge et la tricherie et Il réagit de la même façon envers ces choses

Nous devrions préciser comment Dieu agit envers ceux qui luttent avec l'homosexualité. Jésus Christ était lui-même une réflexion de la volonté de Dieu lorsqu'il se trouvait face à face avec ceux qui commettaient des péchés sexuels. Il offrait sa miséricorde et son pardon, au lieu d'une condamnation et du rejet. Il offrait également l'espoir, une vie libre de l'esclavage au péché sexuel. Il a aussi précisé qu'il est nécessaire de se repentir, d'être pardonné et de grandir dans sa foi. Christ peut intervenir et il le fera dans son amour abondant et tout puissant. La personne homosexuelle n'est pas condamnée à l'homosexualité pour toujours. Comme tout autre pécheur, cet individu peut devenir une nouvelle créature et ainsi commencer une nouvelle vie avec Dieu. En fait, la Bible nous dit très clairement que l'église à Corinthe incorporait ceux qui avaient été homosexuels et qui ne l'étaient plus. (Cfr Le verset repris sous rubrique). L'amour et la grâce de Dieu sont bien plus puissants que notre péché. Dieu produira les changements nécessaires dans la vie de la personne qui demeure en sa présence.

 

Cliquez sur ce lien intéressant : Chrétien et homosexuel?
"Tu es celui que Dieu a créé et non celui que tu crois être."

 

Commentaires

Malakos ( μαλακός ) means "soft" in Greek.

Soft = mou

AUCUN liens homosexuel/conotation sexuel, dans ce mot, merci.

Écrit par : RAF | 2012-09-11 à 16.26:14

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.